DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Sainte Marie Madeleine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 15:48

Tiré des Biographies évangéliques, Mrg Gaume, protonotaire apostolique.


Citation :
On lit dans saint Luc, chapitre VII, versets 36 et suivants:
« Un des pharisiens pria Jésus de venir manger chez lui; et Jésus étant entré dans la maison du pharisien il se mit à table. Et voilà qu'une femme pécheresse de la ville, ayant appris qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre rempli de parfum. Et se tenant derrière lui à ses pieds, elle commença à les arroser de ses larmes, et les essuyant avec ses cheveux, elle les baisait et les oignait de parfum Le pharisien en fut scandalisé ; mais Jésus lui dit:Beaucoup de péchés lui sont remis parce qu'elle a beaucoup aimé. Puis il dit à la femme : Vos péchés vous sont remis, votre foi vous a sauvée : allez en paix. »
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 15:51

Citation :
C'est ici une histoire comme on n'en trouve que dans l'Évangile. Tout y est admirablement divin, et divinement admirable. La sainte familiarité de la pécheresse, l'ardeur de son amour pénitent, l'ineffable bonté du Rédempteur, qui contraste si éloquemment avec le zèle scandalisé du pharisien, forment un tableau au-dessus de toute comparaison.

Dans quel lieu s'accomplit ce fait digne d'une éternelle mémoire, et quelle femme en fut la sublime actrice ? Le nom même de la pécheresse va répondre aux deux questions.

Cette pécheresse n'est autre que Marie Madeleine. Soeur cadette de Marthe et de Lazare, dont les parents possédaient de grands biens à Jérusalem, à Réthanie et à Magdalum ou Magdala, Marie était née dans cette dernière ville. Au moyen âge la tradition indiquait encore la maison qui fut son berceau. Du lieu de sa naissance elle était appelée Marie Madeleine ou Marie de Magdala. On croit aussi que ce surnom, qu'on donnait rarement aux femmes, était un titre de noblesse. En tout cas il donne lieu de croire que Marie occupait un rang distingué dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 15:57

Citation :
Or, Magdalum était une ville située dans une riante position sur les bords de la mer de Galilée, à une demi-lieue environ du lac de Génésareth, et non loin de Bethsaïde et de Capharnaum, où le Sauveur avait coutume de prêcher. Bordé au nord et au couchant par une fertile plaine, Magdalum était entouré de fortes tours et de hautes murailles, qui le rendaient presque imprenable. G'est au point que les troupes du roi Agrippa n'osèrent pas même en faire le siège. Il y avait encore du temps des croisades un fort très important. Aujourd'hui, lorsqu'on monte de Tibériade vers les ruines de l'ancienne Capharnaum, on traverse, près de la capitale de la Galilée, un village composé de quelques huttes, et que les Arabes appellent El-Medschel : c'est l'ancienne Magdalum ; une multitude de sources chaudes coulent dans la contrée et se réunissent dans la rivière nommée Hittin. C'est là aussi qu'était la fameuse source nommée Mirjam, où, d'après les rabbins, la soeur de Moïse fut guérie de la lèpre en s'y lavant, et qui avait conservé depuis une puissance merveilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 19:44

Citation :
Quoique privée de bonne heure de ses parents, Marie reçut, comme son frère et sa soeur, une éducation distinguée en rapport avec sa condition. Elle était douée d'un esprit vif et du plus heureux caractère, et avait une science parfaite des lettres hébraïques. Aux dons de l'esprit, elle joignait tous les charmes extérieurs. Sa taille était élevée, comme le prouve encore aujourd'hui un de ses pieds, précieusement conservé dans l'église de Saint-Celse, à Rome.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 22:44

Citation :
« A quinze ans, dit un de ses anciens historiens, Marie brillait de la plus grande beauté. Mais comme l'éclat de la beauté s'associe rarement avec la chasteté, et que l'abondance des biens a coutume d'être l'ennemie de la continence, cette jeune fille, vivant dans les délices, commença, ainsi qu'il est ordinaire à cet âge, de se complaire en elle-même et de se laisser entraîner à l'ardeur de ses passions naissantes. »

En garnison à Magdalum était un officier qui s'appelait Pandira ou Pandéra. Son nom se trouve une douzaine de fois dans le Talmud. Les plus anciens pères font mention de cet homme, et il est devenu tellement historique, qu'il est impossible de douter de son existence. Pandéra devint pour Marie la pierre de scandale. « Le coeur de cette jeune fille, continue son vieil historien, s'égara dans une terre étrangère, et prit sa demeure dans l'amour passager du siècle. Loin de Dieu, elle eut bientôt dissipé les dons de la nature et ceux de l'éducation. »

Tel fut le retentissement de sa chute et la durée de ses désordres, qu'elle fut désignée dans la ville sous le nom de la pécheresse : in civitate peccatrix.


Dernière édition par Chris Prols le Jeu 18 Nov 2010, 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 22:49

Notons que la thèse talmudico-gnostico-musulmane selon laquelle Jésus serait le fils de la Vierge et de Pantéra vient d'être réduite à néant par Mgr Gaume: il ne s'agit pas de la même Marie...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 22:58

Citation :
Cependant les principes de religion que Marie avait reçus devinrent, après quelque temps de coupables folies, une source de remords. La grâce qui travaillait son coeur fit naître une occasion de retour. Expliquons, pour la bénir, la conduite du Bon Pasteur à l'égard de la brebis égarée.

Quelques lignes avant de raconter la conversion de Marie, l'Évangéliste rapporte la résurrection du fils de la veuve de Naïm. Naïm était une petite ville de Galilée, peu éloignée de Magdalum. Marie s'y trouvait, lorsque Notre-Seigneur ressuscita le jeune homme qu'on portait en terre. Avec une foule d'autres, elle fut témoin du miracle. Le malheureux jeune homme était mort dans le péché. Il avait vu les supplices de l'enfer. Rendu à la vie, il devint un prédicateur qui jeta l'épouvante dans l'âme de tous ceux qui l'entendirent, et sa mort fut pour plusieurs le principe de la vie éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 23:09

Citation :
De ce nombre fut la jeune princesse de Magdalum, que la crainte et la confiance conduisirent aux pieds du Sauveur (1).

Dans sa miséricordieuse sagesse, le Bon Pasteur voulut se trouver sur le chemin de la brebis égarée. Immédiatement après la résurrection du jeune homme, il se dirigea vers Magdalum et accepta l'invitation d'un pharisien nommé Simon. Ménagée par la Providence, cette invitation l'y retint une partie de la journée. Le bruit de son arrivée se répandit d'autant plus vite que Magdalum et Tibériade, sa voisine, étaient remplies d'étudiants ; car elles étaient célèbres par leurs écoles et par les rabbins qui les dirigeaient ou qui les avaient fréquentées. Tout le monde disait : «Le grand prophète qui a ressuscité le jeune homme de Naïm est ici, il dîne chez Simon. C'est un homme saint et bon, doux et miséricordieux, accessible aux petits et même aux pécheurs. » Quelques-uns ajoutaient : On dit que c'est le Fils de Dieu, le Christ attendu.

(1) « Post resurrectionem adolescentis, convivium factum est in domo Simonis Leprosi, ubi Magdalena permota novitate miraculi cogitavit se subdere Christo, indigna beneficio ejus. » B. Simon de Cassia, in Luc. VII. apud Orilia, Vita del buono Ladr., 9, et Cor. a Lap. in Luc VII.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 23:20

Salut Chris,

Vous en pensez quoi de cette légende?


La grotte de sainte Marie-Madeleine est une grotte dite sainte du fait que, selon la tradition de Provence, sainte Marie-Madeleine y vécut les trente dernières années de sa vie, après avoir accosté aux Saintes-Maries-de-la-Mer ou à Marseille et évangélisé la région.



http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/le-site-de-la-sainte-baume-et-la-grotte-de-marie-madeleine-t10124.htm?highlight=madeleine


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 23:22

Patience, patience, cher ami.

Ne mettons point la charrue avant les boeufs!

Le texte nous réserve de merveilleuses surprises!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Jeu 18 Nov 2010, 23:27

Chris Prols a écrit:
Patience, patience, cher ami.

Ne mettons point la charrue avant les boeufs!

Le texte nous réserve de merveilleuses surprises!

Mr. Green Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 15:11

Citation :
La jeune pécheresse n'est pas la dernière à apprendre la nouvelle qui remplit la ville; un trouble salutaire s'empare de son âme. Messager de la grâce, ce trouble devient tout à coup lumière, résolution, courage. Lumière : Marie voit la profondeur de l'abîme dans lequel elle est tombée. Résolution; avec la vivacité naturelle de son caractère, Marie se décide sur-le champ à briser ses chaînes. Courage : Marie a mesuré les obstacles, les fausses hontes, les humiliations qui se dressent devant elle : rien ne l'arrête. Elle se lève, prend un de ses vases à parfum, et le remplit des aromates les plus précieux.

Ces vases étaient ordinairement d'albâtre indien, sorte de marbre blanc, diaphane et veiné de diverses couleurs. On les préférait à tous les autres parce que les parfums s'y conservaient mieux. La plupart venaient de Tyr, où il s'en faisait un grand commerce. Dès son enfance, Marie usait de ces senteurs délicieuses, afin de multiplier ses jouissances et embellir ses attraits. Elle portait donc ce vase dans ses mains ; et dans sa poitrine, un autre d'un plus grand prix: c'était son coeur plein de repentir, d'amour et d'espoir.

Sans s'occuper de ceux qu'elle rencontre ou qui la regardent, elle traverse les rues de la ville et se dirige vers la demeure de Simon. Sans être invitée, sans être attendue, elle entre précipitamment dans la salle du festin. Là, se trouvaient, vêtus de leurs robes blanches et accoudés sur leurs lits de table, les personnages les plus graves de la ville, des connaissances, peut-être quelques-uns de ses parents. Qu'on se figure l'étonnement des convives à l'apparition soudaine de la jeune pécheresse. Tous en furent surpris ou indignés, excepté celui qui avait le secret de cette démarche et dont la miséricorde l'avait provoquée. Personne n'en fut plus scandalisé que Simon. Toutefois, avant de manifester son mécontentement, il attend ce qui va se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 15:30

Citation :
Déjà Marie est auprès de son libérateur, la brebis auprès du berger. Prosternée à ses pieds, elle les arrose de ses larmes, les couvre de ses baisers et les essuie avec ses cheveux. Pourquoi tout cela ? Dans ce que fait Marie reparaît l'antiquité tout entière. La chaussure des anciens n'était pas la même que la nôtre, elle se composait de simples semelles rattachées sur le pied par des courroies. Généralement, pour les hommes, du moins dans les pays chauds, les jambes étaient nues, il est facile de comprendre le besoin qu'ils avaient de se laver les pieds lorsqu'ils arrivaient de voyage.

Aussi, le premier acte d'hospitalité était de laver les pieds des hôtes : c'était l'office des serviteurs. Notre-Seigneur lui-même daigne le remplir à l'égard des apôtres lorsqu'ils furent arrivés à Jérusalem pour célébrer la Cène. L'Eglise Romaine, qui ne laisse rien perdre ni des leçons ni des exemples du Sauveur, lave encore aujourd'hui les pieds des pèlerins venus à la ville sainte pour assister aux fêtes de Pâques.

Marie essuie avec ses cheveux les pieds du Sauveur : autre souvenir de l'antiquité; c'était chez les anciens un signe de servitude et l'occupation des femmes esclaves, de laver les pieds de leurs maîtres et de les essuyer avec leurs cheveux, que pour cela elles portaient rès longs. Dans quelques parties de l'Inde, le même usage subsiste encore. En s'y conformant, Marie témoignait à Jésus qu'elle lui était entièrement soumise et qu'elle se consacrait à son service.

Pour comprendre l'héroïsme de cette action, il faut savoir que c'était un grand opprobre pour les femmes juives de se découvrir la tête et de laisser tomber leurs cheveux, excepté
dans un grand deuil. Cela venait en partie de l'usage où était le prêtre de délier le bandeau qui attachait les cheveux de la femme soupçonnée d'avoir violé la chasteté,
et, en conséquence, condamnée à boire de l'eau amère. Mais Marie abîmée dans la douleur ne savait plus trop ce qu'elle faisait. Accablée par le repentir de ses fautes, elle s'est jetée, comme une pécheresse publique, aux pieds du Sauveur; et détachant elle-même les tresses de sa chevelure, elle s'en sert pour essuyer les larmes dont elle a inondé les pieds de Jésus, après s'en être servie pour séduire et captiver les coeurs. Oubliant la vanité et s'oubliant elle-même, elle veut en quelque sorte goûter la honte et l'opprobre, dans les objets mêmes où elle a goûté les faux charmes du péché.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 16:35

Citation :
Marie s'est déclarée publiquement la servante et l'esclave de son libérateur. Cette première déclaration en appelait une autre. L'esclave n'était propriétaire de rien. Lui-même, avec tout ce qui avait pu lui appartenir, était la propriété de son maître. Prenant alors son vase de parfum, symbole de tout ce qu'elle a de plus précieux et de plus aimé, Marie le répand sur les pieds du Sauveur. Elle n'ose encore, comme elle aura le bonheur de le faire plus tard, le répandre sur sa tète sacrée. Ici encore elle se conformait à une coutume dont la signification n'échappait à personne.

Dans les festins de noces on répandait des parfums sur la tête du rabbin qui y présidait. C'était une marque d'honneur et comme un témoignage public de l'alliance qui venait de se former. Marie prenait pour époux son Sauveur, et célébrait son union spirituelle avec lui. Son action rappelle un autre fait de l'antiquité.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 18:51

Cela me fait penser aux légendes dorées.

Ce parfum qu'elle répand a pour valeur trois années d'un ouvrier à la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 19:14

Oui, c'est aussi ce que disais Judas...
Revenir en haut Aller en bas
noble-steed



Messages : 56
Inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Ven 19 Nov 2010, 19:19

Je suis en pleine lecture de toute la saga Valtorta et je retrouve parfaitement l'ambiance du livre. ;)

Citation :
Ce parfum qu'elle répand a pour valeur trois années d'un ouvrier à la terre.

C'est d'ailleurs ce que Judas lui reproche après arguant qu'elle aurait mieux fait de le vendre pour faire des dons aux pauvres. Et la réponse de Jésus est assez édifiante ( il faut que je retrouve ce passage ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 20 Nov 2010, 16:15

Citation :
Ce n'était pas seulement dans les festins de noces, mais encore dans les repas un peu solennels que les anciens faisaient usage de parfums. Nous voyons les Perses, les Juifs, les Grecs, les Romains invariablement fidèles à cette coutume. Corriger l'odeur des mets par l'arôme des parfums, combattre les fumées du vin et les empêcher de troubler le cerveau ; provoquer la gaieté des convives, et flatter tous les sens à la fois dans une action qui, par la manducation, met l'homme en rapport direct avec Dieu, principe de toute félicité. Tel était leur but, car chez eux les repas étaient tenus pour une chose mystérieusement sainte. Ce but sans doute était souvent faussé. Il n'en est pas moins vrai que l'usage en soi n'avait rien que de légitime. En s'y conformant, Marie non seulement rend honneur à son divin Maître, mais encore elle lui procure une sainte joie ainsi qu'aux témoins de son bonheur.

Par l'acte qu'elle accomplit elle proteste au Sauveur que désormais son coeur sera un vase pur, diaphane, précieux comme l'albâtre, d'où l'amour fera incessamment couler les parfums exquis des plus héroïques vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 20 Nov 2010, 16:16

Citation :
En se prosternant aux pieds du Sauveur, en les lavant avec ses larmes et les essuyant avec ses cheveux, Marie ne faisait donc rien d'étrange. Ce qui l'était au dernier point, c'était de répandre son parfum sur les pieds du divin convive. Il était tout à fait inusité d'oindre les pieds avec des parfums, surtout avec du nard franc, qui était d'un très grand prix. On ne trouve le fait que chez quelques sybarites Athéniens. Complètement inconnu chez les Juifs, cet usage ne l'était pas moins à Rome même, où tous les genres de voluptueuse mollesse étaient si répandus au temps de Notre-Seigneur. Les Césars, maîtres du monde, l'ignoraient comme les simples citoyens (1).

(1) «Nec de imperatoribus ipsis, pedes eorumunguento ungi, solitos legimus.» Baron., an. 32, n. 26.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 20 Nov 2010, 17:05

Chris Prols a écrit:
Oui, c'est aussi ce que disais Judas...

Judas volait dans la bourse qui lui était confiée.

Marie-Madeleine répand une fortune aux pieds de Jésus,mais c'est son reniement de sa vie de volupté : sans doute était-elle monnayée pour ses charmes.

_____________

A noble-steed c'est dans Jean 12:4 Mais Judas l'Iscariote, l'un des disciples, celui qui allait le livrer, dit : 5 « Pourquoi ce parfum n'a-t-il pas été vendu trois cents deniers qu'on aurait donnés à des pauvres ? »
6 Mais il dit cela non par souci des pauvres, mais parce qu'il était voleur et que, tenant la bourse, il dérobait ce qu'on y mettait.
7 Jésus dit alors : « Laisse-la : c'est pour le jour de ma sépulture qu'elle devait garder ce parfum.
8 Les pauvres, en effet, vous les aurez toujours avec vous ; mais moi, vous ne m'aurez pas toujours. »
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Lun 22 Nov 2010, 22:08

Citation :
Ce qui dut mettre le comble à l'étonnement des convives, fut de voir la jeune pécheresse apportant le parfum le plus rare, dans un vase du plus grand prix, et le versant avec abondance sur les pieds du Sauveur. Au témoignage d'Hérodote un vase d'albâtre rempli de parfum était un cadeau royal. Le vieil historien raconte que Gambyse, roi de Perse, un des plus puissants monarques du monde, envoya, entre autres présents, au roi d'Ethiopie un vase d'albâtre, rempli de parfum. D'où l'on peut conclure que Marie était très riche, puisque plusieurs fois elle honora le Sauveur de cette sainte et royale prodigalité (1).

Si les convives étaient étonnés de ce qu'ils voyaient, Simon en était indigné. Chez lui, au milieu de son festin, en présence des personnages les plus respectables, une pécheresse publique osant se présenter et se voyant accueillie avec bonté par le grand prophète, en l'honneur de qui le festin était donné : ce spectacle était un scandale qui le faisait murmurer en lui-même. Par respect pour l'assemblée, n'osant manifester ses sentiments, il se disait tout bas : Je me suis trompé. Si le personnage que j 'ai invité était prophète, il saurait quelle est cette femme qui le touche, car c'est une pécheresse.

(1) « Ex quibus omnibus facile intelligere quisque potest.hanc mulierem opulentissimam fuisse, quse ssepe tanti pretii ad unctionem Domini unguentum sic liberaliterque fuderit. » Id., 59.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Lun 22 Nov 2010, 22:11

Citation :
Pénétrant la pensée de Simon et tout en tenant ses regards attendris sur l'humble pénitente, Notre-Seigneur prit la parole et, s'adressant à Simon, il lui dit : « Simon, j'ai quelque chose à vous dire. » Celui-ci, abaissant son orgueil de pharisien et comme s'il n'eut pas murmuré, s'empressa de répondre : " Maître, parlez. — Un créancier, reprend Jésus, avait deux débiteurs. L'un lui devait cinq cents deniers, et l'autre cinquante seulement (1); et comme ils ne pouvaient le payer ni l'un ni l'autre, il leur remit à tous deux leur dette. Dites-moi lequel des deux l'aimera davantage?»

Rassurée par ces douces paroles, Marie se relève transformée. Aux larmes d'un repentir héroïque, se joignent, pour inonder son visage, les larmes d'un amour plus fort que la mort. Elle rentre dans sa maison, mais c'est pour la quitter. Sa maison, sa patrie sont désormais les lieux où sera son libérateur. Le suivre partout, entendre sa voix, conserver dans le plus intime de son coeur chacune de ses divines paroles, lui prodiguer, ainsi qu'à ses apôtres, les soins les plus dévoués: tels seront désormais son bonheur et sa vie.

(1) Ces deux sommes équivalent la première à 250 fr. et la seconde à 25 francs environ.
Revenir en haut Aller en bas
P'tit Boy



Messages : 41
Inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 04 Déc 2010, 19:25

Pourquoi commencer à chercher sur Marie Madeleine, c'est une pauvre pécheresse qui n'avait pas vraiment fait de "bien" dans sa vie mais qui un jour, c'est agenouiller au près de Dieu pour lui supplier de pardonner sa miséricorde comme personne ne l'avait au par avant fait :

On suppose que la fin de sa vie se passera dans la douleur si l’on en croit cette phrase de Jésus à Maria Valtorta : "Puis viendra le jour où je dirai comme à Marie de Magdala mourante : 'Repose-toi. Il est temps pour toi de reposer. Donne-moi tes épines. Il est temps de roses. Repose-toi et attends. Je te bénis, bénie'. (1.22 – p.97)" - Cette douleur sera l'amour qui consume "Il n'y a pas d'autre voie pour toi, Marie, que l'amour. En effet quelle que soit la voie que tu prendras, elle sera toujours amour. Amour si tu rends service en mon nom. Amour si tu évangélises. Amour si tu t'isoles. Amour si tu te martyrises. Amour si tu te fais martyriser. Tu ne sais qu'aimer, Marie. C'est ta nature" (8.11). A l'instar des grands saints ce chemin sera celui de la félicité finale : "Marie, une bonne servante pour Moi. Aujourd'hui plus qu'hier. Demain plus qu'aujourd'hui. Jusqu'à ce que je te dise : 'Cela suffit, Marie. C'est l'heure de ton repos'." - "C'est dit, Seigneur. Je voudrais que tu m'appelles, alors. Comme tu as appelé mon frère hors du tombeau. Oh ! appelle-moi, Toi, hors de la vie !" - "Non, pas hors de la vie. Je t'appellerai à la Vie, à la vraie Vie. Je t'appellerai hors du tombeau qu'est la chair et la Terre. Je t'appellerai aux noces de ton âme avec ton Seigneur." (8.11) - Dans ce dialogue sublime avec Jésus, Marie de Magdala demande le martyr par l'amour. Ce martyr lui sera accordé :"Quelle grâce de mourir d'amour pour Toi !"
Les persécutions s'accentuant, la famille de Béthanie choisit de s'expatrier : "On ne peut certainement pas se dire que Lazare, Marie et Marthe ont été des créatures craintives. Tu vois pourtant que, bien qu’avec une extrême douleur, ils se sont éloignés d’ici pour porter ailleurs la Parole divine qui ici aurait été étouffée par les juifs" ( 10.34). Ce qui corrobore la tradition de leur exil en Gaule (voir ci-dessous).

On peu surtout lire quelle était très reconnaissante envers Dieu mais aussi on dirait bien "amoureuse".
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 04 Déc 2010, 19:59

P'tit boy,toutes nos âmes sont appelées à épouser Jésus-Christ.
Revenir en haut Aller en bas
P'tit Boy



Messages : 41
Inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Dim 05 Déc 2010, 10:00

Oui mais toutes nos âmes ne veulent pas suivre Jésus comme la fait Marie Madeleine ! :nawak:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Dim 05 Déc 2010, 13:44

C'est vrai.

Tu connais ce verset de 1 cor.12:23 (les membres du corps de Christ)...." ceux que nous tenons pour les moins honorables du corps sont ceux-là mêmes que nous entourons de plus d'honneur, et ce que nous avons d'indécent, on le traite avec le plus de décence "

Or Marie-Madeleine a une place majeure.
N'est-ce pas elle qui est l'annonciatrice de la résurrection auprès des apôtres ?

Mais tous ne sont pas appelés aux mêmes charismes.Cependant tous sont appelés à être amoureux de leur Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
P'tit Boy



Messages : 41
Inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Sainte Marie Madeleine   Sam 11 Déc 2010, 12:02

Oui tous sont appelés. Mais tous ne veulent pas forcément être appelé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Marie Madeleine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Marie-Madeleine et commentaire du jour "Toucher le Christ spirituellement"
» Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay
» 25 mai Sainte Marie-Madeleine de Pazzi
» Sainte Marie Madeleine Postel (+ 1846) Saint du jour
» Saint Bède Le Vénérable, Saint Grégoire VII, Sainte Marie-Madeleine de Pazzi, commentaire du jour "En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: