DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 " Le droit divin fonde la Royauté "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 14:51

C'est en effet ce qui s'est passé; malheureusement pour la France...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 15:20

Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 15:24

jean-charles cayouette a écrit:


Voici en bref la nouvelle notion de royauté établie par Marc Bosquart dans le

le journal de nov et dec 2010;

Toute royauté releve de Dieu .

Tout a été soumis au christ représentant de dieu sur terre.

La france, fille ainée de l'église, la royauté , depuis clovis consacré par la bulle

d'origine divine, est consacrée au christ , Le Roi , mais guidée par le roi jusqu'à la

révolution, celui-ci voyant à l'ordre temporel .

Il est facile à voir tout le chaos qui s'en suivit, la france à feu et sang puis

Napoléon menant des guerres sans fin ......

C'est Raoul Auclair qui a bien compris et expliqué le sens de la royauté en france.

Le roi représente la divinité alors en le mettant dehors , on a commencé à

effacer cette notion du sacré jusqu'à la catastrophe du communisme , du despo-

tisme et enfin de l'antechrist, en passant par la démocratie, moindre mal mais

imbu d'humanisme, pour aboutir aux corruptions que nous connaissons.

Marc Bosquart, nous réintroduit la notion de royauté en vue du royaume de Dieu

sur terre, le prochain millénaire, mais en nouvelle france.

Voir " Le royaume " no 206 nov dec 2010 " Que ton regne vienne "

Au plaisir de discuter ...

jean-charles


Pourriez-vous nous indiquer dans quel livre d'histoire nous pourrions vérifier vos dires, à savoir que le Christ a bel et bien régné temporellement sur ce monde et tout lui a été soumis ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 15:34

adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Foutaise. La "Ripoublique" ne peut être de droit divin, puisqu'elle n'est pas TRADITIONNELLE. Seule la Royauté, est de droit Divin...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 15:35

adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red


Le monarque en France était consacré par l'onction; ce que la république et les autres régimes ne sont point; que tous les rois n'aient pas été à la hauteur, n'altère pas le caractère sacré de l'institution monarchique.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 16:40

Marc Bosquart, s'auto-proclame roi, roi d'une chimère, roi bouffon.
Il n'est nullement oint, il s'est oint tout seul.

Et cette pauvre MP Guiguère n'est nullement la représentation de la Vierge Marie.
Ce Marc Bosquart a joué sur sa faiblesse et délire mystique.

Je rejoins Missionnaire2, qui en a parlé sur un autre post.
Ils sont devenus des idoles.

Même si je suis, dans l'âme, nostalgique d'un passé, ce passé est révolu.

Nous avons notre Mère l'Eglise, ses sacrements, ses enseignements et notre Pape. cheers

De par la grâce, non méritée, de mon baptême, je LUI resterais fidèle, toujours par grâce, jusqu'à la Croix, avec l'aide de Marie.

Le royaume du Christ-Roi est et s'installe dans notre coeur et cour intérieure.
A nous de ne pas mettre cette Lumière, cette Grâce, sous le boisseau, afin d'éviter et d'amener à ces genres de comportements hérétiques.

Ce n'est que mon avis, simple et ridicule sûrement, et qui n'engage que moi.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 19:01

Bisous "ciel enrubanné"

_______________

Pour en savoir plus sur le mouvement que soutient Jean-Charles Cayouette,le lien en cours actuellement dont parle Arc-en-Ciel.
http://docteurangelique.forumactif.com/t10214p200-l-armee-de-marie-sacre-le-roi-de-france#365486

Il y a aussi http://docteurangelique.forumactif.com/t8326-sainte-marie-paule-giguere?highlight=arm%E9e+de+Marie

http://docteurangelique.forumactif.com/t10116-sortir-de-l-armee-de-marie?highlight=arm%E9e+de+Marie

Je cite , du lien ci-dessus,ce témoignage du membre dont le pseudo est "Croyante mais plus adepte" Vendredi 21 Mai 2010


À l'âge de 8 ans, j'ai joint les rangs de l'armée de marie car ma mère nous amenais. Ce mouvement a conduit à la séparation de mes parents, car mon père ne voulant rien savoir de ce mouvement, il a été démonisé...J'y suis resté jusqu'à l'age de 17 ans. Quand j'ai quittée, j'ai presqu'été bani de ma famille. Je suis le seul membre de la famille a avoir quittée (sauf mon père qui n'en a jamais fait parti). Pendant mon passage de ce mouvement, j'ai connu et été proche d'énormément de dirigeant. Je les connais bien, et ils n'ont, pour la plupart, aucune odeur de sainteté...

Pour le lien où JC dit que le Pape est Satan qui s'est infiltré dans l'Église, je ne le retrouve plus. Par contre j'ai trouvé un autre lien où il le laisse entendre :

http://www.missa.org/forum/showthread.php?25-Arm%E9e-de-Marie&p=1356

Je me permet de vous le retranscrire au complet :

JC a répondu:

bonjour ,

votre réponse est pertinante , mais je ne suis pas convaincu.Pour moi ce n'est un concept, mais une famille un esprit des qui prient et souffrent qui conservent le message de marie dans leur coeur,La belle musique sacrée m'a particulierement touché tout en y retrouvantcertains echos de mon enfance , la confession en particulier, la dévotion selon grignon de monfort etc. Je pense qu'il fait partie de l'histoire de l'église de remettre en doute toute révélation privée et c'est prudent .Mais je pense que nous vivons des temps limite qui appellent des réponse limites. Toutes les prédictions du seigneur dans les volumes ont été signés par une réalisation des faits prédits.La piété des gens est authentique. Pour ce qui est des affirmations théologiques,elles font partie du mystere que nous vivons rappelons -nous jeanne d'arc catherine de sienne et jesus lui-même qui fut condamné par les tenanciers de la foi du temps.
Ce sont surtout mes prêtres qui vont te contester, Non je ne veux pas vous traiter de pharisiens vous les ministres du christ mais simplement dire que l'ouverture d'esprit à un mystere habitait les enfants de fatima comme les jeunes de medjugorge ou les ignorants comme catherine labouré et ici je rappelle que marie sur la médaille écrase la t^ete du serpent. Non je suis convaincu qu'elle nous avertit d'un tres grand danger, quand le pense que l'antechrist se prépare et qu'il va s'infiltrer dans l.église si ce n'est pas déjà fait pour se faire passer pour un sauveur et s'asseoir sur le siege de rome ce n'est pas moi qui l'ai inventé....alors je me dis que marie nous donne des réponse que nous ne pouvons comprendre avec nos seules forces intellectuelles tout la foi qui doit abdiquer devant les réalités d'en haut comme le dit st bernard ou ste thérese
Enfin, nous devant une église qui va être renouvelée et je pense que c'est marie qui va nous instruire le mieux , je lui fait confiance, je n'ai aucun doute en ce qui me concerne, au plaisir de discuter jc

Il n'y a pas a douter que c'est bien le même JC, puisqu'il est présent sur plusieurs forum de discution, en lançant des ameçon pour attraper le plus de poisson.

Après mon passage dans ce mouvement, j'ai heureusement gardé ma foi, mais si je vous racontais toute les faussetés qu'ils font croire à leur membre, vous tomberiez en bas de vos chaises. Ils tiennent les gens en leurs faisant peur. La plus éhonté des peurs qu'ils leurs font est qu'en dehors de l'armée de marie, point de salut....Seulement ceux qui auront cru seront sauvé...comme si en étant en dehors de ce mouvement, il était impossible de d'être un bon Chrétien et de suivre les préceptes de l'Église (qu'eux ne respectent pas soit dit en passant).
J'ai été trop choqué de la façon condescendante dont il répond aux gens pour me taire...Comme si tout les gens qui ne comprennent pas ne peuvent pas de toute façon car ils ne sont pas des élus...J'en ai vraiment marre de toute cette boue....
______________

Enfin dimanche 23 Mai 2010

Je suis désolé, mais je l'ai cotoyée Marie-Paule Giguère...et je dis que malgré toute ses bonnes qualités, elle fait fausse route...On ne peut désobéir au Pape et se dire fidèle en même temps. C'est complètement absurde...Nous avons le dogme de l'infaillibilité du Pape, auquel, si nous sommes de bon catholique fidèle, nous devons croire...Et Dieu dirait à une femme de s'élever contre le Pape, en ne suivant pas ce qu'il dit, et en bafouant toutes les règles (je me permet d'en démontrer quelques exemples pour ceux qui ne sont pas aussi proche que nous du mouvement : Batir une église, sans avoir la permission du Diocèse, pour ensuite refuser de la rattacher au diocèse, ordonner de nouveau prêtre, sans Évêque et surtout sans permission de l'évêcher, fonder une nouvelle église, lui assoir un nouveau Pape, proclamer un nouveau dogme, canoniser des gens) Et ensuite venir nous dire que l'Église de Jean ne veut pas suppanter celle de Pierre...Il n'y a pas que les paroles qui parlent, les faits aussi !!! On peut dire quelque chose et faire tout a fait le contraire...et c'est là que nous voyions le manque de sincérité...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 21:09

jean-charles cayouette a écrit:


Voici en bref la nouvelle notion de royauté établie par Marc Bosquart dans le

le journal de nov et dec 2010;

Toute royauté releve de Dieu .

Tout a été soumis au christ représentant de dieu sur terre.

La france, fille ainée de l'église, la royauté , depuis clovis consacré par la bulle

d'origine divine, est consacrée au christ , Le Roi , mais guidée par le roi jusqu'à la

révolution, celui-ci voyant à l'ordre temporel .

Il est facile à voir tout le chaos qui s'en suivit, la france à feu et sang puis

Napoléon menant des guerres sans fin ......

C'est Raoul Auclair qui a bien compris et expliqué le sens de la royauté en france.

Le roi représente la divinité alors en le mettant dehors , on a commencé à

effacer cette notion du sacré jusqu'à la catastrophe du communisme , du despo-

tisme et enfin de l'antechrist, en passant par la démocratie, moindre mal mais

imbu d'humanisme, pour aboutir aux corruptions que nous connaissons.

Marc Bosquart, nous réintroduit la notion de royauté en vue du royaume de Dieu

sur terre, le prochain millénaire, mais en nouvelle france.

Voir " Le royaume " no 206 nov dec 2010 " Que ton regne vienne "

Au plaisir de discuter ...

jean-charles


Marc Bosquart se trompe. La royauté ne plait pas à Dieu. Qu'il lise son institution dans la Bible ! Elle s'est imposée contre l'avis de Dieu par la volonté du peuple Hébreu, au temps du prophète Samuel.

Avant son institution, Dieu régnait directement sur son peuple et il avait un délégué sur terre, (son prophète) et un dirigeant (son juge).


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 22:23

Il va te dire,Arnaud,que justement, là, il s'agit d'une royauté divine dont le pape est le représentant....
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 23:28

Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Foutaise. La "Ripoublique" ne peut être de droit divin, puisqu'elle n'est pas TRADITIONNELLE. Seule la Royauté, est de droit Divin...

Pour utiliser des termes presque évangéliques : crois-tu que la grande prostituée de babyrome le soit vraiment???? :P
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 23:31

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-charles cayouette a écrit:


Voici en bref la nouvelle notion de royauté établie par Marc Bosquart dans le

le journal de nov et dec 2010;

Toute royauté releve de Dieu .

Tout a été soumis au christ représentant de dieu sur terre.

La france, fille ainée de l'église, la royauté , depuis clovis consacré par la bulle

d'origine divine, est consacrée au christ , Le Roi , mais guidée par le roi jusqu'à la

révolution, celui-ci voyant à l'ordre temporel .

Il est facile à voir tout le chaos qui s'en suivit, la france à feu et sang puis

Napoléon menant des guerres sans fin ......

C'est Raoul Auclair qui a bien compris et expliqué le sens de la royauté en france.

Le roi représente la divinité alors en le mettant dehors , on a commencé à

effacer cette notion du sacré jusqu'à la catastrophe du communisme , du despo-

tisme et enfin de l'antechrist, en passant par la démocratie, moindre mal mais

imbu d'humanisme, pour aboutir aux corruptions que nous connaissons.

Marc Bosquart, nous réintroduit la notion de royauté en vue du royaume de Dieu

sur terre, le prochain millénaire, mais en nouvelle france.

Voir " Le royaume " no 206 nov dec 2010 " Que ton regne vienne "

Au plaisir de discuter ...

jean-charles


Marc Bosquart se trompe. La royauté ne plait pas à Dieu. Qu'il lise son institution dans la Bible ! Elle s'est imposée contre l'avis de Dieu par la volonté du peuple Hébreu, au temps du prophète Samuel.

Avant son institution, Dieu régnait directement sur son peuple et il avait un délégué sur terre, (son prophète) et un dirigeant (son juge).


Mais Dieu semble avoir permis l'établissement de la royauté, tout en mettant des balises à son pouvoir:

"Mais Yahvé dit à Samuel : "Satisfais à tout ce que te dit le peuple, car ce n'est pas toi qu'ils ont rejeté, c'est moi qu'ils ont rejeté, ne voulant plus que je règne sur eux. Tout ce qu'ils m'ont fait depuis le jour où je les ai fait monter d'Egypte jusqu'à maintenant -- ils m'ont abandonné et ont servi des dieux étrangers -- ils te le font aussi. Eh bien, satisfais à leur demande. Seulement, tu les avertiras solennellement et tu leur apprendras le droit du roi qui va régner sur eux."" - 1 Samuel 8, 7-9
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 23:36

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Foutaise. La "Ripoublique" ne peut être de droit divin, puisqu'elle n'est pas TRADITIONNELLE. Seule la Royauté, est de droit Divin...

Pour utiliser des termes presque évangéliques : crois-tu que la grande prostituée de babyrome le soit vraiment???? :P
Elle doit bien vous proposer quelque chose de bien particulier, cette grande prostituée, en la fréquentant tous les dimanches.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 23:40

Karl a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Le monarque en France était consacré par l'onction; ce que la république et les autres régimes ne sont point; que tous les rois n'aient pas été à la hauteur, n'altère pas le caractère sacré de l'institution monarchique.

Excuses mon cher mais quand on connaît un peu le degré de moralité des princes de l'église et des rois de ces époques on est en droit d'avoir qq doute sur le caractère sacré de cette onction.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Mer 19 Jan 2011, 23:43

Arc-en-Ciel a écrit:
adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Foutaise. La "Ripoublique" ne peut être de droit divin, puisqu'elle n'est pas TRADITIONNELLE. Seule la Royauté, est de droit Divin...

Pour utiliser des termes presque évangéliques : crois-tu que la grande prostituée de babyrome le soit vraiment???? :P
Elle doit bien vous proposer quelque chose de bien particulier, cette grande prostituée, en la fréquentant tous les dimanches.

Ca tombe bien que vous interveniez ça va me permettre de compléter ma réponse à Loup et qq autres.

A la "république des ripoux" (puisque le terme n'est pas censuré c'est donc qu'il est convenu) selon vous correspond assez bien celle des pédo... et autres traficoteurs financiers (Ambrosiano...). Je comprends mieux pourquoi les rois avant la République ont cherché à mettre de la distance? D'un seul coup ça me les rend plus sympatiques. En même temps BXVI monte dans mon estime puisqu'il vient d'ordonner la transparence des comptes vaticanesques... recherchés par la justice italienne et donc dont on peut supposer qu'ils ne l'étaient pas vraiment jusqu'à ces derniers jours.

Faudra quand même un jour que vous cessiez d'insulter cette société qui nous assure bon an mal an la sécurité sociale, individuelle et collective, la liberté de culte et de croyance et même ceelle de lui cracher dessus.

Et si je suis banni pour ça... on saura ainsi où sont les préférences de ce forum.

Et sur le principe je suis d'accord avec Arnaud : La royauté (ou un autre régime) ne plait pas à Dieu. Qu'il lise son institution dans la Bible ! Elle s'est imposée contre l'avis de Dieu par la volonté du peuple Hébreu, au temps du prophète Samuel.

Avant son institution, Dieu régnait directement sur son peuple et il avait un délégué sur terre, (son prophète) et un dirigeant (son juge).

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 08:49

Citation :
adamev a écrit:
Karl a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme c'est le Droit Divin qui fonde la République comme tous les autres régimes et actions humaines. Mr.Red

Le monarque en France était consacré par l'onction; ce que la république et les autres régimes ne sont point; que tous les rois n'aient pas été à la hauteur, n'altère pas le caractère sacré de l'institution monarchique.

Excuses mon cher mais quand on connaît un peu le degré de moralité des princes de l'église et des rois de ces époques on est en droit d'avoir qq doute sur le caractère sacré de cette onction.


Dans ce cas il n'y a plus rien de sacré en ce monde.
Ce n'est pas du comportement individuel des rois, que procède l'onction...
Vous tenez bien à la république, dont tous les élus sont loin d'être irréprochables; mettez-vous en cause la république lorsqu'un élu est corrompu?
ce qui vous gêne en réalité, c'est la notion même de sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 09:22

Oui,

il ne faut pas confondre le caractère sacré d'un siège et la divinité de son occupant.

Combien de fois faudra-t-il dire que, et c'est un cas unique, seul en CHRIST, ces deux choses se rejoignent parfaitement ?

Autrement dit, en ce sens là, il n'y aura jamais qu'un seul Roi et qu'un seul Prêtre, JÉSUS.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 09:52

Arnaud Dumouch a écrit:
Marc Bosquart se trompe. La royauté ne plait pas à Dieu. Qu'il lise son institution dans la Bible ! Elle s'est imposée contre l'avis de Dieu par la volonté du peuple Hébreu, au temps du prophète Samuel.

Avant son institution, Dieu régnait directement sur son peuple et il avait un délégué sur terre, (son prophète) et un dirigeant (son juge).
ce n'est pas comme cela que l'on doit lire l'AT.

Exemple : la polygamie peut-être considérée comme normale av J.-C. mais après J.-C. Or on sait que c'est un péché grave depuis J.-C. (adultère, puisqu'il viole la Loi du mariage)

la royauté plaît à Dieu, mais on n'est pas du tout obligé de vivre sous un régime monarchique. D'ailleurs, perso, les « sang-bleu » me fatiguent.

Nous, notre tradition gallo-française, c'est la monarchie élective. (si, si, j'en suis persuadé).
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 10:41

Citation :
nilamitp a écrit:

la royauté plaît à Dieu, mais on n'est pas du tout obligé de vivre sous un régime monarchique. D'ailleurs, perso, les « sang-bleu » me fatiguent.

Nous, notre tradition gallo-française, c'est la monarchie élective. (si, si, j'en suis persuadé).


Si par sang-bleu vous entendez "noblesse" et/ou feodalité, il convient de préciser que la monarchie n'a jamais été indissolublement liée ni à l'une ni à l'autre; ce n'est que par coincidence historique que la féodalité lui a été associée; quant à la noblesse, elle a été de tous les régimes, féodaux ou non, monarchique, impériaux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 13:13

j'entends: noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 13:22

Simon1976 a écrit:


Mais Dieu semble avoir permis l'établissement de la royauté, tout en mettant des balises à son pouvoir:

"Mais Yahvé dit à Samuel : "Satisfais à tout ce que te dit le peuple, car ce n'est pas toi qu'ils ont rejeté, c'est moi qu'ils ont rejeté, ne voulant plus que je règne sur eux. Tout ce qu'ils m'ont fait depuis le jour où je les ai fait monter d'Egypte jusqu'à maintenant -- ils m'ont abandonné et ont servi des dieux étrangers -- ils te le font aussi. Eh bien, satisfais à leur demande. Seulement, tu les avertiras solennellement et tu leur apprendras le droit du roi qui va régner sur eux."" - 1 Samuel 8, 7-9

Ce texte prouve que la royauté politique n'est pas un truc de Dieu. Et Marc Boscart se trompe en suivant de fausses prophéties annonçant un grand monarque terrestre et capétien.

La seule monarchie qui plait à Dieu est du Ciel et est fondée sur la croix.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 14:08

Arnaud Dumouch a écrit:
La seule monarchie qui plait à Dieu est du Ciel et est fondée sur la croix.
Il ne faut pas exagérer.

:beret:

Cette Monarchie s'étend aussi sur encore sur terre, même si, il est vrai, le clergé catholique français ne lui fait pas vraiment honneur.

De là à dire que tous les prêtres ne plaisent pas à Dieu !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 14:38

Arnaud a écrit:
La royauté ne plait pas à Dieu

Et vous voici encore à ressasser ce genre de mensonges, Arnaud.

La royauté ne plait pas à Dieu dites-vous? Non allons voir:

1 Cor. 15, 25 a écrit:
Il faut qu'Il règne

S. Luc, 1, 32 a écrit:
Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

S. Mat. 2, 1 a écrit:
Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, disant: " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus l'adorer.


Apoc. 1, 5 a écrit:
Prince des Rois de la terre

Apoc. 17, 14 a écrit:
Parce qu'Il est Roi des rois

A Pilate, NS-JC dit:

Citation :
Tu le dis, je suis ROI

Le Pape Pie XI institue la Fête du Christ-Roi:

Pie XI a écrit:
Voici encore le XVIe centenaire du Concile de Nicée qui coïncida avec le grand Jubilé. Nous avons ordonné de célébrer cet anniversaire séculaire; Nous l'avons Nous-même commémoré dans la basilique vaticane, d'autant plus volontiers que c'est ce Concile qui définit et proclama comme dogme de foi catholique la consubstantialité du Fils unique de Dieu avec son Père; c'est lui qui, en insérant dans sa formule de foi ou Credo les mots cuius regni non erit finis, affirma du même coup la dignité royale du Christ.

Ainsi donc, puisque cette Année sainte a contribué en plus d'une occasion à mettre en lumière la royauté du Christ, Nous croyons accomplir un acte des plus conformes à Notre charge apostolique en accédant aux suppliques individuelles ou collectives de nombreux cardinaux, évêques ou fidèles; Nous clôturerons donc cette année par l'introduction dans la liturgie de l'Eglise d'une fête spéciale en l'honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ Roi.

Ps. XLIV (XLV) 7 a écrit:
Votre trône, ô Dieu, est dressé pour l'éternité; le sceptre de votre royauté est un sceptre de droiture.

Mat. 28, 18 a écrit:
Et Jésus s'approchant leur parla ainsi : " Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. "

Et, pour terminer ce court échantillon de citations imparables qui vous donnent tort,

Pater noster a écrit:
Adveniat regnum tuum

Alors, Arnaud, la royauté ne plait pas à Dieu?

Je crois surtout que ce qui ne plaît pas à Dieu, ce sont ceux qui contestent Sa Volonté.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 14:48

La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 15:18

La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 15:22

Citation :
Alexis232 a écrit:
La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king


Oui...
Mais voyez: en Espagne par exple, le roi n'est pas en mesure d'empêcher les dérives démocratiques et libérales (IVG, immigration), en ces temps de déchristianisation... Les musulmans, si lgtps combattus par les espagnols, reprennent pied -certes pacifiquement- sur le sol ibérique; on sait cependant ce que signifie l'implantation, même pacifique, de l'islam, quelque part...


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 15:31

Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

lexical, cher Hugues, si je puis me permettre.
Mais je souscris au sens; encore que tu entendes par "république", la république française, je suppose; de nature laiciste et anticléricale; mais toutes les républiques n'ont pas connu ces dérives.
Et comme je viens de l'écrire, la monarchie n'est pas forcément un rempart suffisant contre les assauts de l'iniquité.
Franco doit se retourner dans sa tombe, avec ces immigrés musulmans qui envahissent son pays, avec ces socialos qui font voter des lois humanistes, etc.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 15:44

jean-charles cayouette a écrit:
Pourriez-vous nous indiquer dans quel livre d'histoire nous pourrions vérifier vos dires, à savoir que le Christ a bel et bien régné temporellement sur ce monde et tout lui a été soumis ?



oui c'est biblique, tout pouvoir lui a été soumis au ciel et sur terre.
Quand aux autres notions il faut consulter raoul auclair et Marc Bosquart.

jc www.communaute-dame.qc.ca

Alors pourriez-vous être plus précis et nous dire selon vous à quel moment de l'histoire depuis 2000 ans tout pouvoir lui a été soumis au ciel et sur terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 15:49

Chris Prols a écrit:
Arnaud a écrit:
La royauté ne plait pas à Dieu

Et vous voici encore à ressasser ce genre de mensonges, Arnaud.

La royauté ne plait pas à Dieu dites-vous? Non allons voir:

1 Cor. 15, 25 a écrit:
Il faut qu'Il règne

S. Luc, 1, 32 a écrit:
Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

S. Mat. 2, 1 a écrit:
Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, disant: " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus l'adorer.


Apoc. 1, 5 a écrit:
Prince des Rois de la terre

Apoc. 17, 14 a écrit:
Parce qu'Il est Roi des rois

A Pilate, NS-JC dit:

Citation :
Tu le dis, je suis ROI

Le Pape Pie XI institue la Fête du Christ-Roi:

Pie XI a écrit:
Voici encore le XVIe centenaire du Concile de Nicée qui coïncida avec le grand Jubilé. Nous avons ordonné de célébrer cet anniversaire séculaire; Nous l'avons Nous-même commémoré dans la basilique vaticane, d'autant plus volontiers que c'est ce Concile qui définit et proclama comme dogme de foi catholique la consubstantialité du Fils unique de Dieu avec son Père; c'est lui qui, en insérant dans sa formule de foi ou Credo les mots cuius regni non erit finis, affirma du même coup la dignité royale du Christ.

Ainsi donc, puisque cette Année sainte a contribué en plus d'une occasion à mettre en lumière la royauté du Christ, Nous croyons accomplir un acte des plus conformes à Notre charge apostolique en accédant aux suppliques individuelles ou collectives de nombreux cardinaux, évêques ou fidèles; Nous clôturerons donc cette année par l'introduction dans la liturgie de l'Eglise d'une fête spéciale en l'honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ Roi.

Ps. XLIV (XLV) 7 a écrit:
Votre trône, ô Dieu, est dressé pour l'éternité; le sceptre de votre royauté est un sceptre de droiture.

Mat. 28, 18 a écrit:
Et Jésus s'approchant leur parla ainsi : " Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. "

Et, pour terminer ce court échantillon de citations imparables qui vous donnent tort,

Pater noster a écrit:
Adveniat regnum tuum

Alors, Arnaud, la royauté ne plait pas à Dieu?

Je crois surtout que ce qui ne plaît pas à Dieu, ce sont ceux qui contestent Sa Volonté.


Cher Chris,

Vous avez oublié cette parole aussi :

Citation :

Evangile de St-Jean 18: 35-36
Jésus répondit: "Mon royaume n'est pas de ce monde; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs, mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:03

Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.


Dernière édition par adamev le Jeu 20 Jan 2011, 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:08

Karl a écrit:
Citation :
Alexis232 a écrit:
La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king


Oui...
Mais voyez: en Espagne par exple, le roi n'est pas en mesure d'empêcher les dérives démocratiques et libérales (IVG, immigration), en ces temps de déchristianisation...

Si mais il ne l'a pas fait... pourtout il fut à bonne école franquiste et opusienne.

Les musulmans, si lgtps combattus par les espagnols, reprennent pied -certes pacifiquement- sur le sol ibérique; on sait cependant ce que signifie l'implantation, même pacifique, de l'islam, quelque part...

Et on a vu par le passé les conséquences de l'arrivée des armes du très catholique... et de l'inquisition. Du soutien de certains cardinaux à Pinochet... et le sort réservé par les mêmes à Mgr Roméro et Camara... avec la bénédiction du bienheureux... combien de morts en afrique et en asie pour un miracle???
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:10

[quote]
Rex Tremendae a écrit:


Cher Chris,

Vous avez oublié cette parole aussi :

Citation :

Evangile de St-Jean 18: 35-36
Jésus répondit: "Mon royaume n'est pas de ce monde; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs, mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."


Exactement ma pensée; Jésus le dit Lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:30

Alexis232 a écrit:
La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king
c'est de la m.erde, ça sert à rien. Le roi doit être le chef des armées, pas une vieille mémé gentille qui fait ses vœux à la fin de l'année.

Notre monarchie républicaine est bien meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:34

Rex Tremendae a écrit:
Chris Prols a écrit:
Arnaud a écrit:
La royauté ne plait pas à Dieu

Et vous voici encore à ressasser ce genre de mensonges, Arnaud.

La royauté ne plait pas à Dieu dites-vous? Non allons voir:

1 Cor. 15, 25 a écrit:
Il faut qu'Il règne

S. Luc, 1, 32 a écrit:
Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

S. Mat. 2, 1 a écrit:
Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, disant: " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus l'adorer.


Apoc. 1, 5 a écrit:
Prince des Rois de la terre

Apoc. 17, 14 a écrit:
Parce qu'Il est Roi des rois

A Pilate, NS-JC dit:

Citation :
Tu le dis, je suis ROI

Le Pape Pie XI institue la Fête du Christ-Roi:

Pie XI a écrit:
Voici encore le XVIe centenaire du Concile de Nicée qui coïncida avec le grand Jubilé. Nous avons ordonné de célébrer cet anniversaire séculaire; Nous l'avons Nous-même commémoré dans la basilique vaticane, d'autant plus volontiers que c'est ce Concile qui définit et proclama comme dogme de foi catholique la consubstantialité du Fils unique de Dieu avec son Père; c'est lui qui, en insérant dans sa formule de foi ou Credo les mots cuius regni non erit finis, affirma du même coup la dignité royale du Christ.

Ainsi donc, puisque cette Année sainte a contribué en plus d'une occasion à mettre en lumière la royauté du Christ, Nous croyons accomplir un acte des plus conformes à Notre charge apostolique en accédant aux suppliques individuelles ou collectives de nombreux cardinaux, évêques ou fidèles; Nous clôturerons donc cette année par l'introduction dans la liturgie de l'Eglise d'une fête spéciale en l'honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ Roi.

Ps. XLIV (XLV) 7 a écrit:
Votre trône, ô Dieu, est dressé pour l'éternité; le sceptre de votre royauté est un sceptre de droiture.

Mat. 28, 18 a écrit:
Et Jésus s'approchant leur parla ainsi : " Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. "

Et, pour terminer ce court échantillon de citations imparables qui vous donnent tort,

Pater noster a écrit:
Adveniat regnum tuum

Alors, Arnaud, la royauté ne plait pas à Dieu?

Je crois surtout que ce qui ne plaît pas à Dieu, ce sont ceux qui contestent Sa Volonté.


Cher Chris,

Vous avez oublié cette parole aussi :

Citation :

Evangile de St-Jean 18: 35-36
Jésus répondit: "Mon royaume n'est pas de ce monde; si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne fusse pas livré aux Juifs, mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."

Et aussi ce passage:

"Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul." - Jean 6, 15
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:34

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king
c'est de la m.erde, ça sert à rien. Le roi doit être le chef des armées, pas une vieille mémé gentille qui fait ses vœux à la fin de l'année.

Notre monarchie républicaine est bien meilleure.

Bah si je t'avais dis une monarchie absolue tu m'aurais rétorque que c'est une utopie,et ta "monarchie républicaine" elle a montré ses limites à travers toutes ses trahisons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:39

Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...
pfff... ça y est ça recommence.

La différence par rapport à la Royauté, c'est que quand on est vraiment pas content, on peut couper les têtes tous les cinq ans, mais pas forcément au sens littéral.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:40

Alexis232 a écrit:
Bah si je t'avais dis une monarchie absolue tu m'aurais rétorque que c'est une utopie,et ta "monarchie républicaine" elle a montré ses limites à travers toutes ses trahisons.
Non, ce n'est pas la Ve république qui t'a trahi, désolé !

Alors là, vraiment pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:42

nilamitp a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...
pfff... ça y est ça recommence.

La différence par rapport à la Royauté, c'est que quand on est vraiment pas content, on peut couper les têtes tous les cinq ans, mais pas forcément au sens littéral.

Laughing

Excuse moi j'ai une question?

Tu es convaincu que l'alternance gauche droite tous les 5 ans est une vrai rupture sur le fond?ou tu pense que c'est blanc bonnet bonnet blanc?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:43

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.
tu n'es pas allé jusqu'au bout :

franc-maçon entre français et fraternel !?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:55

Alexis232 a écrit:
Excuse moi j'ai une question?

Tu es convaincu que l'alternance gauche droite tous les 5 ans est une vrai rupture sur le fond?ou tu pense que c'est blanc bonnet bonnet blanc?
Déjà, je pense qu'il faut trente ans pour faire une vraie politique et en voir les résultats en bien et en mal...

alors sur cinq ans, je ne suis pas vraiment pour de "vraies ruptures" sauf si c'est pour durer trente ans !

Des "vraies ruptures" tous les cinq ans, ce serait vraiment instable et suicidaire.

ensuite le PS est progressiste-libéral, et l'UMP libéral-conservateur. Le PS ne se met pas en "rupture" avec le libéralisme de l'UMP et l'UMP ne se met pas en rupture avec le progressisme du PS. Ainsi, le libéralisme peut marcher sur ses deux jambes dans le cadre du mondialisme, l'Union Européenne nous y aidant beaucoup en prenant à bras le corps notre droit.

S'il y a un certain décalage avec le peuple, ce qui se voit sur certaines consultations (présidentielles 2002, référendum traité européen, etc...), ils ne gouvernent pas non plus contre le peuple, qui veut bien les suivre dans leurs égarements, puisqu'il vote pour eux.

Enfin, pour répondre à ta question, je désire ardemment, que les trente prochaines années soient une vraie RUPTURE tranquille par rapport aux trente dernières. Et ce n'est pas idéologique ou quoique ce soit, mais basé sur l'observation empirique, et réaliste, de la société d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:55

Karl a écrit:
Citation :
Alexis232 a écrit:
La monarchie parlementaire est le meilleur compromis j'en suis persuadé.
Républicains,légitimistes,nationalistes,démocrates et catholiques tous rassemblés autour d'un parlement et d'un Roi cristallisant l'unité.
king


Oui...
Mais voyez: en Espagne par exple, le roi n'est pas en mesure d'empêcher les dérives démocratiques et libérales (IVG, immigration), en ces temps de déchristianisation... Les musulmans, si lgtps combattus par les espagnols, reprennent pied -certes pacifiquement- sur le sol ibérique; on sait cependant ce que signifie l'implantation, même pacifique, de l'islam, quelque part...



Salut Karl,

Par exemple en Belgique & Thailande le roi même si il n'a pas énormément de pouvoirs a été l'élément déterminant pour sauvegarder l'unité,c'est important je trouve autrement en cas de troubles graves c'est la déroute comme en Tunisie chose qui n'arrivera jamais au Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 16:58

Chris Prols a écrit:
Arnaud a écrit:
La royauté ne plait pas à Dieu

Et vous voici encore à ressasser ce genre de mensonges, Arnaud.

La royauté ne plait pas à Dieu dites-vous? Non allons voir:

1 Cor. 15, 25 a écrit:
Il faut qu'Il règne

S. Luc, 1, 32 a écrit:
Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

S. Mat. 2, 1 a écrit:
Jésus étant né à Bethléem de Judée, aux jours du roi Hérode, voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, disant: " Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient et nous sommes venus l'adorer.


Apoc. 1, 5 a écrit:
Prince des Rois de la terre

Apoc. 17, 14 a écrit:
Parce qu'Il est Roi des rois

A Pilate, NS-JC dit:

Citation :
Tu le dis, je suis ROI

Le Pape Pie XI institue la Fête du Christ-Roi:

Pie XI a écrit:
Voici encore le XVIe centenaire du Concile de Nicée qui coïncida avec le grand Jubilé. Nous avons ordonné de célébrer cet anniversaire séculaire; Nous l'avons Nous-même commémoré dans la basilique vaticane, d'autant plus volontiers que c'est ce Concile qui définit et proclama comme dogme de foi catholique la consubstantialité du Fils unique de Dieu avec son Père; c'est lui qui, en insérant dans sa formule de foi ou Credo les mots cuius regni non erit finis, affirma du même coup la dignité royale du Christ.

Ainsi donc, puisque cette Année sainte a contribué en plus d'une occasion à mettre en lumière la royauté du Christ, Nous croyons accomplir un acte des plus conformes à Notre charge apostolique en accédant aux suppliques individuelles ou collectives de nombreux cardinaux, évêques ou fidèles; Nous clôturerons donc cette année par l'introduction dans la liturgie de l'Eglise d'une fête spéciale en l'honneur de Notre Seigneur Jésus-Christ Roi.

Ps. XLIV (XLV) 7 a écrit:
Votre trône, ô Dieu, est dressé pour l'éternité; le sceptre de votre royauté est un sceptre de droiture.

Mat. 28, 18 a écrit:
Et Jésus s'approchant leur parla ainsi : " Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. "

Et, pour terminer ce court échantillon de citations imparables qui vous donnent tort,

Pater noster a écrit:
Adveniat regnum tuum

Alors, Arnaud, la royauté ne plait pas à Dieu?

Je crois surtout que ce qui ne plaît pas à Dieu, ce sont ceux qui contestent Sa Volonté.


Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:11

Karl a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

lexical, cher Hugues, si je puis me permettre.
Mais je souscris au sens; encore que tu entendes par "république", la république française, je suppose; de nature laiciste et anticléricale; mais toutes les républiques n'ont pas connu ces dérives.
Et comme je viens de l'écrire, la monarchie n'est pas forcément un rempart suffisant contre les assauts de l'iniquité.
Franco doit se retourner dans sa tombe, avec ces immigrés musulmans qui envahissent son pays, avec ces socialos qui font voter des lois humanistes, etc.

Merci Pascal, d'avoir rectifié. Je suis toujours preneur pour apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:13

J'ajouterais ceci pour Chris Prols:

"De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage." Alors Jésus lui dit : "Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte." - Matthieu 4, 8-10
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:15

adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.
Certes, mais moi je ne bave pas sur mon église...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:25

Simon1976 a écrit:
J'ajouterais ceci pour Chris Prols:

"De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage." Alors Jésus lui dit : "Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte." - Matthieu 4, 8-10
hors-sujet. Chris Prols n'a jamais voulu le pouvoir pour lui.
Il est inflexible et intolérant, ce qui est très différent. Il ferait un bon bras droit pour quelqu'un qui voudrait tout le pouvoir pour lui, pour peu que tout le reste soit très catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:30

Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

Auguste Nicolas : L'Etat sans Dieu, mal social de la France a écrit:
C'est un fait, et quel fait ! c'est l'histoire, la grande histoire ! Tous ces textes prophétiques , toutes ces déclarations évangéliques ont été littéralement traduits en événements avec une rapidité, une précision et une grandeur qui accablent l'admiration du double prodige de la conversion des nations à l'Évangile et de la vérité littérale dès prophéties qui l'avaient annoncée si longtemps avant. Les faisceaux romains se sont inclinés devant la croix. L'Évangile est devenu la loi des nations. Par sa divine influence, il a transformé la reli­gion non-seulement des particuliers, mais des peuples, et non-seulement la religion, mais les moeurs, les institutions, les lois, le droit civil, le droit public, le droit des gens. Il nous a fait nation, et a baptisé la France dans Clovis. Il a été, en un mot, le frein par lequel les bar­bares ont été menés à la civilisation, et que nous ne saurions secouer sans retourner à la barbarie.

(…)
A cette masse d'autorités, de raisons et de faits, on oppose cependant cette grande parole du Christ, dont l'application, détournée aux pas­sions des souverains, a révolutionné le monde : Mon royaume n'est pas de ce monde.

Sans doute, et bien nous en vaut, car s'il était de ce monde, comme toutes les religions et les doctrines qui ont prétendu réformer l'humanité, il en aurait subi la corruption, et ne s'offrirait plus à nous dans sa divine intégrité.

(…)
Ce n'est là d'abord qu'une parole de situation. Pilate dit à Jésus : « Es-tu le roi des Juifs? » Jé­sus répond : « Mon royaume n'est point de ce monde : si mon royaume était de ce monde, mes ministres combattraient pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais maintenant mon règne n'est point d'ici (Jean, XVIII, 33, 36). »

(…)
Il ressort mani­festement de ce(s) textes que, dans le temps de sa Passion, pouvant s'y soustraire par sa divine puissance, il ne l'a pas voulu, en accomplisse­ment des prophéties et du dessein de son amour. Il fallait qu'il fût livré, il fallait qu'il souffrît, et que, victime volontaire, il mourût de son chef, non par défaut de puissance, mais par absten­tion de sa toute-puissance. Plus tard, quand j'au­rai été élevé en croix (et que je serai entré ainsi dans ma gloire), j'attirerai tout à moi (Jean, XXX, 3,2), et s'ac­compliront toutes ces prophéties qui me donnent les nations pour héritage; mais, maintenant, mon règne n'est point d'ici, — de ce temps et de ce lieu-ci. — Nunc et hinc : voilà le sens spécial, et nous le verrons confirmé tout à l'heure par sa contre-partie.

Je dis le sens spécial, mais je ne dis pas le sens exclusif. Je crois en effet que ce sens spécial peut comporter un sens général

(…)
Mon royaume n'est pas de ce monde, c'est-à-dire, parlant au représentant de César et du monde, je ne tire pas ma royauté de ce monde, comme vous; de ce monde, que je viens convaincre de pé­ché et qui est déjà jugé; de ce monde, sur lequel j'ai fait entendre Vae! Malheur ! et dont je viens déposséder le prince des ténèbres (Nunc judicium est mundi; nunc princeps ejicietur foras): ma royauté, je la tire de mon Père, je la porte en moi, et, comme je meurs de mon chef, je règne de mon chef ; je règne par le double droit de ma nais­sance éternelle et de ma mort même, par laquelle je vaincs l'enfer, et, en sauvant le monde, j'en fais ma conquête.

Et le Christ, dans ce moment-là même où il éclipse volontairement sa puissance sous les ignominies de sa Passion, réserve tellement sa royauté sur ce monde, que Pilate lui dit aussi­tôt : « Vous êtes donc roi?... » — Et que répond Jésus? — «Pour cela je suis né et pour cela « suis venu dans le monde, pour que je rende témoignage à la vérité (Jean, XVIII, 37). » — Et il le fit bien voir lorsque , comme dit S. Paul, « ayant dépouillé les principautés et les puissances infernales , il les a menées hautement en triomphe à la face de tout le monde, après les avoir vaincues par sa croix (Aux Colossiens, II, 13). » — De là l'obstination prophétique de Pilate à faire ins­crire le titre de Roi sur cette croix infâme dont le signe allait passer à jamais sur la tête des rois.

(…)
Et maintenant, voyez le dénoûment du sens évangélique, et ce royal caractère dans son écla­tante justification.

Lorsque la divine victoire par qui le monde sauvé devait appartenir à Jésus-Christ fut rem­portée, et que les terribles Vae mundo ! eurent reçu leur irrésistible accomplissement par l'é­croulement du vieux monde idolâtre, vinrent des nations nouvelles qui, celles-là, baptisées du sang de Jésus-Christ, lui appartinrent. Il se fit entre lui et elles une alliance, et il en devint l'époux, le roi. Alors sa royauté, toujours céleste par son principe, mais terrestre par son applica­tion, se déclara, et le nunc et hinc qui la suspen­daient et la réservaient devant Pilate, firent place à ce royal avènement, contrepartie de l'Ecce Homo du prétoire : — « Après le premier Vae lancé contre la Bête, le second Vae passa, et voilà que le troisième vint vite : et on entendit « de grandes voix dans le ciel qui chantaient : LES ROYAUMES DE CE MONDE SONT MAINTENANT A NOTRE­ SEIGNEUR ET A SON CHRIST. Nous te rendons grâces, Seigneur, Dieu puissant, qui es, qui étais, et qui dois venir, de ce que TU AS SAISI TA GRANDE PUISSANCE ET TU AS RÉGNÉ (Apoc. XI, 15, 17). »

Et, sur la colonne romaine, nous lisons encore, parmi tous les soulèvements de l'enfer, cette ins­cription que dix-neuf siècles, qui ont emporté tant de sceptres et de couronnes, n'ont fait que graver plus profondément :

CHRISTUS VINCIT ! CHRISTUS REGNAT ! CHRISTUS IMPERAT !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:32

Chris Prols a écrit:
Citation :
Laissez donc la royauté terrestre aux hommes et à Dieu, laissez la royauté éternelle. Cessez de rêver pour Dieu d'une royauté qu'il a fui sur terre et gardez pour vous le rêve politique.

Arnaud vous ne comprenez rien de rien de rien!

Vous raisonnez en termes d'exclusion. Et faux, qui plus est.

Mon royaume n'est pas de ce monde ne veut pas du tout dire qu'il ne faut pas qu'Il règne sur le monde. Au contraire: Il faut qu'Il règne.

"Le monde" peut désigner l'humanité ou l'univers entier.

Quand on parle du Christ "roi de l'univers", on parle de l'univers en général et pas juste notre petite planète.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: " Le droit divin fonde la Royauté "   Jeu 20 Jan 2011, 17:33

Loup Ecossais a écrit:
adamev a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
La République, se situe dans l'ordre chronologique entre reptile et répugnant...

Dans le même ordre d'idées "royal" se trouve entre "rouvieux" (sorte de gale) et ruade (comme le font les anes bâtés ou non). "Catholique" est entre "catastrophe" et "cauchon" (nom d'un sacré cochon). "église" entre "égarement" et "égoïsme" ou "egocentrique", "égorgeur"...

A ce jeu là.....

2000 ans d'évangélisation pour en arriver là.

Certes, mais moi je ne bave pas sur mon église...

Si tu parles de celle que tu présentes bof bof...
Pas sûr que nos amis (et frères) de la GLNF, GLTSO, GO pour leur part RER soient bien d'accord avec toi ni avec tes idées sur la royauté et la République. Dommage qu'il n'y en ait pas pour s'exprimer ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
" Le droit divin fonde la Royauté "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» " Le droit divin fonde la Royauté "
» Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau
» [Info] Talisman des trois anges gardiens.
» " Vous êtes des dieux"
» Le feu divin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: