DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Foi implicite et foi explicite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:18

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :

Pouvez nous rappeler ce qu'est la foi implicite et la foi explicite?
Question

C'est une notion de l'Abbé Zins.

La foi explicite doit signifier le fait de croire en sachant à quoi on croit (Trinité, anges etc.)

La foi implicite, ça doit être l'attitude de confiance, même aveugle.


Je ne suis pas sûr qu'il l'entende ainsi.

Moi j'ai cru comprendre que, vu la façon dont monsieur Zins emploie les mots, le sens qu'il leur donne est le suivant :

Foi explicite : ce que l'individu est capable de formuler.

Foi implicite : ce qu'il ne dit pas mais à quoi il consent par son silence.

Personnellement je l'ai dit, je définis :

Foi explicite : les dogmes

Foi implicite : la Révélation dans toute sa vérité. Ce qui permet de dire qu'il n'y a jamais rien de nouveau : le jour où le Magistère se prononce par un dogme, on considèrera rétroactivement qu'il a toujours professé cela, ne serait-ce qu'en ne condamnant pas ceux qui professaient ce qui n'était pas encore consacré par le dogme.

Cas pratique : Sur un contenu de la révélation, pendant des siècles, certains prêchent X, d'autres Y. Le Magistère se tait, laisse parler, observe avec vigilance. Le jour où il décide de se prononcer pour X, par le dogme, son silence des siècles précédent devient rétroactivement profession d'une vérité déjà connue.
L'important étant qu'il n'y a rien de nouveau, et que le Magistère n'a pas changé d'avis : avant il ne disait rien sur la question, et quand il parle, c'est définitif. L'idée essentielle c'est que
1) Le Magistère ne s'est jamais trompé, et qu'il n'a jamais changé d'avis
2) Ce qu'il dit est proclamé vrai depuis l'origine, c'est-à-dire implicitement contenu dans la Révélation (et donc ce n'est pas une nouvelle révélation qui permet de promulguer un dogme ; c'est ainsi que la clôture de la Révélation n'est pas atteinte par la promulgation des dogmes).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:29

J'imagine bien Monsieur Zins dire cela ! C'est pratique : on croyait en tout même si on le définit 2000 ans après. Cependant, il a craqué avec Vatican II ! Là, c'est trop dur pour lui de croire que l'Eglise a Toujours cru en la liberté religieuse de l'homme ! Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:34

Arnaud Dumouch a écrit:
J'imagine bien Monsieur Zins dire cela ! C'est pratique : on croyait en tout même si on le définit 2000 ans après. Cependant, il a craqué avec Vatican II ! Là, c'est trop dur pour lui de croire que l'Eglise a Toujours cru en la liberté religieuse de l'homme ! Laughing

C'est trop dur pour lui, peut-être, mais ça ne veut pas dire que cela n'était pas présent dès l'origine dans la Révélation. La preuve : des textes indiquent cette liberté (le Christ qui envoie les apôtres en mission et leur dit de ne pas s'attarder là où ils ne sont pas écoutés, etc...).

La distinction foi implicite/foi explicite, c'est-à-dire contenu de la Révélation/explication dogmatique, est très vraie et très utile.

Elle me rappelle ce que dit un dominicain du couvent où je me suis marié, le Fr. Bonino : "Le Christ a tout dit (Révélation), mais on n'a pas encore tout compris (explicitation dogmatique)".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:46

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :

Pouvez nous rappeler ce qu'est la foi implicite et la foi explicite?
Question

C'est une notion de l'Abbé Zins.

La foi explicite doit signifier le fait de croire en sachant à quoi on croit (Trinité, anges etc.)

La foi implicite, ça doit être l'attitude de confiance, même aveugle.


Je ne suis pas sûr qu'il l'entende ainsi.

Moi j'ai cru comprendre que, vu la façon dont monsieur Zins emploie les mots, le sens qu'il leur donne est le suivant :

Foi explicite : ce que l'individu est capable de formuler.

Foi implicite : ce qu'il ne dit pas mais à quoi il consent par son silence.

Personnellement je l'ai dit, je définis :

Foi explicite : les dogmes

Foi implicite : la Révélation dans toute sa vérité. Ce qui permet de dire qu'il n'y a jamais rien de nouveau : le jour où le Magistère se prononce par un dogme, on considèrera rétroactivement qu'il a toujours professé cela, ne serait-ce qu'en ne condamnant pas ceux qui professaient ce qui n'était pas encore consacré par le dogme.

Cas pratique : Sur un contenu de la révélation, pendant des siècles, certains prêchent X, d'autres Y. Le Magistère se tait, laisse parler, observe avec vigilance. Le jour où il décide de se prononcer pour X, par le dogme, son silence des siècles précédent devient rétroactivement profession d'une vérité déjà connue.
L'important étant qu'il n'y a rien de nouveau, et que le Magistère n'a pas changé d'avis : avant il ne disait rien sur la question, et quand il parle, c'est définitif. L'idée essentielle c'est que
1) Le Magistère ne s'est jamais trompé, et qu'il n'a jamais changé d'avis
2) Ce qu'il dit est proclamé vrai depuis l'origine, c'est-à-dire implicitement contenu dans la Révélation (et donc ce n'est pas une nouvelle révélation qui permet de promulguer un dogme ; c'est ainsi que la clôture de la Révélation n'est pas atteinte par la promulgation des dogmes).
Je crois que l'image du "trésor" est excellente lorsqu'on parle de la foi implicite et que ce trésor est inépuisable comme dit saint Paul:
"vous deveniez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur, la profondeur et la hauteur, même de connaître l'amour du Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu. " (Ephésiens 3,18-19)
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:48

[quote="Philippe Fabry"]
Arnaud Dumouch a écrit:

Elle me rappelle ce que dit un dominicain du couvent où je me suis marié, le Fr. Bonino : "Le Christ a tout dit (Révélation), mais on n'a pas encore tout compris (explicitation dogmatique)".

On peut pas faire plus simple...
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 17:56

Excellente explication ! Je crée un sujet sur ce point

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12223
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Foi implicite et foi explicite   Mer 17 Nov 2010, 18:13

Foi implicite = ce en quoi on croit naturellement (à peu près tous les humains croient en Dieu (sous qq forme qu'ils lui donnent))

Foi explicite = ce en quoi on croit par l'intelligence, la réflexion, l'étude (ce que d'autres ont dit auquel on adhère)
Revenir en haut Aller en bas
 
Foi implicite et foi explicite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» suite implicite
» limite d' une suite implicite: (u_n)^n +arctang(u_n)=1
» vos souvenirs....
» un hadith ...explicite.
» precision de la formule explicite d'une suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: