DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réformes:aprés les anciens les malades!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Réformes:aprés les anciens les malades!   Jeu 28 Oct 2010 - 22:16

Financement de la Sécurité Sociale : Les perdants et les gagnants !
Par J-C Slovar
http://www.marianne2.fr/SlovarMarianne/Financement-de-la-Securite-Sociale-Les-perdants-et-les-gagnants-_a105.html?com#comments

Après avoir expédié la “réforme” des retraites, le gouvernement et sa majorité vont s’occuper de la Sécu. Au programme : Economies sur le dos des assurés et de plus en plus de transferts vers les assureurs qui voient d’un bon oeil cette nouvelle rente !

” Quand on a un marteau en tête, on voit tous les problèmes sous forme de clous ” dit un proverbe, qui illustre, à merveille la façon dont le gouvernement et sa majorité sont en train de façonner la vie des français pour les années à venir.
Même si le dossier des retraites n’est pas, à notre sens clos, au gouvernement et à l’UMP, on est déja “passé à autre chose”. Et cet autre chose, c’est, comme l’appelle, Christian Saout : ” … / … Le détricotage du filet de sécurité que constitue l’assurance maladie … / .. “
En effet : ” Les députés ont commencé mardi soir l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011 … / … présenté par François Baroin, ministre du Budget, et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, qui proposent 4,5 milliards d’euros de recettes nouvelles et un plan d’économies de 2,4 milliards d’euros … / … “
Et là encore, le gouvernement fait preuve de sa “volonté de concertation” puisque : ” L’examen de ce projet de loi … / … devrait s’achever vendredi soir ou samedi, l’Assemblée devant se prononcer le 2 novembre par un vote solennel sur l’ensemble du texte ” – Le Point
Alors, tous aux abris ?
Si du côté de l’UMP on essaye de mettre en valeur les quelques nouvelles taxes qui pourraient contribuer à la baisse du déficit, comme nous l’expliquent Les Echos
- La hausse du forfait social sur la participation et l’intéressement de 4 % à 6 %
- L’augmentation des cotisations des employeurs au titre des accidents du travail.
- Assujettisement aux cotisations sociales les indemnités de licenciement supérieures à trois fois le plafond de la Sécurité sociale, soit 103.860 euros
- Soumission des actions gratuites au même régime que les stockoptions (le gouvernement y est hostile)
- Taxation des retraites chapeaux (seuil pas encore définit)
La réalité est beaucoup plus prosaïque, puisque ce sont les assurés qui vont payer au prix fort la majeure partie de ces économies !
C’est ce que nous explique la Mutualité Française : ” Plusieurs … / … dispositions vont pénaliser les ménages et leurs complémentaires, à travers des transferts de charge directs pour un montant de 340 millions d’euros … / … les dispositifs médicaux, comme les attelles ou les pansements, seront remboursés à 60% au lieu de 65% … /… relèvement du seuil à partir duquel la contribution du malade est plafonnée à 18 euros pour les actes coûteux, réalisés en ville ou à l’hôpital. Ce seuil passera de 91 à 120 euros. Les dépenses de transport ne seront plus systématiquement prises en charge pour les patients en affection de longue durée (ALD) … / … l’hypertension artérielle isolée ne sera plus inscrite à la liste des ALD … / … De fait, ces transferts de charge seront tout simplement imposés aux usagers après la publication des différents textes réglementaires … / … “
D’où proviennent ces informations ? Et bien, tout simplement des déclarations de Roselyne Bachelot, lors de la présentation du Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2010. Et que disait-elle ?
” Tous les acteurs du système de soins devront poursuivre les efforts engagés et les maintenir dans la durée” … Les patients compris !
Si certains argueront que la baisse du remboursement de quelques médicaments ou pansements n’est pas un drame, en ce qui concerne les ALD, on ne parle pas de remèdes au “Service médical faible ou insuffisant” Car, il s’agirait ni plus ni moins que de faire payer ceux que de graves maladies rendent les plus fragiles, en : Supprimant la prise en charge systématique des patients atteints d’affections de longue durée (ALD) comme l’indiquent la Mutualité Française et Futura santé
Ces mesures, que condamne Catherine Lemorton, député PS qui fait remarquer qu’il y a : ” … / … quasi-obligation, pour ceux qui en ont les moyens, de recourir à une complémentaire santé pour se garantir un taux de couverture décent … / … “
C’est vrai ! Mais, si on en parlait, justement des organismes d’assurances qui vendent de la “complémentaire santé” et se voient accorder par le gouvernement la plus belle des rentes ?
C’est UFC-Que Choisir, qui s’en est chargée et nous donne ses constatations dans une enquête publiée le 30 septembre, sur le coût des dépenses de santé des ménages : ” … / … l’inflation des primes est sans rapport avec les remboursements ». Soit une progression de 44% par personne couverte, entre 2001 et 2008, contre seulement une croissance de 27% des prestations de remboursement … / … Quand une personne consacrait 407 euros à se soigner en 2001, elle devait y consacrer 618 euros, sept ans plus tard. Soit une progression de 52% … ” Nous dit le site 24Ore
Si les assurés sont pieds et poings liés face à cette nouvelle “réforme”, il n’en est pas de même semble t-il du côté du corps médical.
En effet, dans un article mis en ligne le 26 octobre 2010 par le site Le Journal de Médecine, on apprend que : ” … / … L’attention des professionnels de santé et de l’ensemble des observateurs devrait se concentrer sur les garanties données quant au respect des hausses de tarif (notamment le passage du C à 23 euros pour les généralistes) … / … la disposition qui prévoit que les augmentations d’honoraires pourront s’appliquer trois mois (contre six auparavant) après la signature d’un accord entre l’Assurance maladie et les professionnels de santé devrait se révéler très rassurante … / … “
Mais comme le fait remarquer Le Figaro : ” Alors que l’Assurance-maladie devrait enregistrer cette année un déficit historique de 14,5 milliards, la revalorisation des généralistes lui coûtera environ 250 millions par an. Le prix, espère le chef de l’État, de la réconciliation avec le corps médical, l’une des cibles électorales traditionnelles de la droite, qui a visiblement déserté lors des régionales, marquant son exaspération … / … ” CQFD !
———————————————————————————
36% des Français renoncent à se soigner
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/36-des-francais-renoncent-a-se-soigner_927425.html

---------------------------------------------------
C dans l'air de 27.10.2010 avait deja abordé ce sujet:
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1562

Et maintenant, 7 milliards pour la Sécu !

Les députés ont débuté l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui prévoit d’économiser plus de 7 milliards d’euros pour contenir le déficit à 21,4 milliards en 2011. Les mutuelles de santé dénoncent déjà un texte "irresponsable et injuste".


Après l’adoption de la réforme des retraites, les députés ont commencé, mardi 26 octobre 2010, l’examen du Projet de Loi de Financement Sécurité Sociale (PLFSS). Un texte ayant pour objectif de réaliser 7,2 milliards d’euros d’économies pour limiter à 21,4 milliards d’euros le trou de la Sécu en 2011. Son rapporteur, Yves Bur, en a résumé le contenu par une citation de Winston Churchill : "Du sang, de la sueur et des larmes".

Pour se faire, le PLFSS prévoit de réaliser 2,5 milliards d’économies sur la branche Maladie, par une série de mesures. Il prévoit ainsi la baisse du remboursement de médicaments, de la prise en charge de dispositifs médicaux, des tarifs des radiologues et des biologistes ; la maîtrise des prescriptions des médecins ; l’instauration d’un forfait de remboursement pour les dispositifs d’autocontrôle du diabète pour certains patients...

Ces décisions interviennent alors que l’Assurance-maladie a programmé la suppression de 3 950 postes d’ici à 2013 et que des économies sur les autres branches sont également prévues. A titre d’exemple, le gouvernement souhaite supprimer la rétroactivité du versement des allocations logement ou encore de décaler celui de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) au mois suivant la naissance de l’enfant.

Autant de mesures qui promettent, après la réforme des retraites, de nouveaux échanges mouvementés au Palais-Bourbon. La députée PS Marisol Touraine a ainsi dénoncé un projet qui “menace notre protection sociale”. La Fédération syndicale unitaire s’est, elle, dite "indignée de ces rafistolages qui pèsent sur les assurés sociaux", alors que "beaucoup renoncent déjà aux soins, mettant en danger leur vie". La Mutualité française, qui regroupe la quasi-totalité des mutuelles de santé, a pour sa part déjà prévenu que ces organismes auraient à augmenter les cotisations d’environ 8 % pour faire face aux nouvelles charges et à la hausse des conventions d’assurances.






























Revenir en haut Aller en bas
 
Réformes:aprés les anciens les malades!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différentes formes de divorces
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.
» Neuvaine pour les Personnes malades
» Neuvaine pour les malades
» VII- Le livre de la visite des malades et des funérailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: