DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la partialité des médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: De la partialité des médias   Jeu 13 Jan 2011, 19:10


Un "incident" tout récent , qui mérite d'être diffusé, pour souligner l'hypocrisie des médias... Le Figaro en tête...
Après la mort quasi simultanée, hier, de deux jeunes français otages au Niger et du 53ème militaire français tombé en Afghanistan, le Général ROUDEILLAC (2S) a voulu "poster", sur le Blog du Figaro, le message dont le texte est rapporté ci-dessous.
Ce message a été refusé "au nom des dispositions de la charte d'éthique du journal" Cet incident est à rapprocher du "matraquage médiatique quotidien" dont nous sommes l'objet à propos des deux journalistes otages en Afghanistan, alors que la détention d'autres otages français, en Somalie ou au Niger "sombre dans l'indifférence"...
Citation :
"Deux Français se font tuer au Niger, un sous-officier français se fait tuer en Afghanistan.
Que font les médias?
Face à ces trois destins cruels, ils relèguent au second plan de leurs préoccupations
la mort en service du militaire français, pour commenter à souhait la fin tragique de deux hommes, qui avaient fait le choix de se rendre au Niger, pour des raisons qui leur étaient propres.
Et en cela réside la différence avec le 53° militaire tué au combat.
Ce militaire s'est rendu en Afghanistan sur ordre de la France ou plus exactement sur ordre des représentants politiques des Français. Cette obéissance aux décisions
de la Nation mériterait de ne pas passer au second plan.
Ce sous-officier tué au combat mérite donc notre compassion.
La France doit se sentir responsable de ce qui lui est arrivé.
Les médias feraient bien de souligner la grandeur du sacrifice consenti et du métier des armes,
la noblesse de l'obéissance aux décisions de la démocratie, le respect que se doit d'avoir la nation à l'égard de ses armées et de ses enfants qui acceptent de servir, sans compter.
> > Mais le plus insupportable demeure l'indifférence, voire le mépris de certains faiseurs d'opinion,
convaincus de détenir la vérité."
> >
Le Gal (2S)ROUDEILLAC précise: "J'ai posté le commentaire ci-dessous à 09h10... à 09h13 je recevais la mention de son rejet, au nom des dispositions de la charte d'éthique du journal."
> > Et il ajoute: "Je crois que cet incident mériterait d'être porté à la connaissance du plus grand nombre. Malheur à celui qui montre du doigt la partialité des médias !!"
> > --
> > Gérard Liebenguth
> > Président Amicale Nationale du 22°BCA et des Troupes de Montagne
>

La partialité des médias soviétique
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: De la partialité des médias   Jeu 13 Jan 2011, 22:10


C'est bizarre, les médias ne sont pas au courant visiblement ... Rien vu ni entendu ......!!!!

> Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 décembre, la crèche au Gond (sud-ouest) a été vandalisée.

> 1er Janvier 2011, l’église chrétienne évangélique de Montfermeil a été vandalisée et en partie incendiée.

> 12 Novembre 2010, Avignon : La paroisse Saint-Jean à Avignon est le théâtre depuis plusieurs semaines de menaces « inter-communautaires ». Le père Gabriel a brisé le silence après qu’un cyprès jouxtant l’église ait été incendié.

>Tags insultants, jets d’excréments sur les murs de l’église,… et la semaine dernière, un "jeune" qui entre dans l’église en pleine messe, urine sur le parvis, et hurle aux paroissiens : "on va tous vous griller, vous et votre église".
>
> 05 Novembre 2010, Carcassonne : des Catholiques caillassés en pleine messe. L'église est ensuite taguée :

> 14 Octobre 2010, STRASBOURG : Une église catholique de Strasbourg a été profanée mardi par des islamistes qui ont tagué sur la porte un appel à la « croisade » pour l’Islam… Les médias et la classe politique ne semblent pas s’en émouvoir. Cette profanation intervient dans un contexte tendu à Strasbourg où le maire de la ville avait lancé un appel contre le racisme et l’antisémitisme… il aurait sans doute du préciser que le racisme peut également prendre pour cible les catholiques.

> 13 octobre 2010, Gironde : l’église Saint-Jean-Baptiste de Bazas profanée

> 24 Juillet 2010, ECHILLAIS en Charente Maritime : Une église profanée. Des indices laissent penser que les vandales sont entrés à motocross dans ce chef d’œuvre de l’art roman.

> etc etc !

> Même l’archevêque de Bruxelles a été entarté en pleine messe par un musulman !
> Et ces scènes se répètent partout en Europe !!!!
>
> Selon le Figaro du 22 septembre dernier, il y a eu l’année dernière en France 226 profanations :
> six antimusulmanes,
> quatre antisémites et…
> 216 antichrétiennes.
>
> Et pendant ce temps, on autorise des campagnes publicitaires comme celle-ci qui a au moins le mérite d’énoncer clairement les choses quant aux possibilités d’intégration des musulmans :
>
> Inchallah.com : 450 panneaux publicitaires 4 m × 3 m affichant clairement un positionnement de marketing « affinitaire ».
>
>
> Les politiques et les associations font mine de ne rien voir, hormis le Front National et un député de l’UMP qui dit ceci :
>
> UMP de Puteaux Gérard Brazon :
> « Ce site fait de la ségrégation en encourageant les rencontres entre personnes de même religion et uniquement de même religion. (…) La différence fondamentale est qu'aucun non-musulman ne pourra s'inscrire sur ce site sans se convertir de facto ! Car il ne faut pas oublier que si un musulman peut se marier avec une non-musulmane, l'inverse est interdit par l'islam, dont on connait l'extrême tolérance ».
> M. Brazon qualifie le site de rencontres comme un suppôt du « communautarisme » et du mariage « entre soi ».
>
> Le sacrilège ne pose aucun problème quand il s’agit de s’en prendre aux Catholiques. Au risque de me répéter, ce genre de faits divers aurait fait les gros titres des médias s’ils avaient été commis dans une mosquée .
>
> Les Catholiques en revanche, première cible des actes de profanation, n’ont droit à aucun égard lorsqu’ils sont victimes d’agressions.
>
> Les Français ont choisi.. la tête dans le sable, le cul vers La Mecque, prêts à la "gaypride islamiste !!! (chacun son truc ! - l'important c'est de participer disait un certain de Coubertin)
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: De la partialité des médias   Jeu 13 Jan 2011, 23:03

Lephenix a écrit:

Un "incident" tout récent , qui mérite d'être diffusé, pour souligner l'hypocrisie des médias... Le Figaro en tête...
Après la mort quasi simultanée, hier, de deux jeunes français otages au Niger et du 53ème militaire français tombé en Afghanistan, le Général ROUDEILLAC (2S) a voulu "poster", sur le Blog du Figaro, le message dont le texte est rapporté ci-dessous.
Ce message a été refusé "au nom des dispositions de la charte d'éthique du journal" Cet incident est à rapprocher du "matraquage médiatique quotidien" dont nous sommes l'objet à propos des deux journalistes otages en Afghanistan, alors que la détention d'autres otages français, en Somalie ou au Niger "sombre dans l'indifférence.
Mon cher Phénix,
Je vais essayer de vous donner quelques pistes de réflexion :
- Qui s’intéresse aux missions qui nous sont confiées ? : personne. Il y a une sorte d’apathie généralisée, que seules nos familles osent rompre (et encore, quand vous avez de grands enfants, même cela s’écaille) ;
- Maintenant que nous avons une armée professionnalisée, beaucoup trop de Français (mais cela vaut pour bien d’autres pays) pensent que nous sommes des espèces de mercenaires à la solde d’un gouvernement et très bien payés (ce qui reste à démontrer, mais ce n’est pas le sujet).
- Quand on rentre chez nous, deux phénomènes se cumulent : le premier est notre propre pudeur, en particulier, notre volonté de ne pas inquiéter nos proches en vue de la prochaine mission ; le second est de toute autre nature. Lorsque, par hasard, vous racontez ce que vous avez vu, y compris à vos plus « fervents partisans civils », vous sentez tout de suite un malaise s’installer (ou pire, une condescendance proche du dégoût) : Surtout taisez-vous !
- Et puis, pour finir, le cirque médiatique, on en a vite fait le tour. Combien de reporters viennent vous voir le temps d’une prise de vue et s’en vont ensuite, sans même avoir compris qu’elle était votre mission, ses difficultés, etc. Alors, notre tendance est de se recroqueviller autour de notre noyau. C’est C…, mais c’est ainsi !
Je pourrai continuer sur ma lancée, mais je sens bien que ce n’était pas ce que vous vous attendiez à « entendre », alors j’abrège.
Bonne soirée, dans la paix du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: De la partialité des médias   Jeu 13 Jan 2011, 23:31

Rien d'étonnant, pratiquement, presque tous les médias sont de gauche et anti-chrétiens.
Combattre une religion ou idéologie par une autre religion ou idéologie?
Nos petits frères soldats, sont dans nos prières. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
 
De la partialité des médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des médias controlés par les marchands d'armes?
» A ceux qui croient au catastrophisme de nos médias !
» (1972) Dias D'Avila, Brésil, 13 décembre
» le Cardinal Dias et Saint Grignon de Monfort
» Le prosélytisme par les médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: