DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le bon sens suisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le bon sens suisse   Dim 28 Nov 2010, 17:56

Chaque communauté nationale doit s'occuper de ses propres criminels.

Voilà la leçon que vient de nous donner le bon sens populaire suisse,
qui vient de demander par votation DÉMOCRATIQUE le renvoi immédiat des étrangers dans leur pays coupables de crimes tels que les «viol, délit sexuel grave, e actes de violence tels que le brigandage »

Bien sûr certaines personnes qui manifestement ont du mal à cacher leur tempérament anti-démocratique et disent que ça "bafoue le droit international". En quoi ? Et pourquoi ? On ne sait pas vraiment.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/28/01003-20101128ARTFIG00128-la-suisse-se-prononce-sur-le-renvoi-des-criminels-etrangers.php

Le monde bien sûr en profite pour citer des experts qui insultes les suisses de xénophobes et autres noms d'oiseau.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/11/24/le-renvoi-des-criminels-etrangers-nouvelle-bataille-de-l-extreme-droite-suisse_1444245_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Dim 28 Nov 2010, 23:16

salut

Les Suisses sont maîtres chez eux, ils ont donc le droit de renvoyer un étranger coupable de crimes commis sur leur territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Dim 28 Nov 2010, 23:43

salut :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Lun 29 Nov 2010, 19:28

nilamitp a écrit:
...

Bien sûr certaines personnes qui manifestement ont du mal à cacher leur tempérament anti-démocratique et disent que ça "bafoue le droit international". En quoi ? Et pourquoi ? On ne sait pas vraiment.

...

1) le renvoi automatique vers des pays où le délinquant est en danger de mort

2) l'absence de proportionnalité dans les délits donnant lieu à un renvoi automatique : une femme de charge travaillant au noir est mise sur le même plan qu'un assassin .
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Lun 29 Nov 2010, 20:44

boudo a écrit:

1) le renvoi automatique vers des pays où le délinquant est en danger de mort.
C'est rosse, ce que je vais dire, mais l'avantage c'est que ces délinquants veilleront à changer leurs moeurs en restant correct.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Lun 29 Nov 2010, 21:02

L'expulsion des criminels étrangers était déjà pratiquée en Suisse à grande échelle (plusieurs dizaines par an, comme dans les autres pays européens d'ailleurs) avant la votation. Celle-ci doit d'ailleurs encore être traduite dans une loi par le parlement, qui a son mot à dire. Comme la votation sur les minarets de l'an dernier, c'est une initiative populiste de la droite nationaliste, jouant sur les sentiments d'insécurité et une liberté politique mal éclairée par la raison saine, qui défend l'égalité de tous les habitants d'un pays devant la loi. La même loi pour tous ! Si on peut expulser un "étranger", alors on doit pouvoir expulser un "Suisse". Où ? Sur la lune voyons.

Cela dit il est raisonnable de se protéger contre la remise en question lucide et responsable des valeurs chrétiennes dans la société actuelle. Or ce ne sont pas les criminels étrangers qui remettent en question ces valeurs, on ne vole ou ne viole généralement pas pour des raisons idéologiques, mais parce que l'on est un pécheur impénitent. Le danger pour le christianisme ne vient pas de là mais de l'extrême droite nationaliste, qui campe sur une idée de la société chrétienne qui est celle de l'Antichrist, avec un Dieu-idole, Satan, trônant sur un monde sans pauvres, sans chomeurs, sans handicapés, sans vieux, sans jeunes-filles mères, et sans étrangers.

Alors bon sens suisse, d'accord, mais dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Lun 29 Nov 2010, 23:09

scholasate a écrit:
... une liberté politique mal éclairée par la raison saine, qui défend l'égalité de tous les habitants d'un pays devant la loi. La même loi pour tous ! Si on peut expulser un "étranger", alors on doit pouvoir expulser un "Suisse". Où ? Sur la lune voyons.

...
Un des principes du droit international est l'interdiction de l'expulsion des nationaux .

La déclaration UNIVERSELLE des droits de l'homme impose seulement le même respect pour tout être humain , fût-il criminel . Mais elle n'impose pas , que je sache , de donner les mêmes droits au citoyen et à l'étranger d'une nation donnée .
C'est la notion d'automaticité ABSOLUE du renvoi , qui est inacceptable du point de vue des droits de l'homme , car elle entraînera dans la pratique un manque de respect de l'être humain , assimilé à un numéro . Mais j'imagine que le gouvernement helvétique va peaufiner le texte voté par la population .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 01:06

Bonsoir,
il faudrait se demander pourquoi, tout à coup, les Suisses votent une telle loi, ou encore pourquoi les partis populistes montent dans plusieurs pays d'Europe. Est-ce parce que les gens deviennent xénophobes du jour au lendemain? Ou est-ce parce qu'il y a hélas un réel problème, qui entraîne mécaniquement ces réactions de rejet?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 07:07

Excellente question , en effet . Les déséquilibres du globe sont en train de se déplacer , subrepticement , et entraînent des réactions bien naturelles d'autodéfense .

Les droits de l'homme ne sont hélas faciles à appliquer que lorsque tout ou presque tout , va bien .
Les malheureux naufragés du radeau de la Méduse n'ont pas réussi à appliquer la Déclaration des droits de l'homme , pourtant déjà votée .

Personnellement , je ne m'estime pas avoir le droit de juger la décision de la majorité du peuple suisse . Mais je m'attends à ce que les professionnels du droit et le gouvernement
helvétique déterminent les exceptions indispensables et les modalités de leur mise en oeuvre .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 07:35

Pour illustrer les problèmes que peut entraîner une justice automatique , j'ai un exemple personnel , plus anodin que l'expulsion , puisqu'il s'agit de circulation routière .

J'avais été révolté par l'instauration , en Israël à titre de première , des PV automatiques : le radar lit la plaque d'immatriculation du contrevenant et l'ordinateur central détermine l'adresse de l'immatriculé , tape une lettre , la cachète et l'envoie à l'intéressé .

Ma colère passée , je m'étais dit que ce système faisait gagner du temps aux policiers et aux juges , ce qui leur permettrait d'être plus actif pour des causes plus importantes .

Un jour , mon beau-fils vient , atterré , me demander de l'aide . Il venait de recevoir , en provenance des Pays-Bas voisins , une amende pour excès de vitesse , alors qu'à l'heure des faits , sa voiture circulait à ... Perpignan .
Je vous passe la galère des communications téléphoniques , des envois de lettres recommandées , des renvois d'un service néerlandais à l'autre , afin de rétablir la justice .
Heureusement que je connais la langue de Vondel mais ma surdité compliquait la tâche .

L'explication est inquiétante : des délinquants résidant aux Pays-Bas fabriquent de fausses plaques belges et les apposent sur leur voiture pour commettre leurs méfaits . J'ai obtenu
( difficilement ) la photo prise par le radar ; il s'agissait bien du même numéro de plaque
que celui de mon beau-fils et le type de voiture n'était pas identifiable ; heureusement ,
l'emplacement de la plaque ne correspondait pas au type de voiture de mon beau-fils .

Les services de police et les juges sont débordés à l'heure actuelle et un peu d'automaticité
leur allégerait la tâche mais les dérives sont toujours possibles ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:24

boudo a écrit:
nilamitp a écrit:
...

Bien sûr certaines personnes qui manifestement ont du mal à cacher leur tempérament anti-démocratique et disent que ça "bafoue le droit international". En quoi ? Et pourquoi ? On ne sait pas vraiment.

...

1) le renvoi automatique vers des pays où le délinquant est en danger de mort

cas extrêmement rare. A traiter au cas par cas.

2) l'absence de proportionnalité dans les délits donnant lieu à un renvoi automatique : une femme de charge travaillant au noir est mise sur le même plan qu'un assassin .

Oui, bien sûr, il faut bien sûr affiner, ça c'est le rôle des parlementaires suisses. Je pense aussi que c'est bon pour les crimes mais pas pour les délits (toutes sortes de fraudes), sauf si c'est vraiment un réseau organisé.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:25

boudo a écrit:
Pour illustrer les problèmes que peut entraîner une justice automatique , j'ai un exemple personnel , plus anodin que l'expulsion , puisqu'il s'agit de circulation routière .

J'avais été révolté par l'instauration , en Israël à titre de première , des PV automatiques : le radar lit la plaque d'immatriculation du contrevenant et l'ordinateur central détermine l'adresse de l'immatriculé , tape une lettre , la cachète et l'envoie à l'intéressé .

Ma colère passée , je m'étais dit que ce système faisait gagner du temps aux policiers et aux juges , ce qui leur permettrait d'être plus actif pour des causes plus importantes .

Un jour , mon beau-fils vient , atterré , me demander de l'aide . Il venait de recevoir , en provenance des Pays-Bas voisins , une amende pour excès de vitesse , alors qu'à l'heure des faits , sa voiture circulait à ... Perpignan .
Je vous passe la galère des communications téléphoniques , des envois de lettres recommandées , des renvois d'un service néerlandais à l'autre , afin de rétablir la justice .
Heureusement que je connais la langue de Vondel mais ma surdité compliquait la tâche .

L'explication est inquiétante : des délinquants résidant aux Pays-Bas fabriquent de fausses plaques belges et les apposent sur leur voiture pour commettre leurs méfaits . J'ai obtenu
( difficilement ) la photo prise par le radar ; il s'agissait bien du même numéro de plaque
que celui de mon beau-fils et le type de voiture n'était pas identifiable ; heureusement ,
l'emplacement de la plaque ne correspondait pas au type de voiture de mon beau-fils .

Les services de police et les juges sont débordés à l'heure actuelle et un peu d'automaticité
leur allégerait la tâche mais les dérives sont toujours possibles ...

Ça se fait en Amérique du Nord aussi. Ça va obliger les matamores du volant à freiner leurs ardeurs ! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:27

Suisse: quand le peuple reprend les choses en mains...
Par Ivan Rioufol le 29 novembre 2010 14h24

Forcément. SOS Racisme dénonce, ce lundi, une "nouvelle avancée" du racisme en Suisse, après l'approbation hier par référendum (à 52,9 %) d'une possible expulsion des étrangers s'ils ont été condamnés pour meurtre, viol, délit sexuel, brigandage, traite d'êtres humains, trafic de drogue ou fraudes aux aides sociales. L'organisation explique: "Un an après le référendum ayant abouti à l'interdiction des minarets sur son territoire, la Suisse, sous l'impulsion une fois de plus de la très xénophobe UDC montre une fois de plus un visage haineux, s'obstinant à voir dans la figure de l'Autre la source de tous les maux réels ou fantasmés de la société". Lui emboîtant le pas, de nombreux médias tordent le nez devant ce résultat, souvent enterré sous la forme d'une brève. Pour ma part, je ne vois aucun racisme dans cette légitimation de la double peine qui ne prend en compte, évidemment, que des actes graves. Il ne me semble pas scandaleux de rappeler à un étranger son devoir de respecter les règles et les lois du pays qui l'accueille. Et je trouve assez réjouissant de voir les Suisses, caricaturés depuis un an par la bien-pensance, renouveler leur rejet du politiquement correct représenté par ces faiseurs de morale qui, par leur soutien aux minorités rebelles à l'intégration, participent à la déconstruction des nations.

Cette reprise en main de la politique par le peuple lui-même est l'aveu de l'échec des élites, elles-mêmes converties aux clichés promus par de prétendus humanistes qui ne supportent pas d'entendre s'exprimer le tiers-état. Autant le populisme est méprisable quand il feint de croire que la foule a forcément raison, autant il est respectable quand il retrouve les élémentaires mécanismes de la démocratie, pour l'instant confisquée en France. La frustration y est d'autant plus forte qu'aucun moyen d'expression n'est offert aux citoyens, dépossédés de la maîtrise de leur destin. La majorité des médias préfère diaboliser les attentes sécuritaires de la classe moyenne plutôt que d'essayer de les comprendre. Les ragots diplomatiques révélés aujourd'hui par le site internet WikiLeaks ne peuvent faire oublier le manque de curiosité sur la vie du peuple, qui n'est pas la vie du people. Or cette situation est malsaine. Elle accentue le sentiment de trahison du pouvoir, cette colère qui a fait descendre dans les rues, samedi, près de 100.000 Irlandais pour protester contre les défaillances de leurs dirigeants dans la gestion de leur pays ruiné. La résistance du peuple suisse ne peut qu'être exemplaire aux yeux d'européens révoltés par les incompétences des puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:28

http://media.rtl.fr/online/sound/2010/1130/7639849784_z-comme-zemmour-du-30-nov-2010.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:30

L'excellente chronique d4eric Zémour sur ce thème :

http://www.rtl.fr/actualites/article/eric-zemmour-quand-le-peuple-suisse-vote-par-procuration-7639847160


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 17:30

On s'est croisé ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 18:06

Je voudrais tout de même relever que, si la votation est acceptée par le parlement comme telle, il sera possible d'expulser, par exemple, un homme marié ayant femme et enfants (punition collective), ou un homme établi en Suisse depuis des décennies, sans plus aucune connaissance de son pays d'origine ou de la langue de ses parents, simplement parce qu'il n'avait pas fait à temps sa demande de naturalisation.
Mais le problème, au-delà de l'aspect de renvoi automatique, c'est l'amalgame qui est fait entre étrangers et criminels. Les bonnes gens avec leur soi-disant bon sens, quand on leur dit "renvoi des criminels étrangers", voient spontanément "criminels = étrangers". Le "bon sens" ici n'est pas philosophe, c'est un pur instinct de bête.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 18:30

Le doublon n'aura pas été inutile . Avec la référence de nilamitp , je n'ai obtenu que la partie audio , pas la video . Merci à tous deux .

Ne faites-vous pas un procès d'intention , cher scholasate ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 18:46

Arnaud Dumouch a écrit:
L'excellente chronique d4eric Zémour sur ce thème :

http://www.rtl.fr/actualites/article/eric-zemmour-quand-le-peuple-suisse-vote-par-procuration-7639847160

Oui, c'est son leitmotiv,

il n'a pas développé sur la question qui pourtant se pose ici en démocratie, à savoir la tension entre :
- les droits et les devoirs de l'individu
- les droits et les devoirs des communautés (nationales)


Ainsi les associations droitdelhommistes et les élites bien-pensante ne l'imaginent que sous l'angle droits individuels / devoir des états et c'est ce que, à juste titre, la démocratie (demos peuple kratos souveraineté) helvétique vient de leur rappeler violemment :

- il faut aussi tenir compte des devoirs des individus et des droits des peuple

et ici que chaque communauté nationale doit s'occuper de ses criminels, les suisses n'ont pas à souffrir cette injustice,
tout ceci dans un contexte bien précis comme vient de le rappeler M. Éric Zemmour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 19:00

-


Dernière édition par nilamitp le Mar 30 Nov 2010, 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 19:06

scholasate a écrit:
Je voudrais tout de même relever que, si la votation est acceptée par le parlement comme telle, il sera possible d'expulser, par exemple, un homme marié ayant femme et enfants (punition collective), ou un homme établi en Suisse depuis des décennies, sans plus aucune connaissance de son pays d'origine ou de la langue de ses parents, simplement parce qu'il n'avait pas fait à temps sa demande de naturalisation.
Je n'approuve que pour les criminels.

Tout le monde est d'accord avec le cas hypothétique et absurde que vous citez. La votation donne une grande ligne, c'est aux politiques d'affiner derrière.

Citation :
Mais le problème, au-delà de l'aspect de renvoi automatique, c'est l'amalgame qui est fait entre étrangers et criminels. Les bonnes gens avec leur soi-disant bon sens, quand on leur dit "renvoi des criminels étrangers", voient spontanément "criminels = étrangers". Le "bon sens" ici n'est pas philosophe, c'est un pur instinct de bête.
C'est vous qui vous voyez ça. Je suis étranger par rapport à la Suisse, je ne me sens pas "amalgamé" avec les criminels pour autant. Je ne leur prête pas ces pensées infâmes, comme quoi les suisses penseraient qu'aucun suisse n'est criminel mais seulement les français ou autres... Mais peut-être avez-vous des préjugés sur les suisses, je ne sais pas.

Je considère que n'importe quel pays au monde à le droit de renvoyer en France un français qui commettraient des crimes chez eux.

Si dès qu'on pose une question, il y a "amalgame" "stigmatisation", qu'est-ce qu'on fait ? Comment en discute-t-on sur la place publique. On se tait ? La démocratie serait impossible ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 19:54

Simon1976 a écrit:
...

Ça se fait en Amérique du Nord aussi. Ça va obliger les matamores du volant à freiner leurs ardeurs ! Basketball

Oui mais les malfaiteurs munis d'une fausse plaque peuvent profiter du système en se faisant flasher exprès . Pendant que la victime de la fausse plaque s'explique , les malfaiteurs ont le temps de courir .
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 20:22

Citation :
Voilà la leçon que vient de nous donner le bon sens populaire suisse,
qui vient de demander par votation DÉMOCRATIQUE le renvoi immédiat des étrangers dans leur pays coupables de crimes tels que les «viol, délit sexuel grave, e actes de violence tels que le brigandage »

Cela se fait aussi au Canada.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mar 30 Nov 2010, 20:44

Tourterelle a écrit:
Citation :
Voilà la leçon que vient de nous donner le bon sens populaire suisse,
qui vient de demander par votation DÉMOCRATIQUE le renvoi immédiat des étrangers dans leur pays coupables de crimes tels que les «viol, délit sexuel grave, e actes de violence tels que le brigandage »

Cela se fait aussi au Canada.

Automatiquement , le juge n'ayant aucun choix ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le bon sens suisse   Mer 01 Déc 2010, 09:08

boudo a écrit:
Automatiquement , le juge n'ayant aucun choix ???
Qu'est-ce que tu es naïf boudo, le droit qui s'applique est le droit international, notamment la convention de Genève et le "principe de non refoulement".

Or bien sûr, 50% du globe peut-être dit "à risque pour la personne quelque soit ces opinions politiques ou orientations sexuelles etc". (forcément : va faire un défilé "gay pride" dans un pays musulman ou encore va créer un parti politique hostile au pouvoir en Chine).

En gros, si tu écoutais les "associations", tu peux expulser vers les USA, le Japon et l'Australie.

Citation :
Le principe de non-refoulement est le point essentiel de la Convention de Genève relative aux réfugiés (article 33). Ce principe interdit l’expulsion et le renvoi d’une personne dans des États « où sa vie ou sa liberté serait menacée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques. » Ce principe protège aussi bien les réfugiés reconnus comme tels que les requérants d’asile. Le principe de non-refoulement est entretemps devenu partie intégrante du droit international public en usage et, ainsi, tous les États y sont liés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bon sens suisse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HUG Genève Suisse
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» passage de la nuit des sens à la nuit de l'esprit
» [Cantharis fusca] Insecte Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: