DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pardon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miki



Messages : 52
Inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 00:58

Bonjour,
Je me demande le sens du pardon,
J' ai trouvé comme définition: Accorder le pardon d'une faute commise, ne garder aucun ressentiment.
Puisque Dieu est amour et qu' il n' a sûrement pas de ressentiment pourquoi faut-il demander pardon?
Si c' est juste pour regretter soi-même ne suffit-il pas de regretter, pourquoi demander pardon?
Et si c' est pour être purifié ne suffit-il pas de demander à être purifié?
Alors pourquoi demander pardon, quel est le vrais sens de ce mot?
"Tes péchés sont pardonné", j' imagine bien que cela ne signifie pas Dieu n' a plus de ressentiments envers toi...
Revenir en haut Aller en bas
MdB



Messages : 66
Inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 01:32

Qu'est-ce que le péché?
Une faute contre l'amour.
Contre l'amour de Dieu.
Contre l'amour du prochain.
Contre l'amour des enfants.
Contre l'amour du conjoint.
Contre l'amour du travail.
Contre l'amour de la connaissance.
Contre l'amour de l'environnement.

L'amour de Dieu et l'amour du prochain ayant bien sûr prévalence sur les autres formes d'amour.
En fait, dès que l'on se préfère à Dieu, aux autres (dès que l'on s'aime mal nous-même car c'est mal s'aimer, cela, c'est préférer son plaisir à court terme à son bien à long terme),
on pèche.

Nos péchés se dressent comme des obstacles entre Dieu et nous, nous empêchant de bien le percevoir et de bien recevoir de lui, empêchant Dieu de nous aimer comme il veut nous aimer.

Nos péchés sont donc une blessure dans l'amour de Dieu pour nous. On lui demande donc pardon pour cette blessure que nous avons infligés à notre relation avec Lui, et pour la peine que nous lui avons fait. Car Dieu, qui nous aime, éprouve une peine infinie lorsque nous bloquons son amour.

En demandant pardon, nous faisons acte d'humilité, nous nous reconnaissons pécheurs devant Dieu et les hommes, par rapport à eux et non pas seulement, un regret par rapport à ce que nous voudrions être, ce qui serait encore une façon d'être tourné sur nous-mêmes.
Lorsque Judas s'est pendu, il regrettait son acte (sinon il n'en aurait pas eu horreur au point de se pendre) mais il n'a pas eu l'humilité de reconnaître sa faute devant Dieu et de demander humblement pardon, avec la confiance d'un petit enfant qui sait qu'il demande pardon à une blessure d'amour, donc qu'il y a amour, et que s'il y a amour, le pardon lui sera accordé s'il le demande.
Judas, donc, a regretté sa faute, mais sans se tourner vers Dieu.
Le regret en lui-même ne suffit pas.

Dieu pardonne nos péchés, lorsque nous en avons un regret sincère en présence de Son Amour et avec "le ferme propos de ne plus recommencer" (sinon le regret est approximatif); et alors est rétabli le lien entre lui et nous.
Dans le sacrement du pardon, Dieu pallie à l'imperfection de notre regret par sa grâce, et est rétabli un lien total entre Lui et nous. De plus, une grâce aidante nous est donnée en surplus pour nous aider dans notre ferme propos.

Certains mystiques décrivent ce canal de grâce qui nous relie à Dieu comme pouvant être encombré par nos petits manquements, et totalement bouché par les très grands, nous privant donc totalement de la Vie de Dieu.
D'autres comparent l'état d'une âme après la confession (d'une blancheur immaculée) et l'éclat d'une âme qui avance dans le chemin de la perfection, allant jusqu'à être "transparente comme le cristal" et donc dans laquelle la lumière de Dieu émane pour les autres.
Le meilleur amour des autres, c'est donc de devenir transparent afin d'être continuellement la lampe allumée de la lumière de Dieu au milieu des autres, et de permettre à Dieu de les éclairer à travers nous.

Le pardon de Dieu est la grande grâce qui nous permet, peu à peu, d'aspirer à être tel...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6483
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 01:41

miki a écrit:
Bonjour,
Je me demande le sens du pardon,
J' ai trouvé comme définition: Accorder le pardon d'une faute commise, ne garder aucun ressentiment.
Puisque Dieu est amour et qu' il n' a sûrement pas de ressentiment pourquoi faut-il demander pardon?
Si c' est juste pour regretter soi-même ne suffit-il pas de regretter, pourquoi demander pardon?
Et si c' est pour être purifié ne suffit-il pas de demander à être purifié?
Alors pourquoi demander pardon, quel est le vrais sens de ce mot?
"Tes péchés sont pardonné", j' imagine bien que cela ne signifie pas Dieu n' a plus de ressentiments envers toi...

Bonsoir Miki,

Pardon ; part du DON , ce que ton mal a Abimé de nous et donc de Dieu Un en nous, par Amour Vivifiant je te le rend je t'en fait une partdedon !
Don Gratuit de l'Amour de LA Vie de Dieu Notre Père LUi-Même qui me donne le moyen de Part-Donner !

si tu blesse quelqu'un tu fais une brèche dans une personne (moralement ou spirituellement) ensuite tu ne peux plus guérir cette personne , il faudra quelle prenne en elle pour te donner en fait la part que tu voulais lui prendre, alors tu et elle guérira !
Le Pardon de Notre Père Divin pour nous guérir LUI a couté LA Vie de Son Fils Unique du Verbe Divin !
le pardon est gratuit la rédemption est un rachat, Sa Vie contre ta mort , notre pardon peut aller jusqu'à suivre Jésus afin que l'autre sorte de la mort !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8190
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 07:17

miki a écrit:
Bonjour,
Je me demande le sens du pardon,
J' ai trouvé comme définition: Accorder le pardon d'une faute commise, ne garder aucun ressentiment.
Puisque Dieu est amour et qu' il n' a sûrement pas de ressentiment pourquoi faut-il demander pardon?
Si c' est juste pour regretter soi-même ne suffit-il pas de regretter, pourquoi demander pardon?
Et si c' est pour être purifié ne suffit-il pas de demander à être purifié?
Alors pourquoi demander pardon, quel est le vrais sens de ce mot?
"Tes péchés sont pardonné", j' imagine bien que cela ne signifie pas Dieu n' a plus de ressentiments envers toi...

Cher miki

Demander pardon, c'est demander à Dieu : "la perfection". Quand on confie à Dieu ses péchés, on reconnaît que l'on est impafrait, alors on demande à Dieu de nous pardonner cette imperfection et de nous donner sa perfection, de renouvelle en nous le don de son Esprit qui va, avec notre collaboration, nous rend parfait, comme Dieu est parfait.

En latin, "pardon" se dit "perdonarer", "per" (exprime la perfection) de donarer exprime (ce qui est donné).

Demander le pardon, c'est donc demander à Dieu qu'il nous donne la perfection, sa perfection ; qu'il vienne par la puissance de son Esprit, nous rendre cette perfection perdue (l'image perdue) à cause de nos péchés qui nous défigurent.

Demander pardon c'est donc regretter de ne pas être parfait, comme Dieu désire que nous le soyons, en reconnaissant nos fautes et c'est demander à Dieu de nous rendre parfait, en effaçant en nous toute trace du mal, toute trace du péché. C'est demander à Dieu de nous guérir de la maladie du cancer et c'est demander celui qui vient nous guérir de ce cancer du péché, l'Esprit Saint, l'Esprit de son Fils, son propre Esprit.

Demander pardon, c'est demander à Dieu de nous replacer dans la rémission des péchés réalisée par l'Esprit de Dieu. Quand nous buvons le sang de Jésus par notre communion au Vin Nouveau donné dans l'Eucharisite, dans le Pain de Vie, nous recevons la Vie qui va nous guérir, qui va faire reculer en nous le péché. Pécher c'est porter atteinte, freiner, le recul du péché, la rémission des péchés. C'est comme la personne qui doit rester allité pour guérir plus vite et qui va se lever et prendre le risque de chuter à nouveau ; elle va ralentir sa guérison. Quand nous péchons, nous ralentissons la guérison apportée par l'Esprit Saint ; nous reculons notre entrée dans la Vie parfaite.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 12:35

MdB a écrit:
Qu'est-ce que le péché?
Une faute contre l'amour.
Contre l'amour de Dieu.
Contre l'amour du prochain.
Contre l'amour des enfants.
Contre l'amour du conjoint.
Contre l'amour du travail.
Contre l'amour de la connaissance.
Contre l'amour de l'environnement.

L'amour de Dieu et l'amour du prochain ayant bien sûr prévalence sur les autres formes d'amour.
En fait, dès que l'on se préfère à Dieu, aux autres (dès que l'on s'aime mal nous-même car c'est mal s'aimer, cela, c'est préférer son plaisir à court terme à son bien à long terme),
on pèche.

Nos péchés se dressent comme des obstacles entre Dieu et nous, nous empêchant de bien le percevoir et de bien recevoir de lui, empêchant Dieu de nous aimer comme il veut nous aimer.

Nos péchés sont donc une blessure dans l'amour de Dieu pour nous. On lui demande donc pardon pour cette blessure que nous avons infligés à notre relation avec Lui, et pour la peine que nous lui avons fait. Car Dieu, qui nous aime, éprouve une peine infinie lorsque nous bloquons son amour.

En demandant pardon, nous faisons acte d'humilité, nous nous reconnaissons pécheurs devant Dieu et les hommes, par rapport à eux et non pas seulement, un regret par rapport à ce que nous voudrions être, ce qui serait encore une façon d'être tourné sur nous-mêmes.
Lorsque Judas s'est pendu, il regrettait son acte (sinon il n'en aurait pas eu horreur au point de se pendre) mais il n'a pas eu l'humilité de reconnaître sa faute devant Dieu et de demander humblement pardon, avec la confiance d'un petit enfant qui sait qu'il demande pardon à une blessure d'amour, donc qu'il y a amour, et que s'il y a amour, le pardon lui sera accordé s'il le demande.
Judas, donc, a regretté sa faute, mais sans se tourner vers Dieu.
Le regret en lui-même ne suffit pas.

Dieu pardonne nos péchés, lorsque nous en avons un regret sincère en présence de Son Amour et avec "le ferme propos de ne plus recommencer" (sinon le regret est approximatif); et alors est rétabli le lien entre lui et nous.
Dans le sacrement du pardon, Dieu pallie à l'imperfection de notre regret par sa grâce, et est rétabli un lien total entre Lui et nous. De plus, une grâce aidante nous est donnée en surplus pour nous aider dans notre ferme propos.

Certains mystiques décrivent ce canal de grâce qui nous relie à Dieu comme pouvant être encombré par nos petits manquements, et totalement bouché par les très grands, nous privant donc totalement de la Vie de Dieu.
D'autres comparent l'état d'une âme après la confession (d'une blancheur immaculée) et l'éclat d'une âme qui avance dans le chemin de la perfection, allant jusqu'à être "transparente comme le cristal" et donc dans laquelle la lumière de Dieu émane pour les autres.
Le meilleur amour des autres, c'est donc de devenir transparent afin d'être continuellement la lampe allumée de la lumière de Dieu au milieu des autres, et de permettre à Dieu de les éclairer à travers nous.

Le pardon de Dieu est la grande grâce qui nous permet, peu à peu, d'aspirer à être tel...
thumleft Thumright thumleft

Que dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 13:14

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 13:47

Le pardon, c'est d'avoir la force de dire à mon ennemi : « je t'aime, comme Jésus nous a maimés. » Et ça, c'est pas gagné...
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Pardon   Jeu 27 Jan 2011, 14:08

Demander pardon, c'est ouvrir une petite porte dans le coeur de l'offensé et de lui permettre de pardonner. C'est donc à double voie. Il faut pardonner, pour que le prochain puisse accorder son pardon et également, se réconcilier avec Dieu.
Nous pouvons pardonner et que le prochain refuse ce pardon. Dans ce cas, ce n'est plus notre problème, mais Dieu ne peut agir en lui.
D'où pardonner est permettre à Dieu d'agir dans le coeur de "l'offensé" qui peut être offensé avec la permission de Dieu Lui-même pour son propre cheminement spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pardon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PARDON Compilation de textes
» L'Acte de pardon du pretre avant la messe sert il?
» Une belle leçon de pardon....
» Pardon
» Le pardon avec Jean Montbourquette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: