DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La visite de Nicolas Sarkozy à Rome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 16:33

Sujet prélablement posté par Arc-en -ciel dans les dernières nouvelles.
Citation :
La France a 2000 ans d’histoire commune avec l’Eglise, affirme N. Sarkozy
Discours du président français à l’ambassade de France près le Saint-Siège

ROME, Vendredi 8 octobre (ZENIT.org) - Le président français Nicolas Sarkozy, en visite au Saint-Siège ce 8 octobre, a évoqué les 2000 ans d'histoire commune entre la France et l'Eglise.

Dans un discours prononcé au cours du déjeuner qu'il a présidé à la Villa Bonaparte, l'ambassade de France près le Saint-Siège, le président français a aussi évoqué la présence des chrétiens en Terre Sainte comme « cruciale pour l'avenir du christianisme ».

Devant le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, et une trentaine de prélats présents à ce déjeuner, Nicolas Sarkozy a rappelé que la France et le Saint-Siège partageaient « un trésor inestimable de valeurs morales, de culture, de civilisation qui sont inscrites au cœur de son identité ».

Il a notamment évoqué les « causes communes » que servent l'Eglise et la République Française : la justice, l'équilibre, la paix et la fraternité. « Pourquoi ne travailleraient-elles pas ensemble ? », a-t-il ajouté en précisant néanmoins que chacune devait travailler avec les « moyens » qui lui sont propres : « Je crois à la distinction du spirituel et du temporel comme un principe de liberté. Je crois à la laïcité comme un principe de respect », a-t-il affirmé.

L'avenir du christianisme en Terre Sainte

A quelques jours de l'ouverture du Synode pour le Moyen-Orient, le président français a aussi voulu souligner le caractère « crucial » pour « l'avenir du christianisme » et pour la « paix » de « la présence des chrétiens en Terre Sainte ».

« Comment croire au dialogue si les chrétiens d'Orient, qui ont toujours été un pont entre les communautés, ne peuvent plus accomplir cette mission ? », a-t-il affirmé. « Comment ne pas voir que le respect de la diversité est la clé de l'avenir d'un Moyen-Orient où pendant tant de siècles toutes les religions et toutes les cultures ont vécu ensemble ».

Un monde gouverné par la spéculation n'est pas viable

Le président français a enfin estimé que l'Église et la République française pouvaient travailler pour « proposer à l'humanité un sort meilleur que celui qui lui semble promis aujourd'hui par l'accumulation de tant de déséquilibres et d'injustices ».

Evoquant la crise financière de 2008, il a rappelé qu'un « monde uniquement gouverné par la rente, la spéculation, l'appât du gain à court terme et, disons-le, par l'égoïsme et le cynisme, n'est pas viable ».

« Réguler la finance pour éviter que la folie spéculative n'entraîne une fois encore le monde au bord du gouffre, en finir avec les paradis fiscaux, taxer les transactions financières pour avoir les moyens d'arracher les pays les plus pauvres à la misère, c'est un impératif moral ! », a-t-il déclaré.

« Lutter contre l'immigration illégale qui produit tant de détresse et de drames, qui prive les pays les plus pauvres de leurs forces vives, c'est un impératif moral ! », a-t-il ajouté.

Et de citer Péguy : « La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'espérance (...) Cette petite espérance qui n'a l'air de rien du tout ».

« Au milieu des difficultés de toutes sortes, c'est en nous-mêmes d'abord qu'il nous faut faire vivre l'espérance », a-t-il ajouté. « C'est depuis toujours la vocation de la France. C'est depuis toujours la mission de l'Église ».

Marine Soreau

Voyez comment Sarko rampe pour récupérer quelques voies.

Immaginer se qu'il ferait si nous étions majoritaires !

Si nous voulons une politique plus catholique, une seule solution : l'EVANGELISATION.





Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 16:43

Je verrais bien le catholicisme, déclaré comme religion d'état...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 16:54

Loup Ecossais a écrit:
Je verrais bien le catholicisme, déclaré comme religion d'état

L'important ce sont les faits, la législation.

Celle-ci ne sera fortement influencée que si nous sommes les plus nombreux.

Et pour cela, il ne sert à rien de réver des temps révolus. La seule solution, c'est l'Evangélisation.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 17:02



A une époque, ils étaient reçus plus rudement.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 17:17

SJA a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Je verrais bien le catholicisme, déclaré comme religion d'état

L'important ce sont les faits, la législation.

Celle-ci ne sera fortement influencée que si nous sommes les plus nombreux.

Et pour cela, il ne sert à rien de réver des temps révolus. La seule solution, c'est l'Evangélisation.
Certes. Mais dès qu'un chrétien pointe le nez, toute l'intelligentsia pousse le tollé, sous prétexte de laïcité. Nos églises tombent en ruine, mais l'état finance la construction de nouvelles mosquées. On marche sur la tête...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 17:41

Loup Ecossais a écrit:
Certes. Mais dès qu'un chrétien pointe le nez, toute l'intelligentsia pousse le tollé, sous prétexte de laïcité. Nos églises tombent en ruine, mais l'état finance la construction de nouvelles mosquées. On marche sur la tête...

Que nous importe un tollé.

Comment était accueilli Saint Paul ?

Comment étaient accueillis les fondateurs de l'Eglise ? Avec des allumettes !

Il faut bien comprendre qu'en France, on est en terrain hostile. Il faut être offensif et non nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Lun 11 Oct 2010 - 23:39

Bruno Frappat , ancien collaborateur de " Le Monde " , ancien directeur du journal " La Croix " a été invité à accompagner le président Sarkozy lors de la visite-éclair de ce dernier au Vatican . Sous le titre " Un saut à Rome " , le journaliste fait un compte-rendu sans prétention de son ( très ) court séjour , dans " La Croix " du lundi 11 octobre 2010 , page 18 . Le président l'a présenté au pape comme " ancien directeur de " La Croix " , journal catholique " .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 9:08

[quote="SJA"]
Citation :

Voyez comment Sarko rampe pour récupérer quelques voies.

Immaginer se qu'il ferait si nous étions majoritaires !

Si nous voulons une politique plus catholique, une seule solution : l'EVANGELISATION.



M. Sarkozy m'a bcp déçu, mais je vous trouve bien injuste; l'électorat catholique n'est en effet pas si important qu'il vaille de prendre des risques! Or en France, c'est prendre des risques considérables que de s'afficher avec le pape.
Et depuis quand un président avait-il affiché un pareil intérêt pour l'Eglise et le christianisme? Pour les chrétiens d'Orient? Toute la gauche française, l'intelligentsia (c'est presque superposable) s'en désintéressent, à la grande lamentation des catholiques...
Même à supposer que l'intérêt de M. Sarkozy soit feint -ce que je ne crois pas-, n'est-ce pas bon à prendre?





Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 9:10

[quote="Karl"]
SJA a écrit:

Citation :

Voyez comment Sarko rampe pour récupérer quelques voies.

Immaginer se qu'il ferait si nous étions majoritaires !

Si nous voulons une politique plus catholique, une seule solution : l'EVANGELISATION.



M. Sarkozy m'a bcp déçu, mais je vous trouve bien injuste; l'électorat catholique n'est en effet pas si important qu'il vaille de prendre des risques! Or en France, c'est prendre des risques considérables que de s'afficher avec le pape.
Et depuis quand un président avait-il affiché un pareil intérêt pour l'Eglise et le christianisme? Pour les chrétiens d'Orient? Toute la gauche française, l'intelligentsia (c'est presque superposable) s'en désintéressent, à la grande lamentation des catholiques...
Même à supposer que l'intérêt de M. Sarkozy soit feint -ce que je ne crois pas-, n'est-ce pas bon à prendre?


Ah bien voilà cher KARL, grace à vous nous avons trouvé quelqu'un sur qui la manoeuvre de Sarkozy a marché.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 10:24

SJA a écrit:

Ah bien voilà cher KARL, grace à vous nous avons trouvé quelqu'un sur qui la manoeuvre de Sarkozy a marché.


RV aux prochaines présidentielles...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 10:52

Cette visite est simplement scandaleuse dans sa forme comme dans son fond.

Il est cependant normal qu'un chef d'état rende visite à un autre chef d'état pour s'entretenir d'affaires d'état.

Mais il est anormal qu'un chef religieux qui est contre l'avortement, la contraception, le divorce..., la laïcité et j'en passe recoive un personnage qui est pour et qui favorise des religions concurrentes. Ou alors on reconnait qu'il s'agit là de relativisme.

Il est anormal que le président d'un pays républicain, démocratique, laïc montre des signes d'allégance à un monarque religieux absolu opposés aux fondements de la démocratie, de la république, de la séparation des églises et de l'état (laïcité) et pis encore donne des signes ostensibles de foi que bien entendu personne ne lui conteste (si toutefois il en a une) sur le plan privé. Pire encore accepte ce qui ressemble bien à une convocation. C'est contraire à la constitution et aux règles de la fonction.
A quand l'équivalent dans une mosquée, une synagogue, un temple boudhiste, maçonnique ou au parti communiste?

Car faut-il le rappeler la France, qu'on le veuille ou non, est depuis longtemps un pays multiculturel, multipartisan et multicultuel. Et faut-il aussi rappeler que le premier (Concordat) acte de séparation des pouvoirs temporels et spirituels (base de la laïcité) date de... François Ier. Faut-il aussi rappeler qu'aucun président de la République depuis de Gaulle ne s'est autorisé un tel écart.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 10:57

Quand Sarko va au CRIF tout le monde ferme sa gueule mais quand il va voir le Pape, on a le droit au laïcard FM adepte de la repentance et du multiculturalisme…

http://www.youtube.com/watch?v=44U7IgGPa5Y&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 10:59

adamev a écrit:
Faut-il aussi rappeler qu'aucun président de la République depuis de Gaulle ne s'est autorisé un tel écart.


Non c'est inutile en effet; Very Happy
et pour ce qui est des écarts, le vôtre propre (francmac et prétendument catho) ne vous autorise pas à reprocher celui -si c'en est un- de M. Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:14

Double erreur :

Le Crif n'est pas une mosquée ou une église, ni une synagogue, ni un temple.
Le citoyen que je suis est fondé à juger le président qu'il est.
De plus mon cher Karl je ne pense pas avoir de leçon à recevoir du divorcé supposé catholique que vous prétendez être. Commencez donc par régulariser votre situation aux yeux de Rome avant celà.
Pour info... tout franc-mac que je suis, et méprisable faux catholique à vos yeux, nous allons bientôt, mon épouse et moi, célébrer nos noces d'or... et donc recevoir les félicitations du maire et la bénédiction bienveillante de notre curé qui n'est pas ausi bête que vous l'êtes.


Dernière édition par adamev le Mar 12 Oct 2010 - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:17

[quote="adamev"]

Citation :
Mais il est anormal qu'un chef religieux qui est contre l'avortement, la contraception, le divorce..., la laïcité et j'en passe recoive un personnage qui est pour et qui favorise des religions concurrentes. Ou alors on reconnait qu'il s'agit là de relativisme.

Le contraire du relativisme, ce n'est pas de bouder ceux qui ne pensent ou croient pas comme vous, c'est de rester soi-même.
Et quand votre évêque vient rendre visite à votre loge, vous lui en faites reproche, aussi? J'avais cru comprendre que ça flattait plutôt votre égo de franmac/catho?


Citation :
Il est anormal que le président d'un pays républicain, démocratique, laïc montre des signes d'allégance à un monarque religieux absolu opposés aux fondements de la démocratie, de la république, de la séparation des églises et de l'état (laïcité) et pis encore donne des signes ostensibles de foi que bien entendu personne ne lui conteste (si toutefois il en a une) sur le plan privé. Pire encore accepte ce qui ressemble bien à une convocation. C'est contraire à la constitution et aux règles de la fonction.

Où y-a-t-il un signe d'allégeance? M. Sarkozy avait-il la corde au cou? Il a simplement répété ce qu'il disait en début de mandat, à savoir son désir de collaboration avec l'Eglise.


Citation :
A quand l'équivalent dans une mosquée, une synagogue, un temple boudhiste, maçonnique ou au parti communiste?

Le catholicisme est la tradition religieuse majoritaire de la France depuis 2000 ans, pas les susnommés; des représentants du gouvernement assistent régulièrement à des manifestations organisées par des institutions juives; quant au PCF, il a participé au gouvernement, et la France ne s'en est pas mieux portée.


Citation :
Car faut-il le rappeler la France, qu'on le veuille ou non, est depuis longtemps un pays multiculturel, multipartisan et multicultuel.

La France existe depuis plus longtemps que votre berceau. Et l'histoire commençe avant 1789.
En 1900, les statistiques officielles donnaient 850 étrangers environ...

Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:23

Citation :
Le Crif n'est pas une mosquée ou une église, ni une synagogue, ni un temple.

Les politiques peuvent assister ainsi que le Président au dîner du Crif qui a des intérêts étranger au notre mais ne peut pas voir le Pape parce que la France a des origines chrétiennes ?

Goldnadel explique ce qu'est le CRIF
http://www.youtube.com/watch?v=Zg4fiVZNORw
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:26

[quote="adamev"]Double erreur :

Citation :
Le Crif n'est pas une mosquée ou un église
Le citoyen que je suis est fondé à juger le président qu'il est.

Le citoyen que je suis est fondé lui aussi à juger positivement certains de ses actes.


Citation :
De plus mon cher Karl je ne pense pas avoir de leçon à recevoir du divorcé supposé catholique que vous prétendez être. Commencez donc par régulariser votre situation aux yeux de Rome avant celà.
Pour info... tout franc-mac que je suis, et méprisable faux catholique à vos yeux, nous allons bientôt, mon épouse et moi, célébrer nos noces d'or... et donc recevoir les félicitations du maire et la bénédiction bienveillante de notre curé qui n'est pas ausi bête que vous l'êtes.


Remuer le couteau où ça fait mal, hein?
Ma situation est régularisée puisque le premier mariage de mon épouse est déclaré nul et que je m'abstiens de communier; et je vous félicite, votre épouse et vous, pour votre longue fidélité.
Vous pouvez donc sans risque recevoir mes leçons.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:29

La France existe depuis plus longtemps que votre berceau. Et l'histoire commençe avant 1789. En 1900, les statistiques officielles donnaient 850 étrangers environ...

Complètement idiot... Ma famille existe depuis 1146 (première mention) d'origine angevine branche lorraine... j'ai donc probablement du sang arabe, allemand, p.e viking dans les veines... et je suis certainement loin d'être le seul dans ce cas.

Quant à la tradition religieuse laissez-moi sourire... l'église catholique n'existe que depuis Constantin... et l'évangélisation du pays s'est faite lentement à partir du 3eme siècle et ne s'est imposée qu'à l'aide de moults bûchers dont certains br^laient encore au XIIème siècle. Et à voir le résultat c'est plutôt raté.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:29

adamev a écrit:
Cette visite est simplement scandaleuse dans sa forme comme dans son fond.

Il est cependant normal qu'un chef d'état rende visite à un autre chef d'état pour s'entretenir d'affaires d'état.

Mais il est anormal qu'un chef religieux qui est contre l'avortement, la contraception, le divorce..., la laïcité et j'en passe recoive un personnage qui est pour et qui favorise des religions concurrentes. Ou alors on reconnait qu'il s'agit là de relativisme.

Jésus était contre la prostitution, ça ne l'a jamais empêché de discuter avec des p***.

Curieux qu'un franc-mac face au Pape les mêmes reproches que faisaient les pharisiens au Christ. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:30

Citation :
En Christ a écrit:
Citation :
Le Crif n'est pas une mosquée ou une église, ni une synagogue, ni un temple.

Les politiques peuvent assister ainsi que le Président au dîner du Crif qui a des intérêts étranger au notre mais ne peut pas voir le Pape parce que la France a des origines chrétiennes ?

Goldnadel explique ce qu'est le CRIF
http://www.youtube.com/watch?v=Zg4fiVZNORw


Même avis. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:32

adamev a écrit:
La France existe depuis plus longtemps que votre berceau. Et l'histoire commençe avant 1789. En 1900, les statistiques officielles donnaient 850 étrangers environ...

Complètement idiot... Ma famille existe depuis 1146 (première mention) d'origine angevine branche lorraine... j'ai donc probablement du sang arabe, allemand, p.e viking dans les veines... et je suis certainement loin d'être le seul dans ce cas.


Foutu immigré. Laughing

Mon arrière-grand-père s'appelait Alfaric.

J'avais donc des ancêtres ici avant l'arrivée de Clovis, à l'époque du royaume wisigoth de Toulouse !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Mar 12 Oct 2010 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:32

Pouvoir recevoir des leçons est une chose pouvoir les donner en est une autre.

Pour ma part je ne vous ai pas dénié le droit, au nom de votre supposée appartenance, de juger les actes du président.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:38

Citation :
Car faut-il le rappeler la France, qu'on le veuille ou non, est depuis longtemps un pays multiculturel, multipartisan et multicultuel.

La France a aussi une identité, rappelez vous ce que disez De Gaule :

Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:39

[quote]
adamev a écrit:
La France existe depuis plus longtemps que votre berceau. Et l'histoire commence avant 1789. En 1900, les statistiques officielles donnaient 850 étrangers environ...

Complètement idiot... Ma famille existe depuis 1146 (première mention) d'origine angevine branche lorraine... j'ai donc probablement du sang arabe, allemand, p.e viking dans les veines... et je suis certainement loin d'être le seul dans ce cas.


Moi, je suis 1/4 allemand... Si je m'en tiens aux trois dernières générations. Ma petite-nièce est à moitié Kabyle... Mais ce sont là des phénomènes récents à l'échelle de l'histoire.
Vous pouvez ajouter en ce qui vous concerne: vandale, burgonde, et wisigoth à tout hasard; personne ne vous contredira. Mais c'était un apport de population très limité en nombre, rien à voir avec la quasi-invasion de notre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:39

[quote="Karl"]
SJA a écrit:

Citation :

Voyez comment Sarko rampe pour récupérer quelques voies.

Immaginer se qu'il ferait si nous étions majoritaires !

Si nous voulons une politique plus catholique, une seule solution : l'EVANGELISATION.



M. Sarkozy m'a bcp déçu, mais je vous trouve bien injuste; l'électorat catholique n'est en effet pas si important qu'il vaille de prendre des risques! Or en France, c'est prendre des risques considérables que de s'afficher avec le pape.
Et depuis quand un président avait-il affiché un pareil intérêt pour l'Eglise et le christianisme? Pour les chrétiens d'Orient? Toute la gauche française, l'intelligentsia (c'est presque superposable) s'en désintéressent, à la grande lamentation des catholiques...
Même à supposer que l'intérêt de M. Sarkozy soit feint -ce que je ne crois pas-, n'est-ce pas bon à prendre?

thumleft


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Mar 12 Oct 2010 - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 11:41

Citation :
adamev a écrit:
Pouvoir recevoir des leçons est une chose pouvoir les donner en est une autre.

Pour ma part je ne vous ai pas dénié le droit, au nom de votre supposée appartenance, de juger les actes du président.


Sans doute un effet de votre bien connue tolérance (de francmac) à moins que cela ne vous vienne de votre charité (chrétienne).
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 12:04

Karl a écrit:
adamev a écrit:


Citation :
Mais il est anormal qu'un chef religieux qui est contre l'avortement, la contraception, le divorce..., la laïcité et j'en passe recoive un personnage qui est pour et qui favorise des religions concurrentes. Ou alors on reconnait qu'il s'agit là de relativisme.

Le contraire du relativisme, ce n'est pas de bouder ceux qui ne pensent ou croient pas comme vous, c'est de rester soi-même.
Et quand votre évêque vient rendre visite à votre loge, vous lui en faites reproche, aussi? J'avais cru comprendre que ça flattait plutôt votre égo de franmac/catho?



Mais où êtes vous allé chercher qu'adamev est catholique ?

"Catholique + ou - adogmatique." Laughing

Il n'est pas plus catholique que ne serait militaire, un militaire qui accepterait d'exécuter + ou - les ordres.

Un juge qui déciderait de rendre + ou - la justice

Une vierge + ou - chaste

...

Cela ne veut rien dire.

C'est ridicule.





Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 12:36

SJA a écrit:
Karl a écrit:
adamev a écrit:


Citation :
Mais il est anormal qu'un chef religieux qui est contre l'avortement, la contraception, le divorce..., la laïcité et j'en passe recoive un personnage qui est pour et qui favorise des religions concurrentes. Ou alors on reconnait qu'il s'agit là de relativisme.

Le contraire du relativisme, ce n'est pas de bouder ceux qui ne pensent ou croient pas comme vous, c'est de rester soi-même.
Et quand votre évêque vient rendre visite à votre loge, vous lui en faites reproche, aussi? J'avais cru comprendre que ça flattait plutôt votre égo de franmac/catho?



Mais où êtes vous allé chercher qu'adamev est catholique ?

"Catholique + ou - adogmatique." Laughing

Il n'est pas plus catholique que ne serait militaire, un militaire qui accepterait d'exécuter + ou - les ordres.

Un juge qui déciderait de rendre + ou - la justice

Une vierge + ou - chaste

...

Cela ne veut rien dire.

C'est ridicule.



Mais parfaitement!
Il ne l'est pas, catho, il dit qu'il l'est...
Il dit aussi qu'il a été militaire... Mais pê n'était-il pas encore francmac?
En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 15:21

Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:
La France existe depuis plus longtemps que votre berceau. Et l'histoire commençe avant 1789. En 1900, les statistiques officielles donnaient 850 étrangers environ...

Complètement idiot... Ma famille existe depuis 1146 (première mention) d'origine angevine branche lorraine... j'ai donc probablement du sang arabe, allemand, p.e viking dans les veines... et je suis certainement loin d'être le seul dans ce cas.

Foutu immigré. Laughing

Mon arrière-grand-père s'appelait Alfaric.

J'avais donc des ancêtres ici avant l'arrivée de Clovis, à l'époque du royaume wisigoth de Toulouse !



lol! Et un Clovis qui était lui-même un envahisseur de religion "païenne" (sic) particulièrement tolérant puisque doté d'une charmante épouse chrétienne qui a passé semble-t-il une bonne moitié de sa vie à lui pourrir la sienne jusqu'à ce qu'il se convertisse... :greenange:

lol! Je me suis arrêté à 1146 car il est possible que vers l'an 800 j'ai eu un ancêtre (non prouvé) aux origines incertaines du côté de Cracovie dénommé Drogon!!!

Et notre ami Karl continue de faire le rigolo car, à le lire, l'invasion Franque n'a été que de quelques individus isolés... tout comme les Romains et autres +-barbares.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 16:01

De Karl : "Le contraire du relativisme, ce n'est pas de bouder ceux qui ne pensent ou croient pas comme vous, c'est de rester soi-même."
Petit rigolo va!!! Est relativiste celui qui met ses convictions dans sa poche pour faire ami-ami avec celui qui n'a pas les mêmes ou qui y est opposé.

Du même : "Et quand votre évêque vient rendre visite à votre loge, vous lui en faites reproche, aussi? J'avais cru comprendre que ça flattait plutôt votre égo de franmac/catho?"
Ca prouve simplement qu'il y a des évêques moins cloches que d'autres qui anathémisent à qui mieux mieux ce qu'ils ignorent. De plus et que je sache la maçonnerie n'a excommunié personne.

De SJA : Mais où êtes vous allé chercher qu'adamev est catholique ? "Catholique + ou - adogmatique."
Si ça vous plait de vous complaire dans la soumission à l'infaillible... Perso ça ne me retire rien mais je préfère penser librement.

Du même qui n'est pas à une sottise près : Il n'est pas plus catholique que ne serait militaire, un militaire qui accepterait d'exécuter + ou -les ordres.
Ben si mon ami il y a des ordres qu'un militaire peut refuser d'exécuter comme de tirer sur une foule désarmée.. ce que nous avons refusé de faire plusieurs camarades appelés et moi.

Du même toujours : Un juge qui déciderait de rendre + ou - la justice
Ben c'est pourtant ce qu'ils font tous les jours... selon que vous serez puissants ou misérables.... Vos classiques à revoir.

Toujours du même : Une vierge + ou - chaste
Ben si ça existe aussi. Vous oubliez simplement la pratique des plaisirs solitaires!!!

Mais parfaitement! Il ne l'est pas, catho, il dit qu'il l'est...
Mais parfaitement en effet par mon baptême, par mon éducation. Et je crois avoir eu de bons maîtres dans ces religieux et laïcs tout juste rentrés qui des camps de prisonniers qui des bagnes nazis. Ces hommes et qq femmes m'ont enseigné la tolérance, le respect de l'autre, la capacité de penser par moi-même, l'humanisme....

Il dit aussi qu'il a été militaire... Mais pê n'était-il pas encore francmac?
En effet, j'ai juste eu l'honneur d'avoir eu 20 ans dans les Aurès pour reprendre une formue connue. La FM est venue à moi et moi a elle plus tard. Et comme je l'ai dit un jour à un de mes maîtres, prêtre, qui me posait la question de savoir pourquoi... "Mais, ai-je répondu, en raison de vos enseignements mon père. N'est-ce pas vous qui m'avez enseigné que Jésus a recommandé d'être connaissant pour être libre, dans le partage pour devenir égaux, et fraternels car nous n'avons qu'un seul Père".

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon). Sauf que moi j'accepte le jugement de mes semblables dès lors qu'ils ont au moins autant de conscience morale que je peux en avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 16:09

adamev a écrit:


Et notre ami Karl continue de faire le rigolo car, à le lire, l'invasion Franque n'a été que de quelques individus isolés... tout comme les Romains et autres +-barbares.


Non, quelques milliers; c'est l'estimation de tous les historiens sérieux; quelques milliers de personnes, avec femmes et enfants; sur les quelques millions que comptait la Gaule de l'époque, ce n'est pas assez pour modifier sensiblement les données démographiques locales.
Le prétendu multiculturalisme de la France date du 20ème siècle, pas du 5ème. Jusque dans les années 1920, la plupart de gaulois avaient pour ancêtres d'autres gaulois; s'il avait unions à d'autres nations, c'était très localisé ou socialement ciblé (essentiellement les hautes classes sociales, la cour, les princes).
Sortez de vos lectures partisanes, erronées et dépassées.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 16:31

[quote="adamev"]

Citation :

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon). Sauf que moi j'accepte le jugement de mes semblables dès lors qu'ils ont au moins autant de conscience morale que je peux en avoir.


Et qu'est-ce qui vous permet, pour, par exple, n'avoir point de leçons à recevoir sur ce forum, de croire la conscience morale de vos interlocuteurs inférieure à la vôtre?
Le pape ne vous juge pas, qd bien même il vous excommunie: il ne fait alors que sanctionner un état dans lequel vous vous êtes mis tout seul.
S'il dit: "n'avortez pas", "n'utilisez pas de contraceptifs", il ne vous juge pas, il vous dit ce que recommande l'Eglise, dans la logique de la religion.
Et vous restez libre d'obtempérer ou non; au lieu que VOUS, vous déniez au pape le droit de simplement rappeler les fidèles à leurs obligations pour qu'ils demeurent ce qu'ils sont.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 16:43

adamev a écrit:
De SJA : Mais où êtes vous allé chercher qu'adamev est catholique ? "Catholique + ou - adogmatique."
Si ça vous plait de vous complaire dans la soumission à l'infaillible... Perso ça ne me retire rien mais je préfère penser librement.

Donc vous n'étes pas catholique.

Où êtes vous allé chercher que les catholiques pouvaient penser ce qu'il voulait tout en restant catholiques.

Je ne vous reproche pas de pensez librement. Vous faites bien comme vous voulez.

Je vous reproche de vous dire catholique alors qu'être catholique c'est justement, au sujet des dogmes, de les accepter sans sourciller.
C'est la définition du catholique.

Citation :
Du même qui n'est pas à une sottise près : Il n'est pas plus catholique que ne serait militaire, un militaire qui accepterait d'exécuter + ou -les ordres.
Ben si mon ami il y a des ordres qu'un militaire peut refuser d'exécuter comme de tirer sur une foule désarmée.. ce que nous avons refusé de faire plusieurs camarades appelés et moi.

Du même toujours : Un juge qui déciderait de rendre + ou - la justice
Ben c'est pourtant ce qu'ils font tous les jours... selon que vous serez puissants ou misérables.... Vos classiques à revoir.

Toujours du même : Une vierge + ou - chaste
Ben si ça existe aussi. Vous oubliez simplement la pratique des plaisirs solitaires!!!

Voyez comme vous présentez les contre-valeurs comme la normalité.

Une vierge qui se touche n'est plus une vierge, elle pèche par son désir.

Un juge inique n'est plus un juge même s'il en garde impunément l'habit.

Un militaire qui enfrunt un ordre légitime n'est plus un militaire. (Votre cas est à part car en République Française, le souverain, c'est le peuple. C'est lui le chef supprême des armée).

Par exemple, Saint Victor en refusant de tuer des chrétiens a perdu sont statut de soldat romain.

Vous en refusant la totalité des dogmes de l'Eglise, vous vous en excluez de vous même et en conscience.

Si en plus c'est pour vous prendre pour un dieu, c'est carrément aller dans le camp d'en face.


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 16:49

[quote="Karl"]
adamev a écrit:


Citation :

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon). Sauf que moi j'accepte le jugement de mes semblables dès lors qu'ils ont au moins autant de conscience morale que je peux en avoir.


Et qu'est-ce qui vous permet, pour, par exple, n'avoir point de leçons à recevoir sur ce forum, de croire la conscience morale de vos interlocuteurs inférieure à la vôtre?
Le pape ne vous juge pas, qd bien même il vous excommunie: il ne fait alors que sanctionner un état dans lequel vous vous êtes mis tout seul.
S'il dit: "n'avortez pas", "n'utilisez pas de contraceptifs", il ne vous juge pas, il vous dit ce que recommande l'Eglise, dans la logique de la religion.
Et vous restez libre d'obtempérer ou non; au lieu que VOUS, vous déniez au pape le droit de simplement rappeler les fidèles à leurs obligations pour qu'ils demeurent ce qu'ils sont.

Toujours à plaisanter le Karl!
Non l'église romaine ne juge pas, ne condamne pas sauf les divorcés remariés ou non, les homosexuels, les francs-maçons, les femmes avortées..... qu'elle anathémise et excommunie à tours de bras... et je ne parle pas ici des athées comme les philosophes matérialistes (d'avant le léninisme), des humanistes comme Giordano Bruno, Jan Huss et qq autres... comme les prêtres ouvriers, les tenants de la théologie de la libération....
Non je ne dénie pas au pape ses droits... je lui dénie ainsi qu'à ses affidés inconditionnels de vouloir l'imposer au monde.
Quant aux leçons à recevoir ici je n'ai vu à ce jour que des jugements de valeur sur ma qualité de FM, de catholique, de Chrétien et rien d'autre.

La preuve avec le dernier post de SJA.
Tient ça me rapelle d'avoir à lui retourner une leçon d'orthographe. On dit "enfreindre" un ordre et non "enfrunter"un ordre. N'utilisez des mots que l'on connaît certainement m'avez-vous écrit un jour pour un e à la place d'un a.
Qu'une vierge péche on s'en fout il reste qu'elle reste vierge sauf à se déflorer elle-même.
Tous les juges sont dans le relatif en permanence il n'y a que les abrutis pour être intransigeants comme ce juge qui condamne à plusieurs mois de prison cette femme qui vole un fromage parce qu'elle n'a pas de quoi nourrir ses enfants.


Dernière édition par adamev le Mar 12 Oct 2010 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:00

adamev a écrit:
La preuve avec le dernier post de SJA.
Tient ça me rapelle d'avoir à lui retourner une leçon d'orthographe. On dit "enfreindre" un ordre et non "enfrunter"un ordre. N'utilisez des mots que l'on connaît certainement m'avez-vous écrit un jour pour un e à la place d'un a.

Et ça y est !

Il nous refait le coup de l'instituteur à la retraite.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:00

adamev a écrit:

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon).

Je me permets de rappeler, puisqu'il semble que cela vous échappe alors que j'ai pris le temps d'expliquer, que les dispositions du droit canon ne constituent pas une espèce d'arrogance papale mais seulement la définition juridique de sa juridiction suprême en matière canonique.
Ce n'est donc pas plus condamnable ou illégitime que la compétence semblable de la Cour européenne des droits de l'Homme parmi les membres signataires de la Convention éponyme.

Si vous ignorez derechef cette remarque, vous serez marqué au sceau de la mauvaise foi, latae sententiae. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:07

Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon).

Je me permets de rappeler, puisqu'il semble que cela vous échappe alors que j'ai pris le temps d'expliquer, que les dispositions du droit canon ne constituent pas une espèce d'arrogance papale mais seulement la définition juridique de sa juridiction suprême en matière canonique.
Ce n'est donc pas plus condamnable ou illégitime que la compétence semblable de la Cour européenne des droits de l'Homme parmi les membres signataires de la Convention éponyme.

Si vous ignorez derechef cette remarque, vous serez marqué au sceau de la mauvaise foi, latae sententiae. Laughing

Je n'ignore pas j'observe simplement que les jugements de Cour sont réformables ce qui n'est pas le cas de ceux du siège romain (et dans l'ancien droit canonique ça allait même jusqu'à l'excommunication de ceux qui auraient osé saisir les tribunaux civils contre elle). C'est au nom de cette définition juridique que le pape, plus généralement l'église romaine, se mêle de juger une société qui, si elle n'est pas parfaite et loin de là, est quand même moins féodale que lorsque cette église était "sûre d'elle et dominatrice".
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:10

adamev a écrit:
Quant aux leçons à recevoir ici je n'ai vu à ce jour que des jugements de valeur sur ma qualité de FM, de catholique, de Chrétien et rien d'autre.


Mais ce ne sont pas des jugements de valeur.

Si quelqu'un me disait je viens de trouver un chat qui aboie + ou -, je lui dirait qu'il a trouvé un chien et non un chat.

Vous, vous prétendez catholique + ou - adogmatique, je vous dis que vous n'êtes pas catholique mais chrétien.

Enfin vous me dites que l'homme, à condition de suivre l'endoctrinement FM de liberté absolue, est un dieu. Je vous dis que vous êtes luciférien.


Dernière édition par SJA le Mar 12 Oct 2010 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:13

[quote="adamev"]
Citation :
Non l'église romaine ne juge pas, ne condamne pas sauf les divorcés remariés ou non, les homosexuels, les francs-maçons, les femmes avortées..... qu'elle anathémise et excommunie à tours de bras... et je ne parle pas ici des athées comme les philosophes matérialistes (d'avant le léninisme), des humanistes comme Giordano Bruno, Jan Huss et qq autres... comme les prêtres ouvriers, les tenants de la théologie de la libération....

L'Eglise ne condamne personne: elle dit qd on s'éloigne d'Elle. Par exemple, Elle vous dit qd vous n'êtes plus catholique; et, vous le dites vs-même sans arrêt, cela n'empêche pas ses pasteurs de vous considérer avec tendresse et charité, comme la brebis égarée que vous êtes. Si Elle n'athanémisait les déviants, ceux au contat de qui les fidèles peuvent être pris de doutes, au détriment de leur salut, Elle se renierait.



Citation :
Non je ne dénie pas au pape ses droits... je lui dénie ainsi qu'à ses affidés inconditionnels de vouloir l'imposer au monde.

Il est vrai que le monde tremble devant les encycliques de la Clique cléricale... Enfin, VOUS, apparemment.



Citation :
Quant aux leçons à recevoir ici je n'ai vu à ce jour que des jugements de valeur sur ma qualité de FM, de catholique, de Chrétien et rien d'autre.

Donc, uniquement sur ce que vous affirmez? pas sur votre PERSONNE? Alors de quoi vous plaignez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:18

adamev a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon).

Je me permets de rappeler, puisqu'il semble que cela vous échappe alors que j'ai pris le temps d'expliquer, que les dispositions du droit canon ne constituent pas une espèce d'arrogance papale mais seulement la définition juridique de sa juridiction suprême en matière canonique.
Ce n'est donc pas plus condamnable ou illégitime que la compétence semblable de la Cour européenne des droits de l'Homme parmi les membres signataires de la Convention éponyme.

Si vous ignorez derechef cette remarque, vous serez marqué au sceau de la mauvaise foi, latae sententiae. Laughing

Je n'ignore pas j'observe simplement que les jugements de Cour sont réformables

Uniquement par elle-même ou une cour supérieure pour les cours intermédiaires, et uniquement par elles-mêmes pour les cours suprêmes. Le cas de la juridiction papale est donc tout ce qu'il y a de plus classique.

ce qui n'est pas le cas de ceux du siège romain (et dans l'ancien droit canonique ça allait même jusqu'à l'excommunication de ceux qui auraient osé saisir les tribunaux civils contre elle).

Si vous saisissiez les tribunaux contre votre loge, vous ne seriez pas exclu ?


C'est au nom de cette définition juridique que le pape, plus généralement l'église romaine, se mêle de juger une société qui, si elle n'est pas parfaite et loin de là, est quand même moins féodale que lorsque cette église était "sûre d'elle et dominatrice".

Non. Le Pape émet des avis sur la société, les directions qu'elle prend, mais cela en tant qu'autorité morale, ce qui est distinct de la juridiction. C'est d'ailleurs l'inverse de ce que vous dites : c'est parce que le Pape est vicaire du Christ, donc autorité morale suprême de l'Eglise, que la doctrine canonique lui a logiquement attribué la juridiction suprême.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:35

adamev a écrit:

Je n'ignore pas j'observe simplement que les jugements de Cour sont réformables ce qui n'est pas le cas de ceux du siège romain (et dans l'ancien droit canonique ça allait même jusqu'à l'excommunication de ceux qui auraient osé saisir les tribunaux civils contre elle). C'est au nom de cette définition juridique que le pape, plus généralement l'église romaine, se mêle de juger une société qui, si elle n'est pas parfaite et loin de là, est quand même moins féodale que lorsque cette église était "sûre d'elle et dominatrice".

Vous voulez sans doute dire: moins tyrannique?
Ben oui mai 68 est passé par là; voyez la jeunesse que vos pareils ont suscitée: elle sort sa chemise du pantalon, se promène le nombril à l'air et les chaussettes en accordéon, fume un chit, a l'air d'en ch.ier d'être avachie... En mal de certitudes, la férule des pères jésuites semble lui manquer; en tout cas, vos hussards noirs peinent à reprendre la main...

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:38

Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
adamev a écrit:

En tous cas, il se fait juge (de l'Eglise, des catholiques, des citoyens, etc.)
Tout comme le pape se fait juge de tout et de tous sans pouvoir être jugé lui-même (Droit Canon).

Je me permets de rappeler, puisqu'il semble que cela vous échappe alors que j'ai pris le temps d'expliquer, que les dispositions du droit canon ne constituent pas une espèce d'arrogance papale mais seulement la définition juridique de sa juridiction suprême en matière canonique.
Ce n'est donc pas plus condamnable ou illégitime que la compétence semblable de la Cour européenne des droits de l'Homme parmi les membres signataires de la Convention éponyme.

Si vous ignorez derechef cette remarque, vous serez marqué au sceau de la mauvaise foi, latae sententiae. Laughing

Je n'ignore pas j'observe simplement que les jugements de Cour sont réformables

Uniquement par elle-même ou une cour supérieure pour les cours intermédiaires, et uniquement par elles-mêmes pour les cours suprêmes. Le cas de la juridiction papale est donc tout ce qu'il y a de plus classique.

Comme je ne suis pas spécialiste je peux ici me tromper mais il me semble qu'une pétition de 1 million de personnes présentée selon les formes permet de faire révisier un jugement de la Cour Européenne qui reste quand même subordonnée au Parlement qui fait les lois. Je suis loin d'être convaincu qu'une pétition présentée au pape par 1 million de personnes aurait le même effet.

ce qui n'est pas le cas de ceux du siège romain (et dans l'ancien droit canonique ça allait même jusqu'à l'excommunication de ceux qui auraient osé saisir les tribunaux civils contre elle).

Si vous saisissiez les tribunaux contre votre loge, vous ne seriez pas exclu ?

D'abord je saisirais la juridiction interne et ensuite les tribunaux civils. Il est déjà arrivé que des exclus soient réintégrés à la suite d'une décision de la justice civile.

C'est au nom de cette définition juridique que le pape, plus généralement l'église romaine, se mêle de juger une société qui, si elle n'est pas parfaite et loin de là, est quand même moins féodale que lorsque cette église était "sûre d'elle et dominatrice".

Non. Le Pape émet des avis sur la société, les directions qu'elle prend, mais cela en tant qu'autorité morale, ce qui est distinct de la juridiction. C'est d'ailleurs l'inverse de ce que vous dites : c'est parce que le Pape est vicaire du Christ, donc autorité morale suprême de l'Eglise, que la doctrine canonique lui a logiquement attribué la juridiction suprême.
Taratata ce n'est pas ainsi que l'entendent (au sens d'entendement) les cathos et le monde... pour qui il s'agit de jugements et non d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:40

KARL a écrit:
Vous voulez sans doute dire: moins tyrannique?
Ben oui mai 68 est passé par là; voyez la jeunesse que vos pareils ont suscitée: elle sort sa chemise du pantalon, se promène le nombril à l'air et les chaussettes en accordéon, fume un chit, a l'air d'en ch.ier d'être avachie... En mal de certitudes, la férule des pères jésuites semble lui manquer; en tout cas, vos hussards noirs peinent à reprendre la main...

... d'ailleurs, il parait qu'il leur tarde la retraite. Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:42

adamev a écrit:

Comme je ne suis pas spécialiste je peux ici me tromper mais il me semble qu'une pétition de 1 million de personnes présentée selon les formes permet de faire révisier un jugement de la Cour Européenne qui reste quand même subordonnée au Parlement qui fait les lois. Je suis loin d'être convaincu qu'une pétition présentée au pape par 1 million de personnes aurait le même effet.

Quand on parle du parlement, on ne parle plus de juridiction.
Quand à présenter une pétition, il s'agirait de ne pas oublier que l'Eglise n'est pas une démocratie. Mais cela ne s'applique qu'à ses membres.

D'abord je saisirais la juridiction interne et ensuite les tribunaux civils. Il est déjà arrivé que des exclus soient réintégrés à la suite d'une décision de la justice civile.

Mais ils avaient été exclus. Et la Franc-maçonnerie est une association, alors que la Papauté est à la tête d'un Etat souverain.


Taratata ce n'est pas ainsi que l'entendent (au sens d'entendement) les cathos et le monde... pour qui il s'agit de jugements et non d'avis.

Ce sont bien des jugements, mais ils n'ont cette valeur que pour ceux qui sont prêts à s'y soumettre, c'est-à-dire les fidèles catholiques.

Pour les autres, ils n'ont guère qu'une portée d'avis.
[/quote][/quote]

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:43

Karl a écrit:
Vous voulez sans doute dire: moins tyrannique?

Non j'aurais dit "plus arrièrée".
Quand vous parlez de la jeunesse vous parlez de vos enfants sans doute???? Parce que j'ai autour de moi des centaines de jeunes (dont mes petits enfants) qui ne sont pas ce que vous dites sans avoir besoin de la férule des Jes. Ca vous plait bien ça la "férule". Je ne vous imaginais pas avec une pt'te moustache :P .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:49

adamev a écrit:
Karl a écrit:
Vous voulez sans doute dire: moins tyrannique?

Non j'aurais dit "plus arrièrée".
Quand vous parlez de la jeunesse vous parlez de vos enfants sans doute???? Parce que j'ai autour de moi des centaines de jeunes (dont mes petits enfants) qui ne sont pas ce que vous dites sans avoir besoin de la férule des Jes. Ca vous plait bien ça la "férule". Je ne vous imaginais pas avec une pt'te moustache :P .

Non mes enfants sont plutôt sages, voyez-vous; ce n'est pas le cas de nombre de leurs camarades; sortez de votre patelin.
Staline aussi portait moustache...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mar 12 Oct 2010 - 17:59

Oui mais une grosse!!!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La visite de Nicolas Sarkozy à Rome   Mer 13 Oct 2010 - 8:56

adamev a écrit:
Oui mais une grosse!!!

C'est pas la taille qui compte ! Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
La visite de Nicolas Sarkozy à Rome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La visite de Nicolas Sarkozy à Bayeux le mardi 8 mai a été annulée
» La visite de Nicolas Sarkozy à Rome
» Un journaliste italien pose une colle à Nicolas Sarkozy
» Claude Allègre : "Je suis partisan de Nicolas Sarkozy [...] C'est lui qui tire Angela Merkel."
» Nicolas Sarkozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: