DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre Santo Subito condamné par l'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abenader



Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 00:03

Jeb a écrit:
Arnaud a écrit:
giacomorocca a écrit:


C'est bizarre cela Chris Prols: vous nous dites que nous sommes hérétiques depuis Jean XXIII et en même temps que chacun doit éviter toute liaison avec des gens qui selon vous mettent sur le même pied d'égalité toutes les religions.

Alors que faite-vous sur ce forum en liaison avec des gens qui selon vous mettent sur le même pied d'égalité toutes les religions ?

Arf ! GRAVE prise de conscience.

Corn Flakes est hérétique en fréquentant, contre l'avis des papes, des hérétiques comme nous ! :pape:
Bien vu Giacomo et Arnaud. Thumright

Ah non non, les enfants!!!

Je ne vous fréquente pas dans le sens strict du terme, je défends la foi et la doctrine contre des hérésies qui sont dites sur ce forum, capables d'égarer certains. Et dont la principale est la théorie hérétique et condamnée d'Arnaud sur l'illumination finale, qui n'est qu'une reprise d'une condamnation de Luis G. Alonso Getino:

Osservatore Romano du 6 mars 1936 a écrit:
Cette condamnation mérite qu'on y attache une importance particulière et qu'on la signale tout de suite à l'attention des fidèles pour le tort très grave que pourrait leur causer la lecture du livre en question (Luis G. Alonso Getino, Del gran numero de los que se salvan y de la mitigación de las penas eternas (Madrid, f.e.d.a., 1934). Dans ladite publication, en effet, on s'inspire d'idées mises en vogue depuis quelque temps, surtout par des théologiens protestants en s'appuyant sur des arguments spécieux et des interprétations arbitraires de textes de la sainte Écriture et en citant certaines phrases prononcées par quelques Pères et Docteurs, on attaque à fond la claire et précise doctrine traditionnelle catholique sur l'éternité et la nature des peines de l'Enfer. Et comme si cela ne suffisait pas, on défend en outre, ex professo, dans ledit volume, une étrange théorie concernant une prétendue illumination spéciale que les âmes humaines recevraient de Dieu au moment de leur séparation du corps, et grâce à laquelle elles se convertiraient intimement et parfaitement au Créateur et seraient ainsi justifiées et sauvées.

Il n'est pas nécessaire, certes, de beaucoup de paroles pour faire comprendre combien grave est le danger caché sous ces théories qui, non seulement n'ont aucun fondement dans la Révélation, mais sont même en contradiction avec elle et avec le sentiment commun de l'Église.



C'est quant même pas pareil! Ou alors, tous les missionnaires étaient des hérétiques!!!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 00:05

Citation :
Le domaine PASTORAL est circonstanciel et CONCRET.
Le domaine DOGMATIQUE porte sur une vérité universelle, valable en soi, au delà des circonstances de lieu et de temps.

Pourriez-vous dire aussi que le pastoral n'est pas directement en lien avec le salut, comme l'est le doctrinal?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 00:08

Chris Prols a écrit:


Je ne vous fréquente pas dans le sens strict du terme, je défends la foi et la doctrine contre des hérésies qui sont dites sur ce forum, capables d'égarer certains. Et dont la principale est la théorie hérétique et condamnée d'Arnaud sur l'illumination finale, qui n'est qu'une reprise d'une condamnation de Luis G. Alonso Getino:

Osservatore Romano du 6 mars 1936 a écrit:
Cette condamnation mérite qu'on y attache une importance particulière et qu'on la signale tout de suite à l'attention des fidèles pour le tort très grave que pourrait leur causer la lecture du livre en question (Luis G. Alonso Getino, Del gran numero de los que se salvan y de la mitigación de las penas eternas (Madrid, f.e.d.a., 1934). Dans ladite publication, en effet, on s'inspire d'idées mises en vogue depuis quelque temps, surtout par des théologiens protestants en s'appuyant sur des arguments spécieux et des interprétations arbitraires de textes de la sainte Écriture et en citant certaines phrases prononcées par quelques Pères et Docteurs, on attaque à fond la claire et précise doctrine traditionnelle catholique sur l'éternité et la nature des peines de l'Enfer. Et comme si cela ne suffisait pas, on défend en outre, ex professo, dans ledit volume, une étrange théorie concernant une prétendue illumination spéciale que les âmes humaines recevraient de Dieu au moment de leur séparation du corps, et grâce à laquelle elles se convertiraient intimement et parfaitement au Créateur et seraient ainsi justifiées et sauvées.

Il n'est pas nécessaire, certes, de beaucoup de paroles pour faire comprendre combien grave est le danger caché sous ces théories qui, non seulement n'ont aucun fondement dans la Révélation, mais sont même en contradiction avec elle et avec le sentiment commun de l'Église.



C'est quant même pas pareil! Ou alors, tous les missionnaires étaient des hérétiques!!!

Cette mise à l'index est sûrement hérétique pour vous puisqu'elle a été appliqué à la future sainte Faustine par l'Anti-pape Jean XXIII ! Mr.Red

Pire encore ! L'anti-pape hérétique Jean-Paul II a levé cette mise à l'index de soeur Faustine et a ensuite canonisé sainte Faustine qui écrit :


Citation :
« Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaigne. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »


affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 00:09

Chris Prols a écrit:
Citation :
Le domaine PASTORAL est circonstanciel et CONCRET.
Le domaine DOGMATIQUE porte sur une vérité universelle, valable en soi, au delà des circonstances de lieu et de temps.

Pourriez-vous dire aussi que le pastoral n'est pas directement en lien avec le salut, comme l'est le doctrinal?

Il est en lien avec le salut en ce sens que Dieu arrive même à utiliser des décisions pastorales débiles pour sauver ses enfants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 08:45

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Le domaine PASTORAL est circonstanciel et CONCRET.
Le domaine DOGMATIQUE porte sur une vérité universelle, valable en soi, au delà des circonstances de lieu et de temps.

Pourriez-vous dire aussi que le pastoral n'est pas directement en lien avec le salut, comme l'est le doctrinal?

Il est en lien avec le salut en ce sens que Dieu arrive même à utiliser des décisions pastorales débiles pour sauver ses enfants.

C'est quand même bien foutu la toute-puissance.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 09:13

adamev a écrit:
Pour une fois je vais enfoncer le clou avec le Chrispoll

Un miracle???? Mais combien de millions de morts pour avoir laissé entendre (je n'ai pas écrit "pour avoir dit") que le préservatif devait se mettre à l'index???
arrête de raconter n'importe quoi, c'est du niveau de ma télévision, c'est pour dire...
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 11:07

Spoiler:
 

Merci pour ces recherches et pour cette mise en page

:hello:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 12:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Le domaine PASTORAL est circonstanciel et CONCRET.
Le domaine DOGMATIQUE porte sur une vérité universelle, valable en soi, au delà des circonstances de lieu et de temps.

Pourriez-vous dire aussi que le pastoral n'est pas directement en lien avec le salut, comme l'est le doctrinal?

Il est en lien avec le salut en ce sens que Dieu arrive même à utiliser des décisions pastorales débiles pour sauver ses enfants.

Donc le pastoral n'est pas couvert par l'infaillibilité?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 13:20

Chris Prols a écrit:


Donc le pastoral n'est pas couvert par l'infaillibilité?

Oui. C'est juste lié aux circonstances et, comme toute décision politique, elle produit des effets positifs et d'autrres négatifs.

Avez vous vu le film "Mission" ? Il raconte de manière magnifique l'interdiction des Jésuites suite à des rejets espagnols et Portugais. Le pape accepta comme un moindre mal de supprimer cet Ordre pourtant dévoué, pour éviter un mal pire : la fin totale des missions en Amérique du Sud.

Cet exemple (à vérifier) indique que le pape du choisir pastoralement le moindre mal. Mais il ne choisit pas le bien car le monde ne le permet pas toujours.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 15:04

Alors si ça dépend des circonstances, lorsque Pie IX déclare que la liberté religieuse est

Citation :
contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères. (...) cette opinion erronée, (est) funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes,

Nous souvenant de Notre charge Apostolique, dans notre plus vive sollicitude pour notre très sainte religion, pour la saine doctrine, et pour le salut des âmes à Nous confiées par Dieu (...). En conséquence, toutes et chacune des opinions déréglées et des doctrines rappelées en détail dans ces Lettres, Nous les réprouvons, proscrivons et condamnons de Notre Autorité Apostolique

C'est marrant quand même que ce qui va contre l'Eglise, contre les Pères, contre la doctrine de la Sainte Ecriture et CONTRE LE SALUT DES AMES soit pastoral facultatif, et ne soit pas couvert de l'infaillibilité pontificale...

Allez, ramez Arnaud!!! Je vois le précipice!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 15:36

Cher Chris Prols, La sainte Ecriture dit à un endroit de lapider les femmes adultères./ Elle dit à un autre de ne pas les lapider.? C'est que l'Ecriture elle-même fut EN DEVENIR au plan de l'attitude pastorale de Dieu sur son peuple.

Il en est de même pour l'Eglise qui, conduite par l'Esprit Saint et ses souffrances, s'approche de plus en plus dans son comportement faillible de ce que Jésus voulait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 15:55

Arnaud a écrit:
l'Eglise qui, conduite par l'Esprit Saint et ses souffrances, s'approche de plus en plus dans son comportement faillible

Anathème!

Catéchisme expliqué de Mgr Cauly, IXème article du Symbole des Apôtres, Je crois à la Sainte Eglise catholique, p.84/85/86/87 a écrit:


69. — Comment l'intégrité et l'exactitude de l'enseignement sont-elles garanties dans l'Église?

Elles sont garanties par le privilège de l'infaillibilité. On entend par ce mot la prérogative que Jésus- Christ a donnée à son Église de ne pouvoir se tromper dans l'enseignement de la vérité religieuse. Cette infaillibilité implique deux choses :

1° une assistance divine qui préserve l'Église de toute erreur : c'est ce qu'on appelle infaillibilité négative; et

2° le pouvoir de formuler des décisions dogmatiques ou morales, obligatoires pour tous les chrétiens : c'est ce qu'on nomme l'infaillibilité positive.

Le privilège de l'infaillibilité résulte de la promesse formelle de Notre-Seigneur : "Voici, dit-il, que je suis avec vous jusqu'à la consommation des siècles.,» (S. Matth., xxvin, 20.) Là où est Jésus-Christ, là est l’autorité : là ne saurait exister l'erreur.

Remarquons toutefois que cette promesse ne concerne que la religion, et par conséquent l'Église n'est infaillible que dans les questions de foi, de mœurs ou de discipline générale.(le fameux et fumeux pastoral d'Arnaud).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 17:28

L'enseignement est infaillible quand il porte sur une vérité universelle.

Le comportement concret des papes est hélas faillible et pécheur, ainsi que leur pastorale...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianK



Masculin Messages : 941
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 18:13

Chris Prols a écrit:
Hey boy!!!

"Every familiarity should be avoided, not only with those ...but also with those who hide under the mask of universal tolerance"

WAKE UP!!!

Pas seulement les trois points, mais aussi ceux qui se déguisent sous le masque de la tolérance universelle.

CRYSTAL CLEAR!!!

Citation :
De plus, c 'est une directive pastorale, pas un dogme. Il y des circonstances.

Sur quoi vous basez-vous pour dire ça? De plus, comment et qui décide de ce qui est pastoral ou non?


C'est pasto en raison des éléments contingents: e.g. si la FM venait à évoluer la règle change. C'est comme la notion de République: on peut avoir une république xtienne, et aussi une monarchie au lieu.

La pasto est liée au salut des ames mais elle contient des éléments contingents e.g. l'usage de l'index des livres.

Those désigne ceux qui soutiennent la FM de facon non ouverte, c'est évident. Et tolérance universelle n'est pas ici la tolérance xtienne (soutenue par l'Eglise même avant le concile et Par Mgr Lefebvre), mais spécifiquement la tolérance au sens de la FM. Le contexte est clair.
Il faut faire des nuances dans les textes. Et il faut voir les autres textes de Léon XIII sur le sujet. (quelques lignes ici:
http://www.ewtn.com/library/doctrine/rellib.txt avec traitement de la compatibilité avec Vatican II. les libertés condamnés sont les libertés excessives, sans limites)

PS. Le mot discipline générale de Cauly doit être précisé, et son lien avec lenseignement dogmatique et moral (pape et concile). Ca peut couvrir l'usage de la tiare, ou le célibat des ptres (permis en orient). C"est évidemmment une zone grise tant qu'on n'a pas précisé. Rien n"empêche qu'un livre strictement interdit il y a 100 ans soit permis avec prudence aujourd'hui. Il
Il y a aussi toute la question contingente des maux qui peuvent être tolérés sous peine de causer des maux plus grands si on les combat.


Dernière édition par christianK le Jeu 27 Jan 2011, 18:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 18:34

I don't want that I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 19:13

Arnaud Dumouch a écrit:
L'enseignement est infaillible quand il porte sur une vérité universelle.


Je vois pas ce qu'il vous faut de plus universel que ça:

Citation :
contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères et le salut des âmes,
Revenir en haut Aller en bas
christianK



Masculin Messages : 941
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 20:03

infaillibilité implique aussi irréformable. En matière de discipline et de moeurs il y a des préceptes seconds, qui sont réformables. D'autre part, la liberté religieuse sans aucune limite est contre la doctrine de l'Eglise, rien n'a changé la dessus.

Voici , encore une fois, le texte authentique et non coupé, qui a été évidemment sollicité (Quanta cura):
"5 - Et de fait, vous le savez parfaitement, Vénérables Frères, il s'en trouve beaucoup aujourd'hui pour appliquer à la société civile le principe impie et absurde du " naturalisme ", comme ils l'appellent, et pour oser enseigner que " le meilleur régime politique et le progrès de la vie civile exigent absolument que la société humaine soit constituée et gouvernée sans plus tenir compte de la Religion que si elle n'existait pas, ou du moins sans faire aucune différence entre la vraie et les fausses religions ". Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de " délire " (2) : " La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite ". Or, en donnant pour certitudes des opinions hasardeuses, ils ne pensent ni ne se rendent compte qu'ils prêchent " la liberté de perdition " (3), et que " s'il est permis à toutes les convictions humaines de décider de tout librement, il n'en manquera jamais pour oser résister à la vérité et faire confiance au verbiage d'une sagesse toute humaine"


La signification de ce texte a déjà été traitée ici: http://docteurangelique.forumactif.com/t11282-la-liberte-religieuse#364262

voir aussi http://www.ewtn.com/library/doctrine/rellib.txt


Dernière édition par christianK le Jeu 27 Jan 2011, 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Jeu 27 Jan 2011, 20:05

Chris Prols a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
L'enseignement est infaillible quand il porte sur une vérité universelle.


Je vois pas ce qu'il vous faut de plus universel que ça:

Citation :
contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères et le salut des âmes,

La sainte Ecriture contient aussi des doctrines pastorales et passagères, y compris dans des Conciles oecuméniques :

Exemple :
Citation :

Actes 21, 25 Quant aux païens qui ont embrassé la foi, nous leur avons mandé nos décisions : se garder des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées."

Seuls les Témoins de Jéhovah ont pris cela (à tort) pour une doctrine dogmatique universelle liée à la nature de l'âme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6483
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Ven 28 Jan 2011, 00:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:


Je ne vous fréquente pas dans le sens strict du terme, je défends la foi et la doctrine contre des hérésies qui sont dites sur ce forum, capables d'égarer certains. Et dont la principale est la théorie hérétique et condamnée d'Arnaud sur l'illumination finale, qui n'est qu'une reprise d'une condamnation de Luis G. Alonso Getino:

Osservatore Romano du 6 mars 1936 a écrit:
Cette condamnation mérite qu'on y attache une importance particulière et qu'on la signale tout de suite à l'attention des fidèles pour le tort très grave que pourrait leur causer la lecture du livre en question (Luis G. Alonso Getino, Del gran numero de los que se salvan y de la mitigación de las penas eternas (Madrid, f.e.d.a., 1934). Dans ladite publication, en effet, on s'inspire d'idées mises en vogue depuis quelque temps, surtout par des théologiens protestants en s'appuyant sur des arguments spécieux et des interprétations arbitraires de textes de la sainte Écriture et en citant certaines phrases prononcées par quelques Pères et Docteurs, on attaque à fond la claire et précise doctrine traditionnelle catholique sur l'éternité et la nature des peines de l'Enfer. Et comme si cela ne suffisait pas, on défend en outre, ex professo, dans ledit volume, une étrange théorie concernant une prétendue illumination spéciale que les âmes humaines recevraient de Dieu au moment de leur séparation du corps, et grâce à laquelle elles se convertiraient intimement et parfaitement au Créateur et seraient ainsi justifiées et sauvées.

Il n'est pas nécessaire, certes, de beaucoup de paroles pour faire comprendre combien grave est le danger caché sous ces théories qui, non seulement n'ont aucun fondement dans la Révélation, mais sont même en contradiction avec elle et avec le sentiment commun de l'Église.



C'est quant même pas pareil! Ou alors, tous les missionnaires étaient des hérétiques!!!

Cette mise à l'index est sûrement hérétique pour vous puisqu'elle a été appliqué à la future sainte Faustine par l'Anti-pape Jean XXIII ! Mr.Red

Pire encore ! L'anti-pape hérétique Jean-Paul II a levé cette mise à l'index de soeur Faustine et a ensuite canonisé sainte Faustine qui écrit :


Citation :
« Petit journal 1697. J’accompagne souvent les âmes agonisantes et je leur obtiens la confiance en la miséricorde divine. Je supplie Dieu de leur donner toute la grâce divine, qui est toujours victorieuse. La miséricorde divine atteint plus d’une fois le pécheur au dernier moment, d’une manière étrange et mystérieuse. A l’extérieur, nous croyons que tout est fini, mais il n’en est pas ainsi. L’âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d’amour, qu’en un instant elle reçoit de Dieu le pardon de ses fautes et de leurs punitions. Elle ne nous donne à l’extérieur aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. Oh ! Que la miséricorde divine est insondable !
Mais horreur! il y a aussi des âmes, qui volontairement et consciemment, rejettent cette grâce et la dédaigne. C’est déjà le moment même de l’agonie. Mais Dieu, dans sa miséricorde, donne à l’âme dans son for intérieur ce moment de clarté. Et si l’âme le veut, elle a la possibilité de revenir à Dieu.
Mais parfois, il y a des âmes d’une telle dureté de cœur qu’elles choisissent consciemment l’enfer. Elles font échouer non seulement toutes les prières que d’autres âmes dirigent vers Dieu à leur intention, mais même aussi les efforts divins. »


affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid


tant-pis je prend le risque de parler avec desert-et-tic ou des airs-étiques bref avec vous.

pour ce qui est de la Lumière qui viens en fin de vie pour révéler Le Christ et proposer le salut, je crois qu'en fait cette Lumière est là perpétuellement c'est La sainteté de Dieu, mais ici dans ce monde de ténèbres spirituelles notre âme se plait a être obscurcie par l'ombre de la mort, donc ce qui se produit c'est que lorsque la fin de la vie physique cesse d'opacifier ou enténébrer (c'est suivant le comportement de chacun) l'âme vit alors clairement ce que Jésus nous a proposé=LUI , elle se retrouve alors devant la plénitude de ce que Jésus donne par le Salut, ce qu'elle a peut fuit inconsciemment ou intentionnellement, et c'est là où les actes de chaque jours prennent leur vrai sens a la Lumière de Dieu, ceux qui ont péchés par réaction a la souffrance de ce monde mais sans aimé le mal lui-même peuvent encore recevoir le pardon et La Grâce, mais ceux qui toutes leurs vies ont ressentit la présence de la Sainteté comme une menace les empêchant de faire ce qu'il aimaient le plus, n'ont aucun désir de dire Au Seigneur Jésus " je Te veux !"
les autres prennent conscience de leurs complicités au mal de leurs paraisses de leurs fuites et demande PARDON, mais les autres ne font que confirmer en pleine Lumière que leurs choix est d'être des ténèbres !

il y a beaucoup de personnes très simples qui ont reçu une petite pièce et la font fructifier en toute simplicité et pour eux c'est déja bien compliqués ainsi, chacun sera mesuré selon ce que Le Père lui a confié en lui-même; beaucoup aimeraient certainement aimer plus mais ne réussissent pas et en cela quand l'eglise pèche c'est une terrible catastrophe car c'est la Seule Vraie Lumière qui ai un sens , donc nos contre témoignage font plus de dégat spirituels que l'athéisme car lui il est mort déjà avant de commencer !

le rayon de Lumière qui éclaire les morts , nous entant que Baptisé nous atteint déjà Ici et Maintenant puisqu'en Jésus nous Somme déjà en Cette Lumière du Royaume qu'Il est " En moi vous êtes passé de la mort a la Vie Eternelle ", alors essayons de nous appliquer a Le Vivre nous l'exprimerons cette Lumière et les morts de ce monde verront SON SAlut !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80257
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Votre Santo Subito condamné par l'Eglise   Ven 28 Jan 2011, 06:20

Ce rayon de lumière révèle dieu, c'est vrai Théodéric. Mais certains n'ont pas fui cette lumière durant ce que nous voyons de leur vie selon ce texte de Jésus :

Citation :

Matthieu 20, 6 Vers la onzième heure, il sortit encore, en trouva d'autres qui se tenaient là et leur dit : Pourquoi restez-vous ici tout le jour sans travailler? --
Matthieu 20, 7 C'est que, lui disent-ils, personne ne nous a embauchés ; Il leur dit : Allez, vous aussi, à la vigne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Votre Santo Subito condamné par l'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Votre Santo Subito condamné par l'Eglise
» Pourquoi Jean-Paul II n'est pas devenu santo subito
» Vassula et l'église orthodoxe
» Action Française condamnée par l'Eglise
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: