DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le “Fonds Lilith” pour l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 17:28

Le “Fonds Lilith” pour l'avortement

LifeSite signale l'existence d'une association texane d'aide aux femmes « trop démunies » pour pouvoir s'offrir un avortement. Et ce n'est pas tant l'association qui retient l'attention – quoiqu'elle ait « aidé » 837 femmes pauvres en 2009, comme elle l'annonce avec satisfaction – mais son nom. Il s'agit du « Lilith Fund » (Fonds Lilith), nom décidément révélateur.

Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : « Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre. »

Ce qui fait d'elle, aujourd'hui, dans la culture « wicca » (celle des sorcières) et occultiste, la « première Eve » ou la « première mère » de l'humanité ».

Condensée de bien des légendes, récupérée par la Kabbale, Lilith a suscité beaucoup de récits où elle apparaît comme femme fatale, tentatrice, démon. Le récit hébreu la voit s'envoler elle-même du paradis terrestre avec les ailes qu'elle a quémandées à Dieu ; celui-ci la punit en condamnant à mort cent de ses enfants-démons. Lilith se rebelle : elle affirme son perpétuel désir de rendre malades et de tuer les nouveau-nés.

LifeSite y voit le porte-drapeau parfait de l'industrie de l'avortement, l'experte en contrôle de la population originelle ; sa figure traverse les diverses cultures pour apparaître comme un symbole de stérilité perverse : Lilith, monstrueuse, est celle qui terrifie les jeunes mamans en étranglant et en dévorant leurs enfants.

Plus étonnante encore est la manière dont la présente la mythologie grecque : Lilith, est associée à Lamia, amante de Zeus dont Hera dévore ou la fait dévorer ses propres enfants. Du coup elle mange les nouveau-nés mais souffre irrémédiablement de la mort de ses propres bébés. Irrémédiablement parce que Zeus lui interdit de fermer les yeux et la force de regarder toujours ses enfants morts, sauf pendant les moments où, dans sa pitié, il lui permet d'arracher ses yeux.

L'invoquer comme symbole reviendrait-il à reconnaître, de manière subliminale, la réalité du traumatisme post-abortif qui accable tant de femmes incapables de supporter le souvenir de leur avortement ?

Ou est-ce quelque chose de plus cynique encore ? Une page Facebook qui fonctionnait il y a quelques années suggérait aux femmes cette périphrase pour dire qu'elles avaient avorté : « J'ai rencontré Lilith. »

On reste pantois devant tant de sincérité.

© leblogdejeannesmits.

http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/11/le-fonds-lilith-pour-lavortement.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 17:33

Simon1976 a écrit:
Le “Fonds Lilith” pour l'avortement

LifeSite signale l'existence d'une association texane d'aide aux femmes « trop démunies » pour pouvoir s'offrir un avortement. Et ce n'est pas tant l'association qui retient l'attention – quoiqu'elle ait « aidé » 837 femmes pauvres en 2009, comme elle l'annonce avec satisfaction – mais son nom. Il s'agit du « Lilith Fund » (Fonds Lilith), nom décidément révélateur.

Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : « Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre. »

Ce qui fait d'elle, aujourd'hui, dans la culture « wicca » (celle des sorcières) et occultiste, la « première Eve » ou la « première mère » de l'humanité ».

Condensée de bien des légendes, récupérée par la Kabbale, Lilith a suscité beaucoup de récits où elle apparaît comme femme fatale, tentatrice, démon. Le récit hébreu la voit s'envoler elle-même du paradis terrestre avec les ailes qu'elle a quémandées à Dieu ; celui-ci la punit en condamnant à mort cent de ses enfants-démons. Lilith se rebelle : elle affirme son perpétuel désir de rendre malades et de tuer les nouveau-nés.

LifeSite y voit le porte-drapeau parfait de l'industrie de l'avortement, l'experte en contrôle de la population originelle ; sa figure traverse les diverses cultures pour apparaître comme un symbole de stérilité perverse : Lilith, monstrueuse, est celle qui terrifie les jeunes mamans en étranglant et en dévorant leurs enfants.

Plus étonnante encore est la manière dont la présente la mythologie grecque : Lilith, est associée à Lamia, amante de Zeus dont Hera dévore ou la fait dévorer ses propres enfants. Du coup elle mange les nouveau-nés mais souffre irrémédiablement de la mort de ses propres bébés. Irrémédiablement parce que Zeus lui interdit de fermer les yeux et la force de regarder toujours ses enfants morts, sauf pendant les moments où, dans sa pitié, il lui permet d'arracher ses yeux.

L'invoquer comme symbole reviendrait-il à reconnaître, de manière subliminale, la réalité du traumatisme post-abortif qui accable tant de femmes incapables de supporter le souvenir de leur avortement ?

Ou est-ce quelque chose de plus cynique encore ? Une page Facebook qui fonctionnait il y a quelques années suggérait aux femmes cette périphrase pour dire qu'elles avaient avorté : « J'ai rencontré Lilith. »

On reste pantois devant tant de sincérité.

© leblogdejeannesmits.

http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/11/le-fonds-lilith-pour-lavortement.html

Quelle horreur !! affraid je me rends de plus en plus compte à quel point le monde est corrompu ! :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 17:36

Julienne a écrit:
Simon1976 a écrit:
Le “Fonds Lilith” pour l'avortement

LifeSite signale l'existence d'une association texane d'aide aux femmes « trop démunies » pour pouvoir s'offrir un avortement. Et ce n'est pas tant l'association qui retient l'attention – quoiqu'elle ait « aidé » 837 femmes pauvres en 2009, comme elle l'annonce avec satisfaction – mais son nom. Il s'agit du « Lilith Fund » (Fonds Lilith), nom décidément révélateur.

Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : « Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre. »

Ce qui fait d'elle, aujourd'hui, dans la culture « wicca » (celle des sorcières) et occultiste, la « première Eve » ou la « première mère » de l'humanité ».

Condensée de bien des légendes, récupérée par la Kabbale, Lilith a suscité beaucoup de récits où elle apparaît comme femme fatale, tentatrice, démon. Le récit hébreu la voit s'envoler elle-même du paradis terrestre avec les ailes qu'elle a quémandées à Dieu ; celui-ci la punit en condamnant à mort cent de ses enfants-démons. Lilith se rebelle : elle affirme son perpétuel désir de rendre malades et de tuer les nouveau-nés.

LifeSite y voit le porte-drapeau parfait de l'industrie de l'avortement, l'experte en contrôle de la population originelle ; sa figure traverse les diverses cultures pour apparaître comme un symbole de stérilité perverse : Lilith, monstrueuse, est celle qui terrifie les jeunes mamans en étranglant et en dévorant leurs enfants.

Plus étonnante encore est la manière dont la présente la mythologie grecque : Lilith, est associée à Lamia, amante de Zeus dont Hera dévore ou la fait dévorer ses propres enfants. Du coup elle mange les nouveau-nés mais souffre irrémédiablement de la mort de ses propres bébés. Irrémédiablement parce que Zeus lui interdit de fermer les yeux et la force de regarder toujours ses enfants morts, sauf pendant les moments où, dans sa pitié, il lui permet d'arracher ses yeux.

L'invoquer comme symbole reviendrait-il à reconnaître, de manière subliminale, la réalité du traumatisme post-abortif qui accable tant de femmes incapables de supporter le souvenir de leur avortement ?

Ou est-ce quelque chose de plus cynique encore ? Une page Facebook qui fonctionnait il y a quelques années suggérait aux femmes cette périphrase pour dire qu'elles avaient avorté : « J'ai rencontré Lilith. »

On reste pantois devant tant de sincérité.

© leblogdejeannesmits.

http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/11/le-fonds-lilith-pour-lavortement.html

Quelle horreur !! affraid je me rends de plus en plus compte à quel point le monde est corrompu ! :evil:

Oui, ça laisse pantois, comme dit Jeanne Smits ! Shocked

Le monde entier est au pouvoir du Mauvais, comme dit saint Jean (1 Jean 5, 19) :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Perceval



Masculin Messages : 31
Inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 17:41

Simon1976 a écrit:

Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : « Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre. »

La première mal-baisée de l'Histoire, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 19:05

Bien triste personnage que celui de Lilith, un démon ni plus ni moins.

La bible de manque pas de ces personnages effrayants, comme Jézabel, adoratrice d'idoles, et cherchant à faire mourir Elie.

Elle-même mourra dans de tragiques circonstances.

On ne se moque pas de Dieu :no
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 21:10

affraid

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 22:59

Il faudrait créer un Fonds Marie pour la vie. Idea
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 23:39

Oui, c'est une excellente idée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le “Fonds Lilith” pour l'avortement   Mer 01 Déc 2010, 23:42

Perceval a écrit:
Simon1976 a écrit:

Qui était donc Lilith ? Le site de l'association répond : « Lilith était la première femme créée par Dieu, comme épouse et égale d'Adam. Comme Lilith refusait d'être servile ou soumise, elle fut renvoyée d'Eden. Aujourd'hui, Lilith est l'icône féministe de la femme forte, à l'esprit libre. »

La première mal-baisée de l'Histoire, quoi.

bonsoir Perceval,

t'es un romantique a toi tout seul dis donc !!

certainement quand on refuse d'aimer au prix de l'Amour on en vient a faire ce que tu dis , mais ça entraine encore a pire !!


Revenir en haut Aller en bas
 
Le “Fonds Lilith” pour l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prions pour l'avortement par ce chapelet
» Chapelets pour la Vie, 'manifestation odieuse contre l'avortement ??
» Un foetus appelé comme témoin pour justifier l'interdiction de l'avortement !
» Citation sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG, avortement)
» Royaume-Uni : huit ans de prison pour un avortement tardif !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: