DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est ce que le péché mortel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
saint_abo



Messages : 65
Inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Ven 03 Déc 2010, 22:08

Philippe Fabry a écrit:
saint_abo a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
dans l'enfer éternel des damnés, contient des être qui, foudroyés par la mort, auraient pu se repentir mais n'en ont pas eu le temps par un décret implacable de Dieu.

En feuilletant le site reproduisant en français les webcomics de Zack Weiner, je suis tombé sur ce gag qui permet d'illustrer cette phrase, tout en traitant de préoccupations dont saint abo nous a maintes fois fait part :



Puisque notre ami était très inquiet quant à la masturbation, voici : s'il meurt dans le court laps de temps où la ligne rouge est au-dessus de la ligne bleue, il va en enfer.

Sinon, il s'en sort pour l'éternité.

Ca tient à pas grand-chose, hein, une option fondamentale.

Loué soit Jésus !

Tenez vous l'opinion qu'un acte particulier ne peut pas modifier une option fondamentale ?


Il le peut. Cela ne signifie en rien que c'est un mécanisme systématique, loin de là.

Ce schéma comique est vrai en ce qu'il s'applique pas non seulement aux pratiques solitaires, mais à toutes formes de péché de faiblesse. Par exemple, vous vous engueulez méchamment avec l'être aimé, ou un proche. Au plus haut de la dispute, il n'y a pas de culpabilité, pas de repentir, seulement de la colère. Vous pouvez dire les pires horreurs.
Il n'empêche que cela reste de la pulsion, de la passion, et que peu après, une fois l'adrénaline redescendue, vous commencerez à vous regarder et à voir le mal que vous avez fait, ce que vous avez dit de blessant, etc... et vous vous repentirez.
Parce que votre option fondamentale, c'est la recherche de Dieu.

Pour changer d'option fondamentale, un acte particulier suffit, mais il doit être vraiment fondé sur la volonté, qui demeure, pas sur la passion, qui est passagère.

je cite le Magistère:

Le respect de la loi morale, dans le domaine de la sexualité. ainsi que la pratique de la chasteté ne sont pas peu compromis, surtout chez les chrétiens moins fervents, par la tendance actuelle à réduire à l’extrême, quand ce n’est pas à nier, la réalité du péché grave, du moins dans l’existence concrète des hommes.

Certains vont jusqu’à affirmer qu’il n’y aurait péché mortel, séparant de Dieu, que dans le refus formel directement opposé à l’appel de Dieu, ou dans l’égoïsme qui, complètement et délibérément, se ferme à l’amour du prochain.

C’est alors seulement qu’aurait lieu l’option fondamentale, c’est-à-dire la décision qui engage totalement la personne et qui serait requise pour constituer un péché mortel ; par elle l’homme, du fond de sa personnalité, prendrait ou ratifierait une attitude foncière à l’égard de Dieu ou des hommes.

Au contraire, les actions appelées périphériques (qui, dit-on, n’impliquent pas, en général, de choix décisif) n’iraient pas jusqu’à changer l’option fondamentale, d’autant moins qu’elles procèdent souvent, observe-t-on, de l’habitude.

Elles peuvent donc affaiblir l’option fondamentale mais non point la changer du tout au tout. Or, selon ces auteurs, un changement de l’option fondamentale envers Dieu advient plus difficilement dans le domaine de l’activité sexuelle où, en général, l’homme ne transgresse pas l’ordre moral de manière pleinement délibérée et responsable, mais plutôt sous l’influence de sa passion, de sa faiblesse, de son immaturité, parfois même de l’illusion de témoigner ainsi son amour pour le prochain ; à quoi s’ajoute souvent la pression du milieu social.
Revenir en haut Aller en bas
saint_abo



Messages : 65
Inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Ven 03 Déc 2010, 22:10

En réalité, c’est bien l’option fondamentale qui définit en dernier ressort la disposition morale de la personne, mais elle peut être totalement changée par des actes particuliers, ceux-ci seraient-ils préparés — comme il arrive souvent — par des actes antérieurs plus superficiels. En tout état de cause il n’est pas vrai qu’un seul de ces actes particuliers ne puisse suffire pour qu’il y ait péché mortel.

Selon la doctrine de l’Eglise, le péché mortel qui s’oppose à Dieu ne consiste pas dans la seule résistance formelle et directe au commandement de la charité : il est également dans cette opposition à l’amour authentique incluse en toute transgression délibérée, en matière grave, de chacune des lois morales.

Le Christ a indiqué lui-même le double commandement de l’amour comme fondement de la vie morale. Mais, à ce commandement, « toute la Loi est suspendue ainsi que les Prophètes » (Mt 22, 40) : il comprend donc les autres préceptes particuliers.

De fait, au jeune homme qui lui demandait : « Que ferai-je de bon pour posséder la vie éternelle ? », Jésus répondit : « Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements... : tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage ; honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Mt 19, 16-19).
Revenir en haut Aller en bas
saint_abo



Messages : 65
Inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Ven 03 Déc 2010, 22:11

L’homme pèche donc mortellement, non seulement quand son action procède du mépris direct de l’amour de Dieu et du prochain, mais encore lorsqu’il fait consciemment et librement, pour quelque motif que ce soit, un choix dont l’objet est gravement désordonné.

Dans ce choix, en effet, comme il a été dit plus haut, est inclus le mépris du commandement divin : l’homme se détourne de Dieu et perd la charité.

Or, selon la tradition chrétienne et la doctrine de l’Eglise, et comme le reconnaît aussi la raison droite, l’ordre moral de la sexualité comporte pour la vie humaine des valeurs si hautes que toute violation directe de cet ordre est objectivement grave.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Sam 04 Déc 2010, 07:07

saint_abo a écrit:

je cite le Magistère:

Le respect de la loi morale, dans le domaine de la sexualité. ainsi que la pratique de la chasteté ne sont pas peu compromis, surtout chez les chrétiens moins fervents, par la tendance actuelle à réduire à l’extrême, quand ce n’est pas à nier, la réalité du péché grave, du moins dans l’existence concrète des hommes.

Certains vont jusqu’à affirmer qu’il n’y aurait péché mortel, séparant de Dieu, que dans le refus formel directement opposé à l’appel de Dieu, ou dans l’égoïsme qui, complètement et délibérément, se ferme à l’amour du prochain.

C’est alors seulement qu’aurait lieu l’option fondamentale, c’est-à-dire la décision qui engage totalement la personne et qui serait requise pour constituer un péché mortel ; par elle l’homme, du fond de sa personnalité, prendrait ou ratifierait une attitude foncière à l’égard de Dieu ou des hommes.

Au contraire, les actions appelées périphériques (qui, dit-on, n’impliquent pas, en général, de choix décisif) n’iraient pas jusqu’à changer l’option fondamentale, d’autant moins qu’elles procèdent souvent, observe-t-on, de l’habitude.

Elles peuvent donc affaiblir l’option fondamentale mais non point la changer du tout au tout. Or, selon ces auteurs, un changement de l’option fondamentale envers Dieu advient plus difficilement dans le domaine de l’activité sexuelle où, en général, l’homme ne transgresse pas l’ordre moral de manière pleinement délibérée et responsable, mais plutôt sous l’influence de sa passion, de sa faiblesse, de son immaturité, parfois même de l’illusion de témoigner ainsi son amour pour le prochain ; à quoi s’ajoute souvent la pression du milieu social.

Dans ce site, nous avons au contraire affirmé que la masturbation (puisque c'était votre question) est un péché mortel.

Mais ATTENTION : elle est le plus souvent un péché mortel de FAIBLESSE dont le repentir et la honte vient dès que la tentation est passée.

Et Jésus cite ici un autre péché mortel, non pour nous réduire au désespoir, mais pour nous inviter à arriver à genoux face au jugement dernier, où la miséricorde nous accueillera si nous sommes vraiment humbles :

Matthieu 5, 28 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Sam 04 Déc 2010, 07:12

saint_abo a écrit:
L’homme pèche donc mortellement, non seulement quand son action procède du mépris direct de l’amour de Dieu et du prochain, mais encore lorsqu’il fait consciemment et librement, pour quelque motif que ce soit, un choix dont l’objet est gravement désordonné.

Dans ce choix, en effet, comme il a été dit plus haut, est inclus le mépris du commandement divin : l’homme se détourne de Dieu et perd la charité.

Or, selon la tradition chrétienne et la doctrine de l’Eglise, et comme le reconnaît aussi la raison droite, l’ordre moral de la sexualité comporte pour la vie humaine des valeurs si hautes que toute violation directe de cet ordre est objectivement grave.

C'est évident.

Cependant, lorsque notre OPTION FONDAMENTALE, ce qui motive notre vie est l'amour égoïste de soi, il y a une gravité dans le péché mortel bien plus grande que lorsqu'un homme, dont l'option fondamentale est l'amour des autres, cède à une faiblesse ponctuelle d'égoïsme et la rejette aussitôt après.

Finalement, le risque avec les péchés mortels de faiblesse, c'est qu'on peut s'y habituer et finir par les transformer en un état de complaisance avec le péché.

Il n'y a pas besoin d'une longue théorie pour le comprendre.

Une épouse sait qu'un mari est dans un état plus grave lorsque, alcoolique, il dit aux siens : "Et alors ! J'aime boire et je boirait toujours ! Foutez moi la paix" (option permanente), que lorsque, brave homme par ailleurs, il sombre de temps en temps dans l'alcoolisme et s'en veut amèrement, faisant tout pour arrêter et ne plus recommencer (acte de faiblesse ponctuelle). Et pourtant, dans les deux cas, il y a péché mortel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint_abo



Messages : 65
Inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Mar 07 Déc 2010, 22:22

Arnaud Dumouch a écrit:
saint_abo a écrit:
L’homme pèche donc mortellement, non seulement quand son action procède du mépris direct de l’amour de Dieu et du prochain, mais encore lorsqu’il fait consciemment et librement, pour quelque motif que ce soit, un choix dont l’objet est gravement désordonné.

Dans ce choix, en effet, comme il a été dit plus haut, est inclus le mépris du commandement divin : l’homme se détourne de Dieu et perd la charité.

Or, selon la tradition chrétienne et la doctrine de l’Eglise, et comme le reconnaît aussi la raison droite, l’ordre moral de la sexualité comporte pour la vie humaine des valeurs si hautes que toute violation directe de cet ordre est objectivement grave.

C'est évident.

Cependant, lorsque notre OPTION FONDAMENTALE, ce qui motive notre vie est l'amour égoïste de soi, il y a une gravité dans le péché mortel bien plus grande que lorsqu'un homme, dont l'option fondamentale est l'amour des autres, cède à une faiblesse ponctuelle d'égoïsme et la rejette aussitôt après.

Finalement, le risque avec les péchés mortels de faiblesse, c'est qu'on peut s'y habituer et finir par les transformer en un état de complaisance avec le péché.

Il n'y a pas besoin d'une longue théorie pour le comprendre.

Une épouse sait qu'un mari est dans un état plus grave lorsque, alcoolique, il dit aux siens : "Et alors ! J'aime boire et je boirait toujours ! Foutez moi la paix" (option permanente), que lorsque, brave homme par ailleurs, il sombre de temps en temps dans l'alcoolisme et s'en veut amèrement, faisant tout pour arrêter et ne plus recommencer (acte de faiblesse ponctuelle). Et pourtant, dans les deux cas, il y a péché mortel.

Comme le dit la Magistère:

"mettre en lumière le fait que, parmi les péchés graves, il existe une gradation. Mais il reste toujours vrai que la distinction essentielle et décisive est celle entre le péché qui détruit la charité et le péché qui ne tue pas la vie surnaturelle: entre la vie et la mort il n'y a pas de place pour un moyen terme."

Soit le péché est mortel, soit le péché n'est pas mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Mar 07 Déc 2010, 22:34

saint_abo a écrit:
entre la vie et la mort il n'y a pas de place pour un moyen terme."

Soit le péché est mortel, soit le péché n'est pas mortel.

Et là, vous vous trompez. Et je vous le prouve.

Voyez-vous une différence de gravité entre l'attitude d'un homme qui a trompé sa femme par faiblesse

et celle d'un homme qui la trompe par mépris pour elle, préméditant même la façon dont il se débarrassera de cette gêneuse ?

Le premier péché est pardonnable car le repentir peut venir. Mais le second n'a jamais de pardon.


Il y a bien gradation dans les péchés mortels.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint_abo



Messages : 65
Inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le péché mortel ?   Mar 07 Déc 2010, 22:42

Arnaud Dumouch a écrit:
saint_abo a écrit:
entre la vie et la mort il n'y a pas de place pour un moyen terme."

Soit le péché est mortel, soit le péché n'est pas mortel.

Et là, vous vous trompez. Et je vous le prouve.

Voyez-vous une différence de gravité entre l'attitude d'un homme qui a trompé sa femme par faiblesse

et celle d'un homme qui la trompe par mépris pour elle, préméditant même la façon dont il se débarrassera de cette gêneuse ?

Le premier péché est pardonnable car le repentir peut venir. Mais le second n'a jamais de pardon.


Il y a bien gradation dans les péchés mortels.

je n'ai pas dit l'inverse;

oui "parmi les péchés graves, il existe une gradation";

mais un "petit' péché mortel est un péché mortel.



Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est ce que le péché mortel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce que le péché mortel ?
» H-E: Un Cyclone Mortel a causé 22.000 morts en Birmanie !
» Chasse - Troisième accident mortel en Haute Marne
» Un Flocon Mortel
» ALERTE SUR UN MEDICAMENT : PRODUIT MORTEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: