DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Mer 10 Nov 2010, 10:21

Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?

Lucifer, Satan, diable, démon, ange(s) déchu(s)... les religions et les pouvoirs ont toujours développé une abondante littérature ayant pour sujet le mal personnifié par une figure démoniaque représentant généralement l'un des attributs du mal.

Le plupart d'entre-elles y ont vu un être crée ou non par la divinité mais toujours opposé à elle et ayant pour vocation la conquête du monde, la possession des hommes, la perversion de leur esprit et de leurs mœurs.

Cependant, le livre des livres des religions monothéistes, la Bible (réf BJ4/ CD-rom), traduite du Tanakh hébraïque en grec 2,5 siècles avant JC par 72 sages (Septantes), ne mentionne pas le nom de Lucifer, ne mentionne que tardivement le nom de Satan (Zacharie 3,1) et celui du diable dans Sagesse (2,24).

C'est Jérôme, le traducteur de la Bible en 385, qui traduira en latin (Vulgate) le mot « NJS » par «le serpent » ou « le Satan » alors que ce mot indique un corps opposant une résistance et plus généralement le vice. Ce n'est qu'en 1546 que le Concile de Trente affirmera l'authenticité de la bible de Jérôme, cependant qu'elle avait été révisée (sic) au VIIIème siècle par Alcuin et Théodulphe, tous deux religieux l'un à Tours, l'autre à Orléans.

Il faut observer que le texte du Tanakh, partiellement attribué à Moïse, se situe au plan des principes d'humanité et non de l'humanité réelle ce que, semble-t-il, les traducteurs et réformateurs de la Bible n'ont pas compris ou voulu traduire pour ne pas remettre en cause la doctrine du péché originel. Doctrine officialisée en dogme par le Concile d'Orange sur lequel l'église romaine a fondé, à la suite de saint Augustin (IVème siècle), tout son système de domination des êtres et des pensées.

Si l'on examine l'origine des mots qualifiant le mal, le vice on voit que Lucifer désigne chez les Romains « l'Étoile du matin et du soir » soit « Vénus » (mais Vesper pour l'étoile du soir). Chez les Grec Lucifer est Phosphoros. En latin comme en Grec ce mot signifie « qui porte la Lumière ». Dans la Septante, on lit ὁ ἑωσφόρος ὁ πρωὶ ἀνατέλλων, qui signifie « le porteur d'aurore, celui qui se lève le matin ». Ce texte fait référence à un roi de Babylone qui aurait dit : « J'escaladerai les cieux, au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône, je siégerai sur la montagne de l'Assemblée, aux confins du septentrion. Je monterai au sommet des nuages, je m'égalerai au Très-Haut. » (Isaïe 13 et 14). Roi dont les Pères de l'Eglise ont fait le prototype de l'homme opposé à Dieu. C'est encore Jérôme qui utilisera abusivement le mot Lucifer pour traduire en latin le verset 14,12 « Comment es-tu tombé du ciel, étoile du matin (Lucifer), fils de l'aurore? As-tu été jeté à terre, vainqueur des nations? ».

La tradition chrétienne des origines attribue ce qualificatif à Jésus lui-même. Dans le Nouveau Testament, il y a une mention de φωσφόρος, « porteur de lumière », « Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs » (Pierre 2:1:19)

Dans l'Apocalypse (Jean 22:16) Jésus se décrit comme ὁ ἀστὴρ ὁ λαμπρὸς ὁ πρωϊνός, « l'étoile du matin ». On peut trouver un écho de cet usage dans l'Exultet, le chant liturgique par lequel l'église romaine, durant la veillée pascale du Samedi saint, proclame l'irruption de la lumière dans les ténèbres, symbolisée par celle du cierge pascal qui vient d'être allumé.

Dans le Coran, la sourate 86 Al Tariq parle également de l'étoile du matin, et pourrait évoquer le Messie, Al Tariq signifiant à la fois l'étoile du matin et celui qui vient dans la nuit.

C'est un Apocryphe, le Livre d'Enock, qui crée le mythe des anges rebelles. Mais c'est le Moyen-Age qui fera de Lucifer un ange rebelle, déchu, tentateur, diviseur, roi des démons... et lui donnera ses représentations dont la plus connue est celle d'un diable rouge ou noir, cornu, aux pieds de bouc... C'est ainsi que naîtra la fiction bien arrangeante de Lucifer = Satan = diable = démon... dont l'église romaine fera le tentateur de l'humanité.

En fait, si l'on y regarde bien, Lucifer peut être assimilé à Prométhée qui, dérobant aux dieux le feu du ciel, apporte aux hommes la connaissance et les science. On sait que Prométhée subit le châtiment de son forfait en étant attaché au Caucase et livré à la rapacité des corbeaux, vautours et autres bestioles qui lui dévorèrent le foie.

De ce point de vue Jésus est aussi un héros prométhéen qui apporte aux hommes la connaissance de la nouvelle loi fondée sur l'Amour alors que l'ancienne loi, à laquelle peut être rattaché Prométhée, est fondée sur la contrainte qu'impose un dieu jaloux. Et l'on sait ce que les prêtres juifs (symbolisant toute cléricalité et non le peuple juif comme le laissent entendre les racistes religieux ou non) ont fait subir de supplices à cet Etre de Lumière, fils de Dieu et fils de l'homme.

Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore puisque nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière », que nous avons pour ambition de porter au monde « la lumière reçue au cœur de nos loges », « de rassembler ce qui est épars » de n'être « ni athées stupides ni libertins irreligieux »...

Cependant, si la Franc-Maçonnerie proclame l'existence d'un Principe Créateur sous le nom de Grand Architecte de l'Univers qui donne à l'homme le bien le plus précieux qui soit : La Liberté, don, transmission qui font ainsi du Créateur un "Etre" présent, pensant et agissant, nous devons rappeler avec force que la Franc-Maçonnerie n'adore aucun dieu, ne rend aucun culte, ne délivre aucun sacrement, ne propose aucune forme de salut, de paradis, de récompense ultime.

Néanmoins, la Franc-Maçonnerie porte les valeurs qui découlent de l'Espérance révélée par ce que la réalité du monde inspire de sens, de la Foi en un perfectionnement infini de l'homme et de l'humanité, de la Charité comme attention, assistance, amour portée à l'humanité et à chaque homme.

Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité », celui qui a « initié la plus belle religion du monde », le « médiateur entre l'humanité et le Principe Créateur », de ce qu'il nous a donné « la Loi d'Amour ». Réjouissons-nous encore de ce que la Franc-Maçonnerie traditionelle proclame, comme à son origine, l'existence d'un Principe Créateur qu'elle laisse à ses membres le soin de définir selon leur coeur, que nos travaux soient ouverts « A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers » en présence de la Bible ouverte au Prologue de l'Évangile de Jean qui commence par ces mots « Au Commencement était le Verbe... qui était avec Dieu... qui était Dieu... qui était la Lumière Véritable… qui éclairait les Hommes... qui ne l'ont pas reconnue ».

Prométhée, Lucifer, Jésus... et nous, petits hommes éclairés par leur Lumière, animés par la Foi, la Charité et l'Espérance, même combat contre l'ignorance, l'ambition, le fanatisme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Mer 10 Nov 2010, 10:53

adamev a écrit:
Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?



En fait, si l'on y regarde bien, Lucifer peut être assimilé à Prométhée qui, dérobant aux dieux le feu du ciel, apporte aux hommes la connaissance et les science. On sait que Prométhée subit le châtiment de son forfait en étant attaché au Caucase et livré à la rapacité des corbeaux, vautours et autres bestioles qui lui dévorèrent le foie.

De ce point de vue Jésus est aussi un héros prométhéen qui apporte aux hommes la connaissance de la nouvelle loi fondée sur l'Amour alors que l'ancienne loi, à laquelle peut être rattaché Prométhée, est fondée sur la contrainte qu'impose un dieu jaloux. Et l'on sait ce que les prêtres juifs (symbolisant toute cléricalité et non le peuple juif comme le laissent entendre les racistes religieux ou non) ont fait subir de supplices à cet Etre de Lumière, fils de Dieu et fils de l'homme.

Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore puisque nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière », que nous avons pour ambition de porter au monde « la lumière reçue au cœur de nos loges », « de rassembler ce qui est épars » de n'être « ni athées stupides ni libertins irreligieux »...

Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité », celui qui a « initié la plus belle religion du monde », le « médiateur entre l'humanité et le Principe Créateur », de ce qu'il nous a donné « la Loi d'Amour ». Réjouissons-nous encore de ce que la Franc-Maçonnerie traditionelle proclame, comme à son origine, l'existence d'un Principe Créateur qu'elle laisse à ses membres le soin de définir selon leur coeur, que nos travaux soient ouverts « A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers » en présence de la Bible ouverte au Prologue de l'Évangile de Jean qui commence par ces mots « Au Commencement était le Verbe... qui était avec Dieu... qui était Dieu... qui était la Lumière Véritable… qui éclairait les Hommes... qui ne l'ont pas reconnue ».





Salut Adamev,

Dans ce cas de figure,si l'on suit le raisonnement de ce texte nous pouvons dire que le Serpent en Eden est "porteur de lumière"...de connaissance tout comme Prométhée!
Je ne veux pas extrapoler mais dans "votre" logique le serpent joue un rôle positif....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Mer 10 Nov 2010, 10:57

adamev a écrit:
La tradition chrétienne des origines attribue ce qualificatif à Jésus lui-même. Dans le Nouveau Testament, il y a une mention de φωσφόρος, « porteur de lumière », « Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs » (Pierre 2:1:19)
L'ambiguïté sur qui est, ou doit être, le porteur n'est pas anodine.
Lucifer aurait dû être le porteur de lumière de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Mer 10 Nov 2010, 11:21

nilamitp a écrit:
adamev a écrit:
La tradition chrétienne des origines attribue ce qualificatif à Jésus lui-même. Dans le Nouveau Testament, il y a une mention de φωσφόρος, « porteur de lumière », « Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs » (Pierre 2:1:19)
L'ambiguïté sur qui est, ou doit être, le porteur n'est pas anodine.
Lucifer aurait dû être le porteur de lumière de la création.

Dans le Seigneur des Anneaux, quand (attention spoiler) Gandalf le Gris (le bon magicien) revient après sa mort et sa résurrection, il est blanc. Et ses amis effrayés lui disent "nous vous avions pris pour Saroumane" (le magicien blanc qui s'est tourné vers le mal).
Et Gandalf répond : "Mais je suis Saroumane. Tel qu'il aurait dû être".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 11:10

Adamev a écrit:
[...]
nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière »
[...]
Pourquoi, si les FM sont "Fils de la Lumière", tiennent-ils secret leur "initiation", leur "rites", etc ?
Qu'ont-ils à craindre s'ils sont vraiment dans la "Lumière" ?

Adamev a écrit:
Prométhée, Lucifer, Jésus... et nous, petits hommes éclairés par leur Lumière, animés par la Foi, la Charité et l'Espérance, même combat contre l'ignorance, l'ambition, le fanatisme.
Et mettre Prométhée, Lucifer et Jésus au même niveau de Lumière, on comprend de quelles Foi, Charité et Espérance les FM sont parfois animés...

Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers" c'est encore une formule maçonnique qui détourne la nature même de Dieu. Un architecte crée à partir de la matière, Dieu est LE Créateur qui crée à partir de rien. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 12:05

Jeb a écrit:
Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers" c'est encore une formule maçonnique qui détourne la nature même de Dieu. Un architecte crée à partir de la matière, Dieu est LE Créateur qui crée à partir de rien. Point.
Salut Jeb,
l'architecte pense puis dessine les plans, la comparaison me semble donc aussi valable, surtout si l'on est soi-même un bâtisseur de Cathédrale.

"Architecte, Artiste et Créateur" pour vous mettre d'accord !

cheers

Par contre, je trouve l'abréviation GADLU assez abominable,
on dirait un nom de méchant dans un dessin animée,
ou encore un nom de divinité d'avant notre ère.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 12:37

Tout cela est très beau Adamev, sauf que vous n'avez pas besoin de relation et de communion dans votre quintessence de gnose pour êtres supérieurs évolués ou à défaut autoproclamés tels.
Or à l'origine , la maçonnerie n'était-elle pas une solidarité et une camaraderie d'apprentissage de la vie qui ne vivait que d'amitiés et de liens maitre-disciple
dans l'initation à des métiers de construction ?

n'y apprenait-on pas ces denrées rares qui sont le respect du savoir-faire , l'humilité , et le sens de l'effort ? et êtes-vous bien sûr d'apprendre cela dans les loges d'aujourd'hui??
le béton armé vous a donc fait un peu perdre votre base,
quoique la Sagrada Familia de Gaudi , c'est quand même assez bluffant , je concède :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/a_la_une/documentaire-gaudi,-le-dernier-batisseur/00051749
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 16:43

Adamev que voulez vous suggérer exactement avec ce texte? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 17:08

Analogie

L'esprit du Lucifer est la loi de Lenz de l'Amour de Dieu :

Citation :
la loi de Lenz. Le courant induit s'oppose par ses effets à la cause qui lui donne naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 17:17

nilamitp a écrit:
Analogie

L'esprit du Lucifer est la loi de Lenz de l'Amour de Dieu :

Citation :
la loi de Lenz. Le courant induit s'oppose par ses effets à la cause qui lui donne naissance.

Alors le choix de Lucifer est le résultat d'une loi dont les effets sont inéluctable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 17:28

Alexis232 a écrit:
nilamitp a écrit:
Analogie

L'esprit du Lucifer est la loi de Lenz de l'Amour de Dieu :

Citation :
la loi de Lenz. Le courant induit s'oppose par ses effets à la cause qui lui donne naissance.

Alors le choix de Lucifer est le résultat d'une loi dont les effets sont inéluctable...
Cesse de pourrir mes analogies stp Very Happy

Autre analogie.

La divine Providence se détermine à la manière du principe de moindre action, toujours en minimisant les âmes cherchant à se damner, tout en respectant leur libre :

Citation :
Maupertuis, Principe de la moindre quantité d'action pour la mécanique : « Maintenant, voici ce principe, si sage, si digne de l'Être suprême : lorsqu'il arrive quelque changement dans la Nature, la quantité d'Action employée pour ce changement est toujours la plus petite qu'il soit possible. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 17:34

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
nilamitp a écrit:
Analogie

L'esprit du Lucifer est la loi de Lenz de l'Amour de Dieu :

Citation :
la loi de Lenz. Le courant induit s'oppose par ses effets à la cause qui lui donne naissance.

Alors le choix de Lucifer est le résultat d'une loi dont les effets sont inéluctable...
Cesse de pourrir mes analogies stp Very Happy

Autre analogie.

La divine Providence se détermine à la manière du principe de moindre action, toujours en minimisant les âmes cherchant à se damner, tout en respectant leur libre :

Citation :
Maupertuis, Principe de la moindre quantité d'action pour la mécanique : « Maintenant, voici ce principe, si sage, si digne de l'Être suprême : lorsqu'il arrive quelque changement dans la Nature, la quantité d'Action employée pour ce changement est toujours la plus petite qu'il soit possible. »

J'aime bien les analogies mais celle-ci ne laisse pas place au libre arbitre,Lucifer est victime de la loi de Lenz...il n'est pas coupable mais victime de cette loi :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 17:52

Alexis232 a écrit:
J'aime bien les analogies mais celle-ci ne laisse pas place au libre arbitre,Lucifer est victime de la loi de Lenz...il n'est pas coupable mais victime de cette loi :P
Salut alexis, je rigole, t'as le droit de les pourrir au contraire...

mais relis bien, j'ai dit : l'esprit (de lucifer) est cette loi (de lenz)
c'est lui qui s'est déterminer ainsi si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:00

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
J'aime bien les analogies mais celle-ci ne laisse pas place au libre arbitre,Lucifer est victime de la loi de Lenz...il n'est pas coupable mais victime de cette loi :P
Salut alexis, je rigole, t'as le droit de les pourrir au contraire...

mais relis bien, j'ai dit : l'esprit (de lucifer) est cette loi (de lenz)
c'est lui qui s'est déterminer ainsi si tu veux.


Vue que tu cherches la petite bête ont écrit s'est déterminé avec "é" et non pas "er" lol!

J'apprends le français en ce moment alors du coup je suis pointilleux !

:beret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:02

Alexis232 a écrit:
nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
J'aime bien les analogies mais celle-ci ne laisse pas place au libre arbitre,Lucifer est victime de la loi de Lenz...il n'est pas coupable mais victime de cette loi :P
Salut alexis, je rigole, t'as le droit de les pourrir au contraire...

mais relis bien, j'ai dit : l'esprit (de lucifer) est cette loi (de lenz)
c'est lui qui s'est déterminer ainsi si tu veux.


Vue que tu cherches la petite bête ont écrit s'est déterminé avec "é" et non pas "er" lol!

J'apprends le français en ce moment alors du coup je suis pointilleux !

:beret:
ok j peu pas t'écrir en sms alor ?
car c plu facil pour moi et sa va plu vite !
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:06

Jeb a écrit:
Adamev a écrit:
[...]
nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière »
[...]
Pourquoi, si les FM sont "Fils de la Lumière", tiennent-ils secret leur "initiation", leur "rites", etc ?
Qu'ont-ils à craindre s'ils sont vraiment dans la "Lumière" ?

Fils de la Lumière parce que référant aux deux Jean. Pour le reste demandez aux moines de lever leur clôture, aux conclaves et autres conciles de se dérouler eux aussi en pleine lumière...

Adamev a écrit:
Prométhée, Lucifer, Jésus... et nous, petits hommes éclairés par leur Lumière, animés par la Foi, la Charité et l'Espérance, même combat contre l'ignorance, l'ambition, le fanatisme.

Et mettre Prométhée, Lucifer et Jésus au même niveau de Lumière, on comprend de quelles Foi, Charité et Espérance les FM sont parfois animés...

C'est vous qui les réduisez au même rang. Je n'ai rien écrit de tel...

Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers" c'est encore une formule maçonnique qui détourne la nature même de Dieu. Un architecte crée à partir de la matière, Dieu est LE Créateur qui crée à partir de rien. Point.

Où ais-je écrit celà Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers"? J'ai écrit GADL'U que la maçonnerie laisse à chacun le soin de le définir selon son coeur. Ou encore Créateur qui donne.... ce qui fait du Créateur ne personne pensante et agissante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:06

nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
nilamitp a écrit:
Alexis232 a écrit:
J'aime bien les analogies mais celle-ci ne laisse pas place au libre arbitre,Lucifer est victime de la loi de Lenz...il n'est pas coupable mais victime de cette loi :P
Salut alexis, je rigole, t'as le droit de les pourrir au contraire...

mais relis bien, j'ai dit : l'esprit (de lucifer) est cette loi (de lenz)
c'est lui qui s'est déterminer ainsi si tu veux.


Vue que tu cherches la petite bête ont écrit s'est déterminé avec "é" et non pas "er" lol!

J'apprends le français en ce moment alors du coup je suis pointilleux !

:beret:
ok j peu pas t'écrir en sms alor ?
car c plu facil pour moi et sa va plu vite !

Le langage sms est un luxe dont je ne peux pas me permettre car cela risque de compromettre mon apprentissage...mais pour toi aucun souci tu maîtrise le FR Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:17

Oculus a écrit:
Tout cela est très beau Adamev, sauf que vous n'avez pas besoin de relation et de communion dans votre quintessence de gnose pour êtres supérieurs évolués ou à défaut autoproclamés tels.

Ca c'est ce que vous en savez. Mais admettons... cela est laissé à l'appréciation de chacun qui est libre de pratiquer la religion selon sa conscience sans craindre d'excommunication.

Or à l'origine , la maçonnerie n'était-elle pas une solidarité et une camaraderie d'apprentissage de la vie qui ne vivait que d'amitiés et de liens maitre-disciple
dans l'initation à des métiers de construction ?

Et alors? Pensez-vous sérieusement que ce n'était que cela?

n'y apprenait-on pas ces denrées rares qui sont le respect du savoir-faire , l'humilité , et le sens de l'effort ? et êtes-vous bien sûr d'apprendre cela dans les loges d'aujourd'hui??

C'est que voyez-vous je ne suis pas sûr que vos messes et autres offices selon le rite de saint machin ou de saint chose... vous l'ai plus enseigné à vous si sûr de détenir la vérité vraie par inspiration divine.

le béton armé vous a donc fait un peu perdre votre base,
quoique la Sagrada Familia de Gaudi , c'est quand même assez bluffant , je concède :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/a_la_une/documentaire-gaudi,-le-dernier-batisseur/00051749

Oui mais un maçon initié à l'art de construire n'aurait jamais fait une pareille tarte à la crême qui n'et que le témoignage d'un délire d'architecte.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:19

Alexis232 a écrit:
Adamev que voulez vous suggérer exactement avec ce texte? scratch

Rien de plus que ce qui a été parfaitement compris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 18:27

adamev a écrit:
Alexis232 a écrit:
Adamev que voulez vous suggérer exactement avec ce texte? scratch

Rien de plus que ce qui a été parfaitement compris.

Ah OK le rôle positif du serpent...je comprends le raisonnement mais malheureusement ce point de vue est hérétique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 19:13

« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme » (Gn 1, 27).
Cela nous permet de reconnaître pleinement les dons précieux reçus du Créateur : la valeur de notre propre corps, le don de la raison, de la liberté et de la conscience. Benoît XVI

Voilà le rôle positif du Serpent que les Pères de l'Eglise universelle ont assimilé à Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 19:28

adamev a écrit:
« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme » (Gn 1, 27).
Cela nous permet de reconnaître pleinement les dons précieux reçus du Créateur : la valeur de notre propre corps, le don de la raison, de la liberté et de la conscience. Benoît XVI

Voilà le rôle positif du Serpent que les Pères de l'Eglise universelle ont assimilé à Lucifer.


certes ils nous a rendu comme "des Dieux" en nous "ouvrant les yeux"...cependant à cause de cela nous avons fait entrer la mort dans le monde ! comment expliquez-vous cela ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 20:08

Mooonon!!!

C'est Dieu qui nous crée semblables à lui!!! Ou alors je ne sais pas lire ce qu'écrit BXVI.

La mort est inhérente au monde. Des étoiles sont mortes bien avant que l'homme existe. De plus c'est Caïn qui fait entrer la mort des hommes dans le monde par le meutre d'Abel.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 22:14

nilamitp a écrit:

Par contre, je trouve l'abréviation GADLU assez abominable,
on dirait un nom de méchant dans un dessin animée,
ou encore un nom de divinité d'avant notre ère.

C'est marrant, ça me fait la même chose.

C'est encore pire avec l'apostrophe : "GADL'U".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 22:46

Je n'aime pas trop non plus mais c'est une petite facilité d'écriture
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 23:23

adamev a écrit:
Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?

C'est un Apocryphe, le Livre d'Enock, qui crée le mythe des anges rebelles. Mais c'est le Moyen-Age qui fera de Lucifer un ange rebelle, déchu, tentateur, diviseur, roi des démons... et lui donnera ses représentations dont la plus connue est celle d'un diable rouge ou noir, cornu, aux pieds de bouc... C'est ainsi que naîtra la fiction bien arrangeante de Lucifer = Satan = diable = démon... dont l'église romaine fera le tentateur de l'humanité.

C'est faux ! Dans le Livre du prophète Isaïe (14, 12-15)», on trouve ce verset :

Citation :
«Oh ! Quelle chute as-tu faite du haut des Cieux, Astre du matin, fils de l'Aurore ! ... Toi qui disais dans ton cœur :
«J'escaladerai les Cieux, j'y érigerai mon trône et je siégerai sur le Mont des Assemblées ...
Je serai l'égal du très haut ! ...»
Et te voilà précipité dans le sépulcre, dans les profondeurs de l'abîme»

Or Origène (185-253), dans son De principis, fut le premier à considérer que ce passage attestait de ce que Lucifer – l'Astre du matin - était tombé dans l'Abîme pour avoir voulu égaler Dieu et que sa déchéance lui avait valu, de "Lucifer" se transformer en Satan, l'Accusateur, le Tentateur et, en fait, le Diable.

Par la suite, Tertulien, Saint Cyprien, Saint Ambroise (Pères de l'Eglise des premiers siécles de notre ère) et bien d'autres moins connus, ont accrédité cette thèse. Ainsi, le Diable n'est entré dans la théologie et donc dans la Genèse que postérieurement aux premiers textes à proprement parler chrétiens – les Évangiles – sur la base de l'interprétation chrétienne de l'Ancien Testament.

Pourquoi ne pas avoir non plus cité entièrement ce passage plus explicite de l'AT :
De EZECHIEL 28 :
Citation :
13 Tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d'onyx, de jaspe,
De saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or ; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé.
14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
15 Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi.
16 Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ;
Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.
17 Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.
18 Par la multitude de tes iniquités, Par l'injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore

Ou encore celui-ci :

Citation :
APOCALYPSE 12
7 "Et il y eut une guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,
8 mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.
9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui."

De plus, le CEC rappelle avec justesse que :

Citation :
L’Écriture parle d’un péché de ces anges (cf. 2 P 2, 4). Cette " chute " consiste dans le choix libre de ces esprits créés, qui ont radicalement et irrévocablement refusé Dieu et son Règne. Nous trouvons un reflet de cette rébellion dans les paroles du tentateur à nos premiers parents : " Vous deviendrez comme Dieu " (Gn 3, 5). Le diable est " pécheur dès l’origine " (1 Jn 3, 8 ) , " père du mensonge " (Jn 8, 44).
L’Écriture atteste l’influence néfaste de celui que Jésus appelle " l’homicide dès l’origine " (Jn 8, 44), et qui a même tenté de détourner Jésus de la mission reçue du Père (cf. Mt 4, 1-11). " C’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu " (1 Jn 3, 8 ). La plus grave en conséquences de ces œuvres a été la séduction mensongère qui a induit l’homme à désobéir à Dieu.

Ce n'est donc pas l'apocryphe, le Livre d'Enock, qui a créé le "mythe" (dixit AdamEv, qui semble t-il prend plaisir lui aussi à croquer le fruit défendu comme Adam-Eve,;) ou pire à employer la même tactique que NJS, le Serpent, "corps opposant une résistance et plus généralement le vice", et à semer ainsi la confusion dans les esprits ! :evil:) le mythe disais-je, des anges rebelles. Ni St Augustin, ni le concile d'Orange qui ont créé le péché originel... Ce sont les Écritures elles-mêmes qui fondent cette vérité et sur lesquelles s'est appuyé le Magistère de l'Eglise, à qui Jésus a promis l'assistance de l'Esprit-Saint, pour se prononcer définitivement sur l'interprétation à donner sur tous les textes faisant allusion directement ou indirectement à la révolte de Satan et des anges rebelles.

Vous devez Adamev fréquenter vraiment peu les Évangiles, ou les prendre tellement du haut de votre piédestal gnostique (comme votre Très Vénéré Frère J. Duquesne avec ou sans tablier...), pour ne pas vous rendre à l'évidence de cette terrible vérité de la révolte de créatures angéliques ennemies de l'homme, dès l'origine, et voulant nous entrainer tous dans leur rébellion contre Dieu. Continuez donc à vous gargarisez de votre érudition gnostique vaine et prétentieuse, du moment qu'elle ne vous entraîne pas à être précipité avec Satan et ses Anges rebelles, au jour du Jugement, "dans les Ténèbres extérieures, là où il y aura des pleurs et des grincements de dents." (Mathieu 22,13)

Pour moi, vous jouez vraiment avec le feu et c'est le cas de le dire ! batman


Dernière édition par Emmanuel75 le Jeu 11 Nov 2010, 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 23:31

Voici d'autres passages explicites pour ceux qui en douteraient et qui croient en l'inspiration du Nouveau Testament :

"Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même: comment donc son royaume pourra-t-il subsister? 27 Et si moi je chasse les démons par Béelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. 28 Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc arrivé à vous." (Mathieu 12,26)

"1 Alors Jésus fut conduit par l'Esprit dans le désert pour être tenté par le diable. 2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 3 Et le tentateur, s'approchant, lui dit: " Si vous êtes fils de Dieu, dites que ces pierres deviennent des pains. " 4 Il lui répondit: " Il est écrit: L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. "

5 Alors le diable l'emmena dans la ville sainte, et, l'ayant posé sur le pinacle du temple, 6 il lui dit: " Si vous êtes fils de Dieu, jetez-vous en bas; car il est écrit: Il donnera pour vous des ordres à ses anges, et ils vous prendront sur leurs mains, de peur que votre pied ne heurte contre une pierre. "
7 Jésus lui dit: " Il est écrit aussi: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. "
8 Le diable, de nouveau, l'emmena sur une montagne très élevée, et lui montrant tous les royaumes du monde, avec leur gloire, 9 il lui dit: " Je vous donnerai tout cela, si, tombant à mes pieds, vous vous prosternez devant moi. 10 Alors Jésus lui dit: " Retire-toi, Satan; car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu ne serviras que lui seul. "
11 Alors le diable le laissa, et voilà que des anges s'approchèrent pour le servir."


Explication de la parabole de l'ivraie en Mathieu 13,24-30 :
"36 Alors, ayant quitté les foules, il revint dans la maison, et ses disciples s'approchèrent de lui et dirent: " Expliquez-nous la parabole de l'ivraie du champ. " 37 Il répondit: " Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; 38 le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie, ce sont les fils du Malin; 39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est consommation du siècle; les moissonneurs, ce sont les anges. 40 Comme on ramasse l'ivraie et qu'on la brûle dans le feu, ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle. 41 Le Fils de l'homme enverra ses anges, et ils enlèveront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité, 42 et ils les jetteront dans la fournaise du feu: c'est là qu'il y aura les pleurs et le grincement de dents. 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles entende!"

En Mathieu 25,40, la parabole du jugement dernier :
Et le Roi leur répondra: " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. "
41Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche: " Allez-vous-en loin de moi, les maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.

Tous ces passages forment donc un faisceau d'indices en faveur de l'existence de Satan et des anges rebelles, non ??? A moins que vous préfériez votre haute intelligence et ses lumières secrètes, à la lumière qu'ont portée sur ces passages des savants et saints théologiens tout au long de l'histoire de l'Eglise... Puisque vous accordez un tel honneur au prologue de Jean dans votre loge, pourquoi n'accordez-vous pas, par exemple, la même autorité à tout l'Évangile de Jean ? Bizarre... Dont ce passage en Jean 8,44 :
« Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement(Cf le NJS, le Serpent en Genèse) , et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge. »


Dernière édition par Emmanuel75 le Ven 12 Nov 2010, 00:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Jeu 11 Nov 2010, 23:51

Adamev a écrit :
Citation :
De ce point de vue Jésus est aussi un héros prométhéen qui apporte aux hommes la connaissance de la nouvelle loi fondée sur l'Amour alors que l'ancienne loi, à laquelle peut être rattaché Prométhée, est fondée sur la contrainte qu'impose un dieu jaloux. Et l'on sait ce que les prêtres juifs (symbolisant toute cléricalité et non le peuple juif comme le laissent entendre les racistes religieux ou non) ont fait subir de supplices à cet Etre de Lumière, fils de Dieu et fils de l'homme.

Satan a justement insinuer le doute dans l'esprit de nos premiers parents quant à la Bonté de Dieu, leur faisant croire qu'il était jaloux de leur bonheur et qu'ils pourraient se passer de sa Grâce divine pour accéder à la gloire des « enfants de Dieu » (Prologue de Jean), pour être « les rois » de la Création. Par la séduction du diable, ils ont voulu " être comme Dieu " (cf. Gn 3, 5), mais " sans Dieu, et avant Dieu, et non pas selon Dieu " (S. Maxime le Confesseur, ambig. : PG 91, 1156C). Ils ont rejeté cette relation d'amour humble et filial avec Lui. CEC :
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1D.HTM


Adamev :
Citation :
Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore puisque nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière », que nous avons pour ambition de porter au monde « la lumière reçue au cœur de nos loges », « de rassembler ce qui est épars » de n'être « ni athées stupides ni libertins irreligieux »...

Vous avez beau jeu de faire passer A. Pike pour le méchant palladiste de service. Mais lui aussi se considérait comme vous comme un « Fils de la Lumière ». Reste à savoir ce que recouvre cette réalité « Lumière ». C'est d'ailleurs curieux que vous rejetiez pour la franc-maçonnerie le terme pour vous infamant de" luciférisme", étant donné tout le bien que vous sembliez lui trouver plus haut dans votre démonstration. Bizarre... Je reconnais que cela ferait peut-être un peu mauvais genre, mais sur le fond, dans l'esprit, êtes-vous si éloignez que ça de ce misérable Pike, qui a eu finalement le tort de pousser la logique maçonnique jusqu'au bout, trop clairement, alors que vous préférez le clair-obscur séduisant des secrets gnostiques, par ailleurs plus à même de séduire un plus grand nombre de personnes sous les dehors respectables de "très honnêtes et vénérables personnes" pratiquant la Charité, avec un "C" majuscule svp, n'est-ce pas, et non pas de ces vauriens de "libertins irreligieux" ! On est plus proche ici du Lion's Club que des cercles de la libre-pensée... Tu aurais mieux dû fermer ta gueule Pike, n'est-ce pas ? A lire la philosophie et les écrits maçonniques du GODF et de la GLDF, dont ceux de feu Pierre Simon par exemple, on se dit que la Lumière maçonnique des loges traditionnelles pourrait ressembler malheureusement, en plus subtile, à celle de A. Pike. Mais je vous vois déjà m'accuser d'anti-maçonnisme primaire ... Smile

Orgueil prométhéen de l'intelligence (tiens Prométhée !), Foi dans l'Homme-Dieu-sans le Dieu de l'Eglise, voilà bien résumé l'esprit maçonnique !

Je vous laisse donc à vos « lumières » gnostiques bien pâles reçues en loge, et je choisis plutôt la Lumière sans déclin du Fils de Dieu, Lui qui nous dit : « qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura la Lumière conduisant à la Vie ». Cette Lumière reçue en Église, bâti sur la foi de Simon-Pierre (et non pas de Pierre Simon, tiens ! Laughing), à qui Jésus a promis que « l'enfer ne prévaudrait pas contre elle ! ».
Citation :
« Et moi, je te dis (Jésus s'adresse à l'apôtre Pierre) que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »(Matthieu 16.18-19)

Puisque vous fréquentez apparemment le site d'A. Dumouch depuis longtemps, contrairement à moi qui m'y suis mis récemment en regardant tout une suite de ses enseignements vidéos, vous devez connaître l'importance de l'humilité dans l'accueil du salut éternel... En toute honnêteté, pensez-vous que c'est une disposition d'âme que la formation maçonnique cultive et encourage ? Il sera difficile pour vous de me l'affirmer. Tirez les conclusions que vous voudrez...

Pour finir, je citerais Albert Pike qui, bien que poussant à l'extrême sa gnose luciférienne, nous montre dans quelle abîme de confusion et de perdition les « fils de la Lumières » ou « de la Veuve », les franc-maçons, dont Adamev, peuvent se précipiter eux-mêmes et nous précipiter par leurs séductions gnostiques. Leur enseignement sur la double nature de Dieu est encore plus blasphématoire : le bon dieu est Lucifer et le mauvais est Adonaï. Cette doctrine est effrayante, attention âmes sensibles ! batman Voici ce qu’a dit « le grand pontife de la franc-maçonnerie universelle » en 1889 :

Citation :
« Ce que nous devons dire à la foule, c’est que nous adorons un dieu mais ce dieu, nous l’adorons sans superstition. A vous, souverains Inspecteurs généraux, nous disons ceci et vous pouvez le transmettre à vos frères du 32°, 31° et 30° degré à savoir que la religion maçonnique devrait être maintenue, par nous initiés, dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, alors pourquoi Adonaï, le Dieu des Chrétiens s’évertuerait- Il à répandre des assertions fausses et blessantes à son sujet. Oui, Lucifer est Dieu. Malheureusement, Adonaï est aussi Dieu. Car la loi éternelle est qu’il n’y a pas de lumière sans ténèbres, pas de beauté sans laideur, pas de blanc sans le noir, car l’absolu ne peut exister qu’à travers deux dieux ; les ténèbres devenant nécessaires à la lumière pour la contrecarrer, tout comme le piédestal est nécessaire à la statue et le frein à la locomotive. la doctrine du satanisme est une hérésie et la religion philosophique pure est la croyance en Lucifer, légal d’Adonaï, le dieu des ténèbres et du mal. (AC De La Rive, La Femme et l’enfant dans la Franc-Maçonnerie universelle p588 et Queenborough, Occulte Theocracy p220-221)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 00:19

C'est d'ailleurs curieux que vous rejetiez pour la franc-maçonnerie le terme pour vous infamant de" luciférisme",

Je croyais avoir justement écrit le contraire : Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore

Mais sans doute qu'emporté par votre enthousiasme vous ne m'avez pas lu ou plutôt lu de travers.

A trop vouloir prouver....

Pour l'instant dodo mais on va y revenir car voilà une argumentation qui ne manque pas de poids malgré ses outrances anti...

Pensez quand même que demain c'est Jésus "étoile du matin" selon lui-même (Jean 22:16 + Pierre 2:1:19) et donc Lucifer selon Jérôme qui vous réveillera.

Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 00:48

adamev a écrit:
Jeb a écrit:
Adamev a écrit:
[...]
nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière »
[...]
Pourquoi, si les FM sont "Fils de la Lumière", tiennent-ils secret leur "initiation", leur "rites", etc ?
Qu'ont-ils à craindre s'ils sont vraiment dans la "Lumière" ?

Fils de la Lumière parce que référant aux deux Jean. Pour le reste demandez aux moines de lever leur clôture, aux conclaves et autres conciles de se dérouler eux aussi en pleine lumière...

Adamev a écrit:
Prométhée, Lucifer, Jésus... et nous, petits hommes éclairés par leur Lumière, animés par la Foi, la Charité et l'Espérance, même combat contre l'ignorance, l'ambition, le fanatisme.

Et mettre Prométhée, Lucifer et Jésus au même niveau de Lumière, on comprend de quelles Foi, Charité et Espérance les FM sont parfois animés...

C'est vous qui les réduisez au même rang. Je n'ai rien écrit de tel...

Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers" c'est encore une formule maçonnique qui détourne la nature même de Dieu. Un architecte crée à partir de la matière, Dieu est LE Créateur qui crée à partir de rien. Point.

Où ais-je écrit celà Quant à appeler Dieu "Le Grand Architecte de l'Univers"? J'ai écrit GADL'U que la maçonnerie laisse à chacun le soin de le définir selon son coeur. Ou encore Créateur qui donne.... ce qui fait du Créateur ne personne pensante et agissante...
Vous me répondez n'importe quoi.
Je vous parle d'initiation secrète maçonnique et vous me parler de clôture et de conclave. Rien à voir...
Si je comprends bien vous bottez en touche.

Le jour où il y aura "portes ouvertes" sur les rites initiatiques maçonniques alors là vous pourrez peut-être vous considérer comme des "fils de Lumière". Mais je doute que cela n'arrive. Les FM et même les anciens FM sont tenus au secret le plus stricte sous peine d'ennuis graves.
Ne me dites pas le contraire : un ex-FM qui intervient sur ce forum a reconnu qu'il ne peut dévoiler le secret des rites maçonniques.
Cherchez où est la secte. Basketball
Alors pas de leçon à recevoir de vous concernant la "Lumière".

Un architecte pense, dessine, calcule, etc, etc.
Dieu crée au même instant où Il pense, donc rien à voir avec votre pauvre comparaison maçonnique.
Quant à l'abréviation "GADL'U" même réflexion que Nilamitp et Philippe (Fabry). dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 02:35

adamev a écrit:
C'est d'ailleurs curieux que vous rejetiez pour la franc-maçonnerie le terme pour vous infamant de" luciférisme",

Je croyais avoir justement écrit le contraire : Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore

Mais sans doute qu'emporté par votre enthousiasme vous ne m'avez pas lu ou plutôt lu de travers.

Pardon en effet Adamev, pour cette lecture trop rapide qui, vous me l'accorderez, bien que se méprenant sur une partie de vos propos, ne fait que confirmer ma conviction que la franc-maçonnerie est "luciférienne", dans la mesure où elle tend à accéder à la Vérité et Tradition "primordiale", au "Verbe originel", par l'intermédiaire de sa symbolique et de sa Gnose, tout en rejetant par principe l'existence d'une Source unique, transcendante et éternelle de la Vérité et du Bien, Dieu, et que par conséquent pour elle, la vérité se trouve "par delà le bien et le mal" (dixit Nietzsche).

Dans ce cadre maçonnique, il n'y a donc pas de norme morale et de vérité objectivement transcendantes, mais une Lumière gnostique, où parfois le Bien est dans le Mal et inversement, comme l'a analysé d'ailleurs A. Pike... Pour résumer, il y aurait pour vous une vérité protéiforme et fluctuante à laquelle seuls les initiés auraient accès, contrairement aux vulgaires" profanes" (les non franc-maçons), qui s'illusionnent en croyant à des vérités objectives et dogmatiques,"exotériques", et donc publiquement révélées, par exemple dans l'Eglise catholique...

Ce qui me différencie de la conviction maçonnique sur le rapport de la vérité à la" masse "des gens, c'est non pas de ne pas observer comme eux que seulement un petit nombre de gens, une" élite", accède à la plénitude de la Vérité. Jésus ne le disait-il pas d'ailleurs lui-même : "Entrez par la porte étroite; car large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle" en Mathieu 7,13. Et aussi " il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus" en Mathieu 22.

Mais l'immense différence donc entre notre observation (j'ai donc des "lunettes"spirituelles différentes des vôtres), c'est que je ne donne pas le même sens au terme "élite"et" initié" que vous les franc-maçons... En effet la vrai élite spirituelle, c'est celle des initiés par le feu de l'Esprit-Saint, celle des humbles, qui ont donné à Dieu et à sa Grâce toute liberté pour "polir leur pierre ", et le" temple intérieur" de leur âme (je reprends volontairement des expressions maçonniques), à travers le feu des épreuves de leur vie, qui se sont laissé dépouiller du "vieil homme" avec ses passions, son Ego, son orgueil, ses illusions sur lui-même, pour se laisser habiter par l'humble et merveilleuse splendeur de la vérité, que seuls les humbles et les saints peuvent connaître.

Comme peuvent l'affirmer ces passages de l'Écriture :

Citation :
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,25-27.
En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

Citation :
Psaume 51,19
Car tu ne désires pas de sacrifices, - je t'en offrirais, - tu ne prends pas plaisir aux holocaustes.
Les sacrifices de Dieu, c'est un esprit brisé; ô Dieu, tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit.
Dans ta bonté, répands tes bienfaits sur Sion, bâtis les murs de Jerusalem!

Voilà avec quelle disposition d'âme la Vérité se plaît à se révèler en plénitude aux hommes. Et non pas à ceux qui voudraient gravir ses marches à force de connaissances ésotériques, secrètes, et d'initiations savantes et prétentieuses.
Je me permets de vous dire que vous faites fausse route Adamev, même si je ne vous connais pas et que je suis "néophyte" sur ce site, parce que j'en suis profondément convaincu et que je veux le bien de votre âme... La Vérité conquise de cette façon aboutirait plutôt à des lumières toxiques et infernales derrière lesquelles se cachent certainement Satan,ex-Lucifer...

Prenons un exemple : Judas et sa trahison.
Citation :

Jésus répondit: "C'est celui à qui je présenterai le morceau trempé." Et, ayant trempé du pain, il le donna à Judas Iscariote, fils de Simon.
Aussitôt que Judas l'eut pris, Satan entra en lui; et Jésus lui dit: "Ce que tu fais, fais-le vite."

Ce passage est lue par tous les courants ésotériques et gnostiques, dont fait partie la franc-maçonnerie, de la manière suivante (Cf. l'apocryphe "évangile de Judas"). Judas n'est que l'instrument de la divine vérité. Il s'est sacrifié pour son Maître, l'a trahi et l'a livré à la mort seulement pour que le divin Destin, la Volonté divine se réalise, et qu'ainsi Jésus accomplisse ses prophéties sur sa mort etc. Or, dans ce cas, comment comprendre la parole de Jésus « Il aurait mieux valu pour cet homme (Judas) de ne jamais être né ! » (Mt 26,24). Contradictoire n'est-ce-pas ? Ainsi, en voulant chercher un sens caché dans les Ecritures, l'école ésotérique choisit toujours curieusement celui allant dans le sens de la relativisation de la gravité des choix moraux (le bien est parfois dans le mal et inversement), et des vérités spirituelles les plus explicites. Leur prétention et, disons-le nettement, leur orgueil spirituelle et intellectuelle, leur fait voir des "lumières" fumeuses et empoisonnées qui contredisent le sens le plus évident et fécond des Écritures. Pour eux, entrer dans la pensée exotérique, dogmatique, dans celle de la Tradition ecclésiale, ce serait céder à l'aveuglement des "religieux". Mais qui est aveugle ici en faisant passer Judas pour un fidèle et bon serviteur de la "sublime" volonté divine ? Non, Judas, à cause des passions de son âme, a laissé progressivement le Mal, l'influence de Satan le dominer. Et ce n'est pas parce que Jésus connaissait par avance cette trahison, et que Judas attendait de Lui d'être un Roi-Messie renversant ses ennemis, que cela relativise la gravité de sa trahison, lui qui avait été" aux premières loges" du rayonnement de l'amour de Jésus, de son amitié, de sa puissance prophétique et de ses enseignements sublimes durant les 3 dernières années de sa vie...

Je préfère donc me mettre à l'école des saints et des grands mystiques de l'Eglise, voie sublime d'obéissance humble à la Vérité Révélée, expérience vécue en actes au service des autres, que de m'égarer dans les eaux troubles de la Gnose.

Je ne suis certes pas de ceux qui pensent que les franc-maçons font des messes noires et sont satanistes (ni d'ailleurs Pike qui rejetait le satanisme), mais je pense pourtant qu'il y a un danger majeur à se laisser pernicieusement séduire par les vérités gnostiques et à s'écarter progressivement de la conscience d'avoir besoin d'être humblement sauvé par un Sauveur Transcendant et Aimant, " plus intime à moi-même que je ne le suis à moi-même", comme le dit merveilleusement St Augustin. Le maçon veut son perfectionnement, son salut, l'accès à l'intelligence ultime de la réalité, par ses propres ressources personnelles, avec l'aide des ses frères initiés. Autrement dit être intelligent et bon sans la grâce de Dieu. Triste illusion ! Belle tromperie de Satan...

Peut-être avez-vous l'excuse de ne pas avoir rencontré des témoins crédibles de l'Eglise sur votre route pour prendre le risque de vous égarer dans la famille des "enfants de la Veuve". Je veux croire que vous êtes sur ce site non pour pêcher du "profane" (les non-maçons), pour attirer à vos idées certains forumeurs mal enracinés dans la Foi chrétienne, mais parce que, profondément, l'Esprit vous cherche au plus profond de votre âme, et qu'il vous a poussé à visiter ce Forum catholique avec sa famille de "chercheurs-trouveurs" de Vérité...
Mais l'esprit d'un maçon semble résister à adhérer humblement aux lumières de l'Eglise, à sa Tradition, et à son Magistère... Puisse l'Esprit-Saint briser un jour vos résistances intérieures et vous ouvrir à son admirable Lumière !

Dodo maintenant en effet... Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 08:12

Jeb a écrit:
Vous me répondez n'importe quoi. Je vous parle d'initiation secrète maçonnique et vous me parler de clôture et de conclave. Rien à voir... Si je comprends bien vous bottez en touche.

Cela a à voir avec le secret.

Le jour où il y aura "portes ouvertes" sur les rites initiatiques maçonniques alors là vous pourrez peut-être vous considérer comme des "fils de Lumière".

Selon le Vatican plus de 80 000 ouvrages sur la FM et il s'en publie au moins 100 nouveaux par an. Dans beaucoup de ces ouvrages les rites sont parfaitement décrits et commentés. Ex : Le rituel d'ouverture par A. Potzarnik (ancien Grand Maître de la GLDF). Dans toutes les librairies (ex Detrad rue de la Condamine à Paris ou celle du GO rue Cadet).

Mais je doute que cela n'arrive. Les FM et même les anciens FM sont tenus au secret le plus stricte sous peine d'ennuis graves. Ne me dites pas le contraire : un ex-FM qui intervient sur ce forum a reconnu qu'il ne peut dévoiler le secret des rites maçonniques.

La preuve que non ci-dessus. Si vous parlez du Dr Caillet... mauvaise pioche. Il en a largement divulgué et plus même dans l'affabulation. Ainsi a-t-il été mis au défi de dénoncer aux tribunaux l'existence de messes noires et autres meurtres rituels. Sans réponse à ce jour? Idem pour le nommé Delière qui n'a trouvé aucun journaliste ou avocat pour le défendre contre de soi-disant menaces?

Cherchez où est la secte.

[b]Pas la peine elle tient son siège dans un timbre poste italien et elle a bien du souci avec la justice ces temps ci.


Alors pas de leçon à recevoir de vous concernant la "Lumière".

Ce qui ne vous permet d'en donner urbi et orbi puisque vous la détenez infailliblement d'inspiration divine.

Un architecte pense, dessine, calcule, etc, etc. Dieu crée au même instant où Il pense, donc rien à voir avec votre pauvre comparaison maçonnique.

Si l'on en croit les dernières avancées scientifiques l'univers, avant que d'être, aurait été information organisée, pensée... et j'ai comme l'impression que BXVI dans certaines de ses récentes déclarations, comme JPII avant lui, n'est pas loin de partager cette idée.

Quant à l'abréviation "GADL'U" même réflexion que Nilamitp et Philippe (Fabry).

Remarque inutile, j'ai dit à plusieurs reprises ce que j'en pensais.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 09:06

A Emmanuel75.

Sans doute souffrez-vous d'énurésie scriptuaire doublée d'insomnie? Pas grave ça se soigne très bien.

Je passerais donc rapidement sur vos longues (trop) attaques personnelles qui donnent bien de vous l'image du chrétien tel que le voyaient les anciens romains en Goliath une mâchoire d'âne à la main prêt à tout écraser selon ce qu'en a fait l'église romaine au cours des 1500 dernières années. Si vous lisez bien AD vous verrez qu'il pense que l'humilité, qui semble encore vous faire défaut, lui vient enfin grâce à JXXIII et à VII... mais y a encore du boulot. Et sur ce point je partage son avis.

Vous me citez Origène en référence. Excusez du peu... mais plusieurs fois excommunié pour ses écrits peu conformes notamment ses théories sur les anges déchus et ce qui confine à la transmigration des âmes (voir à ce sujet l'étude que lui consacre l'abbaye St Benoît).

En ce qui concerne Pike aujourd'hui récusé par l'essentiel de la maçonnerie. S'il fut en effet un propagateur de la maçonnerie aux USA il en fut aussi le mauvais génie. Sudiste, violemment raciste (membre du Klan antichrétien) et sataniste (de la mouvance blablatesque) on lui doit la division de la maçonnerie américaine en maçonnerie blanche (ne regroupant que des blancs de peau) et noire (là aussi de peau). La première ne reconnaissant pas la seconde, pas plus qu'elle ne reconnait l'initiation des femmes, pas plus qu'elle ne reconnait la maçonnerie dite libérale (qui n'impose pas la croyance en un dieu révélé). Dieu merci ces "anachronismes (le mot est faible) et cette maçonnerie là tendent à disparaître de nos jours. Ses écrits n'ont donc aucune valeur sauf pour ceux qui comme vous s'en servent pour dénigrer... en toute charité naturellement (avec une minuscule svp).

J'en viens maintenant à ce qui fait la différence de nos manières de penser.
Si vous (re)lisez mon post de tête vous constaterez qu'il est linéraire et factuel. Il s'appuie pratiquement sans commentaire de ma part sur la BJ version hébraîque et sur la traduction qu'en a donné Jérôme approuvé en son temps par l'église romaine. Il cite des passages de l'AT et du NT où est établie l'égalité "étoile du matin" = Lucifer = Jésus afin d'arriver à la conclusion qui casse l'affirmation de luciférisme (entendez satanisme) portée par Pike et abondamment reprise par nos détracteurs. Et il ne va pas au delà.

Si je (re)lis vos long (trop) posts, outre la posture machoire d'âne qui consiste à aligner des dizaines de ligne "magistérales" (en oubliant au passage que le magistère en question n'est qu'un fragment de la vérité mais en le justifiant par la prétention d'inspiration divine), je constate que votre raisonnement est parfaitement circulaire ainsi d'ailleurs que le font les exégètes et autres commentateurs de la Bible. Exégètes et commentateurs qui font appel à l'AT pour justifier le NT et le NT pour justifier l'AT. Voire même à des commentateurs ayant existés plusieurs dizaines de siècles après la rédaction de la Bible hébraïque dont on sait qu'elle reprend largement des écrits encore plus anciens. Plutôt qu'un long discours un exemple tiré de la BJ (Isaïe (14:12) : Les vv. 12-15 semblent s’inspirer d’un modèle phénicien. En tout cas ils présentent plusieurs points de contacts avec les poèmes de Râs-Shamra : l’Etoile du matin et l’Aurore sont deux figures divines ; la montagne de l’Assemblée est celle où les dieux se réunissaient, comme sur l’Olympe des Grecs. Les Pères ont interprété la chute de l’Etoile du matin (Vulg. “ Lucifer ”) comme celle du prince des démons. Ce alors que le texte parle explicitement d'un roi de Babylone.

Pour en terminer je ne vois rien dans vos exposés qui soit de nature à contredire vraiment ce que j'ai écrit qui s'en tient au texte. Et je ne m'arrêterais pas sur les nombreux, et éculés, poncifs déployés contre la maçonnerie qui ne font qu'à prouver votre ignorance de ce qu'elle est dans sa réalité. Et ça il y a d'autres maçons sur ce site, avec lesquels je puis avoir quelques différents d'approche, qui vous l'ont déjà écrit.

PS : A propos du livre d'Enoch les manuscrits de la mer morte tendent à prouver qu'il fut écrit bien avant JC et qu'il est en relation avec de vielles légendes mésopotamiennes. Voir commentaire BJ.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 13:50

Je crois que les Francs-Maçon du GODF n'adorent ni Dieu ni Diable mais que les Francs-Maçons dans leur ensemble, en refusant toute soumisssion de leur foi à une vérité révélée, se comportent "comme des dieux", maîtres du bien et du mal.

Et cela rappelle fortement ceci :

Citation :

Genèse 3, 4 Le serpent répliqua à la femme : "Pas du tout! Vous ne mourrez pas!
Genèse 3, 5 Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 15:02

adamev a écrit:


Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité »,


Pourquoi poser cette question si la réponse a déjà été donnée dans le texte...

scratch
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 15:23

Arnaud Dumouch a écrit:
Je crois que les Francs-Maçon du GODF n'adorent ni Dieu ni Diable mais que les Francs-Maçons dans leur ensemble, en refusant toute soumisssion de leur foi à une vérité révélée, se comportent "comme des dieux", maîtres du bien et du mal.

Otez-moi d'un doute?
Laisseriez-vous entendre que vous ne connaissez rien au bien et au mal????
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 15:24

Alexis232 a écrit:
adamev a écrit:


Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité »,


Pourquoi poser cette question si la réponse a déjà été donnée dans le texte...

scratch

Le titre de ce fil a changé... pas de mon fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 15:49

adamev a écrit:
Alexis232 a écrit:
adamev a écrit:


Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité »,


Pourquoi poser cette question si la réponse a déjà été donnée dans le texte...

scratch

Le titre de ce fil a changé... pas de mon fait.

D'accord donc Arnaud a donné la réponse dans le titre car il a lu texte et l'a compris comme il se doit...

[quote="adamev"][quote="Alexis232"]
adamev a écrit:


Réjouissons-nous donc de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité »,

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 15:49

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je crois que les Francs-Maçon du GODF n'adorent ni Dieu ni Diable mais que les Francs-Maçons dans leur ensemble, en refusant toute soumisssion de leur foi à une vérité révélée, se comportent "comme des dieux", maîtres du bien et du mal.

Otez-moi d'un doute?
Laisseriez-vous entendre que vous ne connaissez rien au bien et au mal????

Si je ne connaissais pas Dieu et la vie après la mort, je ferais comme vous et les FM. J'imaginerais le meilleurs monde possible ici-bas. J'établirait la libreté de jouir de cette vie en norme du bien, dans la mesure ou elle respecte la liberté des autres. J'avorterai puisque je ne croirait pas en l'âme des enfants. J'euthanasirais puisque je ne croirait pas en l’utilité de la fin de vie. Je manipulerait la nature humaine puisque je croirait qu'elle n'est pas une volonté de Dieu.

Et, comme vous et les FM, j'arriverais dans l'autre monde en me rendant compte que tous ces choix faits sans Dieu ETAIENT PURE FOLIE !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 17:55

Si je ne connaissais pas Dieu et la vie après la mort?

Qu'en savez-vous? Vous avez eu, une révélation particulière ou vous dites n'importe quoi?
Pour le reste vous nous connaissez bien mal ou vous n'êtes pas à une petite perfidie bien charitable près.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 18:40

@ Adamev,

Je vais commencer par m'excuser pour ma « trop longue réponse » qui va suivre. Je n'ai pas pu faire autrement que de vous répondre point par point, en insistant plus ici et là. Veuillez m'en excuser... Je m'étonne par ailleurs de votre intérêt pour mes problèmes d'insomnie et pour mon
« énurésie scriptuaire ». Que Dieu veuille que je ne pisse pas trop de bêtises et de méchancetés gratuites dans mes posts ! Laughing

Origène a certes été condamné (l'Eglise le considère cependant par ailleurs comme un de ses Pères et un immense théologiens sur bien des points), mais en l'occurrence, il a, avec beaucoup d'autres premiers Pères de l'Eglise comme Tertulien, Saint Cyprien, Saint Ambroise, interprété le Serpent (NJS ) de la Genèse comme étant l'Astre du Jour, Lucifer, glorieux ange révolté et devenu mauvais (Ezéchiel 28), et qui, par haine et jalousie, a tenté et entrainé avec lui le genre humain dans la mort et la rébellion contre Dieu.

Cela semble correspondre à votre méthode : faire oublier le cœur du sujet pour dévier l'attention sur des points polémiques mineurs (ici Origène), sans répondre sérieusement aux objections soulevées. J'ai peut-être selon vous une pensée circulaire mais on peut dire que de votre côté vous tournez au tour du pot !!!

Or, vous affirmiez, je vous cite, que « c'est le Moyen-Age qui fera de Lucifer un ange rebelle, déchu, tentateur, diviseur, roi des démons... », en me disant par la suite que vous vous en teniez « au commentaire de la BJ hébraïque et la traduction de Jérôme »... Si vous aviez raison, (vos citations de la BJ ne résument pas toute la pensée de l'Eglise), comment expliquer que l'épître de Pierre, écrite au Ier siècle, affirme « Si Dieu, en effet, n'a pas épargné les anges qui avaient péché, mais les a précipités dans l'enfer et les a livrés aux abîmes des ténèbres, où il les garde pour le jugement ».

Pourquoi voulez-vous apparemment ne pas voir dans le « le plus rusé des animaux de l'Eden » Tentateur, le Satan de Job 1,6 ou le diable de Sagesse 2,24
Citation :
« Car Dieu a créé l'homme pour l'immortalité, et il l'a fait à l'image de sa propre nature. C'est par l'envie du diable que la mort est venue dans le monde, ils en feront l'expérience, ceux qui lui appartiennent. »


Faut-il aussi encore citer ce passage important (Ezéchiel 28) ?
Citation :
« 13 Tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d'onyx, de jaspe,
De saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or ; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé.
14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
15 Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi.
16 Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ;
Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.
17 Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.
18 Par la multitude de tes iniquités, Par l'injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore »
.

Ou encore rappeler Jean 8,44 :
Citation :
« Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les desseins de votre père. Il a été homicide dès le commencement (Cf. le NJS, le Serpent en Genèse) , et n'est point demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a point de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et père du mensonge. »

Bref, les Pères de l'Eglise et le Magistère, ont dès le début, fait un lien entre le « Serpent » de Genèse et le Glorieux Ange, l'Etoile du matin (Isaie 14), qui s'est rebellé contre Dieu et a entrainé avec lui dans sa révolte d'autres anges, devenant ainsi des démons. L'Eglise n'a donc pas eu besoin de l'apocryphe livre d'Enoch pour lire dans les Écritures l'existence d'une révolte angélique

Vous serez au moins d'accord pour situer la première occurrence de l'expression de « Lucifer » en Isaie 14,12
Citation :
«  Comment es-tu tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore? Comment es-tu renversé par terre, toi, le destructeur des nations? Toi qui disais en ton coeur: "Je monterai dans les cieux; au-dessus des étoiles de Dieu, j'élèverai mon trône; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, dans les profondeurs du septentrion;
14 je monterai sur les sommets des nues, je serai semblable au Très-Haut!..." ».
Il s'agit bien ici d'un contexte de chute suite à une ambition d'égaler Dieu. Qu'on y voit derrière un roi babylonien ou Satan (comme c'est le cas de l'Eglise), peu importe : le sens premier est bien celui-ci...

Comme vous le rappelez, l'expression « étoile du matin » (Lucifer) qui se lève dans vos cœurs » (Pierre 2:1:19), est certes aussi employée pour désigner le Christ-Sauveur. Mais l'Église ne confond évidemment pas les deux sens recouvrant cette expression !

Reste donc à savoir à quel Lucifer, Fils de l'aurore, vous vous affiliez dans votre appartenance spirituelle... Là est la vraie question ! Lucifer-Satan, tentateur de la Genèse, défiant la Loi vivifiante et transcendante du Créateur, chantre du « par-delà le bien et le mal » ? Où Jésus, Fils de la Résurrection, « Lumière sans déclin », « doux et humble de coeur », obéissant par amour de l'humanité jusqu'à la Croix ? Où ne voulez-vous ne pas choisir entre les deux, préférant le « no man's land » de la Gnose, considérant finalement que cela est indifférent...

Pourquoi par ailleurs ce parti-pris éminemment subjectif, tant les passages de l'Écriture sont nombreux, de l'inexistence du diable, de Satan et des démons dans votre famille spirituelle , la maçonnerie libérale et plus largement de la FM non sataniste ? Cette vérité vous dérangerait-elle à ce point ? Ne pas avoir d'idée claire sur la question est en tous cas pour un croyant chrétien très dangereux, comme l'ont souligné les docteurs de l'Eglise, car l'homme est engagé durant sa vie dans un combat spirituel intense contre 3 ennemis : son Ego, le monde avec ses séductions trompeuses et Satan. Ne pas identifier et connaître ses ennemis rend forcément plus vulnérable n 'est-ce pas ? Ainsi, votre TVF ("Très vénéré frère"), J. Duquesne, dans son dernier livre « le diable existe t-il  ?» s'acharne, avec la plus méprisable des mauvaise foi, et contre toute la Tradition de l'Eglise bi-millénaire, à rejeter l'existence de Satan.


Dernière édition par Emmanuel75 le Ven 12 Nov 2010, 20:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 18:49

J'ai mon idée sur la réponse à donner à votre Topic « La FM adore-t-elle Lucifer ? ».

Même si vous ne vous réclamerez bien sûr jamais publiquement du Palladisme mauvais-genre, à l'instar de d'autres franc-maçons comme Pike, le fait déjà que vous jouiez sur l'ambiguïté de l'expression « Lucifer », tend à me convaincre que vous n'êtes pas clair dans votre esprit, et qu'en nageant dans les eaux troubles de la Gnose et de l'ésotérisme, vous empêchez votre Sauveur de parler à votre coeur. Il ne viendrait jamais à l'idée d'un chrétien fidèle à la Foi de l'Eglise, de se réclamer de Lucifer pour parler de son Sauveur, sous prétexte que St Pierre a utilisé l'expression « étoile du matin » dans son épitre... Dans la Tradition juive d'où est né le christianisme, le Nom de Dieu et même le nom d'un homme est porteur de sa présence et n'est jamais neutre ! Prenez garde de ne pas vous illusionner sur les inspirations, les lumières reçues dans vos loges... J'en sais assez sur la FM pour savoir que vous jouez avec les formules et expressions ésotériques qui, je le rappelle, ne sont jamais neutres. Il se pourrait bien que Satan-Lucifer tire les ficelles de votre entreprise, en vous faisant prendre son venin pour de l'or. Sachez que bien qu'étant un Ange réprouvé, il n'en a pas pour autant perdu sa brillante et supérieure intelligence de créature angélique supérieure... Vous ne seriezpeut-être que des jouets dans ses plans, ses sujets, tout en vous estimant des "francs", des affranchis et donc des hommes libres...

Oui je sais ce sont là comme vous dites de « nombreux, et éculés, poncifs déployés contre la maçonnerie qui ne font que prouver votre ignorance de ce qu'elle est dans sa réalité ». On connait votre refrain... Et je ne doute pas que vous vous emploierez à bien prendre mes propos avec l'ironie et le mépris maçonniques habituels. Demeurez donc dans le confort de votre forteresse spirituelle, du haut de votre Intelligence, méprisant l'inspiration du « magistère en question qui n'est qu'un fragment de la vérité mais en le justifiant par la prétention d'inspiration divine » (dixit AdamEve).

Venons-en donc à la notion d'humilité : belle transition n'est-ce-pas ? Vous me dites qu'elle me fait défaut... C'est une attaque personnelle gratuite répondant à ma critique sévère sur la philosophie maçonnique qui selon moi, de par sa nature propre, ne cultive pas cette vertu chez ses membres. Le refus obstiné d'obéir humblement et fidèlement aux vérités de Foi et de Morale enseignées par l'Eglise vous exposera toujours, à la subjectivité et aux illusions de votre Ego et de votre intelligence, et vous entrainera insensiblement vers le culte de l'Homme contre le Messie-Crucifié.

Vous pourrez toujours vous revêtir des habits de la respectabilité, de la philanthropie (voire même de la Charité), de l'intelligence éclairée en opposition à l'obscurantisme, sans la Grâce divine vous resterez aux yeux de Dieu de misérables pécheurs, d'autant plus qu 'il n'y a pas pire aveugle que celui qui dit « je vois ! »

Par ailleurs, ne confondez pas la notion d'humilité institutionnelle (ici l'Eglise ou la FM) avec la disposition spirituelle des membres qui composent ces institutions. Si en effet, l'Eglise a pu manqué d'humilité dans son rapport au monde et aux autres familles spirituelles avant V II, cela n'a pas empêché les membres qui la composaient alors, de se laisser habiter par l'humilité de l'Esprit, en obéissant dans la foi aux commandements de l'Eglise, jusqu'à devenir parfois des saints, cad des hommes accomplis en plénitude dans le Christ. L'Eglise d'avant et d'après Vatican II affirme toujours les mêmes dogmes de Foi et les mêmes commandements divins pour le salut éternel, et demande toujours des fidèles catholiques la même obéissance de leur intelligence dans une foi amoureuse et humble en leur Sauveur...

Et vous poussez des cris d'orfraie quand l'Eglise considère comme un péché grave l'appartenance à la FM parce qu 'elle constate que votre initiation aboutit, de fait, à un relativisme doctrinal et moral ! Un peu de cohérence messieurs « 3 points » ! Avec quel mépris, mauvaise foi, ironie et haine traitez-vous ceux d'entre-vous qui quittent vos loges, qui commettent le sacrilège de critiquer la formation spirituelle qu'ils y ont reçue, en en soulignant ses dangers d'un point de vue chrétien ! Cela révèle bien l'esprit de soi-disant "liberté" qui régirait les loges maçonniques ! A l'intérieur, libre de critiquer le « dogmatisme » de l'Eglise, mais une fois s'être dévêtu du tablier, moins libre de critiquer la philosophie maçonnique adogmatique et hyper-relativiste à l'extérieur !


Dernière édition par Emmanuel75 le Ven 12 Nov 2010, 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 18:55

Et puisque vous contestez l'autorité du « diable » A. Pike et son « magistère », représentant de la « hard FM », allons puiser aux bonnes sources de votre bonne vieille franc-maçonnerie nationale et libérale, qui vous est chère je crois, en donnant la parole à Pierre Simon, ancien grand maître de la Grande Loge de France (GLF). Que chacun des forumeurs chrétiens se fassent ainsi son opinion sur cette FM « respectable ». Cette « soft FM » m'apparaît aussi quant à moi , sans aucun doute, comme un danger mortel pour notre société et pour les âmes des FM eux-mêmes. Je précise que je suis intervenu sur ce topic parce que je sais que les séductions maçonniques peuvent être opérantes sur des esprits chrétiens mal enracinés, et que je voulais éviter que vous, Adamev, n'emportiez avec vous quelques proies par d'habiles sophismes. Je voulais aussi échanger avec vous, sans trop d'illusions, sur la réalité que recouvre l'expression « Lucifer », mais j'ai peur que votre initiation ne vous éblouisse et ne vous aveugle par ses lumières gnostiques et déformantes, et que vous excluiez à priori l'enseignement de l'Eglise et de son soi-disant dogmatisme à ce sujet. Dommage... Voici donc des extraits de sa sinistre oeuvre :

« La vie n'est plus un don de Dieu, elle est un matériau qui se gère » (1978)

« Ce combat n’est pas seulement technique, mais philosophique. La vie comme matériau, tel est le principe de la lutte. La révision du concept de vie par la contraception transformera la société dans son intégralité [...]. Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir » (p. 13).

« La médecine doit façonner tous les jours un peu plus le visage et le destin des sociétés modernes. Cette intervention des médecins est rendue toujours plus nécessaire [...], les médecins, comme les autres scientifiques, doivent participer très concrètement au pouvoir » (p. 15)

« Heureuse philosophie que celle de notre début de siècle dans laquelle enfin l’individu peut joindre à son système de réflexion - lorsque l’on vient de lui décrire la fin du déterminisme ce que tous les scientifiques d’aujourd’hui s’accordent à trouver - un avenir qui est justement celui de cette morale évolutive, ... basée effectivement sur l’étude des sciences, parce que les sciences libèrent l’homme, le détachent de ses certitudes ancestrales qui étaient branchées sur la peur et sur la nécessité de la protection. Désormais cette philosophie de l’affranchissement de l’individu est donnée au citoyen craintif d’aujourd’hui qui ne sait à quelle philosophie se raccorder, la possibilité, ... de se trouver lui-même d’abord par la méthode initiatique, et ensuite de s’inscrire dans le cycle des découvertes scientifiques qui retracent et redessinent notre humanité. Eh bien voilà de quoi réjouir nos contemporains et je pense que la Grande Loge de France s’attache bien à cet exercice. » (interview [http://www.gldf.org/index.php?option=com_content&task=view&id=203&Itemid=88] de Pierre Simon en 2005)


Belle perspective n'est-ce-pas ? Shocked Ne reconnait-on pas un arbre à ses fruits ? Pas besoin d'être initié 33° pour discerner les fruits pourris de vos réflexions en loge ! Les "lumières" maçonniques doivent puiser à une Source bien étrange et empoisonnée pour projeter de tels plans sur la société... Laquelle ? Suivez mon regard...
:pr: ---------------------------------------- batman
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 20:14

adamev a écrit:
Si je ne connaissais pas Dieu et la vie après la mort?

Qu'en savez-vous? Vous avez eu, une révélation particulière ou vous dites n'importe quoi?
Pour le reste vous nous connaissez bien mal ou vous n'êtes pas à une petite perfidie bien charitable près.

Depuis quanf les FM discutent-ils des projets politiques en loge en tenant compte de Dieu ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 23:18

Tiens Emmanuel75 votre énurésie vous a repris avec en plus des brûlures d'estomac???

Nous sommes donc passés d'un discours soft vaguement moralisateur, compatissant envers ce pauvre égaré qui refuse de se plier au magistère de votre église, à un discours qui suinte la haine à chaque mot. Belle leçon de charité (minuscule) que voilà. Beau résultat après 2 000 ans d'évangélisation.

Il est une chose mon cher que vous semblez négliger. Nous ne sommes pas dans le même registre. Vous êtes dans le mépris de qui ne pense pas comme vous. Je suis dans le démontage d'une affirmation mensongère sans mise en cause de la croyance d'autrui et de la vôtre en particulier.

Importe peu ici qui d'Origène ou de Jérôme a le premier établi l'équivalence "Etoile du matin - Lucifer". Ce qui est important c'est l'égalité, démontrée par les Ecritures qui font seules autorité, "Lucifer = (Prométhée) = Jésus" en tant que porteurs de Lumière(s) c.à.d de Connaissance et donc de liberté. Ce qui est important c'est que cette égalité démonte l'accusation de luciférisme en la replaçant dans sa vraie ligne. Et c'est ça qui vous enrage. Et ça me réjouis car votre rage est tout sauf angélique... et encore moins chrétienne... cqfd par vous-même.

Votre discours s'adresse çà des ignorants, c'est celui d'une église romaine figée dans ses rêves de domination. Ce n'est pas hasard si cette église romaine a interdit pendant des siècles la lecture des Ecritures au peuple pour le maintenir en état d'ignorance. Car elle savait que les peuples éduqués ne seraient plus dupes.

Ce n'est pas le message qu'attendent les hommes d'aujourd'hui mieux enseignés, informés, cultivés que par le passé et qui vous tournent le dos en désertant vos églises (bâtiments) que nos ancêtres ont érigés.

Je vous laisse donc prendre la tisane d'herbes salutaires qui vous fera moins souffrir des voies digestives et urinaire.

Au revoir monsieur.

PS : si vous me lisez bien sur ce site vous verrez que si je suis critique de l'église romaine je sais aussi reconnaître ce que fut son apport civilisationnel, culturel, artistique, moral, philosophique et même spirituel.... mais que je distingue très bien entre les dogmes de foi pure qui relèvent la la loi Naturelle et ceux d'appartenance qui ne relèvent que de la soumission à une forme de cultuelle.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12275
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Ven 12 Nov 2010, 23:19

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Si je ne connaissais pas Dieu et la vie après la mort?

Qu'en savez-vous? Vous avez eu, une révélation particulière ou vous dites n'importe quoi?
Pour le reste vous nous connaissez bien mal ou vous n'êtes pas à une petite perfidie bien charitable près.

Depuis quanf les FM discutent-ils des projets politiques en loge en tenant compte de Dieu ?

Vous confondez la Franc-Maçonnerie et le Club de l'Horloge (ou autre du même genre).
Revenir en haut Aller en bas
Felixlechat



Masculin Messages : 101
Inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Sam 13 Nov 2010, 00:52

L'Evangile est source de lumière divine. L'ombre et ses soi-disant secrets ne font pas partie d'Elle. Ce qui est lumineux s'expose au grand jour. Tout le reste n'est qu'une illusion des forces obscures. Jésus est Dieu et fils de Dieu et non pas un grand initié comme le disent certains. A bon entendeur, salut.
Revenir en haut Aller en bas
noblevoyageur



Masculin Messages : 40
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Sam 13 Nov 2010, 10:18

bjr,

Pour vous faire une idée des "travaux" effectués en Loge, je vous livre une planche sur Lucifer,
Je ne citerai ni l'obédience, ni la loge...

Lucifer :
Passage obligé vers la Connaissance

« Comment es-tu tombé des Cieux
Astre du Matin, fils de l’Aurore
Comment as-tu été jeté par terre
Toi qui vassalisais toutes les Nations
Toi qui disais en ton cœur :
J’escaladerai les Cieux par-dessus les étoiles de Dieu
J’érigerai mon trône, je siégerai sur la montagne de l’assemblée, dans les profondeurs du Nord,
Je monterai au sommet des nuages noirs
Je ressemblerai au Très Haut
Comment ! Te voila tombé au Schéol, dans les profondeurs de l’abîme »
ISAÏE XIV : 12-15


Voilà comment, par la mauvaise traduction de l’hébreu HEYLEL (Astre du Matin), un écrit concernant Nabuchodonosor, roi Babylonien, contemporain d’Isaïe, et qui venait de détruire le Temple de Salomon et réduire Israël en esclavage, a subitement, au Moyen-âge, concerné l’ange préféré de Dieu, lequel après une soi-disant rébellion envers son Créateur, aurait été précipité aux Enfers.

Malheureusement dans l’Ancien Testament, il n’est nullement question de déchéance angélique et encore moins d’un ange appelé LUCIFER, puisque ce terme est latin et donc nullement employé dans des écrits Esséniens ou Hébraïques de l’époque.

En fait LUCIFER, le « porteur de lumière », était, chez les Romains, le fils de Jupiter et de la Déesse Aurore, chargé d’atteler et de dételer les chevaux du char conduit par Apollon. Déjà, à l’époque, il personnifiait la Connaissance à travers une figure qui mêlait les attributs d’Hermès et d’Apollon.
Par ailleurs son nom a longtemps évoquait Vénus, l’étoile qui, le matin, éclairait l’Orient et qui le soir, en se couchant, prenait le nom de VESPER.

De nombreux Dieux ont été surnommés LUCIFER par les romains, entre autres, Osiris Apollon, Ishtar, Mithra et même Prométhée. A Rome, Diane chasseresse portait le nom de LUCIFERA. Chez les Gaulois, le dieu LUG représentait la Lumière et l’Intelligence.

Le Christ, lui-même, se donne le nom de l’étoile du matin et désigne l’esprit saint sous le nom d’HEYLEL (Apocalypse II 8 ; XXII,16)

Alors j’ai peine à croire, que LUCIFER soit brutalement assimilé à SATAN ou Belzébuth, et ce, au milieu du Moyen âge par le fait de Saint Jérome, lequel faisait en fait référence à un évêque de Sardaigne qui s’appelait Lucifer de Cagliari et qui provoqua le schisme entre l’église catholique et l’église Orthodoxe.

Alors LUCIFER, ANGE ou DEMON ?

Reprenons ce qu’enseigne le Christianisme.
LUCIFER est le nom attribué au plus grand de tous les anges, le préféré de Dieu, mais ce dernier selon le mythe de la chute des anges rebelles, fut poussé par son orgueil à se rebeller contre Dieu. Premier problème, le fait de se rebeller, relève de la possession du libre arbitre, capacité que les anges n’ont pas.
Donc si cette rébellion a lieu, c’est qu’elle est librement consentie par Dieu, mais dans quel but ? Vraisemblablement selon un schéma pré organisé et bien mis en place par Dieu lui-même, préparant la venue et le devenir de sa création suprême, faite à son image : l’Homme. Cette rébellion, se retrouve dans tous les grands récits des civilisations, avec la lutte des Titans et des Dieux.

Bref, Dieu créa la Terre et le ciel, les Ténèbres firent place à la lumière, puis au 6éme jour, il créa l’Homme à son image. Adam puis Eve apparaissent, ainsi que l’interdit formel de manger les fruits de l’arbre qui est au milieu du jardin. Le Serpent (assimilé à Lucifer) apparaît à Eve, la tente de manger le fruit interdit en lui disant :
« Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, vos yeux seront ouverts et vous serez comme des Dieux, connaissant le Bien et le Mal ».
L’irréparable est fait, Adam et Eve sont chassés, procréent, donnent naissance à Caïn, Abel (le préféré de Dieu) et à Seth. Caïn va assassiner Abel et par ce fait se débarrasse définitivement du Divin donc du spirituel qui est en lui, pour opter délibérément pour la Matière, étonnamment avec le soutien de DIEU qui le marque sur le front du signe de sa protection.

Par ce biais il sera le premier bâtisseur de villes, fera évoluer ses connaissances et aura dans sa descendance, un certain TUBALCAÏN maître des Forges et des Sciences de la Nature ainsi que plus tardivement HIRAM, maître d’œuvre du Temple de Salomon.

Voici, rapidement résumé, ce que raconte l’Ancien Testament. Problème : Dieu, étant Omnipotent et Omniscient, ne pouvait que prévoir cette évolution de l’Homme, car en lui proposant l’accès à la Connaissance, il ne faisait que lui offrir la Liberté ainsi que le libre arbitre. Un peu comme Prométhée le fera en volant le feu du Ciel et en l’offrant aux Hommes.

Ce faisant, il a permis le passage de l’Homme du statut de créature dépendante et inconsciente à celui d’individu libre d’agir avec tous les risques que cela comporte, une volonté d’oser se confronter à la Nature et à ses Lois et donc à Dieu lui-même.

Mais pourquoi se sert-il du Serpent »LUCIFER » pour rompre les chaînes de cet esclavage ?

Le choix du Serpent ramène à la symbolique de la peau et de cette mue qu’il subit et qu’il quitte afin de devenir éveillé, il est de plus dans toutes les cultures, le symbole de la Connaissance Divine.

Dans ce contexte, Dieu a prévu que l’Homme est appelé à jouir de la Connaissance, à l’acquérir et à accéder à la toute puissance sur la création que lui confère la Connaissance (ce qu’il n’a pas oublié de faire depuis).

Mais le résultat du passage de l’interdit et de la prise de Liberté de l’Homme, a pour conséquence la MORT. Cette mort qui est le début du cycle de transmutation de la création de l’Homme et de Dieu lui-même, impossible sous tutelle et sans liberté.

Cette mort acquise par transgression, devient un élément de la mise en marche du cycle cosmique, VIE-MORT, et donc de la possibilité de changement.

L’Homme doit passer d’un état passif, jouir de la Connaissance, à un état actif, Connaître, en passant par la prise de possession de la Connaissance. Le but à atteindre est la divinité de l’Homme, qui ayant cueilli les fruits de la Connaissance, doit en transmuter la substance afin de s’en approprier les principes avant que d’accéder à l’Immortalité que lui confèrera l’état de Connaissant.

En fait, le Serpent « LUCIFER » l’Homme et la Femme, participent à l’Unité en nous ramenant à l’UN. L’acte de rébellion consenti par Dieu, permet à l’Homme une amélioration sous forme de réintégration de sa propre divinité.

Les égrégores Dieu et Lucifer, sont les inconscients de l’Homme. La Connaissance a offert la liberté de choisir entre le Bien et le Mal et donc d’évoluer sur l’arbre de Vie.

LUCIFER libère l’homme de la tutelle de Dieu parce que Dieu l’a voulu. Il est un Dionysos judéo chrétien, génie de l’incarnation humaine, de l’individualité libre, expression visible de la vérité.

Il est l’autre Verbe de Dieu, Archange déchu qui remonte et entraîne avec lui toute l’évolution humaine. Dans sa chute il aurait perdu une émeraude fixée à son front et dans laquelle aurait été taillé un vase qui ne serait autre que le GRAAL lequel aurait servi à récupérer « le sang du Christ » dont le symbole représente la Connaissance suprême qui procure l’illumination spirituelle, la montée des Ténèbres de la foi vers la Lumière de la GNOSE.

Le terme est lâché : GNOSE

Cette Connaissance mystique des anciens Initiés (Isis, Eleusis, Dionysos, Pythagore) qui évoque la conception de la présence, en l’Homme, d’une étincelle divine dans le Monde soumis au destin, à la naissance et à la mort, et qui doit être réveillée par la contrepartie du Soi pour être finalement réintégrée dans le Tout Universel.

L’Homme se doit d’évoluer selon un schéma sur lequel se base quasiment l’intégralité des Ordres Initiatiques :
Niveau de la Matière : les Hyliques , esclaves prisonniers de la grotte de Platon, retenus par les chaînes de l’ignorance, incapables d’aller au delà de l’apparence et dont la pensée reste au niveau du geste et du rite confondant le mot et l’esprit.

Niveau de l’Esprit : les Psychiques, qui ont fait évoluer leur intellect et leur affectif, mais leurs mots n’aboutissent pas à l’idée claire et juste car l’intolérance, les passions et la peur, les aveuglent.

Niveau de l’Ame ou du Spirituel : les Pneumatiques qui sont les mystiques éclairés et initiés, ayant abandonné les préjugés, les fausses certitudes et valeurs, libres de la pesanteur de la matière. Ils sont capables de retrouver le sens perdu de la Parole et ont accès à la Gnose en s’élevant au niveau du spirituel.

Cette Gnose permet d’opérer la métamorphose de l’Homme et sa mutation interne.

Lorsque le profane se trouve dans le cabinet de réflexion, il lit ce mot : VITRIOL mais il ne sait pas encore qu’en inversant deux de ces lettres, le I et le R, il pourra écrire plus tard « L’OR I VIT « L’or, ce métal pur et précieux , qui pour les Alchimistes représente bien plus que cela, il est cette étincelle de Divinité que l’homme doit rechercher par la transmutation de ce métal vil et impur, le Mercure qui n’est autre que le symbole alchimique de LUCIFER.

Il s’avère que l’Alchimie assimile LUCIFER à l’œuvre au noir, la Putréfaction, sous une forme non démoniaque mais rédemptrice. Il représente la Pierre Brute, matière initiale de l’œuvre, qui sous son aspect vil et repoussant, n’en demeure pas moins le pilier de toute l’œuvre, car recelant en son sein, la lumière à suivre, l’étoile que suivirent les mages pour parvenir à l’Enfant philosophal.

LUCIFER représente des forces immenses qui travaillent en nous obscurément, à la réalisation du parangon humain. Les deux natures chez l’Homme sont Mortelle, être de chair, et Originelle Immortelle, être de lumière.

Deux voies différentes s’ouvrent à la prise de conscience :
L’Involution (VITRIOL) qui est la matérialisation progressive de l’esprit
L’Evolution qui est la réapparition de l’Esprit émergeant au sein de la Matière qu’il a fécondée, animée, évertuée.

Comme l’Alchimiste, l’Homme peut engager la transformation, la transmutation de sa propre nature existentielle.

« Lumière et vie, voilà ce qu’est le Dieu et Père de qui est né l’Homme. Si donc tu apprends à te connaître comme étant fait de vie et de lumière et que ce sont là les éléments qui te constituent, tu retourneras à la Vie. » (Hermès Trismégiste)

La poursuite du grand Œuvre est le symbole du chemin nécessaire à la réalisation de la transfiguration de l’âme, prélude à la résurrection de la figure divine originelle : l’Homme véritable, l’Adam Kadmon.

Créé par Dieu, l’ange devenu Homme par la chair doit de son vivant et dans ses actes opérer une mue pour ressusciter en toute conscience et librement sa grandeur angélique.

LUCIFER : PASSAGE OBLIGE VERS LA CONNAISSANCE

La quête Luciférienne est la quête du Graal, nous sommes tous des enfants de LUCIFER, ceux qui font des efforts vers la Connaissance et la Sagesse. En loge, nous venons chercher la lumière que nous dispense « notre Lucifer », notre très Vénérable Maître car c’est par lui que se transmet la Lumière qui ouvre nos travaux, qui nous fait passer des Ténèbres à la Lumière, du monde profane au Macrocosme, de Lucifer au GADLU.

Dieu et LUCIFER, lumière et obscurité sont les deux facettes de cette réalité suprême qui n’est qu’un.

LUCIFER est la réflexion de Dieu à l’intérieur de nous même, l’ombre de notre Etre Divin en nous même. L’influx Luciférien est une force sans laquelle la Terre n’aurait pu poursuivre son évolution.

La chute du grain de blé et son implantation en cette Terre, lui donnent une particulière chance d’éclosion : celle de devenir Dieu.

Celui qui veut monter doit d’abord descendre, la chute hors du Monde de Lumière, l’exil et le combat dans le Monde de l’Aveuglement et de l’Ignorance, permet la triomphale rédemption finale.

LUCIFER et CHRIST sont complémentaires, ils sont les Ténèbres et la Lumière, le Pentagramme pointe en bas évoquant la Connaissance transcendante qui renvoie à la quête d’immortalité et d’absolu pour LUCIFER et pointe en haut pour CHRIST dont la rédemption lui permet l’accès au Divin.

Mais alors, lorsque le Compagnon voit pour la première fois l’Etoile Flamboyante, celle-ci ne devrait elle pas être pointe vers le bas et ne se redresser que lorsqu’il passe des Ténèbres à la Lumière, qu’il renaît HIRAM ?

Le sceau de Salomon est explicite, un Triangle vers le haut et un Triangle vers le bas ce qui permet à l’Homme Luciférien de se positionner au centre, pas encore pneumatique mais plus du tout Hylique. Un peu comme le positionnement du Maître maçon qui, une fois la transmutation opérée, est passé de l’Equerre au compas mais revient se positionner au centre pour parfaire son évolution spirituelle.

Albert Pike Maître maçon du XIX ème Siècle avait déjà largement compris la nécessité du passage obligé par l’instruction Luciférienne et avait dit à ce propos, je cite : « Pour les F :. M :. Gnostiques, le G.A.D.L.U est Lucifer, »le porteur de Lumière ». La Franc maçonnerie devrait être maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne « (sic).

Mais le Connaissant n’en est pas pour autant un Sage. Le savoir pouvant donner le pouvoir, l’évolution spirituelle de l’Homme se fera en fonction de la bonne ou mauvaise utilisation qu’il en fera. Il se doit de dompter son savoir et de le faire évoluer de la Matière vers l’Esprit, de l’Equerre vers le Compas en faisant que le Compas reste ouvert sur l’Equerre, de LUCIFER vers le DIVIN.

« Il est de la nature de la Lumière de ne pouvoir paraître à nos yeux sans être revêtue de quelque corps et il faut que ce corps soit propre aussi à recevoir la Lumière.

Là où donc est la Lumière, là doit être aussi nécessairement le véhicule de cette lumière. Voila le moyen le plus facile pour ne point errer. Cherche donc la Lumière de ton Esprit, la Lumière qui est enveloppée dans les Ténèbres et apprends de là que le sujet le plus vil de tous les ignorants est le plus noble selon les Sages » (BOUDDHA)

Gnôthi Seauton (Connais toi toi-même)

J’ai dit Très Vénérable Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Sam 13 Nov 2010, 11:01

Oui, les FM adorent Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?   Sam 13 Nov 2010, 11:15

Chris Prols a écrit:
Oui, les FM adorent Lucifer.

En effet ce n'est plus tabou c'est même dis de façon explicite.
Lucifer aurai en effet du jouer un rôle positif mais ce n'est plus le cas il a perdu ses prérogatives.
"Ils" n'ont pas compris que Lucifer a désormais deux facettes...Lucifer/Satan.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LUCIFER (Père Lamy)
» [démonologie]Lilith, Lucifer et origine du mal
» Lucifer....
» LUCIFER & LE POUVOIR OCCULTE : EFFRAYANT !
» Lucifer en poèmes, siouplait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: