DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Manifestations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Manifestations    Sam 04 Déc 2010, 19:48

Etat d'urgence en Espagne en réponse au droit de grève.

Etat d'urgence en Espagne en réponse au droit de grève

04

Dec

2010
Note: / 0 - BofSuper

Philippe MEONI 29 hits son flux International Postez sur Facebook
Le dernier plan d'austérité du gouvernement espagnol, décrétant la privatisation de deux aéroports (Madrid et El Prat - Barcelona-), a déclenché, vendredi, une grève générale surprise des contrôleurs aériens, paralysant tout le trafic aéroportuaire et affectant quelques 600 000 usagers bloqués dans les terminaux.

Cette grève surprise survient au pire moment, durant les fêtes de l'inmaculada, l'une des périodes les plus intenses en termes de déplacements de voyageurs.

Ce matin, annonçant qu'il ne tolère aucun chantage, le gouvernement socialiste Espagnol a décrété l'état d'urgence, avec réquisition des forces armée, une première en 35 ans de démocratie Espagnole. L'état d'urgence oblige les grévistes à réintégrer leurs postes de travail sous peine de s'exposer à la loi martiale et encourir des peines d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à dix années.

L'opposition, le PP (Partido Popular) par une conférence de presse ce matin, déclare que, bien que dénonçant l'action des grévistes, il condamne la réponse brutale et exagérée du gouvernement, ajoutant que ce dernier devait s'attendre à des mouvements sociaux suite à l'annonce des mesures de rigueur et s'étonne qu'il ait choisi la veille d'une fête si importante pour en faire l'annonce. Le PP s'inquiète d'ailleurs que le chef de gouvernement, Zapatero, n'ait pas encore daigné apparaître en public pour donner des explications quant à cette décision qualifiée d'irresponsable par l'opposition.

Côté presse, on qualifie d'inédit l'usage de l'état d'urgence et des forces militaires en réponse à un conflit social et on s'interroge quant à ce blocage par la force du droit de grève constitutionnel.

A 15h00, 30% des grévistes ont obtempéré à l'ordre de réquisition et les "résistants" sont identifiés par la guardia civil en vue d'éventuelles poursuite en cour martiale pour désobéissance. L'espace aérien Espagnol restera fermé à tout trafic jusqu'à au moins 19h ce soir.

En direct d'espagne - Philippe MEONI


Dernière édition par joker911 le Ven 28 Jan 2011, 12:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: NON à la loi Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité   Sam 04 Déc 2010, 20:59

Ne lisez pas la bande annonce un peu limite mais écoutez l'intervention pleine de bon sens de de ce député.
Malheureusement cette loi a déjà été votée, mais ce n'est pas une raison pour ne pas réagir !!



PETITION : NON à la loi Nouvelle Organisation du Marché de l’Électricité

Je m’oppose à ce projet de loi dont le but premier est de faire des profits sur le dos du consommateur,

Je m’oppose à ce projet de loi qui vise à tuer le tarif régulé du service public, me garantissant un prix des plus bas,

Je m’oppose à ce projet de loi qui tente de faire de l’électricité une marchandise comme les autres alors qu’elle est un bien vital, de première nécessité,

Je m’oppose à ce projet de loi qui va à l’encontre de l’intérêt public de la nation, garant de la cohésion sociale.

http://www.poursavoir.fr/petition.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 00:44

Cher Joker, le gouvernement (de Gauche) espagnol sait que c'est une réforme maintenant ou alors une dévaluation forcée de 30%, comme en Grèce, avec intervention du FMI.

De plus, si l'Espagne craque (à cause de ses immenses déficits), il se peut que la crise touche en domino le monde entier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 10:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Joker, le gouvernement (de Gauche) espagnol sait que c'est une réforme maintenant ou alors une dévaluation forcée de 30%, comme en Grèce, avec intervention du FMI.

De plus, si l'Espagne craque (à cause de ses immenses déficits), il se peut que la crise touche en domino le monde entier.

ET alors ? a cause de la crise on met la democratie de coté ? Pour vous ce normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 11:24

joker911 a écrit:


ET alors ? a cause de la crise on met la democratie de coté ? Pour vous ce normal ?

La démocratie consiste à élire un responsable capable de prendre les décision, même celles qui déplaisent EN VUE DU BIEN DE TOUS.

Elle ne consiste pas à suivre les cris de la rue qui, évidement, veut toujours gagner plus et travailler moins.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 11:40

joker911 a écrit:
ET alors ? a cause de la crise on met la democratie de coté ? Pour vous ce normal ?
Où as-tu vu que les prochaines élections étaient annulées en Espagne et que le gouvernement resterait en place quoi qu'en dise le peuple ?

tu dois confondre les mots "démocratie" et "anarchie".
la démocratie c'est la souveraineté du peuple, qu'il délègue pour une période donnée à un gouvernement

l'anarchie c'est la loi de la rue, c'est-à-dire du plus violent et du plus c.on
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 13:01

nilamitp a écrit:
joker911 a écrit:
ET alors ? a cause de la crise on met la democratie de coté ? Pour vous ce normal ?
Où as-tu vu que les prochaines élections étaient annulées en Espagne et que le gouvernement resterait en place quoi qu'en dise le peuple ?

tu dois confondre les mots "démocratie" et "anarchie".
la démocratie c'est la souveraineté du peuple, qu'il délègue pour une période donnée à un gouvernement

l'anarchie c'est la loi de la rue, c'est-à-dire du plus violent et du plus c.on

je n'ai jamais parlé de annulations de prochaines elections en espagne mais de faite que le droit de greve est contourné par la loi martial militaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 15:57

Le gouvernement fait bien d'agir ainsi. Fini le temps ou une petite caste surpayée (les contrôleurs aériens) pourrait couler le pays entier (qui est bord du gouffre financier).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 16:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Le gouvernement fait bien d'agir ainsi. Fini le temps ou une petite caste surpayée (les contrôleurs aériens) pourrait couler le pays entier (qui est bord du gouffre financier).

Reagan avait fait encore plus sec : confronté à une grève général des contrôleurs aériens, il avait fait virer les 11000 du pays.

Cela n'a pas anéanti la démocratie américaine.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 05 Déc 2010, 16:30

Il faudra faire pareil en France avec les dockers de Marseille.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Mar 07 Déc 2010, 14:28

Crise systémique : l’heure de vérité approche !

Le 8 novembre 2010 a eu lieu un événement d’une importance capitale qui a fait deux lignes dans la plupart des grands quotidiens. En effet, lundi 8 novembre, Ambac Financial, l’assureur obligataire américain, s’est inscrit sous protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis.
L’inscription en faillite du groupe devant l’U.S. Bankruptcy Court de Manhattan est le signe précurseur d’une catastrophe économique sans précédent à venir car Ambac est un réhausseur de crédit (ou monoline en anglais) qui est au coeur même du processus de titrisation basé sur une logique assurantielle. En effet, ils transforment par ce biais les dettes (créances) en titres financiers, une vaste pyramide de Ponzi !
Ils apportent ainsi leur garantie de paiement en cas de défaut ou de faillite de l’émetteur de ces titres. C’est donc tout notre système financier qui est en train de s’effondrer sous nos yeux et les montants en jeu sont si colossaux qu’aucun état ne pourra assumer ces pertes qui devront être prises en charge par une structure supranationale (FMI, BCE).
Par exemple, Ambac garantirait pour 700 milliards de dollars de ces instruments de dettes (CDS) ce qu’il faut comparer aux 400 milliards de dollars (selon les analystes d’IFR, un service de Thomson Reuters) de Lehman Brothers dont la faillite, le 15 septembre 2008 a donné le coup d’envoi de la crise actuelle.
Les produits dérivés
Il faut savoir que l’essentiel de ces produits financiers que l’on nomme produits dérivés sont des CDS (Credit Default Swap). Par exemple, 97,14 % des dérivés de crédits US sont des CDS comme indiqué page 8/35 du rapport OCC (1) (Office of the Comptroller of the Currency, l’autorité gouvernementale US de tutelle des banques) publié le 27 septembre 2010. Les produits dérivés totalisent un montant de 223 376 milliards de dollars aux USA, soit 3,7 fois le PIB mondial !!!
Les CDS sont des contrats d’assurance côtés sur le marché et surtout hors bilan, c’est-à-dire qu’ils n’apparaissent pas dans les livres de compte de la société, des actifs fantômes !
En effet, en plaçant ces produits hors bilan, les organismes financiers évitent de constituer des réserves garantissant ces polices d’assurance. L’essentiel de ces produits dérivés sont adossés à des dettes et surtout à l’assurance contre le non remboursement de ces dernières et c’est là que le problème se pose car, en cas de défaillance d’un des acteurs, tous ces produits doivent apparaître sur les comptes des établissement financiers.
De plus, la plupart de ces CDS sont adossés à des crédits immobiliers (privés et commerciaux) et nous savons qu’aux USA, 12 866 procédures de saisies immobilières (2) sont mises chaque jour en place, un effondrement sans précédent.
L’immobilier commercial connaît lui aussi une crise inégalée. Vous comprenez mieux mon obsession à analyser la situation de l’immobilier aux USA. Un gigantesque krach en perspective !
Les stress tests n’ont pas tenus compte de cela car ces produits sont hors bilan avec des montants en jeu dépassant l’imagination !
On essaie de rendre complexe la compréhension des CDS alors qu’ils ne sont pour résumer que des dettes transformées en produits financiers et donc in fine en argent, un vrai tour de passe-passe, de la magie ! Le débat des économistes sur la définition de l’argent vient de trouver une réponse cinglante : elle n’est qu’une information et les vieilles théories sur les relations travail /capital sont mortes et enterrées !
Les acteurs majeurs de cette crise sont d’ailleurs de grands pédagogues à l’exemple d’Alan Greenspan, l’ex président de la Fed, qui déclarait dans le journal Le monde du 9 juillet 1998 : «Si quelqu’un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c’est que je me suis mal exprimé ».
Les produits dérivés (des métastases) sont donc au cœur du problème financier actuel et d’ailleurs, leur montant global mondial ne cesse de décroître passant de 690 000 milliards de dollars au début de l’année 2008 à 444 000 milliards de dollars au quatrième trimestre 2009 selon la BRI (3).
Cependant, il convient de noter que le 30 juin 2008, l’OCC déclarait que les USA possédaient 182 100 milliards de dollars de produits dérivés (voir tableau du rapport de l’OCC (1) page 11/35), puis 200 000 milliards au début de l’année 2010 et représentent désormais 223 376 milliards de dollars soit 3,7 fois le PIB mondial dont 211 850 milliards de dollars détenus par 4 banques : JP Morgan Chase, Bank of America, Citibank, et Goldman Sachs.
On a donc une progression de 20 000 milliards de dollars de produits dérivés tous les six mois qui sont concentrés dans les mains de quatre acteurs économiques, une gigantesque fuite en avant d’une finance sans contrôle !
Pour info, JP Morgan détient à elle seule 75 253 milliards de dollars de produits dérivés soit plus de 1,2 fois le PIB mondial !!! (Voir tableau page 27/35 du rapport de l’OCC).
Les conséquences de cette gabegie financière sont colossales et le pire est à venir. Le PIB mondial a d’ailleurs diminué de 2,2% en 2009 ce que déclare le centre d’actualité de l’ONU (4).
Les chercheurs Jed Friedman et Norbert Schady ont par ailleurs démontré que 30.000 à 50.000 enfants seraient morts de malnutrition en lien direct avec la crise. Celle-ci a par ailleurs entraîné une explosion de l’extrême pauvreté avec 64 millions de personnes en plus.
Les retraites ainsi que la sécurité sociale disparaîtront elles aussi dans ce trou noir financier.
La crise systémique actuelle n’est que la mise en évidence du défaut structurel du capitalisme : la concentration de capitaux dans les mains de quelques acteurs (la loi de Pareto).
Je n’aurai de cesse de répéter que ce système qui fonctionne sur le travail basé sur la consommation à partir de dettes et la captation par quelques-uns de l’essentiel des intérêts, impose au fil des ans d’élargir la base de crédits. Et, lorsque l’on commence à prêter à des gens qui ne peuvent rembourser (les pauvres), le système s’écroule.
Les pertes financières à venir seront colossales et telles le tonneau des Danaïdes qui ont été condamnées à remplir un tonneau sans fond en Enfer elles finiront par ruiner les Etats car tous les organismes financiers de la planète sont interreliés et le fameux effet domino est en action.
La dette de l’Irlande (qui illustre le mieux la situation !) passera de 28 à 93 % de 2007 à 2011 selon le FMI, celle de l’Espagne, de 42 à 74 % sur la même période et l’on assiste à La descente aux enfers des Etats-nations ! (5).
D’ailleurs, les 90 milliards d’aide à l’Irlande engloutis par sa finance ne seront rien comparés aux 500 milliards à venir de l’Espagne (6).
Le Fonds européen de stabilité financière (FEFS), première étape du futur FME (Fonds monétaire européen) opérationnel depuis le 4 août 2010 et actuellement doté de 750 milliards d’euros verra sûrement son capital doubler prochainement pour sauver l’Espagne (quotidien allemand Die Welt) comme l’envisage Axel Weber, l’un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).
Aux USA, 110 milliards de dollars par mois sont créés par la Fed (7), de l’argent qui n’alimente pas l’économie et qui, à peine créé, a déjà disparu dans le fameux tonneau des Danaïdes de la finance. Le problème est en effet mondial.
Bien sûr, une solution sera trouvée, une solution supranationale avec un FMI, une BCE (FEFS), qui deviendront les prêteurs en dernier ressort de ce système économique basé sur la consommation à partir de dettes.
Le dollar sera donc remplacé, la nouvelle monnaie mondiale arrive : les DTS.
La solution : une monnaie mondiale
Les Droits de Tirages Spéciaux (SDR en anglais pour Special Drawing Rights ) sont un panier de monnaie comprenant le dollar, la livre sterling, le yen et l’euro.
Le G20 qui doit redessiner le système monétaire mondial en raison de la faillite des Etats devra donc modifier le fonctionnement de cette monnaie appelée à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux et surtout, à permettre au système de survivre (prêteur en dernier ressort).
Une première réforme consisterait à inclure d’autres monnaies pour ensuite l’adosser à un panier de matières premières (avec de l’or ?) ce qui serait la seule solution face à la chute du dollar en cours. Les DTS deviendraient donc aisément convertibles en monnaies nationales et résisteraient à l’inflation, le graal des monétaristes. Le fameux Terra ou Bancor est en train de naître et la seule vraie interrogation concerne la question du contrôle démocratique d’une telle monnaie.
Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la banque centrale chinoise avait déjà annoncé cela en mars 2009. Vendredi 5 novembre 2010, Le Fonds monétaire international a multiplié par vingt son capital basé sur les DTS passant de 21,4 milliards à 204 milliards (300 milliards de dollars environ) en septembre 2009 puis doublant son capital le 5 novembre 20108. Il y a fort à parier que bientôt celui-ci doublera encore et encore, car, pour résoudre la crise de la dette, il faut de nouvelles dettes, un système à la Ponzi !
La seule véritable question est donc de savoir si la gouvernance mondiale sera de type démocratique ou oligarchique, dans les mains de la haute finance.
Economie de guerre aux USA
Redessiner le système monétaire mondial consistera ainsi à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux par les DTS.
Cependant, la chute des USA, l’Empire romain contemporain, nous expose à de graves dangers. Effectivement, les USA fonctionnent depuis longtemps en économie de guerre.
Les délocalisations ont entraîné en effet une baisse des effectifs industriels dans la population active américaine passant de 32,6 % en 1974 à 18 % environ aujourd’hui. La finance US n’a fait que masquer cette débâcle.
Avec un PIB de 14 600 milliards de dollars, l’industrie US ne représente plus que 2993 milliards de dollars dont la majeure partie dépend de l’industrie de l’armement.
Barack Obama a d’ailleurs présenté pour l’année fiscale 2011 un budget de la défense de 768 milliards de dollars, à comparer aux 512 milliards de l’année 2009 (9). Une hausse de 50 % !!!
30 % de l’armement dans le monde est vendu par les USA, ce qui représente 75 milliards de dollars, un chiffre en constante augmentation auquel il faut ajouter 768 milliards de dollars du budget 2011.
On le voit ici, la majeure partie des emplois industriels aux USA dépend directement de l’industrie de l’armement ce qui représente désormais 30 % de l’industrie US, le seul secteur qui ne connaît pas la crise et qui risque de nous plonger dans le chaos.
Les événements en Corée ainsi que les tensions en Iran et au Venezuela sont à analyser en tenant compte de la situation économique catastrophique des USA.
Cependant, le problème posé par le krach sans précédent que nous connaissons aujourd’hui, une crise civilisationnelle, dépasse la sphère de l’économie. La crise systémique remet en question le fonctionnement « démocratique » du monde occidental. Le travail (à partir de dettes !), notre lien social fondamental est ainsi en cours de destruction.
Friedrich Wilhelm Nietzsche, dans son livre visionnaire «Par-delà le bien et le mal » (publié à compte d’auteur en 1886) a décrit le monde et l’homme, tels qu’ils fonctionnent réellement. Nous refusons encore et toujours de nous voir tels que nous sommes et nous assistons aujourd’hui à la levée du voile sur notre apparente démocratie.
Nietzsche pensait : « il y a des morales de maîtres et des morales d’esclaves » (Par-delà le bien et le mal page 266). Son rêve ainsi que celui de beaucoup d’autres était l’instauration d’un gouvernement mondial dictatorial. D’ailleurs, Nietzsche prédisait la fin de la démocratie :
« la démocratisation de l’Europe tendra donc à produire un type d’hommes préparés le plus subtilement du monde à l’esclavage, mais dans des cas isolés et exceptionnels, le type de l’homme fort ne pourra que devenir plus fort, plus prospère et plus riche qu’il ne l’a jamais été, grâce à son éducation libre de préjugés, grâce à la prodigieuse diversité de ses activités, de ses talents et de ses masques. » (pages 234-235).
Aldous Leonard Huxley, l’auteur du « Meilleur des mondes » nous livre cependant une clé fondamentale dans les dernières phrases (page 154) de son essai « Retour au meilleur des mondes » (Brave New World Revisited) publié vers la fin de sa vie en 1958 :
« En attendant, il reste encore quelque liberté dans le monde. Il est vrai que beaucoup de jeunes n’ont pas l’air de l’apprécier, mais un certain nombre d’entre nous croient encore que sans elle les humains ne peuvent pas devenir pleinement humains et qu’elle a donc une irremplaçable valeur. Peut-être les forces qui la menacent sont-elles trop puissantes pour que l’on puisse leur résister très longtemps. C’est encore et toujours notre devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous opposer à elles. »
Sources :
1 : http://www.occ.treas.gov/topics/capital-markets/financial-markets/trading/derivatives/dq210.pdf
2 : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19946
3 : http://www.bis.org/publ/qtrpdf/r_qt1003b_fr.pdf page 11
4 : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21052&Cr=crise&Cr1
5 : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-descente-aux-enfers-des-etats-71462
6 : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/24/97002-20101124FILWWW00459-l-espagne-trop-grosse-pour-etre-sauvee.php
7 : http://www.washingtonpost.com/wpdyn/content/article/2010/10/29/AR2010102907404.html
8 : http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/sdrf.htm
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/06/97002-20101106FILWWW00381-le-fmi-double-son-capital.php
9 : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-02-01/en-2011-les-etats-unis-depenseront-plus-de-800-milliards-de/1648/0/419474
http://panier-de-crabes.over-blog.com/ext/http://gillesbonafi.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 09:30

Ce qu'il faut savoir, et que je dis depuis plusieurs année sur ce forum :

1- la tritrisation représente presque 600 000 milliards de dollars !!

2- la tritisation repose sur rien ou presque (ex : il est émis deux fois plus de titre or, chaque jour, qu'il n'est extrait d'or des mines).


Pour résumer, les actifs des banques, compagnies d'assurance et autres ne veulent rien dire.

Au pire moment (jusqu'à présent) de la crise, c'est à dire dans les jours qui ont suivis la chute de lehman, la valeur des biens commençait à devenir "floue". On a pu ainsi entendre dire que la valeur des actifs des entreprises côtées était inférieure à celle de leur patrimoine immobilier.

Ce qui a sauvé le monde de la catastrophe pour quelques mois ou années, c'est le changement des règles comptables des entreprises côtées qui leur a permis de déclarer au bilan les actifs a leur valeur d'achat et non à leur valeur de revente.

C'était reculer pour mieux sauter.

Le temps de quoi ? Doubler les budgets militaires par deux apparemment; si cela est vrai. Je sais que c'est le cas de la Russie. Les US aussi apparemment ... En Europe, on les diminue. Cherchez l'erreur.


Maintenant, qu'est ce que qui pourait sauvez le monde ? Une baisse du prix de l'énergie peut être. La main mise totale de l'occident sur les ressources pétrolières du moyen orient ... L'invasion de l'Iran ?

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 10:04

SJA a écrit:

Le temps de quoi ? Doubler les budgets militaires par deux apparemment; si cela est vrai. Je sais que c'est le cas de la Russie. Les US aussi apparemment ... En Europe, on les diminue. Cherchez l'erreur.

Maintenant, qu'est ce que qui pourait sauvez le monde ? Une baisse du prix de l'énergie peut être. La main mise totale de l'occident sur les ressources pétrolières du moyen orient ... L'invasion de l'Iran ?

A la table de poker, ce n'est pas toujours le gagnant qui emporte la mise, mais celui qui avait apporté un flingue avec lui pour l'arracher des mains du gagnant !

Vous avez raison, le doublement ou l'augmentation des budgets militaires US, russes, chinois etc. semblent signifier que les grandes puissances se préparent à une crise systémique prochaine, pendant laquelle mieux vaudra porter le plus gros flingue pour arracher la mise !

J'imagine que l'Europe compte sur le grand frère américain pour défendre ses intérêts en cas de coup dur ! Espérons que cette confiance ne sera pas déçue, sinon... Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 10:15

SJA a écrit:

Le temps de quoi ? Doubler les budgets militaires par deux apparemment; si cela est vrai. Je sais que c'est le cas de la Russie. Les US aussi apparemment ... En Europe, on les diminue. Cherchez l'erreur.

Le doublement du budget militaire américain est intéressant, mais pose des questions : que concerne le doublement ?
S'il s'agit d'achats d'armes et d'augmentation sensible d'effectifs, c'est inquiétant.

Mais une partie des budgets militaires américains est constituée par la part recherche, ou touchant à la recherche. Dans ce domaine, augmenter le budget peut permettre l'émergence de nouvelles technologies susceptible de venir enrichir l'économie.

J'ai déjà dit mon opinion que la robotique et les équipements automatisés de nouvelle génération (voiture qui conduit toute seule, domotique...) seraient dans les décennies à venir ce que furent jadis les chemins de fer et l'automobile : la locomotive industrielle de l'économie. Or l'armée américaine, je l'ai déjà expliqué, est en pointe dans les domaines de la robotique, parce qu'elle soutient et se fournit auprès d'entreprises très efficaces dans leur conception de nouvelles technologies.

La poursuite de l'effort en ce sens, si c'est en partie ce que signifie l'augmentation du budget militaire, serait une bonne nouvelle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 10:17

Emmanuel75 a écrit:

J'imagine que l'Europe compte sur le grand frère américain pour défendre ses intérêts en cas de coup dur ! Espérons que cette confiance ne sera pas déçue, sinon... Crying or Very sad

L'Europe est un protectorat américain depuis 1945.
L'Amérique défendra tous les intérêts de l'Europe qui seront conformes aux siens.

Si la question que vous vous posez est : les américains laisseront-ils l'Europe tomber sous l'influence de la Russie ou de la Chine, la réponse me paraît claire pour les Américains : plutôt mourir.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 13:23

Philippe Fabry a écrit:
L'Europe est un protectorat américain depuis 1945.
L'Amérique défendra tous les intérêts de l'Europe qui seront conformes aux siens.

Si la question que vous vous posez est : les américains laisseront-ils l'Europe tomber sous l'influence de la Russie ou de la Chine, la réponse me paraît claire pour les Américains : plutôt mourir.
C'est clair.

Peut-être devenons ici rappeler la signification de l'OTAN :

nous sommes les gentils vassaux de notre Suzerain bien-aimé.

(au sens propre, et sans aucune ironie)
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 13:39

SJA a écrit:
Ce qu'il faut savoir, et que je dis depuis plusieurs année sur ce forum :

1- la tritrisation représente presque 600 000 milliards de dollars !!

2- la tritisation repose sur rien ou presque (ex : il est émis deux fois plus de titre or, chaque jour, qu'il n'est extrait d'or des mines).


Pour résumer, les actifs des banques, compagnies d'assurance et autres ne veulent rien dire.

Au pire moment (jusqu'à présent) de la crise, c'est à dire dans les jours qui ont suivis la chute de lehman, la valeur des biens commençait à devenir "floue". On a pu ainsi entendre dire que la valeur des actifs des entreprises côtées était inférieure à celle de leur patrimoine immobilier.

Ce qui a sauvé le monde de la catastrophe pour quelques mois ou années, c'est le changement des règles comptables des entreprises côtées qui leur a permis de déclarer au bilan les actifs a leur valeur d'achat et non à leur valeur de revente.

C'était reculer pour mieux sauter.

Le temps de quoi ? Doubler les budgets militaires par deux apparemment; si cela est vrai. Je sais que c'est le cas de la Russie. Les US aussi apparemment ... En Europe, on les diminue. Cherchez l'erreur.


Maintenant, qu'est ce que qui pourait sauvez le monde ? Une baisse du prix de l'énergie peut être. La main mise totale de l'occident sur les ressources pétrolières du moyen orient ... L'invasion de l'Iran ?


Cher SJA,

Votre propos me semble excessif, à tendance style 'apocalyptique'.

Concernant la titrisation, l'énorme chiffre que vous avancez ne signifie pas grand chose car ce genre de calculs ajoute indument de multiples fois les mêmes actifs (titrisés une ou plusieurs fois).

C'est un peu comme si vous vouliez dire qu'il y a une énorme bulle de l'information, en citant le volume de tera-octets qui circule chaque jour sur le net et vous observeriez qu'il est très supérieur au volume réel de données : c'est simplement que des millions d'acteurs s'échangent de l'information selon des circuits toujours plus complexes.

Cela dit, vous avez raison de pointer du doigt les risques liés à la titrisation. Il est exact que la titrisation, bien que n'étant pas mauvaise en soi, pose en raison de sa croissance rapide des réels problèmes : les effets systémiques sont difficiles (ou impossibles) à maitriser.

Le monde actuel est caractérisé par une complexité extraordinaire, qui résulte de l'effet réseau (des millions de personnes et d'acteurs économiques interconnectés dans le monde, sans/avec peu de contrôle central) et des technologies qui ont réduit à presque rien le cout et le temps lié au transport d'information. C'est aussi le résultat de la formidable liberté des acteurs de communiquer, échanger, contracter.

Cette complexité pose des réels défis.

Elle peut aussi mettre mal à l'aise : le sentiment de ne pas maitriser.

Nous ne reviendrons jamais à un monde simple, ou les flux financiers seraient compréhensibles de tous, bien concrets et ou le système global serait bien maitrisé.

Les théories du complot et les théories 'apocalyptiques' (je ne parle bien sur pas ici de dimensions religieuses) donnent l'illusion de simplicité, au prix d'une caricature du réel.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: ans    Mer 08 Déc 2010, 13:45

AntoineG a écrit:

Nous ne reviendrons jamais à un monde simple, ou les flux financiers seraient compréhensibles de tous, bien concrets et ou le système global serait bien maitrisé.

D'où les travaux de Jean Tirole, économiste exerçant dans ma chère université de Toulouse 1, nobélisable selon beaucoup, au sujet de l'importance de l'information des acteurs et des moyens à mettre en oeuvre pour l'optimiser.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 13:57

AntoineG a écrit:
SJA a écrit:
Ce qu'il faut savoir, et que je dis depuis plusieurs année sur ce forum :

1- la tritrisation représente presque 600 000 milliards de dollars !!

2- la tritisation repose sur rien ou presque (ex : il est émis deux fois plus de titre or, chaque jour, qu'il n'est extrait d'or des mines).


Pour résumer, les actifs des banques, compagnies d'assurance et autres ne veulent rien dire.

Au pire moment (jusqu'à présent) de la crise, c'est à dire dans les jours qui ont suivis la chute de lehman, la valeur des biens commençait à devenir "floue". On a pu ainsi entendre dire que la valeur des actifs des entreprises côtées était inférieure à celle de leur patrimoine immobilier.

Ce qui a sauvé le monde de la catastrophe pour quelques mois ou années, c'est le changement des règles comptables des entreprises côtées qui leur a permis de déclarer au bilan les actifs a leur valeur d'achat et non à leur valeur de revente.

C'était reculer pour mieux sauter.

Le temps de quoi ? Doubler les budgets militaires par deux apparemment; si cela est vrai. Je sais que c'est le cas de la Russie. Les US aussi apparemment ... En Europe, on les diminue. Cherchez l'erreur.


Maintenant, qu'est ce que qui pourait sauvez le monde ? Une baisse du prix de l'énergie peut être. La main mise totale de l'occident sur les ressources pétrolières du moyen orient ... L'invasion de l'Iran ?


Cher SJA,

Votre propos me semble excessif, à tendance style 'apocalyptique'.

Concernant la titrisation, l'énorme chiffre que vous avancez ne signifie pas grand chose car ce genre de calculs ajoute indument de multiples fois les mêmes actifs (titrisés une ou plusieurs fois).

C'est un peu comme si vous vouliez dire qu'il y a une énorme bulle de l'information, en citant le volume de tera-octets qui circule chaque jour sur le net et vous observeriez qu'il est très supérieur au volume réel de données : c'est simplement que des millions d'acteurs s'échangent de l'information selon des circuits toujours plus complexes.

Cela dit, vous avez raison de pointer du doigt les risques liés à la titrisation. Il est exact que la titrisation, bien que n'étant pas mauvaise en soi, pose en raison de sa croissance rapide des réels problèmes : les effets systémiques sont difficiles (ou impossibles) à maitriser.

Le monde actuel est caractérisé par une complexité extraordinaire, qui résulte de l'effet réseau (des millions de personnes et d'acteurs économiques interconnectés dans le monde, sans/avec peu de contrôle central) et des technologies qui ont réduit à presque rien le cout et le temps lié au transport d'information. C'est aussi le résultat de la formidable liberté des acteurs de communiquer, échanger, contracter.

Cette complexité pose des réels défis.

Elle peut aussi mettre mal à l'aise : le sentiment de ne pas maitriser.

Nous ne reviendrons jamais à un monde simple, ou les flux financiers seraient compréhensibles de tous, bien concrets et ou le système global serait bien maitrisé.

Les théories du complot et les théories 'apocalyptiques' (je ne parle bien sur pas ici de dimensions religieuses) donnent l'illusion de simplicité, au prix d'une caricature du réel.

Antoine

Sauf qu'il y a 50 000 milliards de produits toxiques en circulation,ces "produits toxiques" ont pourri tout le système et contaminé la plupart des titrisations.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 14:55

AntoineG a écrit:


Concernant la titrisation, l'énorme chiffre que vous avancez ne signifie pas grand chose car ce genre de calculs ajoute indument de multiples fois les mêmes actifs (titrisés une ou plusieurs fois).


Ce ne sont pas les chiffres que j'anonce qui ne veulent pas dire grand chose mais les titres eux même.

Il y a un énorme problème de calcul des bilans des entreprises qui possèdent des titres. Parce que la valeur des éléments d'actif (titres) est fausse (valeur d'achat).

Une anecdote. Un mien ami est propriétaire d'un cru classé dans le Bordelais. Il me racontait, il y a déjà quelques années, que les grands crus du Bordelais c'étaient ligués pour faire un procés contre Euronext qui voulait vendre des titres de crus classés. Il y avait pour eux trois porblème :
1- Les émetteurs de titres faisaient de l'argent sur leur travail. Les émetteurs de titres ne travaillent pas la vigne et n'achètent rien au vigneron.
2- Les marchés auraient fait varier le prix des grand crus alors qu'il veulent garder la maitrise de leur prix de vente.
3- Ils aurait émis N fois plus de titre "chateau Haut Brion 1985" qu'il s'en est réelement produit.

Il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour comprendre qu'un tel système ne peut marcher bien longtemps et dans quelle impasse se trouve l'économie réelle pour qu'il soit besoin d'aller recourir à la titrisation pour payer les retraites.


Quant au chiffre de 600 000 milliards, il représente l'ensemble de la titrisation. Combien de ces titres sont garantis par le réel ? S'il s'agissait que d'or, même pas le moitié.
s'il s'agit de titre adossé à des subprimes ... 20 % au mieux.

Mais admettons que 300 000 milliards soient couverts. Cela fait 300 000 milliards qui disparaissent des bilans des sociétés, c'est la banqueroute générale.

Le système ne tient plus que par quelques bouts de ficèles.

Quand on voit la fièvre que déclenche un abruti comme Cantona, on se dit que le pire est à craindre et qu'il est trés proche.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 15:27

De toutes les façons pour être crédible en économie (aux yeux du public) il faut être "expert",le malheur est que ce sont ces même experts qui ne voient rien venir...Pourquoi? les raisons sont les compétences ou la crainte d'ostracisme.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 18:39

Alexis232 a écrit:
De toutes les façons pour être crédible en économie (aux yeux du public) il faut être "expert",le malheur est que ce sont ces même experts qui ne voient rien venir...Pourquoi? les raisons sont les compétences ou la crainte d'ostracisme.

Le problème des experts, quelque soit le domaine, c'est l'expertise justement.

Plus on est expert en quelque chose, plus le champ de ce quelque chose diminue.

Il y a un manque de vision globale.


Il faut aussi voir que les partisants du tout va trés bien ont pour eux le fait que l'homme est un animal qui s'abitue à tout.

Si vous prévoyez un évènement horible. Au moment de la prédiction les partisants du tout va trés bien vous disent que vous délirez.
Une fois que l'évènement s'est produit, les survivant vous disent que ce n'était pas si grave, et que le soleil se lèvera demain comme toujours.


Ex: La crise actuelle est équivalente à celle de 1929. Les partisants du va trés bien vous expliquent que la croissance est revenue aprés plusieurs dizaine d'année, que les cycles longs sont toujours haussiers.
Ce qui sont morts sur les plages de Normandie en 1944 ne sont pas là pour donner leur avis.


Autre exemple :
Admettons cher Alexis que la crise actuelle vous fasse perdre tout votre patrimoine et installe au pouvoir l'Union des frères Musulmans. Les experts dans trente ans seront à la solde des frères musulmans et des nouveaux possèdants. Ils diront que finalement cette crise des années 2010 s'est bien terminée et qu'il ne fallait pas s'inquiéter.

L'histoire est toujours racontée par les vainqueurs. Comment voulez vous qu'ils analysent le passé comme autre chose que l'histoire de leur victoire. Et par extension le futur comme la continuation de leur victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 19:15

SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
De toutes les façons pour être crédible en économie (aux yeux du public) il faut être "expert",le malheur est que ce sont ces même experts qui ne voient rien venir...Pourquoi? les raisons sont les compétences ou la crainte d'ostracisme.

Le problème des experts, quelque soit le domaine, c'est l'expertise justement.

Plus on est expert en quelque chose, plus le champ de ce quelque chose diminue.

Il y a un manque de vision globale.


Salut SJA,

Une économie basée essentiellement sur la consommation dépend énormément du "moral ressenti" des ménages,c'est un système dont le moteur est subjectif,basée sur la confiance.
Il me semble donc que les "Experts" quand ils "communiquent" doivent tout faire pour avoir des analyses positives et non pas réalistes...
Regardez comment une seule appréciation/prévision (d'une certaine façon subjective) peut avoir un impact considérable sur l'économie réelle (par EX quand elle est négative on assiste à une baisse de la confiance des ménages et à un manque de confiance des investisseurs).En bref,un expert ne doit jamais avoir d'avis alarmiste car cela peut avoir des conséquences sur le morale des investisseurs & ménages ce qui impactera de façon négative la consommation et les investissement...
Voila pourquoi (entre autre) il y a un décalage entre "experts" et l'économie réelle...

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 19:32

Alexis232 a écrit:
SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
De toutes les façons pour être crédible en économie (aux yeux du public) il faut être "expert",le malheur est que ce sont ces même experts qui ne voient rien venir...Pourquoi? les raisons sont les compétences ou la crainte d'ostracisme.

Le problème des experts, quelque soit le domaine, c'est l'expertise justement.

Plus on est expert en quelque chose, plus le champ de ce quelque chose diminue.

Il y a un manque de vision globale.


Salut SJA,

Une économie basée essentiellement sur la consommation dépend énormément du "moral ressenti" des ménages,c'est un système dont le moteur est subjectif,basée sur la confiance.
Il me semble donc que les "Experts" quand ils "communiquent" doivent tout faire pour avoir des analyses positives et non pas réalistes...
Regardez comment une seule appréciation/prévision (donc subjective) peut avoir un impact considérable sur l'économie réelle (par EX quand elle est négative on assiste à une baisse de la confiance des ménages et à un manque de confiance des investisseurs).En bref,un expert ne doit jamais avoir d'avis alarmiste car cela peut avoir des conséquences sur le morale des investisseurs & ménages ce qui impactera de façon négative la consommation et les investissement...
Voila pourquoi (entre autre) il y a un décalage entre "experts" et l'économie réelle...


Bien sur.

Et d'autre expert ont intérêt à dire que tout va mal aller.

Si je possédais des mines d'or, je me débrouillerais pour mes experts prédisent la chute des bourse ou l'inflation. pirat

C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à se faire sa propre opinion.

Ce qui m'épate quand c'est Arnaud qui nous explique tout le temps que ce qui compte, c'est le réel et qui ne se fait pas tant de soucis pour une économie qui depuis trente ans s'en est considérablement éloignée.

Arnaud si tu nous écoutes... salut


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 08 Déc 2010, 19:46

SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
SJA a écrit:
Alexis232 a écrit:
De toutes les façons pour être crédible en économie (aux yeux du public) il faut être "expert",le malheur est que ce sont ces même experts qui ne voient rien venir...Pourquoi? les raisons sont les compétences ou la crainte d'ostracisme.

Le problème des experts, quelque soit le domaine, c'est l'expertise justement.

Plus on est expert en quelque chose, plus le champ de ce quelque chose diminue.

Il y a un manque de vision globale.


Salut SJA,

Une économie basée essentiellement sur la consommation dépend énormément du "moral ressenti" des ménages,c'est un système dont le moteur est subjectif,basée sur la confiance.
Il me semble donc que les "Experts" quand ils "communiquent" doivent tout faire pour avoir des analyses positives et non pas réalistes...
Regardez comment une seule appréciation/prévision (donc subjective) peut avoir un impact considérable sur l'économie réelle (par EX quand elle est négative on assiste à une baisse de la confiance des ménages et à un manque de confiance des investisseurs).En bref,un expert ne doit jamais avoir d'avis alarmiste car cela peut avoir des conséquences sur le morale des investisseurs & ménages ce qui impactera de façon négative la consommation et les investissement...
Voila pourquoi (entre autre) il y a un décalage entre "experts" et l'économie réelle...


Bien sur.

Et d'autre expert ont intérêt à dire que tout va mal aller.




En effet....voici un des plus "grand coup" de l'histoire suite à une rumeur sur les marchés financiers de l'époque.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Nathan_Mayer_Rothschild_(1777-1836)

Rothschild & Waterloo

Selon une affirmation, très répandue dès le xixe siècle, son plus grand coup financier, basé sur un délit d'initié, se serait produit lors de la bataille de Waterloo. Devenu en peu de temps une figure emblématique dans le textile (qui était un produit de luxe à l'époque), Nathan de Rothschild eut vent grâce à ses informateurs de la défaite de Napoléon à Waterloo. Néanmoins, il fît courir la rumeur que Napoléon avait gagné et que l'Angleterre était sur le point d'être envahie. La frénésie s'empara des foules, et même les plus grandes entreprises se mirent à tout vendre pour une misère...
Nathan de Rothschild racheta donc au prix de 2 ou 3 ce qui à la base valait 100. C'est ainsi qu'il s'empara de toute la grande industrie anglaise, ce qui lui valut aussi de devenir à son tour le banquier de la couronne.

P.S. nous ne sommes pas dans la conspiration ou l’antisémitisme primaire...c'est une réalité historique.




Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Manifestations    Jeu 09 Déc 2010, 14:37

Alexis232 a écrit:

Sauf qu'il y a 50 000 milliards de produits toxiques en circulation,ces "produits toxiques" ont pourri tout le système et contaminé la plupart des titrisations.

Le terme "produit toxique" est une invention journalistique qui a connu un grand succès car elle joue sur la peur par sa proximité avec l'idée d'intoxication alimentaire.

D'autres ont parlé "d'actifs pourris", ce qui fait nettement moins peur et représente mieux la réalité.

En fait il s'agit d'actifs risqués. Certains sont réellement pourris, d'autres sont simplement un peu plus risqués que les autres.

Je rappelle au passage que TOUS les actifs sont risqués (même les bons du trésor français, l'immobilier, l'or et la monnaie).

L'idée qu'un actif quelconque puisse nous apporter une sécurité absolue est un mirage. Jésus le souligne et en tire les conséquences:

Jésus a écrit:

Luc 12:15-24

15Puis il leur dit: Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance.

16Et il leur dit cette parabole: Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté.

17Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte.

18Voici, dit-il, ce que je ferai: j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens;

19et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.

20Mais Dieu lui dit: Insensé! cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il?

21Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

22Jésus dit ensuite à ses disciples: C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus.

23La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.

24Considérez les corbeaux: ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux!

C'est pourquoi s'il est légitime de travailler à améliorer la gestion des affaires du monde (si cela fait partie de nos responsabilités), il n'est pas bon de nous en inquiéter.

Nous savons que la Providence conduit le monde par delà les heurs et malheurs de l'histoire.

Quelle est la plus grande catastrophe qui nous menace ?
- Notre mort et celle de ceux que nous aimons. Une catastrophe certaine (nous ignorons que la date, pas l'issue fatale).

Est-ce un malheur inconsolable ? Non, nous avons reçu l'Espérance.

Antoine

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Jeu 09 Déc 2010, 15:42

AntoineG a écrit:


C'est pourquoi s'il est légitime de travailler à améliorer la gestion des affaires du monde (si cela fait partie de nos responsabilités), il n'est pas bon de nous en inquiéter.

Nous savons que la Providence conduit le monde par delà les heurs et malheurs de l'histoire.

Quelle est la plus grande catastrophe qui nous menace ?
- Notre mort et celle de ceux que nous aimons. Une catastrophe certaine (nous ignorons que la date, pas l'issue fatale).

Est-ce un malheur inconsolable ? Non, nous avons reçu l'Espérance.

Antoine


Very Happy

Je suis 100 % d'accord avec vous.

Pourtant, il ne me plait pas que sous prétexte d'espérance on se refuse à voir que le système de la titrisation est une vaste arnaque.

Par exemple, l'espérance ne m'empèchera pas de dire que dans 5 milliards d'année notre soleil aura disparu.
Une personne qui viendrait plein d'espérance en me disant : "tu dis que le soleil aura une fin, il te manque la vertu d'espérance", me ferait bien rire. Je lui dirais qu'il se trompe d'objet sur lequel se porte l'espérance.


Pour revenir à la titrisation, vous dites, et vous avez raison, que tous les actifs sont plus ou moins risqués.

Mais admettez que le risque est bien moindre lorsque vous détenez un titre de propriété sur un bien immobilier que si vous détenez un titre Or qui n'a, à coup sur, pas sa correspondance dans le réel.

Lorsque le mirage de la titrisation va être rattrappé par le réel, cela va faire trés trés mal. Je vous rassure, cela n'aura pas d'influence sur mon espérance qui se place sur un autre plan.



Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Manifestations    Jeu 09 Déc 2010, 15:53

Je crois que nous sommes d'accord.Very Happy

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Sam 11 Déc 2010, 17:04

Régression sociale sans précédent en Europe

Mohamed BELAALI

Une tempête de régression sociale sans précédent souffle très fort sur l’Europe. Elle risque d’emporter dans son sillage l’ensemble des acquis sociaux arrachés de haute lutte par des générations successives. Les classes dirigeantes européennes mènent une véritable guerre contre toutes les avancées sociales, petites et grandes. Elles sont l’ennemi déclaré du progrès. Aucun domaine n’est épargné : Emploi, Durée du travail, Retraite, Famille, Santé, Éducation, Libertés publiques etc. La régression est générale et totale . Le spectre de la misère hante l’Europe. Les ouvriers et les salariés doivent se dresser unis contre cette bourgeoisie rétrograde qui les exploite et les réduit à mener une existence inhumaine.

Le gouvernement conservateur britannique n’a rien trouvé d’autre pour satisfaire les marchés financiers, et partant la bourgeoisie anglaise, que de faire travailler gratuitement les chômeurs ! Il est vrai que celle-ci a toujours méprisé les pauvres et les chômeurs. Malthus, ce pasteur économiste, ne traitait-il pas déjà au XIXe siècle les chômeurs de criminels qu’il faut tout simplement supprimer ? Voilà ce que F. Engels écrivait à ce propos dans « La situation des classes laborieuses en Angleterre » : « Malthus traite le pauvre qui recherche un emploi comme un criminel en lui accolant l’étiquette de « superflu » et recommande à la société de le punir de la mort par inanition »(1). La bourgeoisie n’a pas suivi Malthus sur ce point. Mais elle a supprimé, à travers la Loi de 1834, tous les secours en argent et en aliments. Elle a créé également les fameuses et sinistres Maisons de travail (Workhouses) où l’on enfermait les pauvres. On mesure mieux l’immense progrès social qui a été réalisé depuis. Mais le nouveau gouvernement veut aller jusqu’au bout de sa logique rétrograde et destructrice des acquis sociaux.

Les chômeurs ne sont pas les seuls concernés par la régression sociale : les étudiants (triplement des frais d’inscription dans le supérieur), les fonctionnaires ( suppression de 500 000 emplois, salaires gelés…), les handicapés (budget fortement amputé), les retraités (l’âge officiel de départ à la retraite sera fixé à 66 ans dès 2020), les locataires modestes (les allocations logement revues à la baisse), les consommateurs ( le taux de la TVA passera de 17,5 à 20 % en janvier 2011) etc. etc.

La bourgeoisie française n’est pas tendre non plus avec les classes populaires. Sa politique de régression sociale n’a rien à envier à celle menée par les riches en Grande Bretagne. Ainsi des dizaines de milliers de postes sont supprimés tous les ans dans la fonction publique notamment dans l’Éducation et la Santé publique. Les dépenses liées à la santé, par exemple, ne cessent d’augmenter dans le budget des ménages :« En huit ans, le poids des dépenses de santé dans le budget des familles a augmenté de 40% à 50% en moyenne » (2)

En 2011, le gouvernement prévoit un train de mesures rendant l’accès aux soins de plus en plus difficile pour les couches populaires (3)

Les ouvriers et les salariés, qui ont la « chance » d’avoir un emploi, sont obligés de travailler toujours plus pour engraisser encore une classe dirigeante oisive. Il faut travailler le jour, la nuit, le dimanche, le lundi et tous les autres jours de la semaine. La loi des 35 heures, mise en place en 2002, est remise en cause. Il faut revenir en arrière et travailler quatre heures de plus alors qu’aujourd’hui le niveau du développement de la société, sur le plan de la science et de la technique, permet de travailler nettement moins. Au XIXe siècle et plus précisément à partir des années 1830, la durée moyenne annuelle de travail était de 3000 heures et de « seulement » 1451 heures en 2006, soit une division par deux (4). Quel progrès social formidable arraché par les salariés aux patrons !

Mais Le gouvernement actuel veut faire tourner la roue de l’histoire en arrière. Il veut asservir tout un peuple en lui imposant de travailler jusqu’à 67 ans. Travailler tout le temps et jusqu’à 67 ans ou plus, voilà l’idéal de cette bourgeoisie libérale et moderne ! Quelle régression sociale !

En Grèce, en Irlande, au Portugal et en Espagne la situation économique et sociale des classes laborieuses n’est guère meilleure. Les gouvernements de ces pays, des authentiques représentants de la bourgeoisie, s’acharnent avec un zèle singulier à détruire tout ce que les ouvriers et les salariés en général ont obtenu grâce à leurs combats et à leurs sacrifices passés : suppression massive des emplois dans la fonction publique, suppression ou diminution drastique des prestations sociales, réduction et gel des salaires des fonctionnaires, baisse du salaire minimum lorsqu’il existe comme en Irlande qui passe de 8.65 l’heure à 7.65, baisse des pensions de retraite et allongement de la durée de cotisation, hausse de la taxe sur la valeur ajoutée payée essentiellement par ceux qui ne peuvent épargner puisqu’il s’agit d’un impôt sur la consommation etc. etc. etc. Par contre l’impôt sur les bénéfices des sociétés en Irlande par exemple, lui, reste inchangé : 12.5 % seulement, le plus faible des pays capitalistes industrialisés !

Le chef du gouvernement espagnol, le social-démocrate José Luis Zapatero, a décidé début décembre 2010 une nouvelle batterie de mesures pour satisfaire les marchés financiers. Signalons, entre autres, la suppression de l’allocation exceptionnelle de 426 euros accordée aux chômeurs en fin de droit et la réduction de l’impôt sur les sociétés pour les petites et moyennes entreprises. Ce énième plan prévoit également la privatisation partielle d’aéroports et le transfert de la gestion publique des aéroports de Madrid et de Barcelone au secteur privé avec toutes les conséquences sociales désastreuses, comme l’allongement de la durée du travail, pour les salariés.

Pour manifester sa reconnaissance à Zapatero, la bourse de Madrid a bondi de 4,4% juste après l’annonce de ces décisions antisociales. La Commission européenne, à son tour, a salué « la détermination du gouvernement » (5). Par contre, les contrôleurs aériens, eux, ont déclenché immédiatement une grève surprise très suivie. La réponse du gouvernement social-démocrate espagnol fut tout aussi rapide en déclarant « l’état d’alerte », une première dans l’Espagne post-franquiste ! Le vice-chef du gouvernement Alfredo Perez Rubalcab a déclaré, après une réunion d’urgence du gouvernement, « s’ils ne vont pas travailler, ils commettront un crime de désobéissance en vertu du code pénal militaire » !(6)

Les plans de régression économique et sociale se répètent, se succèdent et se ressemblent étrangement. Ils ont tous le même dénominateur commun : faire payer très cher au peuple les crises du capitalisme. Le peuple doit souffrir pour que les banquiers, les spéculateurs et autres parasites vivent dans l’opulence. Paul Lafargue (1842-1911), dans son célèbre « Droit à la paresse » décrit ainsi la France capitaliste, les banques et les prolétaires : « La France capitaliste, énorme femelle, velue de la face et chauve du crâne s’allonge sur un canapé de velours.(…) La banque à museau de fouine, à corps d’hyène et main de harpie, lui dérobe prestement les pièces de sans sous de la poche. Des prolétaires apportent aux pieds de la France capitaliste des monceaux de marchandises, de barriques de vin, des sacs d’or et de blé ».

Les bourgeoisies européennes, aidées par les agences de notation, le Fonds monétaire international( FMI), dont le patron n’est autre que Dominique Strauss-Kahn, la Banque centrale européenne (BCE), la Commission européenne et toutes les institutions de l’Union, ne reculent et ne reculeront devant rien pour trouver les milliards d’euros nécessaires à la survie du capital (7). Celui-ci, à l’instar du vampire, ne peut s’animer et s’épanouir qu’en suçant la richesse produite par les salariés. Plus il en pompe, et plus il en réclame ! Les salariés sont ainsi réduits à de simples machines à produire, sans trêve, de la richesse pour le compte de la classe dirigeante.

Des peuples entiers, de l’Irlande en Espagne, du Portugal à la Grèce en passant par la Grande Bretagne, l’Italie et la France, sont soumis au diktat du capital et de la classe qui le porte. C’est ce despotisme qui font, entre autres, de la bourgeoisie une classe méprisable car son mépris pour les hommes est sans limites. Elle leur enlève toute dignité et toute humanité.

Si l’Europe s’enfonce lentement dans les ténèbres, d’autres pays au monde ont choisi de sortir de l’obscurité et nous donnent quelques lueurs d’espoir. Certains peuples d’Amérique latine ont décidé de suivre une autre voie, celle du progrès social et du respect de la dignité humaine . Le cas de la Bolivie par exemple est très significatif à cet égard. Le peuple bolivien, guidé par le Mouvement vers le Socialisme d’Evo Morales, a non seulement engagé depuis 2005 un processus de réappropriation des richesses du pays auparavant entre les griffes des multinationales, mais il vient de réaliser une conquête sociale de portée historique : l’âge de départ à la retraite passe de 65 à 58 ans ! Certes la Bolivie n’est pas l’Europe, mais l’expérience de certains pays d’Amérique latine montre aux travailleurs européens, qui n’ont rien à attendre de leurs bourgeoisies respectives, qu’une autre voie est possible. Les travailleurs européens n’ont d’autres choix que de relever la tête et se dresser unis contre leur ennemi de classe, la bourgeoisie qui les méprise tant.

http://www.legrandsoir.info/Regression-sociale-sans-precedent-en-Europe.html

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifestations    Sam 11 Déc 2010, 17:36

AntoineG a écrit:
Alexis232 a écrit:

Sauf qu'il y a 50 000 milliards de produits toxiques en circulation,ces "produits toxiques" ont pourri tout le système et contaminé la plupart des titrisations.

Le terme "produit toxique" est une invention journalistique qui a connu un grand succès car elle joue sur la peur par sa proximité avec l'idée d'intoxication alimentaire.

D'autres ont parlé "d'actifs pourris", ce qui fait nettement moins peur et représente mieux la réalité.

Salut! on ne va pas jouer sur les mots,ces produits financiers très complexes sont compréhensibles et peuvent être décryptés par environ une centaine de personnes dans le monde.
Ce sont des équations qui ont pour objectifs de minimiser les risques en répartissant et en "mélangeant" les titres à haut risque avec des titres beaucoup plus sûres.
Cette répartition a divers niveaux:certains titres comportent 50% de "produits" à haut risque d'autres seulement 10%.
Le "problème" est que ces équations sont valables à condition que l'économie/croissance soit au rendez-vous...il y a aussi ce qu'on appel un "point critique" c'est à dire un décalage trop important entre économie réelle et spéculative à ne pas dépasser.
Si nous somme dans une situation ou la croissance est faible que le seuil critique est dépassé eh bien le château de carte s'écroule.
Ça c'est "l'explication" technique,conjoncturelle etc.
il existe d'autres raisons structurelles(relatives à l'architecture et au fonctionnement "de fond" de la finance) mais aussi éthique/morales,je parle de la mentalité qui anime ces personnes aux commandes de la "machine" financière.






Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Mar 14 Déc 2010, 08:53

http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/senat-us-un-homme-a-parle-28685


Mark Madoff , l'un des deux fils de Bernard Madoff , vient de se suicider .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 15 Déc 2010, 17:40

Violentes manifestations à Athènes contre le plan de rigueur


De violents incidents ont éclaté dans le centre d'Athènes le 15 décembre 2010 en marge de manifestation contre l'austérité. A. MESSINIS/ AFP

ECONOMIE - Un député conservateur a même été frappé par des manifestants...


La rigueur ne passe plus en Grèce. Quelque 20.000 personnes ont manifesté à Athènes ce mercredi contre la politique d’austérité menée par le gouvernement. La manifestation a déviant à la mi-journée dans le centre de la capitale, où des individus ont lancé des cocktails Molotov sur deux grands hôtels.Au total, il y a eu une dizaine d'interpellations et trois blessés.
«Voleur! Honte à vous!»


La police est intervenue à coups de gaz lacrymogènes pour les disperser mais les heurts se sont poursuivis aux abords du Parlement entre des militants d’extrême gauche et des policiers. Des voitures ont été incendiées, du mobilier urbain détruit.

Un député conservateur, Kostis Hatzidakis, qui quittait le Parlement, a été pris à partie par quelque 200 manifestants, qui l’ont molesté. Ils ont pourchassé l'ancien ministre en criant «Voleur! Honte à vous!», lui ont lancé des pierres et l'ont frappé à coups de bâton. Finalement l’élu, le visage en sang, n’a dû son salut qu’à l’intervention des forces de police qui l’ont mis à l’abri dans un immeuble. Des heurts ont également eu lieu à Salonique.
Grève générale très suivie


Les syndicats de la fonction publique et du secteur privé ont appelé à la mobilisation contre le projet de budget 2011 que le Parlement examinera la semaine prochaine et qui prolonge l'effort réclamé aux Grecs. Les slogans des manifestants visent particulièrement le FMI et l’Union européenne, qui réclament des efforts à Athènes pour redresser ses comptes publics. «Nous devons signifier au gouvernement que nous n'accepterons pas des mesures qui ne mènent qu'à l'appauvrissement et au chômage», a martelé à Reuters Ilias Iliopoulos, secrétaire général du syndicat de la fonction publique Adedy.

Depuis mardi soir minuit, la Grèce tourne au ralenti: transports publics, aériens et maritimes sont paralysés pour cette nouvelle journée d’action. Mercredi matin, les navires étaient en rade dans les ports, les rues bouchées du centre d'Athènes avaient l'allure de parkings géants et les chaînes de télévision et radios ne donnaient plus d'informations en raison de la grève des journalistes. Les hôpitaux et ministères fonctionnaient au ralenti tandis que nombre de salariés du secteur privé sont restés chez eux.

---------------------------------

Sans oublier ce qui se passer le mardi 14 a Rome .

Lancers de pétards et de pavés, charges de la police et grenades lacrymogènes: de violents heurts ont opposé, hier, à Rome, des manifestants aux forces de l'ordre.









Des heurts particulièrement violents ont éclaté, hier, dans le centre historique de Rome, en marge d'une manifestation d'étudiants. Une cinquantaine de manifestants ont été blessés et 22d'entre eux ont dû être hospitalisés pour des blessures superficielles et des contusions, selon des sources médicales. De son côté, le ministre de la Défense, Ignazio La Russa a fait état de 50 blessés parmi les membres des forces de l'ordre. Des dizaines de milliers de jeunes, 100.000 selon les organisateurs, avaient commencé à défiler, hier matin, dans le calme, dans le centre de Rome contre la politique gouvernementale en matière d'éducation, scandant «non à la confiance!» alors que les députés discutaient de la motion de censure contre le chef du gouvernement. Des manifestants, casqués, ont tenté de s'approcher du Sénat et de la Chambre des députés, mais ont été refoulés par les forces de l'ordre sur lesquelles ils ont lancé des oeufs, des pétards, des fumigènes et de la peinture. Dès l'annonce du vote remporté par Silvio Berlusconi, des manifestants se sont déversés dans la via del Corso, artère centrale de la capitale romaine où les boutiques avaient baissé leurs rideaux de fer.

Scènes de guérilla urbaine

De petits groupes très violents se sont confrontés à la police pendant plusieurs heures, incendiant des voitures le long du Tibre et à proximité de la place du Peuple, ainsi que plusieurs fourgons de police. Ils s'en sont aussi pris à des autobus et la circulation a été complètement bloquée dans l'après-midi. Le Corso était jonché de bancs publics arrachés et de pavés utilisés comme projectiles par les manifestants, ainsi que de poubelles en feu. Certains manifestants, appartenant au mouvement Black Block, étaient reconnaissables à leurs vêtements noirs, passe-montagnes et casques. À la tombée de la nuit, le calme est peu à peu revenu dans les rues de la capitale.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/violents-heurts-dans-le-centre-de-rome-15-12-2010-1148128.php
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 15 Déc 2010, 17:40

C'est sûr : personne n'aime gagner moins. Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Mer 15 Déc 2010, 19:38



Voila une bonne emmision qui date de la semaine passé sur Fox.
Ca tombe bien alors que les violences s'elevent de Moscou à londres... Et Ce n'est que le debut .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Jeu 16 Déc 2010, 17:46

Scènes d’émeutes à Athènes : un ministre agressé
Scènes d’émeutes dans le centre d’Athènes (Grèce), mercredi 15 décembre 2010, au cours de la journée de grève pour manifester contre le plan de rigueur instauré par le gouvernement de Georges Papandréou.

Des cocktails molotov ont été lancés sur la police et sur deux hôtels de luxe. L’ancien ministre des Transports et des Communications, Kostis Hatzidakis (*), a failli être lynché par la foule. Il s’en tire avec quelques blessures légères infligées par des jets de pierres, des coups de poing et des coups de bâton.

Les députés grecs se sont accordés, mardi soir, pour réformer le marché du travail, avec notamment des réductions de salaires dans les entreprises de transports publiques, et un choix de privilégier les accords d’entreprise sur les accords de branche, dans les négociations collectives.

« Les syndicats de la fonction publique et du secteur privé ont appelé à la mobilisation contre le projet de budget 2011 que le Parlement examinera la semaine prochaine et qui prolonge l’effort réclamé aux Grecs.
Le mouvement de grève s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle journée d’action à l’échelle européenne avant le sommet européen de jeudi et vendredi. » ( L’Express : Journée de grève contre la rigueur en Grèce, violences à Athènes )


(*) Kostás Hadjidákis (ou Kostis Hatzidakis) : Ministre des Transports et des Communications de 2007 à 2009 et Ministre du Développement en 2009.

Sources : Russia today / L’Express


--------------------------------------------------------------------------------





Dernière édition par joker911 le Ven 17 Déc 2010, 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Manifestations    Ven 17 Déc 2010, 07:38

George Carlin y fait allusion dans son show :
http://www.dailymotion.com/video/xbjfis_le-reve-americain-george-carlin_webcam
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Ven 17 Déc 2010, 20:01

Voila ce qui se passe en grece alors que les journaux televisé nous parlent de la reunion ou ils ont trouvé un moyen de souver l'euro ...

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Ven 28 Jan 2011, 12:29

Egypte: pas d’accès à internet, nouvelles manifestations anti-régime prévues

LE CAIRE – Les forces de sécurité étaient mobilisées vendredi en Egypte pour faire face à une quatrième journée de manifestations sans précédent contre le régime de Hosni Moubarak, alors que le réseau internet était inaccessible selon des usagers.
L’opposant égyptien le plus en vue, Mohamed ElBaradei, ex-patron de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), devait prendre part aux protestations qui ont coûté la vie à sept personnes, blessé des dizaines et entraîné plus de 1.000 arrestations depuis mardi à travers l’Egypte.
La police a quadrillé les rues du Caire et était postée dans les endroits stratégiques de la capitale. Les manifestations durant les trois derniers jours avaient tourné à la violence et des heurts avaient éclaté entre manifestants et policiers dan plusieurs villes.
Il s’agit des plus importantes protestations depuis l’arrivée au pouvoir en 1981 de M. Moubarak, 82 ans, qui n’a pas commenté publiquement ce mouvement de contestation.
Le président égyptien est critiqué notamment pour n’avoir jamais levé l’état d’urgence en place depuis près de 30 ans. Avec plus de 80 millions d’habitants, l’Egypte est le pays le plus peuplé du monde arabe et plus de 40% de sa population vit avec moins de 2 dollars par jour et par personne.
Les sites de socialisation Facebook et de micro-blogging Twitter ont été largement utilisés par les militants appelant aux manifestations de contestation. Ils avaient au préalable été bloqués jeudi en début de soirée.
« Le réseau internet est coupé aujourd’hui (vendredi) en Egypte », a déclaré la réception d’un grand hôtel de la capitale, une information confirmée par d’autres établissements.
Avant l’aube, des internautes du Caire avaient déjà fait état de l’impossibilité de se connecter à internet, tandis que d’autres signalaient des lenteurs et des coupures intermittentes. Plusieurs particuliers contactés par l’AFP à travers le pays ont confirmé ne pas avoir accès au web.
Il n’a pas été possible de joindre dans l’immédiat les fournisseurs internet pour expliquer ces coupures.
Les services de messagerie téléphonique ne fonctionnaient non plus vendredi matin, ont constaté des journalistes de l’AFP au Caire, une information confirmée par des usagers en province.
De nouveaux appels ont été lancés pour des manifestations vendredi, à l’issue des traditionnelles prières musulmanes qui ont lieu en milieu de journée.
Mais le ministère de l’Intérieur a, dans un communiqué, « renouvelé sa mise en garde » contre de nouvelles manifestations et affirmé que « des mesures décisives seront prises pour y faire face, en conformité avec la loi ».
Les Frères musulmans, principale force de l’opposition qui avaient au départ appuyé du bout des lèvres les manifestations, ont annoncé leur participation aux protestations « de la colère » de vendredi.
Au moins vingt membres de la confrérie été arrêtés, a annoncé à l’AFP l’avocat de cette formation, Abdelmoneim Abdel Maqsoud.
Les manifestations ont été inspirées par le soulèvement populaire ayant chassé le président Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir en Tunisie à la mi-janvier.
(©AFP / 28 janvier 2011 09h03)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Sam 29 Jan 2011, 12:31

EN DIRECT. Egypte: Moubarak «doit partir» pour el-Baradeï





Publié le 29.01.2011, 08h15 | Mise à jour : 11h42



La répression de la révolte populaire a fait au moins 27 morts en quatre jours. | LP/Olivier Corsan

Au lendemain du «vendredi de la colère» et après quatre jours de violentes manifestations anti-gouvernementales ayant fait une cinquantaine de morts, la tension n'est pas retombée en Egypte. Malgré la promesse de réformes et l'annonce attendue d'un nouveau gouvernement, des milliers de manifestants continuent de demander le départ du président égyptien Hosni Moubarak.

sas_pageid='2358/30028'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_international
sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);






SUR LE MÊME SUJET


11h35. Le Parti communiste français a appelé [url=http://actualites.leparisien.fr/nicolas sarkozy.html]Nicolas Sarkozy[/url] à «sortir de son silence complaisant et scandaleux» sur les manifestations en Egypte.

11h30. Les manifestations en Egypte ont fait au moins 1 030 blessés ces derniers jours. L'armée à enjoint la population à respecter le couvre-feu.

11h25. Le gouvernement égyptien a démissionné.

11h20. La démission du gouvernement est imminente. Hosni Moubarak annoncera dans la foulée la personnalité du nouveau Premier ministre.

11h15. 30 cadavres, dont ceux de deux enfants, viennent d'être amenés dans un hôpital du Caire, a annoncé la radio France Info. Les manifestations de vendredi, pacifiques au départ, ont vraisemblablement déviant.

11h10. «L'Iran suit et observe attentivement les événements en Egypte, et attend des responsables du pays qu'ils écoutent la voix de la nation musulmane et qu'ils se soumettent à ses exigences légitimes», a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne samedi. Le Caire et Téhéran ont rompu leurs liens diplomatiques il y a trente ans.

10h55. Hosni Moubarak «doit partir», estime l'opposant et prix Nobel de la paix Mohamed el Baradeï, qui s'est exprimé sur France 24. «Je descendrai dans la rue aujourd'hui (samedi) avec mes collègues pour contribuer à apporter un changement (...) et pour dire au président Moubarak qu'il doit partir» a-t-il ajouté.

10h25. Le mot «Egypte» était samedi censuré sur plusieurs sites de micro-blogging en Chine, où le parti communiste au pouvoir se méfie des questions des réformes politiques, y compris à l'étranger.

10h20. Les manifestations récentes ont fait au moins 53 morts, affirme Al Jazeera. 15 personnes ont été tuées à Suez et 23 à Alexandrie, deuxième ville du pays.

10h15. Plusieurs témoins ont fait part à l'AFP de heurts violents entre manifestants et policiers à Ismaïliya.

10h05. Un supermarché du géant français Carrefour a été pillé samedi à la périphérie du Caire, ont indiqué des témoins à l'AFP.

9h50. «Il est conseillé de différer tout voyage qui n'aurait pas un caractère d'urgence» vers l'Egypte, souligne la rubrique Conseils aux voyageurs du site du Quai d'Orsay www.diplomatie.gouv.fr.

9h20. Un «bon millier de manifestants» sont réunis place Tahrir, dans le centre du Caire, a constaté le photographe du Parisien présent sur place. «Il y a des chars de l'armée mais les militaires laissent les manifestants monter dessus, ce n'est pas hostile».

9h15.
Selon l'agence Reuters, des policiers ont tiré au Caire.

9h10.
Une présence militaire importante a été constatée à Suez par un journaliste de Reuters.

9h05. Un journaliste de l'AFP a constaté samedi matin la présence de milliers de manifestants dans le centre-ville du Caire.

9h00. Les téléphones portables fonctionnent à nouveau
, a constaté l'envoyée spéciale du Parisien au Caire. Les services de téléphonie mobile ont été partiellement rétablis, selon l'AFP.

8h50. «Il y a eu des détonations dans le centre ville, et le couvre-feu n'a pas du tout été respecté», a constaté ce matin l'envoyée spéciale du Parisien au Caire, Ava Djamshidi, ajoutant que ça «sentait» encore la fumée dehors.

7h30. « Il y a du verre partout...les carcasses de voitures de police brûlées ont été retirées» a constaté une journaliste d'Al Jazeera au Caire samedi matin, ajoutant qu'il y a eu «des heures et des heures d'escarmouches dans les rues de la capitale» durant la nuit. Le siège du parti présidentiel était toujours en feu au petit matin.

VIDEO. Les Egyptiens défient le pouvoir sous les yeux de l'armée







1h00.
Le président américain [url=http://actualites.leparisien.fr/barack obama.html]Barack Obama[/url] a exhorté son homologue égyptien Hosni Moubarak à prendre des mesures «concrètes» en faveur de réformes politiques et à ne pas avoir recours à la violence contre les manifestants hostiles à son régime.

Voila ce qui se passe en Egypte.


Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Manifestations    Dim 30 Jan 2011, 21:21

L'épreuve de force?


Al-Jazeera bloquée depuis ce midi, forte présence militaire, survol du Caire par des avions de chasse, la situation en ce dimanche tourne à la répression.



Si Moubarak utilise la force, ce sera avec l'aval des occidentaux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifestations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestations en Egypte : Entretien avec le Patriarche d'Alexandrie
» Les manifestations volcaniques dangereuses
» Manifestations contre la christianophobie : récits
» Les manifestations métapsychiques des animaux
» Manifestations islamiques en Indonésie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: