DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Jeu 09 Déc 2010, 23:51

Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort

Le nouveau polythéisme et ses idoles tentatrices, par Sandro Magister

Le 09 décembre 2010 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - "Polythéisme" : ce mot a brillé comme un éclair dans un récent discours de Benoît XVI au synode des évêques du Moyen-Orient, c’est-à-dire justement la région où sont nés le Dieu unique fait homme, Jésus, et les monothéismes - juif et musulman - les plus puissants de l’histoire.

"Credo in unum Deum", c’est le puissant accord qui est à l’origine de la doctrine chrétienne. Mais pour Joseph Ratzinger, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort. C’est le défi perpétuel qui se dresse encore aujourd’hui contre les croyances en un Dieu unique.

"Pensons aux grandes puissances de l’histoire d’aujourd’hui", a ensuite déclaré le pape au synode. Les capitaux anonymes, la violence terroriste, la drogue, la tyrannie de l'opinion publique, sont les divinités modernes qui réduisent l’homme en esclavage. Elles doivent tomber. Il faut les faire tomber. La chute des dieux est l'impératif d’hier, d’aujourd’hui, de toujours, pour ceux qui croient en l'unique Dieu véritable.

Mais le polythéisme d’aujourd’hui n’est pas seulement constitué de puissances obscures. Ses nombreux dieux ont aussi un visage bienveillant et une capacité de séduction.

C’est le "gai savoir" vaticiné par Nietzsche il y a plus d’un siècle, qui offre à chaque individu "le plus grand avantage" : celui d’"édifier son propre idéal et d’en déduire sa loi, ses joies et ses droits".

C’est le triomphe du libre arbitre individuel, libéré du joug d’une table de la loi unique pour tous parce qu’elle est écrite par un seul Dieu intraitable.

L’admiration pour le "Génie du christianisme" qui avait enflammé Chateaubriand et les romantiques cède aujourd’hui le pas à une redécouverte enthousiaste du "Génie du paganisme", titre d’un ouvrage de l'anthropologue français Marc Augé.

En Italie un autre anthropologue, Francesco Remotti, se dresse contre "L'ossessione identitaria" [L’obsession identitaire], titre de son dernier livre, et il reproche au pape - dans un autre livre écrit sous forme de lettre - son comportement obstinément "contre nature" face à une modernité qui fait au contraire goûter les merveilles du polythéisme, tellement souple, pluraliste, tolérant, libérateur.

L’"ESPRIT D’ASSISE"

Certes, l'actuel renouveau du polythéisme ne remet pas à la mode les cultes de Jupiter et de Junon, de Vénus et de Mars. Mais la philosophie des païens cultivés de l’empire romain réapparaît intacte dans les raisonnements de très nombreux adeptes de la "pensée faible". Et pas seulement là. Lorsque l’on relit, seize siècles plus tard, le débat entre le monothéiste Ambroise, saint patron de Milan, et le polythéiste Symmaque, sénateur de la Rome païenne, on est fortement tenté de donner raison au second lorsqu’il dit : "Qu’importe par quel chemin chacun recherche, en fonction de son propre jugement, la vérité ? Il n’y a pas qu’une seule voie qui permette d’atteindre un si grand mystère".

La généreuse parité entre toutes les religions et tous les dieux que ces phrases semblent inspirer séduit aussi beaucoup de chrétiens. L’"esprit d’Assise", né de la réunion multi-religieuse qui a eu lieu dans cette ville en 1986, s’est tellement répandu dans l’opinion générale qu’en 2000 l’Église de Jean-Paul II et de celui qui était alors le cardinal Joseph Ratzinger a estimé qu’il état de son devoir de rappeler aux catholiques qu’il n’y a qu’un seul sauveur de l'humanité, le Dieu fait homme en Jésus : une vérité sur laquelle repose tout le Nouveau Testament, une vérité que l’Église, en 2 000 ans, n’avait jamais jugé nécessaire de rappeler par une déclaration "ad hoc". Et pourtant, cette déclaration de l’an 2000, "Dominus Iesus", a été accueillie par un feu roulant de protestations, dans et hors de l’Église, parce qu’elle excluait qu’il y eût plusieurs voies de salut, toutes suffisantes en elles-mêmes et pleines de grâce et de vérité.

Il est possible que la nostalgie d’une pluralité de dieux soit présente dans ces sentiments, mais le polythéisme actuel, au niveau des masses, est plus nuancé.

L'idée courante est que les diverses religions sont toutes, à leur manière, l’expression d’un "divin". Et pourtant, comme le païen Symmaque l’expliquait déjà à Ambroise, cette divinité suprême est inconnaissable et lointaine, trop lointaine pour passionner les hommes et pour prendre soin d’eux.

Dans un autre dialogue, très raffiné, écrit par Minucius Felix, auteur latin du IIIe siècle, le païen Cecilius, se promenant au bord de la mer à Ostie après avoir rendu hommage à une statue de Sérapis, explique que "dans les choses humaines tout est douteux, incertain, indécis" mais que c’est justement pour cette raison qu’il est bon d’adopter la religion des anciens et d’adorer "ces dieux que nos pères nous ont appris à craindre, plutôt qu’à connaître de trop près".

Dans une homélie prononcée place Saint-Pierre le 11 juin dernier, Benoît XVI a dit qu’"étrangement, cette idée est réapparue avec les Lumières". En effet un champion du siècle des Lumières comme le mécréant Voltaire ordonnait à ses proches et à ses domestiques de respecter le christianisme et ses préceptes, pour des raisons de savoir-vivre civique. Dieu existe, peut-être. Et peut-être est-ce lui qui a créé le monde. Mais ensuite il s’en est tellement désintéressé qu’il a disparu de l'horizon de la vie. Sa bonté consiste uniquement à ne créer aucune gêne.

Et ainsi, sous le ciel de cette divinité vague et lointaine, la terre s’est peuplée de nouveaux dieux. D’aspect laïc et pragmatique.

POLYTHÉISME DES VALEURS

Déjà au XIXe siècle, dans ses "Essais sur la religion", l'économiste et philosophe John Stuart Mill écrivait que le polythéisme était nettement plus efficace que le monothéisme pour décrire cette pluralité d’éthiques qui caractérisait le mode de vie de la première société industrielle. Et, au début du XXe siècle, Max Weber créa l’expression "Polytheismus der Werte", polythéisme des valeurs, précisément pour décrire le panthéon de la société moderne.

Dans un monde désormais désenchanté, n’ayant plus de Dieu unique qui proclame des commandements valables pour tout le monde, chacune des sphères sociales – de la politique à l'économie, de l'art à la science et à la religion elle-même – est régie par un dieu spécifique ayant ses oracles. Des oracles qui sont souvent en conflit les uns avec les autres, laissant l'homme dramatiquement seul à l’heure de la décision.

Weber, avec l'impeccable détachement du savant, n’a pas dit si ce polythéisme moderne était un bien ou un mal. Mais d’autres penseurs venus après lui ne cachent plus où vont leurs sympathies.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, le philosophe allemand Odo Marquard oppose à la "théologie politique du monothéisme" défendue par Erik Peterson (l’un des auteurs les plus lus et les plus admirés par Joseph Ratzinger depuis l’époque où il était un jeune professeur) une "théologie politique du polythéisme" et, dans le titre de son essai, il loue ce polythéisme qu’il qualifie d’"éclairé". À son avis, l’homme a toujours besoin de mythes et l'important est que ces mythes soient nombreux et ouverts à d’infinies variations, comme dans la mythologie de l’antiquité, contrairement au judaïsme et au christianisme qui reposent sur des faits historiques uniques et incontestables.

En Espagne, la philosophe Maria Zambrano a critiqué l'ascétisme, d’origine médiévale, de la spiritualité chrétienne, qui détruit les sentiments. À son avis, c’est la poésie qui peut libérer l’homme du "monolithisme" et le rendre à son joyeux polythéisme originel.

En Italie c’est le philosophe Salvatore Natoli qui défend une "éthique du fini", c’est-à-dire un ensemble de références "polythéistes", multiples, qui offrent à l’homme des points d’appui, jamais définitifs mais toujours capables de le sauver provisoirement de l'anarchie des instincts.

Toutefois l'ouvrage qui a le plus introduit une réhabilitation du polythéisme dans la culture italienne contemporaine est certainement plus littéraire que philosophique : c’est "Le nozze di Cadmo e Armonia" [Les noces de Cadmos et d’Harmonie] de Roberto Calasso, paru en 1988, avec son évocation glorieuse de la mythologie classique.

POUR UN RÉENCHANTEMENT DU MONDE

En effet, malgré le "désenchantement du monde" décrit par Weber, la société moderne ne paraît pas immunisée contre la séduction inverse d’un monde à nouveau enchanté.

Alain de Benoist, penseur de la "nouvelle droite" française, est le chantre le plus passionné de ce retour à la sacralité néo-païenne.

Pour le courant culturel qu’il représente, le grand ennemi est bien le judéo-christianisme avec sa conception "désacralisante" de la création. En effet, s’il n’y a pas d’autre Dieu que le Dieu unique, les créatures n’ont plus rien de divin et les astres eux-mêmes ne sont que de simples "luminaires" suspendus par le Créateur à la voûte céleste pour marquer le jour et la nuit, comme le dit la première page de la Genèse. Le monde est définitivement laissé à son caractère profane.

Leonardo Lugaresi, enseignant à Bologne et Paris, spécialiste du christianisme de l’antiquité, fait remarquer : "Quand on reproche aujourd’hui au christianisme d’être responsable de la désacralisation du monde, ce qui est en jeu, sous de nouvelles formes, c’est tout simplement la vieille accusation d’athéisme lancée contre les chrétiens des premiers siècles".

Et il ajoute : "Comme à cette époque-là, une certaine mentalité néo-païenne actuelle juge le christianisme nocif parce qu’il a ôté à la terre son enchantement, ses dieux, et qu’il a privé l’homme d’un rapport religieux avec la nature. C’est pourquoi le nouveau paganisme veut guérir le monde de la 'rupture monothéiste', c’est-à-dire lui rendre ce caractère sacré et divin que le christianisme lui a ôté".

PAS UN DIEU QUELCONQUE

L’expression "rupture monothéiste" renvoie aux études d’un grand égyptologue allemand, Jan Assmann, qui a enquêté à fond sur la nouveauté révolutionnaire introduite par le Dieu unique de la religion de Moïse par rapport au polythéisme de l'Égypte de l'époque. Il n’est donc pas étonnant que les éditions Il Mulino, qui ont publié cette année dix essais, confiés à autant d’auteurs, sur les dix commandements du décalogue mosaïque, aient justement chargé Assmann de commenter le "Tu n’auras pas d’autre Dieu".

Assmann ne fait pas l’apologie du polythéisme. Mais il voit dans le monothéisme mosaïque, dès la naissance de celui-ci, une opposition exclusive et intolérante aux autres religions. D’après lui, tous les monothéismes apparus historiquement, du judaïsme au christianisme et à l'islam, portent en eux le poison de la violence. C’est pourquoi il demande aux monothéismes de dépasser leurs points de vue absolus et de "parvenir au point transcendantal grâce auquel la véritable tolérance devient possible", c’est-à-dire de s’élever jusqu’à la forme supérieure de "sagesse religieuse" ou de "religion profonde" incarnée par des sages comme Albert Schweitzer, le Mahatma Gandhi et Rabindranath Tagore, en un mot, "jusqu’à l'idéal de tolérance du XVIIIe siècle, exprimé par la parabole des trois anneaux que raconte le franc-maçon Lessing dans l’histoire de Nathan le sage".

Et de quoi s’agit-il sinon de la religion des Lumières, sans normes ni dogmes, avec son Dieu lointain ? Et à quoi cette religion vague peut-elle ouvrir l’espace, sinon à un nouveau polythéisme du jugement ?

Le 13 septembre dernier, recevant Walter Jürgen Schmid, le nouvel ambassadeur d’Allemagne près le Saint-Siège, Benoît XVI a cessé de lire le texte qu’il avait sous les yeux et il a continué en disant ceci : "Aujourd’hui beaucoup de gens montrent aussi pour eux-mêmes un penchant pour des conceptions religieuses plus permissives. À la place du Dieu personnel du christianisme, qui se révèle dans la Bible, apparaît un être suprême, mystérieux et indéterminé, n’ayant qu’une vague relation avec la vie personnelle de l’être humain. Mais si on abandonne la foi en un Dieu personnel, ce qui apparaît en alternative c’est un 'dieu' qui ne connaît pas, n’entend pas et ne parle pas. Et qui, plus que jamais, est dépourvu de volonté. Si Dieu n’a pas de volonté propre, on finit par ne plus distinguer le bien du mal. L’homme perd ainsi sa force morale et spirituelle, nécessaire pour un développement complet de la personne. L’action sociale est de plus en plus dominée par l’intérêt privé ou par le calcul du pouvoir".

Ces propos aident à mieux comprendre pourquoi aujourd’hui "la priorité suprême et fondamentale", pour le pape Benoît XVI, est de redonner à une humanité désorientée l'accès à Dieu.

Et "pas à un dieu quelconque, mais à ce Dieu qui a parlé sur le Sinaï ; à ce Dieu dont nous reconnaissons le visage dans l’amour poussé jusqu’au bout, en Jésus-Christ crucifié et ressuscité".

(Extrait de "L'Espresso" n° 50 de 2010).

***

C’est dans ce contexte qu’il faut analyser les décisions de Benoît XVI de créer au sein de la curie un nouveau dicastère "pour la nouvelle évangélisation" et de consacrer le synode des évêques de 2012 à cette même question, ainsi que l'initiative d’un dialogue avec les non-croyants qu’il a appelé "Cour des gentils" et qu’il a confié à son ministre de la Culture, le cardinal Gianfranco Ravasi.

Parmi les récents discours du pape Benoît XVI à propos de Dieu et du polythéisme, on peut lire en particulier la méditation qu’il a prononcée, le 11 octobre 2010, au synode des évêques pour le Moyen-Orient : "C'est la foi des simples qui abat les faux dieux"

Le discours qu’il a adressé, le 13 septembre 2010, au nouvel ambassadeur d’Allemagne près le Saint-Siège :"Monsieur l’ambassadeur..."

Son homélie du 11 juin 2010 lors de la clôture de l'Année Sacerdotale : "L'Année Sacerdotale que..."

Et la "lectio divina" prononcée devant les séminaristes de Rome le 12 février 2010 : "C'est pour moi une grande joie..."

Traduction française par Charles de Pechpeyrou, Paris, France.

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0912103_magister
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Ven 10 Déc 2010, 15:04

Pauvre Ratzinger, qui s'émeut de la montée du polythéisme, après avoir tant fait pour sa promotion... Sad Sad Sad

Lors de la première réunion d'Assise en 86, où fut renversée et jamais relevée une statue de la Sainte Vierge, et où fut mise, sur le Tabernacle dans la Cathédrale S. Pierre d'Assise une statue de bouddha, réalisant ainsi les prophéties de Daniel et du Christ, selon lesquelles arrivera l'abomination de la désolation dans le Lieu Saint, est-ce qu'il pleurait comme ça, votre bon pape, si fin théologien?

Et en 2002, rebelotte!

Ceux qui croient en plusieurs dieux, ceux qui croient en aucun dieu, ceux qui adorent le Grand Pouce de l'univers, ceux qui adorent manitou, tous ensemble pour prier, soi-disant pour la paix...

Ce fut là le plus grand acte d'apostasie depuis le Christ. Et ceux qui l'ont commise l'on fait avec des mains consacrées!!!

Quand on entre dans la danse avec la diable, faut pas se plaindre que le rythme est trop rapide.

Bien évidemment, je puis produire tous documents et photos pour illustrer mes dires.







Dernière édition par Chris Prols le Ven 10 Déc 2010, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Ven 10 Déc 2010, 15:26

Pour rebondir, et pour sabrer l'infâme expression "les trois religions monothéistes",

les polythéistes ont peut-être, -je dis bien peut-être-, eu une inspiration que n'ont pas, ou que refusent, les unicitaires:

l'altérité qui existe en l'unique vrai Dieu.

Ainsi, ce genre de phrases :
Citation :
C’est le défi perpétuel qui se dresse encore aujourd’hui contre les croyances en un Dieu unique.

me sont vraiment obscures :
les "unicitaires" peuvent être "aussi loin" philosophiquement ou théologiquement de l'unique vrai Dieu (et de leur Salut) que ne le sont les "polythéistes".

ou alors, encore une fois, il y a apostasie : il existerait "un côté", "un clan" où seraient les chrétiens, les juifs et les musulmans.... et de l'autre côté "les autres" : athées, agnostiques, polythéistes...

on tombe dans de la "théologie" coranique et ses castes (les gens du livre par ordre décroissant musulman, chrétien, juif ; et les parias : mécréants, polythéistes et ex-musulman).

Je suis désolé, je me sens aussi proche de l'hindouiste que du musulman, sauf que les hindouistes, leur "religion" n'est pas agressive, et contient plus de savoir et de sagesse humaine (que nous ne connaîtrions pas déjà).
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Ven 10 Déc 2010, 17:08

Citation :
Je suis désolé, je me sens aussi proche de l'hindouiste que du musulman, sauf que les hindouistes, leur "religion" n'est pas agressive,

Je vais vous chercher des pages des Petit Bollandistes, je crois, ou d'autres récits de missions, qui montrent bien à quel point les hindous sont des tendres...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 10:17

Chris Prols a écrit:
Pauvre Ratzinger, qui s'émeut de la montée du polythéisme, après avoir tant fait pour sa promotion... Sad Sad Sad

Lors de la première réunion d'Assise en 86, où fut renversée et jamais relevée une statue de la Sainte Vierge, et où fut mise, sur le Tabernacle dans la Cathédrale S. Pierre d'Assise une statue de bouddha, réalisant ainsi les prophéties de Daniel et du Christ, selon lesquelles arrivera l'abomination de la désolation dans le Lieu Saint, est-ce qu'il pleurait comme ça, votre bon pape, si fin théologien?

Et en 2002, rebelotte!

Ceux qui croient en plusieurs dieux, ceux qui croient en aucun dieu, ceux qui adorent le Grand Pouce de l'univers, ceux qui adorent manitou, tous ensemble pour prier, soi-disant pour la paix...

Ce fut là le plus grand acte d'apostasie depuis le Christ. Et ceux qui l'ont commise l'on fait avec des mains consacrées!!!

Quand on entre dans la danse avec la diable, faut pas se plaindre que le rythme est trop rapide.

Bien évidemment, je puis produire tous documents et photos pour illustrer mes dires.


Bonjour Chris,

je suis évidemment très choqué par votre attaque contre Benoit XVI - que j'admire beaucoup, comme défenseur inlassable des dogmes de l'Eglise et comme théologien tentant, une fois encore, de nous montrer que foi et raison doivent aller de pair, contrairement à tous ceux que la philosophie allemande essaye de nous dire, après Luther.

Je ne suis évidemment pas favorable à la bouillie synchrétique que certains ont cru voir en la rencontre d'Assise (sous l'égide du pape Jean Paul 2, et non sous l'égide du Cardinal Ratzinger). Je pense que le signal, mal compris, était de tenter de rapprocher les "bonnes volontés", ceux qui cherchent Dieu à travers des chemins parfois étranges, souvent de traverse, et parfois de travers.

Cela a manifestement été compris de travers, mais, à ma connaissance, le seul œcuménisme qui intéresse vraiment Benoit XVI, c'est le rapprochement de l'Eglise Catholique Romaine avec l'Eglise Catholique Orthodoxe (c'est aussi ce qu'il écrit dans son dernier livre d'entretien, que je viens de terminer, "Lumière du Monde")

Donc, je vous en conjure, cher Chris, ne pensez pas que Benoit XVI danse avec le diable, bien au contraire, même si, hélas, de nombreux pseudo-catholiques ou prétendus tels, le font allégrement. Lisez aussi son "Jesus de Nazareth" et les pages consacrées à méditer sur les trois tentations du Christ au désert.

Aucun 'iota' des dogmes de l'Eglise Catholique ne me semble avoir été mis en danger par notre pape actuel, dans sa fidélité au Christ, qui reste, pour lui comme pour nous, le "Chemin, la Vérité et la Vie" ("Qui me voit, voit le Père" est-il bien précisé dans les Evangiles).


Mais, encore une fois, je partage une partie de votre avis, à savoir qu'Assise a été une initiative très mal comprise, de même que de nombreuses retombées du concile Vatican II, où l'on a confondu 'diaboliquement' une nécessaire ouverture au monde avec une éventuelle modification des dogmes catholiques qui, par construction et définition, sont immuables. L'Eglise est dans le monde, elle ne peut être "du" monde.

Fraternellement dans le Christ, Bruno.


PS. Même si votre billet était entièrement justifié - ce qu'il n'est pas - la dénonciation du polythéisme par Benoit XVI resterait, et reste, d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 10:44

Bruno Lemaire a écrit:

Donc, je vous en conjure, cher Chris, ne pensez pas que Benoit XVI danse avec le diable, bien au contraire, même si, hélas, de nombreux pseudo-catholiques ou prétendus tels, le font allégrement. Lisez aussi son "Jesus de Nazareth" et les pages consacrées à méditer sur les trois tentations du Christ au désert.


Inutile d'insister,

Chris prols est protestant. Comme tous les protestants, il pense que les Papes sont les envoyés de Lucifer.

Confused
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 11:06

Quant au polythéisme, Philippe Fabry ne me démentira pas pour dire que la religion d'Etat aux Etats Unis est le polythéisme.

Quant à l'esprit d'Assise, il faut être trés fort dans sa Foi pour entrer dans cette démarche.

Mais j'irais même plus loin.

Tous les êtres humains sans exception cherchent à cheminer vers Dieu. Seulement ils se trompent et ils souffrent.

Un camé qui prend sa dose cherche Dieu. Un Golden boy qui amasse les million cherche Dieu. Une femme qui se fait faire de la chirurgie esthétique cherche Dieu.

Tous cherchent Dieu mais sans le savoir. Tous cherchent la paix comme dit Saint Augustin même ceux qui font la guerre.

Saint Augustin dit que ce que les payens aiment dans le mariage n'est pas l'autre mais l'amour qu'il leur fournit.
A mon sens, les courreurs de jupon cherchent Dieu. Ils le cherchent mal, ils ne savent pas ce qu'ils cherchent. Ils souffrent. Ils seront probablement damnés.

Le Christ est venu apporter la Paix. Cette paix que tous nous recherchons. Il est venu nous dire: la Paix est ma Paix.

Ceux qui rejettent le Christ et son Eglise refusent de croire que cette Paix est ce qu'ils cherchent. Mais pour autant, ils continuent à mal chercher et à souffrir.

Avant de cracher sur les payens et les adeptes des religions de l'erreur, pensons à leurs souffrances.

Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 12:00

Bonjour SJA

Vous écrivez:
Citation :
Tous les êtres humains sans exception cherchent à cheminer vers Dieu. Seulement ils se trompent et ils souffrent.

Un camé qui prend sa dose cherche Dieu. Un Golden boy qui amasse les millions cherche Dieu. Une femme qui se fait faire de la chirurgie esthétique cherche Dieu.

Disons que j'aurais dit quelque chose de légèrement différent: les êtres humains, tous les êtres humains, cherchent une transcendance, sans même savoir que c'est Dieu qu'ils cherchent, depuis le temps qu'on leur serine, au moins depuis le siècle des lumières, soit qu'Il est 'mort' (ou inexistant) soit qu'Il ne se préoccupe pas, ou plus, de l'homme.

Sur la rencontre d'Assise, effectivement, c'est plutôt la main de Dieu de Jésus-Christ - ou encore la main de St Paul - qu'il faut leur tendre, à tous ceux qui sont en "mal de Dieu", sans être tous conscients de cette recherche de Dieu (le Brahman ou le Bouddha n'ont évidemment rien à voir avec le Dieu du Christ, mais leurs adeptes sont aussi des êtres humains, des frères m^me si ce n'est pas, ou pas enci=ore, des frères en Jésus-Christ). Peut être que cela commence par prier avec eux, en même temps que prier pour eux.

Les chrétiens ont une chance magnifique: même s'ils sont - si nous sommes - tous, plus ou moins, des pauvres types, ils ont tous rencontrés des traces de Dieu, et il leur 'suffit' de suivre le Chemin, la Vérité et la Vie. Les catholiques ont encore plus de chance, puisqu'ils sont aidés dans ce cheminement par le Magistère, celui de Pierre et de ses successeurs. Mais l'obéissance, si c'est une vertu 'cardinale', n'est pas le plus facile.
Nos frères protestants suivent une autre voix, et une autre voie, celle de Luther ou de Calvin, une voie qui leur fait penser qu'ils peuvent cheminer tous seuls, loin du magistère.

Prions pour que ce ne soit pas loin de Dieu, du Dieu Trinité: le péché originel est toujours présent, chez tous les hommes, l'orgueil de vouloir se passer de Dieu, ou de se l'imaginer à notre image, voire aussi l'orgueil de se passer d'autres hommes, dans une quête qui ne serait qu'individuelle.

Fraternellement dans le Christ,

Bruno.

Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 12:00

Avant de cracher sur les payens et les adeptes des religions de l'erreur, pensons à leurs souffrances

Commencez donc à vous occuper des vôtres pour assurer votre salut. Dieu ne nous veut pas broyés ou brisés. Il nous veut debout, prenant le monde à bras le corps et chantant sa Gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 12:08

SJA a écrit:
Bruno Lemaire a écrit:

Donc, je vous en conjure, cher Chris, ne pensez pas que Benoit XVI danse avec le diable, bien au contraire, même si, hélas, de nombreux pseudo-catholiques ou prétendus tels, le font allégrement. Lisez aussi son "Jesus de Nazareth" et les pages consacrées à méditer sur les trois tentations du Christ au désert.


Inutile d'insister,

Chris prols est protestant. Comme tous les protestants, il pense que les Papes sont les envoyés de Lucifer.

Confused

Cher SJA,

Si Chris est protestant, cela peut expliquer qu'il n'aime pas trop le pape, mais j'espère qu'il se rendra compte qu'une grande partie de ses critiques sont infondées. Le Christ est la Vérité, et donc tout chrétien doit rechercher cette Vérité, et s'il se trompe de bonne foi, il peut reconnaître, il doit reconnaître ses erreurs. Donc dialoguer avec un protestant ne me semble pas déraisonnable.

Mais, apparemment, Chris se dit catholique (dans sa fiche de présentation): ses attaques contre le Saint Père le discréditent donc complètement (en tant que prétendu catholique). Etre contre le magistère de l'Eglise ne peut vous qualifier de catholique. C'est un peu comme se dire à la fois catholique et franc-maçon. Il y a sûrement des gens très bien chez les francs-maçons, il y a sûrement des gens très bien chez ceux qui attaquent le Magistère du pape, mais aucun de ceux-là ne peut se prétendre catholique (romain).

Fraternellement dans le Christ, Bruno.

La recherche de la Vérité commence, je crois, par le choix des mots. On ne peut dire ou écrire n'importe quoi, si on veut rester dans cette quête de Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 12:44

adamev a écrit:
Avant de cracher sur les payens et les adeptes des religions de l'erreur, pensons à leurs souffrances

Commencez donc à vous occuper des vôtres pour assurer votre salut. Dieu ne nous veut pas broyés ou brisés. Il nous veut debout, prenant le monde à bras le corps et chantant sa Gloire.
@Adamev,

j'avoue ne pas trop comprendre votre commentaire, et en particulier "Commencez donc à vous occuper des vôtres pour assurer votre salut. "
L'autre, le prochain, c'est celui que je rencontre, et en qui je reconnais le Christ souffrant. Prier pour tous les hommes, même pour ceux qui ne sont pas les "nôtres" me semble important, que l'on soit, ou non, un ancien scout: "n'avoir pour seule récompense que celle de savoir que nous faisons Votre sainte volonté".

Comment peut-on se sentir broyé quand on sait que Dieu nous a donnés la vie, et qu'il ne souhaite qu'une chose, que nous acceptions son message d'Amour pour qu'il puisse nous accueillir dans la vie éternelle, sans se cacher derrière telle ou telle initiation ou voie obscure. Tout ce qui vient de Dieu , le Dieu Trinité, le Dieu Amour, le Dieu Vérité, le Dieu Lumière, peut être dit à la face du monde: après, que ceux qui veulent (vraiment) entendre, entendent.

Fraternellement dans le Christ, Bruno.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 15:44

SJA a écrit:
Bruno Lemaire a écrit:

Donc, je vous en conjure, cher Chris, ne pensez pas que Benoit XVI danse avec le diable, bien au contraire, même si, hélas, de nombreux pseudo-catholiques ou prétendus tels, le font allégrement. Lisez aussi son "Jesus de Nazareth" et les pages consacrées à méditer sur les trois tentations du Christ au désert.


Inutile d'insister,

Chris prols est protestant. Comme tous les protestants, il pense que les Papes sont les envoyés de Lucifer.

Confused

Monsieur, ceci est insultant et calomnieux envers moi, et totalement faux qui plus est, et vous le savez parfaitement.

Je me suis expliqué à maintes reprises: les Papes ne sont pas les envoyés de Lucifer. C'est donc un mensonge de dire que je pense ceci, comme les protestants. Je m'en suis même tellement expliqué, que cela a suscité l'énervement de Philippe Fabry.

Vous ne lisez donc pas ce que j'écris, et me jugez sur base de ce qui vous passe par le cerveau.

Prenez garde à votre langue, car un jour, nous passerons tous en Jugement, et nous devrons rendre compte de toutes les paroles oiseuses que nous auront proférées.

Quant à vous, M. Lemaire, visiblement vous n'avez pas suivi mon propos, et par conséquent, le comprenez mal. C'est pourquoi, je vous mets en lien un fil qui vous permettera d'en prendre connaissance:

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/arguments-des-sedevacantistes-t11021.htm

Bien à vous, in Xto.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 15:55

@Chris qui écrit:

"
Citation :
Quant à vous, M. Lemaire, visiblement vous n'avez pas suivi mon propos, et par conséquent, le comprenez mal. C'est pourquoi, je vous mets en lien un fil qui vous permettra d'en prendre connaissance:

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/arguments-des-sedevacantistes-t11021.htm

Bien à vous, in Xto.

je vais donc regarder ce qui est écrit dans ce lien. Il est fort possible que je n'ai pas lu tout ce que vous avez écrit sur le sujet, mais j'ai répondu par rapport à l'incise que j'ai mise à votre commentaire sur votre opinion sur "Ratzinger" qui aurait 'joué' avec le diable en participant à la réunion d'Assise.

Mais je ne suis pas infaillible, et je vais donc relire tout cela avec attention, avec bienveillance, mais sans 'tolérance' particulière, le synchrétisme n'étant pas plus mon fort que le vôtre, je crois.

Fraternellement dans le Christ, Bruno

PS. J'ai écrit 2 messages vous concernant, le premier, sur votre texte, le second sur le fait que vous seriez, ou non, catholique. Cela ne change rien à votre éventuelle réflexion - justifiée ou non, sur le cardinal Ratzinger -, mais cela peut tout changer, bien sûr, à votre appartenance ecclésiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 16:25

Merci bien cher Monsieur.

Sachez que les réunions d'Assise, la première en 86, la seconde en 2002 ont été des actes publics d'apostasie. Ratzinger y participa, comme organisateur, cornaquant le tout.

L'Eglise catholique, à égalité avec toutes les sectes imaginables, surtout celles qui luttent le plus activement contre le catholicisme, priant en commun pour la paix? Calamitas magna!!! C'est le péché contre le premier commandement! C'est la communicatio in sacris cum acatholicis, c'est streng verboten, il y a des saints Martyrs par milliers qui ont donné leur vie pour ne pas commettre ce genre d'actes! Et là, sur le tabernacle de la cathédrale, voilà qu'on installe une statue d'idole!!! Avec toutes les télés du monde qui filment!

Les réunions d'Assise, c'est l'application du néo-sycrétisme dont les bases ont été jetées à Vatican 2, et la réalisation des prophéties eschatologiques que le Prophète Daniel et que notre Divin Maître nous ont prophétisées, lorsqu'apparaîtra l'abomination de la désolation dans le Lieu Saint. Et cette abomination, on l'a vue en direct.

Et c'est également la réalisation de la prophétie de Saint Paul dans la première aux Thessaloniciens, chap V, v. 2 ss:

Citation :
Quand tous diront "paix et sécurité", alors une ruine soudaine les surprendra...


Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 16:57

Chris Prols a écrit:
Merci bien cher Monsieur.

Sachez que les réunions d'Assise, la première en 86, la seconde en 2002 ont été des actes publics d'apostasie. Ratzinger y participa, comme organisateur, cornaquant le tout.

L'Eglise catholique, à égalité avec toutes les sectes imaginables, surtout celles qui luttent le plus activement contre le catholicisme, priant en commun pour la paix? Calamitas magna!!! C'est le péché contre le premier commandement! C'est la communicatio in sacris cum acatholicis, c'est streng verboten, il y a des saints Martyrs par milliers qui ont donné leur vie pour ne pas commettre ce genre d'actes! Et là, sur le tabernacle de la cathédrale, voilà qu'on installe une statue d'idole!!! Avec toutes les télés du monde qui filment!

Les réunions d'Assise, c'est l'application du néo-sycrétisme dont les bases ont été jetées à Vatican 2, et la réalisation des prophéties eschatologiques que le Prophète Daniel et que notre Divin Maître nous ont prophétisées, lorsqu'apparaîtra l'abomination de la désolation dans le Lieu Saint. Et cette abomination, on l'a vue en direct.

Et c'est également la réalisation de la prophétie de Saint Paul dans la première aux Thessaloniciens, chap V, v. 2 ss:

Citation :
Quand tous diront "paix et sécurité", alors une ruine soudaine les surprendra...



Rebonjour Chris,

En fait, 3 points sont à retenir - je pense - dans votre dernier message.

Le premier, le plus important, vient en dernier, c'est la phrase de St Paul: elle ne peut, effectivement, que donner à réfléchir.

Maintenant, sur l'apostasie, il ne me semble pas que Jean-Paul 2, ou Benoit XVI, a l'époque le cardinal Ratzinger, ait renié sa foi, sa foi en l'Eglise du Christ, sa foi en Dieu Trinité: ou alors, cela m'a échappé. Quand je serre la main à un musulman ou à un juif, ou à un bouddhiste, cela ne signifie pas que je trouve sa religion valide, ou que je renie ma foi catholique. Lorsque le Samaritain a soigné le voyageur blessé, il ne lui a pas demandé en quoi il croyait. Donc prier pour la paix n'est pas nécessairement diabolique.

Troisième point enfin, le concile Vatican 2. Ce n'est pas mon concile préféré mais, à ma connaissance, il n'a proposé aucun nouveau dogme. Donc la foi catholique n'a pas été modifiée. Je déplore, comme beaucoup, le fait que de nombreux "pseuso-catholiques", ou "catholiques égarés" aient cru que tout était possible, et que l'Eglise allait s'ouvrir au monde en abandonnant sa foi, c'est à dire sa foi au Christ - qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Non, l'Eglise est dans le monde, et elle n'est pas du monde. La liturgie a changé, on peut le déplorer, certains textes ont été modifiés - très peu - et d'aucuns ont cru pouvoir faire n'importe quoi au niveau liturgique (ce qui n'était pas dans les textes de Vatican 2, mais qui, hélas, n'a pas été suffisamment 'sanctionné')

Que ce ne soit pas facile pour le Saint père de montrer que Vatican 2 n'était en rien une révolution, et que les dogmes restaient inchangés, sans doute: qu'il ait abandonné, ne fut-ce qu'une parcelle, de la foi millénaire de l'Eglise catholique, je ne le crois pas.

Fraternellement dans le Christ,

Bruno.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 17:09

cher Chris,

je viens d'aller sur le lien conseillé dans votre message:

Citation :
Quant à vous, M. Lemaire, visiblement vous n'avez pas suivi mon propos, et par conséquent, le comprenez mal. C'est pourquoi, je vous mets en lien un fil qui vous permettera d'en prendre connaissance:

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/arguments-des-sedevacantistes-t11021.htm

...

cela ne me semble pas directement lié à nos échanges précédents, puisque ce lien concerne l'infaillibilité pontificale (j'y ai répondu en réponse au message qui y est référencé) alors que le cardinal Ratzinger n'était pas encore pape au moment des réunions d'Assise.

J'ai aussi répondu sur Assise, là encore dans un autre lien.

Je me permets cependant de redire ici que vos critiques d'apostasie à propos du cardinal Ratzinger (et sans doute aussi du pape Jean Paul 2) ne me semblent absolument pas justifiées. Je n'ai pas spécialement apprécié les réunions d'Assise, mais déduire d'une épitre de St Paul et du fait que l'on prie avec d'autres hommes, non chrétiens, qu'on a là la 'preuve' d'un reniement me semble infondé.

J'espère de tout cœur, bien sûr, que vous avez tort et, tout au fond de mon cœur, je sens, je sais, que vous vous trompez. Benoit XVI est un grand pape, même si on peut craindre - si on en croit certaines prophéties - que ce sera le dernier. Mais l'Espérance est une vertu fondamentalement chrétienne, une vertu théologale, avec la Foi et l'Amour/charité. Alors, guidés par ces trois vertus, je vous souhaite d'être, vous aussi, guidé par elles et par la grâce de Dieu.

Dieu n'a jamais permis que nos papes - les rochers vivants de l'Eglise -, dont les 20 premiers sont morts martyrs, proclament des dogmes contraires à la Vérité, que ces papes soient, en tant qu'hommes, faillibles ou non dans leur vie personnelle: il n'y a qu'à penser aux Borgia.

Fraternellement dans le Christ,

Bruno.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 17:19

Chris Prols a écrit:
Merci bien cher Monsieur.

Sachez que les réunions d'Assise, la première en 86, la seconde en 2002 ont été des actes publics d'apostasie. Ratzinger y participa, comme organisateur, cornaquant le tout.

J'ai déjà lu quelque part que le cardinal Ratzinger était sceptique face à ces réunions...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 19:08

adamev a écrit:
Avant de cracher sur les payens et les adeptes des religions de l'erreur, pensons à leurs souffrances

Commencez donc à vous occuper des vôtres pour assurer votre salut. Dieu ne nous veut pas broyés ou brisés. Il nous veut debout, prenant le monde à bras le corps et chantant sa Gloire.

Quelques instants avant votre mort (que nous souhaitons tous la plus tardive possible) vous serez agonisant broyé et brisé, ne pouvant plus vous tenir debout et n'ayant plus de force dans vos bras. Le brillant esprit qui nous vaut vos pertinantes remarques ne pouvant même plus commander à votre bouche de se fermer et de retenir la bave qui ne manquera pas d'en sortir.

Il en sera finit de vos rèves de grandeur, de vos chants glorieux dans le monde que vous réviez de façonner à grand coup d'équerre et de marteau.

Vous serez humilié. Alors seulement vous serez prêt à rencontrer Dieu. Je prie pour qu'à cet instant la joie vous envahisse.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 19:16

Bruno Lemaire a écrit:

Comment peut-on se sentir broyé quand on sait que Dieu nous a donnés la vie, et qu'il ne souhaite qu'une chose, que nous acceptions son message d'Amour pour qu'il puisse nous accueillir dans la vie éternelle, sans se cacher derrière telle ou telle initiation ou voie obscure. Tout ce qui vient de Dieu , le Dieu Trinité, le Dieu Amour, le Dieu Vérité, le Dieu Lumière, peut être dit à la face du monde: après, que ceux qui veulent (vraiment) entendre, entendent.

Fraternellement dans le Christ, Bruno.

Cher Bruno,

Dieu étant infiniment humble, il n'y a que l'humble qui peut voir son Jour.

Adamev, en bon Franc maçon, rejette l'idée que Dieu fait le Monde de tel façon qu'on soit humilié.

J'imagine que l'extrait du psaume que je cite le révulse.

Adamev pense que c'est son initiation gnostique qui fait de lui un être supérieur qui lui permettra d'accéder à la vie éternelle. king

Heureusement, les occasions d'être humilié ne manque pas dans la vie.

Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 19:30

Chris Prols a écrit:
...



Bien évidemment, je puis produire tous documents et photos pour illustrer mes dires.

Chiche !
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 21:00

Bruno Lemaire a écrit:
Quand je serre la main à un musulman ou à un juif, ou à un bouddhiste, cela ne signifie pas que je trouve sa religion valide, ou que je renie ma foi catholique. Lorsque le Samaritain a soigné le voyageur blessé, il ne lui a pas demandé en quoi il croyait.

Cher Bruno, je suis d'accord avec vous jusque là.

Bruno Lemaire a écrit:
Donc prier pour la paix n'est pas nécessairement diabolique.


Assurément. Prier pour la paix c'est très bien, et l'Eglise le fait, de même qu'elle prie pour la conversion des acatholiques. Mais prier avec des acatholiques est une grave atteinte au premier commandement. De plus, c'est formellement interdit:

Can. 1258 a écrit:
§ 1 Il n’est pas permis aux fidèles d’assister activement ou de prendre part, sous quelque forme que ce soit, aux rites sacrés non-catholiques.

Caté S. Pie X a écrit:
Qu’est-ce que le sacrilège ?

Le sacrilège est la profanation d’un lieu, d’une personne ou d’une chose consacrée à Dieu et destinée à son culte.

Caté S. Pie X a écrit:
Quelles autres choses défend le premier commandement ?

Le premier commandement nous défend encore d’avoir commerce avec le démon et de nous agréger aux sectes antichrétiennes.


A Assise, il y a eu communion avec des sectes acatholiques dans le sacré. De plus, il y a eu le sacrilège de la profanation, lorsqu'a été mise la statue de bouddha sur le Tabernacle.

Bruno Lemaire a écrit:
Troisième point enfin, le concile Vatican 2. Ce n'est pas mon concile préféré mais, à ma connaissance, il n'a proposé aucun nouveau dogme. Donc la foi catholique n'a pas été modifiée.

Je vais vous donner un extrait du discours de clôture de Vatican 2 par Montini-Paul 6, mais auparavant, vous remémorer ce verset de S. Paul:

2 Corinthiens 6, 14-16 a écrit:
"Ne formez pas d'attelage disparate avec les incrédules; quelle association peut-il y avoir entre la justice et l'impiété ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quel accord entre Christ et Béliar ? Quelle relation entre le croyant et l'incrédule ? Qu'y a-t-il de commun entre le temple de Dieu et les idoles ?"

Qu'y a-t-il de commun entre Dieu et Bélial?!?!?

Voyez ce qu'en pensait Montini-Paul 6:

Citation :
Mais Nous ne pouvons négliger une observation capitale dans l'examen du sens religieux de notre Concile: il s'est très vivement intéressé à l'étude du monde moderne.

Jamais peut-être comme en cette occasion, l'Eglise n'a éprouvé le besoin de connaître, d'approcher, de comprendre, de pénétrer, de servir, d'évangéliser la société qui l'entoure, de la saisir et pour ainsi dire de la poursuivre dans ses rapides et continuelles transformations. (...)

L'humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile.

La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'homme qui se fait Dieu.

Qu'est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n'a pas eu lieu. La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes pour les hommes l'a envahi tout entier. La découverte et l'étude des besoins humains (et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand), a absorbé l'attention de notre Synode.

Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'homme. Un courant d'affection et d'admiration a débordé du Concile sur le monde humain moderne.

Discours de Paul VI du 7 déc. 1965, en clôture de Vatican II.

http://docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM7.html

Voilà en condensé le "programme" de V2.

Pour aller plus à fond dans l'apostasie générale qu'a été Assise, voyez ce document:

http://www.crc-resurrection.org/Contre-Reforme_catholique/Paul-VI_Jean-Paul-II/Jean-Paul-II_Discours-Assise.php
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 21:28

boudo a écrit:
Chris Prols a écrit:
...



Bien évidemment, je puis produire tous documents et photos pour illustrer mes dires.

Chiche !

C'est parti mon kiki!





Le pape portant des ornements sacrés païens?!?!




Le "pape" baisant un livre où la Sainte Trinité est niée, tout autant que la nature divine du Christ?!?!




Don de reliques à des schismatiques hérétiques?!?!




le "pape" se faisant bénir par un chamane?!?!




Le "cardinal" Ratzinger, concélébrant un office divin avec une pasteuse, adepte de l'union des homosexuels?!?!




Le "pape", priant dans une mosquée, tourné vers la Meque?!?!






le "pape" bénissant de concert avec une autorité non-catholique?!?!




LE "PAPE" RECEVANT UN SIGNE SACRé D'UNE PRETRESSE HINDOUE, EN VETEMENTS PONTIFICAUX?!?!?!


Et enfin voilà l'abomination de la désolation placée dans le Lieu Saint: la statue de bouddha sur le Tabernacle à Assise:







S. Mat. 24, 15 a écrit:
Quand donc vous verrez l'abomination de la désolation, dont il a été parlé par Daniel le prophète, établie dans le lieu saint - que celui qui lit comprenne!

Dan. 11, 31 a écrit:
Des forces surgiront: elles profaneront le Sanctuaire, elles aboliront le Sacrifice perpétuel et y placeront l'abomination de la désolation.

Les voilà sous nos yeux réalisées, ces prophéties. Qui a des oreille entende! Qui a des yeux, voie!
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 21:43

Merci Chris pour votre message.

Je vais évidemment le méditer, en confiant cette méditation à l'Esprit Saint.

Mais il est sûr que c'est troublant.

Je ne crois toujours pas que nos papes sont des apostats, mais ces rencontres d'Assise n'étaient sans doute pas nécessaires, et peuvent conduire à de très grandes dérives.

Un bouddha à côté du tabernacle, c'est sûr que cela me paraît très choquant.

Fraternellement dans le Christ

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 21:51

Citation :
Mais il est sûr que c'est troublant

Oui, mon cher ami. J'en ai pleuré les larmes de mon corps. Je tenais JP2 pour le plus grand pape de l'Eglise. J'ai crié Santo Subito!...

Alors j'ai mis en sourdine ce que je pensais pour étudier ce que l'Eglise disait.

Et le Bon Dieu m'a fait retrouver la Foi, l'Espérance et la Charité. Comme NS-JC l'a dit à ses Apôtres juste avant d'entrer en agonie et de subir tous les outrages: Ne vous troublez point! Ce même encouragement, Il nous le donne maintenant, alors qu'Il souffre les mêmes outrages en Son Corps mystique qu'est l'Eglise.

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 22:31

Merci , cher Chris Prols . J'avais beaucoup entendu parler de la virulence de l'abbé Georges de Nantes . Grâce à vous , je l'ai maintenant sous les yeux .
Apparemment , il n'a rien compris à Vatican II .
Le respect de tout cheminement humain vers le Christ , manifesté par des gestes de tendresse réciproque des chercheurs de Dieu de tous bords , n'abolit pas le Sacrifice perpétuel . Tout est dans le regard .

Et M. Dumouch vous donne la solution de cette apparente contradiction entre " hors de l'Eglise , pas de salut " et " Cheminons ensemble " : c'est la rencontre du Christ peu après la mort . En ayant été tendre avec les infidèles ( sans rien céder des principes ) , le pape la prépare . Il reste dans sa mission , ne vous en déplaise .

Et si l'on croit comme moi , que les terriens ont le devoir de s'unir pour concrétiser la victoire du Christ sur Satan et se préparer à des aventures extra-terrestres ( ce que d'autres planétariens ont probablement déjà fait ) , l'écoute mutuelle des chercheurs de Dieu de tous bords est indispensable .
Sans rien renier de la FOI CATHOLIQUE .
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 22:34

Ni le pape Jean-Paul II, ni le Cardinal Ratzinger n'ont varié dans la foi catholique.

La rencontre d'Assise n'a absolument rien changé dans la foi catholique proclamée par le magistère.

Donc parler d'apostasie est tout à fait faux.

Assise est un acte symbolique, pastoral, rien de plus. On est libre de ne pas apprécier, ou même de juger qu'il s'agit d'une erreur.

Certes certains gestes semblent contestables, et le bouddha à coté du tabernacle est une idée de fort mauvais gout (nous ignorons l'auteur de cette brillante idée).

Cependant nous devons toujours considérer les décisions pastorales du magistère avec bienveillance et humilité, sachant que le bon grain peut se mêler à l'ivraie et qu'il faut du temps à l'histoire pour juger des fruits.

On peut, dans cet esprit, deviner la volonté de Jean-Paul II. En décidant une rencontre avec d'autres responsables religieux non catholiques, il rendait visible, en prévision de la grande apostasie à venir qui touchera les catholiques mais aussi toutes les religions (tout ce qui porte le nom de Dieu), le respect que l'Eglise porte aux germes de vérité dans les autres religions (tel que l'explicite précisément le concile Vatican II) et son amour pour tous les hommes. Opérant ainsi, après deux mille ans d'histoire où les hommes d'église ont parfois péché contre leurs frères chrétiens ou non, une forme de réconciliation à l'approche de la fin.

Sans bien entendu rien céder sur le plan de la foi.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 22:57

boudo a écrit:
Merci , cher Chris Prols . J'avais beaucoup entendu parler de la virulence de l'abbé Georges de Nantes . Grâce à vous , je l'ai maintenant sous les yeux .
Apparemment , il n'a rien compris à Vatican II .
Le respect de tout cheminement humain vers le Christ , manifesté par des gestes de tendresse réciproque des chercheurs de Dieu de tous bords , n'abolit pas le Sacrifice perpétuel . Tout est dans le regard .

Et M. Dumouch vous donne la solution de cette apparente contradiction entre " hors de l'Eglise , pas de salut " et " Cheminons ensemble " : c'est la rencontre du Christ peu après la mort . En ayant été tendre avec les infidèles ( sans rien céder des principes ) , le pape la prépare . Il reste dans sa mission , ne vous en déplaise .

Et si l'on croit comme moi , que les terriens ont le devoir de s'unir pour concrétiser la victoire du Christ sur Satan et se préparer à des aventures extra-terrestres ( ce que d'autres planétariens ont probablement déjà fait ) , l'écoute mutuelle des chercheurs de Dieu de tous bords est indispensable .
Sans rien renier de la FOI CATHOLIQUE .

@ Boudo , en réponse à la question soulevée par Chris

"Le respect de tout cheminement humain vers le Christ , manifesté par des gestes de tendresse réciproque des chercheurs de Dieu de tous bords , n'abolit pas le Sacrifice perpétuel . Tout est dans le regard ."

C'est vrai que le regard du Christ change tout. Mais de là à croire que les bouddhistes ou les chamans, ou les iroquois cherchent Dieu, je ne sais. Cela reste très troublant.
Dans l'ancien testament, les prophètes hébreux, lorsqu'ils rencontrent des prêtres croyant à d'autres divinités, ne célèbrent pas avec eux.

Je ne crois pas nécessairement que Vatican 2 soit un concile diabolique, mais certaines de ses extensions ne sont pas d'une clarté limpide: m^me Paul VI avait déclaré que les fumées de Satan étaient déjà dans l'Eglise. Donc il faut continuer à veiller, en priant l'Esprit Saint.

Prier avec, c'est bien, mais prier pour leur conversion vers celui qui est "le Chemin, la Vérité et la Vie", c'est indispensable. Reconnaître la dignité de chaque être humain est fondamental: penser qu'ils ont tous une parcelle de vérité est une erreur. Tous les chemins ne mènent pas au Christ, tous les chemins ne mènent pas à Dieu.

Et Bouddha à côté du tabernacle est effectivement un scandale: embrasser le Coran est sans doute limite aussi. Cependant, même si la représentation que fait l'Islam de Dieu est erronée, ils vont quand même vers le même Dieu, sans vouloir, hélas, passer par Jésus Christ (alors qu'il est écrit que le seul chemin vers Dieu est le Christ). Donc, continuons à prier pour la conversion de nos frères musulmans et juifs.

Fraternellement dans le Christ, sous le regard de la Vierge, Mère de Miséricorde

Bruno.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 23:09

AntoineG a écrit:
Ni le pape Jean-Paul II, ni le Cardinal Ratzinger n'ont varié dans la foi catholique.

La rencontre d'Assise n'a absolument rien changé dans la foi catholique proclamée par le magistère.

Donc parler d'apostasie est tout à fait faux.

Assise est un acte symbolique, pastoral, rien de plus. On est libre de ne pas apprécier, ou même de juger qu'il s'agit d'une erreur.

Certes certains gestes semblent contestables, et le bouddha à coté du tabernacle est une idée de fort mauvais gout (nous ignorons l'auteur de cette brillante idée).

Cependant nous devons toujours considérer les décisions pastorales du magistère avec bienveillance et humilité, sachant que le bon grain peut se mêler à l'ivraie et qu'il faut du temps à l'histoire pour juger des fruits.

On peut, dans cet esprit, deviner la volonté de Jean-Paul II. En décidant une rencontre avec d'autres responsables religieux non catholiques, il rendait visible, en prévision de la grande apostasie à venir qui touchera les catholiques mais aussi toutes les religions (tout ce qui porte le nom de Dieu), le respect que l'Eglise porte aux germes de vérité dans les autres religions (tel que l'explicite précisément le concile Vatican II) et son amour pour tous les hommes. Opérant ainsi, après deux mille ans d'histoire où les hommes d'église ont parfois péché contre leurs frères chrétiens ou non, une forme de réconciliation à l'approche de la fin.

Sans bien entendu rien céder sur le plan de la foi.

Antoine

Comment ne pas être d'accord avec "nous devons toujours considérer les décisions pastorales du magistère avec bienveillance et humilité".

Prier pour la paix, oui, et dire et redire que le Christ a toujours condamné la violence, là encore, c'est parfait.

Mais ne mettons pas toutes les religions au même niveau, ne faisons pas, par nos actes, comme si nous étions d'accord avec le relativisme si justement condamné, en paroles, par Benoit XVI.

Se réconcilier avec tous, parce que chaque être humain a été créé à l'image de Dieu, c'est formidable. Mais faisons ces actes en redisant pourquoi on le fait. Parce que Dieu, le Dieu Trinité, le demande à chaque chrétien, et pas parce que la personne en face est à la recherche d'un Absolu plus ou moins ésotérique, allant de Brahman à Shiva, en passant par le petit ou le grand véhicule de Bouddha.

Ne donnons pas l'impression que tous les chemins vers la transcendance se valent. C'est faux, et à plus cela ne peut nous attirer - à juste titre - que du mépris des autres 'religions'. Les moines de Tibhérine ont agi en chrétiens, et c'est cela qui a impressionné, peut être, certains musulmans.

Fraternellement dans le Christ, Bruno.

Même si Chris va sûrement trop loin dans ses attaques, il faut le remercier d'attirer notre vigilance sur de tels actes, qui apparaissent plus 'politiques', hélas, que véritablement 'chrétiens'. Et continuons à prier pour rester dans la lumière de l'Esprit, et croyons à l'infinie miséricorde de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 23:13

Bruno Lemaire a écrit:
Prier avec, c'est bien, mais prier pour leur conversion vers celui qui est "le Chemin, la Vérité et la Vie", c'est indispensable. Reconnaître la dignité de chaque être humain est fondamental: penser qu'ils ont tous une parcelle de vérité est une erreur. Tous les chemins ne mènent pas au Christ, tous les chemins ne mènent pas à Dieu.

Cher Bruno, je suis entièrement d'accord avec vous (sauf le bémol du prier avec, c'est bien). Et je vous dirais même plus, reconnaitre la dignité de chaque être humain, c'est lui apporter l'Evangile, c'est demander au Bon Dieu de le convertir, car c'est par le et grâce au Sacrifice du Christ que nous sommes réconciliés avec Notre Père. Reconnaitre la dignité de chaque homme, c'est lui faire comprendre qu'il est racheté dans et par le Sang Précieux de l'Agneau. C'est la première des actions charitables que l'on puisse faire envers quelqu'un. Reconnaitre la dignité de chaque homme, c'est lui faire connaitre qu'en s'appliquant les Mérites du Christ, il devient vraiment fils de Dieu, car frère en Christ. Ce n'est pas le confirmer dans l'erreur, c'est lui faire connaitre et aimer la Vérité, à savoir, le Christ.

Et je fais également mienne votre prière:

Citation :
continuons à prier pour la conversion de nos frères musulmans et juifs.

P.S. Vous avez un MP, cher Bruno.


Boudo a écrit:
J'avais beaucoup entendu parler de la virulence de l'abbé Georges de Nantes . Grâce à vous , je l'ai maintenant sous les yeux .

L'Abbé de Nantes, s'il a été très vite fort clairvoyant sur certains points, a été dans l'erreur sur tant d'autres...

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 23:15

Bruno Lemaire a écrit:
Merci Chris pour votre message.

Je vais évidemment le méditer, en confiant cette méditation à l'Esprit Saint.

Mais il est sûr que c'est troublant.

Je ne crois toujours pas que nos papes sont des apostats, mais ces rencontres d'Assise n'étaient sans doute pas nécessaires, et peuvent conduire à de très grandes dérives.

Un bouddha à côté du tabernacle, c'est sûr que cela me paraît très choquant.

Fraternellement dans le Christ

Bruno

Les rencontres d'Assise sont un grand signe des temps et n'ont pas d'autre signification que ce qu'en donne le concile Vatican II : Ce saint Concile reconnait que, dans les autres religions, Dieu a semé des graines qui préparent la venue du Christ, des DISPOSITIONS au salut à venir pour leurs membres.

Aucune de ces religions ne sauvent en elles-mêmes mais, en donnant à leurs membres quelques valeurs spirituelles, elles sont comme les prophètes de l'Ancien Testament dont l'Ecriture dit :


Citation :
Malachie 3, 1 Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu'il prépare un chemin devant moi. Et soudain il entrera dans son sanctuaire, le Seigneur que vous cherchez ; et l'Ange de l'alliance que vous désirez, le voici qui vient! dit Yahvé Sabaot.
Malachie 3, 2 Qui soutiendra le jour de son arrivée? Qui restera droit quand il apparaîtra? Car il est comme le feu du fondeur et comme la lessive des blanchisseurs.
Malachie 3, 3 Il siégera comme fondeur et nettoyeur. Il purifiera les fils de Lévi et les affinera comme or et argent, et ils deviendront pour Yahvé ceux qui présentent l'offrande selon la justice.
Malachie 3, 4 Alors l'offrande de Juda et de Jérusalem sera agréée de Yahvé, comme aux jours anciens, comme aux premières années.

Cher Chris Prols, Jésus a agi de même vers la fin de sa vie.

Il s'est mis à parler à des païens, leur révélant le secret de son coeur :

Citation :
Jean 12, 20 Il y avait là quelques Grecs, de ceux qui montaient pour adorer pendant la fête.
Jean 12, 21 Ils s'avancèrent vers Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et ils lui firent cette demande : "Seigneur, nous voulons voir Jésus."
Jean 12, 22 Philippe vient le dire à André ; André et Philippe viennent le dire à Jésus.
Jean 12, 23 Jésus leur répond : "Voici venue l'heure où doit être glorifié le Fils de l'homme.
Jean 12, 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Jean 12, 25 Qui aime sa vie la perd ; et qui hait sa vie en ce monde la conservera en vie éternelle.
Jean 12, 26 Si quelqu'un me sert, qu'il me suive, et où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera.


_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 13 Déc 2010, 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 23:21

SJA a écrit:
adamev a écrit:
Avant de cracher sur les payens et les adeptes des religions de l'erreur, pensons à leurs souffrances

Commencez donc à vous occuper des vôtres pour assurer votre salut. Dieu ne nous veut pas broyés ou brisés. Il nous veut debout, prenant le monde à bras le corps et chantant sa Gloire.

Quelques instants avant votre mort (que nous souhaitons tous la plus tardive possible) vous serez agonisant broyé et brisé, ne pouvant plus vous tenir debout et n'ayant plus de force dans vos bras. Le brillant esprit qui nous vaut vos pertinantes remarques ne pouvant même plus commander à votre bouche de se fermer et de retenir la bave qui ne manquera pas d'en sortir. Il en sera finit de vos rèves de grandeur, de vos chants glorieux dans le monde que vous réviez de façonner à grand coup d'équerre et de marteau. Vous serez humilié. Alors seulement vous serez prêt à rencontrer Dieu. Je prie pour qu'à cet instant la joie vous envahisse.

Je ne crois pas que la brisure et le coeur broyé qu'évoque votre signature soit de cet ordre là.
Ce qui me rend serein c'est que vous serez p.e aussi dans le même état. Je ne vous le souhaite pas et en ts cas le plus tard possible. Et ce qui ajoute encore à ma sérénité c'est que d'autres se sont déjà levés prêts à se saisir des outils tombés de mes mains. A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Lun 13 Déc 2010, 23:30

SJA a écrit:
Bruno Lemaire a écrit:

Comment peut-on se sentir broyé quand on sait que Dieu nous a donnés la vie, et qu'il ne souhaite qu'une chose, que nous acceptions son message d'Amour pour qu'il puisse nous accueillir dans la vie éternelle, sans se cacher derrière telle ou telle initiation ou voie obscure. Tout ce qui vient de Dieu , le Dieu Trinité, le Dieu Amour, le Dieu Vérité, le Dieu Lumière, peut être dit à la face du monde: après, que ceux qui veulent (vraiment) entendre, entendent.

Fraternellement dans le Christ, Bruno.

Cher Bruno,

Dieu étant infiniment humble, il n'y a que l'humble qui peut voir son Jour.
Le pb est qu'à se croire humble on ne l'est pas forcément. L'humilté c'est comme l'éthique plus on en parle moins on en a. Chez les chiens c'est l'inverse plus ils en ont (des tiques) plus ils se grattent.

Adamev, en bon Franc maçon, rejette l'idée que Dieu fait le Monde de tel façon qu'on soit humilié. J'imagine que l'extrait du psaume que je cite le révulse.
Absolument car je ne pense pas que Dieu s'abaisse à ce genre de jeu.

Adamev pense que c'est son initiation gnostique qui fait de lui un être supérieur qui lui permettra d'accéder à la vie éternelle.

Ma réponse king clown pour rester poli.

Heureusement, les occasions d'être humilié ne manque pas dans la vie.
Certes et Dieu y est absolument étranger. Nous nous en chargeons très bien nous-mêmes.

Et permettez que je vous renvoie au psaume 50(49) dans BJ page 767 "Pour le culte en Esprit"
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 00:24

Pour en revenir au sujet de ce fil : Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort...

Pour ma part je pense que le pape ne peut pas dire autre chose que ce qu'il dit étant le dernier (au sens d'actuel) grand représentant de cette caste cléricale qui depuis 5 000 ans (date approximative de l'invention de l'écriture et du monothéisme) cherche imposer au monde sa vision d'un homme pêcheur par définition, traître au Dieu qui l'a créé...
Homme qui doit être brisé, broyé, humilié... racheté et enfin sauvé dès lors qu'il suit aveuglément les prescriptions cléricales (je mets ici dans le même sac toutes les formes de cléricalisme dans toutes les religions et tous les pouvoirs).

Cela a certes été un formidable levier civilisationnel, culturel, social, économique... Le nier serait idiot. Mais cela a aussi été une cause permanente de conflits entre les hommes, contre la paix, contre le progrès. Pensez qu'en certains lieux on enseigne encore que c'est le soleil qui tourne autour de la terre ou que le monde à un peu plus de 6 000 ans d'âge???

Le pb c'est qu'on arrive maintenant aux limites du système clérical avec la mise en évidence de ses tares, de son incapacité à repenser le monde en fonction des avancées de la science (cf le mythe adamesque encore cru comme étant nos parents physiques).

Le pb est que le monde se détourne avec justes raisons de ces vieilles lunes, tabous, interdits, dogmes... sans savoir encore vers quoi se tourner pour nourir son attente de spiritualité parce que les évolutions sont tellement rapides et nombreuses que la plupart d'entre-nous n'en saisit que des bribes. Celà conduit beaucoup à une sorte de vision du monde complètement absurde désespérément accrochée au passé, aux vieilles antiennes. Celà en conduit d'autres, les plus nombreux sans doute à se mettre la tête dans le sable, à se vouer à la consommation, à la télé... au vide de sens. Celà en conduit un nombre important qui, ayant +- déjà lâché prise de l'ancien monde à faire retour vers le Principe de tout et à tenter, en tâtonnant, de réinventer la foi de demain.

Ceux là viennent de tous les horizons et strates du monde, de toutes les religions... et dans ce que vous nommez apostasie générale vous ne les voyez pas. Cette apostasie va continuer jusqu'à ce que le monde, malgré tout en recherche de sens en arrive à comprendre, p.e aidé en celà par de nouvelles avancées scientifiques, qu'au delà des apparences il y a une réalité beaucoup plus belle que les biens matériels, le veau d'or. Que cette réalité s'appelle Dieu débarassé des oripeaux dont on l'affuble depuis au moins 5 000 ans. Depuis que les successeurs de Noé, qui a établi avec Dieu une alliance éternelle et personnelle, ont confisqué le Devoir de prêtrise de tout homme pour servir une caste, des pouvoirs.
Suffit de relire l'épisode de la révélation mosaïque...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 09:35

adamev a écrit:

Ce qui me rend serein c'est que vous serez p.e aussi dans le même état.

Vous trouvez la source de votre sérénité dans la souffrance des autres ... cela ne m'étonne pas de vous.

Mais vous avez raison, nous finissons tous humiliés; chacun de la meilleure façon qui soit.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 09:48

adamev a écrit:

Dieu étant infiniment humble, il n'y a que l'humble qui peut voir son Jour.
Le pb est qu'à se croire humble on ne l'est pas forcément. L'humilté c'est comme l'éthique plus on en parle moins on en a. Chez les chiens c'est l'inverse plus ils en ont (des tiques) plus ils se grattent.

C'est en effet tout le problème.

En revanche, ce que vous dites pour l'éthique ne marche pas pour l'orgueil. L'orgueil, plus on l'affiche, plus on en a.

Citation :

Adamev, en bon Franc maçon, rejette l'idée que Dieu fait le Monde de tel façon qu'on soit humilié. J'imagine que l'extrait du psaume que je cite le révulse.
Absolument car je ne pense pas que Dieu s'abaisse à ce genre de jeu.

Et bien je me demande quelle explication votre secte peut bien donner à l'existence de la souffrance.

Quant à ce psaume qui vous révulse, peut être devriez vous rajouter quelques lignes à la description de votre religion toute personnelle : "Catholique + ou - adogmatique et + ou - biblique".
Cela traduirait plus fidèlement l'impasse dans lequel se trouve votre esprit et par quel chemin tortueux vous en cherchez la sortie.


Citation :

Adamev pense que c'est son initiation gnostique qui fait de lui un être supérieur qui lui permettra d'accéder à la vie éternelle.
Heureusement, les occasions d'être humilié ne manque pas dans la vie.
Certes et Dieu y est absolument étranger. Nous nous en chargeons très bien nous-mêmes.

Dieu est omnipotent, il n'est étranger à rien exceptée les volontés mauvaises.



Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 10:36

Vous avez un problème avec votre petit déjeuner????
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 11:05

SJA a écrit:
adamev a écrit:

Dieu étant infiniment humble, il n'y a que l'humble qui peut voir son Jour.
Le pb est qu'à se croire humble on ne l'est pas forcément. L'humilté c'est comme l'éthique plus on en parle moins on en a. Chez les chiens c'est l'inverse plus ils en ont (des tiques) plus ils se grattent.

C'est en effet tout le problème.

En revanche, ce que vous dites pour l'éthique ne marche pas pour l'orgueil. L'orgueil, plus on l'affiche, plus on en a.

Ou plus on fait semblant d'être humble.
Citation :


Adamev, en bon Franc maçon, rejette l'idée que Dieu fait le Monde de tel façon qu'on soit humilié. J'imagine que l'extrait du psaume que je cite le révulse.
Absolument car je ne pense pas que Dieu s'abaisse à ce genre de jeu.

Et bien je me demande quelle explication votre secte peut bien donner à l'existence de la souffrance.
Elle n'en donne pas. Elle se borne à constater qu'elle est le plus souvent le fait des hommes et a essayer par la promotion de lois nouvelles d'en réduire l'étendue.

Quant à ce psaume qui vous révulse, peut être devriez vous rajouter quelques lignes à la description de votre religion toute personnelle : "Catholique + ou - adogmatique et + ou - biblique".
Cela traduirait plus fidèlement l'impasse dans lequel se trouve votre esprit et par quel chemin tortueux vous en cherchez la sortie.
Vous pensez sans doute que le vôtre peut faire modèle...??? Encore une fois 2 000ans d'évangélisation pour en arriver à ce que vous êtes... aigri.
Citation :

Adamev pense que c'est son initiation gnostique qui fait de lui un être supérieur qui lui permettra d'accéder à la vie éternelle.
Heureusement, les occasions d'être humilié ne manque pas dans la vie.
Certes et Dieu y est absolument étranger. Nous nous en chargeons très bien nous-mêmes.
Dieu est omnipotent, il n'est étranger à rien exceptée les volontés mauvaises.
Donc votre dieu c'est le pire des pervers.... et vous adorez Moloch. Beurk. Et en plus vous n'êtes pas à une contradiction près "omnipotent... excepté..."????


Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 11:18

adamev a écrit:
Vous avez un problème avec votre petit déjeuner????

What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 12:11

adamev a écrit:

En revanche, ce que vous dites pour l'éthique ne marche pas pour l'orgueil. L'orgueil, plus on l'affiche, plus on en a.

Ou plus on fait semblant d'être humble.

Humilité est un objectif, une volonté. Ma condition de pécheur m'écarte de cet état.

Mais celui qui a la volonté mauvaise de s'en éloigner tend à s'en éloigner.

Et par la même s'éloigne du Jour de Dieu.

Citation :

Et bien je me demande quelle explication votre secte peut bien donner à l'existence de la souffrance.
Elle n'en donne pas. Elle se borne à constater qu'elle est le plus souvent le fait des hommes et a essayer par la promotion de lois nouvelles d'en réduire l'étendue.

Et bien c'est une secte d'aveugles. L'homme, de part le péché originel est reste responsable de son malheur. Mais Dieu reste maître des conséquences "malheureuses" de ce péché et tout particulièrement de la mort.

Dieu a décidé que la conséquence de notre péché était la mort. Ce mal qu'est la mort est voulu par Dieu.

Dieu étant infiniment Bon, la mort et donc finalement un bien. Il est un bien parce qu'il humilie même les FM qui s'imaginent peut être pouvoir faire disparaitre la mort à coups de truelle et de compas.

Citation :
Quant à ce psaume qui vous révulse, peut être devriez vous rajouter quelques lignes à la description de votre religion toute personnelle : "Catholique + ou - adogmatique et + ou - biblique".
Cela traduirait plus fidèlement l'impasse dans lequel se trouve votre esprit et par quel chemin tortueux vous en cherchez la sortie.
Vous pensez sans doute que le vôtre peut faire modèle...??? Encore une fois 2 000ans d'évangélisation pour en arriver à ce que vous êtes... aigri.

Moi aigri.

Parce que je dis qu'on ne peut honnêtement se dire catholique et être révulser par un psaume.

Et pas n'importe lequel, un de ceux qui illustre le mieux la kénose, qui permet de comprendre la nécessité du mal.

Citation :

Dieu est omnipotent, il n'est étranger à rien exceptée les volontés mauvaises.
Donc votre dieu c'est le pire des pervers.... et vous adorez Moloch. Beurk. Et en plus vous n'êtes pas à une contradiction près "omnipotent... excepté..."????

Mais Dieu n'est par pervers.

Tout est bon dans la création excepté nos volontés mauvaises produit de coeurs orgueilleux.

Ce qui nous fait mal (mort, souffrance) contribue à nous humilier et ainsi à chasser l'orgueil de nos coeurs pour nous rendre aptes au Jour de Dieu.


Vous vous êtes comme Job. Vous imaginez, qu'avec votre truelle et votre compas, vous pourrez changer le tas de meerde, sur lequel vous vous dressez fièrement, en Jérusalem. Et vous ne comprenez toujours pas pourquoi malgré tous vos efforts vous êtes toujours ramené à votre tas de fumier.


Revenir en haut Aller en bas
Bruno Lemaire



Masculin Messages : 176
Inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 12:23

Chris Prols a écrit:
Bruno Lemaire a écrit:
Prier avec, c'est bien, mais prier pour leur conversion vers celui qui est "le Chemin, la Vérité et la Vie", c'est indispensable. Reconnaître la dignité de chaque être humain est fondamental: penser qu'ils ont tous une parcelle de vérité est une erreur. Tous les chemins ne mènent pas au Christ, tous les chemins ne mènent pas à Dieu.

Cher Bruno, je suis entièrement d'accord avec vous (sauf le bémol du prier avec, c'est bien). Et je vous dirais même plus, reconnaitre la dignité de chaque être humain, c'est lui apporter l'Evangile, c'est demander au Bon Dieu de le convertir, car c'est par le et grâce au Sacrifice du Christ que nous sommes réconciliés avec Notre Père. Reconnaitre la dignité de chaque homme, c'est lui faire comprendre qu'il est racheté dans et par le Sang Précieux de l'Agneau. C'est la première des actions charitables que l'on puisse faire envers quelqu'un. Reconnaitre la dignité de chaque homme, c'est lui faire connaitre qu'en s'appliquant les Mérites du Christ, il devient vraiment fils de Dieu, car frère en Christ. Ce n'est pas le confirmer dans l'erreur, c'est lui faire connaitre et aimer la Vérité, à savoir, le Christ.

Et je fais également mienne votre prière:

Citation :
continuons à prier pour la conversion de nos frères musulmans et juifs.

P.S. Vous avez un MP, cher Bruno.


Boudo a écrit:
J'avais beaucoup entendu parler de la virulence de l'abbé Georges de Nantes . Grâce à vous , je l'ai maintenant sous les yeux .

L'Abbé de Nantes, s'il a été très vite fort clairvoyant sur certains points, a été dans l'erreur sur tant d'autres...



Je ne suis pas en désaccord avec ce qu'écrit Chris dans ce dernier message, y compris sa position sur l'abbé Georges de Nantes, qui n'a ni tout vrai, ni tout faux.

Juste une question, à propos de cette phrase sybilline : "P.S. Vous avez un MP, cher Bruno." Qu'estce qu'un PM ou MP ;-)

Bruno.
Revenir en haut Aller en bas
http://blemaire.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 14:21

Chris Prols a écrit:







Citation :

LE "PAPE" RECEVANT UN SIGNE SACRé D'UNE PRETRESSE HINDOUE, EN VETEMENTS PONTIFICAUX?!?!?!

Mon épouse est de religion hindou. Je lui ait montrer cette photo. Elle précise que c'est un geste de bienvenue. Jean Paul II n'a rien reçue qui montre un signe d'apostasie de la religion catholique.

C'est fou d'être hermétique à ce point à la volonté des papes de vouloir exister en paix avec les autres croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 14:34

adamev a écrit:
Pour en revenir au sujet de ce fil : Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort...

Pour ma part je pense que le pape ne peut pas dire autre chose que ce qu'il dit étant le dernier (au sens d'actuel) grand représentant de cette caste cléricale qui depuis 5 000 ans (date approximative de l'invention de l'écriture et du monothéisme) cherche imposer au monde sa vision d'un homme pêcheur par définition, traître au Dieu qui l'a créé...
Homme qui doit être brisé, broyé, humilié... racheté et enfin sauvé dès lors qu'il suit aveuglément les prescriptions cléricales (je mets ici dans le même sac toutes les formes de cléricalisme dans toutes les religions et tous les pouvoirs).


Bonjour,
C'est votre vision Adamev, qui ressemble fortement à celle de l'époux de ma marraine, c'est à dire croyant en Dieu et anticlérical (il a fini par sortir avant la fin de la messe de mon mariage.
Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi aller à la messe si vous ne supporter pas ce monde clérical.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 14:38

On la connait par cœur cette photo.
Effectivement, les gestes de bienvenue seront toujours les bienvenues.

De manière générale, je pense qu'il faut être en dialogue œcuménique avec les Chrétiens, en dialogue cordiale et amical avec tout le monde, et tant qu'on a les deux pieds sur terre, toujours islamovigilant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 14:48

louis74 a écrit:
Bonjour,
C'est votre vision Adamev, qui ressemble fortement à celle de l'époux de ma marraine, c'est à dire croyant en Dieu et anticlérical (il a fini par sortir avant la fin de la messe de mon mariage.
Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi aller à la messe si vous ne supporter pas ce monde clérical.
moi aussi je suis très anticlérical :
je conteste la légitimité de nombre d'associations et d'ong qui prétendent détenir et œuvrer pour le "bien", voire nous l'imposer si on en veut pas.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 15:10

louis74 a écrit:
Chris Prols a écrit:







Citation :

LE "PAPE" RECEVANT UN SIGNE SACRé D'UNE PRETRESSE HINDOUE, EN VETEMENTS PONTIFICAUX?!?!?!

Mon épouse est de religion hindou. Je lui ait montrer cette photo. Elle précise que c'est un geste de bienvenue. Jean Paul II n'a rien reçue qui montre un signe d'apostasie de la religion catholique.

C'est fou d'être hermétique à ce point à la volonté des papes de vouloir exister en paix avec les autres croyances.

Mon cher Louis, le signe que se prend Wojtyla sur le front est le Tilak, qui effectivement est un signe de bienvenue, mais est bien plus que cela:

Le tilak indique une appartenance à un groupe religieux hindou. Il est dit dans les textes sacrés, qu’un front sans tilak est comme une maison sans toit, un village sans temple, une fleur sans parfum ou un cœur sans pitié.

Ce n'est pas un geste neutre, comme serrer la main de quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue. C'est un geste religieux.

Mais admettons deux secondes que ce ne soit qu'un geste de bienvenue. Vous savez qu'il y a des milliers de martyrs qui ont refusé au prix de leur sang de saluer une statue d'un dieu païen. Et là on a un pape, en habit pontificaux de surcroit, prenant ce signe avec tout le sens profond qu'il y a derrière? c'est impensable!!! Vous imaginez Saint Pierre se faisant marquer le front par le tilak?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 15:23

Citation :
Ce n'est pas un geste neutre, comme serrer la main de quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue. C'est un geste religieux.
Non, c'est juste des signes amicaux. C'est rien.

c'est pas comme s'il s'était mis à embrasser des corans ou à encourager le port du voile islamiste en Europe...

euh... j'ai dit une co... ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 15:25

Chris Prols a écrit:


Mais admettons deux secondes que ce ne soit qu'un geste de bienvenue. Vous savez qu'il y a des milliers de martyrs qui ont refusé au prix de leur sang de saluer une statue d'un dieu païen. Et là on a un pape, en habit pontificaux de surcroit, prenant ce signe avec tout le sens profond qu'il y a derrière? c'est impensable!!! Vous imaginez Saint Pierre se faisant marquer le front par le tilak?

Vous avez des propos de talibans ! Eux aussi refusent de saluer des chiens d'infidèles. Ils se saliraient.

Redevenez CATHOLIQUE, selon les lumière de votre foi : leur personnes sont infiniment respectables et immensément aimées de Dieu.

Leur religions, y compris l'Hindouisme, contiennent des préparation au salut que leur proposera le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 15:32

Chris Prols a écrit:
louis74 a écrit:
Chris Prols a écrit:







Citation :

LE "PAPE" RECEVANT UN SIGNE SACRé D'UNE PRETRESSE HINDOUE, EN VETEMENTS PONTIFICAUX?!?!?!

Mon épouse est de religion hindou. Je lui ait montrer cette photo. Elle précise que c'est un geste de bienvenue. Jean Paul II n'a rien reçue qui montre un signe d'apostasie de la religion catholique.

C'est fou d'être hermétique à ce point à la volonté des papes de vouloir exister en paix avec les autres croyances.

Mon cher Louis, le signe que se prend Wojtyla sur le front est le Tilak, qui effectivement est un signe de bienvenue, mais est bien plus que cela:

Le tilak indique une appartenance à un groupe religieux hindou. Il est dit dans les textes sacrés, qu’un front sans tilak est comme une maison sans toit, un village sans temple, une fleur sans parfum ou un cœur sans pitié.

Ce n'est pas un geste neutre, comme serrer la main de quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue. C'est un geste religieux.

Mais admettons deux secondes que ce ne soit qu'un geste de bienvenue. Vous savez qu'il y a des milliers de martyrs qui ont refusé au prix de leur sang de saluer une statue d'un dieu païen. Et là on a un pape, en habit pontificaux de surcroit, prenant ce signe avec tout le sens profond qu'il y a derrière? c'est impensable!!! Vous imaginez Saint Pierre se faisant marquer le front par le tilak?
Vous dites "signe de bienvenue" = "idolatrie"
Vous ne semblez pas capable de réfléchir sans nuance, c'est toujours tout noir ou tout blanc avec vous, ce qui rends la discussion stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 16:52

Chris Prols a écrit:
louis74 a écrit:
Chris Prols a écrit:







Citation :

LE "PAPE" RECEVANT UN SIGNE SACRé D'UNE PRETRESSE HINDOUE, EN VETEMENTS PONTIFICAUX?!?!?!

Mon épouse est de religion hindou. Je lui ait montrer cette photo. Elle précise que c'est un geste de bienvenue. Jean Paul II n'a rien reçue qui montre un signe d'apostasie de la religion catholique.

C'est fou d'être hermétique à ce point à la volonté des papes de vouloir exister en paix avec les autres croyances.

Mon cher Louis, le signe que se prend Wojtyla sur le front est le Tilak, qui effectivement est un signe de bienvenue, mais est bien plus que cela:

Le tilak indique une appartenance à un groupe religieux hindou. Il est dit dans les textes sacrés, qu’un front sans tilak est comme une maison sans toit, un village sans temple, une fleur sans parfum ou un cœur sans pitié.

Ce n'est pas un geste neutre, comme serrer la main de quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue. C'est un geste religieux.

Mais admettons deux secondes que ce ne soit qu'un geste de bienvenue. Vous savez qu'il y a des milliers de martyrs qui ont refusé au prix de leur sang de saluer une statue d'un dieu païen. Et là on a un pape, en habit pontificaux de surcroit, prenant ce signe avec tout le sens profond qu'il y a derrière? c'est impensable!!! Vous imaginez Saint Pierre se faisant marquer le front par le tilak?

Alors les personnes qui sont aller voir le spectacle Baratti à Paris et ont recu ce Tilak sont tous devenus Hindi selon vous????

Hum ma femme dort, je vais pas la réveiller pour ça...

Voyons sur wikipédia:

Citation :
Quand il n'est pas tout simplement une marque censée porter bonheur, apposée au cours d'une cérémonie religieuse ou en guise de bienvenue, le tilak indique l'appartenance à un groupe religieux pour un homme ou la situation maritale pour une femme.

Il est clair que vous pouvez recevoir ce signe pour divers raisons dont pour souhaiter la bienvenue. Je précise que Jean Paul ne peut appartenir un groupe religieux hindou puisque on ne peut y appartenir que de naissance ( secte moderne à l'exception). A moins que vous sous entendez que Jean Paul II était une femme et qu'il s'est mariè? ;)

Là Jean Paul II ne salue pas un Dieu, une femme lui dit bonjour et bienvenue.

St Thomas serait partis en Inde et peut lui a t'on dit bonjour comme ça avant qu'il ne leur parle du christ.

A Oui au fait Chris Polls, dans ma paroisse nous avons des femmes catholiques venant d'Inde et elle porte le tika ( ou pottu ou dit aussi bindi) lorsqu'elles sont marièes. Ce symbole est beaucoup plus culturel que religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort    Mar 14 Déc 2010, 17:01

nilamitp a écrit:
Citation :
Ce n'est pas un geste neutre, comme serrer la main de quelqu'un pour lui souhaiter la bienvenue. C'est un geste religieux.
Non, c'est juste des signes amicaux. C'est rien.

c'est pas comme s'il s'était mis à embrasser des corans ou à encourager le port du voile islamiste en Europe...

euh... j'ai dit une co... ?

Hi HI Hi Laughing

Je vais commandé un ptit loup comme nilamitp au père noël! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Benoît XVI, pape théologien, le polythéisme est tout sauf mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prière de Mgr Gérald Lacroix, Archevêque de QC pour Benoît XVI et son successeur
» Discours du Pape aux membres de l'Assemblée plénière du Conseil Pontifical pour les communications sociales
» Benoît XVI demande préparation à la solennité dela Pentecôte
» 85 ans d’âge et 7 ans de pontificat pour Benoît XVI
» 7e anniversaire de pontificat pour Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: