DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la vocation de la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 08:56

Message d'Arnaud:



Citation :
Alexis232 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, l'histoire de Jeanne d'Arc est une des deux exceptions où, avec Israël, Dieu fait d'un combat politique porté par une sainte, une prophétie de la vie spirituelle à la conquête de la vie éternelle.


Salut Arnaud,

Oui c'est mon point de vue aussi,la politique n'est pas une fin en soi mais juste un moyen pour réaliser les prophéties tout au long de l'histoire.
Je suis convaincu que ces deux pays:Israël et la France sont des instruments passagers mais particuliers.
Very Happy


Cher Alexis, Israël est un instrument qui doit être prophète jusqu'au retour du Christ.

quant aux autres Nations, L'empire Romain d'Orient, puis Rome, puis la France, puis la Pologne sont des instruments donnés sur de plus ou moins longue période. L'empire Romain d'Orient a fini sa mission et est remplacé par Moscou.

Rome étant le siège de Pierre et Paul, son rôle instrumental dure le plus longtemps mais il cessera vers la fin du monde car les papes reviendront très probablement à Jérusalem :
Citation:

Luc 13, 33 Mais aujourd'hui, demain et le jour suivant, je dois poursuivre ma route, car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.


Quant à la France, elle est aujourd'hui signe pour le monde du plus profond rejet du Christ et de l'adhésion aux idéologies du temps. Elle a surfé sur le Nationalisme en 14, sur le rêve communiste dans la seconde partie du XX° s. Elle est aujourd'hui l'apôtre efficace de l'humanisme sans Dieu de mai 68. Je pense que vous ne voyez pas la réalité. Vous vivez dans la nostalgie d'un temps révolu.

Est-ce que la France peut se convertir ? Si au moins Marthe Robin l'avait vraiment dit. Or tout indique que le texte qu'on lui attribue n'est pas d'elle (voir débat ici) :

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/prophetie-apocryphe-de-marthe-robin-sur-la-france-t1460.htm?highlight=robin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 18:23

Jean-François Chemain vient de publier aux éditions Via romana La vocation chrétienne de la France.




Résumé
Cette histoire du christianisme en France montre quel a été le rôle de celui-ci dans la formation et l'épanouissement de la communauté française, quelle est la vocation spirituelle et temporelle de la France éducatrice des sociétés dont parlait le pape Jean-Paul II.


Quatrième de couverture
Le débat actuel sur l'identité nationale relance la réflexion sur les fondements historiques et religieux de notre Pays. L'auteur a donc choisi d'aborder ici le rôle méconnu joué par le christianisme dans la formation et l'épanouissement de la communauté française.

Du baptême de Clovis à l'héroïsme de sainte Geneviève ou de sainte Jeanne d'Arc, de l'Occident de Charlemagne au doux royaume de saint Louis, du voeu de Louis XIII au martyre de Louis XVI, du concordat de Bonaparte aux lois de séparation des Églises et de l'État, Jean-François Chemain ressuscite dans un style vivant et coloré les principaux rendez-vous de notre Histoire avec le sacré. Royaume de Marie, la France est appelée à l'être du Sacré Coeur en dépit des déchaînements successifs du laïcisme révolutionnaire et des assauts de l'islamisme.

C'est la mise en évidence de cette vocation spirituelle et temporelle de la France « éducatrice des sociétés » dont parlait Jean-Paul II que réussit ce petit livre, sans esquiver la question de sa fidélité de première baptisée en Europe.


Jean-François Chemain

Lyonnais, né en 1961, Jean-François Chemain est diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris, diplômé d'Études approfondies de droit international et agrégé d'Histoire. Il termine actuellement une thèse d'Histoire du droit. Il a exercé pendant une dizaine d'années le métier de consultant international dans plusieurs cabinets anglo-saxons, avant de devenir cadre dirigeant dans un grand groupe industriel français. Depuis 2006, il a choisi d'enseigner l'Histoire, la Géographie et l'Éducation Civique à Vénissieux-Les Minguettes dans un collège de Zone d'Éducation Prioritaire de la banlieue lyonnaise.
Il vient de publier aux éditions Via romana La vocation chrétienne de la France.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 18:34

Extrait:

Entretien avec Jean-François Chemain






GENERATION FA8 : Pourriez-vous nous en dire plus sur votre livre ? Pour quelles raisons avoir choisi ce titre ? D’une manière générale, la vocation surnaturelle de la France est-elle encore une réalité ?

Mon livre est une réflexion personnelle que je mène, sans référence particulière à tel ou tel « maître à penser » (ce qui m’a été parfois reproché !) sur le destin de notre pays. J’y discerne l’œuvre de Dieu, qui semble avoir voulu dès l’origine que la France existât, pour lui donner une mission très particulière : défendre l’Eglise catholique romaine contre tous ceux qui voulaient la détruire, de l’extérieur, comme l’islam, ou de l’intérieur, comme les schismes, hérésies, ou encore les prétentions politiques à instrumentaliser la religion. Cette vocation particulière a façonné l’âme de notre pays, y compris dans les domaines où on le soupçonnerait le moins, comme sa vocation universelle ou son essence laïque. Elle nous interdit de désespérer de l’avenir, car Dieu n’a jamais abandonné la France, Il le lui a promis et répété tout au long de son Histoire. Mon livre est un message d’espérance pour les chrétiens qui aiment passionnément leur vieux pays. Certains croient que la France n’est plus chrétienne depuis 1789 : comment expliquent-ils alors toutes les apparitions mariales survenues aux XIXe et XXe siècles sur notre terre, et les nombreuses injonctions des papes, qui continuent à nous appeler « fille aînée de l’Eglise » ?


GENERATION FA8 : Selon vous, comment se fait-il que la Sainte-Vierge soit autant apparue dans notre pays ? A quand remonte sa dernière apparition en France ? Serait-il possible de nous en dire plus à ce sujet ?

La Vierge continue d’apparaître en France ! Il y a actuellement des apparitions, pas encore reconnues, bien sûr, près de Dole, dans le Jura ! Je suis frappé par le nombre de messages que la Vierge a spécifiquement destinés à la France, comme à La Salette, Pellevoisin, L’Ile-Bouchard. Jésus lui-même n’a pas manqué de se manifester chez nous. Je ne suis pas leur interprète, aussi je leur laisse la parole : « La France est toujours bien chère à mon divin Cœur » (Jésus au couvent des Oiseaux, 1823), « Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin » (la Vierge à L’Ile Bouchard, 1947). On nous promet parfois une bonne correction : « La France a corrompu l'univers, un jour elle sera punie » (Marie à La Salette, 1856). Cela laisse l’impression d’une véritable relation d’amour filial : il est beaucoup attendu de la France, comme d’une fille aînée, et celle-ci n’est souvent pas à la hauteur. Pourtant, lorsque la France se sera reconvertie, « les nations se convertiront, la foi se rallumera partout » (La Salette).

GENERATION FA8 : Jean-Paul II lors d’une visite en France avait dit : « France qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Cette formulation vous paraît-elle juste ou excessive ? L’apostasie de la France ne serait-elle pas irréversible ?

Bien sûr que cette formulation est juste et n’a rien d’excessif ! Bien sûr aussi que l’apostasie de la France n’a rien d’irréversible ! Dieu n’a-t-il pas épargné Ninive parce qu’il y restait un juste ? Ce n’est pas à nous d’apprécier ce qui Lui est possible ou non : tout Lui est possible, bien sûr ! Et nous sommes quand même de nombreux croyants, prêts à « mettre le feu » (ignem veni mittere in terram). Je ne serai pas aussi pessimiste que vous sur la question de la déchristianisation de la France : d’abord – et c’est ce que démontre mon livre – elle reste très imprégnée de valeurs chrétiennes, ensuite je constate un renouveau extraordinaire de la foi. La jeunesse est bien plus fervente que quand j’avais votre âge.



GENERATION FA8 : « Les rois ont fait la France. La France se défait sans les rois » Cette phrase de Maurras n’a jamais été autant d’actualité. La République n’a-t-elle pas montré ses limites ? Ne faudrait-il pas commencer à poser la question du changement de régime ?

Je ne crois pas que Jésus ait prôné un régime politique plutôt qu’un autre. Lorsqu’Il a vu le jour, la Palestine faisait partie de l’Empire romain ; elle était pour partie royaume (celui du fameux Hérode), pour partie province romaine. Rome venait elle-même de subir un changement de régime, avec le passage de la République à l’Empire. Et Il ne s’en est jamais mêlé, Il n’y fait même pas allusion. Nous avons connu des heures glorieuses sous les rois, mais aussi sous nos deux empereurs, et même à certains moments de la République : qui peut prétendre que la France s’est défaite à l’époque du général De Gaulle, qu’on aime ou non le personnage ? Non, encore une fois je crois que ce qui compte c’est de travailler à l’évangélisation des hommes et des femmes que la Providence nous a donnés comme dirigeants, dans le cadre institutionnel qui est le nôtre. A titre personnel toutefois, j’accueillerais avec faveur un retour de la Monarchie, parce que je crois que, comme le constatait déjà Polybe en 150 av. J.-C., toutes les démocraties ont vocation à finir dans la démagogie puis la tyrannie. Les Romains ont été soulagés de mettre un terme à leur République, où le civisme s’était perdu (« du pain et des jeux ! », c’était tout ce qui intéressait désormais l’électorat) et qui avait déviant en guerres civiles permanentes. Avec déjà une immigration débridée (« Rome n’est plus dans Rome ! »). Ensuite il y a eu un âge d’or de deux siècles. On est là aujourd’hui !

GENERATION FA8 : Que vous inspire la monarchie de Saint-Louis ?

Saint Louis, c’est évidemment le cas idéal : un homme de foi doublé d’un grand chef d’Etat, parce que sa vision politique était en permanence fécondée par sa foi. Maurras pensait qu’il fallait être « politique d’abord », à quoi Maritain répondait par « la primauté du spirituel ». Saint Louis, comme Jeanne d’Arc, nous prouvent qu’on ne construit politiquement rien de solide sans l’ancrer dans le roc de la foi (« les hommes d’armes combattent, mais c’est Dieu qui donne la victoire », disait la Pucelle). C’est le message que j’essaye dans mon livre, « La Vocation chrétienne de la France », de faire passer aux hommes et femmes politiques de notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 20:10

Alexis232 a écrit:
A titre personnel toutefois, j’accueillerais avec faveur un retour de la Monarchie, parce que je crois que, comme le constatait déjà Polybe en 150 av. J.-C., toutes les démocraties ont vocation à finir dans la démagogie puis la tyrannie. Les Romains ont été soulagés de mettre un terme à leur République, où le civisme s’était perdu (« du pain et des jeux ! », c’était tout ce qui intéressait désormais l’électorat) et qui avait déviant en guerres civiles permanentes. Avec déjà une immigration débridée (« Rome n’est plus dans Rome ! »). Ensuite il y a eu un âge d’or de deux siècles. On est là aujourd’hui !

On aura un empereur américain dans quelques décennies.

Rassurez-vous, la monarchie revient.
Et elle est pas contente.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 20:42

Il est fort probable que pendant un court laps de temps nous assistions à un retour des états nations souverains par réaction aux méfaits de l’idéologie mondialiste et l'application de sa doctrine dévastatrice.
Ce retour à un monde multipolaire va engendrer des tensions et des conflits conséquents,nous assisterons alors à ce qui s'est passé après la deuxième guerre mondiale;un traité de Rome à l’échelle planétaire qui se concrétisera par la mise en place d'une gouvernance mondiale et par la suite sa mutation en gouvernement mondial.(le laboratoire ou exemple a échelle réduite est l'union Européenne)
La paix et la sécurité sera effective pendant un certain temps,nous pourrons ainsi parler de pax romana planétaire.

Ce que j'exprime est une synthèse concise des allocutions multiples du post : La gouvernance mondiale"best of"
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mer 20 Oct 2010, 22:10

Bien sûr , il y a un problème d'identité non pas nationale, mais patriotique; le concept de nation doit être mis de côté, car il raisonne de tant d'errances et de souffrances qu'il n'est plus approprié pour la reconstruction d'une identité qui doit renouer avec le concept sain parce que socio-générationnel et parfaitement en résonance avec le principe fondateur de filiation. C'est le principe de filiation qui donne une substance d'ordre naturel à la légitimité...
Repenser la filiation dans cet ordre demande de rechercher les liens spirituels qui lient la "matricité" de la terre en l'homme que lui même transcende par sa vocation à rejoindre le Créateur.
On ne peut, au nom de notre éternité rejeter cette filiation "matricienne" et patricienne de notre origine animale; car ce qui fait que nous soyons des hommes, l'âme, ne doit pas nous faire oublier quelle nous est donnée alors qu'au moment de la réception nous sommes dans l'ordre exclusif de l'animalité.

La légitimité naturelle de notre filiation avec la terre vient d'abord de ce que ous lui sommes redevable de notre vie naturelle, biologique; c'est l'ordre voulu part Dieu. Nous devons en tenir compte.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 11:13

En raison des difficultés à poursuivre le débat sur l'engagement en politique du chrétien et sur tout ce qui concerne la vocation des peuples et du peuple Français, je déporte la discussion sur mon blog qui est attaché à mon site.

Merci de nous rejoindre dans lui; cette prise de position n'est en rien dressée contre Arnaud mais un constat d'évidence.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 11:32

Pour moi la vocation de la france c'est qu'elle doit retrouver ses racines culturelles développées avec le christianisme en tant que fille aînée de l'église (c'est pas rien vu que paul est remonté en grèce et a initié l'église en occident)
et cela avec notamment l'époque de charlemagne qui a unifié l'europe avec le christianisme
et la culture qui s'est développée en occident dans les monastères de l'église chrétienne
culture d'où est issue tout le monde moderne
y'a qu'à voir que c'est les carolingiens qui ont inventés l'écriture miniscule
et bien je soutiens que cet essor culturel de l'europe et sa dominaition sur le monde proviennent de ses racines chrétiennes
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 15:32

Alexis232 a écrit:
Extrait:

GENERATION FA8 : « Les rois ont fait la France. La France se défait sans les rois » Cette phrase de Maurras n’a jamais été autant d’actualité. La République n’a-t-elle pas montré ses limites ? Ne faudrait-il pas commencer à poser la question du changement de régime ?

Je ne crois pas que Jésus ait prôné un régime politique plutôt qu’un autre. ......

GENERATION FA8 : Que vous inspire la monarchie de Saint-Louis ?

Saint Louis, c’est évidemment le cas idéal : un homme de foi doublé d’un grand chef d’Etat, parce que sa vision politique était en permanence fécondée par sa foi. Maurras pensait qu’il fallait être « politique d’abord », à quoi Maritain répondait par « la primauté du spirituel ». Saint Louis, comme Jeanne d’Arc, nous prouvent qu’on ne construit politiquement rien de solide sans l’ancrer dans le roc de la foi (« les hommes d’armes combattent, mais c’est Dieu qui donne la victoire », disait la Pucelle). C’est le message que j’essaye dans mon livre, « La Vocation chrétienne de la France », de faire passer aux hommes et femmes politiques de notre temps.

Il me semble que le sens essentiel du mot "politique" est "Art de gérer la Cité".
L'Art signifiant : "ce qui est conforme à l' Ordre ou l'harmonie des choses". Il s'agit de gérer la Cité conformément aux Principes qui régissent l"Univers - c'est-à-dire non pas selon les conventions humaines mais selon les lois divines, lois qui procèdent de principes d'origine non humaine et qui s'imposent à tous, n'en déplaise aux modernes.

Le gouvernement idéal, est donc composé de personnes choisis selon leurs qualifications innées, et selon une hiérarchie spirituelle qui s'impose à tous puisqu'elle est conforme à la nature même des choses.
Schématiquement un pouvoir temporel établit selon un ordre royal soumis à une autorité spirituelle d'où il tire sa légitimité.

Toute tentative ou "expérience politique" autre est invariablement vouée à l'échec et à la destruction.
Le Phenix








Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 20:05

Il n'y a plus de vocation de la France, fille aînée de l'Eglise, ça veut rien dire du tout. La France est le pays le plus déchristianisé de la Planète.

La vocation de la France, c'est l'ultra matérialisme.

Une chaîne de tv comme (c)anal+ diffuse un feuilleton sordide, "maison close", des passages honteux ont été diffusé,
J'ai pu lire les réactions négatives sur la presse comme le Monde, pas sur la presse Chrétienne.

la presse étrangère se moque de nous, médusés de voir des gosses faire des manifs contre la réforme de la retraite, il faut être Français pour à 14 ans penser l'âge de la retraite..

Un média Espagnol dit.....

Bientôt les français vont nous inventer un truc....

Les manifestations de spermatozoïdes.....

C'est un peu cru, mais voilà l'image de la France.

Ce sont les Salafistes qui doivent se marrer, on nous disait de se méfier d'eux, Tout le monde nous disait que la France était menaçait par les Islamistes...... les Anglais, les Américains, tout le monde nous disait que nous étions menaçés...

Oui la France était menacée, elle était menacée... par les Français !!!

Les Salafistes peuvent rester tranquille ! comme quoi lol!


Dernière édition par Atomic le Jeu 21 Oct 2010, 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 20:10

Cher Atomic, c'est réaliste.

Et cela n'empêche pas un renouveau peu nombreux mais extrêmement qualitatif. Le renouveau sort de Marthe Robin, Marie-Dominique Philippe etc. Avant de mourir, l'arbre de France plantera de la sainteté dans les autres chrétientés du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 20:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Atomic, c'est réaliste.

Et cela n'empêche pas un renouveau peu nombreux mais extrêmement qualitatif. Le renouveau sort de Marthe Robin, Marie-Dominique Philippe etc. Avant de mourir, l'arbre de France plantera de la sainteté dans les autres chrétientés du monde.

Sincèrement, j'espère aussi comme tout. J'aime Marthe Robin, j'ai de l'admiration pour l'enseignement de Marie Dominique Philippe,

mais quel drôle de pays dans lequel nous vivons !

voir ça, c'est attristant.

à commencer par ces cégétistes, dont ce ne sont pas les plus à plaindre qui mettent le bazar, les gars de chez Total sont très grassement payés, ce sont les mêmes qui peuvent regarder (c)anal+

en ce moment à cause des mouvements sociaux, ce sont 1500 emplois par jour qui se perdent en France, merci CGT et autres syndicats pourris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 20:45

La France n'a peut-être plus de rôle déterminant à jouer au niveau temporel (politique) cependant au niveau spirituel la France à bien une vocation qui peut se traduire par le meilleur comme par le pire suivant les périodes.
Des pays comme l'Inde le Brésil ou la Chine ne peuvent pas incarner ce rôle de "phare des nations" universellement écouté et entendu (France éducatrice des sociétés dont parlait le pape Jean-Paul II.) car ils n'ont pas et n'auront pas l'aura et le "chrisme" d'un pays comme la France qui encore une fois est capable du meilleur comme du pire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 20:50

Alexis232 a écrit:
La France n'a peut-être plus de rôle déterminant à jouer au niveau temporel (politique) cependant au niveau spirituel la France à bien une vocation qui peut se traduire par le meilleur comme par le pire suivant les périodes.
Des pays comme l'Inde le Brésil ou la Chine ne peuvent pas incarner ce rôle de "phare des nations" universellement écouté et entendu (France éducatrice des sociétés dont parlait le pape Jean-Paul II.) car ils n'ont pas et n'auront pas l'aura et le "chrisme" d'un pays comme la France qui encore une fois est capable du meilleur comme du pire.

La France restera comme un phare dans l'Histoire, je n'ai aucun doute là-dessus.

Non plus cependant comme force agissante, mais elle sera pour les siècles à venir ce que la Grèce a été pour elle pendant des siècles, dont l'héritage lui a permis de se hisser au plus haut degré de civilisation.

A ce titre, effectivement, la France sera comme ces étoiles qui continuent, pour nous, de briller bien après leur extinction réelle.

A vrai dire, on peut lui appliquer cette célèbre réplique d'Obi-Wan Kenobi : "Si tu me terrasses, je deviendrai bien plus puissant que tu ne pourrais jamais l'imaginer".

Et de ce point de vue, on peut dire que les dons de Dieu sont sans repentance, comme le répète Pierre Aubrit St Pol.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 21:26

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
La France n'a peut-être plus de rôle déterminant à jouer au niveau temporel (politique) cependant au niveau spirituel la France à bien une vocation qui peut se traduire par le meilleur comme par le pire suivant les périodes.
Des pays comme l'Inde le Brésil ou la Chine ne peuvent pas incarner ce rôle de "phare des nations" universellement écouté et entendu (France éducatrice des sociétés dont parlait le pape Jean-Paul II.) car ils n'ont pas et n'auront pas l'aura et le "chrisme" d'un pays comme la France qui encore une fois est capable du meilleur comme du pire.

La France restera comme un phare dans l'Histoire, je n'ai aucun doute là-dessus.

Non plus cependant comme force agissante, mais elle sera pour les siècles à venir ce que la Grèce a été pour elle pendant des siècles, dont l'héritage lui a permis de se hisser au plus haut degré de civilisation.

A ce titre, effectivement, la France sera comme ces étoiles qui continuent, pour nous, de briller bien après leur extinction réelle.

A vrai dire, on peut lui appliquer cette célèbre réplique d'Obi-Wan Kenobi : "Si tu me terrasses, je deviendrai bien plus puissant que tu ne pourrais jamais l'imaginer".

Et de ce point de vue, on peut dire que les dons de Dieu sont sans repentance, comme le répète Pierre Aubrit St Pol.

Exact salut

Cependant la Grèce a joué un rôle déterminant et universaliste seulement au niveau de la raison tandis que la France a joué un rôle bien plus important dans le sens
ou l'on parle de spiritualité ou plutôt de la vérité ultime proclamée au monde entier.
La France a eu ce genie de savoir allier la raison des Grecques avec la révélation,elle a su faire cette "synthèse" grâce à ses savants, théologies et saints...elle est dans ce sens la fille aînée de l’église car elle a su allier(la première en tant que nation) la plus haute spiritualité révélé avec la raison.(Sorbonne,scolastique etc)
La France est la première héritière des Grecques et des évangiles (à la fois),une combinaison qu'elle a su maîtriser à merveille et communiquer au monde à travers ses artistes,hommes d'églises et savants.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 21:36

Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 21:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Par exemple en Italie la plupart des gens pensent que la France a joué,joue et doit jouer un rôle particulier Very Happy
C'est peut-être une erreur de penser cela pourtant je pense que chaque pays à une vocation particulière petite ou grande peu importe...les pays sont comparables à des êtres humains ayants des personnalités et des dons différents.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Jeu 21 Oct 2010, 22:12

C'est un mythe. A chaque génération, la personnalité d'un pays peu changer. Les français d'aujourd'hui, façonnés par mai 68, n'ont rien de commun avec ceux de 1914 qui, s'ils vivaient ensemble, seraient qualifiés par eux de fascistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 00:19

Le Cardinal Eugenio Pacelli, futur Pie XII.

"Car, mes frères, les peuples, comme les individus, ont aussi leur vocation providentielle ; comme les individus, ils sont prospères ou misérables, ils rayonnent ou demeurent obscurément stériles, selon qu'ils sont dociles ou rebelles à leur vocation.

Le passage de la France dans le monde à travers les siècles est une vivante illustration de cette grande loi de l'histoire de la mystérieuse et pourtant évidente corrélation entre l'accomplissement du devoir naturel et celui de la mission surnaturelle d'un peuple."




Ceci dis je ne n'attends pas le grand monarque ou la résurgence d'une France rayonnante comme autre fois...je pense que chaque peuple a une vocation particulière.


Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 07:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Presque tous ont séjourné à Paris .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 07:07

boudo a écrit:


Presque tous ont séjourné à Paris .

Et à Bologne, Rome ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 08:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 09:06

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.
Salut Philippe,

si on prends les pays limitrophes de la France (et RU qui est "maritimement limitrophe"), effectivement on en trouvera un, à chaque fois, qui a été "meilleur" ou "plus grand" que la France dans un domaine (science, philosophie, architecture, musique, empire etc...) mais globalement j'ai du mal à voir le Royaume de France comme ayant été une puissance "secondaire" en tout...

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 09:16

nilamitp a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.
Salut Philippe,

si on prends les pays limitrophes de la France (et RU qui est "maritimement limitrophe"), effectivement on en trouvera un, à chaque fois, qui a été "meilleur" ou "plus grand" que la France dans un domaine (science, philosophie, architecture, musique, empire etc...) mais globalement j'ai du mal à voir le Royaume de France comme ayant été une puissance "secondaire" en tout...

Shocked

Je n'ai jamais dit qu'elle avait été secondaire. Au contraire elle a été au premier rang dans bien des domaines, mais toute sa grandeur culturelle, intellectuelle, spirituelle s'est bâtie en relation avec le reste de l'Europe occidentale.
C'est pourquoi on ne peut pas parler de la France sans parler de l'Europe, et inversement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 10:51

ça reste à discuter car en matière de philosophie de l'histoire et de vérité historique
vous conviendrez que notre point de vue sur les évènements et même les grandes périodes historiques notre regard dépend beaucoup de l'environnement culturel qui façonne les idéologies avec une pression très forte

pour ma part je persiste à dire que cet héritage culturel de la france est à l'état latent et qu'il peut être revitalisé de manière certaine
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 10:58

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.

L'Italie de la Renaissance n'est-elle pas la soeur aînée de la France ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 11:47

x
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 11:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.

L'Italie de la Renaissance n'est-elle pas la soeur aînée de la France ?

Soyons clairs : je ne nie ni les mérites de l'Italie, ni ceux de l'Allemagne, de l'Angleterre, de l'Espagne.

Ce que je dis, c'est que la France a eu et garde une image particulièrement rayonnante. C'est pour cela que nous sommes le premiers pays touristique du monde.
On peut faire toutes les nuances qu'on veut, vanter tous les mérites des autres pays d'Europe, qui sont grands, et souvent dépassent ceux de la France dans tel ou tel domaine : l'Angleterre a été plus vite dans le domaine politique et institutionnel, l'Italie dans la renaissance des arts, l'Allemagne a plus de prestige pour la musique, etc...

Mais que veux-tu que je te dises ? Il semble que dans l'histoire de l'Europe, la France a assuré le spectacle. Et ce genre de choses reste.

Je pense, surtout, que la France a su toujours représenter une sorte de synthèse de l'Europe. Sans être forcément à la base des découvertes et des progrès, elle a su les mélanger pour obtenir la bonne alchimie, j'imagine, qui lui a donné cette image de prestige.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 12:42

Ok. Sur ce point ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 12:49

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.

L'Italie de la Renaissance n'est-elle pas la soeur aînée de la France ?

Soyons clairs : je ne nie ni les mérites de l'Italie, ni ceux de l'Allemagne, de l'Angleterre, de l'Espagne.

Ce que je dis, c'est que la France a eu et garde une image particulièrement rayonnante. C'est pour cela que nous sommes le premiers pays touristique du monde.
On peut faire toutes les nuances qu'on veut, vanter tous les mérites des autres pays d'Europe, qui sont grands, et souvent dépassent ceux de la France dans tel ou tel domaine : l'Angleterre a été plus vite dans le domaine politique et institutionnel, l'Italie dans la renaissance des arts, l'Allemagne a plus de prestige pour la musique, etc...

Mais que veux-tu que je te dises ? Il semble que dans l'histoire de l'Europe, la France a assuré le spectacle. Et ce genre de choses reste.

Je pense, surtout, que la France a su toujours représenter une sorte de synthèse de l'Europe. Sans être forcément à la base des découvertes et des progrès, elle a su les mélanger pour obtenir la bonne alchimie, j'imagine, qui lui a donné cette image de prestige.


Voila! je ne disais rien de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 13:25

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Alexis, je ne suis pas sûr que vous ayez raison d'attribuer ce don à la France. Pour ma part, je l'attribuerai plutôt à l'Europe. Saint Albert le grand, Saint Bonaventure, saint Thomas, sont des savants européens (Italiens, Allemands, espagnols etc./)

Pour revenir à ce que je disais plus haut, la France est l'équivalent européen de l'Athènes grecque.

La plupart des grands noms de la science et de la philosophie grecques n'étaient pas athéniens. De même Athènes ne fut pas la plus grande puissance coloniale grecque.

Pourtant, quand on parle Grèce antique, on pense Athènes. Parce qu'Athènes c'est le Parthénon, c'est l'histoire tourmentée d'une grande puissance lumineuse, qui attira les penseurs.
La France a ce rôle de représentation. C'est elle qui a le plus foisonnant patrimoine culturel, c'est le pays le plus visité au monde.

L'Italie de la Renaissance n'est-elle pas la soeur aînée de la France ?

Soyons clairs : je ne nie ni les mérites de l'Italie, ni ceux de l'Allemagne, de l'Angleterre, de l'Espagne.

Ce que je dis, c'est que la France a eu et garde une image particulièrement rayonnante. C'est pour cela que nous sommes le premiers pays touristique du monde.
On peut faire toutes les nuances qu'on veut, vanter tous les mérites des autres pays d'Europe, qui sont grands, et souvent dépassent ceux de la France dans tel ou tel domaine : l'Angleterre a été plus vite dans le domaine politique et institutionnel, l'Italie dans la renaissance des arts, l'Allemagne a plus de prestige pour la musique, etc...

Mais que veux-tu que je te dises ? Il semble que dans l'histoire de l'Europe, la France a assuré le spectacle. Et ce genre de choses reste.

Je pense, surtout, que la France a su toujours représenter une sorte de synthèse de l'Europe. Sans être forcément à la base des découvertes et des progrès, elle a su les mélanger pour obtenir la bonne alchimie, j'imagine, qui lui a donné cette image de prestige.


Je prends en marche ce train qui m'intéresse, sans avoir lu ce qui précède...
Je partage l'opinion exprimée par Philippe pour ce qui du passé; j'ajouterais que la position géographique à la fois "finisterre" et carrefour -ainsi que sa forme hexagonale!- de la France me parait avoir favorisé sa nature "résumant" le génie européen.
Parce qu'aucun pays me semble-t-il, n'a cumulé autant de génies dans autant de domaines.

Pour ce qui est du rayonnement de la France, il est pê bien toujours là, mais avec la palme de l'humanisme athée qui caractérise peu ou prou l'Europe et l'Occident en général... Et cela a de quoi interloquer quelques nations lointaines, qui ont eu par le passé des liens plus ou moins forts liés à une histoire commune (du même côté ds une bagarre):
- ainsi les libanais n'ont-ils pas compris la lâcheté de la France mitterrandienne (= à des annnées-lumière des croisades et de la solidarité entre nations chrétiennes) incapable de désigner clairement la Syrie comme le pyromane de service;
- ainsi les serbes ont-ils en vain espéré que la France, leur grande alliée en 14-18 (ils doivent se souvenir un peu, les serbes, de Franchet d'Esperey...), les soutienne dans une confrontation avec des musulmans bosniaques et albanais (où ils n'avaient certes pas le beau rôle...) où l'on voit aujourd'hui les dégâts irréparables d'une neutralité contre-nature qui méconnait le balancier d'une histoire séculaire où les musulmans (slaves convertis) sont perçus comme les collabos des ottomans opresseurs et esclavagistes.
- Haiti même, dont les manifestations de foi en Dieu au milieu des gravats ont du indisposer plus d'un français déchristianisé confortablement enfoui dans son canapé.
... et on pourrait certainement trouver d'autres exemples où le crédit français est à la baisse.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 13:34

Karl a écrit:

- ainsi les serbes ont-ils en vain espéré que la France, leur grande alliée en 14-18 (ils doivent se souvenir un peu, les serbes, de Franchet d'Esperey...), les soutienne dans une confrontation avec des musulmans bosniaques et albanais (où ils n'avaient certes pas le beau rôle...) où l'on voit aujourd'hui les dégâts irréparables d'une neutralité contre-nature qui méconnait le balancier d'une histoire séculaire où les musulmans (slaves convertis) sont perçus comme les collabos des ottomans opresseurs et esclavagistes.

Il ne faut pas oublier que 4 siècles avant 1914, l'alliance turque de François Ier n'a pas favorisé l'absence de musulmans dans les balkans.

Dans la région, disons-le, entre la prise de Constantinople en 1204 et le copinage avec la Sublime Porte, on a toujours fait un peu n'importe quoi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 14:14

Philippe Fabry a écrit:

Il ne faut pas oublier que 4 siècles avant 1914, l'alliance turque de François Ier n'a pas favorisé l'absence de musulmans dans les balkans.

Dans la région, disons-le, entre la prise de Constantinople en 1204 et le copinage avec la Sublime Porte, on a toujours fait un peu n'importe quoi.


François 1er... Une alliance stratégique de quasi-pure forme cynique; a-t-on vu -à part des raids navals conjoints sur les côtes espagnoles ou italiennes- une armée française et ottomane combattre ensemble Charles Quint dans une engagement d'envergure?
Et je doute fort que "alliance" (que les européens de l'époque reprochaient au roi avec le même cynisme...) ait eu beaucoup d'effet sur la conquête des balkans par les ottomans (je sais: Mohacs, 1526, c'est juste au moment des premières tractations, et comme par hasard, le roi de Hongrie est beau-frere de Charles V)

Et puis, je parlais des serbes, d'une amitié qui datait de 14-18, pas de ce qui a pu se passer au XVIème siècle.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 16:29

Je voudrais vous mettre un tableau d'un artiste de mes amis. Il a voulu exprimer la France au pied de la croix.

Et je trouve son tableau extrêmement proche de la réalité actuelle. Elle s'est détournée de Dieu, du Christ et souffre dans sa chair et son âme.

Se retournera-t-elle vers Dieu ?


Qu'en pensez vous ?

Citation :
Cher Arnaud,
je voulais peindre une Marianne avec un bonnet phrygien, elle est à genoux, dévêtue (rien d'érotique) ou la tunique en lambeau et elle porte les stigmates...soit elle est les bras ballant et tète bêche ou implorant le ciel les bras levés.
Le sol est rouge sang le ciel est orageux, et la vierge descend du ciel dans une lueur éclatante.
Je me pose la question pour les stigmate, car c'est en général pour les Saints, mais là mon idée c'est de faire le lien
avec la passion du christ et d'avoir une France anéanti, blessé à mort...

Donc si tu ressents



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 16:37

Je n'aime pas
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 16:52

J'aime et j'espère que la vierge finira son geste et guérira la France.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 16:58

J'aime aussi.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 17:25

I love you j'aime beaucoup. Un grand Merci à l'artiste.
J'y vois une France blessée à mort, mais aussi une Espérance en Celle qui veille et assiste à son martyr et qui la relèvera en lui redonnant "vie".
La France replongera dans l'eau de son baptême, celui du Sang de notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 18:21

Plus je regarde ce tableau, plus je le trouve prophétique.
J'aime beaucoup, beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 18:51

Je mets la prophétie, hélas apocryphe, de Marthe Robin. Ce tableau l'illustre :
Citation :
La France tombera très bas. Plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil (…) Il n'y aura plus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu et criera vers Lui, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l'Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l'Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier.




[i][center]Marthe Robin en 1936,
"France réveille-toi", p.178 (éd. L'Icône de Marie).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 22:01

la vérité est que c'est le fil qui est la production artistique
je note que vous êtes toujours ambivalent sur la prophétie de marthe robin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 22 Oct 2010, 22:24

J'aime bien !

La dimension flouté des couleurs bleu blanc rouge reflètent bien la période troublée que nous traversons,comme un brouillard plein d'incertitudes...mais grâce à Dieu ces incertitudes sur le temporel ne sont rien face aux certitudes spirituelles que nous avons. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Sam 23 Oct 2010, 12:22

non
l'auteur de cette toile n'est pas un artiste
c'est juste un décorateur
l'artiste c'est celui qui a inspiré cette production
Revenir en haut Aller en bas
lilian_f



Masculin Messages : 372
Inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Dim 24 Oct 2010, 19:00

Bonjour Arnaud, Ma question est peut être naïve, mais pourquoi la prophétie de Marthe Robin est apocryphe ?


Dernière édition par lilian_f le Lun 25 Oct 2010, 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Dim 24 Oct 2010, 19:09

lilian_f a écrit:
Bonjour Arnaud, Ma question est peut etre na¨ve, mais pourquoi la prophetie de Marthe Robin est apocryphe ?

C'est un spécialiste de Marthe qui est venu nous le dire dans ce sujet (vers son milieu). D'où son changement de titre en "apocryphe" :

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/prophetie-apocryphe-de-marthe-robin-sur-la-france-t1460.htm?highlight=apocryphe

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mar 26 Oct 2010, 13:10

Cher lilian
si vous aviez été là à ce moment-là
vous auriez vu qu'il s'est produit un phénomène surnaturel sur ce sujet
car du moment que j'ai commencé à approfondir la discussion sur la prophétie de marthe robin
d'un seul coup la simple remarque d'un intervenant étranger a transformé la titre du sujet pourtant lancé par arnaud et qui fût le premier sujet sur lequel j'ai écrit ici et d'ailleurs c'est en cherchant des infos sur marthe robin que j'avais trouvé le forum docteur angélique
je m'en souviens très bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mar 26 Oct 2010, 13:13

Si vous voulez plus de précisions sur ces"phénomènes étranges"
regardez le fil "la france est-elle la fille aînée de l'église"
qui fût également le lieu d'une rude bataille
Revenir en haut Aller en bas
lilian_f



Masculin Messages : 372
Inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Mar 26 Oct 2010, 13:25

romuald1972 a écrit:
Si vous voulez plus de précisions sur ces"phénomènes étranges"
regardez le fil "la france est-elle la fille aînée de l'église"
qui fût également le lieu d'une rude bataille

merci, je vais voir cela...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 29 Oct 2010, 08:45

Citation :
joachim bouflet a écrit:
Bonsoir
je suis effaré de voir que l'on fantasme toujours sur cette "prophétie" de Marthe Robin dont on ne connaît pas la source (elle n'apparaît nullement dans les milliers de pages du dossier de canonisation)...Je sais que l'on prête beaucoup aux saints - et à Marthe, en particulier - en matière de prédictions, mais là cela dépasse l'entendement... Il me paraît plus sain de se référer à ses très beaux textes sur la prière, la charité etc. qui nous incitent à œuvrer pour le Royaume...

Si la référence est Bouflet alors tout est faux....

Ce monsieur, frère de lait de Mgr Brincart, est connu dans les milieux catholiques les plus autorisés et les moins suspects de conservatisme nostalgique, pour être le plus déshonnêtes de écrivains...
Il a eu un rôle très malsain dans la gestion des apparitions de l'Ile Bouchard qu'il a combattu...
D'autres part, il est gravement suspecté de liens condamnables avec les milieux des occultismes. Ayant été confondu de malhonnêteté intellectuelle si évidente qu'il subit une mise en marginalité de la plus part des milieux catholiques sauf des courants les plus durs dans le progressisme...

On sait qu'il s'inscrit dans celui de Jacques Duquesne très opposé à la Vierge Marie...
Une grande partie de ses interventions ces dernières années a consisté à jeter la confusion dans tous les milieux de mariologie y compris les lieux dument reconnus.
Il doit sa "carrière" livresque à son frère de lait qui se mord régulièrement les doigts de l'avoir aidé.
Faire référence à cet homme, c'est comme si on demandait à Lucifer de faire un discours en vérité sur l'humilité.

Il faut vérifier vos sources.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
lilian_f



Masculin Messages : 372
Inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: la vocation de la France   Ven 29 Oct 2010, 11:21

Merci Pierre Aubrit St Pol pour cette intervention.
où et vers qui se tourner pour avoir le fin mot de cette histoire ?
y a t'il une institution ayant autorité pour certifier ou non la prophétie de Marthe Robin ?
Revenir en haut Aller en bas
 
la vocation de la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» la « vocation du mariage » Par St Josémaria Escriva!
» Pour ceux qui cherchent leur vocation
» Sainte Agnès Vierge et Martyre, commentaire du jour "Le mystère de la vocation"
» Rappel sur la vocation de Te Deum
» Cet appel est-il « pour tous »? La sainteté, une vocation pour tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: