DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nous sommes à la dernière heure?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 12:36

La liturgie de ce jour, 31 décembre, nous propose la première lettre de saint Jean 1 Jn 2,18-21.

Mes enfants, nous sommes à la dernière heure. L'Anti-Christ, comme vous l'avez appris, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d'anti-christs ; nous savons ainsi que nous sommes à la dernière heure.
Ils sont sortis de chez nous mais ils n'étaient pas des nôtres ; s'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais pas un d'entre eux n'est des nôtres, et cela devait être manifesté.
Quant à vous, celui qui est saint vous a consacrés par l'onction, et ainsi vous avez tous la connaissance.
Je ne vous dis pas que vous ignorez la vérité, mais je vous dis : « Vous la connaissez », et la vérité ne produit aucun mensonge.


Que veut dire l'affirmation de Saint Jean: "Nous sommes à la dernière heure" ?

Est-ce que cela signifie qu'après la première venue du Christ sur la Terre, tout est accompli avant son retour. Tout ce temps depuis 2000 ans représente-t-il le temps de la "dernière heure"?

Le mot Anti-Christ ne veut-il pas tout simplement dire que le mensonge, le mal, le péché, l'iniquité seront toujours sur Terre tant que le Christ ne sera pas revenu?

Y-a-t-il réellement une différence entre la fin des temps et la fin de chaque vie terrestre?





Dernière édition par Theophile le Jeu 06 Jan 2011, 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 12:45

Cher Théophile, votre question est fort intéressante.

Permettez-moi de répondre en reprennant une réponse déjà faite:

Abbé Zins a écrit:
En deux mots, avant d’y revenir plus longuement :

dans le sens même de l’Ecriture et l’explicitation qu’en font les Pères et les Saints Docteurs, l’expression :

la fin des temps, désigne le dernier état de l’histoire humaine de l’Avènement du Sauveur (promis à Adam) jusqu’à la fin du monde (C’est la dernière heure, dit Saint Jean, heure qui dure à présent depuis 2.000 ans, qui ne sont pourtant guère plus en comparaison de l’éternité) ;


la fin du monde, a une double acception :

la période finale de ce dernier état (état de grâce, après celui de nature, et celui de la Loi mosaïque) de l’histoire humaine,

et l’instant final de cette période finale :

d’où la double précision de la seconde partie de mon titre : et le temps de la fin du monde.

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=42266&mforum=micael#42266

En ce qui concerne la consommation des siècles, c'est un synonyme de fin du monde.

La Parousie, elle, est le Second avènement de NS-JC, le retour du Christ en gloire, lorsqu'Il reviendra sur la nuée du ciel pour le jugement.

A nouveau l'abbé Zins:

Citation :
Les premiers Chrétiens la désiraient ardemment ! Saint Jean s'en fait lécho dans l'Apocalypse (22,17,20) : Veni, Domine Jesu !

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus s'en réjouissait grandement d'avance.


http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=495&mforum=micael#495

Voyez également ici:

http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?p=987&mforum=micael#987

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 12:53

Theophile a écrit:
La litturgie de ce jour, 31 décembre, nous propose la première lettre de saint Jean 1 Jn 2,18-21.

Mes enfants, nous sommes à la dernière heure. L'Anti-Christ, comme vous l'avez appris, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d'anti-christs ; nous savons ainsi que nous sommes à la dernière heure.
Ils sont sortis de chez nous mais ils n'étaient pas des nôtres ; s'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais pas un d'entre eux n'est des nôtres, et cela devait être manifesté.
Quant à vous, celui qui est saint vous a consacrés par l'onction, et ainsi vous avez tous la connaissance.
Je ne vous dis pas que vous ignorez la vérité, mais je vous dis : « Vous la connaissez », et la vérité ne produit aucun mensonge.


Que veut dire l'affirmation de Saint Jean: "Nous sommes à la dernière heure" ?

Est-ce que cela signifie qu'après la première venue du Christ sur la Terre, tout est accompli avant son retour. Tout ce temps depuis 2000 ans représente-t-il le temps de la "dernière heure"?

Le mot Anti-Christ ne veut-il pas tout simplement dire que le mensonge, le mal, le péché, l'iniquité seront toujours sur Terre tant que le Christ ne sera pas revenu?

Y-a-t-il réellement une différence entre la fin des temps et la fin de chaque vie terrestre?


Bonjour cher Théophile et bienvenu en ces dernières heures sur ce forum. flower
Je vous propose d'aller sur le lien qui est sur ce forum, un enseignement sur l'Eschatologie par Arnaud, théologien et administrateur de ce forum.


http://eschatologie.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Theophile



Messages : 103
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 14:39

Merci pour ces réponses, mais dans notre monde, si j'annonce comme le fait saint Jean: "Nous sommes à la dernière heure", on risque rapidement de me prendre pour un fou en annoncçant une mort imminente.

En lisant ce passage devant une assemblée de chrétiens, puisque c'est la litturgie d'aujourd'hui, je ne suis pas sûr que la moitié de l'assemblée comprendra le sens de ce texte.

Si on laisse à des exégètes athées l'interprétation de ce texte, ils nous diront que les premiers chrétients attendaient la fin de temps et le retour du Christ avant la fin de leur vie et que Néron était l'anti-Christ.

Ma question est donc: Pourquoi Jésus le Messie qui est le chemin, la vérité, la vie, qui est le Sauveur du monde, qui annonce la bonne nouvelle, a-t-il, par l'intermédiaire de l'Esprit Saint, inspiré Saint Jean avec des mots si terribles: "la dernière heure"?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 16:19

Theophile a écrit:


Ma question est donc: Pourquoi Jésus le Messie qui est le chemin, la vérité, la vie, qui est le Sauveur du monde, qui annonce la bonne nouvelle, a-t-il, par l'intermédiaire de l'Esprit Saint, inspiré Saint Jean avec des mots si terribles: "la dernière heure"?

Cher théophile,



Vous le remarquez, Jésus a lui-même annoncé la fin du monde pour sa génération :
Citation :
Matthieu 24, 34 : « En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » S’est-il trompé ? C’est ce que crurent des générations dès le début de l’Eglise catholique. Le premier pape Pierre en témoigne (2 Pierre 3, 4) : « Les incroyants diront: "Où est la promesse de son avènement? Depuis que les Pères sont morts, tout demeure comme au début de la création. »

Or Jésus n’est pas le seul à avoir annoncé avec autorité la fin du monde pour son époque. Saint Vincent Ferrier se le permit de manière solennelle. Il fit même de grands miracles pour prouver ses dires. On raconte que, devant le scepticisme des théologiens catholique de son époque, il ressuscita une femme morte qui confirma ses dires. Pourtant, depuis sa mort en Bretagne en 1419, rien n’est venu. S’est-il trompé ? L’Église ne le pense pas puisqu’elle le canonisa avec le titre d’ange du jugement, en référence à un verset de l’Apocalypse de saint Jean où un ange proclame d’une voix forte:
Citation :
«Plus de délais ! »

L’ambiguïté des textes. Ils sont parole de Dieu et non parole d’homme. Il semble que Dieu regarde en un seul regard trois sortes d’évènements qui paraissent différents à un regard humain :
1- La mort des individus
2- La fin des sociétés humaine (la fin d’un monde)
3- La fin du monde, (les évènements de la dernière génération qui vivra sur terre)

On trouve une preuve de ces sens multiples dans un texte de l’évangile de Matthieu 24, 37-42. Il s’agit d’un passage où Jésus parle de son retour dans la gloire, mystère habituellement réservé à la fin du monde. Or il y décrit aussi la mort individuelle d’un homme, puis d’une femme :
Citation :
« Comme les jours de Noé, ainsi sera l'avènement du Fils de l'homme. En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, et les gens ne se doutèrent de rien jusqu'à l'arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l'avènement du Fils de l'homme. Alors deux hommes seront aux champs: l'un est pris, l'autre laissé; deux femmes en train de moudre: l'une est prise, l'autre laissée. »

Jésus et saint Vincent Ferrier se sont-ils trompé ? L’explication de leur étonnante affirmation est simple. La fin du monde signifie plusieurs choses. On pense d’abord à la fin des fins. Mais Jésus pensait aussi à la mort de chaque individu et la fin de chaque génération. Tout ceci constitue d’ailleurs un seul et même mystère puisque, cent ans après sa naissance, toute une génération a vu le retour du Christ, individu après individu. Autrement dit, dans cent-vingt ans maximum, nous serons tous morts (Donc, vous le voyez, cher Laurent: Je donne une date). Avant que cela n’arrive, dans les jours de sa vieillesse, il n’est pas de génération humaine qui ne récolte les fruits de l’orgueil de sa jeunesse. Il est important, pour le salut, que cela se passe ainsi. Application simple : Que reste-t-il des jeunes immortels musclés qui partirent bouter l’ennemi en 1914 ? Cherchez.

Conclusion : Attention à ne jamais interpréter les textes eschatologiques comme s’ils annonçaient en premier lieu la fin des fins. Curieusement, c’est ce sens (qui n’est pas non plus à exclure, nous le verrons) qui fascine le plus les chrétiens, sans doute parce que sa dimension à la fois politique et curieuse à tendance à rendre fou le croyant non formé. Il y a deux sens beaucoup plus concrets et éducatifs à considérer :
« Prépare-toi à la venue de ton Juge. Ta mort est proche. »
« Ne mets pas trop ton espoir dans ton système politique. Elle passe, la figure de ton monde. »


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Nous sommes à la dernière heure?   Ven 31 Déc 2010, 17:42

Theophile,L'expression "aujourd'hui" sera certainement plus compréhensible à
chacun en ce cas.

He 4:7 de nouveau Dieu fixe un jour, un aujourd'hui,(...) Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs...

He 3:13 encouragez-vous mutuellement chaque jour, tant que vaut cet
aujourd'hui, afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du
péché.

A mettre en résonnance avec Luc 3:22 (...) Et une voix partit du ciel : « Tu es mon fils ; moi,
aujourd'hui, je t'ai engendré. »

Tous peuvent comprendre que c'est un jour unique qui peut durer des millénaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes à la dernière heure?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le Père et moi, nous sommes Un »
» Nous sommes des méssagers
» Nous sommes tous handicapés quelque part, non ?
» Nous sommes tous captifs
» Journal Dernière Heure:Un mémorial enterré au Lion-30.03.07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: