DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Référence trouvée pour Philippe Fabry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 14:05

Cher Philippe, à la page 3 du fil "arguments des sédévacantistes", je disais:

Citation :
Ratzinger a une christologie totalement hérétique, dans laquelle il prétend que c'est en aimant jusqu'au bout d'un amour infini jusqu'à la Croix que Jésus devient Dieu...Et ça c'est paaaaaas bieeeennnn.

A la suite de quoi vous me demandiez:

Citation :
1/ J'aimerais avoir la référence.
2/ Quand bien même, l'a-t-il prêché comme Pape ?

Et je répondis:

Citation :
Je vais vous chercher la reférence exacte, mais cela va prendre un peu de temps, car je n'ai plus le bouquin (il s'agit du Jésus de Nazareth). Patience donc.

J'ai donc trouvé la référence, mais je m'étais trompé dans la source: il ne s'agissait pas du livre Jésus de Nazareth, mais d'un autre:

J. Ratzinger, Foi chrétienne, hier et aujourd'hui, Ed. Mame et Cerf 1985, p. 158s a écrit:
Le Christ en est venu à coïncider avec Dieu quand sur la croix il a incarné l'être pour les autres. C'est comme homme exemplaire, comme l'homme-type, qu'il transcende la limite de l'humain.

En Jésus-Christ le processus d'hominisation est arrivé véritablement à son terme
.

Mais ce n'est pas tout:

J. Ratzinger, Foi chrétienne, hier et aujourd'hui, Ed. Mame et Cerf 1985, p. 140 a écrit:
Avons-nous alors encore le droit de résorber la christologie dans la théologie ? Ne devons-nous pas plutôt revendiquer Jésus passionnément comme homme, et faire de la christologie un humanisme, une anthropologie ?

Ou alors l'homme authentique, par le fait même qu'il est entièrement et authentiquement homme, serait-il Dieu, et Dieu serait-il précisément l'homme authentique ?

Serait-il possible que l'humanisme le plus radical et la foi au Dieu de la révélation se rejoignent ici jusqu'à se confondre.

Alors je vous vois venir: oui mais il n'a pas dit ça en tant que pape. Ok, mais il était quand même préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi. C'est quand même fort de café que le préfet de la congrégation pour la doctrine et la foi dise autant d'hérésies...

Qu'à cela ne tienne, il réitère lorsque, sous la nom de Benoit 16 il dit, à l'Angélus du 9 mars 2008:

Benoît XVI, dimanche 9 mars 2008 a écrit:
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui, Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image, et même l'incarnation du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie

http://www.zenit.org/article-17472?l=french

Ceci est totalement faux! Totalement!!! Bien que ce texte soit dans le plus pur style moderno, à savoir qu'en tordant un maximum le sens on pourrait à la limite trouver un brin de vérité.

Le Christ n'est pas «l'image de Dieu». Le Christ EST Dieu. Il EST Dieu par nature. Il est, en tant que Verbe, l'image du Père.

Le Christ n'est pas «l'incarnation du Dieu qui est amour etc.». Il est l'incarnation du Verbe divin, le Verbe étant l'image éternelle du Père.

Ces paroles de Ratzinger sont gravissimes. Jointes à tout ce que cet homme a écrit depuis quatre décennies, il est clair que, pour lui :

-Jésus est un homme. C'est cela le fond de l'être de Jésus.
-Jésus est DIT Dieu parce que, en tant qu'homme parfait, il est devenu dieu ! «En lui, Dieu et Homme se sont parfaitement rencontrés».
-les vérités de foi doivent être interprêtées dans ce sens. Quand la foi dit «Le Verbe de Dieu s'est fait homme», cela signifie (toujours selon Ratzinger) : le logos divin a habité dans l'homme Jésus.

Tout ceci est contraire à la foi catholique, contraire à la christologie de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 14:21

[quote]
Citation :
Qu'à cela ne tienne, il réitère lorsque, sous la nom de Benoit 16 il dit, à l'Angélus du 9 mars 2008:

Benoît XVI, dimanche 9 mars 2008 a écrit:
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui, Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image, et même l'incarnation du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie

http://www.zenit.org/article-17472?l=french

Ceci est totalement faux! Totalement!!! Bien que ce texte soit dans le plus pur style moderno, à savoir qu'en tordant un maximum le sens on pourrait à la limite trouver un brin de vérité.

Cher Chris Prols, désolé ! mais le Christ est entièrement homme et entièrement Dieu ! Cette formulation phénoménologique n'a aucune espèce d'opposition avec la formulation MÉTAPHYSIQUE des conciles qui se place sur un autre plan d'analyse et pazrle de la structure de son être :

Il est la PERSONNE du Verbe.
Il a une NATURE humaine complète et ne NATURE divine complète.

Il n'est pas une personne humaine.

Bref, vous manquez juste d'EPISTEMOLOGIE et vous faite la confusion classique des niveaux d'analyse, mélangeant la classique métaphysique de l'être du Christ et l'étude de sa psychologie vitale.


Cher Chris Prols, puis-je vous poser une question ? Je vais vous mettre un texte. Pour vous, est-il hérétique :
Citation :

Jésus Christ, lorsqu'il était sur terre dans la chair, a crié vers Dieu afin qu'il le sauve de la mort. Et Dieu l'a exaucé tant il priait avec ferveur.

Lui, le fils, a été rendu parfait par ce qu'il a souffert et y a même appris l'humilité totale. Et c'est à cause de ce perfectionnement par sa croix qu'il peut être cause de salut pour tous les hommes.
Je serais curieux de savoir comment vous analysez ce texte.




_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 14:58

Chris Prols a parfaitement raison selon la christologie de Marc et de Jean.

C'est Luc qui a fait de Jésus un humain obligé de prier pour entrer en contact avec Dieu.

En donnant une égale valeur à des Evangiles qui n'ont pas été rédigés pour être lus ensemble mais pour se substituer l'un à l'autre, l'Eglise s'est fourvoyé et a ouvert un boulevard aux querelles théologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 15:51

Chris Prols a écrit:
Ceci est totalement faux! Totalement!!! Bien que ce texte soit dans le plus pur style moderno, à savoir qu'en tordant un maximum le sens on pourrait à la limite trouver un brin de vérité.
Dis donc, Eudes Eubert,
Soit tu es Rémy qui a posté sur le site sédévac,
Soit tu ne l’es pas, et tu dis « je cite untel, de tel site »,
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 16:24

Ok.
Je cite untel, de tel site.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 16:33

Et bien voilà, tu vois, c'était pas difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Lun 27 Déc 2010, 17:48

Chris Prols a écrit:
Cher Philippe, à la page 3 du fil "arguments des sédévacantistes", je disais:

Citation :
Ratzinger a une christologie totalement hérétique, dans laquelle il prétend que c'est en aimant jusqu'au bout d'un amour infini jusqu'à la Croix que Jésus devient Dieu...Et ça c'est paaaaaas bieeeennnn.

A la suite de quoi vous me demandiez:

Citation :
1/ J'aimerais avoir la référence.
2/ Quand bien même, l'a-t-il prêché comme Pape ?

Et je répondis:

Citation :
Je vais vous chercher la reférence exacte, mais cela va prendre un peu de temps, car je n'ai plus le bouquin (il s'agit du Jésus de Nazareth). Patience donc.

J'ai donc trouvé la référence, mais je m'étais trompé dans la source: il ne s'agissait pas du livre Jésus de Nazareth, mais d'un autre:

J. Ratzinger, Foi chrétienne, hier et aujourd'hui, Ed. Mame et Cerf 1985, p. 158s a écrit:
Le Christ en est venu à coïncider avec Dieu quand sur la croix il a incarné l'être pour les autres. C'est comme homme exemplaire, comme l'homme-type, qu'il transcende la limite de l'humain.

En Jésus-Christ le processus d'hominisation est arrivé véritablement à son terme
.

Mais ce n'est pas tout:

J. Ratzinger, Foi chrétienne, hier et aujourd'hui, Ed. Mame et Cerf 1985, p. 140 a écrit:
Avons-nous alors encore le droit de résorber la christologie dans la théologie ? Ne devons-nous pas plutôt revendiquer Jésus passionnément comme homme, et faire de la christologie un humanisme, une anthropologie ?

Ou alors l'homme authentique, par le fait même qu'il est entièrement et authentiquement homme, serait-il Dieu, et Dieu serait-il précisément l'homme authentique ?

Serait-il possible que l'humanisme le plus radical et la foi au Dieu de la révélation se rejoignent ici jusqu'à se confondre.

Alors je vous vois venir: oui mais il n'a pas dit ça en tant que pape. Ok, mais il était quand même préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi. C'est quand même fort de café que le préfet de la congrégation pour la doctrine et la foi dise autant d'hérésies...

Qu'à cela ne tienne, il réitère lorsque, sous la nom de Benoit 16 il dit, à l'Angélus du 9 mars 2008:

Benoît XVI, dimanche 9 mars 2008 a écrit:
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui, Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image, et même l'incarnation du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie

http://www.zenit.org/article-17472?l=french

Ceci est totalement faux! Totalement!!! Bien que ce texte soit dans le plus pur style moderno, à savoir qu'en tordant un maximum le sens on pourrait à la limite trouver un brin de vérité.

Le Christ n'est pas «l'image de Dieu». Le Christ EST Dieu. Il EST Dieu par nature. Il est, en tant que Verbe, l'image du Père.

Le Christ n'est pas «l'incarnation du Dieu qui est amour etc.». Il est l'incarnation du Verbe divin, le Verbe étant l'image éternelle du Père.

Mon cher Chris Prols bonjour,

C'est toi qui a tout faux !
Relis bien la phrase de Benoît XVI que tu as cité ci-dessus et que je te remets ci-dessous :

Benoît XVI, dimanche 9 mars 2008 a écrit:
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui, Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image, et même l'incarnation du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie[/b]
Le pape parle du Coeur du Christ, son Coeur qui est "l'image" et non pas du Christ Lui-même.
Essaye de comprendre le sens de la phrase au lieu de bondir dessus et de crier à l'hérésie !
Tout ce que tu écris ci-dessous est donc totalement faux puisque tu n'as rien compris à ce qu'a écrit Benoit XVI.


Ces paroles de Ratzinger sont gravissimes. Jointes à tout ce que cet homme a écrit depuis quatre décennies, il est clair que, pour lui :

-Jésus est un homme. C'est cela le fond de l'être de Jésus.
-Jésus est DIT Dieu parce que, en tant qu'homme parfait, il est devenu dieu ! «En lui, Dieu et Homme se sont parfaitement rencontrés».
-les vérités de foi doivent être interprêtées dans ce sens. Quand la foi dit «Le Verbe de Dieu s'est fait homme», cela signifie (toujours selon Ratzinger) : le logos divin a habité dans l'homme Jésus.

Tout ceci est contraire à la foi catholique, contraire à la christologie de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mar 28 Déc 2010, 23:48

Jeb a écrit:
Le pape parle du Coeur du Christ, son Coeur qui est "l'image" et non pas du Christ Lui-même.
Essaye de comprendre le sens de la phrase au lieu de bondir dessus et de crier à l'hérésie !
Tout ce que tu écris ci-dessous est donc totalement faux puisque tu n'as rien compris à ce qu'a écrit Benoit XVI.

Voyons, cher Jeb...

C'est là de la grammaire de base...

Citation :
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui (à savoir en Christ, et pas comme vous voudriez le faire croire, en son Coeur), Dieu et Homme (parce que si on vous suit, ce serait le Coeur du Christ qui serait Dieu et homme), se sont parfaitement rencontrés

Désolé mon Jeb, mais vous vous plantez sur ce coup là.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Citation :
En donnant une égale valeur à des Evangiles qui n'ont pas été rédigés pour être lus ensemble (?) mais pour se substituer l'un à l'autre (??), l'Eglise s'est fourvoyé (???) et a ouvert un boulevard aux querelles théologiques.

Anathème!!!






Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 01:18

Chris Prols a écrit:
Jeb a écrit:
Le pape parle du Coeur du Christ, son Coeur qui est "l'image" et non pas du Christ Lui-même.
Essaye de comprendre le sens de la phrase au lieu de bondir dessus et de crier à l'hérésie !
Tout ce que tu écris ci-dessous est donc totalement faux puisque tu n'as rien compris à ce qu'a écrit Benoit XVI.

Voyons, cher Jeb...

C'est là de la grammaire de base...

Citation :
Le coeur du Christ est divin et humain : en Lui (à savoir en Christ, et pas comme vous voudriez le faire croire, en son Coeur), Dieu et Homme (parce que si on vous suit, ce serait le Coeur du Christ qui serait Dieu et homme), se sont parfaitement rencontrés

Désolé mon Jeb, mais vous vous plantez sur ce coup là.

Mon cher Chris Prols,

J'aurais du parier sur le sens de ta réponse : j'aurais gagné !

Tu ne veux pas reconnaître ton erreur, non seulement grammaticale (les : indiquent que l'on explique le sujet = le Coeur) mais aussi de compréhension :
Benoît XVI dit que le Coeur du Christ est divin et humain et que dans ce Coeur le divin et l'humain se sont rencontrés sans séparation ni confusion.
Cela fait partie du Mystère de l'hypostase, l'aurais-tu oublié ?

Tu oublies aussi que Benoît XVI est aussi théologien, et un théologien de la veine des théologiens mystiques. Toutes ses homélies sont d'une très profonde spiritualité.

Relis, et relis encore sa phrase en enlevant tes lunettes de préjugés pour une fois, je t'en supplie.

Mais bon, tu n'en démordras pas... Ton "semper idem" en dit long.
J'ai eu aussi ce genre d'attitude. Il faut savoir à un moment donné descendre dans ses chaussures : on n'en ressort que grandi.


P.S. : N'oublie pas de répondre à la question d'Arnaud plus haut, s'il te plait. Ta réponse sera sûrement intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 14:40

Arnaud a écrit:
Cher Chris Prols, puis-je vous poser une question ? Je vais vous mettre un texte. Pour vous, est-il hérétique :

Citation :
Jésus Christ, lorsqu'il était sur terre dans la chair, a crié vers Dieu afin qu'il le sauve de la mort. Et Dieu l'a exaucé tant il priait avec ferveur.

Lui, le fils, a été rendu parfait par ce qu'il a souffert et y a même appris l'humilité totale. Et c'est à cause de ce perfectionnement par sa croix qu'il peut être cause de salut pour tous les hommes.


Je serais curieux de savoir comment vous analysez ce texte.

Jeb a écrit:
P.S. : N'oublie pas de répondre à la question d'Arnaud plus haut, s'il te plait. Ta réponse sera sûrement intéressante.

Voilà, chers Arnaud et Jeb, ce que j'ai à répondre quant à ce texte:

Citation :
Sur ce sujet, nous avons à dire beaucoup, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents pour entendre.

En effet, lorsque, en raison du temps, vous devriez êtres maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne quels sont les premiers éléments de la parole de Dieu; et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, non d'une nourriture solide.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 14:49

Donc ce texte ne vous paraît pas hérétique ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 17:10

Saint Paul hérétique?!?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 17:11

Chris Prols a écrit:
Saint Paul hérétique?!?!?!

Ce n'est pas de saint Paul ! Mais comme ce texte dit exactement la même chose que Benoît XVI, c'est donc que vous devez le trouver hérétique ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 17:30

Jeb a écrit:
Tu ne veux pas reconnaître ton erreur, non seulement grammaticale (les : indiquent que l'on explique le sujet = le Coeur) mais aussi de compréhension :
Benoît XVI dit que le Coeur du Christ est divin et humain et que dans ce Coeur le divin et l'humain se sont rencontrés sans séparation ni confusion.
Cela fait partie du Mystère de l'hypostase, l'aurais-tu oublié ?
Tu oublies aussi que Benoît XVI est aussi théologien, et un théologien de la veine des théologiens mystiques. Toutes ses homélies sont d'une très profonde spiritualité.

Eh bé non mon ami.

Si on reprend le texte, on voit clairement:

Jeb a écrit:
en Lui (selon vous, Jeb, c'est en son Coeur), Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image (le Coeur?), et même l'incarnation (le Coeur est l'incarnation?) du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie. C'est pour cela qu'il a déclaré (le Coeur déclare? Non bien sûr: mais le Christ) solennellement à Marthe : ...

Jeb a écrit:
Relis, et relis encore sa phrase en enlevant tes lunettes de préjugés pour une fois, je t'en supplie.

Mais bon, tu n'en démordras pas... Ton "semper idem" en dit long.
J'ai eu aussi ce genre d'attitude. Il faut savoir à un moment donné descendre dans ses chaussures : on n'en ressort que grandi
.

Je suis sincèrement touché de votre sollicitude. Mais je dois vous dire que c'est le chemin inverse que j'ai fait: J'ai d'abord lu et relu ses textes en le tenant pour pape, et donc je n'avais aucun préjugé, sinon celui de l'amour filial qu'un pauvre laïc a pour le pape.

Et je ne souhaite que la vérité, donc je démordrais de mes erreurs. Simplement, ce n'est nullement une preuve d'humilité que d'accepter l'erreur. Ce n'est pas une question d'orgueil/humilité, mais une question de vérité/erreur.

Du reste, cher Jeb, vous disiez tantôt:

Jeb a écrit:
C'est encore une des dérives du Concile Vativan II qui a autorisé la communion dans la main que de façon exceptionnelle et selon le jugement de l'Evêque du lieu. (...)

L'exceptionnel est devenu la règle par un abus des textes du Concile Vatican II à ce sujet.

Trop de dérive ont eu lieu avec la communion dans la main. Certains ne consommant pas l'hostie devant le prêtre la mettait dans leur poche et pour quel usage après ?
D'autres la laissaient tomber par terre et l'hostie était piétinée par le suivant. J'ai eu la terrible occasion de le constater et d'en ramasser ce qu'il en restait.

Alors moi je vous demande: comment un concile présidé par l'Esprit-Saint, comme vous tenez V2, peut-il dériver? Comment peut-il y avoir des abus de textes de V2? En bref, comment des fruits pourris peuvent naître sur un bon arbre? Et si les fruits sont mauvais, ne serais-ce point que l'arbre est lui-même mauvais?
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 17:38

Citation :
Ce n'est pas de saint Paul ! Mais comme ce texte dit exactement la même chose que Benoît XVI, c'est donc que vous devez le trouver hérétique ?

Hum hum...:

Texte proposé par Arnaud a écrit:
Jésus Christ, lorsqu'il était sur terre dans la chair, a crié vers Dieu afin qu'il le sauve de la mort. Et Dieu l'a exaucé tant il priait avec ferveur.

Lui, le fils, a été rendu parfait par ce qu'il a souffert et y a même appris l'humilité totale. Et c'est à cause de ce perfectionnement par sa croix qu'il peut être cause de salut pour tous les hommes.

S. Paul a écrit:
Hébreux 5, 7 C'est lui qui, aux jours de sa chair, ayant présenté, avec une violente clameur et des larmes, des implorations et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé en raison de sa piété,
Hébreux 5, 8 tout Fils qu'il était, apprit, de ce qu'il souffrit, l'obéissance ;
Hébreux 5, 9 après avoir été rendu parfait, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent principe de salut éternel,

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 17:44

L'épître aux Hébreux n'est pas de saint Paul.

Chris Prols a écrit:


Si on reprend le texte, on voit clairement:
en Lui (selon vous, Jeb, c'est en son Coeur), Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image (le Coeur?), et même l'incarnation (le Coeur est l'incarnation?) du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie. C'est pour cela qu'il a déclaré (le Coeur déclare? Non bien sûr: mais le Christ) solennellement à Marthe : ...

Ce texte est vrai, profond ! Merci de nous manifester la riche pensée du pape ! Oui, le Sacré coeur du Christ, coeur humain et divin, nous révèle parfaitement, sous l'image de ce que nous en vouons (son humanité) sa divinité :

Jean 14, 9 Jésus lui dit : "Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : Montre-nous le Père!?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 19:43

Ah ben là, bravo Dumouch!!!

Virer trois messages d'un coup, dont un qui vous donnait bien tort, c'est du propre!!!

Vous allez faire quoi après? les annuler de mon historique, pour être bien sûr que je ne les reposte pas?

Ou alors me re-bloquer pour que je ne puisse plus y aller, sur mon historique?

Revenir en haut Aller en bas
Petar Klanac



Messages : 259
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 20:07

Les messages ont été transférés sur ce nouveau fil : L'épître aux Hébreux est-elle de saint Paul ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.comprendre-medjugorje.info/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 20:10

Chris Prols a écrit:
Ah ben là, bravo Dumouch!!!

Virer trois messages d'un coup, dont un qui vous donnait bien tort, c'est du propre!!!

Vous allez faire quoi après? les annuler de mon historique, pour être bien sûr que je ne les reposte pas?

Ou alors me re-bloquer pour que je ne puisse plus y aller, sur mon historique?


http://docteurangelique.forumactif.com/t11217-l-epitre-aux-hebreux-est-elle-de-saint-paul

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 20:28

Chris Prols a écrit:
Jeb a écrit:
Tu ne veux pas reconnaître ton erreur, non seulement grammaticale (les : indiquent que l'on explique le sujet = le Coeur) mais aussi de compréhension :
Benoît XVI dit que le Coeur du Christ est divin et humain et que dans ce Coeur le divin et l'humain se sont rencontrés sans séparation ni confusion.
Cela fait partie du Mystère de l'hypostase, l'aurais-tu oublié ?
Tu oublies aussi que Benoît XVI est aussi théologien, et un théologien de la veine des théologiens mystiques. Toutes ses homélies sont d'une très profonde spiritualité.

Eh bé non mon ami.

Si on reprend le texte, on voit clairement:

Jeb a écrit:
en Lui (selon vous, Jeb, c'est en son Coeur), Dieu et Homme, se sont parfaitement rencontrés, sans séparation ni confusion. Il est l'image (le Coeur?), et même l'incarnation (le Coeur est l'incarnation?) du Dieu qui est amour, miséricorde, tendresse paternelle et maternelle, du Dieu qui est Vie. C'est pour cela qu'il a déclaré (le Coeur déclare? Non bien sûr: mais le Christ) solennellement à Marthe : ...

Jeb a écrit:
Relis, et relis encore sa phrase en enlevant tes lunettes de préjugés pour une fois, je t'en supplie.

Mais bon, tu n'en démordras pas... Ton "semper idem" en dit long.
J'ai eu aussi ce genre d'attitude. Il faut savoir à un moment donné descendre dans ses chaussures : on n'en ressort que grandi
.

Je suis sincèrement touché de votre sollicitude. Mais je dois vous dire que c'est le chemin inverse que j'ai fait: J'ai d'abord lu et relu ses textes en le tenant pour pape, et donc je n'avais aucun préjugé, sinon celui de l'amour filial qu'un pauvre laïc a pour le pape.

Et je ne souhaite que la vérité, donc je démordrais de mes erreurs. Simplement, ce n'est nullement une preuve d'humilité que d'accepter l'erreur. Ce n'est pas une question d'orgueil/humilité, mais une question de vérité/erreur.

Mon cher Chris Prols,

Bien que tu fasses l'impasse sur la référence à l'hypostase dans la phrase de Benoît XVI, je ne reviendrai pas sur tes commentaires ci-dessus. Arnaud t'a très justement montrer la richesse de ce texte de Benoit XVI que tu n'as pas compris à l'évidence, parce qu'il vient d'un pape post-Vatican II : "semper idem" quoi !


Du reste, cher Jeb, vous disiez tantôt:

Jeb a écrit:
C'est encore une des dérives du Concile Vativan II qui a autorisé la communion dans la main que de façon exceptionnelle et selon le jugement de l'Evêque du lieu. (...)

L'exceptionnel est devenu la règle par un abus des textes du Concile Vatican II à ce sujet.

Trop de dérive ont eu lieu avec la communion dans la main. Certains ne consommant pas l'hostie devant le prêtre la mettait dans leur poche et pour quel usage après ?
D'autres la laissaient tomber par terre et l'hostie était piétinée par le suivant. J'ai eu la terrible occasion de le constater et d'en ramasser ce qu'il en restait.

Alors moi je vous demande: comment un concile présidé par l'Esprit-Saint, comme vous tenez V2, peut-il dériver? Comment peut-il y avoir des abus de textes de V2? En bref, comment des fruits pourris peuvent naître sur un bon arbre? Et si les fruits sont mauvais, ne serais-ce point que l'arbre est lui-même mauvais?

Comme à ton habitude tu interprètes selon la lettre et non selon l'esprit (confère ma signature).
Mais je veux bien admettre une imprécision dans ma phrase que je corrige pour qu'il n'y ait aucune ambiguïté dans mes propos :

Jeb a écrit:
C'est encore une des dérives qui en a été faite du Concile Vativan II qui a autorisé la communion dans la main que de façon exceptionnelle et selon le jugement de l'Evêque du lieu.
Ton commentaire qui suit est donc nul et non avenu.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mer 29 Déc 2010, 20:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
Ah ben là, bravo Dumouch!!!

Virer trois messages d'un coup, dont un qui vous donnait bien tort, c'est du propre!!!

Vous allez faire quoi après? les annuler de mon historique, pour être bien sûr que je ne les reposte pas?

Ou alors me re-bloquer pour que je ne puisse plus y aller, sur mon historique?


http://docteurangelique.forumactif.com/t11217-l-epitre-aux-hebreux-est-elle-de-saint-paul

Fort bien.

Toutes mes confuses...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Référence trouvée pour Philippe Fabry   Mar 04 Jan 2011, 15:54

Eh ben mon Philippe?

Je m'attendais à me faire claquer le museau, mais rien...

Seriez-vous d'accord avec moi?



;)
Revenir en haut Aller en bas
 
Référence trouvée pour Philippe Fabry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de prières pour Philippe.
» Jugez vous-mêmes du comportement de Philippe Fabry
» Le passage de Philippe Fabry sur europe 1
» les chrétiens n'ont rien trouvés pour convertir les musulmans aux christianisme en éditant un faux coran (true furquan)
» Etes-vous pour le retour de la triple couronne papale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: