DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 " Le droit divin fonde la Royauté "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:30

Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

Auguste Nicolas : L'Etat sans Dieu, mal social de la France a écrit:
C'est un fait, et quel fait ! c'est l'histoire, la grande histoire ! Tous ces textes prophétiques , toutes ces déclarations évangéliques ont été littéralement traduits en événements avec une rapidité, une précision et une grandeur qui accablent l'admiration du double prodige de la conversion des nations à l'Évangile et de la vérité littérale dès prophéties qui l'avaient annoncée si longtemps avant. Les faisceaux romains se sont inclinés devant la croix. L'Évangile est devenu la loi des nations. Par sa divine influence, il a transformé la reli­gion non-seulement des particuliers, mais des peuples, et non-seulement la religion, mais les moeurs, les institutions, les lois, le droit civil, le droit public, le droit des gens. Il nous a fait nation, et a baptisé la France dans Clovis. Il a été, en un mot, le frein par lequel les bar­bares ont été menés à la civilisation, et que nous ne saurions secouer sans retourner à la barbarie.

(…)
A cette masse d'autorités, de raisons et de faits, on oppose cependant cette grande parole du Christ, dont l'application, détournée aux pas­sions des souverains, a révolutionné le monde : Mon royaume n'est pas de ce monde.

Sans doute, et bien nous en vaut, car s'il était de ce monde, comme toutes les religions et les doctrines qui ont prétendu réformer l'humanité, il en aurait subi la corruption, et ne s'offrirait plus à nous dans sa divine intégrité.

(…)
Ce n'est là d'abord qu'une parole de situation. Pilate dit à Jésus : « Es-tu le roi des Juifs? » Jé­sus répond : « Mon royaume n'est point de ce monde : si mon royaume était de ce monde, mes ministres combattraient pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais maintenant mon règne n'est point d'ici (Jean, XVIII, 33, 36). »

(…)
Il ressort mani­festement de ce(s) textes que, dans le temps de sa Passion, pouvant s'y soustraire par sa divine puissance, il ne l'a pas voulu, en accomplisse­ment des prophéties et du dessein de son amour. Il fallait qu'il fût livré, il fallait qu'il souffrît, et que, victime volontaire, il mourût de son chef, non par défaut de puissance, mais par absten­tion de sa toute-puissance. Plus tard, quand j'au­rai été élevé en croix (et que je serai entré ainsi dans ma gloire), j'attirerai tout à moi (Jean, XXX, 3,2), et s'ac­compliront toutes ces prophéties qui me donnent les nations pour héritage; mais, maintenant, mon règne n'est point d'ici, — de ce temps et de ce lieu-ci. — Nunc et hinc : voilà le sens spécial, et nous le verrons confirmé tout à l'heure par sa contre-partie.

Je dis le sens spécial, mais je ne dis pas le sens exclusif. Je crois en effet que ce sens spécial peut comporter un sens général

(…)
Mon royaume n'est pas de ce monde, c'est-à-dire, parlant au représentant de César et du monde, je ne tire pas ma royauté de ce monde, comme vous; de ce monde, que je viens convaincre de pé­ché et qui est déjà jugé; de ce monde, sur lequel j'ai fait entendre Vae! Malheur ! et dont je viens déposséder le prince des ténèbres (Nunc judicium est mundi; nunc princeps ejicietur foras): ma royauté, je la tire de mon Père, je la porte en moi, et, comme je meurs de mon chef, je règne de mon chef ; je règne par le double droit de ma nais­sance éternelle et de ma mort même, par laquelle je vaincs l'enfer, et, en sauvant le monde, j'en fais ma conquête.

Et le Christ, dans ce moment-là même où il éclipse volontairement sa puissance sous les ignominies de sa Passion, réserve tellement sa royauté sur ce monde, que Pilate lui dit aussi­tôt : « Vous êtes donc roi?... » — Et que répond Jésus? — «Pour cela je suis né et pour cela « suis venu dans le monde, pour que je rende témoignage à la vérité (Jean, XVIII, 37). » — Et il le fit bien voir lorsque , comme dit S. Paul, « ayant dépouillé les principautés et les puissances infernales , il les a menées hautement en triomphe à la face de tout le monde, après les avoir vaincues par sa croix (Aux Colossiens, II, 13). » — De là l'obstination prophétique de Pilate à faire ins­crire le titre de Roi sur cette croix infâme dont le signe allait passer à jamais sur la tête des rois.

(…)
Et maintenant, voyez le dénoûment du sens évangélique, et ce royal caractère dans son écla­tante justification.

Lorsque la divine victoire par qui le monde sauvé devait appartenir à Jésus-Christ fut rem­portée, et que les terribles Vae mundo ! eurent reçu leur irrésistible accomplissement par l'é­croulement du vieux monde idolâtre, vinrent des nations nouvelles qui, celles-là, baptisées du sang de Jésus-Christ, lui appartinrent. Il se fit entre lui et elles une alliance, et il en devint l'époux, le roi. Alors sa royauté, toujours céleste par son principe, mais terrestre par son applica­tion, se déclara, et le nunc et hinc qui la suspen­daient et la réservaient devant Pilate, firent place à ce royal avènement, contrepartie de l'Ecce Homo du prétoire : — « Après le premier Vae lancé contre la Bête, le second Vae passa, et voilà que le troisième vint vite : et on entendit « de grandes voix dans le ciel qui chantaient : LES ROYAUMES DE CE MONDE SONT MAINTENANT A NOTRE­ SEIGNEUR ET A SON CHRIST. Nous te rendons grâces, Seigneur, Dieu puissant, qui es, qui étais, et qui dois venir, de ce que TU AS SAISI TA GRANDE PUISSANCE ET TU AS RÉGNÉ (Apoc. XI, 15, 17). »

Et, sur la colonne romaine, nous lisons encore, parmi tous les soulèvements de l'enfer, cette ins­cription que dix-neuf siècles, qui ont emporté tant de sceptres et de couronnes, n'ont fait que graver plus profondément :

CHRISTUS VINCIT ! CHRISTUS REGNAT ! CHRISTUS IMPERAT !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:32

Chris Prols a écrit:
Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

"Le monde" peut désigner l'humanité ou l'univers entier.

Quand on parle du Christ "roi de l'univers", on parle de l'univers en général et pas juste notre petite planète.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:33

Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.

Certes, mais moi je ne bave pas sur mon église...

Si tu parles de celle que tu présentes bof bof...
Pas sûr que nos amis (et frères) de la GLNF, GLTSO, GO pour leur part RER soient bien d'accord avec toi ni avec tes idées sur la royauté et la République. Dommage qu'il n'y en ait pas pour s'exprimer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:37

Ptimalin a écrit:
Il est inflexible et intolérant

Un peu comme Pie XII?:

Citation :
Ce qui ne répond pas à la vérité et à la loi morale n'a objectivement aucun droit à l'existence, ni à la propagande, ni à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:42

[quote="adamev"]

Citation :
[b]Et on a vu par le passé les conséquences de l'arrivée des armes du très catholique... et de l'inquisition.

Les conséquences? Un pays rendu à ses habitants majoritairement chrétiens et redevenus libres de pratiquer leur culte sans être menacés de manière récurrente par quelque émir exalté; les maitres musulmans chassés et remplaçés par d'autres; des mosquées transformées en églises, pas tjrs de la meilleure façon, je vous l'accorde, mais de grâce, ne me faites pas le coup d'El Andalus, terre de cohabitation harmonieuse des trois religions. C'est faux. C'est un cliché, un nanard pour gauchistes anticléricaux de base et français bovins... qui rend d'autant plus injuste l'expulsion des juifs et des morisques.

On peut certes envier le sort de l'Anatolie, de la Grèce et des Balkans livrés aux ottomans (et abandonnés de l'Occident il est vrai): Dépeuplement, exil des intellectuels, transfert de populations, conversions forcées, dhimmitude, Sainte Sophie transformée en mosquée, les églises bulgares enterrées pour ne pas faire d'ombres aux mosquées, les enfants chrétiens enlevés à leurs familles pour en faire des janissaires, et les jeunes filles envoyées dans les harems, l'Europe entière menacée...

Libre à vous de préférer Constantinople 1453 à Las Navas de Tolosa 1212.
Quand on a perdu ses racines chrétiennes... on mets ts les envahisseurs sur le même plan, en oubliant lesquels des envahis on a été.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:52

Chris Prols a écrit:
AD a écrit:
]Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.
Sage conseil en effet!!![/b]

Paingrillé : Auguste Nicolas : L'Etat sans Dieu, mal social de la France a écrit:
C'est un fait, et quel fait ! c'est l'histoire, la grande histoire ! Tous ces textes prophétiques , toutes ces déclarations évangéliques ont été littéralement traduits en événements avec une rapidité, une précision et une grandeur qui accablent l'admiration du double prodige de la conversion des nations à l'Évangile et de la vérité littérale dès prophéties qui l'avaient annoncée si longtemps avant. Les faisceaux romains se sont inclinés devant la croix. [b]L'Évangile est devenu la loi des nations. Par sa divine influence, il a transformé la reli­gion non-seulement des particuliers, mais des peuples, et non-seulement la religion, mais les moeurs, les institutions, les lois, le droit civil, le droit public, le droit des gens. Il nous a fait nation, et a baptisé la France dans Clovis. Il a été, en un mot, le frein par lequel les bar­bares ont été menés à la civilisation, et que nous ne saurions secouer sans retourner à la barbarie.

C'est marrant mais je serais presque d'accord avec ça!!! Sauf que je simplifierait le paragraphe en "L'Etat sans Dieu, a été, en un mot, le frein par lequel les bar­bares ont été menés à la civilisation, et que nous ne saurions secouer sans retourner à la barbarie." Parce que les états avec Dieu on sait depuis 1500 ans en France où ça a mené et ailleurs avec les théocraties musulmanes.

ferblanc a écrit:
Et, sur la colonne romaine, nous lisons encore, parmi tous les soulèvements de l'enfer, cette ins­cription que dix-neuf siècles, qui ont emporté tant de sceptres et de couronnes, n'ont fait que graver plus profondément : CHRISTUS VINCIT ! CHRISTUS REGNAT ! CHRISTUS IMPERAT !
Sooooonnez trompettes, jouez vioooolons... quelle belle envolée. On dirait du :pape:


Dernière édition par adamev le Jeu 20 Jan 2011, 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:54


Adamev a écrit:
Et on a vu par le passé les conséquences de l'arrivée des armes du très catholique... et de l'inquisition.

Karl a écrit:
.../... Libre à vous de préférer Constantinople 1453 à Las Navas de Tolosa 1212. Quand on a perdu ses racines chrétiennes... on mets ts les envahisseurs sur le même plan, en oubliant lesquels des envahis on a été.

En effet parce que les crimes des uns n'exonèrent pas ceux des autres. Surtout quand ils sont commis au cri de "Dieu le veut".
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 18:03

Simon1976 a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

"Le monde" peut désigner l'humanité ou l'univers entier.

Quand on parle du Christ "roi de l'univers", on parle de l'univers en général et pas juste notre petite planète.

Eh oui! Et justement si NS-JC est Roi, Il l'est de l'univers, visible et invisible, de la voie lactée, du système solaire, de la Terre, des nations, de la France, de votre maison, de votre famille, de vous-même, de votre chien, du brin d'herbe qui est dans votre jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 18:13

Simon1976 a écrit:
Chris Prols a écrit:
Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.
"Le monde" peut désigner l'humanité ou l'univers entier.

Quand on parle du Christ "roi de l'univers", on parle de l'univers en général et pas juste notre petite planète.
A là là, Simon.

Le Christ ne règnera pas sur le monde,
pas parce qu'il ne doit pas, ou que l'on ne veut pas, et encore moins parce qu'on aurait l'esprit embrumé par Vatican II

mais parce que Dieu a permis que Satan règne sur le monde, et ce jusqu'à la fin des temps, c'est-à-dire jusqu'au retour du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 18:30

J'ai oublié de dire.

A la fin des temps, le règne du Christ sur le monde durera mille ans...
ou un jour, puisque c'est pareil en termes prophétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 19:06

[quote]
Chris Prols a écrit:
Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

En ce monde, il veut régner sur votre âme et par elle rayonner sur votre vie.

Idem en politique : en régnant sur les âmes, l'Esprit Saint illumine la société toute entière.

Il ne désire rien d'autre ! Jamais Jésus ne voudra s’asseoir sur le trône d'un roi terrestre.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 20:19

Ah.

Et ne voudrait-Il pas qu'un roi terrestre soit son représentant sur terre au niveau politique, comme Saint-Louis, Saint Etienne de Hongrie ou Charlemagne, ou Clovis, ou d'autres? Le Bon Dieu n'en veut-Il pas?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 20:21

Chris Prols a écrit:
Ah.

Et ne voudrait-Il pas qu'un roi terrestre soit son représentant sur terre au niveau politique, comme Saint-Louis, Saint Etienne de Hongrie ou Charlemagne, ou Clovis, ou d'autres? Le Bon Dieu n'en veut-Il pas?

Tous ces rois "par la grâce de Dieu" ont-ils toujours fait la volonté de Dieu, à votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 20:23

Ben j'ai quand même cité deux saints. En général, on n'est pas saint si on ne fait pas la Volonté de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28496
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 20:26

Chris Prols a écrit:
Ben j'ai quand même cité deux saints. En général, on n'est pas saint si on ne fait pas la Volonté de Dieu.


Saint Louis n'avait pas une attitude très judéophile...

Embarassed

Wikipédia a écrit:
En mars 1240, il organise à la demande du pape Grégoire IX le « procès du Talmud », pour statuer sur l'accusation de juifs convertis au christianisme, selon lesquels le Talmud contient un certain nombre d'invectives contre Jésus-Christ et contre la Sainte Vierge. La controverse sur le sujet se tient à Paris, sous la présidence de Blanche de Castille. Le rabbin Yehiel de Paris représente les juifs. Eudes de Châteauroux, proviseur de la Sorbonne, et l'abbé Nicolas Donin, juif apostat à l'origine de la dénonciation (il avait été excommunié par Rabbi Yehiel en 1225), concluent, comme on pouvait s'y attendre, que le reproche est fondé. Le roi fait alors brûler vingt-quatre charrettes de traités talmudiques à Paris[7],[8],[9],[10].
En 1254, il bannit de France les juifs qui refusent de se convertir au catholicisme. Ce décret fut annulé quelques années plus tard en échange d'un versement d'argent au trésor royal.
En 1269, il impose aux juifs de porter des signes vestimentaires distinctifs[11]. Pour les hommes, un rond d'étoffe jaune, la rouelle, sur la poitrine et un bonnet spécial pour les femmes. La couleur jaune est le symbole de la couleur de l'or représentant le péché d'avarice. En mettant en garde la population, ces signes permettent de les différencier et d'empêcher ainsi les mariages mixtes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 20:31

Chris Prols a écrit:
Ah.

Et ne voudrait-Il pas qu'un roi terrestre soit son représentant sur terre au niveau politique, comme Saint-Louis, Saint Etienne de Hongrie ou Charlemagne, ou Clovis, ou d'autres? Le Bon Dieu n'en veut-Il pas?
Je suis sûr que Dieu est très content quand un roui est chrétien et saint. mais il n'a pas apprécié certains actes de saint Louis comme son comportement face à son peuple selon la chair. Il a donc éduqué saint Louis et l'a sanctifié par la souffrance.

Lorsque le roi n'est plus chrétien, Dieu n'en règne pas moins sur les coeurs de ceux qui l'aiment.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 08:29

Citation :
adamev a écrit:

Adamev a écrit:
Et on a vu par le passé les conséquences de l'arrivée des armes du très catholique... et de l'inquisition.

Karl a écrit:
.../... Libre à vous de préférer Constantinople 1453 à Las Navas de Tolosa 1212. Quand on a perdu ses racines chrétiennes... on mets ts les envahisseurs sur le même plan, en oubliant lesquels des envahis on a été.

En effet parce que les crimes des uns n'exonèrent pas ceux des autres. Surtout quand ils sont commis au cri de "Dieu le veut".


Bien sûr que les crimes des uns n'excusent pas ceux des autres; mais ce raisonnement ne doit pas empêcher d'avoir de la mémoire et de se souvenir de quel côté de la barrière on se trouve... par son ascendance, ses traditions, ses valeurs, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 08:32

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.

Certes, mais moi je ne bave pas sur mon église...

Si tu parles de celle que tu présentes bof bof...
Pas sûr que nos amis (et frères) Alors ne dis rien... de la GLNF, GLTSO, GO pour leur part RER soient bien d'accord avec toi ni avec tes idées sur la royauté et la République. Dommage qu'il n'y en ait pas pour s'exprimer ici.


Dernière édition par Loup Ecossais le Ven 21 Jan 2011, 08:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 08:38

adamev a écrit:

Adamev a écrit:
Et on a vu par le passé les conséquences de l'arrivée des armes du très catholique... et de l'inquisition.

Karl a écrit:
.../... Libre à vous de préférer Constantinople 1453 à Las Navas de Tolosa 1212. Quand on a perdu ses racines chrétiennes... on mets ts les envahisseurs sur le même plan, en oubliant lesquels des envahis on a été.

En effet parce que les crimes des uns n'exonèrent pas ceux des autres. Surtout quand ils sont commis au cri de "Dieu le veut".

Mais si, puisque tu excuses ceux qui ont été commis au nom de la république...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 09:00

Chris Prols a écrit:
Ah.

Et ne voudrait-Il pas qu'un roi terrestre soit son représentant sur terre au niveau politique, comme Saint-Louis, Saint Etienne de Hongrie ou Charlemagne, ou Clovis, ou d'autres? Le Bon Dieu n'en veut-Il pas?
Bien sûr un Saint Louis serait vraiment le bienvenue.

Mais il ne faut pas faire d'anachronisme, Saint Louis était bien pour son époque.

Simon1976 a écrit:
Saint Louis n'avait pas une attitude très judéophile...
Oui mais à son époque, on faisait passer le salut des âmes avant tout, et on s'était aperçu à quel point le judaïsme corrompait les âmes, et le talmud blasphématoire.

Saint Louis a bien défendu la Foi face à l'islam et au judaïsme, mais je comprends que cela puisse choquer les esprits de notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 09:13

Citation :
nilamitp a écrit:
Chris Prols a écrit:
Ah.

Et ne voudrait-Il pas qu'un roi terrestre soit son représentant sur terre au niveau politique, comme Saint-Louis, Saint Etienne de Hongrie ou Charlemagne, ou Clovis, ou d'autres? Le Bon Dieu n'en veut-Il pas?
Bien sûr un Saint Louis serait vraiment le bienvenue.

Mais il ne faut pas faire d'anachronisme, Saint Louis était bien pour son époque.

Simon1976 a écrit:
Saint Louis n'avait pas une attitude très judéophile...
Oui mais à son époque, on faisait passer le salut des âmes avant tout, et on s'était aperçu à quel point le judaïsme corrompait les âmes, et le talmud blasphématoire.

Saint Louis a bien défendu la Foi face à l'islam et au judaïsme, mais je comprends que cela puisse choquer les esprits de notre temps.


Saint Louis n'a pas persécuté les personnes... Certes la rouelle, la stigmatisation, ce n'est pas très agréable, mais ce n'était pas une atteinte à l'intégrité physique ni aux biens; et l'idée de discuter du Talmud avec les juifs relevait d'une vraie conviction religieuse, doublée d'un souci... pédagogique, dirait-on aujourd'hui... Et il est vrai que le Talmud contient des choses extrêmement désagréables pour les chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 09:48

Karl a écrit:



Saint Louis n'a pas persécuté les personnes... Certes la rouelle, la stigmatisation, ce n'est pas très agréable, mais ce n'était pas une atteinte à l'intégrité physique ni aux biens; et l'idée de discuter du Talmud avec les juifs relevait d'une vraie conviction religieuse, doublée d'un souci... pédagogique, dirait-on aujourd'hui... Et il est vrai que le Talmud contient des choses extrêmement désagréables pour les chrétiens.

Pensez-vous que Jésus aurait forcé les Juifs à porter la rouelle et pensez-vous que Jésus forçait avec sa Police les Juifs à assister au sermon sur la montagne ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 10:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:



Saint Louis n'a pas persécuté les personnes... Certes la rouelle, la stigmatisation, ce n'est pas très agréable, mais ce n'était pas une atteinte à l'intégrité physique ni aux biens; et l'idée de discuter du Talmud avec les juifs relevait d'une vraie conviction religieuse, doublée d'un souci... pédagogique, dirait-on aujourd'hui... Et il est vrai que le Talmud contient des choses extrêmement désagréables pour les chrétiens.

Pensez-vous que Jésus aurait forcé les Juifs à porter la rouelle et pensez-vous que Jésus forçait avec sa Police les Juifs à assister au sermon sur la montagne ?


Rien à voir...
Je pense que les juifs ont quelque raison de ne pas porter Saint Louis ds leur coeur; mais je pense aussi que si Saint Louis avait été le pire de leurs persécuteurs, ils auraient bcp moins à se plaindre de ce qu'a été leur histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 10:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Pensez-vous que Jésus aurait forcé les Juifs à porter la rouelle et pensez-vous que Jésus forçait avec sa Police les Juifs à assister au sermon sur la montagne ?
Saint Louis a fait sûrement fait des co.nneries dans sa vie, et peut-être, étaient-elles à l'opposée de celles de Saint Jean-Paul II.

Saint Louis a exercé un pouvoir temporel, et JÉSUS a exercé un pouvoir spirituel.

Mais attention, à la fin, JÉSUS reprend tous les pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 10:15

nilamitp a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Pensez-vous que Jésus aurait forcé les Juifs à porter la rouelle et pensez-vous que Jésus forçait avec sa Police les Juifs à assister au sermon sur la montagne ?
Saint Louis a fait sûrement fait des co.nneries dans sa vie, et peut-être, étaient-elles à l'opposée de celles de Saint Jean-Paul II.

Saint Louis a exercé un pouvoir temporel, et JÉSUS a exercé un pouvoir spirituel.

Mais attention, à la fin, JÉSUS reprend tous les pouvoirs.

Pour moi, c'est un grand saint ! Mais sainteté ne veut pas dire perfection absolue à la mesure de l'Evangile. Cela veut dire DESIR de cette perfection. Et Dieu la lui a donnée à la fin de sa vie lors de sa mort douloureuse et humble devant Tunis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 10:51

[quote="nilamitp"]
Alexis232 a écrit:



S'il y a un certain décalage avec le peuple, ce qui se voit sur certaines consultations (présidentielles 2002, référendum traité européen, etc...), ils ne gouvernent pas non plus contre le peuple, qui veut bien les suivre dans leurs égarements, puisqu'il vote pour eux.
Personne n'a jamais voté pour monsieur Barroso & Jerzy Buzek présidents de la commission et du parlement européen et de la France si l'on va jusqu'au bout du raisonnement.
Enfin, pour répondre à ta question, je désire ardemment, que les trente prochaines années soient une vraie RUPTURE tranquille par rapport aux trente dernières. Et ce n'est pas idéologique ou quoique ce soit, mais basé sur l'observation empirique, et réaliste, de la société d'aujourd'hui.
Hum..,rupture tranquille c'était un slogan UMP me semble t-il,ça s'est traduit par rupture dans la continuité...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 21 Jan 2011, 11:15

il y avait clin d'œil évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Ven 28 Jan 2011, 18:36

jean-charles cayouette a écrit:



Est-ce que le retour de la royauté ne serait pas un prélude au retour

du christ annoncé depuis 2000 ans ?

jc
Bien au contraire ! C'est le règne d'un Antéchrist mondial qui est annoncé avant le retour du Christ. Il donnera paix et sécurité matérielle au monde mais son message sera celui du dieu de l'enfer libre et solitaire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
" Le droit divin fonde la Royauté "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» " Le droit divin fonde la Royauté "
» Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau
» [Info] Talisman des trois anges gardiens.
» " Vous êtes des dieux"
» Le feu divin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: