DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
giacomorocca



Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 00:56

philippe a écrit:
Les trois choses que les Intégristes reprochent à Vatican II :

1 Renoncer au pouvoir temporel et au trône de Constantin.

2 Chercher plus à présenter le positif de l’Évangile que la condamnation du monde.

3 Chercher la paix et la réconciliation avec son ennemi plutôt que l'agression.

Et crois-moi Chris Prols qu'avec les points 2 et 3 j'ai besoin de me convertir, mais du moins je le reconnais.

Je vous invite à lire le livre de Fabrice Hadjadj intitulé "La foi des démons, ou l'athéisme dépassé". Cela faisait longtemps q'un auteur contemporain avait réussi à venir me chercher autant. Ce gars a des intuitions incroyables qu'il fouille et creuse jusqu'à des profondeurs inattendues. Il démontre avec conviction comment les trois points que vous mentionnez, pouvoir temporel, condamnation du monde et agression envers ses ennemis, sont des instruments faciles entre les mains de Satan.

La vrai lutte du croyant se passe à l'intérieur, en chacun de nous et nécessite un retournement qui nous permet de nous regarder plutôt que de porter le regard sur les autres; là est le vrai combat.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 01:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Une histoire vraie et célèbre à l'époque :


En 1858, un nourrisson Juif, Edgardo Mortara, est mourant. Sa nourrice italienne catholique décide de la baptiser secrètement pour le cas où il meure, il aille directement au paradis. Or l'enfant guérit.

La nourrice garde secret ce baptême durant 3 ans. Quelques années plus tard, elle quitte le service de la famille juive et parle de ce baptême secret (que les parents Juifs d'Edgardo ignorent) à une amie qui en parle à l'inquisiteur de Bologne (alors ville des Etats pontificaux).
Ce baptême arrive à la connaissance du pape Pie IX qui décide que l'enfant est catholique. Il envoie la Police du Vatican qui fait placer Edgardo dans une institution catholique fermée, coupé de sa famille. Le père d'Egardo supplie qu'on lui rende son fils qui ne lui sera jamais rendu. Pie IX reste intraitable.

En 1961, Bologne est prise et sort des Etats pontificaux. L'inquisiteur de Bologne est arrêté mais refuse de donner le dossier et l'adresse d'Edgardo Moratara. Malgré les pressions politiques internationales, Pie IX reste intransigeant et ne rendra jamais l'enfant à ses parents.

En 1870, à la fin des Etats pontificaux, le père juif pourra enfin revoir son fils Edgardo devenu jeune adulte. Il refusera de suivre son père. Devenu adulte, il demandera à entrer au séminaire et deviendra prêtre sous le nom de Pio Maria. Il passera ses dernières années comme moine dans une abbaye de Belgique.



deux questions : Selon vous, la servante a-t-elle bien fait de baptiser secrètement l'enfant lorsqu'il était mourant ?

le Baptême n'étant pas un actes de magie ni de superstition, mais un choix volontaire (même au travers des parents) Baptiser ainsi c'est léger , elle a fait en son âme et conscience , Notre père c'est ce qu'Il a a faire quand on fait n'importe quoi !
Baptiser de (force) en cachette alors que l'on sait que les parents auraient dit NON, c'est pas dans l'ordre du Saint Esprit que Jésus nous a manifesté !


Pie IX s'est-il rendu coupable en faisant enlever cet enfant à sa famille lorsqu'il a appris qu'il avait été baptisé en secret ?

Notre Père nous a-t-IL sauvé de force ? nous a-t-IL caché Jésus agit-Il comme cela ?
pour moi c'est le problème de confondre religion et Vie avec Jésus !
la religion se permet même de contredire l'Amour au NOM de Jésus , car c'est bien gentil de dire il est baptisé , mais l'Esprit saint ne marche pas a l'inverse du Christ , ce qui est droit et droit ce qui est tordu est tordu !

ben oui Jésus Est clair " ne fait pas a autrui ce que tu ne voudrais que l'on te fit a toi-même !" mais voila la religion est facilement capable de passer outre l'Evangile !
malheureusement des faits récent prouve que l'on est encore très capable de s'opposer a l'Esprit Saint tout en ayant bonne conscience !
l'esprit religieux , n'est pas l'esprit Saint quand on fera la différence alors l'Eglise s'accomplira , en attendant des gars comme moi sont aussi agréable que les cheveux dans la soupe ! désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 01:50

Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense surtout à la souffrance des parents qui n'ont pu élever et aimer leur enfant, par un refus d'un homme qui était pape. De quel droit infliger ce châtiment envers des parents?
Je pense à la douleur de ses parents, dont l'enfant devenu adulte a refusé de rencontrer ses parents, auteurs de sa vie.

C'est triste et bien cruel.

bonjour Arc en Ciel ;

donc on a montré la religion, mais pas La Lumière que le Christ nous demande de faire briller

Jésus n'a jamais demandé de Baptiser quiconque de force, puisqu'Il dit que cela doit venir d'un choix d'un Amour !
comment pouvons nous prétendre imposer l'Amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 02:04

Chris Prols a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:


Conclusion:

1. La nourrice a bien fait de baptiser cet enfant. Elle a respecté la condition qui permet de le faire contre la volonté des parents, à savoir le danger de mort.

2. Pie IX ne s'est rendu coupable de rien du tout: il a fait ce qu'il fallait, à savoir pourvoir à l'éducation catholique de cet enfant catholique.

Chris Prols où comment justifier l'injustifiable par une argutie juridique.
lol! Je pense que la réponse de Chris prols aurait été bien différente, s'il sagissait de notre pape aimé Benoît XVI. :pape:

Ecoutez chère amie; je ne vois pas ce qu'il y a de mauvais dans ma réponse...

Ce qui a été fait l'a été conformément aux lois de l'Eglise. Dès lors, où est le problème?

Mais il est à nouveau notable qu'encore une fois, une simple laïque comme vous critiquiez le pape Pie IX en vous basant sur votre façon humaine de réagir (à coups de je pense... je crois... pour moi c'est un manque de charité...) alors même que lorsque moi je vous donne une critique de "papes" post- Vatican 2, je me ramasse des qualificatifs peu amènes.

Je vous ai donné des arguments d'autorité, tant canoniques que magistériels. Comme on dit, Rome a parlé, la cause est entendue.

So what's the problem???

chri prols bonjour,

tu es bon tamponneur de papier légaux, il te manque juste la charité , puisque pour toi enlevé de force un enfant a ses parents pour le convertir a ta foi est possible, j'imagine que tous les hommes de ce monde n'ont plus qu'a te craindre toi et les fanatiques prés a leurs enlever leurs enfants pour les sauver de force !
Jamais Jesus n'a enseigné cela ni ne l'a fait ! alors peut être tes lois te le permettent, mais regarde jésus et tu verras qu'en LUI cela n'existe pas et n'existera pas !

comment veux tu que les hommes puissent avoir confiance en Jésus et l'Évangile quand tu soutiens des actes pareils !
tu fais ce que fait l'islam fanatique , et tu voudrais prétendre prêcher l'Amour Divin en agissant ainsi ? pas étonnant que les gens déserte une telle religion !!
l-Esprit Saint ne rend pas témoignage a de telles attitudes car elles contredisent Jésus , relis l'Evangile au lieu de vouloir imposer un tampon légale de force !
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 04:19

.
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 04:21

Arc-en-Ciel a écrit:
Chris Prols a écrit:
Parce que l'Eglise est éclipsée depuis V2, que V2 a créé une secte moderniste qui se fait faussement passer pour l'Eglise.

Benoit XVI ne représente pas l'Eglise, mais la religion moderniste qui s'est substituée à Elle, tout en se faisant passer pour Elle.

Donc vous êtes dans une Eglise sans pape, depuis plus de 50 ans.
Ce n'est plus une Eglise Catholique.
Mes sincères condoléances, cher Chris Prols.

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 12:22

Philippe a écrit:
Et comment expliques-tu que des très grands saints comme Marthe Robin et le Padre pio en ligne directe avec Eternité.Net n'aient pas rejoint ilico les sédévacs ?

Bonne question!

Et vous, comment expliquez-vous que Saint Vincent Ferrier, qui a ressuscité une quarantaine de morts, qui était l'un des Anges de l'Apocalypse (comme ligne directe avec l'Eternité, c'est pas mal), se soit fourvoyé de pape, suivant et confessant un antipape avant de revenir vers le vrai pape légitime durant le Grand Schisme?

C'est quand même fort de dire sous l'impulsion de l'Esprit-Saint que l'on est un des Anges de l'Apocalypse, de ressusciter des morts, mais de se tromper de pape, au point d'être son confesseur, non?

Et de nos jours, comment expliquez-vous que Don Amorth, qui chasse des démons par légions entières, qui déclare que le Vatican en est infesté, qui déclare de plus que les modifications post V2 du rituel d'exorcisme l'ont rendu invalide, qui se voit refuser audience par le pape alors qu'il débarque avec 300 exorcistes pour lui parler, comment expliquez-vous qu'il ne réalise pas la gravité de la situation?

Si je vous dit Mystère d'iniquité, qu'est-ce que ça évoque pour vous?

P.S. Bravo, vraiment. C'est de très bon aloi sur un site de théologie que de parler de partouzes au Vatican, et autres commentaires pourris que vous avez posté sur ce sujet scabreux.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 12:45

Tel père, tel fils !
Un petit lien pour ceux qui auraient oublié le destin de César Borgia
http://www.historia.fr/content/recherche/article?id=23208
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 12:54

Chris Prols a écrit:
Philippe a écrit:
Et comment expliques-tu que des très grands saints comme Marthe Robin et le Padre pio en ligne directe avec Eternité.Net n'aient pas rejoint ilico les sédévacs ?
Bonne question!
Et vous, comment expliquez-vous que Saint Vincent Ferrier, qui a ressuscité une quarantaine de morts, qui était l'un des Anges de l'Apocalypse (comme ligne directe avec l'Eternité, c'est pas mal), se soit fourvoyé de pape, suivant et confessant un antipape avant de revenir vers le vrai pape légitime durant le Grand Schisme?
Justement, il est revenu vers le vrai pape légitime. Puisse les sedevacs revenir avant le grand schisme de l'Antéchrist.


Chris Prols a écrit:
Et de nos jours, comment expliquez-vous que Don Amorth, qui chasse des démons par légions entières, qui déclare que le Vatican en est infesté, qui déclare de plus que les modifications post V2 du rituel d'exorcisme l'ont rendu invalide, qui se voit refuser audience par le pape alors qu'il débarque avec 300 exorcistes pour lui parler, comment expliquez-vous qu'il ne réalise pas la gravité de la situation?
Il a peut être raison sur le rituel, pourquoi pas et alors ? s'il a raison il finira par obtenir gain de cause. Et nul ne doute qu'au sommet de l'Eglise, justement parce que c'est l'Eglise, il y a le démon qui attend son heure.


Chris Prols a écrit:
P.S. Bravo, vraiment. C'est de très bon aloi sur un site de théologie que de parler de partouzes au Vatican, et autres commentaires pourris que vous avez posté sur ce sujet scabreux.
Je voulais mettre en évidence la sainteté des cinq dernier Papes face à Alexandre VI (et ses partouzes) que vous semblez admirer. Mais je suis d'une famille celto-Gauloise depuis deux milles ans. Je suis Gaulois, c'est mon défaut, et je m'en excuse. D'ailleurs j'en profite pour demander pardon à Christophore que j'ai du blesser avec ma gauloiserie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 13:14

[quote]
Chris Prols a écrit:
Philippe a écrit:
Et comment expliques-tu que des très grands saints comme Marthe Robin et le Padre pio en ligne directe avec Eternité.Net n'aient pas rejoint ilico les sédévacs ?

Bonne question!

Et vous, comment expliquez-vous que Saint Vincent Ferrier, qui a ressuscité une quarantaine de morts, qui était l'un des Anges de l'Apocalypse (comme ligne directe avec l'Eternité, c'est pas mal), se soit fourvoyé de pape, suivant et confessant un antipape avant de revenir vers le vrai pape légitime durant le Grand Schisme?

Votre démarche est plus qu'un schisme. L'antipape que suivit saint Vincent Ferrier n'avait pas une foi différente du pape de Rome.

Votre démarche est celle d'un hérésiarque en ce sens que vous quitter l'Eglise et le pape en vous justifiant par le refus de certaines vérités de foi qui vous paraissent fausses. Vous en déduisez donc qu'il n'y a plus de pape puisqu'un pape ne saurait être hérétique. Vous vious faites donc votre propre magistère puisque vous jugez du vrai et du faux dans le diomaine de la foi.

Et vous vous appuyez sur des décrets pastoraux datés datant du XIX° s. pour vous opposer à des décrets dogmatiques du XX° s.




Citation :

P.S. Bravo, vraiment. C'est de très bon aloi sur un site de théologie que de parler de partouzes au Vatican, et autres commentaires pourris que vous avez posté sur ce sujet scabreux.

Vous entrez aussi dans une démarche triste, allant jusqu'à croire que les papes ne peuvent pécher et n'ont jamais pécher !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 13:57

Arnaud a écrit:
Votre démarche est celle d'un hérésiarque en ce sens que vous quitter l'Eglise et le pape en vous justifiant par le refus de certaines vérités de foi qui vous paraissent fausses.


Non Arnaud. Pas qui ME paraissent fausses, mais qui ont été condamnées et anathématisées par une floppée de Papes, et ce, par avance et pour toujours.

Souvenez-vous de S. Paul aux Galates, et de l'anathème qu'il commande!

Voyez ce qu'en dit S. Chrysostome, dans son commentaire de l'Epitre:

Citation :
Il n'a pas dit: S'ils enseignent le contraire, ou s'ils renversent ma doctrine, mais : Quand même leur Evangile ne différerait qu'à peine du mien, quand même ils ne s'attaqueraient qu'aux parties les moins importantes, qu'ils soient anathèmes.

Alors je dis: Vatican II, ANATHEME!!!

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:01

Le problème est que ces condamnations des papes du XIX° sont toutes purement pastorales, c'est-à-dire liée à leur combat politique DATÉ pour éviter des changements politiques.
Mais vous préférez quitter le giron de l'Eglise plutôt que de le comprendre, en arrivant à dire que Dieu ne veut pas faire de l'homme une personne libre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:02

sur quel point : Vatican II, ANATHEME ?

de renoncer au pouvoir temporel, De mettre plus en avant l'Evangile que la condamnation, ou de chercher à ramener le pécheur et la brebis égarée ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:06

Chris Prols a écrit:
Philippe a écrit:
Et comment expliques-tu que des très grands saints comme Marthe Robin et le Padre pio en ligne directe avec Eternité.Net n'aient pas rejoint ilico les sédévacs ?

Bonne question!

Et vous, comment expliquez-vous que Saint Vincent Ferrier, qui a ressuscité une quarantaine de morts, qui était l'un des Anges de l'Apocalypse (comme ligne directe avec l'Eternité, c'est pas mal), se soit fourvoyé de pape, suivant et confessant un antipape avant de revenir vers le vrai pape légitime durant le Grand Schisme?

C'est quand même fort de dire sous l'impulsion de l'Esprit-Saint que l'on est un des Anges de l'Apocalypse, de ressusciter des morts, mais de se tromper de pape, au point d'être son confesseur, non?

Et de nos jours, comment expliquez-vous que Don Amorth, qui chasse des démons par légions entières, qui déclare que le Vatican en est infesté, qui déclare de plus que les modifications post V2 du rituel d'exorcisme l'ont rendu invalide, qui se voit refuser audience par le pape alors qu'il débarque avec 300 exorcistes pour lui parler, comment expliquez-vous qu'il ne réalise pas la gravité de la situation?

Si je vous dit Mystère d'iniquité, qu'est-ce que ça évoque pour vous?

P.S. Bravo, vraiment. C'est de très bon aloi sur un site de théologie que de parler de partouzes au Vatican, et autres commentaires pourris que vous avez posté sur ce sujet scabreux.

Vous prendriez-vous pour saint Vincent Ferrier ? On attend de vous voir ressusciter les morts. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:07

Ce qui fait la perte de l'Eglise c'est nos divisions.
Moi aussi, on m'a parlé d'une mystique. De l'avis des experts, les persécutions diaboliques dont elle fut objet sont d'une rare violence. C'en est arrivée à un tel degré qu'elle est morte excommuniée non pas par le Pape mais par la peur qu'avaient les ecclésiastiques de lui porter le plus petit secours. Dès qu'un pauvre prêtre pouvait lui faire le moindre bien, l'autorité l'a empêché d'y retourner.
A un moment le détenteur de l'autorité en question a été démis de ses fonctions mais il est trop tard.

Du reste il est intéressant de noter le glissement sémantique : intégriste ne vient-il pas d 'intégrité (par ex : "être intégralement virginalement fidèle à sa vocation de prêtre ou de religieuse ? Et la communion viendra par la suite") ?

Qu'en pensez-vous ?

Combien nous aurons à rendre des comptes pour ces torsions opérées par non-respect du Verbe !

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:38

Oui tu as raison. Il n'y a pas d'intégrité chez les intégristes. Et d'ailleurs les intégristes ne veulent pas non plus de ce nom jugé par eux péjoratif.

On va donc les appeler les sédevacantistes.
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 14:47

Une autre définition de l’intégrisme :
« Le Saint Père a vécu chez nous. Il sait de quels bas-fonds intégristes montent certaines dénonciations, et que l'intégrisme, c'est la Lettre devenue virulente, la Lettre qui tue. »
François Mauriac in Bloc-notes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 15:09

un intégriste est quelqu'un qui enferme la vérité dans les mots,
un moderniste est quelqu'un qui tort les mots dans la vérité,
un intégriste est quelqu'un qui enferme une idée dans une illusion passée,
un moderniste est quelqu'un qui enferme une illusion future dans une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 15:14

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 16:33

philippe a écrit:
Oui tu as raison. Il n'y a pas d'intégrité chez les intégristes. Et d'ailleurs les intégristes ne veulent pas non plus de ce nom jugé par eux péjoratif.

On va donc les appeler les sédevacantistes.
Je ne les connais pas... eux alors ils n'ont pas de prêtres ni de religieuses ?
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 17:20

Christophore a écrit:
philippe a écrit:
Oui tu as raison. Il n'y a pas d'intégrité chez les intégristes. Et d'ailleurs les intégristes ne veulent pas non plus de ce nom jugé par eux péjoratif.

On va donc les appeler les sédevacantistes.
Je ne les connais pas... eux alors ils n'ont pas de prêtres ni de religieuses ?

Comprend pas la question???
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 17:28

Vous avez répondu à mon exemple (d'être "intégralement, virginalement, fidèle à sa vocation de prêtre et de religieuse) en me disant qu'il n'y a pas d'intégrité chez eux... alors je me demande si dans ce cas il n'y a pas non plus de prête ou de religieuse...
Car je ne connais pas les sédévacantistes et je ne sais pas ce que c'est... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 17:40

je peux me tromper, mais les sédévacantistes sont ceux qui disent qu'il n'y a plus de Pape depuis Pie XII. Ceux pour Monseigneur Lefebvre donc.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Jeu 06 Jan 2011, 17:46

philippe a écrit:
je peux me tromper, mais les sédévacantistes sont ceux qui disent qu'il n'y a plus de Pape depuis Pie XII. Ceux pour Monseigneur Lefebvre donc.

Non, Mgr Lefebrve reconnaissait les papes. Les sédévacantistes sont la branche dure des intégristes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Ven 07 Jan 2011, 19:47

Chris Prols a écrit:
Je vais vous répondre, comme j'ai déjà répondu 100 fois.

Mais ça va casser les pieds et gaver tout le monde.

Alors à ceux-là, toutes mes confuses.

Parce que l'Eglise est éclipsée depuis V2, que V2 a créé une secte moderniste qui se fait faussement passer pour l'Eglise.

Benoit XVI ne représente pas l'Eglise, mais la religion moderniste qui s'est substituée à Elle, tout en se faisant passer pour Elle.

Dans une Epitre de S. Jean, il dit "ils sont sortis du millieu de nous, mais n'étaient pas des nôtres."

C'est la réalisations des prophéties de NS-JC, de Daniel, de ND de La Salette.

Pour le reste, référez-vous je vous prie au fil "arguments des sédévacs."


Cher Chris, vous pouvez aussi comprendre qu'on vous réponde 100 fois la même chose :

Vatican II est un Saint Concile.

Benoît XVI est le pape de l'Église catholique.

Aucune religion ne s'est substituée à l'Église en se faisant passer pour Elle.

L'hypothèse sédévancantiste relève d'une tentation subversive peu convaincante : plus d'un demi-siècle après l’élection du pape Jean XXIII, la quasi-totalité des catholiques ne sait même pas que cette hypothèse existe.

Le prétexte des sédévacantistes pour attaquer la valeur de l’élection du pape Jean XXIII n'est pas valable et le pape Pie XII (qui connaissait bien le canon 167 et la bulle Cum ex apostolatus du pape Paul IV) a cru bon d'ordonner en 1945 (constitution apostolique Vacantis Apostolicae Sedis, §34 ) : « Aucun cardinal - sous aucun prétexte ou raison d'excommunication, suspense ou interdit, ou sous aucun autre empêchement ecclésiastique - ne peut être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife. En conséquence, nous suspendons l'effet de telles censures seulement pour les raisons de la dite élection; en toute autre occasion, elles (les censures) restent en vigueur. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Ven 07 Jan 2011, 20:36

philippe a écrit:
Sainte Monique avait peut être discerné chez Augustin non pas un amour légitime et vrai mais une pornoïa (mauvais amour) ?
Je ne suis pas sûr du terme : "pornoïa" : "quiconque répudie sa femme, hormis le cas de pornoïa............"?
¨"Porneia" (et non pornoia) c'est la débauche (du grec "pornè", la prostituée). Rien de tel chez Augustin et sa bien-aimée, qui s'aimaient d'amour passionné et fidèle. Malheureusement il faut bien dire que Monique avait discerné plutôt, chez la jeune femme, une absence de richesse et de noblesse, et elle a entrepris de marier son fils avec une petite fille de bonne famille, mariage qui n'a d'ailleurs pas eu lieu car Augustin entre temps s'est converti...
Pour revenir au sujet du fil : st Thomas d'Aquin (car n'oublions pas quec e forum est censé être sous son patronage) enseignait clairement qu'il ne fallait pas enlever leurs enfants aux juifs, même avec de bonens intentions.
Pour cette histoire de Pie XII, j'ai lu un jour quelque chose, il faudrait que je retrouve...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Dim 09 Jan 2011, 22:18

Citation :
L'hypothèse sédévancantiste relève d'une tentation subversive peu convaincante : plus d'un demi-siècle après l’élection du pape Jean XXIII, la quasi-totalité des catholiques ne sait même pas que cette hypothèse existe.

Cher Petar, cet argument est totalement nul: Si c'était le nombre qui comptait, l'Eglise ne serait pas commencée au Cénacle après la Pentecôte qu'avec une poignée de catholiques dans un monde hostile où que l'on porte les yeux. Et pourtant, c'est ceux-là qui avaient raison contre tous, juifs, romains, gentils, etc.

Quant à votre argument sur la Constitution V.A.S. de Pie XII, je vous l'ai dit, expliqué et démontré plus d'une fois, et malgré ça, vous faite mine de ne pas entendre, encore moins de comprendre. Alors je vais vous le répéter une fois encore: Pie XII ne parle pas dans sa Constitution de l'excommunication latae sententiae pour cause d'hérésie ou d'apostasie, mais bien pour un autre motif. Exemples: traffic de reliques, argession phxsique sur un prélat, etc. C'est clair non?

Alors maintenant, que vous ne soyez pas d'accord, je le comprends...
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5062
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Lun 10 Jan 2011, 12:46

Chris Prols a écrit:
...Cher Petar, cet argument est totalement nul: Si c'était le nombre qui comptait, l'Eglise ne serait pas commencée au Cénacle après la Pentecôte qu'avec une poignée de catholiques dans un monde hostile où que l'on porte les yeux. Et pourtant, c'est ceux-là qui avaient raison contre tous, juifs, romains, gentils, etc.

C'est en sortant du Cénacle que l'Eglise a poursuivie son extension, non "contre tous, juifs, romains, gentils, etc.", mais en les incluant. Comment ? En abattant les prescriptions de la loi mosaïque qui les excluaient.

L'Église est l'anti-replis, car celui-ci ne fonde que les sectes.

Chaque étape qu'a franchit l'Eglise dans sa marche historique, a été ponctuée de défections. C'était déjà vrai du temps de Jésus : le discours sur le "Pain du ciel" jugé inacceptable, a vu la défection d'une grande partie des disciples : Que sont-ils devenus ? On ne le sait, l'histoire, comme l'Évangile n'en dit plus rien.

Seuls ont survécu les fidèles dans l'histoire de la Rédemption. Ils se tenaient même au loin, sur le calvaire, avec les saintes femmes et Jean. Les autres apôtres s'étaient enfuis.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX   Mar 11 Jan 2011, 19:23

Cher Chris Prols, justement, vous ne m'avez rien démontré sur ce point précis. Il vous suffisait pourtant de dire, comme vous le faites souvent : « Aucun cardinal - sous aucun prétexte ou raison d'excommunication : C'est clair non ? » Pourquoi, dans ce cas précis, changez-vous de méthode en affirmant qu'évidemment, le Saint-Père voulait dire : sous aucun prétexte ou raison d'excommunication sauf de l'excommunication latae sententiae pour cause d'hérésie ou d'apostasie ? Dans la logique qui est la vôtre, ce texte serait contraire à la Tradition puisqu'il ne mentionne aucune exception et qu'il contredit donc la bulle du pape Paul IV et le canon 167, et pour aller jusqu'au bout, il faudrait donc attaquer la valeur de son élection en tant que pape sous ce prétexte et faire reculer encore plus loin le début de la vacance du siège apostolique. Il me semble qu'il s'agit bien là d'une foi qui n'est pas catholique.

Je suis aussi en désaccord avec vous sur la question du nombre. En une trentaine d'années seulement, la progression de l'Église est telle qu'en l'an 64 l'empereur Néron accuse les chrétiens d'avoir provoqué le Grand incendie de Rome, et les fait connaître au monde entier en tant qu'ennemis de la Pax Romana. Ce nombre là est significatif d'une Église qui grandit par la Providence malgré des obstacles apparemment infranchissables :

Tacite, Les Annales, livre XV, 44 a écrit:

« Mais aucun moyen humain, ni largesses impériales, ni cérémonies expiatoires ne faisaient taire le cri public qui accusait Néron d'avoir ordonné l'incendie. Pour apaiser ces rumeurs, il offrit d'autres coupables, et fit souffrir les tortures les plus raffinées à une classe d'hommes détestés pour leurs abominations et que le vulgaire appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christ, qui, sous Tibère, fut livré au supplice par le procurateur Pontius Pilatus. »

Traduction française intégrale

Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
 
Une question de conscience sur un acte du pape Pie IX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» la derniere "blague" de ratzinger
» Sur la Question du Grand Monarque et du saint Pape
» Le pape a dit que l’acte d’amour…
» question sur L'Avare
» Question a propos de l'election d'un Pape .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: