DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Suisse : présence publique des signes chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Suisse : présence publique des signes chrétiens   Mar 07 Déc 2010, 17:40

Suisse : Les évêques favorables à la présence publique des signes chrétiens
07 Décembre 2010
DEPECHES CATHOBEL - INTERNATIONAL - Suisse

Dans un communiqué diffusé à l'issue de leur 290e assemblée ordinaire (29 novembre-1er décembre 2010), la Conférence des évêques suisses a souligné combien, "à travers la disparition des signes religieux, on court le risque de compromettre le fondement chrétien de notre société et notre manière de vivre ensemble sans contrainte".


Alors qu'une "forte hostilité s'est récemment manifestée contre les signes religieux dans l'espace public" en Suisse, les évêques du pays ont réagi en rappelant que l'interdiction de la croix dans les lieux publics "ne serait pas une expression de la tolérance, mais de l'intolérance, puisqu'elle empêcherait l'expression publique de la foi chrétienne".

"La liberté de croyance et de conscience est un bien précieux que doivent respecter toute communauté religieuse et tout Etat", affirment encore les évêques suisses. "Elle permet aux hommes de vivre, individuellement ou dans la communauté de leur choix, conformément à leur croyance et conscience - en privé comme en public". "Il en découle le droit de témoigner et de vivre publiquement sa foi au travers de signes visibles". La Conférence épiscopale rappelle enfin que "la liberté de croyance et de conscience est garantie uniquement si les déclarations et les signes des différentes convictions sont tolérés de façon réciproque".

Au terme de leur assemblée, les évêques ont aussi souhaité réaffirmer leur solidarité avec les chrétiens persécutés au Moyen-Orient. Ils rappellent que plus de 200 millions de chrétiens à travers le monde sont persécutés ou systématiquement inquiétés en raison de leur foi. "Les évêques suisses expriment leur gratitude à toutes les personnes qui soutiennent les chrétiens opprimés et persécutés", affirment-ils en rappelant que "le soutien le plus fort des chrétiens est la prière". Ils "invitent donc les paroisses à célébrer des messes ou autres services religieux pour les chrétiens persécutés et martyrs de leur foi".

Ctb/zenit/at


Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28513
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Suisse : présence publique des signes chrétiens   Mar 07 Déc 2010, 23:15

Julienne a écrit:
Suisse : Les évêques favorables à la présence publique des signes chrétiens
07 Décembre 2010
DEPECHES CATHOBEL - INTERNATIONAL - Suisse

Dans un communiqué diffusé à l'issue de leur 290e assemblée ordinaire (29 novembre-1er décembre 2010), la Conférence des évêques suisses a souligné combien, "à travers la disparition des signes religieux, on court le risque de compromettre le fondement chrétien de notre société et notre manière de vivre ensemble sans contrainte".


Alors qu'une "forte hostilité s'est récemment manifestée contre les signes religieux dans l'espace public" en Suisse, les évêques du pays ont réagi en rappelant que l'interdiction de la croix dans les lieux publics "ne serait pas une expression de la tolérance, mais de l'intolérance, puisqu'elle empêcherait l'expression publique de la foi chrétienne".

"La liberté de croyance et de conscience est un bien précieux que doivent respecter toute communauté religieuse et tout Etat", affirment encore les évêques suisses. "Elle permet aux hommes de vivre, individuellement ou dans la communauté de leur choix, conformément à leur croyance et conscience - en privé comme en public". "Il en découle le droit de témoigner et de vivre publiquement sa foi au travers de signes visibles". La Conférence épiscopale rappelle enfin que "la liberté de croyance et de conscience est garantie uniquement si les déclarations et les signes des différentes convictions sont tolérés de façon réciproque".

Au terme de leur assemblée, les évêques ont aussi souhaité réaffirmer leur solidarité avec les chrétiens persécutés au Moyen-Orient. Ils rappellent que plus de 200 millions de chrétiens à travers le monde sont persécutés ou systématiquement inquiétés en raison de leur foi. "Les évêques suisses expriment leur gratitude à toutes les personnes qui soutiennent les chrétiens opprimés et persécutés", affirment-ils en rappelant que "le soutien le plus fort des chrétiens est la prière". Ils "invitent donc les paroisses à célébrer des messes ou autres services religieux pour les chrétiens persécutés et martyrs de leur foi".

Ctb/zenit/at



salut

Interdire les signes chrétiens ou d'autres choses comme d'installer une crèche publique est une forme de persécution contre la foi chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suisse : présence publique des signes chrétiens   Mer 08 Déc 2010, 08:58

Simon1976 a écrit:
Julienne a écrit:
Suisse : Les évêques favorables à la présence publique des signes chrétiens
07 Décembre 2010
DEPECHES CATHOBEL - INTERNATIONAL - Suisse

Dans un communiqué diffusé à l'issue de leur 290e assemblée ordinaire (29 novembre-1er décembre 2010), la Conférence des évêques suisses a souligné combien, "à travers la disparition des signes religieux, on court le risque de compromettre le fondement chrétien de notre société et notre manière de vivre ensemble sans contrainte".


Alors qu'une "forte hostilité s'est récemment manifestée contre les signes religieux dans l'espace public" en Suisse, les évêques du pays ont réagi en rappelant que l'interdiction de la croix dans les lieux publics "ne serait pas une expression de la tolérance, mais de l'intolérance, puisqu'elle empêcherait l'expression publique de la foi chrétienne".

"La liberté de croyance et de conscience est un bien précieux que doivent respecter toute communauté religieuse et tout Etat", affirment encore les évêques suisses. "Elle permet aux hommes de vivre, individuellement ou dans la communauté de leur choix, conformément à leur croyance et conscience - en privé comme en public". "Il en découle le droit de témoigner et de vivre publiquement sa foi au travers de signes visibles". La Conférence épiscopale rappelle enfin que "la liberté de croyance et de conscience est garantie uniquement si les déclarations et les signes des différentes convictions sont tolérés de façon réciproque".

Au terme de leur assemblée, les évêques ont aussi souhaité réaffirmer leur solidarité avec les chrétiens persécutés au Moyen-Orient. Ils rappellent que plus de 200 millions de chrétiens à travers le monde sont persécutés ou systématiquement inquiétés en raison de leur foi. "Les évêques suisses expriment leur gratitude à toutes les personnes qui soutiennent les chrétiens opprimés et persécutés", affirment-ils en rappelant que "le soutien le plus fort des chrétiens est la prière". Ils "invitent donc les paroisses à célébrer des messes ou autres services religieux pour les chrétiens persécutés et martyrs de leur foi".

Ctb/zenit/at



salut

Interdire les signes chrétiens ou d'autres choses comme d'installer une crèche publique est une forme de persécution contre la foi chrétienne.

Tout-à-fait c'est une forme de persécution contre la foi chrétienne ! salut
Revenir en haut Aller en bas
 
Suisse : présence publique des signes chrétiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La persécution des chrétiens dans le monde, un des signes de l'Apocalypse ?
» Le top 10 des pays qui persécutent les chrétiens
» Résurrection de la chair chez les Chrétiens et les Egyptiens...
» PRIERE URGENTE: persécutions en Inde contre les Chrétiens!
» Les chrétiens face à l’immigration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: