DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Avortement et euthanasie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 25 Jan 2011, 16:38

Very Happy

Dieu soit loué !! peut-être qu'à force, nous serons entendus, et que les lois seront révisées
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16648
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 25 Jan 2011, 17:28

Ils n'en n'ont pas parlé des heures à la télé, mais ça a quand même passé aux infos dimanche soir.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 25 Jan 2011, 19:41

Projet de loi sur l'euthanasie : le rôle des francs-maçons

C'est le titre d'un article du Nouvel Observateur qui commence par cette question : "La franc-maçonnerie a-t-elle œuvré à l'émergence d'une proposition de loi sur la légalisation de l'euthanasie ?"

Pour ceux qui doutent encore de l'influence de la franc-maçonnerie sur le développement de la culture de mort en France, voici quelques extraits :

"Guy Arcizet, Grand Maître du Grand Orient de France (GODF) ne faisait pas mystère de son intérêt pour cet épineux sujet d'éthique : "Nous réfléchissons depuis plusieurs années à l'institution d'un droit à mourir dans la dignité. Personnellement j'y suis favorable mais chacun doit se déterminer selon sa conscience". En 2010, les 50.000 frères et les 1.200 loges de l'obédience ont été invités à plancher sur cette question. La quintessence de ces réflexions est remontée jusqu'au sommet de l'organisation et n'a pu échapper aux frères élus de la République. "C'est évidemment un thème sur lequel nous avons travaillé sans esprit partisan. Nous laissons d'ailleurs à nos camarades une totale liberté de vote", indique Bernard Saugey, sénateur de l'Isère et président de la Fraternelle parlementaire. Transcendant les clivages politiques, cette association de 410 membres regroupe des frères parlementaires (160 élus) et fonctionnaires de toutes les obédiences. "C'est une force dont on ne sert pas assez! ", dit Bernard Saugey. Né d'une convergence entre élus communistes, socialistes et UMP, la proposition de loi adoptée par la commission des affaires sociales (25 voix contre 19) pourrait bien être le produit d'une remobilisation de la fraternelle...

Très intéressé par les travaux des loges, Jean-Luc Romero, conseiller régional d'Île-de-France et président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) a rencontré Guy Arcizet, grand maître du GODF, le 8 novembre dernier. "Le Grand Orient a beaucoup travaillé sur cette question importante", écrit-il dans son blog (...)"

Philippe Carhon

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 26 Jan 2011, 17:05

25 janvier, 2011

Belgique : et maintenant, récolter des organes en cours d'euthanasie ?

A vrai dire, je n'y avais pas pensé. Mais c'est bien sûr : avec la multiplication des motifs d'euthanasie et son extension à des patients de plus en plus jeunes, voire simplement dépressifs, ce serait vraiment du gaspillage de ne pas récupérer tous les matériaux « recyclables » sur ces morts parfaitement programmées.

L'Institut européen de bioéthique, basée à Bruxelles, publie cette information qui annonce à sa manière le Meilleur des Mondes. Lors d'un symposium sur le don d'organes à Bruxelles organisé en décembre dernier par l'Académie royale de médecine, les participants ont évoqué les « “quelques cas au cours des dernières années, en Belgique, chez des donneurs ayant demandé l’euthanasie, le prélèvement ayant lieu après leur décès, et dans tous les cas à leur propre demande”, soulignant que s’il n’y avait pas de pénurie d’organes à transplanter, la question du recours à cette “donation extrême” ne serait pas posée », écrit l'IEB.

Celui-ci poursuit :



« La présentation des Professeurs Dirk Ysebaert, Dirk Van Raemdonck, Michel Meurisse (Hôpitaux universitaires d’Anvers, de Louvain et de Liège) – Organ Donation after Euthanasia. Belgian experience: medical & practical aspects – propose des directives concrètes aux comités d’éthique des hôpitaux concernés par ces prélèvements après euthanasie.
Les « candidats » à ces dons seraient les personnes qui, souffrant d’une dégénérescence neuromusculaire, demanderaient l’euthanasie dans le cadre de la loi, et pourraient aussi se porter donneurs pour plusieurs organes tels que le foie, les reins, et les poumons.
Précisons qu’en 2008, les personnes ayant été euthanasiées pour dégénérescence neuromusculaire représentaient 20% du total des euthanasies, soit 141 personnes, qui pourraient, selon les professeurs précités, être des donneurs potentiels.
Malgré le cadre strict et renforcé par rapport à la procédure normale d’euthanasie mais aussi de la transplantation d’organes, certains médecins craignent que la personne demandant l’euthanasie ne trouve un incitant supplémentaire et une justification malsaine dans le fait de donner ses organes qui sauveraient une vie alors qu’elle-même demande la mort. »
Complétant l'information, Careful, le site contre l'euthanasie du réseau MercatorNet, renvoie vers une présentation PowerPoint réalisée par les médecins en question pour le symposium du 9 décembre dernier. Les diapositives rappellent les conditions et les statistiques de l'euthanasie en Belgique, pour aboutir à l'idée que sur 705 euthanasies (déclarées) en 2008, quelque 20 % portaient sur des malades dont l'affection permettait la récupération d'organes en excellent état.


Mais ces euthanasies ne se réalisent pas comme les autres. D'abord, elles se pratiquent nécessairement à l'hôpital, alors que l'euthanasie est souvent « consommée » à domicile ; et dans le cadre de la salle d'opération – et pour cause. Pas question en effet de donner d'emblée une dose létale de produits euthanasiques qui gâcheraient tout.


Après une préparation psychologique serrée – au cours de laquelle le désir profond du futur mort de donner ses organes est établi – et une présentation précise de la procédure au futur donneur, les médecins se soumettent à des critères plus rigoureux, l'équipe de transplantation devant être totalement distincte de l'équipe tueuse (encore qu'ici, les frontières se brouillent, comme vous allez le voir). Après consultation du comité d'éthique de l'hôpital, l'euthanasie est pratiquée par trois médecins dont un neurologue-psychiatre.


Elle consiste en l'administration d'une surdose de barbituriques, de relaxants musculaires et d'analgésiques, puis d'héparine (un anticoagulant).


Puis vient le constat de la « mort clinique » par les 3 médecins.


Suivie de l'intubation et de la ventilation.


Autrement dit : le patient respire, quoique sous assistance, son cœur bat, tout marche sauf le cerveau (ou une partie du cerveau, tout dépend des critères de la mort clinique dans le pays où l'on se trouve).


Alors, vite, vite, une autre équipe prend le relais pour récupérer le foie, les deux reins, les poumons, d'eventuels autres tissus. Il va de soi que c'est l'ablation de ces organes vitaux qui cause ce que l'homme ordinaire appelle la mort. Soit l'arrêt du cœur et de la respiration. Il me semble bien que c'est la deuxième équipe qui donne la mort véritable. Question disputée, je le sais. Mais enfin beaucoup de données militent en ce sens et le cynisme de la procédure que ces médecins belges semblent avoir utilisée au moins deux ou trois fois devrait au moins inciter à la réflexion.


Au moment du prélèvement, les allocataires sont déjà connus : on les avertit même quatre heures avant l'intervention…


Maintenant, on parle de « potentiel » et d'« avenir ». L'euthanasie, c'est aussi un marché !


© leblogdejeannesmits.

http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2011/01/belgique-et-maintenant-recolter-des.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 26 Jan 2011, 17:07

Ben voyons ! :no

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:11

J 'ai vu un reportage sur G depardieu ou il est dit que sa mére avait essayé de l ' avorter et gérard devenu adulte se reveillé la nuit avec des "pics d 'aiguille" sur la téte..  
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16648
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:36

si vous croyez ce que dit Gérard depardieu ! il avait peut-être bu un coup de trop !!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1403
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:40

C'est déprimant ce sujet!
J'ai l'impression que tout le monde médical ou presque est pour l'euthanasie!Puis les intervenants pro-euthanasie qui essaye de bien éduquer les futures "infirmières,manipulateur radio,kinné,podologue,ergothérapeute" en intervenant dans les cours


Dernière édition par sonia le Sam 14 Mai 2016, 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:41

Espérance a écrit:
si vous croyez ce que dit Gérard depardieu ! il avait peut-être bu un coup de trop !!
Regardez l 'émission c 'est tres émouvant et encore plus pour moi qui ai connu son fils guillaume est sa triste fin tragique...
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1403
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:55

Aussi bien aux Pays-Bas qu'en Belgique, un certain nombre de jeunes filles ont eu recours à l'euthanasie pour faire face à une souffrance psychique jugée incurable. Un diagnostic dont l'objectivation pose un vrai problème quant à l'éthique de cette pratique.

http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-questions-ethiques-brulantes-que-pose-euthanasie-jeune-neerlandaise-souffrant-troubles-psychiques-juges-incurables-apres-2697016.html

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/13/2343933-pays-bas-jeune-femme-obtient-droit-faire-euthanasier-apres-dix.html
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1403
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 14:57

Je dis ça mais ça m'est déjà arriver de vouloir mourir mais j'ai pas le choix!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 15:30

sonia a écrit:
Je dis ça mais ça m'est déjà arriver de vouloir mourir mais j'ai pas le choix!
Grandir c 'est souvent souffrir, un peu comme l 'or soumis au feu pour bruler les impuretées , chaque souffrance endurée sur terre c 'est autant de souffrance en moins au purgatoire, maria simma temoigne dans ce sens, le plus dur je pense est de croire que la souffrance n'a pas de sens et c 'est pourquoi méme si la souffrance n 'est pas abscente pour les croyants elle est moins difficile a vivre un peu comme une bougie dans le noir ,une lueur au bout du tunnel, une espérance ( qui n 'est pas un espoir mais une confiance surnaturel en autres chose de grand et de beau et dont on peut avoir un avant gout quelque fois dès maintenant sur cette terre vallée de larmes) ...


Dernière édition par philippe bis le Sam 14 Mai 2016, 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 15:39

http://www.tvanouvelles.ca/2016/05/12/il-veut-mourir-dans-la-dignite
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1403
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Sam 14 Mai 2016, 18:26

philippe bis a écrit:
sonia a écrit:
Je dis ça mais ça m'est déjà arriver de vouloir mourir mais j'ai pas le choix!
Grandir c 'est souvent souffrir, un peu comme l 'or soumis au feu pour bruler les impuretées , chaque souffrance endurée sur terre c 'est autant de souffrance en moins au purgatoire, maria simma temoigne dans ce sens, le plus dur je pense est de croire que la souffrance n'a pas de sens et c 'est pourquoi méme si la souffrance n 'est pas abscente pour les croyants elle est moins difficile a vivre un peu comme une bougie dans le noir ,une lueur au bout du tunnel, une espérance ( qui n 'est pas un espoir mais une confiance surnaturel en autres chose de grand et de beau et dont on peut avoir un avant gout quelque fois dès maintenant sur cette terre vallée de larmes) ...

oui,c'est vrai
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 15 Mai 2016, 21:16

Angleterre : lancement d'une campagne associant le Royal College of Midwives (la plus grosse association de sages-femmes au RU) et des féministes radicales pour demander la suppression du délai légal de l'avortement. C'est à dire jusqu'à la naissance.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3590774/Horror-plan-legalise-terminations-birth-midwives-chief-calls-end-time-limit-abortions.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 15 Mai 2016, 21:26

c 'est diabolique tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 15 Mai 2016, 22:34

batman
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 08 Juin 2016, 18:57

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 16 Juin 2016, 12:09

Transhumanisme ( prolongement de la vie) = avortement ( votre mort est ma vie)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 16 Juin 2016, 12:18


Transhumanisme , reve de vie sans limite est en fait un enfer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 22 Juin 2016, 19:51

http://www.20minutes.fr/societe/1816331-20160331-apres-17-ans-therapies-succes-pedophile-raconte-pourquoi-veut-etre-euthanasie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 09:27

La Belgique se prépare à aider tous les dépressifs à en finir ?
Bravo les gars.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 09:50

neutral

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 11:04

La peine de mort version mai 68... Robert Badinter en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 12:45

Ceux qui ont eu l'idée de ces lois sur l'aide médicale à mourir l'euthanasie n'ont pas eu à l'esprit que ce genre de cas pouvait arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 13:00

Chrysostome a écrit:
Ceux qui ont eu l'idée de ces lois sur l'aide médicale à mourir l'euthanasie n'ont pas eu à l'esprit que ce genre de cas pouvait arriver ?
C'est pareil pour les avortements,au jour d'hui l'on parle d'avortement de "confort", ils avaient dit aussi qu'avec la pilule ceux-ci seraient en diminution mais cela semble pas être le cas... ceux qui disent que l'on peut avorter parce que le foetus n'a pas de conscience ni d'âme disent quoi concernant l'euthanasie? Peu importe les moyens ils auront obtenu leurs fins c'est-à-dire la légalisation du meurtre....
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2620
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 14:49

philippe bis a écrit:
Chrysostome a écrit:
Ceux qui ont eu l'idée de ces lois sur l'aide médicale à mourir l'euthanasie n'ont pas eu à l'esprit que ce genre de cas pouvait arriver ?
C'est pareil pour les avortements,au jour d'hui l'on parle d'avortement de "confort", ils avaient dit aussi qu'avec la pilule ceux-ci seraient en diminution mais cela semble pas être le cas... ceux qui disent que l'on peut avorter parce que le foetus n'a pas de conscience ni d'âme disent quoi concernant l'euthanasie? Peu importe les moyens ils auront obtenu leurs fins c'est-à-dire la légalisation du meurtre....

salut

Ce qui semble inconcevable aujourd'hui sera banal demain.

La stratégie pour obtenir quelque chose est de «mettre le pied dans la porte».

C'est ce qui se passe pour l’euthanasie.

On endort la population en nous disant que ce ne sera qu'en cas de souffrance extrême.
Ensuite on libéralisera le concept de souffrance pour le faire coller au «confort».
Ensuite, on tentera de nous dire qu'on peut juger du «confort» d'une personne qui ne peut pas ou plus s'exprimer.




_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 15:04

Comment recevoir l'absolution du prêtre si la société elle-même légitime le meurtre?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 23 Juin 2016, 23:02

http://www.tvanouvelles.ca/2016/06/23/le-23-juin-je-vais-recevoir-laide-medicale-a-mourir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 27 Juin 2016, 16:38

http://www.romandie.com/news/ALERTE--USA-la-Cour-supreme-reaffirme-avec-force-le-droit-a-lavortement/715535.rom COMMENT ils peuvent aussi continuer a jurer sur la bible ?
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 27 Juin 2016, 18:04

Ce qui était banal hier certains voudraient que ce le soit à nouveau demain.

Viol légalise de la femme, culture de mort anti femme/anti vie par l'anti avortement coupable de nombreux suicides et de nombreux avortement clandestins mais aussi de contribuer aux misères telles que la prostitution ou les trafiques d'enfants (voir aussi les trafiques d'organes.)

Ne pas avoir de limite est autant un crime que de l’interdire.

Il n'existe qu'une seule Vérité, la religion ce qui est d'ordre religieux n'est qu'ignorance d'ignare et culture de mort contre les, culture d'un esclavage barbare aussi atroce que la GPA.

L'embryon on a déjà apporté toutes les preuves irréfutables et indiscutables qu'il est vide, que rien ne l'anime. Pas de douleur, pas d'émotions, pas volonté propre... alors qu'un foetus vers le 4e mois en devient de plus en plus vite pourvu.

Interdire à la femme, la forcer, c'est abuser de son corps, ni pus ni moins, une abominable humiliation.

Soit on est du bon côté donc on ne viol pas le corps de la femme en lui faisant endurer une grossesse pour laquelle elle n'est en rien consentante, soit on lui retire le droit de vivre en tant qu'être humain le statut d'être humain, on la chosifie, on la marchandise, elle n'est pas une personne sa dignité ne vaut rien.

Le bien ou le mal, il n'y pas d'autres options.

Je suis pour le bien et je connais la seule Vérité.

La religion n'a pas rien prouvé, ce sont des êtres obscures ignares et incultes qui ont décrété bêtement en toute ignorance des choses totalement fausses et infondées.

Si la morale religieuse est l'ennemi de la femme alors ça ne mérite pas mon respect, seulement mon mépris et cela à même titre que les pouvoirs des finances, des industries de la mort, des féministes radicales pures et dures.

La religion est le contraire de la connaissance. Et à cause de ça des actes pédophile sont commis, des petites filles sont abusées. Ce ne sont ni des femmes ni des choses, sauf pour les pédophiles.

Et ce qui est en accore avec "ça" est pédophile.

Là encore, soit on respecte la gamine, on a une conscience, une morale, on sait ce qui est bien ou mal, soit on la considère comme un objet à même titre qu'une femme.

Un fait reste un fait tout comme un acte. Si on abuse d'elle c'est une agression, une forme de viol de surcroît puisque c'est intime, ça nuit à son intégrité à tous les niveaux.

Si frappe quelqu'un ou un animal on ne niera pas surtout avec tous les témoins.

Quand on demande des preuves pas une seule réponse de valable.

D'ailleurs ça me rappel de féministes radicales. Leur expliquer qu'on est un homme et qu'elles sont des femmes, sans rien de machistes ou de sexiste, juste sur les faits, sur la seule Vérité de la connaissance, et elles en viennent tout de suite à amalgamer à l'eugénisme parce que ce serait de l'essentialisme. Mais elles n'ont pas la moindre preuves pour leur gender pour la simple et bonne raison que le mensonge reste ce qu'il est.

Même chose ici.

Et si les ennemis des femmes prenaient leurs responsabilités?

Non, ils ne l'ont pas faits avant et ne le feront pas, il faudrait déjà qu'ils aient conscience de leur actes et des conséquences. Pour ça il leur faudrait avoir des notions de bien et du mal, de ce qui est juste ou injuste, bon ou mauvis, sensé ou insensé.

Et on me demande après de rejoindre les féministes ou les "pro choix..." non mais ils croient vraiment que je vais me ranger pour faire ce que les puissants attendent de moi?

Ils ne sont même pas fichu de trier dans leurs rangs!


J'espère bien en croiser un... juste pour lui en glisser une jusqu'à l'épaule.

Je très bien ce qui se passe depuis 40 ans an France, de l'hypocrisie.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 27 Juin 2016, 19:06

philippe bis a écrit:
http://www.romandie.com/news/ALERTE--USA-la-Cour-supreme-reaffirme-avec-force-le-droit-a-lavortement/715535.rom COMMENT ils peuvent aussi continuer a jurer sur la bible ?

Le serment des hypocrites... batman
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 27 Juin 2016, 21:02

Pour l’hypocrisie justement la bible tient parfaitement son rôle.

Les femmes et les homosexuels en savent quelque chose.

Surtout celles qui sont mortes ou se sont suicidées en plus de celles qui ont eut de graves séquelles, toutes celles qui ont fait des dépressions et tant soufferts, les enfants abandonnés, les jeunes filles fichues dehors livrées à elle-même...

Celles qui ont été forcées de se prostituer pour survivre avec un enfant sur les bras...

Et à chaque fois derrière ces atrocités, ces souffrances, ce sont toujours les mêmes avec leurs même hypocrisie, leurs même prétentions, leurs même propagande, leur même totale indifférence au mal dont ils sont responsables.

La morale chrétienne et biblique ne sont pas plus des exemples à suivre que l'islam ou l'ultra matérialisme au service des pouvoirs mondialistes.


Je suis quelqu'un d'assez honnêtes pour dire quand il y a quelque chose de néfaste, le reconnaitre et chercher une solution qui soit le plus juste possible et respecte la dignité humaine, la vie humaine ou même la vie de façon générale.

Dans le christianisme, on ne trouvera ça nul part. Faut pas réfléchir, ils faut suivre, il faut croire sans poser de question. Un tel a décrété ceci, donc c'est forcément vrais, c'est écrit noir sur blanc. Un autre a prétendu tel chose, c'est la vérité, tout est marqué noir sur blanc.

Faut punir tous les rapports sans qu'il y ait de mariage, c'est le mal, c'est la vérité. Les homosexuels sont des monstres, les femmes doive obéissance et soumission aux hommes, un enfant n'est légitime, digne de respect, d'avoir des droits, que s'il est né dans un mariage...

respecte de la dignité humaine, zéro, absence totale de compassion, de bonté, d'intelligence, de bon sens, de réflexion dans tout ça.

Faut pas parler d'hypocrites et d'hypocrisie après surtout sur un sujet qu'on ne maîtrise pas en plus de se contenter de croire sans réfléchir en restant autant sourd qu'aveugle dans une folie qui ignore tout du bien et du mal à partir du moment où le mal fait à autrui est méprisé, ignoré, parce qu'il n'est cité nul part et, de ce postulat, il n'existe pas.


Aucun risque je méprise celles que leurs bourreaux méprisent en ignorant toutes les souffrance et les misères qu'ils leur ont toujours fait subir en toute impunité avec en plus la fierté d'avoir commis ces atrocités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 30 Juin 2016, 23:57

Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1403
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Ven 01 Juil 2016, 00:30

Jim-Armand a écrit:
Pour l’hypocrisie justement la bible tient parfaitement son rôle.

Les femmes et les homosexuels en savent quelque chose.

Surtout celles qui sont mortes ou se sont suicidées en plus de celles qui ont eut de graves séquelles, toutes celles qui ont fait des dépressions et tant soufferts, les enfants abandonnés, les jeunes filles fichues dehors livrées à elle-même...

Celles qui ont été forcées de se prostituer pour survivre avec un enfant sur les bras...

Et à chaque fois derrière ces atrocités, ces souffrances, ce sont toujours les mêmes avec leurs même hypocrisie, leurs même prétentions, leurs même propagande, leur même totale indifférence au mal dont ils sont responsables.

La morale chrétienne et biblique ne sont pas plus des exemples à suivre que l'islam ou l'ultra matérialisme au service des pouvoirs mondialistes.


Je suis quelqu'un d'assez honnêtes pour dire quand il y a quelque chose de néfaste, le reconnaitre et chercher une solution qui soit le plus juste possible et respecte la dignité humaine, la vie humaine ou même la vie de façon générale.

Dans le christianisme, on ne trouvera ça nul part. Faut pas réfléchir, ils faut suivre, il faut croire sans poser de question. Un tel a décrété ceci, donc c'est forcément vrais, c'est écrit noir sur blanc. Un autre a prétendu tel chose, c'est la vérité, tout est marqué noir sur blanc.

Faut punir tous les rapports sans qu'il y ait de mariage, c'est le mal, c'est la vérité. Les homosexuels sont des monstres, les femmes doive obéissance et soumission aux hommes, un enfant n'est légitime, digne de respect, d'avoir des droits, que s'il est né dans un mariage...

respecte de la dignité humaine, zéro, absence totale de compassion, de bonté, d'intelligence, de bon sens, de réflexion dans tout ça.

Faut pas parler d'hypocrites et d'hypocrisie après surtout sur un sujet qu'on ne maîtrise pas en plus de se contenter de croire sans réfléchir en restant autant sourd qu'aveugle dans une folie qui ignore tout du bien et du mal à partir du moment où le mal fait à autrui est méprisé, ignoré, parce qu'il n'est cité nul part et, de ce postulat, il n'existe pas.


Aucun risque je méprise celles que leurs bourreaux méprisent en ignorant toutes les souffrance et les misères qu'ils leur ont toujours fait subir en toute impunité avec en plus la fierté d'avoir commis ces atrocités.

Ohh tu crois qu'elle ets mieu la société actuelle? combien de mort ont fait les avortements?(plus les vies brisée),plus de respect pour les parents et j'en passe ,tfaçon une société sans Dieu mène à la dépression car l'homme est fait pour LUI.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Ven 01 Juil 2016, 13:04

Bref, vous ne faites que répéter bêtement sans aucune réflexion et c'est bien de votre faute en très grande partie toutes ces souffrances.

Vos sociétés islamiques/islamistes sont toutes aussi ignobles.

Vous êtes fort mal placé pour aborder ces sujets auxquels j'ai déjà réfléchis, raison pour laquelle il m'est impossible de rejoindre ou groupe, puisque j'ai bien compris ce qui se passait et qu'ils n'ont pas chercher à creuser, juste à gratter en surface, comme vous d'ailleurs.

Et vous n'êtes pas en droit de mêler le mensonge religieux à la réalité des faits et la Vérité des connaissances. Cessez donc de faire ce que les banques font car vos doctrines ne sont que du virtuel, de la spéculation, et vous voulez l'appliquer au réel à n'importe quel prix.

Le prix à payer pour ces des monstruosités mortifères et destructrices mêlée l'une à l'autre même si elles se rejettent car chacune veut sa domination mondiale, engendre tout ce qui se passe aujourd'hui mais je doute que vous soyez en mesure de comprendre.

Il vous faudrait déjà avoir un respect pour le vie des femmes et leur dignité, le respect de leur corps et de leur intimité, et venant de vous, si vous êtes une femme, ce n'est qu'une trahison comparable aux traîtres républicains.

L'islam mène à d'innombrables souffrances misères, injustices et dépressions. Le christianisme à une hypocrisie et une obscurité faite d'ignorance et de guerre contre la femme, contre la sexualité avec l'infantilisation des masses et leur responsabilisation.

Vous croyez dans les mensonges alors que je perçois la Vérité. Le problème ce n'est ni l'avortement ni l'euthanasie, ce sont les religions et les pouvoirs en place qui s'en servent comme arme de mort et de destruction d'une manière ou d'une autre, dans un sens ou un autre.


MAINTENANT: Ce qui suit sera long, mais lisez, et vous verrez. (Ou réfuterez mais il faudra alors avoir des preuves, argumenter, sachant que je me basse sur des choses factuelles.)


La réalité, la Vérité, ce que ni vous ni les tenants de remplacement, du transhumanisme, ces "progressistes" ne voulez pas entendre et avez toujours pervertis, détourné, caché.

Pas de chance pour vous, j'ai compris votre jeu vicieux et insidieux aux conséquences plus que catastrophiques sur cette planète.

La réalité, la Vérité, c'est que ça ne devrait pas servir un pouvoir en place mais le bien commun, le bien de peuple, celui des femmes. Autrement dit, être instauré de la façon la plus juste donc sur demande jusqu'à quelques mois au grand maximum et après, ce serait pour les img au cas par cas.

Bien sûr, ça voudrait dire que les seraient enfin protégée et non exposées aux dangers tels que tous ceux qui sont leurs ennemis et font tout pour qu'elles souffrent.

Bref, ce que vous tenez n'est pas un argument ni un fait, juste un mensonge qui ne correspond à aucune réalité si ce n'est celle que vous souhaitez pour servir vos intérêts religieux, rien de plus.

Vous vous croyez meilleure que les gauchistes, les féministes, les "pro choix" (pas foutus de faire le trie et de réfléchir vraiment les bougres) ou les progressistes?

Vous êtes au même niveau et vous voir face à face, je préfère des fois en rire plutôt que d'en pleurer bien que ce soit un bien triste spectacle j'en conviens.

Qui est mieux placé que celui qui a quitté la scène pour regarder tout se jouer? Sauf que j'ai le sentiment d'être tout seul assis sur les bancs à regarder... et que tout le monde à peur de me rejoindre non pas moi de mon côté, mais d'aller sur les bancs et de faire le point.

Parce que la peur de se retrouver seul, perdu, d'être une cible de choix pour tous les autres, est trop forte. La peur d'avoir l'impression de ne servir à rien si on ne suit pas un mouvement, un groupe.

Finalement, vous tombez dans le piège, vous faites partit des engrenages mortels qui font marcher des machines toutes aussi mortelles et au final c'est pas uniquement l'humanité qui en pâtit, mais cette planète, les nombreuses formes de vies qui s'éteignent à une vitesse vertigineuse à cause de tout ceci.

Vous reviendrez me parler d'avortements et d'euthanasie, de transhumanisme, de religions, de progrès, quand vous aurez fais quelques un de ces efforts.

Je dis la même chose à mon entourage, mais ils restent sourds à refuser d'entendre. Mais au moins, je n'ai pas de regret, car moi, au moins, je fais ma part et ce que j'estime être mon devoir, au moins, j'aurais agis un peu de mon côté.

Ce qui me rappel cette réflexion dans une histoire, entre un humain et une femme venant du futur (réinterprétation de film Splice) quand elle lui dit en gros la chose suivante:

"oui, nous sommes insignifiants, dans nos sociétés, nos actions sont comme de minuscules grains de poussières mais... à grande échelle, finalement, on comprend mieux pourquoi c'est aussi puissant. Car en ajoutant ces petites choses quotidiennes... on cré un courant très puissant qu'il est très difficile d'arrêter, de canaliser, et quand bien même si on essaie, ce ne sera pas sans en subir les conséquences. Bien sûr, nous n'avons qu'une seule vie, ce qui la rend d'autant plus précieuse. Vous la gâchez dans des certitudes et des croyances qui en plus en gâchent d'autres autour de vous. Finalement, vous passez à côté du fait que, même à l'échelle du temps, de l'histoire, même sir c'est presque rien, contrairement à vous à votre époque qui oubliez tout, nous on se souvient de ceux qui ont permis à notre belle société d'exister et de perdurer tout ce temps. Ce sont des gens comme toi, comme moi, c'est tout simplement... le peuple. Vous devriez passer votre temps et votre vie à cesser de croire et chercher à savoir. Admettez votre ignorance et vous apprendrez déjà beaucoup. Nous avons besoin des autres êtres vivants mais n'ont pas besoin de vous. Ce qu'on peut faire pour les remercier de nous permettre de vivre, c'est d'essayer de préserver la vie, leur vie. S'ils meurent nous mourrons. Êtes-vous capable de cette humilité?"

Bref, le matérialisme, poussé à son paroxysme, est extrêmement dangereux. Seul il est incapable d'apporter toutes les réponses. Il est donc forcément nécessaire de réfléchir et de poser les faits.

Je doute que ce soit ce que vous faites sur les question de l'avortement, de l'euthanasie ou même de votre religion.

Pour exemple, à titre personnel, des années plus tôt, j'étais plutôt un demi mouton "pro choix" puis avec le gender, le féminisme, avec le temps et en apprenant de plus en plus de choses... comme le fait que la pilule contraceptive est très dangereuse... les questions je me les suis posé, des faits sont apparus, il y avait beaucoup de confusion, par quoi commencer? Alors j'ai pris de la distance, je suis monté dans les gradins, j'ai regardé la scène... et aujourd'hui encore j'apprends des choses, je perçois des faits qu'autrefois je ne percevais pas.

Par exemple, croyez-vous réellement que les hommes gagnent quelque chose avec le patriarcat?

Ils n'ont rien d'autre qu'une illusion et la joie de détruire tout ce qui les entour, à commencer par les femmes. Et c'est ça qu'on ose nommer un homme? Un humain privé d'une grande part de son humanité, abaissé à un état bestial et destructeur tels des parasites ou des virus?

Et bien non. Quand vous arriverez à décoller les étiquettes et à poser des faits, à réfléchir avec les conséquences à chaque fois pour chacune des choses qui seraient faites, en voyant aussi les conséquences quant à ce qui se fait, ce qui existe... en commençant par votre islam, vous aurez fait un énorme pas en avant et dans un bon sens.

Je suis loin d'être perdu, égaré, contrairement à ce que vous croyez/votre croyance. Au contraire, justement tout ceci m'a aider à y voir beaucoup plus clair et savoir où je suis, trouver mes repères, seulement, ça ne peut s'accorder avec ce monde dans son état actuel.

Je pense que ce décalage est aussi une raison qui explique que peu de gens me comprennent avec aussi les peurs que j'ai cité, le fait qu'ils soient pris dans des engrenages infernaux, des cercles vicieux.

Ne croyez pas qu'on peut juste se limiter à l'avortement. Quand il est permis des monstres font tout pour le combattre (sans aucune raison de bonne) et leurs cibles premières sont les femmes.

Dans le cas inverse, les femmes sont aussi les victimes. Seulement, on ne peut pas juste se contenter de le permettre, il faut tout changer à côté, sinon, et bien, j'en doute pour vous, mais de mon côté je sais ce qui se passe.

Si vous ne changez rien dans une sociétés, dans son modèle, ne vous attendez pas à ce que tout se passe bien quand on apporte des changements. Dès le départ rien n'est vraiment prévu pour, conçu pour, et au final plus le temps passe plus ça dégénère.

La France, mon pays, en est l'exemple, hélas... on peut dire que mon pays est le théâtre de tout ce que je dis... et c'est ce qui me blesse parce que j'aimerais qu'il cesse de souffrir à ce point, que mon pays grandisse, puisse enfin s'élever et vraiment être à la hauteur de ses prétentions, être une lumière pour les autres, le pilier de l'europe et, pourquoi pas, un jour, des bon nombre d'autres pays dans ce monde où mensonges en corruptions mêlés aux sophismes et arguments fallacieux font s'embourber l'humanité dans les misères, les souffrances, les injustices...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 03 Juil 2016, 01:50

Voici un prophète il y a 80 ans:

:beret:

Un nombre énorme de vieux et vieilles devenus non autonome, les malades mentaux allemands, y ont goûtés 80 ans avant aujourd'hui. Sans omettre que par la suite, tous les moyens pour rendre stérile par des expositions des parties aux rayons X expérimenté sur les juifs dans des camps et aussi sur des attardés allemands.Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 03 Juil 2016, 03:07

Oui, c'était déjà l'aide médicale à mourir... mais sans que les malades l'ait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Dim 03 Juil 2016, 03:19

Ce n'est pas devenu le cas en Belgique ou aux Pays-Bas?

http://www.medias-presse.info/pays-bas-leuthanasie-des-malades-mentaux/6575
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 04 Juil 2016, 23:15

Plus c'est religieux/proche de la doctrine plus c'est fanatique/extrême.

La preuve de cette image d'hitler.

Il avait tort, vous avez tort, la Belgique a tort.

Quand vous aurez des notions de ce qui est bien ou mal concernant l'euthanasie et que vous aurez réfléchis à la question, ce sera déjà un exploit pour vous.

Mais je doute que vous en soyez capables. La foi chrétienne est foncièrement mauvaise car condamne à des fins et des souffrances immenses des gens qui ne méritent en rien de tels supplices, sauf bien sûr pour le bon plaisir de vos nombrils dénués de toute compassion.

Ce que vous prôner n'est pas mieux que les horreurs dans les camps de la mort car vous faites durer un supplice et ça vous donne du plaisir, vous adorez la souffrance des gens que vous condamnez à subir ces atrocités.

Ce sont des valeurs chrétiennes faites sur la foi chrétienne.

Intéressant, votre Jésus avait-il dit quelque chose à ce sujet?

Mais d'un autre côté, si ces souffrances ne sont mentionnées nulle part dans vos écrits, alors forcément, celles-ci n'existent pas. Voici ce que vous avez l'affront de prétendre être "bien" en méprisant ainsi la dignité humaine, qui n'est en rien importante dans votre doctrines, sinon vous ne tiendriez pas de telles positions avec cet acharnement et ce fanatisme, cet extrémisme.

Je constate qu'en tant qu'athée et surtout qu'en tant que dissident idéologique dans une logique de fracture idéologique avec tout le reste car conscience que tout est mauvais et bon à jeter (vu les résultats depuis toujours, seuls des tyrans ou des criminels ou alors des moutons ou autres idiots-utiles veulent continuer sur les mauvais chemins, continuer dans leur égarement) je suis donc très bien placé pour traiter ce sujet.

Seuls de cas précis et bien particuliers, durs et à gérer au cas par cas, devraient avoir le feu vert pour l'euthanasie. Toute dérives seraient fortement réprimées, sans exception.

Ceci est la meilleur et la plus juste des positions, du moins, le meilleur compromis possible.

Un extrême ou l'autre sont donc obligatoirement à bannir, sans aucune exception.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 04 Juil 2016, 23:30

Jim-Armand a écrit:
Plus c'est religieux/proche de la doctrine plus c'est fanatique/extrême.

La preuve de cette image d'hitler.

Il avait tort, vous avez tort, la Belgique a tort.

Quand vous aurez des notions de ce qui est bien ou mal concernant l'euthanasie et que vous aurez réfléchis à la question, ce sera déjà un exploit pour vous.

Mais je doute que vous en soyez capables. La foi chrétienne est foncièrement mauvaise car condamne à des fins et des souffrances immenses des gens qui ne méritent en rien de tels supplices, sauf bien sûr pour le bon plaisir de vos nombrils dénués de toute compassion.

Ce que vous prôner n'est pas mieux que les horreurs dans les camps de la mort car vous faites durer un supplice et ça vous donne du plaisir, vous adorez la souffrance des gens que vous condamnez à subir ces atrocités.

Ce sont des valeurs chrétiennes faites sur la foi chrétienne.

Intéressant, votre Jésus avait-il dit quelque chose à ce sujet?

Mais d'un autre côté, si ces souffrances ne sont mentionnées nulle part dans vos écrits, alors forcément, celles-ci n'existent pas. Voici ce que vous avez l'affront de prétendre être "bien" en méprisant ainsi la dignité humaine, qui n'est en rien importante dans votre doctrines, sinon vous ne tiendriez pas de telles positions avec cet acharnement et ce fanatisme, cet extrémisme.

Je constate qu'en tant qu'athée et surtout qu'en tant que dissident idéologique dans une logique de fracture idéologique avec tout le reste car conscience que tout est mauvais et bon à jeter (vu les résultats depuis toujours, seuls des tyrans ou des criminels ou alors des moutons ou autres idiots-utiles veulent continuer sur les mauvais chemins, continuer dans leur égarement) je suis donc très bien placé pour traiter ce sujet.

Seuls de cas précis et bien particuliers, durs et à gérer au cas par cas, devraient avoir le feu vert pour l'euthanasie. Toute dérives seraient fortement réprimées, sans exception.

Ceci est la meilleur et la plus juste des positions, du moins, le meilleur compromis possible.

Un extrême ou l'autre sont donc obligatoirement à bannir, sans aucune exception.

Tous les hommes ne sont pas des Jim Armand ayant le même nombril.  Tu devrais être suffisamment grand, suffisamment mature et pourvu de cervelle, que les excès sont dans le potentiel de l'homme. Donc, autant affirmer que la contraception en soi est péché systématiquement ce qui est idiot, autant dire que l'avortement c'est correct et d'ailleurs fais un peu le tour des médias et tu constateras que l'avortement devient de plus en plus qu'un moyen banal de CONTRACEPTION, ce qui est tout aussi idiot. Il y des Hitler (optus fanatiques) parmi des croyants comme il y en a parmi ceux de ton camp! Par contre, à choisir entre ces deux extrêmes, à défaut d'un monde du juste milieu je préfère rejeter le deuxième car ça tend au nom de l'égoïsme pur à saccager la vie! Quand j'entend, ou lis que des nénèttes s'émeuvent au point de souhaiter fanatiquement la destruction des producteurs de viande, car ne pouvant supporter imaginer une pauvre bête se faire tuer pour se retrouver dans les assiettes, alors que décider d'interrompre, de tuer un foetus c'est NORMAL, alors là, il faut être cruche au max! Voilà un exemple de l'égoïsme PATHOLOGIQUE!

Autre exemple du potentiel squale-froid que l'humain est capable, il y a des scientifiques qui recommande d'euthanasier les malades mentaux, car ils coutent cher, et n'ont pas conscience pour la jouissance de la vie!
http://reinformation.tv/bioethiciens-euthanasie-malades-mentaux-revue-scientifique-schuklenk-vathorst/ C'est en cela que je dis que Hitler avec son programme d'euthanasie pour contrer les TARES, fut un genre de prophète, car 80 ans plus tard, ça commence à se concrétiser avec PLEINE LÉGALITÉ ET AU DIABLE LES VALEURS HUMAINES RELIGIEUSES!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 00:37

Jim-Armand a écrit:
Spoiler:
 

L'athéisme encourage le mal qui entraîne le mal: le free sex et ses conséquences mortelles pour les enfants non-désirés. Thumbdown

Et la conséquence ultime de ce rejet de Dieu au nom de la liberté par-dessus tout, c'est la damnation. batman
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 00:44

L'ahthéisme ne sert que de caution dans la cervelle du parfait nombriliste, mais il y a aussi des athées de conviction qui ne sont pas nombrilistes et ne sont pas enclins aux excès du relâchement préjudiciable.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:04

MOn pauvre ysov, encore à parler du mon nombril en toute ignorance mais en même temps, vous faites un choix qui est aussi immonde que l'autre, aussi immoral et c'est bien religieux de tout rapporter à juste deux chemins possibles.

Vous avez autant l'affront et la prétention du soit disant respect de la vie, vous êtes bien hypocrite.

Allez donc dire ça à celles qui se sont suicidés à cause des nombrils qui les ont mené au suicide, à la dépression.

Vous adorez ne voir que ce qui vous arrange et bien entendu me mettre tout de suite dans une case sur laquelle vous avez toute votre propagande religieuse haineuse et mensongère, la facilité, encore et toujours.

Il est certain que vous n'avez en rien mon nombril, vous que le sort de celles qui meurent parce qu'il leur est interdit de choisir, celles qui se suicident ou succombent d'un avortement clandestin, sans compter toutes les autres, vous êtes soit indifférent à ces souffrances soit vous préférez le nier, faire l'autruche, ce qui est loin d'être mon cas.

Heureusement, contrairement à vous et votre vision faussée, orientée, ça tourne très peu autour de mon nombril et celui-ci m'importe bien peu. Mais vu que vous adorez affirmer à mon encontre...

Et je sais fort bien ce qui se passe au niveau des médias, je sais aussi l'envers du décore, ce qui est loin d'être votre cas, puisque c'est le nombril de votre religion avant le bien d'autrui qui importe plus que tout.

Vous osez parler d'individualiste, pas un seul anti avortement n'est venu en aide à une seule victimes qui se comptent par dizaines de millions si ce n'est bien plus. Et vous ne parlez jamais des conséquences de votre culture de mort anti choix, bien au contraire, plus vous faites taire ceux qui en parlent (et sont bien rares surtout quand il s'agit de creuser... étant le seul en ma connaissance d'ailleurs...) voici ce qu'est votre charité chrétienne.

Si une souffrance n'est nullement mentionnée elle ne peut exister. Vous êtes bien prétentieux.


Chrysotome:

Quand vous aurez un réelle idée de ce que devrait être le véritable athéisme vous serez en mesure d'en parler.

Tout ce qui existe actuellement et a existé, tout est faux.

Prouvez donc ce que vous affirmez avec votre obscure histoire de damnation.

La religion est une tyrannie, rien d'étonnant à ce que toutes libertés soient un mal à combattre.

Tout comme les athées d'ailleurs.

Seulement, il n'existe qu'une seule Vérité et ni vous ni votre religion ne le détenez. Je suis nettement mieux placé pour le savoir.

La liberté ne peut exister que sous certaines conditions. Sans limites ce n'est pas une liberté mais une anarchie et un véritable... "bordel."

Quand à la sexualité, votre doctrine condamne tout plaisir sexuel, plus encore celui des femmes. Tout ne se résume qu'à "sexe" dans le sens purement bestial et primaire, rien d'autre.

Cessez donc de vous plaindre de ce qui se passe avec toutes ces dérives de nos jours au niveau du sexe que l'on ne peut nommer sexualité vu sa grossièreté. L'église catholique, la catholicisme, est responsable de cette situation.

Voilà ce qui se passe quand on plonge les masses dans la crasse de l'ignorance, l'infamie de l'obscurantisme. Ne vous étonnez donc pas si après les gens ne savent rien et n'ont aucun repère. Ne vous étonnez pas non plus si des pouvoirs obscures ce sont jetés dessus. Car à cause de la religion, des failles béantes ont été ouvertes en France et on peut dire que vous leur avez tout donné sur un plateau doré. Fallait pas s'attendre à ce qu'ils se servent gentiment, ils se sont jetés dessus.

Et j'en remercie l'église catholique, le catholicisme, d'avoir ainsi saccagés mon pays, de l'avoir livré en pâture aux charognards, de l'avoir sacrifié sur l'hôtel de votre immoralité et de votre orgueil.

...

Quand vous maîtriserez ces sujet, quand vous aurez le bagage de réflexions et de recul nécessaires, vous serez déjà plus crédibles. Mais tout est orienté vers votre doctrine, normal que vous ayez torts à ce point et n'ayez en rien soulevé le problème dans son ensemble mais uniquement de là où ça vous arrange.

Quand à un enfant, mieux vaut naître en étant désiré, que dans des conditions malsaines où une femme n'a pas eu le choix et s'est ainsi vu abusée sauvagement de son propre corps par des bourreaux qui jamais ne feront rien pour elle car il en a toujours été ainsi avec des millions d'autres.

C'est ce qu'on appel une religion de paix, non violente et d'amour... sauf pour les femmes.

Et puis ça vous arrange aussi de tout réduire à deux choix possibles. Pas de chance pour vous, je ne suis dans aucun camp. Mais après tout ce que j'ai posté et dis, amusant que vous ne semblez pas l'avoir compris.

Pourtant cela me semble évident tout autan que les raisons.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:12

Que du verbiage, typique d'un dépourvu  d'arguments concis...  Que du flots verbeux  d'un hystérique!  La culture de mort est dans ton nombril ainsi qu'à tes semblables. Autant jeter la confiture aux cochons, ça servira au moins à les nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:29

Bref, le pauvre d'esprit qui inverse les rôles, du moins, qui voudrait inverser.

Tyiquement religieux que de tout inverser et bien sûr de taxer l'autre de ce qu'il n'est point.

Vous me parlez d'hystérie? Hypocrite, relisez donc vos posts, pauvre petit.

Je suis loin de m’exciter, contrairement à vous qui vous y donnez tel une vulgaire féministe.

Qui sont mes semblables selon vous, celui qui affirme avec sa haine et son ignorance religieuse dénuée de toute intelligence et de toute honnêteté au point du rejeter les arguments et surtout les faits donnés?

Vous faites preuves d'agressivité et d'hostilité pour la bonne raison que vous n'avez rien à m'opposer et que la Vérité vous blesse dans votre orgueil et met à leur place vos certitudes fondées sur le mensonge et l'ignorance.

Et puis, typique des individus dans votre genre de m'insulter et d'affirmer des choses totalement fausses à mon encontre, sans la moindre preuve ni aucun fondement, puisque pour tout bon gourou une affirmation arbitraire suffit.

Je vous met face à vos responsabilités, face aux crimes commis contre mon pays par votre doctrine et à cause de votre doctrine en donnant les faits. Et c'est cela qui vous met dans tous vos états alors que de mon côté je suis plutôt calme, puisque je sais très bien ce qu'il en est.

Voici ce qu'est la logique chrétienne, logique que vous appliquer fort bien contre moi.

votre logique


Bref, vous attaquez avec virulence, insulter, accusez à tort sans la moindre preuve, sans arguments, et vous restez dans le déni.

La culture de mort n'est d'autre que ce que vous incarnez car ça a déjà tué des millions de personnes si ce n'est bien plus, plongé des dizaines de millions d'autres dans la misère, si ce n'est plus.

Je sais de quoi je parle, vous n'en savez rien puisque n'ayant jamais étudié la question ni réfléchit là-dessus. Vous vous contentez de suivre bêtement sans réfléchir.

Les machins républicains, laïcarts, soixante-huitar, ont tout autant de mépris de ma part.

Vous voulez que le mal devienne le bien, que l'injustice remplace la justice (d'ailleurs celle-ci est presque inexistante seulement, là aussi j'ai de quoi établir des choses viables.)

D'ailleurs ce n'est pas pour rien que vous parlez de deux extrêmes, rejetant ainsi toute possibilité d'un autre chemin, typique chez vous qui fonctionnez comme votre doctrine fonctionne. Que deux chemins possibles à chaque foi et pour tout.

Mise à part cela, j'attends toujours que vous prouviez et argumentiez tout ce que vous affirmez à mon encontre.

Si vous en êtes capable bien sûr.


Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:33

On ne peux pas argumenter avec un idiot, désolé. Respires par le nez, ça fait cinq fois que je te le demande.  Es-tu pour l'euthanasie?
Si oui, eh bien à te lire, je commence à y penser si je dois être pour finalement, puisque tu sembles si souffreteux proportionnellement à ton verbiage hystérique, je commence à y penser, ton cas m'y incite...
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:48

Dit celui incapable de comprendre qu'on lui montre une direction et regarde béatement le doigt.

Encore prendre la fuite.

Mais forcément, si je ne suis pas religieux et encore moins de votre côté, alors forcément, il est impossible d'argumenter avec moi.

Toujours est-il que vous faites preuve d'une hostilité typiquement religieuse à partir du moment où on vous montre vos erreurs, vos torts, vous qui croyez avoir forcément raison surtout contre un athée.

Vous adorez me taxer d'hystérique, c'est dans votre manuel de prêt-à-penser unique pour idiot-utile moyen. Il ne faut pas s'attendre à mieux.

Voici qui vous scie fort bien:

source: http://spoirier.lautre.net/philo/logique-chretienne.htm


Citation :


Monsieur Jourdain avait au moins l'honnêteté d'avouer ne pas savoir qu'il faisait de la prose. Les chrétiens, eux, s'obstinent à refuser de voir qu'ils font des arguments. En réalité, toutes leurs prédications, leurs enseignements d'évangélisation, leurs lignes de défenses sont de type argumentatif, et leur manière de pensée ne relève réellement pas de l'inspiration divine mais est bien de type doctrinale contrairement à ce qu'ils prétendent. Il y a seulement deux différences.
La première, c'est que l'enseignement biblique qu'ils ont reçu leur a désappris le sens des mots "argument" et "doctrine", en sorte de leur inculquer un étiquetage des idées par ces mots totalement arbitraire et sans rapport avec la réalité, afin d'immuniser les positions chrétiennes face aux contre-arguments qu'on peut leur opposer, qu'ainsi ils rejeteront sans examen comme n'étant "que des arguments" pour la seule raison qu'ils n'abondent pas dans leur sens préféré.


Citation :


La deuxième, c'est que, les arguments chrétiens ont beau avoir la couleur d'arguments, l'odeur d'arguments, la forme d'arguments, la nature d'arguments, une force de conviction qui n'a au fond rien de plus que celle que peuvent avoir de vrais arguments, ce ne sont certes pas des arguments. Ce ne sont que des foutaises qui se font passer pour avoir valeur d'arguments auprès de gens qui ont bien appris la leçon évangélique de ramollir leur cerveau (être "simple d'esprit") pour accepter mollement la doctrine et les arguments qu'on leur servira sans s'occuper de vérifier si ça tient la route ou pas. Un vrai argument serait un argument qui résiste à l'analyse critique, mais ils refusent une telle analyse comme étant "humaine et pas de Dieu". Suffirait-il d'être con pour être de Dieu, parce que la connerie a ceci de commun avec la pensée de Dieu qu'elle échappe à la raison humaine ? C'est tout comme, vue l'attitude de certains. Bien sûr les conneries se contredisent entre elles, mais en étant suffisamment con on peut arriver à ne pas s'en apercevoir et y voir un miracle de la cohérence divine.



Citation :


Par exemple, en logique chrétienne il suffit de trouver une parole bonne et respectable dans la Bible, comme par exemple les 10 commandements ou autre chose (chacun peut mettre ici son verset favori), pour en conclure que tout ce qui est écrit dans la Bible est nécessairement également bon. C'est même bien plus que ça : la constatation qu'un certain passage est bon (par exemple que les 10 commandements sont honorables et doivent être respectés) se justifie hautement par la simple évidence humaine indiscutable et indéniable pour des raisons très humainement accessibles à tous, sans chercher d'ailleurs à questionner les éventuels détails ou exceptions; pour en déduire la nécessité d'y voir une origine d'inspiration divine et transcendante de ce passage, en niant que quiconque ne se baserait pas sur l'autorité biblique puisse jamais accéder à l'acceptation d'un propos à la hauteur spirituelle du contenu de ce passage (voir le culte de Marcel).


Citation :


En logique chrétienne par contre, la vérité est unique. Cela signifie qu'il existe une unique question qui soit la seule vraie question authentique à l'exclusion de toutes les autres, et qui est celle de la validité de l'énoncé: "La Bible est la Parole de Dieu " (que nous écrirons BD en abrégé), et une seule authentique réponse, affirmative comme vous l'aurez deviné.

De plus, certains chrétiens considèrent que le fait de détenir l'unique vraie question et son unique vraie réponse est aussi l'unique condition nécessaire et suffisante à la vie éternelle avec Dieu, ce qui est pour eux tellement évident qu'il n'y a aucune raison d'essayer de le justifier. Ils réduisent ainsi le salut à une question doctrinale en fait, tout en prétendant le contraire.


Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 05 Juil 2016, 23:52

Ce n'est pas le fait que tu sois religieux ou non qui me fait perdre patience, c'est ton hystérie verbial, trivial par le fait même. Es-tu capable d'argumenter à l'intérieur de trois lignes? NON!

Tu me fais penser à un bébé enfant-roi qui fait sa crise!
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 06 Juil 2016, 00:11

Oh, et bien, seriez-vous capable d'en faire autant pour des chose qui nécessitent bien plus de trois ligne car c'est loin d'être aussi simple et il faut forcément établir les choses et les faits tels qu'ils sont.


Je ne vais pas vous prendre au sens littéral mais, ceci, en plus de ne pas être aussi concis que vous l'exigez, est de surcroît une accusation salace et mensongère particulièrement grave faite à mon encontre.

Citation :


Tous les hommes ne sont pas des Jim Armand ayant le même nombril. Tu devrais être suffisamment grand, suffisamment mature et pourvu de cervelle, que les excès sont dans le potentiel de l'homme. Donc, autant affirmer que la contraception en soi est péché systématiquement ce qui est idiot, autant dire que l'avortement c'est correct et d'ailleurs fais un peu le tour des médias et tu constateras que l'avortement devient de plus en plus qu'un moyen banal de CONTRACEPTION, ce qui est tout aussi idiot. Il y des Hitler (optus fanatiques) parmi des croyants comme il y en a parmi ceux de ton camp! Par contre, à choisir entre ces deux extrêmes, à défaut d'un monde du juste milieu je préfère rejeter le deuxième car ça tend au nom de l'égoïsme pur à saccager la vie! Quand j'entend, ou lis que des nénèttes s'émeuvent au point de souhaiter fanatiquement la destruction des producteurs de viande, car ne pouvant supporter imaginer une pauvre bête se faire tuer pour se retrouver dans les assiettes, alors que décider d'interrompre, de tuer un foetus c'est NORMAL, alors là, il faut être cruche au max! Voilà un exemple de l'égoïsme PATHOLOGIQUE!

Autre exemple du potentiel squale-froid que l'humain est capable, il y a des scientifiques qui recommande d'euthanasier les malades mentaux, car ils coutent cher, et n'ont pas conscience pour la jouissance de la vie!
http://reinformation.tv/bioethiciens-euthanasie-malades-mentaux-revue-scientifique-schuklenk-vathorst/ C'est en cela que je dis que Hitler avec son programme d'euthanasie pour contrer les TARES, fut un genre de prophète, car 80 ans plus tard, ça commence à se concrétiser avec PLEINE LÉGALITÉ ET AU DIABLE LES VALEURS HUMAINES RELIGIEUSES!!!


Et au passage, les valeurs religieuse sont inhumaines, hideuses, anti femme, anti famille, condamnent toute sexualité... ce sont des faits. D'ailleurs, il n'existe pas une seule société religieuse qui ait été bonne, valable, bienfaisante, capable de réaliser ne serait-ce qu'un dixième des idéaux purement imaginaires auxquels vous croyez.

Bien sûr, ce qui est fait au nom d'un athéisme qui est faux, vidé de sa substance, ne mérite pas davantage de considération de ma part. À partir du moment où c'est un mal à combattre je ne lâche plus l'affaire.

Pourquoi je devrais laisser passer quoi que ce soit? Ce serait beaucoup trop facile. Déjà, à mon sens, l'athéisme n'a pas vraiment été définis, et regardez le gros... foutoir... que ça fait... (autant que les religions d'une certaine manière mais d'une façon différente...)

Enfin, toujours est-il que vous voyez de l'hystérie là j'exprime simplement ce qui est. Si c'est monstrueux, si c'est horrible, comment ne pas le dire?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 06 Juil 2016, 00:13

Je sais ça semble si compliqué pour les simples...
Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 06 Juil 2016, 00:25

Dit le pauvre bougre pour qui faire un effort intellectuel est si compliqué qu'il préfère la paresse et la facilité.

Heureux les simples d'esprits, ils ignorent leur état.

Vous exigez que je me rabaisse aussi bas, je préfère vous laisser à votre piètre niveau.

Si vous ne comprenez point le bon sens, ce qui est plus compliqué et beaucoup plus intéressant, passionnant, restez donc dans votre petite fois engraissée d'orgueil.

Tourner en rond sans réponde, continuez votre fuite en avant, votre déni.

Vous êtes de ceux qui, pour ne pas voir les conséquences de leurs méfaits, mettent un mur pour ne rien voir et affirmer qu'il ne se passe rien.

Rien de plus irritant pour vous quand quelqu'un vient démolir votre mur. Il ne vous reste que votre colère.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14426
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mer 06 Juil 2016, 00:32

Ce n'est pas de la paresse, c'est du pragmatisme, car on ne peut échanger avec un idiot, c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
Avortement et euthanasie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avortement et euthanasie.
» L'avortement, l'euthanasie, la drogue,...vus par Dalaï Lama
» Avortement, euthanasie: le pape appelle à un réveil des cons
» Vatican II:avortement,euthanasie,etc...
» C'est un péché grave de voter pour des politiciens en faveur de l'avortement ou l’euthanasie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: