DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Avortement et euthanasie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
k11



Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 21 Nov 2016 - 11:24

"et vous verrez qu'elle n'autorise pas le meurtre qui ne peut s'appliquer qu'à une personne vivante"
un infanticide c'est pas le meutre du personne vivante peut etre ???

et cette vidéo c'est quoi ??  c'est un cailloux qu'ils ont enlevé du corps d'une femme... ou un être vivant?
répondez svp ... est ce un être Vivant ? (vous inquiétez pas, après ils l'ont certainement foutu a la poubelle!)

Spoiler:
 



Dernière édition par k11 le Mar 22 Nov 2016 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 21 Nov 2016 - 16:11

adamev a écrit:

Il n'y a pas d'enfant dans le ventre de sa mère. Il y a soit un embryon (jusqu'à 14semaines), soit un fœtus (de 14 semaines au terme), soit un nouveau-né (enfant). Faire volontairement mourir un fœtus et un nouveau-né s'appelle un infanticide. Avant 14 semaines c'est une IVG. 3 Stades de développement 3 statuts juridiques et pénaux différents.
Pour le reste voyez les scientifiques.

Dès les premières semaines, le coeur de l'embryon bat, donc il est vivant. Et il est humain dès la conception, n'en déplaise aux juges, politiciens et autres.

Le reste, c'est du blabla. violon
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 21 Nov 2016 - 19:10

Pour ton info mon cher, C'est fait maintenant, le pape François a signé une bulle qui autorise les prêtres à absoudre une fille ayant avortée. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Lun 21 Nov 2016 - 19:45

ysov a écrit:
Pour ton info mon cher, C'est fait maintenant, le pape François a signé une bulle qui autorise les prêtres à absoudre une fille ayant avortée. Mr. Green

Bonsoir Ysov,

le Pardon Divin la Grâce c'est l’Évangile c'est la raison de l'incarnation du Christ !!

le pape est très clair sur la démarche de cœur de ceux qui veulent obtenir le pardon il ne brade rien il ne trahi pas, il remet a porté humain ce que Jésus a Dit et réalisé pour l'homme mort a Dieu pécheur en ce monde !!
il dit bien qu'avorter est un crime mais que Dieu peut et Veut pardonner si on reconnait sa faute et veut revenir avec un cœur repentant comme le fils prodigue !!
certains peuvent sourire de lui, mais il ne fait que redire et faire ce que Christ a Fait et demandé aux apôtres de dire et faire !!!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 5:51

k11 a écrit:
"et vous verrez qu'elle n'autorise pas le meurtre qui ne peut s'appliquer qu'à une personne vivante"
un infanticide c'est pas le meutre du personne vivante peut etre ???

et cette vidéo c'est quoi ??  c'est un cailloux qu'ils ont enlevé du corps d'une femme... ou un être vivant?
répondez svp ... est ce un être Vivant ? (vous inquiétez pas, après ils l'ont certainement foutu a la poubelle!)

Spoiler:
 


Si les mots ont un sens (et si les images ne sont pas truquées) ce qui est présenté ici est un fœtus (fetus) de plus de 14 semaines.... l'avorter relève de l'infanticide pas de la loi IVG qui ne concerne que l'embryon de moins de 14 semaines.

Quand à dire que l'embryon a une âme dès sa conception c'est là une posture politico-religieuse qui a beaucoup évolué dans le temps. Rappel St Augustin lui-même, si je me souviens bien, soutenait la thèse de 6 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:29

k11 a écrit:
"et vous verrez qu'elle n'autorise pas le meurtre qui ne peut s'appliquer qu'à une personne vivante"
un infanticide c'est pas le meutre du personne vivante peut etre ???

et cette vidéo c'est quoi ??  c'est un cailloux qu'ils ont enlevé du corps d'une femme... ou un être vivant?
répondez svp ... est ce un être Vivant ? (vous inquiétez pas, après ils l'ont certainement foutu a la poubelle!)

Spoiler:
 


Chez nous, une mère est accusée d'avoir jeté son bébé à la poubelle:

http://www.lelacstjean.com/actualites/national_msm_moved/2016/11/21/marie-pier-normand-lejeune-au-stade-de-l-enquete-preliminaire.html

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:37

adamev a écrit:
k11 a écrit:
"et vous verrez qu'elle n'autorise pas le meurtre qui ne peut s'appliquer qu'à une personne vivante"
un infanticide c'est pas le meutre du personne vivante peut etre ???

et cette vidéo c'est quoi ??  c'est un cailloux qu'ils ont enlevé du corps d'une femme... ou un être vivant?
répondez svp ... est ce un être Vivant ? (vous inquiétez pas, après ils l'ont certainement foutu a la poubelle!)

Spoiler:
 


Si les mots ont un sens (et si les images ne sont pas truquées) ce qui est présenté ici est un fœtus (fetus) de plus de 14 semaines.... l'avorter relève de l'infanticide pas de la loi IVG qui ne concerne que l'embryon de moins de 14 semaines.

Quand à dire que l'embryon a une âme dès sa conception c'est là une posture politico-religieuse qui a beaucoup évolué dans le temps. Rappel St Augustin lui-même, si je me souviens bien, soutenait la thèse de 6 mois.

avortement de 12 semaines
soit 14 SA

Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:42

La science montre que dès dix semaines de gestation, on observe une exploration des zones du corps par les mains selon les niveaux d'innervation (Piontelli A, 2010, Development of normal fetal movements: the first 25 weeks of gestation) avec un comportement qu'on peut difficilement qualifier autrement que d'humain.

De façon générale, la science montre que le développement humain est continu à partir de la fécondation et que les limites légales ne correspondent à rien d'un point de vue moral, sinon un arbitraire pour définir l'être humain et se donner le droit de tuer, ni plus, ni moins. Car après la fécondation, tout est fixé génétiquement et l'on sait qui va sortir : un être humain. Pas un chien, pas un canard. Chaque année, plus de 200 000 morts rien qu'en France, mais tout va bien, c'est légal, paraît-il...
L'avortement, ou comment éviter d'avoir à assumer le réel, au prix d'un crime de masse.
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:44

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Si les mots ont un sens (et si les images ne sont pas truquées) ce qui est présenté ici est un fœtus (fetus) de plus de 14 semaines.... l'avorter relève de l'infanticide pas de la loi IVG qui ne concerne que l'embryon de moins de 14 semaines.

Quand à dire que l'embryon a une âme dès sa conception c'est là une posture politico-religieuse qui a beaucoup évolué dans le temps. Rappel St Augustin lui-même, si je me souviens bien, soutenait la thèse de 6 mois.

vous pouvez bien appeler cela: Foetus .... Embryon ....ou La Chose .... cela reste un être Vivant humain!


Dernière édition par k11 le Mar 22 Nov 2016 - 6:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:47

marc a écrit:
La science montre que dès dix semaines de gestation, on observe une exploration des zones du corps par les mains selon les niveaux d'innervation (Piontelli A, 2010, Development of normal fetal movements: the first 25 weeks of gestation) avec un comportement qu'on peut difficilement qualifier autrement que d'humain.

De façon générale, la science montre que le développement humain est continu à partir de la fécondation et que les limites légales ne correspondent à rien d'un point de vue moral, sinon un arbitraire pour définir l'être humain et se donner le droit de tuer, ni plus, ni moins. Car après la fécondation, tout est fixé génétiquement et l'on sait qui va sortir : un être humain. Pas un chien, pas un canard. Chaque année, plus de 200 000 morts rien qu'en France, mais tout va bien, c'est légal, paraît-il...
L'avortement, ou comment éviter d'avoir à assumer le réel, au prix d'un crime de masse.

« Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d'être votées par les députés » (Serge Abad-Gallardo)

http://fr.aleteia.org/2015/05/05/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-grand-maitre-franc-macon/

batman
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:47

marc a écrit:
La science montre que dès dix semaines de gestation, on observe une exploration des zones du corps par les mains selon les niveaux d'innervation (Piontelli A, 2010, Development of normal fetal movements: the first 25 weeks of gestation) avec un comportement qu'on peut difficilement qualifier autrement que d'humain.

De façon générale, la science montre que le développement humain est continu à partir de la fécondation et que les limites légales ne correspondent à rien d'un point de vue moral, sinon un arbitraire pour définir l'être humain et se donner le droit de tuer, ni plus, ni moins. Car après la fécondation, tout est fixé génétiquement et l'on sait qui va sortir : un être humain. Pas un chien, pas un canard. Chaque année, plus de 200 000 morts rien qu'en France, mais tout va bien, c'est légal, paraît-il...
L'avortement, ou comment éviter d'avoir à assumer le réel, au prix d'un crime de masse.

Bien sûr que oui,le système nerveux avec la neurulation commence à se faire à la troisième semaine de dvéloppement.
C'est la science au service de la politique(loi sur l'avortement)
Mais avorter à 3mois moins 1 jour(légal non c'est pas un humain) et 3 mois et un jour(illégal c'est un humauin) c'est complètement débile.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:50

sonia a écrit:
marc a écrit:
La science montre que dès dix semaines de gestation, on observe une exploration des zones du corps par les mains selon les niveaux d'innervation (Piontelli A, 2010, Development of normal fetal movements: the first 25 weeks of gestation) avec un comportement qu'on peut difficilement qualifier autrement que d'humain.

De façon générale, la science montre que le développement humain est continu à partir de la fécondation et que les limites légales ne correspondent à rien d'un point de vue moral, sinon un arbitraire pour définir l'être humain et se donner le droit de tuer, ni plus, ni moins. Car après la fécondation, tout est fixé génétiquement et l'on sait qui va sortir : un être humain. Pas un chien, pas un canard. Chaque année, plus de 200 000 morts rien qu'en France, mais tout va bien, c'est légal, paraît-il...
L'avortement, ou comment éviter d'avoir à assumer le réel, au prix d'un crime de masse.

Bien sûr que oui,le système nerveux avec la neurulation commence à se faire à la troisième semaine de dvéloppement.
C'est la science au service de la politique(loi sur l'avortement)
Mais avorter à 3mois moins 1 jour(légal non c'est pas un humain) et 3 mois et un jour(illégal c'est un humauin) c'est complètement débile.

Je dirais même criminel. Si nous avions été avorté 1 jour après fécondation, nous ne serions pas là. C'est pourtant assez simple...
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 6:52

On peut faire mieu si il y a un problème il y a toujours la pillule du lendemain c'est pas une pillule avortive ça empeche la fécodation
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 7:00

sonia a écrit:
On peut faire mieu si il y a un problème il y a toujours la pillule du lendemain c'est pas une pillule avortive ça empeche la fécodation

Je ne suis pas assez calé en médecine pour connaître les propriétés abortives de telle ou telle pilule - mais il y a de fait une forte différence morale entre les deux !
Cela étant, on peut faire encore bien mieux, à mon sens : donner un sens plein et harmonieux à tout ce que nous faisons et habiter notre corps suivant ce qu'il est : un temple sacré, de même que celui de tout être humain. À cet égard, il n'y a a priori pas besoin de pilule, mais avant tout d'assumer ce que nous faisons, ce qui correspond à la vraie liberté. Nier les conséquences nos actes n'est pas être libre, c'est être immature. Accepter la conséquence de nos actes - y compris à notre détriment - est la voie de la vérité et de la croissance spirituelle... voilà ce que je pense.
Et je ne parle pas de l'avortement, qui n'est qu'un meurtre. Notre société est plongée dans un mensonge profond, où la guerre des mots et les stratégies de manipulation sont utilisées pour couvrir un crime effroyable dont nous devrons payer le prix, forcément : le réel rattrape toujours ceux qui le fuient.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 7:08

Je suis d'accord avec toi concernant ce que tu dis Smile,mais il arrive toujours des choses inattendues ou horribles dans la vie et la pillule du lendemain ne tue aucun bébé,une femme enceinte qui en prend ça ne la fera pas perdre son bébé,si la fécondation a déjà eu lieu le bébé restera.ça empeche la fécondation donc il y a même pas de fécondation,pas de bébé ,mais si la fécondation a  déjà eu lieu et que le bébé est déjà là,ça le tuera pas donc la femme sera enceinte.Donc ça tue pas.La pillule du lendemain c'est beaucoup d'hormone qui bloque l'ovulation.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 7:48

A tous les catholiques de ce fil : je rappelle que pour notre foi, l'avortement est le génocide actuel en train de se vivre.

Car l'âme de l'enfant existe dès sa conception et est projetée par la mort dans un destin qu'on ignore.

Sans ce préalable, le problème n'est pas catholiquement posé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 8:06

sonia a écrit:
Je suis d'accord avec toi concernant ce que tu dis Smile,mais il arrive toujours des choses inattendues ou horribles dans la vie et la pillule du lendemain ne tue aucun bébé,une femme enceinte qui en prend ça ne la fera pas perdre son bébé,si la fécondation a déjà eu lieu le bébé restera.ça empeche la fécondation donc il y a même pas de fécondation,pas de bébé ,mais si la fécondation a  déjà eu lieu et que le bébé est déjà là,ça le tuera pas donc la femme sera enceinte.Donc ça tue pas.La pillule du lendemain c'est beaucoup d'hormone qui bloque l'ovulation.

Si tel est le cas, alors il est évident que l'on évite un crime (j'avais entendu dire que certaines pilules du lendemain ont aussi des propriétés d'expulsion de l'œuf... ?).

Maintenant, il faut surtout se poser la question du bien et pas du moindre mal - il faut chercher à vivre, pas à seulement éviter la mort. Quel est le sens donné à la sexualité ? Celle-ci est le don de soi le plus total et le plus intime que l'on puisse faire, l'expression d'un amour exclusif qui ouvre à la vie et devrait être traité de ce point de vue-là, ce que n'encourage pas une seconde notre société, hélas... Il n'y a que l'Église, à ma connaissance, qui ait un discours à la mesure de ce que sont amour et sexualité sur ces sujets...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 8:17

Pilule abortive: RU486, l'avortement médicamenteux

Nous vous offrons la possibilité de la pilule abortive, également connu comme la pilule abortive français ou RU-486, comme une alternative à la procédure de l'avortement chirurgical.

La méthode de la pilule abortive est disponible jusqu'à 9 semaines à partir du premier jour de vos dernières menstruations normales.

Cliquez ICI pour calculateur de grossesse (voir le lien en fin d'article pour le lire)

Deux médicaments sont utilisés pour compléter l'avortement. Le premier médicament, Mifeprex, est donnée par la bouche et les causes de la grossesse de se séparer de l'utérus. Le deuxième médicament, le misoprostol, est inséré dans le vagin et les causes de l'utérus se contracte et expulser la grossesse.

La pilule abortive a besoin de trois visites à la clinique sur trois jours différents. Sur la première visite, vous pourrez remplir le mandat de conseil-état et de nos médecins et des conseillers répondront à toutes vos questions sur le processus.

Sur la deuxième visite, vous devez signer vos documents de consentement, subir un examen pelvien, rencontrer le médecin, et d'avaler les pilules Mifeprex. Vous recevrez comprimés de misoprostol à la maison et insérer plus tard. Vous recevrez également des instructions détaillées et des médicaments contre la douleur.

Avec la pilule abortive, vous pouvez vous attendre des crampes, des saignements abondants, et la formation de caillots. Le processus peut durer de 4 à 12 heures et, dans certains cas, il peut prendre jusqu'à 48 heures.

À la troisième visite, 7-10 jours, vous aurez besoin d'une échographie-up à suivre pour s'assurer que vous avez passé la grossesse et ne sont plus enceintes.

Si vous avez un problème ou une situation d'urgence pendant ou après ce processus, vous pouvez parler à notre appel personnel médical sur 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Comparaison de l'avortement médicamenteux (pilule abortive) vs avortement chirurgical

http://www.affiliatedmedicalservices.com/fr/abortion-pill/general-information


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 8:23

Arnaud Dumouch a écrit:
A tous les catholiques de ce fil : je rappelle que pour notre foi, l'avortement est le génocide actuel en train de se vivre.

Car l'âme de l'enfant existe dès sa conception et est projetée par la mort dans un destin qu'on ignore.

Sans ce préalable, le problème n'est pas catholiquement posé.

:sts: MERCI salut
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 9:30

adamev a écrit:
Rappel à tous ceux qui ne sont pas lobotomisés par l'idéologie pro-vie qui curieusement ne s'est jamais tant fait entendre que depuis l'existence des lois Neuwith et Veil qui ne sont pas des lois de promotion de l'avortement mais sont des lois de protection des femmes.

Il est évident pour tout le monde que l'avortement est un meurtre dès lors qu'il s'exerce contre un fœtus et plus encore sur un bébé juste né. Est-une raison pour en revenir à ceci (déjà cité) :

C'est encore le lot de millions de femmes dans le monde : enceintes sans l'avoir voulu,
accablées d'enfants, menacées d'y perdre leur santé (on ne parle même pas de la douleur, de
la fatigue, des soucis matériels) voire leur vie (celles qui ont "fauté" et doivent être punies)...
elles sont nombreuses à essayer d'échapper à leur sort en recourant à l'avortement
clandestin.
Ainsi en était-il en France jusque dans les années 1960 : en vertu de la loi de 1920, toute
pratique et information sur la contraception et l'avortement y étaient interdites et punies de
prison (il y eut même l'exécution d'une avorteuse sous Pétain). Les médecins et autres
professionnels de santé encouraient en plus l'interdiction d'exercer.
Alors, comment faisaient les femmes ? Elles recouraient à toutes sortes de procédés :
ingurgiter force produits toxiques du genre apiol, chlorate de potassium, détergent, eau
oxygénée, vinaigre, quinine... avec pour seul résultat de se rendre malades – ou introduire
plus ou moins adroitement dans l'utérus une aiguille à tricoter, queue de persil, baleine de
parapluie, pointe bic, épi de blé, brosse à dent, eau savonneuse... A côté de ces objets
artisanaux, il existait des "sondes" manipulées par les avorteuses : une fois dans l'utérus,
elles finissaient par déclencher une infection, un saignement, et la femme se présentait aux
urgences de l'hôpital dans l'espoir de subir un curetage. Qui n'était pas toujours fait, le
médecin ayant appris qu'il fallait "résister aux pressions exercées par l'intéressée et son
entourage" ; et si curetage il y avait, c'était sans anesthésie, donc très douloureux, pour la
punir.
Ce que les médecins apprenaient au cours de leurs études, c'était donc à dépister les
"avortements criminels", à les distinguer des avortements spontanés, et à essayer malgré
tout d'empêcher ces criminelles de mourir. En 1956, certaines statistiques (difficiles !)
évaluaient à 800.000 le nombre d'avortements clandestins, et à plus de 10.000 le nombre de
morts (par infection, embolie, hémorragie...). Sans parler des séquelles, dont la stérilité.


Je ne sais pas ce qu'il en est de votre conscience sur le sujet mais pour moi elle est claire Non à l'avortement mais Oui à la contraception sous toutes ses formes et à l'IVG.
Au passage je me suis découvert la même position que Fillon qui considère à juste titre l'avortement comme un meurtre mais ne remettra pas en cause la loi IVG (abusivement confondue par les pro-vie avec l'avortement généralisé).

Vous êtes un champion de la rhétorique. IVG et avortement sont synonymes.
Vos statistiques sont délirantes - on sait qu'elles avaient été exagérées pour faire pression.
Et si je résume votre point de vue : je manque d'argent, donc je peux tuer mon enfant. Nous ne marchons pas pour le même Royaume, je vous le confirme.
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 9:38

marc a écrit:
sonia a écrit:
Je suis d'accord avec toi concernant ce que tu dis Smile,mais il arrive toujours des choses inattendues ou horribles dans la vie et la pillule du lendemain ne tue aucun bébé,une femme enceinte qui en prend ça ne la fera pas perdre son bébé,si la fécondation a déjà eu lieu le bébé restera.ça empeche la fécondation donc il y a même pas de fécondation,pas de bébé ,mais si la fécondation a  déjà eu lieu et que le bébé est déjà là,ça le tuera pas donc la femme sera enceinte.Donc ça tue pas.La pillule du lendemain c'est beaucoup d'hormone qui bloque l'ovulation.

Si tel est le cas, alors il est évident que l'on évite un crime (j'avais entendu dire que certaines pilules du lendemain ont aussi des propriétés d'expulsion de l'œuf... ?).


Maintenant, il faut surtout se poser la question du bien et pas du moindre mal - il faut chercher à vivre, pas à seulement éviter la mort. Quel est le sens donné à la sexualité ? Celle-ci est le don de soi le plus total et le plus intime que l'on puisse faire, l'expression d'un amour exclusif qui ouvre à la vie et devrait être traité de ce point de vue-là, ce que n'encourage pas une seconde notre société, hélas... Il n'y a que l'Église, à ma connaissance, qui ait un discours à la mesure de ce que sont amour et sexualité sur ces sujets...

si une pillule expulse l'oeuf alors c'est un meurtre donc c'est une pillule abortive
alors tu as peut etre raison car avec des recherches plus poussée je vois que ça a un effet sur l'utérus
je te donne les liens

Comment fonctionne le pilule du lendemain ?
La pilule du lendemain agit directement sur les ovaires en bloquant l’ovulation grâce à l’hormone qu’elle contient (lévonorgestrel ou ulipristal). Ainsi, les spermatozoïdes en attente dans les trompes ne rencontrent aucun ovule à féconder. Elle empêche donc le déclenchement d’une grossesse.

Attention, il ne s’agit pas là d’une pilule abortive (c’est-à-dire une pilule qui interrompt une grossesse en cours). Si l’ovulation a eu lieu avant le rapport sexuel et qu’il y a fécondation, la pilule du lendemain permet de diminuer les chances de nidation de l’œuf dans la paroi de l’utérus, mais elle ne peut mettre un terme à une grossesse en cours.
http://www.gynandco.fr/la-pilule-du-lendemain-une-contraception-durgence/

le problème est l'effet anti-nidatoire

Tu as raison,la sexualité est totalement déconnecté du don de soi,les personnes se perdent,faudrait que les personnes reviennent à Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 9:39

marc a écrit:
Vous êtes un champion de la rhétorique. IVG et avortement sont synonymes.

C'est le propre du père du mensonge de jouer sur les mots pour nous égarer...
Revenir en haut Aller en bas
k11



Féminin Messages : 576
Inscription : 26/11/2014

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 9:43

bien entendu, si la grossesse devait risquer la vie de la futur maman, c'est une chose!
( bien plus rare aujourd'hui) dans le sens ou nous n'avons plus de médecine moyenâgeuse, et malgres les risques pour certaines, elles sont aujourd'hui très bien accompagnée par la médecine moderne.

quand aux problèmes financier... ou "accablé" d'enfants ... il existe des moindres maux... préservatif, pilule, le retrait, hors date fertile; adoption;  etc...

si on commençait déjà par leur faire prendre conscience de la réalité, que ce qu'elles ont n'est pas un jeu, une maladie ou un cailloux... ce serait aussi un bon début!

aujourd'hui.... le premier mot qui vient a la bouche, suite au mot grossesse, c'est plus: félicitation! c'est: Avortement.
on le prône aujourd'hui!


Dernière édition par k11 le Mar 22 Nov 2016 - 10:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 9:52

adamev a écrit:
Compte tenu de vos fonctions (maître de conf....) je vous avais pris pour qq'un d'intelligent  mais je vois que vous êtes aussi borné que d'autres... en tous cas suffisamment pour ne pas avoir lu la loi Veil.

Et je vois que vous êtes pour un retour à la barbarie d'avant la loi. Au Royaume de la sottise les imbéciles sont rois.

PS : pour votre info je n'ai pour ma part jamais cru à ces stats qu'elles soient des pro-vie (- de 10 000/an)  ou des pro-avortement (+  d'1 million par an). Mais j'ai soutenu le chiffre de 320 000 qui est celui retenu pour la loi Veil et même plus probablement de l'ordre de 150 à 180 000. Un détour par les archives vous le confirmera.

La loi Veil est dépassée depuis longtemps et n'était qu'une étape pour aller vers des lois de plus en plus "progressistes" - ce que l'on voit se mettre en place aujourd'hui.
Même si je suis Maître de conférences, je n'en demeure pas moins un homme qui considère qu'il ne faut pas donner la mort. Violer de tels interdits est gravissime. La loi ne peut pas aller dans le sens du mal sans graves conséquences. Si dans certains cas les lignes sont floues, porter atteinte à une vie innocente ne laisse aucun doute : l'avortement est un meurtre. Si vous arrivez à voir des circonstances atténuantes à ce genre de choses...
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:01

On ne peut pas autoriser un meurtre de personne innocente.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:08

adamev a écrit:
marc a écrit:
adamev a écrit:
Compte tenu de vos fonctions (maître de conf....) je vous avais pris pour qq'un d'intelligent  mais je vois que vous êtes aussi borné que d'autres... en tous cas suffisamment pour ne pas avoir lu la loi Veil.

Et je vois que vous êtes pour un retour à la barbarie d'avant la loi. Au Royaume de la sottise les imbéciles sont rois.

PS : pour votre info je n'ai pour ma part jamais cru à ces stats qu'elles soient des pro-vie (- de 10 000/an)  ou des pro-avortement (+  d'1 million par an). Mais j'ai soutenu le chiffre de 320 000 qui est celui retenu pour la loi Veil et même plus probablement de l'ordre de 150 à 180 000. Un détour par les archives vous le confirmera.

La loi Veil est dépassée depuis longtemps et n'était qu'une étape pour aller vers des lois de plus en plus "progressistes" - ce que l'on voit se mettre en place aujourd'hui.
Même si je suis Maître de conférences, je n'en demeure pas moins un homme qui considère qu'il ne faut pas donner la mort. Violer de tels interdits est gravissime. La loi ne peut pas aller dans le sens du mal sans graves conséquences. Si dans certains cas les lignes sont floues, porter atteinte à une vie innocente ne laisse aucun doute : l'avortement est un meurtre. Si vous arrivez à voir des circonstances atténuantes à ce genre de choses...

Donc vous êtes contre la guerre fait à DAECH qui nourrit le terrorisme????
Pourquoi ne vous agitez-vous pas contre les 60 000 morts de maladie bactériennes dans les hôpitaux?

Etes-vous oui ou non pour le retour à la barbarie d'avant la loi Veil???

Je ne vois pas en quoi tuer 200 000 enfants par an (en France) n'est pas une barbarie ???

Je ne vois pas ce que Daech et les maladies bactériennes viennent faire là-dedans ??? Vous préférez la rhétorique au débat de fond ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:10

marc a écrit:
Je ne vois pas en quoi tuer 200 000 enfants par an (en France) n'est pas une barbarie ???

salut

Que ce soit avec des aiguilles à tricoter ou autre moyen, l'avortement est un crime barbare.

L'enfer, ce n'est pas une blague !
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:14

Chrysostome a écrit:
marc a écrit:
Je ne vois pas en quoi tuer 200 000 enfants par an (en France) n'est pas une barbarie ???

salut

Que ce soit avec des aiguilles à tricoter ou autre moyen, l'avortement est un crime barbare.

Oui, hélas... on nous noie dans la sémantique pour dissimuler cette réalité. Le père du mensonge est homicide dès l'origine...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:18

Gloria Polo a écrit:
Quand l'on en vint au 5ème commandement, le Seigneur me fit voir l'assassin horrible que j'avais été en commettant le plus horrible des crimes : l'avortement. De plus, j'avais financé plusieurs avortements parce que je proclamais qu'une femme avait le droit de choisir d'être enceinte ou pas. Il me fut donné de lire dans le Livre de Vie et je fus profondément meurtrie, car une fillette de 14 ans avait avorté sur mes conseils. J'avais également prodigué de mauvais conseils à des fillettes dont trois d'entre elles étaient mes nièces, en leur parlant de la séduction, de la mode, en leur conseillant de profiter de leur corps, et en leur disant qu'elles devaient utiliser la contraception. C'était une sorte de corruption de mineures qui aggravait l'horrible péché de l'avortement.

Chaque fois que le sang d'un bébé est versé, c'est un holocauste à Satan, qui blesse et fait trembler le Seigneur. Je vis dans le Livre de Vie, comment notre âme se formait, le moment où la semence parvient dans l'oeuf. Une belle étincelle jaillit, une lumière qui rayonne du soleil de Dieu le Père. Dès que le ventre de la mère est ensemencé, il s'éclaire de la lumière de l'âme. Pendant l'avortement, l'âme gémit et crie de douleurs, et l'on entend un cri au Ciel car il est ébranlé. Ce cri résonne également en enfer, mais c'est un cri de joie ! Combien de bébés sont tués chaque jour ! C'est une victoire pour l'Enfer. Le prix de ce sang innocent libère chaque fois un démon de plus. Moi, j'ai trempé dans ce sang et mon âme devint totalement enténébrée. A la suite de ces avortements, j'avais perdu la conscience du péché. Pour moi, tout était O.K. Et que dire de tous ces bébés à qui j'avais refusé la vie à cause du stérilet que j'utilisais ! Il n'est pas étonnant que j'aie toujours été amère, frustrée, dépressive. Et je sombrais encore plus dans l'abîme. Comment pouvais-je affirmer que je n'avais jamais tué !

http://www.missa.org/gloriapolo.php
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:21

C'est pas la question : vous avez écrit pas donner la mort ... donc contre la guerre à daech, contre les insuffisances sanitaires qui provoquent 60 000 morts/an dans les hôpitaux français... apparemment vous vous en battez l'oeil.

Personnellement je ne vois pas en quoi condamner la contraception et la conséquence de cette condamnation qui est l'Ivg n'est pas une barbarie. De même lutter contre la loi IVG qui est une loi de protection des femmes en volonté d'avorter (malgré toutes les aides et alternatives existantes) n'implique pas un retour vers la barbarie précédente. Semble-t-il votre idéologie politico catho... ne vous torture pas plus que ça.

Manifestement vous préférez la barbarie à une position équilibrée entre refus de l'avortement (meurtre nous sommes d'accord) et protection des femmes en volonté de ne pas conduire à terme une grossesse non désirée. En fait au traitement médical de ces cas vous préférez les aiguilles à tricoter... Je ne sais pas pour vous mais pour moi ma conscience me laisse en paix (sur ce sujet du moins).
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 10:30

adamev a écrit:
C'est pas la question : vous avez écrit pas donner la mort ... donc contre la guerre à daech, contre les insuffisances sanitaires qui provoquent 60 000 morts/an dans les hôpitaux français... apparemment vous vous en battez l'oeil.

Non, le sujet de ce fil est l'avortement, c'est vous qui dérivez et je vous laisse la responsabilité de l'interprétation de mon silence, qui ne reflète en rien ma pensée sur ces sujets. Encore une fois, vous essayez seulement de faire de la rhétorique à 2 sous en changeant de sujet. Ouvrez un autre fil sur chacun de ces sujets et parlons-en, si vous le désirez.

adamev a écrit:
Personnellement je ne vois pas en quoi condamner la contraception et la conséquence de cette condamnation qui est l'Ivg n'est pas une barbarie. De même lutter contre la loi IVG qui est une loi de protection des femmes en volonté d'avorter (malgré toutes les aides et alternatives existantes) n'implique pas un retour vers la barbarie précédente. Semble-t-il votre idéologie politico catho... ne vous torture pas plus que ça.

Où avons-nous parlé de contraception ? Il est question ici d'avortement...
Quant à protéger les femmes en volonté d'avorter, on pourrait aussi protéger les hommes en volonté de tuer, finalement... c'est rigoureusement la même chose.

Notre société doit surtout aider à avoir des comportements mûrs en matière de vie affective et éduquer à la liberté, c'est-à-dire au sens de la responsabilité (on est pas juste loin du compte, notre société ne cesse d'aggraver les choses et ce encore tout récemment avec les derniers délires socialo sur ces questions, en France, qui luttent ouvertement contre les "alternatives", justement).

Enfin, expliquez-moi pourquoi l'enfant doit mourir sous prétexte qu'il n'est pas désiré ? La valeur d'une vie dépend du désir des autres ? Elle n'est pas sacrée ?

Citation :
Manifestement vous préférez la barbarie à une position équilibrée entre refus de l'avortement (meurtre nous sommes d'accord) et protection des femmes en volonté de ne pas conduire à terme une grossesse non désirée. En fait au traitement médical de ces cas vous préférez les aiguilles à tricoter... Je ne sais pas pour vous mais pour moi ma conscience me laisse en paix (sur ce sujet du moins).

La barbarie c'est de tuer 200 000 enfants par an de façon organisée et aseptisée.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 11:30

Citation :
Notre société doit surtout aider à avoir des comportements mûrs en matière de vie affective et éduquer à la liberté, c'est-à-dire au sens de la responsabilité (on est pas juste loin du compte, notre société ne cesse d'aggraver les choses et ce encore tout récemment avec les derniers délires socialo sur ces questions, en France, qui luttent ouvertement contre les "alternatives", justement).

Un grain de bon sens Notre société doit surtout aider à avoir des comportements mûrs en matière de vie affective et éduquer à la liberté, c'est-à-dire au sens de la responsabilité suivi par une affirmation sans preuve on est pas juste loin du compte, notre société ne cesse d'aggraver les choses et ce encore tout récemment avec les derniers délires socialo sur ces questions, en France, qui luttent ouvertement contre les "alternatives", justement)

Perso je n'ai pas d'avis sur les motifs qui peuvent pousser des femmes à vouloir mettre un terme à une grossesse non désiré. Je ne les juge pas ni ne les condamne. Mais je suis favorable à ce que leur décision soit respectée et mise en œuvre dans les moins mauvaises conditions possibles (hospitalières).

Si je parle de contraception dans e cadre c'est que les deux problématiques n'en forment qu'une. On ne peut pas verser des larmes de crocos sur l'avortement et en même temps faire en sorte de stigmatiser la contraception (autre que pseudo naturelle qui est elle-même un obstacle à la volonté divine).

Pour moi la barbarie c'est laisser 200 000 femmes face aux aiguilles à tricoter, aux herbes des anges et aux oreillers compatissants qui est une barbarie. D'autant que ça n'empêche nullement 200 000 avortements.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 11:34

adamev a écrit:
Citation :
Notre société doit surtout aider à avoir des comportements mûrs en matière de vie affective et éduquer à la liberté, c'est-à-dire au sens de la responsabilité (on est pas juste loin du compte, notre société ne cesse d'aggraver les choses et ce encore tout récemment avec les derniers délires socialo sur ces questions, en France, qui luttent ouvertement contre les "alternatives", justement).

Un grain de bon sens Notre société doit surtout aider à avoir des comportements mûrs en matière de vie affective et éduquer à la liberté, c'est-à-dire au sens de la responsabilité suivi par une affirmation sans preuve on est pas juste loin du compte, notre société ne cesse d'aggraver les choses et ce encore tout récemment avec les derniers délires socialo sur ces questions, en France, qui luttent ouvertement contre les "alternatives", justement)

Perso je n'ai pas d'avis sur les motifs qui peuvent pousser des femmes à vouloir mettre un terme à une grossesse non désiré. Je ne les juge pas ni ne les condamne. Mais je suis favorable à ce que leur décision soit respectée et mise en œuvre dans les moins mauvaises conditions possibles (hospitalières).

Si je parle de contraception dans e cadre c'est que les deux problématiques n'en forment qu'une. On ne peut pas verser des larmes de crocos sur l'avortement et en même temps faire en sorte de stigmatiser la contraception (autre que pseudo naturelle qui est elle-même un obstacle à la volonté divine).

Pour moi c'est laisser 200 000 femmes face aux aiguilles à tricoter, aux herbes des anges et aux oreillers compatissants qui est une barbarie. D'autant que ça n'empêche nullement 200 000 avortements.

Donc, votre raisonnement est bien : ils veulent absolument tuer, qu'au moins le meurtrier ne se blesse pas dans l'opération. Sacré sens moral ! Pour le reste, je vous laisse regarder les dernières lois votées ou proposées autour de ces questions (entrave au droit d'information, suppression du délai de réflexion, etc.) : c'est assez édifiant...
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1409
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:12

je pense au terme pro-vie :on devrait pas dire pro-choix mais pro-mort ?pro-meurtre
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:31

sonia a écrit:
je pense au terme pro-vie :on devrait pas dire pro-choix mais pro-mort ?pro-meurtre

Le problème c'est qu'il n'y a pas d'alternative de ce type à la c.onnerie.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:34

Adamev s'est volatilisé ?? Ah oui, il a dérapé. Sortie de route non contrôlée - l'irrespect tenant lieu d'argument, apparemment...


Dernière édition par marc le Mar 22 Nov 2016 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:36

Un temps... Un jour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:38

Arnaud Dumouch a écrit:
Un temps... Un jour.
Vous ne connaissez ni le jour, ni l'heure... m'enfin des fois vous cherchez. Faut reformuler un peu l'évangile, mais bon ;-)
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:39

sonia a écrit:
je pense au terme pro-vie :on devrait pas dire pro-choix mais pro-mort ?pro-meurtre

Oui, sensiblement : la fameuse culture de mort que dénonce l'Église depuis quelques temps, déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 12:43

Je l'ai banni un jour tant son discours qui n'a aucune pitié pour les centaines de millions d'âmes d'enfants, me scandalise. Il n'a une pitié sincère mais aveuglée pour les mères et les pères ravagés dans leur âme par ce crime, qu'elles le ressentent ou non comme tel.

De l'autre côté de cette vie, comment cette génération "adultère" (dirait Jésus), pourra-t-elle assumer la vue de ce qu'elle a fait ?

Mais dans un jour, il revient. Ce sera juste un jour de deuil forcé, mais qui lui prépare tant de déconvenues...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 13:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Je l'ai banni un jour tant son discours qui n'a aucune pitié pour les centaines de millions d'âmes d'enfants, me scandalise. Il n'a une pitié sincère mais aveuglée pour les mères et les pères ravagés dans leur âme par ce crime, qu'elles le ressentent ou non comme tel.

De l'autre côté de cette vie, comment cette génération "adultère" (dirait Jésus), pourra-t-elle assumer la vue de ce qu'elle a fait ?

Mais dans un jour, il revient. Ce sera juste un jour de deuil forcé, mais qui lui prépare tant de déconvenues...

Ceux qui ont collaboré à l'avortement de près ou de loin (et j'espère ne pas en être !) souffriront terriblement face à la vérité de leur acte, lorsqu'elle sera révélée dans la lumière de la Vérité. Ça, ça ne fait pas un pli. Cela conduira-t-il certains en enfer ? On peut le craindre, soyons honnêtes. Je pense que l'addition sera particulièrement salée pour les perpétrateurs - "médecins", législateurs, activistes. Bon, à la mesure de la conscience de ses actes, comme toujours. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28506
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 13:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Je l'ai banni un jour tant son discours qui n'a aucune pitié pour les centaines de millions d'âmes d'enfants, me scandalise. Il n'a une pitié sincère mais aveuglée pour les mères et les pères ravagés dans leur âme par ce crime, qu'elles le ressentent ou non comme tel.

De l'autre côté de cette vie, comment cette génération "adultère" (dirait Jésus), pourra-t-elle assumer la vue de ce qu'elle a fait ?

Mais dans un jour, il revient. Ce sera juste un jour de deuil forcé, mais qui lui prépare tant de déconvenues...

Un jour, est-ce suffisant pour briser autant d'orgueil ? neutral
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Mar 22 Nov 2016 - 13:43

Chrysostome a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je l'ai banni un jour tant son discours qui n'a aucune pitié pour les centaines de millions d'âmes d'enfants, me scandalise. Il n'a une pitié sincère mais aveuglée pour les mères et les pères ravagés dans leur âme par ce crime, qu'elles le ressentent ou non comme tel.

De l'autre côté de cette vie, comment cette génération "adultère" (dirait Jésus), pourra-t-elle assumer la vue de ce qu'elle a fait ?

Mais dans un jour, il revient. Ce sera juste un jour de deuil forcé, mais qui lui prépare tant de déconvenues...

Un jour, est-ce suffisant pour briser autant d'orgueil ? neutral

Ce n'est pas pour riser l'orgueil. C'est juste pour que ce sujet reste un peu catholique de temps en temps.

Voici notre foi :


LE MOMENT DE LA CREATION DE L’ÂME HUMAINE, ENSEIGNEMENTS DU MAGISTERE

1° DONUM VITAE, Jean-Paul II, 1987, SUR LE RESPECT DE LA VIE HUMAINE NAISSANTE ET LA DIGNITÉ DE LA PROCRÉATION. RÉPONSES A QUELQUES QUESTIONS D'ACTUALITÉ
Spoiler:
 

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu [17]; tout son être porte l'image du Créateur.

[17] Cf. Pie XII, Enc. Humani Generis: AAS 42 (1950) 575; Paul VI, Solennelle Profession de Foi, 30 juin 1968: AAS 60 (1968) 436.
[...]

LE RESPECT DES EMBRYONS HUMAINS
[...]
1. Quel respect doit-on à l'embryon humain, compte tenu de sa nature et de son identité?

L'être humain doit être respecté — comme une personne — dès le premier instant de son existence.

[...]
C'est pourquoi le fruit de la génération humaine dès le premier instant de son existence, c'est-à-dire à partir de la constitution du zygote, exige le respect inconditionnel moralement dû à l'être humain dans sa totalité corporelle et spirituelle. L'être humain doit être respecté et traité comme une personne dès sa conception, et donc dès ce moment on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels en premier lieu le droit inviolable de tout être humain innocent à la vie.[/color]"

2° COMMENTAIRE DE LA CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI, INSTRUCTION DIGNITAS PERSONAE SUR CERTAINES QUESTIONS DE BIOETHIQUE

A ce titre, il est important de rappeler le critère fondamental d’éthique formulé par l’Instruction Donum vitae pour juger toutes les questions morales qui concernent les interventions sur l’embryon humain : « Le fruit de la génération humaine dès le premier instant de son existence, c’est-à-dire à partir de la constitution du zygote, exige le respect inconditionnel moralement dû à l’être humain dans sa totalité corporelle et spirituelle. L’être humain doit être respecté et traité comme une personne dès sa conception, et donc dès ce moment, on doit lui reconnaître les droits de la personne, parmi



3° EVANGELIUM VITAE, Jean-Paul II, 25 mars 1995:
" 60. Certains tentent de justifier l'avortement en soutenant que le fruit de la conception, au moins jusqu'à un certain nombre de jours, ne peut pas être encore considéré comme une vie humaine personnelle. En réalité, « dès que l'ovule est fécondé, se trouve inaugurée une vie qui n'est celle ni du père ni de la mère, mais d'un nouvel être humain qui se développe pour lui-même. Il ne sera jamais rendu humain s'il ne l'est pas dès lors. A cette évidence de toujours,... la science génétique moderne apporte de précieuses confirmations. Elle a montré que dès le premier instant se trouve fixé le programme de ce que sera ce vivant: une personne, cette personne individuelle avec ses notes caractéristiques déjà bien déterminées. Dès la fécondation, est commencée l'aventure d'une vie humaine dont chacune des grandes capacités demande du temps pour se mettre en place et se trouver prête à agir ». Même si la présence d'une âme spirituelle ne peut être constatée par aucun moyen expérimental, les conclusions de la science sur l'embryon humain fournissent « une indication précieuse pour discerner rationnellement une présence personnelle dès cette première apparition d'une vie humaine: comment un individu humain ne serait-il pas une personne humaine? ». "

Source : http://www.vatican.va/edocs/FRA0204/__P4.HTM

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Jeu 24 Nov 2016 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12280
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 4:03

mort de rire mort de rire mort de rire

J'ai parait-il été banni 24h pour permettre un vrai débat entre catholiques....
Mais il est où le débat???
Preuve est faite de votre incapacité à tenir une position équilibrée entre un idéal utopique et le principe de réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 4:32

Ne rigolez pas adamev, c'est vrai que le débat n'a pas évolué Very Happy, la preuve étant bien que c'est plus facile de moraliser que d'argumenter...

Les théologiens ne sont déjà pas d'accord entr'eux, la preuve, Arnaud a été banni d'un autre forum catholique pour avoir donné son point de vue.

POUR TOUS :

Avez-vous lu le post d'Arnaud au-dessus de celui d'adamev (que là, chacun lira !!)


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 4:51

adamev a écrit:
mort de rire mort de rire mort de rire

J'ai parait-il été banni 24h pour permettre un vrai débat entre catholiques....
Mais il est où le débat???
Preuve est faite de votre incapacité à tenir une position équilibrée entre un idéal utopique et le principe de réalité...

Un débat entre catholiques est fondé sur la foi catholique dans l'existence de l'âme des enfants et non sur des objection ricanant en permanence de cette foi.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 4:59

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
mort de rire mort de rire mort de rire

J'ai parait-il été banni 24h pour permettre un vrai débat entre catholiques....
Mais il est où le débat???
Preuve est faite de votre incapacité à tenir une position équilibrée entre un idéal utopique et le principe de réalité...

Un débat entre catholiques est fondé sur la foi catholique dans l'existence de l'âme des enfants et non sur des objection ricanant en permanence de cette foi.


je pense que ce qui fait rire adamev, c'est que le débat n'a pas évolué malgré son bannissement. Et c'est vrai Crying or Very sad

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 5:09

Il a tort. Le débat a évoluer dans la seule question qui justifie la position de l'Eglise : L'âme des enfants.

A partir du moment où on le comprend, l'avortement devient autre chose : un enfant est jeté dans la mort, tout vivant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 5:17

Je ne vois pourtant rien sous ton post de 19h43 Shocked

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 5:19

Parce que tout est compris. On ne débat pas d'une certitude de foi. On la contemple, on en tire les conséquences : Nous sommes face à un massacre. Et nous arriverons dans l'autre monde avec ce poids sur notre génération qui se croit si libre, si évoluée, si intelligente.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 5:24

Je te laisse le dernier mot, tu sais ce que j'en pense... A moins que "ceux d'avant" n'avaient pas conscience de ce qu'ils faisaient ??

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 6:37

Espérance a écrit:
Je te laisse le dernier mot, tu sais ce que j'en pense... A moins que "ceux d'avant" n'avaient pas conscience de ce qu'ils faisaient ??

Le peuple des bébés est traité comme une race de sous-humains et les derniers défenseurs de leur âme rejetée se font de moins en moins nombreux. Même les catholiques les rejettent de plus en plus parce qu'ils ne les perçoivent pas comme vivants et perdus dans le shéol.

Saont Jean-Paul II, sainte Mère Teresa, faites quelque chose pour nous, catholiques encore sur terre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Avortement et euthanasie.   Jeu 24 Nov 2016 - 8:01

Petite histoire magnifique sur Thomas Edison

Je ne sais pas faire le copié/collé, mais voici l'histoire : http://quebecmeme.net/irtUV

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Avortement et euthanasie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avortement et euthanasie.
» L'avortement, l'euthanasie, la drogue,...vus par Dalaï Lama
» Avortement, euthanasie: le pape appelle à un réveil des cons
» Vatican II:avortement,euthanasie,etc...
» C'est un péché grave de voter pour des politiciens en faveur de l'avortement ou l’euthanasie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: