DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Emmanuel75



Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 00:39

Arnaud Dumouch a écrit:
par Gérard Leclerc

lundi 22 novembre 2010



Citation :
Il y a quelques années déjà (1997), le cardinal Joseph Ratzinger s’était longuement expliqué avec le journaliste Peter Seewald sur les questions ecclésiales souvent incomprises par l’opinion. Cela avait donné un livre très riche et accessible au plus grand nombre (Le sel de la terre, Flammarion-Cerf). Devenu pape, et après cinq ans de pontificat, il a choisi le même interlocuteur pour un dialogue [1], toujours aussi limpide et profond, si l’on se réfère aux bonnes feuilles publiées par l’Osservatore Romano et La Croix. L’image d’un homme étranger à son temps et enfermé dans un système, si communément répandue par les médias vole, évidemment, en éclats. Et les lecteurs de bonne foi sont invités à réfléchir avec Benoît XVI, à nouveaux frais, sur la mission de l’Église dans le monde d’aujourd’hui. Peter Seewald a été totalement libre de son questionnaire et le Pape a répondu avec la simplicité que lui connaissent ses familiers.

Il fallait s’attendre à ce que les journalistes se précipitent sur le passage concernant l’usage du préservatif dans la prévention du sida. Cela a donné lieu à une de ces explosions dont nous avons l’habitude et qui ne font que réanimer un sketch médiatique qui a presque trente ans d’âge. Pour être juste, il faut reconnaître que c’est la première fois qu’un pape aborde le problème aussi directement. Sans doute fallait-il passer par ce mode de la conversation familière pour répondre aux requêtes d’une information qui a la plus grande difficulté à rendre compte des documents officiels. Pourtant, sur le fond, rien de ce que dit le Pape n’est surprenant. Cela correspond très exactement à ce que disent depuis le début des années quatre-vingt les théologiens moralistes les plus qualifiés. C’est ce que nous confiait, par exemple, le Père Chapelle, l’un des principaux consultants romains en cette matière.

Cependant la presse — et singulièrement la télévision — ne parvient pas à rompre avec ses habitudes invétérées. Selon une méthode fractale et binaire, analysée par un Régis Debray, elle ne se saisit que de fragments et, incapable d’accéder à la complexité d’une pensée, elle la réduit à quelques slogans. Peut-on espérer qu’à partir de l’agitation d’un moment, une vraie réflexion s’engagera, qui puisse éclairer les consciences et réchauffer les cœurs  ? n

Cher Arnaud,

Le monde médiatique et l'opinion publique sont peut-être mal disposés pour écouter les enseignements de l'Eglise, mais il faut aussi reconnaître, comme le Pape lui-même le fait dans un commentaire très honnête sur Humanae vitae dans son livre, (Cf. la citation de l'un de vos posts précédents), que le Magistère n'a pas assez clairement arrêter une position sur ces sujets délicats de la morale sexuelle dont fait partie le préservatif.

Citation :
« Les perspectives de 'Humanae vitae' restent valides mais c'est autre chose de trouver des chemins humainement praticables - explique le pape dans le livre. Je crois qu'il y a aura toujours des minorités profondément convaincues de l'exactitude de ces perspectives et qu'en les vivant elles seront pleinement satisfaites et pourront ainsi être pour d'autres un modèle fascinant à suivre. Nous sommes pécheurs. Mais nous ne devons pas assumer ce fait comme un exemple contre la vérité quand cette haute morale n'est pas vécue. Nous devons faire tout le bien possible et nous soutenir et nous supporter mutuellement. Exprimer tout cela aussi du point de vue pastoral, théologique et conceptuel dans le contexte de la sexologie actuelle et de la recherche anthropologique est une grande tâche à laquelle il faut se consacrer davantage et mieux ».

Il y a donc eu, il faut honnêtement le reconnaître, une co-responsabilité partagée entre les préjugés médiatiques et le manque de clarté du Magistère, dans cette fièvre médiatique... On ne va pa demander aux pauvres et à l'homme de la rue -par contre davantage certes aux journalistes- d'entrer dans la complexité de l'enseignement de l'Eglise sur les questions de sexualité... Il faut parfois parler simplement et clairement !

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 01:02

Attendez une seconde, parce que là j'ai la berlue!!

J'aime pas trop les smileys, mais là, y a de quoi!!!

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Réitérons ensemble, gentlemen:

Citation :
Exprimer tout cela aussi du point de vue pastoral, théologique et conceptuel dans le contexte de la sexologie actuelle et de la recherche, etc.


J'imagine déjà les colloques de théologie sexuelle et anthropologie moderne...

Relisez donc Saint Paul, in Ephésiens V, 3, vous verrez: Qu'on n'en parle même pas parmi vous!

Suis-je donc le seul à trouver ces propos de Benoit XVI scandaleux?
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 01:11

Chris Prols a écrit:
Suis-je donc le seul à trouver ces propos de Benoit XVI scandaleux?

Quand on n'aime pas tout parole devient scandaleux ...il y a longtemps que BXVI ainsi que ces prédécesseurs vous scandalise et ne nous fait pas croire que ça date d'hier .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 05:20

Chris Prols a écrit:
Juste un truc en passant.

Vous croyez vraiment que les preservatifs protègent du SIDA?
A court terme, pour les gens adonnés au vagabondage sexuel, il est évident qu'il protège du SIDA à 99%

Mais à long terme, il augmente le problème car il donne des habitude de luxure si bien que, lorsque l'occasion se présente et que le préservatif n'est pas là, la personne le fera tout de même.

On le voit dans ler monde homosexuel qui se décourage car, préservatif ou non, la contamination arrive ...

Cette video explique le mécanisme :

http://fr.gloria.tv/?media=47184

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 09:01

Chris Prols a écrit:
Attendez une seconde, parce que là j'ai la berlue!!

J'aime pas trop les smileys, mais là, y a de quoi!!!

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Réitérons ensemble, gentlemen:

Citation :
Exprimer tout cela aussi du point de vue pastoral, théologique et conceptuel dans le contexte de la sexologie actuelle et de la recherche, etc.


J'imagine déjà les colloques de théologie sexuelle et anthropologie moderne...

Relisez donc Saint Paul, in Ephésiens V, 3, vous verrez: Qu'on n'en parle même pas parmi vous!

Suis-je donc le seul à trouver ces propos de Benoit XVI scandaleux?

Ouvrez le Denzinger, vous verrez que les propos sur le sexe ne datent pas d'hier. Et même souvent le degré de précision des questions est assez rebutant.
Saint Paul ne dit pas qu'il ne faut pas réfléchir sur la morale sexuelle, il dit en gros qu'il ne faut pas avoir de discussions obscènes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 15:57

salam


Voila ce dont votre "pape" est capable : se mettre dans le monde pour faire plaisir, pour susciter soit disant plus de vocations, pour "ne plus faire peur ou donner l'impression de juger" pour "ensemencer l'humanité du message d'amour du fils pere et fils meme temps".

La frousse et la compromission; voila ce qui guide l'eglise soit disant investie du "saint esprit". D'ailleurs les associations gays ne s'y sont pas trompé : "encore un petit effort monsieur le pape".

Vous verrez, dans 10-15-20 ans elle acceptera l'homosexualite et la grande prostitué decrite même dans vos ecritures vous continuerez à la voir ailleurs.

L'eglise est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

salam
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 16:15

Non c'est faux!

Ce n'est pas l'Eglise qui

Citation :
est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

mais bien la grande prostituée qui se fait passer pour l'Eglise!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 16:16

Cher gunlock,

N'oubliez pas que dans l'islam, Mohamed instaure aussi un préservatif comme un moindre mal : c'est la lapidation.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 16:30

Simon1976 a écrit:
Benoît XVI et la question du préservatif : Communiqué officiel du Saint-Siège

Le 21 novembre 2010 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - À la fin du chapitre 10 du livre "Lumière du monde", le Pape Benoît XVI répond à deux questions au sujet de la lutte contre le sida et l'utilisation des préservatifs, questions qui se rattachent à la discussion suivie de quelques mots prononcés par le Pape sur ce sujet au cours de son voyage en Afrique en 2009.

Le Pape réaffirme clairement qu'alors, il n'avait pas voulu prendre position sur la question du préservatif en général, mais voulait affirmer avec force que le problème du Sida ne peut pas être résolu par une seule distribution de préservatifs, parce qu'il faut faire beaucoup plus: prévenir, éduquer, aider, conseiller, rester proches des personnes, soit afin qu'elles ne tombent pas malades, soit quand elles sont malades.

Le Pape rappelle que même dans les milieux non ecclésiaux, une conscience analogue s'est développée, comme il en ressort de la théorie dite ABC (Abstinence - Be Faithful - Condom), dans lequel les deux premiers éléments (l'abstinence et la fidélité) sont beaucoup plus déterminants et fondamentaux pour la lutte le sida, tandis que le préservatif apparait en dernier lieu comme un échappatoire, quand les deux autres font défauts. Il doit donc être clair que le préservatif n'est pas la solution au problème.

Le Pape élargit ensuite son regard et insiste sur le fait que se concentrer uniquement sur le préservatif revient à banaliser la sexualité, qui perd son sens en tant qu'expression de l'amour entre les personnes et devient comme une «drogue». La lutte contre la banalisation de la sexualité fait partie du "grand effort pour que la sexualité soit perçue de façon positive et puisse exercer son effet positif sur l'être humain dans sa totalité."

À la lumière de cette vaste et profonde vision de la sexualité humaine et de sa problématique aujourd'hui, le Pape réaffirme que "naturellement l'Eglise ne considère pas le préservatif comme la solution authentique et morale" du problème du sida.

De cette façon, le pape ne réforme ni ne change l'enseignement de l'Eglise, mais il le réaffirme, se mettant dans la perspective de la valeur et de la dignité de la sexualité humaine comme expression d'amour et de responsabilité.

Dans le même temps, le pape considère une situation exceptionnelle dans laquelle l'exercice de la sexualité représente un véritable risque pour la vie de l'autre. Dans ce cas, le Pape ne justifie pas moralement l'exercice désordonné de la sexualité, mais estime que l'utilisation du préservatif pour réduire le danger de contamination est un "premier acte de responsabilité", un "premier pas sur la voie d'une sexualité plus humaine" plutôt que de ne pas l'utiliser en exposant l'autre au risque de sa vie.
En cela, le raisonnement du pape ne peut certes pas être défini comme un volte-face révolutionnaire.

De nombreux théologiens moraux et personnalités ecclésiastiques influentes ont soutenu et soutiennent des positions similaires; il est vrai cependant, que nous ne les avions pas encore entendues avec tant de clarté de la bouche d'un pape, même sur un ton familier, et non pas magistral.

Benoît XVI nous donne donc avec courage une contribution importante de clarification et d'approfondissement d'une question longuement débattue. C'est une contribution originale, parce que d'un côté, elle tient à la fidélité, aux principes moraux et témoigne de lucidité en refusant un chemin aussi illusoire que "la confiance dans le préservatif"; d'un autre, elle manifeste cependant une vision compréhensive et clairvoyante, attentive à découvrir les petits pas - même s'ils n'en sont qu'à leurs débuts et encore confus - d'une humanité souvent très pauvre sur le plan spirituel et culturel, vers un exercice plus humain et responsable de la sexualité.

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=2111105_communique

A BIEN relire!
Notre pape n'admet pas , comme le laisse sous entendre le titre de ce fil mais :
" considère une situation exceptionnelle dans laquelle l'exercice de la sexualité représente un véritable risque pour la vie de l'autre. Dans ce cas, le Pape ne justifie pas moralement l'exercice désordonné de la sexualité, mais estime que l'utilisation du préservatif pour réduire le danger de contamination est un "premier acte de responsabilité", un "premier pas sur la voie d'une sexualité plus humaine" plutôt que de ne pas l'utiliser en exposant l'autre au risque de sa vie.[/b]
En cela, le raisonnement du pape ne peut certes pas être défini comme un volte-face révolutionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 20:19

Hum hum...

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/03/pr%C3%A9servatif-on-savait-au-moins-depuis-1995.html#tp

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 21:10

Arc-en-Ciel a écrit:
Merci Simon pour cette recherche. I love you
Comme quoi notre Mère l'Eglise est une Mère.
Et l'amour de protection qu'elle a pour tous ses enfants en désobéissance.

"Dans le même temps, le pape considère une situation exceptionnelle dans laquelle l'exercice de la sexualité représente un véritable risque pour la vie de l'autre. Dans ce cas, le Pape ne justifie pas moralement l'exercice désordonné de la sexualité, mais estime que l'utilisation du préservatif pour réduire le danger de contamination est un "premier acte de responsabilité", un "premier pas sur la voie d'une sexualité plus humaine" plutôt que de ne pas l'utiliser en exposant l'autre au risque de sa vie."



donc vu que c'est acceptable , ayez sur vous des capotes pour ceux qui se mettent en danger , et aussi attendons nous a voir la Vierge Marie en distribuer vu que c'est maintenant reconnu acceptable !

Mais désolé Marie n'a qu'UN FILS qui n'a qu'UNE VOIX " va et désormais ne pèche plus " !

Jésus n'a pas fait de concession au péché " ne pèche plus !"
IL aurait pu dire " Je sais bien qu'il va te falloir du temps et protège toi car faudrait pas tomber enceinte d'un gars qu'est pas ton mari !"
non Jésus Est Un Chemin DROIT !

je comprend que l'on ai de la compassion pour eux que l'on a même le devoir de les soigner les visiter ; mais dire utiliser le préservatif c'est quelque part accepter autre chose que " désormais ne pèche plus !"

les religieuses qui s'occupent de ces personnes vont se retrouver avec des demandes au nom de cette parole semi mondaine sur le préservatif et vous verrez quelles en donneront , c'est vraiment pas la mission que Le Christ a confié a l'Eglise attendez avant de me lapider vous en entendrez parler sous peu !

je sais on voit en moi un gars qui lutte contre le pape (cette vision n'appartient qu'a votre peur pas a moi) ; mais quand vous verrez la religion catholique parterre souvenez vous que je vous avez dis " vous marchez sur la tête parce que vous réduisez La Parole du Christ !"
on a pas a faire des concessions au monde qui refuse le Christ on est là pour présenter Le Royaume si ils n'en veulent pas dommage mais Dieu Reste DIEU !

Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 21:25

Théodéric! .. ce sont les journaux qui ont traduit ainsi les paroles du Papes dans ce livre !


Dommage que vous vous fassiez le relais des bêtises des journaux! ... La vierge pourrait vous dire: toi aussi, mon fils ?

Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:07

salam


Chris Prols a écrit:
Non c'est faux!

Ce n'est pas l'Eglise qui

Citation :
est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

mais bien la grande prostituée qui se fait passer pour l'Eglise!

Le jour ou tu admettras que Dieu est unique et que Jésus, que nous musulmans, attendons avec impatience et aimons de tout notre coeur, n'est pas Son fils, tu auras fait un grand pas.

Le germe du blasphème était apparu des le concile de Nicee et pas qu'au concile Vatican II. Quant on fait de Dieu un homme par son incarnation, on fait de l'homme un Dieu et on arrive aux inepties telles que ce pape profere.

salam
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:10

gunlock a écrit:
salam


Chris Prols a écrit:
Non c'est faux!

Ce n'est pas l'Eglise qui

Citation :
est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

mais bien la grande prostituée qui se fait passer pour l'Eglise!

Le jour ou tu admettras que Dieu est unique et que Jésus, que nous musulmans, attendons avec impatience et aimons de tout notre coeur, n'est pas Son fils, tu auras fait un grand pas.

Le germe du blasphème était apparu des le concile de Nicee et pas qu'au concile Vatican II. Quant on fait de Dieu un homme par son incarnation, on fait de l'homme un Dieu et on arrive aux inepties telles que ce pape profere.

salam

Quand vous reconnaîtrez que Mohammed n'est pas un vrai prophète et que Jésus est Dieu venu dans la chair pour chercher et sauver ce qui était perdu, vous aurez fait un grand pas !
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:13

salam


Arnaud Dumouch a écrit:
Cher gunlock,

N'oubliez pas que dans l'islam, Mohamed instaure aussi un préservatif comme un moindre mal : c'est la lapidation.

La lapidation n'est pas une méthode contraceptive lol même si je vois de l'ironie dans tes propos. Et d'ailleurs la contraception, au sein du couple MARIE est autorise en islam.

Elle est quasiment inapplicable et a pour but la préservation de la societe en évitant sa corruption et d'une manière plus terre a terre a garantir une paternité.

Et puis de quoi se mêle le pape d'abord ? il n'ya pas de LOI dans le catholicisme. Juste un vaste message d'amour et que d'amour destiné à de purs esprits. Soyez cohérents jusqu'au bout je vous prie.

salam
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:15

Chris Prols a écrit:
Juste un truc en passant.

Vous croyez vraiment que les preservatifs protègent du SIDA?

Les scientifiques nous le disent . Maintenant si le même préservatif est utilisé plusieurs fois - ce qui arrive , paraît-il - , j'ai les mêmes doutes que vous .
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:18

salam


Théodéric a écrit:
Arc-en-Ciel a écrit:
Merci Simon pour cette recherche. I love you
Comme quoi notre Mère l'Eglise est une Mère.
Et l'amour de protection qu'elle a pour tous ses enfants en désobéissance.

"Dans le même temps, le pape considère une situation exceptionnelle dans laquelle l'exercice de la sexualité représente un véritable risque pour la vie de l'autre. Dans ce cas, le Pape ne justifie pas moralement l'exercice désordonné de la sexualité, mais estime que l'utilisation du préservatif pour réduire le danger de contamination est un "premier acte de responsabilité", un "premier pas sur la voie d'une sexualité plus humaine" plutôt que de ne pas l'utiliser en exposant l'autre au risque de sa vie."



donc vu que c'est acceptable , ayez sur vous des capotes pour ceux qui se mettent en danger , et aussi attendons nous a voir la Vierge Marie en distribuer vu que c'est maintenant reconnu acceptable !

Mais désolé Marie n'a qu'UN FILS qui n'a qu'UNE VOIX " va et désormais ne pèche plus " !

Jésus n'a pas fait de concession au péché " ne pèche plus !"
IL aurait pu dire " Je sais bien qu'il va te falloir du temps et protège toi car faudrait pas tomber enceinte d'un gars qu'est pas ton mari !"
non Jésus Est Un Chemin DROIT !

je comprend que l'on ai de la compassion pour eux que l'on a même le devoir de les soigner les visiter ; mais dire utiliser le préservatif c'est quelque part accepter autre chose que " désormais ne pèche plus !"

les religieuses qui s'occupent de ces personnes vont se retrouver avec des demandes au nom de cette parole semi mondaine sur le préservatif et vous verrez quelles en donneront , c'est vraiment pas la mission que Le Christ a confié a l'Eglise attendez avant de me lapider vous en entendrez parler sous peu !

je sais on voit en moi un gars qui lutte contre le pape (cette vision n'appartient qu'a votre peur pas a moi) ; mais quand vous verrez la religion catholique parterre souvenez vous que je vous avez dis " vous marchez sur la tête parce que vous réduisez La Parole du Christ !"
on a pas a faire des concessions au monde qui refuse le Christ on est là pour présenter Le Royaume si ils n'en veulent pas dommage mais Dieu Reste DIEU !



Tiens, ca craque de toutes parts deja...

Oh il y aura bien pire : allez d'ici 15-20 ans l'eglise investie de l'esprit saint admettra l'homosexualité comme quelque chose de normal.

salam
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:23

Tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate , cher gunlock . Si Jesus , fils de Dieu , est avec nous jusqu'à la fin du monde , il ne se passera rien d'irréversible en faveur de Satan , sur cette planète .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mar 23 Nov 2010, 23:53

gunlock a écrit:
salam


Chris Prols a écrit:
Non c'est faux!

Ce n'est pas l'Eglise qui

Citation :
est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

mais bien la grande prostituée qui se fait passer pour l'Eglise!

Le jour ou tu admettras que Dieu est unique et que Jésus, que nous musulmans, attendons avec impatience et aimons de tout notre coeur, n'est pas Son fils, tu auras fait un grand pas.

Le germe du blasphème était apparu des le concile de Nicee et pas qu'au concile Vatican II. Quant on fait de Dieu un homme par son incarnation, on fait de l'homme un Dieu et on arrive aux inepties telles que ce pape profere.

salam

gunlock bonsoir,


il est normal que jésus ai été un vrai homme sinon s'IL n'avait pas vécu une vraie vie d'homme le démon n'aurait pas été vaincu par LUI et alors le démon aurait gardé l'autorité sur l'homme, mais voila le Fils de l'Homme a Vaincu le démon et de ce fait IL a le droit de ramener les esprits humains a la maison du Père !
de plus c'est Jésus Lui-Même qui dit aux hommes " Vous êtes des Dieux comme le déclare la Parole de Dieu = l'Écriture qui ne peut être abolie !"

donc sois tu dois rejeter aussi l'écriture et une part de l'enseignement du Christ, soit tu dois accepter ce que Jésus dit et a fait Pour nous et De Nous !

pour ton message sur ce que j'ai écris, recensement qui apparaît un peu plus haut , je suis d'accord avec Boudo, Le seigneur ne permettra pas que l'Église erre dans son enseignement, mais il ne serait pas étonnant qu'un anti pape surgisse et qu'il acceptent et promulguent des lois qui plairont aux hommes et il aura grande écoute (merci la démocratie) et on voudra le mettre a la place du vrai successeur de Pierre parce qu'il est plus populaire (ils y arriveront peut être !
mais ce que Dieu ne battit pas ne tiens pas !!

maintenant je suis désolé que l'on parle de préservatif comme acceptable puisqu'il est toujours employé dans des situations que jésus a dit refuser !

OK cela ça ajoute encore au trouble , mais c'est pas un dogme !
seulement une occasion de chute pour les faibles qui vont s'en autoriser !
de strucs comme cela depusi quelques temps malheureusement il y en a beaucoup preuve que la pression doit être énorme par certains a l'interieur , ce qui conduira au clash !

Pieree a aussi fait des coups pas digne et jésus ne lui a pas repris se qu'IL a vait promis au Nom du Père pour autant !

mais que de bleus et bosses pour un grand nombre a cause de cela !

l'Amour ne suffira pas il faudra la Miséricorde , Vraie réalité de La Croix !
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 00:59

gunlock a écrit:
salam


Voila ce dont votre "pape" est capable : se mettre dans le monde pour faire plaisir, pour susciter soit disant plus de vocations, pour "ne plus faire peur ou donner l'impression de juger" pour "ensemencer l'humanité du message d'amour du fils pere et fils meme temps".

La frousse et la compromission; voila ce qui guide l'eglise soit disant investie du "saint esprit". D'ailleurs les associations gays ne s'y sont pas trompé : "encore un petit effort monsieur le pape".

Vous verrez, dans 10-15-20 ans elle acceptera l'homosexualite et la grande prostitué decrite même dans vos ecritures vous continuerez à la voir ailleurs.

L'eglise est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

salam

Oui, enfin, calmez vous, parce que de votre côté, on sait plus où donner de la tête : polygamie, mariages forcés, fillettes mariés à peine pubères (il y a même un nom pour ça) et j'en passe !!!et ce depuis la fondation même de votre religion !! nan mais ho !!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 06:17

gunlock a écrit:
salam


Et puis de quoi se mêle le pape d'abord ? il n'ya pas de LOI dans le catholicisme. Juste un vaste message d'amour et que d'amour destiné à de purs esprits. Soyez cohérents jusqu'au bout je vous prie.

salam
Je vous passe la loi du catholicisme. Essayez de la suivre :

Citation :

Matthieu 5, 17 "N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes (loi de Moïse) : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Matthieu 5, 18 Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l'i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.
Matthieu 5, 19 Celui donc qui violera l'un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 5, 20 "Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 5, 21 "Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens (loi de Moïse) : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal.
Matthieu 5, 22 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : Crétin! il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : Renégat!, il en répondra dans la géhenne de feu.
Matthieu 5, 23 Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
Matthieu 5, 24 laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.
Matthieu 5, 25 Hâte-toi de t'accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l'adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
Matthieu 5, 26 En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n'aies rendu jusqu'au dernier sou.
Matthieu 5, 27 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : Tu ne commettras pas l'adultère.
Matthieu 5, 28 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.
Matthieu 5, 29 Que si ton oeil droit est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne.
Matthieu 5, 30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de péché, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne s'en aille pas dans la géhenne.
Matthieu 5, 31 "Il a été dit d'autre part (loi de Moïse) : Quiconque répudiera sa femme, qu'il lui remette un acte de divorce.
Matthieu 5, 32 Eh bien! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.
Matthieu 5, 33 "Vous avez encore entendu qu'il a été dit aux ancêtres (loi de Moïse) : Tu ne te parjureras pas, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.
Matthieu 5, 34 Eh bien! moi je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le Ciel, car c'est le trône de Dieu ;
Matthieu 5, 35 ni par la Terre, car c'est l'escabeau de ses pieds ; ni par Jérusalem, car c'est la Ville du grand Roi.
Matthieu 5, 36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.
Matthieu 5, 37 Que votre langage soit : Oui? Oui, Non? Non : ce qu'on dit de plus vient du Mauvais.
Matthieu 5, 38 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : oeil pour oeil et dent pour dent.
Matthieu 5, 39 Eh bien! moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant : au contraire, quelqu'un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l'autre ;
Matthieu 5, 40 veut-il te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui même ton manteau ;
Matthieu 5, 41 te requiert-il pour une course d'un mille, fais-en deux avec lui.
Matthieu 5, 42 A qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos.
Matthieu 5, 43 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
Matthieu 5, 44 Eh bien! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,
Matthieu 5, 45 afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Matthieu 5, 46 Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Matthieu 5, 47 Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Matthieu 5, 48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.
Matthieu 6, 1 "Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d'eux ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.
Matthieu 6, 2 Quand donc tu fais l'aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites, dans les synagogues et les rues, afin d'être glorifiés par les hommes ; en vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
Matthieu 6, 3 Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
Matthieu 6, 4 afin que ton aumône soit secrète ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Matthieu 6, 5 "Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment, pour faire leurs prières, à se camper dans les synagogues et les carrefours, afin qu'on les voie. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
Matthieu 6, 6 Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Matthieu 6, 7 "Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter.
Matthieu 6, 8 N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
Matthieu 6, 9 "Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié,
Matthieu 6, 10 que ton Règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Matthieu 6, 11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien.
Matthieu 6, 12 Remets-nous nos dettes comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs.
Matthieu 6, 13 Et ne nous soumets pas à la tentation ; mais délivre-nous du Mauvais.
Matthieu 6, 14 "Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ;
Matthieu 6, 15 mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 08:17

Shocked


Bonjour Arnaud,

La Loi d'Amour apportée par Jésus est donc profondément plus exigeante moralement que la Thora et la Charia !!! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 09:17

Emmanuel75 a écrit:
Shocked


Bonjour Arnaud,

La Loi d'Amour apportée par Jésus est donc profondément plus exigeante moralement que la Thora et la Charia !!! Wink

Surnaturellement ! cheers

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 09:25

Arnaud Dumouch a écrit:

Je vous passe la loi du catholicisme. Essayez de la suivre :


Matthieu 5, 17 "N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes (loi de Moïse) : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Matthieu 5, 18 Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l'i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.
Matthieu 5, 19 Celui donc qui violera l'un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 5, 20 "Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 5, 21 "Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens (loi de Moïse) : Tu ne tueras point ; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal.
Matthieu 5, 22 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal ; mais s'il dit à son frère : Crétin! il en répondra au Sanhédrin ; et s'il lui dit : Renégat!, il en répondra dans la géhenne de feu.
Matthieu 5, 23 Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
Matthieu 5, 24 laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.
Matthieu 5, 25 Hâte-toi de t'accorder avec ton adversaire, tant que tu es encore avec lui sur le chemin, de peur que l'adversaire ne te livre au juge, et le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
Matthieu 5, 26 En vérité, je te le dis : tu ne sortiras pas de là, que tu n'aies rendu jusqu'au dernier sou.
Matthieu 5, 27 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : Tu ne commettras pas l'adultère.
Matthieu 5, 28 Eh bien! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.
Matthieu 5, 29 Que si ton oeil droit est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne.
Matthieu 5, 30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de péché, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne s'en aille pas dans la géhenne.
Matthieu 5, 31 "Il a été dit d'autre part (loi de Moïse) : Quiconque répudiera sa femme, qu'il lui remette un acte de divorce.
Matthieu 5, 32 Eh bien! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.
Matthieu 5, 33 "Vous avez encore entendu qu'il a été dit aux ancêtres (loi de Moïse) : Tu ne te parjureras pas, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.
Matthieu 5, 34 Eh bien! moi je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le Ciel, car c'est le trône de Dieu ;
Matthieu 5, 35 ni par la Terre, car c'est l'escabeau de ses pieds ; ni par Jérusalem, car c'est la Ville du grand Roi.
Matthieu 5, 36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.
Matthieu 5, 37 Que votre langage soit : Oui? Oui, Non? Non : ce qu'on dit de plus vient du Mauvais.
Matthieu 5, 38 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : oeil pour oeil et dent pour dent.
Matthieu 5, 39 Eh bien! moi je vous dis de ne pas tenir tête au méchant : au contraire, quelqu'un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l'autre ;
Matthieu 5, 40 veut-il te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui même ton manteau ;
Matthieu 5, 41 te requiert-il pour une course d'un mille, fais-en deux avec lui.
Matthieu 5, 42 A qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos.
Matthieu 5, 43 "Vous avez entendu qu'il a été dit (loi de Moïse) : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
Matthieu 5, 44 Eh bien! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,
Matthieu 5, 45 afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Matthieu 5, 46 Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Matthieu 5, 47 Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant?
Matthieu 5, 48 Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.
Matthieu 6, 1 "Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d'eux ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.
Matthieu 6, 2 Quand donc tu fais l'aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites, dans les synagogues et les rues, afin d'être glorifiés par les hommes ; en vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
Matthieu 6, 3 Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
Matthieu 6, 4 afin que ton aumône soit secrète ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Matthieu 6, 5 "Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment, pour faire leurs prières, à se camper dans les synagogues et les carrefours, afin qu'on les voie. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.
Matthieu 6, 6 Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
Matthieu 6, 7 "Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter.
Matthieu 6, 8 N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
Matthieu 6, 9 "Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton Nom soit sanctifié,
Matthieu 6, 10 que ton Règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Matthieu 6, 11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien.
Matthieu 6, 12 Remets-nous nos dettes comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs.
Matthieu 6, 13 Et ne nous soumets pas à la tentation ; mais délivre-nous du Mauvais.
Matthieu 6, 14 "Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ;
Matthieu 6, 15 mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.


En effet ! ...

Renégat ..... n'est-ce pas synonyme d'apostat, d'infidèle ou autres "gentillesse" ?

Faisons bien attention à ce qui sort de notre bouche .... chrétienne comme musulmane, la LOI de Dieu passe au-dessus de celle des hommes, de tous les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 09:36

Bonjour.
Chris Prols a écrit:
Hum hum...

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/03/pr%C3%A9servatif-on-savait-au-moins-depuis-1995.html#tp

Si c'est pour dire que le préservatif n'est pas parfait, c'est une évidence que personne ne nie, mais même le médicament que te prescrit le médecin quand tu es malade n'est pas toujours efficace, pourtant il ne te viendrais pas à l'idée d'affirmer qu'il est inutile de se soigner.
Par contre, si c'est pour affirmer, comme on l'a parfois entendu, que tous les préservatifs sont naturellement des passoires ayant une efficacité presque nulle, c'est juste une c.onnerie absolue (et facile à démontrer pour qui réfléchit un peu) qui n'a eu d'autre effet (mais peut-être était-ce finalement le but) que de décrédibiliser bon nombre d'hommes d'Église qui y ont cru.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 13:48

Chris Prols a écrit:
Non c'est faux!

Ce n'est pas l'Eglise qui

Citation :
est devenue, n'en deplaise à vos oreilles, l'antichambre de la compromission du monde, de sa chute dans les filets de satan.

mais bien la grande prostituée qui se fait passer pour l'Eglise!

Et donc les catholiques romains sont des "prostituées".
C'est terrible ce que vous dîtes là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 15:11

aroll a écrit:
Si c'est pour dire que le préservatif n'est pas parfait, c'est une évidence que personne ne nie
C'est faux, tout le monde le nie,
"pas de problème, du moment que tu sors COUVERT, hein ?"
C'est le culte de infaillibilité de la capote.
C'est scandaleux et surtout criminel.

De plus les associations ont remarqué que les homos revenaient sciemment à des pratiques à risque, comme fascinés par le péché et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 15:20

Aroll a écrit:
même le médicament que te prescrit le médecin quand tu es malade n'est pas toujours efficace, pourtant il ne te viendrais pas à l'idée d'affirmer qu'il est inutile de se soigner.

Dites, mon cher Aroll, vous réfléchissez un peu avant de pondre ce genre d'énormité?

Depuis quand prendre une aspirine est-il un péché mortel, comme de forniquer avec une capote?

Depuis quand une capote est-elle un médicament?

Aroll a écrit:
qui n'a eu d'autre effet (mais peut-être était-ce finalement le but) que de décrédibiliser bon nombre d'hommes d'Église qui y ont cru.

Des hommes d'Eglise qui ont cru à quoi, aux capotes? Laissez-moi rire. Ils feraient mieux de croire aux 6è et 9è commandements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:17

Chris Prols a écrit:
Depuis quand une capote est-elle un médicament?
oui, sa comparaison était mauvaise.

En voici une bonne :
- c'est comme si, au lieu de traverser en motocyclette un village à 200 km/h, tu le traversais à 50 km/h. Cela ne veut pas dire que tu ne vas pas avoir d'accident, mais cela veut dire que tu auras, du point de vue amoral (c'est-à-dire en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu), limité le risque (te prendre un poteau, renverser un gosse...) vis-à-vis de la société et respecté la loi des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:34

nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
Si c'est pour dire que le préservatif n'est pas parfait, c'est une évidence que personne ne nie
C'est faux, tout le monde le nie,
"pas de problème, du moment que tu sors COUVERT, hein ?"
C'est le culte de infaillibilité de la capote.
C'est scandaleux et surtout criminel.

De plus les associations ont remarqué que les homos revenaient sciemment à des pratiques à risque, comme fascinés par le péché et la mort.
Les chiffres OFFICIELLEMENT acceptés par tous, et donnés dans n'importe quelle émission sur le sujet, POUR PEU BIEN SÛR QUE LA QUESTION SOIT POSÉE, sont de 85% d'efficacité.
Le "pas de problème du moment que tu sors couvert" a deux origines:
-la volonté d'en rajouter pour convaincre de l'utilité du préservatif.
-l'ignorance de quelques uns.

Chris Prols a écrit:

Dites, mon cher Aroll, vous réfléchissez un peu avant de pondre ce genre d'énormité?
Je réfléchis bien plus que toi, et ce n'est pas une énormité.


Chris Prols a écrit:
Depuis quand prendre une aspirine est-il un péché mortel, comme de forniquer avec une capote?
Tu vois, c'est toi qui dit des énormité (et même des c.onneries).
La question était de savoir si le préservatif avait une quelconque efficacité (sujet de ton lien), pas de savoir si en mettre était un péché.
Ton habitude de mélanger (voir même transformer) constamment les sujets au milieu de la discussion pour mieux emmerder Arnaud, ne marchera pas avec moi.... non plus.


Chris Prols a écrit:
Depuis quand une capote est-elle un médicament?
Depuis quand est-il interdit d'utiliser des images pour faire comprendre les choses? Ah oui, depuis que l'on discute avec des gens intellectuellement très malhonnêtes...... comme toi.
On parle de rapport efficacité-intérêt de l'usage, je peux donc prendre d'autres exemples dans d'autres domaines où une efficacité imparfaite n'empêche pas qu'il y ait un intérêt à l'usage.
Laisser supposer que j'ai assimilé le préservatif à un médicament est donc soit malhonnête, soit stupide.


Chris Prols a écrit:
Des hommes d'Eglise qui ont cru à quoi, aux capotes? Laissez-moi rire. Ils feraient mieux de croire aux 6è et 9è commandements.
Relis mon message (avec le doigt si nécessaire), et tu verras que ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire.
Comprendre aussi mal des phrases pourtant assez simples relève du prodige (à moins qu'il ne s'agisse d'une stratégie visant à déformer volontairement mes propos, parce que c'est la seule façon d'espérer pouvoir les contrer.

Je te remet donc la phrase.
Citation :
Par contre, si c'est pour affirmer, comme on l'a parfois entendu, que tous les préservatifs sont naturellement des passoires ayant une efficacité presque nulle, c'est juste une c.onnerie absolue (et facile à démontrer pour qui réfléchit un peu) qui n'a eu d'autre effet (mais peut-être était-ce finalement le but) que de décrédibiliser bon nombre d'hommes d'Église qui y ont cru.
Et sa traduction pour toi:
Dire que les préservatifs sont des passoires, c'est faux et idiot, certains hommes d'Église ont cru à cette affirmation fausse (donc ils ont cru que les préservatifs étaient des passoires).
Et il est possible que certains de ceux qui ont fait croire aux hommes d'Église que les préservatifs étaient des passoires, l'ont fait pour les induire en erreurs expressément, et ainsi les décrédibiliser.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:44

nilamitp a écrit:
Chris Prols a écrit:
Depuis quand une capote est-elle un médicament?
oui, sa comparaison était mauvaise.
Seulement pour ceux qui ne veulent pas comprendre, ou mieux qui veulent faire semblant de comprendre autre chose, parce que c'est leur unique possibilité de contrer les arguments

nilamitp a écrit:
En voici une bonne :
- c'est comme si, au lieu de traverser en motocyclette un village à 200 km/h, tu le traversais à 50 km/h. Cela ne veut pas dire que tu ne vas pas avoir d'accident, mais cela veut dire que tu auras, du point de vue amoral (c'est-à-dire en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu), limité le risque (te prendre un poteau, renverser un gosse...) vis-à-vis de la société et respecté la loi des hommes.
non, elle n'est pas meilleure, ma comparaison ne concernait que le niveau scientifique (efficacité), sans référence à une quelconque morale, et c'est uniquement sur ce plan que je désirais me placer DANS CE CAS CI.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:50

Citation :
oui, sa comparaison était mauvaise.

En voici une bonne :
- c'est comme si, au lieu de traverser en motocyclette un village à 200 km/h, tu le traversais à 50 km/h. Cela ne veut pas dire que tu ne vas pas avoir d'accident, mais cela veut dire que tu auras, du point de vue amoral (c'est-à-dire en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu), limité le risque (te prendre un poteau, renverser un gosse...) vis-à-vis de la société et respecté la loi des hommes.

Non, mais attends deux secondes; on ne parle pas de motocyclette, là...

La moto est amorale, comme tu dis, en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu, mais la capote, à part pour faire des bombes à eau, c'est forcément pour forniquer, non? Et là, on entre dans les moeurs, et donc la morale. Dès lors ta comparaison est tout aussi mauvaise.

Il faut bien comprendre une chose: ce n'est pas seulement la vie et la santé d'autrui que l'on mettereait ou non en danger, mais également la vie (la vraie) de l'âme que l'on fait valser. Parce qu'en se disant que, malade du SIDA on va forniquer avec une capote, soi-disant pour pas en plus rajouter la contamination, on oublie par là que l'on est une cause de scandale, chute et de mort pour la personne que l'on veut s'envoyer! On est complice, au moins, du péché mortel que cette personne va commettre. On est complice de la mort de son âme, tout autant que de celle de soi-même. Alors si pour vous c'est ça la charité...

La charité, c'est d'aimer son prochain pour l'amour de Dieu. C'est pas faire des galipettes "safe-sex".

Franchement, vous croyez vraiment que la Sainte Vierge, si elle apparaîssait devant celui qui, malade du SIDA, s'apprêtait à forniquer avec des capotes, elle lui dirait "Vas-y mon gars, vu que tu peux pas te retenir, au moins mets un prophylactique!"? Croyez pas que ce serait plutôt "Non malheureux! Ne tombez pas dans le péché! Abstenez-vous, et faites-moi un beau Rosaire pour chasser la tentation"?!?

Sincèrement, c'est ça qu'à dit l'Eglise toujours. Le SIDA fait des victimes depuis trente ans, non? Et depuis vingt ans on nous assène la propagande capote tout les jours, non? Ya des distributeurs dans chaque chiotte de chaque lieu de débauche, y en a même dans les écoles, pour vous dire à quel point le marché "Péché mortel Inc." ratisse large. Alors je vois pas pourquoi un beau jour de 2010, le pape viendrait dire que oui, finalement, si vraiiiiiiiiiiment on peut pas faire autrement, autant en mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Chris Prols a écrit:
Juste un truc en passant.

Vous croyez vraiment que les preservatifs protègent du SIDA?
A court terme, pour les gens adonnés au vagabondage sexuel, il est évident qu'il protège du SIDA à 99%

Mais à long terme, il augmente le problème car il donne des habitude de luxure si bien que, lorsque l'occasion se présente et que le préservatif n'est pas là, la personne le fera tout de même.

On le voit dans ler monde homosexuel qui se décourage car, préservatif ou non, la contamination arrive ...

Cette video explique le mécanisme :

http://fr.gloria.tv/?media=47184

Le raisonnement est judicieux.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 16:58

Chris Prols a écrit:
Alors je vois pas pourquoi un beau jour de 2010, le pape viendrait dire que oui, finalement, si vraiiiiiiiiiiment on peut pas faire autrement, autant en mettre.

"si vraiment on peut pas faire autrement", c'est cela votre compréhension de ce qu'a dit le pape?

Ce qui est aussi très intéressant, c'est que vous considérez toujours Benoit XVI comme le pape; il y a de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 17:17

Chris Prols a écrit:
..., mais la capote, à part pour faire des bombes à eau, c'est forcément pour forniquer, non? Et là, on entre dans les moeurs, et donc la morale. ...

La charité, c'est d'aimer son prochain pour l'amour de Dieu. C'est pas faire des galipettes "safe-sex".

...

Bien sûr . Mais il y a la loi morale et il y a les réalités de tous les jours .
Casanova a exposé l'usage de la capote en tissu . Ce n'est pas lui qui l'avait inventé et je présume qu'elle était d'usage courant dans un certain milieu . [ Son " efficacité " était probablement moindre que celle du latex .].
Je vous pose un " casus conscientiae " : Casanova n'a pas mis enceintes les trois religieuses
qui ont succombé à ses " charmes " au cours de sa " carrière " . A-t-il bien fait ou non ?

( Je n'ai pas la réponse ... ) .

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6297
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 17:45

nilamitp a écrit:
Chris Prols a écrit:
Depuis quand une capote est-elle un médicament?
oui, sa comparaison était mauvaise.

En voici une bonne :
- c'est comme si, au lieu de traverser en motocyclette un village à 200 km/h, tu le traversais à 50 km/h. Cela ne veut pas dire que tu ne vas pas avoir d'accident, mais cela veut dire que tu auras, du point de vue amoral (c'est-à-dire en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu), limité le risque (te prendre un poteau, renverser un gosse...) vis-à-vis de la société et respecté la loi des hommes.

Il y a plusieurs sortes de médicaments.

Certains ne soignent pas le mal mais permettent d'éviter la survenue d'un mal supplémentaire.

Exemple : vous vous faites une entorce. le médecin vous précrit des anti-inflamatoires et du Mopral pour éviter les brulures d'estomac.

Le Mopral ne soigne pas les entorces (mal originel).


Aprés, il y a des médicaments qui encourage la survenu du mal. Ainsi, j'ai toujours dit que l'aspirine et le paracétamol favorisaient l'ivrognerie. Et que la biafine favorisait les coups de soleil. Laughing


Dans le problème qui nous occupe, le problème est que pour l'Eglise la luxure est un mal alors que les journaliste défendent un système dans lequel la luxure est un bien.

Ainsi, pour l'Eglise la capote est un mal qui empèche la venue d'un mal supplémentaire immédiat et irréversible (le Sida) tout en renforçant paradoxalement le mal originel mais réversible (la luxure).

Pour la morale contemporaine, la capote est un bien qui empèche la venue d'un mal (le sida)contrariant un bien (la luxure).

Voilà.


Aprés il y a aussi les psychopathes sadiques pour qui la capote est le mal qui contrarie le bien (le sida) visant à dissuader le mal (la luxure). Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 18:40

aroll a écrit:
Les chiffres OFFICIELLEMENT acceptés par tous, et donnés dans n'importe quelle émission sur le sujet, POUR PEU BIEN SÛR QUE LA QUESTION SOIT POSÉE, sont de 85% d'efficacité.
Le "pas de problème du moment que tu sors couvert" a deux origines:
-la volonté d'en rajouter pour convaincre de l'utilité du préservatif.
-l'ignorance de quelques uns.
Ah bon !?

Pourtant n'ai jamais entendu aucun média conventionnel dire ou écrire :
Il est vrai que ce propose Benoît XVI c'est du 100%,
mais les associations préfèrent le 85% avec préservatif,
de peur du 0% sans.

Mais peut-être j'entends mal.

Pourtant TOUTES les marques de préservatifs précisent bien dans leur notice vis-à-vis des grossesses et des MST. D'ailleurs l'efficacité théorique du latex, ou autre, vis-à-vis des grossesse est très élevé, proche de 100% ; mais en pratique ça chute énormément (mauvaises mises en place et utilisation, ruptures, contacts avant ou après etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 19:19

Citation :

Benoît XVI et le caoutchouc, Tempêtedans un bénitier
Denis Sureau
Le 23 novembre 2010 - EucharistieSacrement de la Miséricorde- Tempête dans un bénitier : le titre impertinent de la célèbre chanson deGeorges Brassens m'est venu spontanément à l'esprit face au raz-de-maréemédiatique provoqué par les propos sur le préservatif tenus par Benoît XVIdans son nouveau livre d'entretiens, Lumière du monde. Le flot de bêtises,de mensonges et de sornettes est cependant suffisamment puissant pourengloutir les esprits fragiles. C'est pour quoi une mise au point s'impose.

Ni évolution, ni révolution : le Pape n'assouplit pas la morale sexuelle del'Église, contrairement à ce que Le Figaro du 22 novembre affirmait à sa unesous un titre d'une affligeante stupidité : Le grand tournant de Benoît XVI.Les journalistes projettent ce qu'ils aimeraient entendre : Dites-nous deschoses qui nous plaisent, comme on lit dans l'Écriture (Is30,10). De quoi s'agit-il ? Le mieux est d'aller aux textes.

Interrogé à propos de l'attitude de l'Église vis-à-vis de la propagation dusida, le Saint-Père répondait : « nous ne pouvons pas résoudre leproblème par la distribution de préservatifs », expliquant que « la seulefixation sur le préservatif représente une banalisation de la sexualité. Orcette banalisation de la sexualité est justement à l'origine d'un phénomènedangereux : tant de personnes ne trouvent plus dans la sexualitél'expression de leur amour, mais uniquement une sorte de drogue qu'ilss'administrent eux-mêmes. » Mais il ajoutait : « Il peut y avoir descas particuliers, par exemple lorsqu'un prostitué utilise un préservatif,dans la mesure où cela peut être un premier pas vers une moralisation, unpremier élément de responsabilisation permettant de développer à nouveau uneconscience du fait que tout n'est pas permis et que l'on ne peut pas fairetout ce que l'on veut. Mais ce n'est pas la véritable manière de répondre aumal que constitue l'infection par le virus HIV. La bonne réponse résideforcément dans l'humanisation de la sexualité. »

Le journaliste Peter Seewald rebondissait sur ce dernier propos par unequestion : « Cela signifie que l'Église catholique, sur le principe,n'est pas du tout opposée à l'utilisation des préservatifs? » Et BenoîtXVI de répondre : « Elle ne la considère naturellement pas comme unesolution véritable, ou morale. Dans l'un ou l'autre cas, dans l'intention deréduire le risque de contamination, l'utilisation d'un préservatif peutcependant constituer un premier pas sur le chemin d'une sexualité vécueautrement, une sexualité plus humaine. »

Voilà pour letexte. Sa seule nouveauté tient à la personnalité de sonauteur : effectivement, jamais un pape n'avait apporté publiquement cetteprécision. Quant au fond, cela fait vingt-cinq ans que les prêtres mettenten pratique cette prétendue nouveauté. En 1988, le cardinal Lustigerdéclarait déjà que celui qui ne veut pas être saint peut au moins éviterd'être un assassin, que le préservatif peut être « un moyen de ne pasajouter au mal un autre mal ». Pour évoquer un souvenir personnel, lapremière fois que j'ai entendu des propos similaires, ils sortaient de labouche d'un prêtre traditionaliste, et j'ai appris depuis que des conseilsde ejusdem farinae sont donnés par des prêtres de la Fraternité Saint-Pie-Xqui, ce me semble, n'a point l'ambition d'« assouplir la morale sexuellede l'Église ».

L'exemple pris par le Pape pour illustrer sa proposition est pour le moinsextrême : un prostitué sidéen. Autrement dit, une situation extraordinaire,où l'exercice de la sexualité risque de s'apparenter à une tentatived'assassinat – péché mortel aggravé, pourrait-on dire. Il ne s'agitnullement de suggérer que l'acte sexuel accomplit avec une capote pourraitdevenir un acte bon, moral, licite, donnant droit à l'absolution. Et encoremoins de bénir des campagnes de promotion du caoutchouc sanitaire. Maisplutôt de reconnaître que l'utilisation du préservatif constitue une sorted'acte pré-moral, puisqu'intégrant déjà un soupçon de responsabilité.

Remarquons enfin que Benoît XVI s'exprime dans Lumière du monde au maximumen tant que « docteur privé » et que son livre n'est en aucun cas untexte magistériel, comme son porte-parole l'a d'ailleursnotifié. Il est donc permis d'exprimer poliment une autre position.L'enseignement moral de l'Église comporte un volet casuistique, qui exigeune grande finesse dans l'appréhension des situations, des actes et despersonnes. On ne devrait pas s'étonner que le théologien Joseph Ratzinger,fût-il devenu successeur de Pierre, apporte son éclairage en toutefranchise. Le reste est bavardage.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 19:26

Chris Prols a écrit:
Non, mais attends deux secondes; on ne parle pas de motocyclette, là...

La moto est amorale, comme tu dis, en dehors de toute considération vis-à-vis de la Loi de Dieu, mais la capote, à part pour faire des bombes à eau, c'est forcément pour forniquer, non? Et là, on entre dans les moeurs, et donc la morale. Dès lors ta comparaison est tout aussi mauvaise.
la capote, à part pour faire des bombes à eau, c'est forcément pour forniquer, non?

souvent, mais pas toujours.

un exemple, parmi d'autres :
la maman vient d'accoucher par césarienne.

Le médecin lui a fortement déconseillé de tomber enceinte pendant un certain de temps. Bien entend, la maman refuse la pillule, qui perturbe le fonctionnement naturel du corps, ce qui est mal, quand on n'est pas malade.

Vu que les parents n'ont jamais fait de "serment de chasteté" devant Dieu et qu'ils sont mariés, et vu qu'une grossesse pourrait avoir des conséquences du point de vue de la médecine, en ce cas, le préservatif, qui est une barrière mécanique et ne perturbe pas la biologie et la chimie des corps, est un moyen qui me paraît parfaitement licite.


D'autre part, pour les brebis égarés, le préservatif est quand même très utile.

D'abord on évangélise, après on prêche la morale.

Là, on ne parle pas que des gens qui essaient d'avoir une vie chaste et vertueuse, on parle de tout le monde, de la santé publique, ce qui est différent de la santé chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 19:57

Je me suis un peu balladé dans les archives du forum, pour rechercher vos commentaires de l'époque où Benoit XII est allé au Cameroun, vous vous souvenez, il y a quelques mois??

Eh ben c'est marrant, mais c'était un tout autre son de cloche que ce qui est écrit sur ce fil aujourd'hui...

Du genre: Vive le pape, il est le seul à dire la vérité, pas de préservatif, non aux péchés de chair, non aux capotes, non aux préservatifs, non aux condom, non non non!!!

Et maintenant, pffuit! coup de baguette magique: Oui, quand vraiment on peut pas faire autrement.

...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 20:06

Chris Prols a écrit:
Je me suis un peu balladé dans les archives du forum, pour rechercher vos commentaires de l'époque où Benoit XII est allé au Cameroun, vous vous souvenez, il y a quelques mois??

Eh ben c'est marrant, mais c'était un tout autre son de cloche que ce qui est écrit sur ce fil aujourd'hui...

Du genre: Vive le pape, il est le seul à dire la vérité, pas de préservatif, non aux péchés de chair, non aux capotes, non aux préservatifs, non aux condom, non non non!!!

Et maintenant, pffuit! coup de baguette magique: Oui, quand vraiment on peut pas faire autrement.

...
Pas du tout, dans les deux cas, l'information a été traitée à charge contre Benoît XVI par les média conventionnels.

Sa position n'a pas changée, c'est sa communication qui est à présent plus claire pour les mécréants hypocrites.

Donc mention TB dans les deux cas, avec mention passable en communication dans le premier cas, et TB dans le second.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 20:57

Chris Prols a écrit:
Je me suis un peu balladé dans les archives du forum, pour rechercher vos commentaires de l'époque où Benoit XII est allé au Cameroun, vous vous souvenez, il y a quelques mois??

Eh ben c'est marrant, mais c'était un tout autre son de cloche que ce qui est écrit sur ce fil aujourd'hui...

Du genre: Vive le pape, il est le seul à dire la vérité, pas de préservatif, non aux péchés de chair, non aux capotes, non aux préservatifs, non aux condom, non non non!!!

Et maintenant, pffuit! coup de baguette magique: Oui, quand vraiment on peut pas faire autrement.

...

Nous avons toujours dit la même chose :

- Moralement, le préservatif est inadmissible parce que lié à une sexualité immorale
- Mais le Pape et l'Eglise n'ont jamais dit : "gens immoraux, assumez votre immoralité en ne prenant aucune précaution, même insuffisante, de santé publique".

Or des tas de médias interprétez cela dans ce sens, et disaient donc que l'Eglise est criminelle parce que contre le préservatif. L'intervention du Pape clarifie donc ce qui était déjà clair pour ceux qui ne cherchaient pas à caricaturer le Pape : l'Eglise n'est pas contre la santé publique, elle est pour la morale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 22:15

le Conseil PONTIFICAL pour la Famille, 1 décembre, 2003 a écrit:
La critique de l’église catholique envers le préservatif dans les programmes de la prévention du sida



2. L’Église catholique a maintes fois critiqué les programmes de promotion des préservatifs comme étant des moyens totalement efficaces et suffisants dans la prévention du sida. Les différentes Conférences Épiscopales dans le monde entier ont exprimé leur préoccupation concernant ce problème. Les des Évêques catholiques de l’Afrique du sud, du Botswana et du Swaziland de façon catégorique « considèrent la promotion diffuse et intempestive des préservatifs comme une arme immorale et malencontreuse dans notre lutte contre le VIH/sida pour les raisons suivantes. 1) L’usage des préservatifs va à l’encontre de la dignité humaine. 2)Les préservatifs changent le bel acte d’amour en une recherche égoïste du plaisir – tout en rejetant la responsabilité. 3)Les préservatifs ne garantissent pas la protection contre le VIH/sida. 4)Les préservatifs peuvent même être une des raisons principales de la diffusion du VIH/sida. En plus de la possibilité que les préservatifs soient défectueux et qu’ils soient mal utilisés, ils contribuent à nuire à la maîtrise de soi et au respect mutuel. »[6]

La Sous-commission de la Famille et la Vie de la Conférence Épiscopale espagnole a affirmé que les campagnes qui promeuvent le préservatif en Espagne dans le but d’arrêter apparemment le HIV/sida, sont gravement irresponsables pour trois raisons : « parce qu’elles tendent à être trompeuses, parce qu’elles cachent de l’information, et parce qu’elles ne contribuent pas à la prévention, mais plutôt à une plus grande diffusion d’un comportement à risque, puisqu’elles impliquent que les autorités sanitaires donnent leur approbation à un comportement et à des modes de vie qui sont responsables pour l’épidémie. »[7]

La Conférence Épiscopale catholique des Philippines a soutenu que même si « une rencontre avec une personne infectée avec le VIH/sida devait être un moment de grâce – une occasion pour nous d’être la présence de la compassion du Christ pour eux ainsi que pour faire l’expérience de Sa présence en eux », il reste que « la dimension morale du problème du VIH/sida nous presse à prendre une vue négative très nette contre l’approche au problème limitée à la distribution des préservatifs. » Par ailleurs, « comme contraceptifs, et de même dans la prévention des infections au VIH/sida, l’utilisation du préservatif n’est pas une approche à toute épreuve. »[8]

Même avant, les Évêques des États Unis d’Amérique affirmaient dans leur communiqué de 1987 que: « …l’abstinence hors du mariage et la fidélité à l’intérieur du mariage ainsi que l’action d’éviter l’abus des drogues intraveineuses sont les seuls moyens moralement corrects et sûrs, du point de vue médical, de prévenir la diffusion du sida. Les soi-disant pratiques de sexualité sans risques sont tout au plus partiellement efficaces… Comme le National Academy of Sciences l’a noté dans son étude sur le sida, « plusieurs ont soutenu qu’il serait plus précis de parler en terme de sexe « plus sûr » car les inconnus sont encore tels qu’il serait irresponsable de certifier n’importe quelle activité particulière comme étant absolument sans risques. » »[9]

Mais à part ça, tout est question de communication. Avec une bonne communication, on peut faire passer des vessies pour des lanternes. Et Benoit 16 en disant oui aujourd'hui, c'est en totale continuité de quand il disait non. Comme quoi oui et non, ça veut dire la même chose.

Et au fait, Philippe,

P.Fabry a écrit:
l'Eglise n'est pas contre la santé publique, elle est pour la morale.

Vous êtes bien sûr que permettre la capote dans certains cas, ce soit moral? Vous ne croyez pas que la santé publique est bien plus défendue dans l'abstinence et dans la fidélité dans le mariage?
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 22:20

Chris Prols a écrit:
Je me suis un peu balladé dans les archives du forum, pour rechercher vos commentaires de l'époque où Benoit XII est allé au Cameroun, vous vous souvenez, il y a quelques mois??

Eh ben c'est marrant, mais c'était un tout autre son de cloche que ce qui est écrit sur ce fil aujourd'hui...

Du genre: Vive le pape, il est le seul à dire la vérité, pas de préservatif, non aux péchés de chair, non aux capotes, non aux préservatifs, non aux condom, non non non!!!

Et maintenant, pffuit! coup de baguette magique: Oui, quand vraiment on peut pas faire autrement.
...

Je répète ma question: Est-ce vraiment la compréhension que vous avez de ce qu'a dit le pape?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Mer 24 Nov 2010, 23:07

Chris Prols a écrit:


...

Vous êtes bien sûr que permettre la capote dans certains cas, ce soit moral? Vous ne croyez pas que la santé publique est bien plus défendue dans l'abstinence et dans la fidélité dans le mariage?

Vous posez vos questions mais vous n'avez pas répondu à la mienne : Casanova a-t-il bien fait d'éviter de mettre enceintes les 3 religieuses qu'il avait séduites ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 06:30

Casanova commit des péchés mortels de luxure. Voilà le mal premier.

Les enfants qui en sortirent n'y sont pour rien.

Cependant votre remarque montre le lien, intime entre luxure, contraception artificielle et avortement car l'enfant y est considéré comme un accident regrettable et gênant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4556
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 08:48

Merci pour votre réponse , cher Arnaud . Mais mon questionnement va plus loin : pour les trois religieuses ( qui sont retournées au couvent après ) , était-il préférable de ne pas avoir eu d'enfants et de se remettre à la pénitence et à la prière par la suite ?

Ma "réponse" est: seul Dieu le sait .

En avez-vous une autre ?


Dernière édition par boudo le Jeu 25 Nov 2010, 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 09:02

Chris Prols a écrit:

Et au fait, Philippe,

P.Fabry a écrit:
l'Eglise n'est pas contre la santé publique, elle est pour la morale.

Vous êtes bien sûr que permettre la capote dans certains cas, ce soit moral? Vous ne croyez pas que la santé publique est bien plus défendue dans l'abstinence et dans la fidélité dans le mariage?

Moi expliquer toi pour toi bien comprendre :

Bien : chasteté

Mal : vagabondage sexuel

Très très mal : mise en danger de la vie d'autrui

Pape y en a dire que mal toujours mal, mais mieux que très très mal.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 11:48

Philippe Fabry a écrit:


Pape y en a dire que mal toujours mal, mais mieux que très très mal.

Le Pape n'a jamais dit cela parce que cela voudrait qu'un moindre mal peut etre un bien et ca serait une héresie

Il faut être rigoureux pour ne pas se fourvoyer

Je vous recommande la lecture de l'explication du Cardinal Burke qui explique parfaitement le sujet

Citation :
Le nouveau cardinal Raymond Burke est interrogé sur la question médiatique du moment :

Mais que dit le pape en cet endroit ? Dit-il qu’en certaines circonstances, les préservatifs peuvent être autorisés ?

Non, pas du tout. Je ne vois aucun changement dans l’enseignement de l’Église. Ce qu’il commente – en fait, il déclare clairement que l’Église ne considère pas l’utilisation des préservatifs comme une solution valable ou morale –, mais ce dont il parle dans le commentaire qu’il fait sur un prostitué mâle, c’est sur un certain processus de conversion qui survient dans la vie d’un individu. Il fait simplement le commentaire qu’une personne qui s’adonne à la prostitution, puisse au moins envisager d’utiliser un préservatif pour l’empêcher de transmettre la maladie à une autre personne – même si l’efficacité du préservatif est discutable –, cela pourrait être une manifestation de quelqu’un qui éprouve un certain éveil moral. Mais en aucun cas cela ne veut dire que la prostitution est moralement acceptable ni que l’usage des préservatifs soit moralement acceptable. Ce qu’aborde le pape c’est une certaine croissance dans la liberté, un dépassement de l’asservissement à une activité sexuelle qui est moralement répugnante, de telle sorte que ce souci d’utiliser un préservatif afin de ne pas infecter son partenaire sexuel puisse être au moins le signe d’un réveil moral chez la personne, ce qui permet d’espérer qu’il conduira cette personne à comprendre que cette activité n’est qu’une trivialisation de la sexualité humaine, et qu’il faut en changer."
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 11:54

credo a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Pape y en a dire que mal toujours mal, mais mieux que très très mal.

Le Pape n'a jamais dit cela parce que cela voudrait qu'un moindre mal peut etre un bien et ca serait une héresie

Je n'ai pas dit que le moindre des deux maux était bien, mais qu'il était mieux que le pire. Vous voyez à redire ?

J'ajoute qu'étant donné que j'ai mentionné un bien, un mal et un plus grand mal, il faut n'avoir pas compris ou être de mauvaise foi pour dire que le mal est un moindre mal, car dans un schéma bien/mal/plus-grand-mal, le moindre mal, c'est le bien, pas le mal qui est mieux que le plus grand mal.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 13:54

Philippe Fabry a écrit:
Chris Prols a écrit:

Et au fait, Philippe,

P.Fabry a écrit:
l'Eglise n'est pas contre la santé publique, elle est pour la morale.

Vous êtes bien sûr que permettre la capote dans certains cas, ce soit moral? Vous ne croyez pas que la santé publique est bien plus défendue dans l'abstinence et dans la fidélité dans le mariage?

Moi expliquer toi pour toi bien comprendre :

Bien : chasteté

Mal : vagabondage sexuel

Très très mal : mise en danger de la vie d'autrui

Pape y en a dire que mal toujours mal, mais mieux que très très mal.

C'est si simple ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 14:49

Monsieur Fabry, au lieu de me prendre de haut, vous y en comprendre ce que disent ces Pontifes?:

Pie XI, Encyclique Casti Connubii, 1930 a écrit:
"L'Eglise catholique, investie par Dieu même de la mission d'enseigner et de défendre l'intégrité des moeurs et l'honnêteté, l'Eglise catholique, debout au milieu de ces ruines morales, élève bien haut la voix par notre bouche, en signe de sa divine mission et elle promulgue de nouveau : que tout usage du mariage, quel qu'il soit, dans l'exercice duquel l'acte est privé, par l'artifice des hommes, de sa puissance naturelle de procréer la vie, offense la loi de Dieu et la loi naturelle, et que ceux qui auront commis quelque chose de pareil se sont souillés d'une faute grave".

Pie XII, Discours aux sages-femmes, 29 octobre 1951 a écrit:
Notre prédécesseur Pie XI, dans son encyclique Casti Connubii, du 31 décembre 1930, proclama de nouveau solennellement [b]la loi fondamentale de l'acte et des rapports conjugaux, à savoir : que tout attentat des époux dans l'accomplissement de l'acte conjugal ou dans le développement de ses conséquences naturelles, attentat ayant pour but de le priver de l'énergie qui lui est inhérente et d'empêcher la procréation d'une nouvelle existence, est immoral, et qu'aucune "indication" ou nécessité ne peut transformer une action intrinsèquement immorale en un acte moral et licite. Cette prescription est en pleine vigueur aujourd'hui comme hier, et elle le sera encore telle demain et toujours, parce qu'elle n'est pas un simple précepte de droit humain, mais l'expression d'une loi naturelle et divine.


Dernière édition par Chris Prols le Jeu 25 Nov 2010, 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas   Jeu 25 Nov 2010, 14:59

Cher Chris Prol, il faudra TOUJOURS et A JAMAIS rappeler le plan de Dieu et la loi naturelle.

Et, concrètement sur le terrain, vous serez obligé SANS CESSE d'opter entre le mal le moindre mal et de faire tendre les personnes au bien.

VERITE et AMOUR se sont unis.
La vérité sans amour tranche et désespère.

L'amour sans vérité ramollit et enferme dans la faiblesse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Pape admet le préservatif comme un moindre mal dans certains cas
» "Comme une araignée dans sa toile..."
» Vatican:Efficacité du préservatif comme prévention SIDA
» Le pape admet l'utilisation du préservatif...
» La vraie pensée du pape sur le préservatif.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: