DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Enfers où descendit Jésus-Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Ven 19 Nov 2010, 13:51

Voici un sermon de Saint Epiphane de Salamine, Père de l'Eglise.

Citation :
"Un grand silence règne aujourd’hui sur la terre, un grand silence et
une grande solitude. Un grand silence parce que le Roi dort. La terre a
tremblé et s’est calmée parce que Dieu s’est endormi dans la chair et
qu’il est allé réveiller ceux qui dormaient depuis des siècles. Dieu est
mort dans la chair et les enfers ont tressailli. Dieu s’est endormi
pour un peu de temps et il a réveillé du sommeil ceux qui séjournaient
dans les enfers…
Il va chercher Adam, notre premier Père, la brebis
perdue. Il veut aller visiter tous ceux qui sont assis dans les ténèbres
et à l’ombre de la mort. Il va, pour délivrer de leurs douleurs Adam
dans ses liens et Eve, captive avec lui, lui qui est en même temps leur
Dieu et leur Fils. Descendons donc avec lui pour voir l’Alliance entre
Dieu et les hommes… Là se trouve Adam, le premier Père, et comme premier
créé, enterré plu profondément que tous les condamnés. Là se trouve
Abel, le premier mort et comme premier pasteur juste, figure du meurtre
injuste du Christ pasteur. Là se trouve Noé, figure du Christ, le
constructeur de la grande arche de Dieu, l’Eglise… Là se trouve Abraham,
le père du Christ, le sacrificateur, qui offrit à Dieu par le glaive et
sans le glaive un sacrifice mortel sans mort. Là demeure Moïse, dans
les ténèbres inférieures, lui qui a jadis séjourné dans les ténèbres
supérieures de l’arche de Dieu. Là se trouve Daniel dans la fosse de
l’enfer, lui qui, jadis, a séjourné sur la terre dans la fosse aux
lions. Là se trouve Jérémie, dans la fosse de boue, dans le trou de
l’enfer, dans la corruption de la mort. Là se trouve Jonas dans le
monstre capable de contenir le monde, c’est-à-dire dans l’enfer, en
signe du Christ éternel. Et parmi les Prophètes il en est un qui s’écrie
: "Du ventre de l’enfer, entends ma supplication, écoute mon cri !" et
un autre : "Des profondeurs, je crie vers toi, Seigneur, écoute mon
appel !" ; et un autre : "Fais briller sur nous ta face et nous serons
sauvés…"[…]Mais, comme par son avènement le Seigneur voulait pénétrer
dans les lieux les plus inférieurs, Adam, en tant que premier Père et
que premier créé de tous les hommes et en tant que premier mortel, lui
qui avait été tenu captif plus profondément que tous les autres et avec
le plus grand soin, entendit le premier le bruit des pas du Seigneur qui
venait vers les prisonniers. Et il reconnut la voix de celui qui
cheminait dans la prison, et s’adressant à ceux qui étaient enchaînés
avec lui depuis le commencement du monde, il parla ainsi : "J’entends
les pas de quelqu’un qui vient vers nous." Et pendant qu’il parlait, le
Seigneur entra, tenant les armes victorieuses de la croix. Et lorsque le
premier Père, Adam, le vit, plein de stupeur, il se frappa la poitrine
et cria aux autres : "Mon Seigneur soit avec vous !" Et le Christ
répondit à Adam : "Et avec ton esprit." Et lui ayant saisi la main, il
lui dit : "Eveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et
le Christ t’illuminera." Je suis ton Dieu, et à cause de toi je suis
devenu ton Fils. Lève-toi, toi qui dormais, car je ne t’ai pas créé pour
que tu séjournes ici enchaîné dans l’enfer. Relève-toi d’entre les
morts, je suis la Vie des morts. Lève-toi, œuvre de mes mains, toi, mon
effigie, qui a été faite à mon image. Lève-toi, partons d’ici, car tu es
en moi et je suis en toi.. A cause de toi, moi ton Dieu, je suis devenu
ton fils ; à cause de toi, moi ton Seigneur, j’ai pris la forme
d’esclave ; à cause de toi, moi qui demeure au-dessus des cieux, je suis
descendu sur la terre et sous la terre. Pour toi, homme, je me suis
fait comme un homme sans protection, libre parmi les morts. Pour toi qui
es sorti du jardin, j’ai été livré aux juifs dans le jardin et j’ai été
crucifié dans le jardin…[…]Regarde sur mon visage les crachats que j’ai
reçus pour toi afin de te replacer dans l’antique paradis. Regarde sur
mes joues la trace des soufflets que j’ai subis pour rétablir en mon
image ta beauté détruite. Regarde sur mon dos la trace de la
flagellation que j’ai reçue afin de te décharger du fardeau de tes
péchés qui avait été imposé sur ton dos. Regarde mes mains qui ont été
solidement clouées au bois à cause de toi qui autrefois as mal étendu
tes mains vers le bois… Je me suis endormi sur la croix et la lance a
percé mon côté à cause de toi qui t’es endormi au paradis et as fait
sortir Eve de ton côté. Mon côté a guéri la douleur de ton côté. Et mon
sommeil te fait sortir maintenant du sommeil de l’enfer. Lève-toi
et partons d’ici, de la mort à la vie, de la corruption à
l’immortalité, des ténèbres à la lumière éternelle. Levez-vous et
partons d’ici et allons de la douleur à la joie, de la prison à la
Jérusalem céleste, des chaînes à la liberté, de la captivité aux délices
du paradis, de la terre au ciel. Mon Père céleste attend la brebis
perdue, un trône de chérubin est prêt, les porteurs sont debout et
attendent, la salle des noces est préparée, les tentes et les demeures
éternelles sont ornées, les trésors de tout bien sont ouverts, le
Royaume des Cieux qui existait avant tous les siècles vous attend."

Je l'ai déjà posté auparavant, mais il n'a pas eu, je pense, l'attention qu'il mérite.

Je disais que les petits enfants morts sans baptême vont sans doute au même endroit que là où était Adam, où le Christ peut aller les chercher.

L'Abbé Zins m'a rétorqué que je me trompais, parce que ce sont là les limbes des Patriarches, où les "justes de l'Ancien Testament" attendaient la Rédemption.

J'ai fais remarquer qu'Adam n'était pas un juste, ça se saurait. Et que donc, Adam n'avait rien à faire dans les Limbes des Patriarches.

Donc, j'ouvre le débat : qui a tort, qui a raison, de quel endroit (ou endroits) parle Saint Epiphane ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Ven 19 Nov 2010, 14:15

Très beau sermon. I love you
Ces lieux me font penser à plusieurs "salles d'attente".
Plus l'attente est longue, plus la soif d'être appelé et accueilli est grande.
Bon, c'est pas très théologique et ce n'est que ma petite image. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Ven 19 Nov 2010, 16:12

J'ai répondue à ce sujet dans un autre sujet (ça c'est bien moi! Embarassed )... Je me suis trompée de sujet. Je ne sais comment j'ai fais cela, mais je l'ai fais...

Quoique ces deux sujet s'apparentent beaucoup... Peut-être que Dieu se sert de nos erreurs quelques fois (moi, un peu, beaucoup lunatique)... Laughing Mille pardons!

Je vous met le liens:

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/une-nde-qui-montre-que-les-enfants-morts-sans-bapteme-grandissent-t10950.htm

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Sam 20 Nov 2010, 20:54

Ce sujet n'intéresse personne d'autre ? scratch

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 00:05

[quote]
Philippe Fabry a écrit:


Je l'ai déjà posté auparavant, mais il n'a pas eu, je pense, l'attention qu'il mérite.

Je disais que les petits enfants morts sans baptême vont sans doute au même endroit que là où était Adam, où le Christ peut aller les chercher.

Cher Philippe,

Vous savez que d'après le dogme, APRES LA MORT, nul ne peut plus être sauvé et que celui qui y est trouvé sans la grâce est damné pour l'éternité (Constitution Benedictus Deus).

Vous savez aussi que j'interprète le mot "MORt" comme un passage.

On doit donc distinguer ce qui se passe 1° DaNS CE PASSAGE Qu4EST LA MORT"; 2° APRES LA MORT.


Ainsi, on doit distinguer deux moments dans le chemin d'Adam.

1° il est arrivé dans le passage de la mort, c'est-à-dire entre ce monde et l'autre et c'est là que l'ange du Seigneur lui est apparu et lui a annoncé le Salut du Verbe incarné à venir. Adam, dit la Tradition, s'est sauvé ce qui veut dire que, abreuvé d'une vie terrestre d'errance, il a accepté ce salut à venir et s'en est réjouit.

Ce premier moment du séjour d'Adam est ce qu'on appelle "les limbes".

j'ajouterai que ce limbe est aussi le séjour des morts dont cette prophétie parle :

Citation :
Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète :
Matthieu 4, 15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations!
Matthieu 4, 16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.

Tout le monde sans exception, avant comme après le Christ y a vu la lumière de l'Evangile et l'a accepté ou refusé.

Ce limbe (= "PASSAGE DE LA MORT") est aussi celui où séjournent actuellement les enfants. Ils y grandissent d'abord avant de recevoir la proposition du salut. C'est forcement le même séjour puisque ces enfants ne sont pas encore déterlminés dans leur destin éternel.


2° DEUXIEME ETAPE : Adam a alors franchi la porte de l'autre monde
. Il y a eu son jugement dernier, par l'ange et s'est vu annoncé qu'il serait un jour dans la vision béatifique. L'après-mort est constitué dès cette époque là de trois demeures :

1° L'enfer des damnés (ceux qui ont méprisé l'ange et l'annonce du Christ).
2° Le "sein d'Abraham" qui est un paradis provisoire où est allé séjourner Adam dès qu'il a été purifié et avant la rédemption du Christ.
3° Le purgatoire mystique où les âmes achevaient de se purifier et qui est décrit dans ce texte là par Jésus :
Citation :
Luc 16, 23 "Dans l'Hadès, en proie à des tortures, le riche lève les yeux et voit de loin Abraham, et Lazare en son sein.

Le sein d'Abraham est maintenant un séjour qui a disparu depuis que le christ a ouvert la porte de la vision béatifique. Ce n'est donc pas là que séjournent les enfants

Citation :

L'Abbé Zins m'a rétorqué que je me trompais, parce que ce sont là les limbes des Patriarches, où les "justes de l'Ancien Testament" attendaient la Rédemption.

J'ai fais remarquer qu'Adam n'était pas un juste, ça se saurait. Et que donc, Adam n'avait rien à faire dans les Limbes des Patriarches.

Donc, j'ouvre le débat : qui a tort, qui a raison, de quel endroit (ou endroits) parle Saint Epiphane ?

Avant qu'Adam soit devenu un saint, bouleversé par la vision de la gloire de l'ange, il était donc dans le limbe, le passage de la mort, le même séjour que les enfants morts et en attente de la visite du Christ et de son baptême.

Après son choix, il était dans le "sein d'Abraham", définitivement stabilisé dans son choix éternel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 00:05

Philippe Fabry a écrit:
Ce sujet n'intéresse personne d'autre ? scratch

cyclops


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 11:33

Je pense à ceci

1 Samuel 28:7 Saül dit alors à ses serviteurs : « Cherchez-moi une nécromancienne, que j'aille chez elle et que je la consulte », et ses serviteurs lui répondirent : « Il y a une nécromancienne à En-Dor. » (...) 11 La femme demanda : « Qui faut-il évoquer pour toi ? », et il répondit : « Évoque-moi Samuel. » (...) 15 Samuel dit à Saül : « Pourquoi as-tu troublé mon repos en m'évoquant ? »

Je pense à Lazare mort depuis plusieurs jours et ressuscité par Jésus:n'y a-t-il pas eu pour lui un jugement dernier ? si non,le passage de la mort dure au moins plusieurs jours,si oui il n'est pas inamovible!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6121
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 12:08

Je viens de le lire. Je pense qu'à l'époque d'Epiphane, on ne faisait pas encore la distinction entre enfer, purgatoire, shéol, limbes, etc.

On ne peut donc pas trop se fier à ce texte.

Je n'avais jamais réalisé que le premier mort dans la Genèse ce n'est pas Adam mais Abel.

Ce que je note surtout c'est la dernière phrase :

"Le Royaume des Cieux qui existait avant tous les siècles vous attend."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 20:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous savez aussi que j'interprète le mot "MORt" comme un passage.

Dans cette homélie, Benoît XVI par aussi de la mort comme un passage, notamment en parlant de la mort du Christ :

La Lettre aux Hébreux dit que Jésus « fut exaucé ». Dans quel sens? Au sens où Dieu le Père l'a libéré de la mort et l'a ressuscité. Il a été exaucé précisément en raison de son abandon total à la volonté du Père: le dessein d'amour de Dieu a pu s'accomplir parfaitement en Jésus, qui, ayant obéi jusqu'à la fin extrême de la mort sur la croix, est devenu « cause de salut » pour tous ceux qui Lui obéissent. C'est-à-dire qu'il est devenu grand Prêtre pour avoir lui-même pris sur lui tout le péché du monde, comme « Agneau de Dieu ». C'est le Père qui lui confère ce sacerdoce au moment même où Jésus traverse le passage de sa mort et résurrection. Ce n'est pas un sacerdoce selon ce que prescrit la loi mosaïque (cf. Lv 8-9), mais selon l'ordre de Melchisédech, selon un ordre prophétique, qui dépend seulement de sa relation particulière avec Dieu.

Voici le lien : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:WV08Km_mSRcJ:www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/homilies/2010/documents/hf_ben-xvi_hom_20100603_corpus-domini_fr.html+Vatican+la+mort+est+un+passage&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

La mort de Jésus est "un passage". C'est pour cela qu'il a fait de sa mort "une Pâques", pour faire de nos morts une Pâques.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80258
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Dim 21 Nov 2010, 20:53

oui ! et ce qui est intéressant c'est que depuis TOUJOURS, sans se rendre compte de l'implication, on parlait de la mort comme d'un passage !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Les Enfers où descendit Jésus-Christ   Lun 22 Nov 2010, 13:01


Les enfers ne sont que des artefacts du à la révélation.

Ils sont donc inévitables.

Ce qui est sauvé est l'opposé de ce qui est damné, de la même manière que le blanc est opposé au noir.

Mais cela ne veut pas dire qu'il y a des damnés.

Jésus est descendu dans tout les enfers, jusqu'au plus bas, en dessous y a plus rien.

L'enfer des damnés est vide, enfin vidé par le sauveur.

Car vouloir être damné relève d'un sentiment bien noble: la peur.

Je me souviens de ce regard terrifié de Saddam Hussein au moment de sa pendaison.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Enfers où descendit Jésus-Christ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Enfers où descendit Jésus-Christ
» le CHRIST est descendu aux enfers
» Témoignage - Apres la mort il a vu le Christ
» Il est descendu aux enfers.
» La descente aux enfers de Jean de la Croix est-elle due à un péché mortel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: