DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Péchés et Eucharistie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 16:46

bonsoir a tous

En etat de péché est il judicieux de se rendre a l'eglise,même sans

prendre

la communion???

ne faudrait il pas rester a la maison en attendant que nos pensées

redeviennent plus saines???

merçi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 18:12

En voila une idée Tobie Shocked.

Je crois qu'au contraire, il faut aller à la messe pour chasser ses mauvaises pensées, par les prières et l'écoute de la parole de Dieu. Et si c'est vraiment grave aller voir un prêtre, et recevoir le sacrement de réconciliation. Je pense que le prêtre pourra dire si ces mauvaises pensée empêche la communion ou bien si la communion peut aider à lutter dans le combat spirituel.

Même le péché le plus grave n'empêche de se rendre à la messe, et ne pas oubliez que le Christ est venu pour les pécheurs.

Après tout même ceux qui sont interdits de communion (ex les divorcés remariés) sont grandement invités a venir à la messe.

Le Tentateur est prêt à tout pour nous éloigné de Dieu, en disant " regarde toi, tu n'es pas digne de faire parti de l'Église, reste donc chez toi"

Ce serait la porte ouverte de ne plus jamais y aller.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 18:16

TOBIE a écrit:
bonsoir a tous

En etat de péché est il judicieux de se rendre a l'eglise,même sans

prendre

la communion???

ne faudrait il pas rester a la maison en attendant que nos pensées

redeviennent plus saines???

merçi

au contraire : va à la messe tous les jours et communie !

sinon, tu gères toi-même le Pardon que Jésus, sans se lasser, nous donne par son sacrifice de la Croix !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 18:17

louis74 a écrit:
En voila une idée Tobie Shocked.

Je crois qu'au contraire, il faut aller à la messe pour chasser ses mauvaises pensées, par les prières et l'écoute de la parole de Dieu. Et si c'est vraiment grave aller voir un prêtre, et recevoir le sacrement de réconciliation. Je pense que le prêtre pourra dire si ces mauvaises pensée empêche la communion ou bien si la communion peut aider à lutter dans le combat spirituel.

Même le péché le plus grave n'empêche de se rendre à la messe, et ne pas oubliez que le Christ est venu pour les pécheurs.

Après tout même ceux qui sont interdits de communion (ex les divorcés remariés) sont grandement invités a venir à la messe.

Le Tentateur est prêt à tout pour nous éloigné de Dieu, en disant " regarde toi, tu n'es pas digne de faire parti de l'Église, reste donc chez toi"

Ce serait la porte ouverte de ne plus jamais y aller.




on se rejoint, Louis I love you
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 18:32

Bonjour Tobie,
Pour apporter un élément de réponse à ta question, je vais prendre l’exemple de deux époux. En effet, il y a un lien étroit entre le mariage et l’Eucharistie : le mariage est le partage d’une vie et l’Eucharistie est le partage en commun de la table du Christ. Lorsque l’on se dispute avec sa femme, est-ce la meilleure des solutions que de fuir la maison commune ? Comment se réconcilier alors ? Seul le dialogue permet de « recoller » les morceaux.
Lorsqu’on a pêché, le seul moyen d’y remédier c’est de s’adresser à son Père, dans sa maison même (qui, au passage, est aussi la nôtre). De plus, chaque célébration est précédée d’une préparation pénitentielle, c’est le « Je confesse à Dieu... »). Celle-ci prend toute sa force par le fait qu’on la prononce tous ensemble (vos frères et sœurs prient avec vous).
Pour ce qui est de la communion, la réponse vous appartient entièrement. Avez-vous fait réellement acte de contrition à ce moment précis ? Seul vous pouvez y répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 19:50

Merçi

je reviens de la messe

je n'ai pas communié Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 21:00

Tobie,

Je pense que tu passes par un combat spirituel; tu as gardé un profond respect pour le sacrement de l'Eucharistie et c'est une bonne chose.

Mais ne restes pas seul dans ce combat, continue à prier le Seigneur, la Sainte Vierge et éventuellement un Saint dont tu sens proche. Vas voir ton conseiller spirituel ou si tu n'en a pas un prêtre dont tu as confiance.

Je t'accompagne dans mes prières.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 21:05

TOBIE a écrit:
Merçi

je reviens de la messe

je n'ai pas communié Sad

salut Et cette attitude vraie et humble vous sera comptée comme justice. Il faut faire cela de temps en temps, lorsque notre péché est trop grand devant Dieu :


Citation :
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Sam 30 Oct 2010, 22:40

Arnaud Dumouch a écrit:
TOBIE a écrit:
Merçi

je reviens de la messe

je n'ai pas communié Sad

salut Et cette attitude vraie et humble vous sera comptée comme justice. Il faut faire cela de temps en temps, lorsque notre péché est trop grand devant Dieu :


Citation :
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

Si on ne peut pas communier sacramentellement, on peut faire une communion spirituelle.

Les Pères rédemptoristes de Saine-Anne-de-Beaupré le font chaque matin, lors de la messe télévisée, pour ceux qui, comme moi, ne sont pas sur place:

Mon Jésus,
je crois que Tu es présent
dans le Saint-Sacrement.
Je t'aime plus que tout
et je Te désire en mon âme.
Puisque je ne puis Te recevoir maintenant
dans la Sainte Communion,
viens au moins spirituellement dans mon coeur.
Je m'unis étroitement à Toi,
ne permets pas
que je me sépare jamais
de Toi.


C'est de saint Alphonse de Ligori, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Dim 31 Oct 2010, 11:16

Belle suggestion Simon.
Les suggestions de chacun m'apparaissent bonnes.

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?

Bisous Tobie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Dim 31 Oct 2010, 12:39

Enlui a écrit:

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?

Bisous Tobie.

Bonjour a tous

cher Enlui,je suis terrifié a l'idée de confesser mes péchés a un pretre,même si je sais qu'il represente le CHRIST

de plus le SEIGNEUR sait deja tout;il sait aussi que je regrette Embarassed

je prefere ne pas communier pendant un temps Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Dim 31 Oct 2010, 14:27

Mon épouse fait comme vous (et elle va à la messe). Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Dim 31 Oct 2010, 15:03

Alors,Tobie,fais comme je l'ai conseillé à Nanou ailleurs,fais une petite retraite, et cela devrait venir de soi-même.
Quoi qu'il en soit, il faut être à l'écoute de ton coeur et y chercher ce que Dieu y sème..

Il reste valable de chercher un conseiller spirituel au cas où ceci serait trop lourd
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Dim 31 Oct 2010, 21:41

TOBIE a écrit:
Enlui a écrit:

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?

Bisous Tobie.

Bonjour a tous

cher Enlui,je suis terrifié a l'idée de confesser mes péchés a un pretre,même si je sais qu'il represente le CHRIST

de plus le SEIGNEUR sait deja tout;il sait aussi que je regrette Embarassed

je prefere ne pas communier pendant un temps Confused

Faut pas avoir peur de confesser ses péchés (même moi, j'ai toujours une petite appréhension quand vient le moment... Embarassed ) car le Christ ne nous condamne pas puisqu'Il est miséricorde. I love you
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 07:04

Arnaud Dumouch a écrit:
TOBIE a écrit:
Merçi

je reviens de la messe

je n'ai pas communié Sad

salut Et cette attitude vraie et humble vous sera comptée comme justice. Il faut faire cela de temps en temps, lorsque notre péché est trop grand devant Dieu :


Citation :
Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

Cher Arnaud, cher Tobie,

Quel drôle de conseil vous donnez là, Arnaud ?

Quelle est l'attitude qui est la plus humble et vraie ? Est-ce d'assister à la messe sans communier, parce que notre péché nous a trop éloigné de Dieu, à cause de la grandeur de notre péché ? Où bien est-ce aller voir un prêtre, avant que la messe commence, pour lui demander de recevoir le sacrement qui va nous réconcilier avec Dieu et nous permettre juste après de nous approcher de Dieu pour recevoir la grâce sanctifiante, dans le sacrement de l'Eucharistie ?

Quand notre péché est trop grand devant Dieu, Arnaud, il faut aller se confesser, il faut venir s'abaisser au pied de Jésus présent dans le prêtre, avec un esprit brisé, pour lui demander pardon et recevoir son absolution, le pardon pour notre péché. Conseiller de venir assister à la messe, sans demander pardon à un prêtre pour le péché que l'on a commis, c'est pas le meilleur conseil que l'on puisse donner !!!

C'est ce que fait ce publicain qui tout en se tenant à distance de Dieu, s'approche de Lui par sa prière en disant à Dieu : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis! (Luc 18, 13)

On peut se tenir à distance de Dieu qui vient à nous dans l'Eucharistie ; ce qui ne nous empêche pas, au fond de l'Eglise, d'aller à sa rencontre dans le prêtre proposant le sacrement de réconciliation en disant à Dieu par ce prêtre : "Pardonnez-moi mon père, parce que j'ai péché, j'ai beaucoup péché.

Quand on reste assis sur son siège, assistant à l'Eucharistie de loin, sans communier, on s'abaisse moin que lorsqu'on va se présenter au prêtre, qu'on se met à genoux devant lui pour demander à Dieu de nous pardonner notre péché. Celui qui assiste à la messe, sans faire l'effort de se confesser, de se réconcilier avec Dieu, ne s'abaisse pas ; au contraire puisqu'il reporte la confession de son péché à plus tard. C'est quand on confesse son péché à un prêtre, à Dieu ; quand on demande à Dieu d'avoir pitié de notre péché, que là on s'abaisse véritablement.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 07:18

TOBIE a écrit:
Enlui a écrit:

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?

Bisous Tobie.

Bonjour a tous

cher Enlui,je suis terrifié a l'idée de confesser mes péchés a un pretre,même si je sais qu'il represente le CHRIST

de plus le SEIGNEUR sait deja tout;il sait aussi que je regrette Embarassed

je prefere ne pas communier pendant un temps Confused

Cher Tobie,

Si tu es "terrifié" à l'idée de confesser tes péchés à un prêtre, c'est sans doute parce que tu es "trop fier", non pas de tes péchés, mais de toi. Souvent, on ne veut pas confesser ses péchés à un prêtre, parce qu'on a peur que le prêtre que l'on connaît, découvre que l'on est loin d'être un saint, parfait. Ce qui veut dire que quelque part on veut paraître pour ce qu'on n'est pas en vérité. On rend plein de service à la paroisse, on est apprécié et on a peur que l'appréciation que l'on nous porte, soit entachée par notre péché. Ce qui veut dire qu'on est "attaché à l'appréciation qu'on porte sur nous". Ce qui veut dire qu'il y a en nous, un péché d'orgueil qui est encore plus grand que les péché que l'on n'ose pas avouer. Et pour se rassurer on se dit qu'après tout, le regard que Dieu porte sur le regret que l'on a de nos péchés, suffit et qu'on n'a pas besoin d'aller voir le prêtre, du moins pour le moment. Et on finit par s'habituer à ne plus aller se confesser, pendant que le regret de ses péché suffit.

C'est pas en se conduisant de la sorte qu'on risque de briser le péché d'orgueil qui nous pousse à repousser notre confession. Ce qu'il faut se dire, c'est que le prêtre, il sait que nous sommes faible et pécheur et dévoué. De voir quels péchés nous sommes capables de commettre, cela de fera pas chuter notre côte de popularité auprès de lui, je te rassure. Si cela se produisait, cela voudrait dire que ce n'est pas un bon prêtre.

Et puis, Jésus ne nous oblige pas à nous confesser au prêtre qui nous apprécie où qui nous connaît bien. Si vraiment c'est pour cette raison que tu ne te confesse pas, va te confesser à un prêtre qui ne te connaîs pas.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 08:09

[quote]
petero a écrit:


Quel drôle de conseil vous donnez là, Arnaud ?

Quelle est l'attitude qui est la plus humble et vraie ? Est-ce d'assister à la messe sans communier, parce que notre péché nous a trop éloigné de Dieu, à cause de la grandeur de notre péché ? Où bien est-ce aller voir un prêtre, avant que la messe commence, pour lui demander de recevoir le sacrement qui va nous réconcilier avec Dieu et nous permettre juste après de nous approcher de Dieu pour recevoir la grâce sanctifiante, dans le sacrement de l'Eucharistie ?

Cher Petero, je vous conseille (de temps en temps) de ne pas communier et de prendre l'attitude du publicain; en effet, vous savez que, dans notre condition humaine terrestre, notre spiritualité est une perpétuelle marche sur deux pieds (humilité et amour). L'amour nous pousse à communier à l'eucharistie (mais l'amour sans humilité nous sussure aussi que nous sommes des hommes biens alors que c'est loin d'être le cas).

L'humilité nous pousse à ne jamais communier (mais l'humilité dans son exagération nous sussure un sentiment de tristesse et de désespoir).

Bref, c'est l'eau (humilité) et le sang (amour) ensemble qui plaisent au Seigneur.


Citation :


Quand notre péché est trop grand devant Dieu, Arnaud, il faut aller se confesser, il faut venir s'abaisser au pied de Jésus présent dans le prêtre, avec un esprit brisé, pour lui demander pardon et recevoir son absolution, le pardon pour notre péché. Conseiller de venir assister à la messe, sans demander pardon à un prêtre pour le péché que l'on a commis, c'est pas le meilleur conseil que l'on puisse donner !!!

C'est ce que fait ce publicain qui tout en se tenant à distance de Dieu, s'approche de Lui par sa prière en disant à Dieu : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis! (Luc 18, 13)

On peut se tenir à distance de Dieu qui vient à nous dans l'Eucharistie ; ce qui ne nous empêche pas, au fond de l'Eglise, d'aller à sa rencontre dans le prêtre proposant le sacrement de réconciliation en disant à Dieu par ce prêtre : "Pardonnez-moi mon père, parce que j'ai péché, j'ai beaucoup péché.

Quand on reste assis sur son siège, assistant à l'Eucharistie de loin, sans communier, on s'abaisse moin que lorsqu'on va se présenter au prêtre, qu'on se met à genoux devant lui pour demander à Dieu de nous pardonner notre péché. Celui qui assiste à la messe, sans faire l'effort de se confesser, de se réconcilier avec Dieu, ne s'abaisse pas ; au contraire puisqu'il reporte la confession de son péché à plus tard. C'est quand on confesse son péché à un prêtre, à Dieu ; quand on demande à Dieu d'avoir pitié de notre péché, que là on s'abaisse véritablement.
salut C'est une autre façon de faire. thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 08:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Petero, je vous conseille (de temps en temps) de ne pas communier et de prendre l'attitude du publicain; en effet, vous savez que, dans notre condition humaine terrestre, notre spiritualité est une perpétuelle marche sur deux pieds (humilité et amour). L'amour nous pousse à communier à l'eucharistie (mais l'amour sans humilité nous sussure aussi que nous sommes des hommes biens alors que c'est loin d'être le cas).

L'humilité nous pousse à ne jamais communier (mais l'humilité dans son exagération nous sussure un sentiment de tristesse et de désespoir). Bref, c'est l'eau (humilité) et le sang (amour) ensemble qui plaisent au Seigneur.

Cher Arnaud,

Vous nous donnez comme exemple, le publicain qui ne pouvait pas encore communier, car Jésus n'avait pas encore institué l'Eucharistie. Very Happy Ce publicain qui va recevoir la communion le Jeudi Saint, en Matthieu.

Est-ce que les Apôtres, avant de recevoir la communion, ont demandé à Jésus s'ils pouvaient la recevoir, s'ils pouvaient communier à son Corps ? NON. Pourquoi ?

Parce que juste avant, Jésus venait de les purifier en leur lavant les pieds. Dans le fidèle qui est là, présent dans l'église et qui ne veut pas être purifié par le sacrement de réconciliation, se trouve l'Apôtre Pierre qui refusait que Jésus lui lave les pieds. Que lui dit Jésus : "Laisse-moi faire, car si je ne te lave pas les pieds, tu ne pourras pas avoir part à mon Royaume" ; ce qui veut dire "tu ne pourras pas communier au Royaume, au règne de Dieu, que je vais te transmettre en te donnant ma chair à manger".

On reçoit le sacrement de réconciliation, parce que Jésus nous demande de le recevoir sans crainte, et pas parce que l'amour nous pousse à le recevoir. C'est justement quand l'amour nous pousse à ne pas le recevoir qu'il faut se forcer, parce que Jésus le veux. C'est par amour pour Jésus que Pierre refuse que Jésus s'abaisse pour le purifier ; car il pense que ce n'est pas à Jésus de s'abaisser.

On s'abaisse devant Jésus en s'asseyant pour dégager son pied ou son coeur afin qu'il le purifie, parce que Jésus, le premier, Dieu, est descendu du Ciel, s'est abaissé pour nous servir son pardon, sa miséricorde.

Si on veut avoir part à l'Eucharistie, à la Vie éternelle donnée dans l'Eucharistie, il faut accepter que Jésus s'abaisse jusqu'à nous pour laver notre coeur que nous ne devons pas hésiter à découvrir, à libérer de l'orgueil dont il est enveloppé et qui nous fait nous donner un tas de bonne raison de reporter notre confession.

Moi j'ai bien peur que "sous couvert" de l'humilité avec laquelle vous justifiez ce jeune eucharistique, c'est derrière de l'orgueil déguisé en fausse humilité que vous vous cachez. Pourquoi se priver, par humilité, de Jésus qui veut se donner à nous. Le plus grand amour, c'est pas celui qui se cache derrière l'humilité ; le plus grand amour c'est celui qui se livre sans condition à Jésus pour que Jésus le purifie (par le sacrement de réconciliation) et le sanctifie (par le sacrement de l'Eucharistie).

Derrière tout votre enseignement sur l'humilité, que vous nous donnez sur ce forum, que cachez-vous au Seigneur, Arnaud ?

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 09:46

La dialectique amour/humilité est tout à fait réelle.

Tu y ajoutes,Petero,la notion d'obéissance,d'accomplissement de la volonté charitable de Christ,qui est ici de courir à la confession ainsi qu'à la communion ,par amour et humilité présents dans l'obéissance.

Je préconisais une petite retraite à Tobie car elle saurait préparer son coeur

Je souligne que son file est une amorce de confession vis à vis de nous.
Mais ce ne peut-être suffisant,car ce n'est pas l'accomplissement du sacrement.

Autant ne plus faire ce que dis Jean 21:7 Le disciple que Jésus aimait dit alors à Pierre : « C'est le Seigneur ! » A ces mots : « C'est le Seigneur ! » Simon-Pierre mit son vêtement - car il était nu - et il se jeta à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 10:03

TOBIE a écrit:
Enlui a écrit:

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?
cher Enlui,je suis terrifié a l'idée de confesser mes péchés a un pretre,même si je sais qu'il represente le CHRIST

Le fait que ce soit difficile permet justement d'en tirer plus d'humilité : en s'habituant à se défaire de ses atours sociaux "bien sous tout rapport" pour dire à une personne, parfois que l'on connaît si c'est un confesseur régulier, en chair et en os : "voilà à quel point je suis misérable, j'ai même refait tout ce que j'avais dit que je ne ferai plus", on se prépare à entendre le jugement du Christ sur nos actes.

Je pense qu'il est moins dur d'entendre à quel point nous avons été mauvais avec cet entraînement anti-orgueil.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 10:15

Le jugement de Christ sera:"je te pardonnes,j'ai pris tes fautes sur moi" n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 10:18

Enlui a écrit:
Le jugement de Christ sera:"je te pardonnes,j'ai pris tes fautes sur moi" n'est-ce pas ?

Si l'on se repent, oui.

Mais il faudra avant être confronté à la réalité de nos actes.

Et ça, c'est hard !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 10:34

Bien entendu.

Je crois bien que c'est cette confrontation douloureuse qu'entreprend Tobie et qu'il n'a sans doute pas encore achevée car il n'y aurait plus de problème pour aller se confesser.

Cette opération en effet,chose très parlante, amène à un rassérénement,un apaisement de l'âme.... avant même l'accord du pardon dans le sacrement
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 11:27

TOBIE a écrit:
bonsoir a tous

En etat de péché est il judicieux de se rendre a l'eglise,même sans

prendre

la communion???

ne faudrait il pas rester a la maison en attendant que nos pensées

redeviennent plus saines???

merçi

Cher Tobie,
Je vous comprends entièrement. Il m'arrive de ne pas communier ayant le coeur lourd de péchés, cependant je vais quand même à la messe et cela je pense porte des fruits.
Il y a deux mois environs je suis allé à la messe sachant que je ne communierai pas. Durant cette messe quelques rangs derrière mois au fond de l'église il y avait un jeune homme en état d'ivresse qui parlait à voix haute ce qui dérangé les personnes autour de lui. Arrivé le moment de la consécration les personnes autour de lui étaient excédées par son comportement sans pour autant s'apporcher de lui et même s'écartant et changeant de place.
Je vais le voir et lui dis : "écoute sois tu te calme et tu respectes le silence, sois tu sors ! "
Il me répond titubant: " oui oui je reste calme, j'aime jésus, jésus il est pour tout le monde...
Je retourne à ma place et quelques minutes après je l'entends de nouveau dire des bétises.
Alors je retourne le voir et luis dis de venir à côté de moi, il y avait une place libre. Il vient tout content. Il se met alors à me parler de lui.
Sachant que je ne communierai pas, je luis dis que s'il avait envie de me parler il fallait que l'on sorte de l'église que l'on aille sur le parvis. Il était très content et prenant sa bouteille de muscat vide nous sortames alors de l'église. Il me dit alors qu'il s'appelait Amed et Enzo, sa mère étant chrétienne et son père étant musulman, qu'il avait 23 ans et qu'il sortait de prison pour avoir poignardé dans le ventre le petit copain de sa soeur parce qu'il était noir. Je luis dis alors qu'entre ces deux religions qu' il fallait qu'il choisisse car c'était sûrement très difficile de porter deux prénoms. Ensuite je luis dis que même s'il avait poignardé quelqu'un il était toujours capable d'être quelqu'un de bien, il était rongé de l'intérieur par le remords c'était impressionant à voir et le fait que je lui dise cela lui apporta de la douceur il me remercia et voulu m'offrir sa montre qui tombée tout le temps de son poignet pour me remercier, en la lui remettant au poignet je luis dis que ce n'était pas la peine. Il me demanda alors si c'était vraiment possible qu'il devienne quelqu'un de bien. Je luis dis que oui mais qu'il fallait d'abord qu'il arrête de boire et que quitte à aller voler dans un magazin autant qu'il vole des boîtes de thon pour se nourrir d'abord et qu'ensuite il cherche du travail car il avait un cap de boulanger et qu'il y avait beaucoup de travail dans se secteur. Il cru alors que j'étais un policier et passa sa main derrière mon manteau pour voir si j'étais armé, je lui dis que bien évidemment je n'étais pas flic.
Après cela il décida de partir mais il avait oublié son sac de couchage dans l'église. Il alla le chercher et je luis dis de revenir tout de suite après et de ne pas mettre le bazar dans l'eglise.
Je l'attendais sur le parvis, il était long à revenir. Je décidé d'aller le chercher je vis alors qu'il était allé communier et qu'en revenant derrière lui un jeune homme de 25 ans lui courrait après furieux.
Arrivée à la porte de l'église il pris notre jeune ami alcoolique par l'épaule et le gronda en lui disant qu'il n'avait pas le droit de faire un bras d'honneur devant l'autel!
Le jeune Enzo devint alors violent, et je dus intervenir pour éviter à notre jeune chrétien de se faire tabasser ne sachant pas du tout qu'il avait à faire à un tueur potentiel. Je les écarta et je le jeune chrétien compris que je le connaissais car j'appelai l'autre par son prénom.
Enzo parti et pendant qu'il s'éloignait de l'église un des sdf qui était autour de la porte me dis que c'était quelqu'un de très violent. Cela ne me toucha pas plus que cela car c'était d'abord un jeune homme de 23 ans dont la vie avait été brisée à un moment que l'alcool et la violence lui servaient de défense, de fuite.
Je retourna dans l'eglise pour assister à la bénédiction finale et j'étais donc au fond de l'église. Après la bénédiction je vis notre jeune chrétien encore tétanisé s'avancer vers moi avec beaucoup de colère et il me dit:
" pourquoi si tu le connais, si c'est ton ami, pourquoi l'as tu laisser entrer dans l'église?"
Je n'ai rien pu répondre, je n'avais rien à répondre.
Plus tard je compris que le temps d'une demi heure j'étais devenu pauvre parmis ces pauvres, "alcoolique" parmis ces alcooliques, car j'avais été identifié par ce jeune homme comme étant l'ami d'Enzo.
J'ai été profondément remué par cette hisoire, et il n'y a que maintenant que je commence à comprendre un petit peu ce qu'il s'est joué.
Voilà toute cette histoire parce que j'avais décidé de ne pas communier!
Je crois que le Seigneur tire parti de tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 11:35

TOBIE a écrit:
Enlui a écrit:

As-tu pensé Tobie au sacrement de la réconciliation qui réalise vraiment ce qu'il signifie et donc nous rend propre à aller à la communion ?

Bisous Tobie.

Bonjour a tous

cher Enlui,je suis terrifié a l'idée de confesser mes péchés a un pretre,même si je sais qu'il represente le CHRIST

de plus le SEIGNEUR sait deja tout;il sait aussi que je regrette Embarassed

je prefere ne pas communier pendant un temps Confused

Vous pouvez pas savoir combien je comprends votre terreur.
Et bien figurez vous que pour me préparer à la confession. Je demande à Dieu de me donner le coeur du fils prodigue qui une fois dans les bras de son père lui dit j'ai péché contre toi!
Et elle là je crois la clef, ce jeter dans les bras du père et lui demander pardon. Mouvement d'abandon et de pardon. Je n'ai pas trouvé meilleur pour que la terreur ne soit plus un obstacle mais qu'elle soit un tremplin pour me jeter dans l'abîme de la miséricorde de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Péchés et Eucharistie   Lun 01 Nov 2010, 11:51

[quote]
petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Petero, je vous conseille (de temps en temps) de ne pas communier et de prendre l'attitude du publicain; en effet, vous savez que, dans notre condition humaine terrestre, notre spiritualité est une perpétuelle marche sur deux pieds (humilité et amour). L'amour nous pousse à communier à l'eucharistie (mais l'amour sans humilité nous sussure aussi que nous sommes des hommes biens alors que c'est loin d'être le cas).

L'humilité nous pousse à ne jamais communier (mais l'humilité dans son exagération nous sussure un sentiment de tristesse et de désespoir). Bref, c'est l'eau (humilité) et le sang (amour) ensemble qui plaisent au Seigneur.

Cher Arnaud,

Vous nous donnez comme exemple, le publicain qui ne pouvait pas encore communier, car Jésus n'avait pas encore institué l'Eucharistie. Very Happy Ce publicain qui va recevoir la communion le Jeudi Saint, en Matthieu.

Le Publicain est la figure de notre âme pécheresse et bénie de Dieu lorsqu'elle reconnait son état de péché. Sa non communion au temple Juif est l'exemple que donne Jésus au Chrétiens pour leur non-communion (de temps en temps et parfois toujours pour les divorcés remariés) à l'eucharistie. C'est cela la question (et non le pharisien en tant qu'individu).

Citation :
Moi j'ai bien peur que "sous couvert" de l'humilité avec laquelle vous justifiez ce jeune eucharistique, c'est derrière de l'orgueil déguisé en fausse humilité que vous vous cachez. Pourquoi se priver, par humilité, de Jésus qui veut se donner à nous. Le plus grand amour, c'est pas celui qui se cache derrière l'humilité ; le plus grand amour c'est celui qui se livre sans condition à Jésus pour que Jésus le purifie (par le sacrement de réconciliation) et le sanctifie (par le sacrement de l'Eucharistie).

Derrière tout votre enseignement sur l'humilité, que vous nous donnez sur ce forum, que cachez-vous au Seigneur, Arnaud ?

Je cache comme nous tous de la fausse humilité, et dans certaines circonstances, j'aurais pu commettre tous les péchés imaginables. Et c'est justement cette FAIBLE conscience de notre absolue hypocrisie, indignité, vanité, qui doit nous conduire (de temps en temps) à imiter le publicain.
Il ne s'agit pas de retomber dans les excès Jansénistes que dénonça saint Pie X en instituant la communion fréquente.
Il s'agit de rappeler l'autre pied du chrétien (le repentir).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Péchés et Eucharistie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHAPELET DE L'EUCHARISTIE
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» Chapelet pour honorer la Sainte Eucharistie
» L'eucharistie par Saint José Maria Escriva!
» L'Eucharistie, au centre de l'Église catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: