DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy face au Pape : qu'a-t-il fait des points non négociables ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Nicolas Sarkozy face au Pape : qu'a-t-il fait des points non négociables ?   Lun 04 Oct 2010, 17:46

Nicolas Sarkozy face au Pape : qu'a-t-il fait des points non négociables ?

Alors que Nicolas Sarkozy doit rencontrer Benoît XVI à Rome vendredi 8 octobre, il nous est apparu opportun d'effectuer un premier bilan de son mandat (uniquement depuis mai 2007) en regard des points non négociables. Nous ne nous sommes intéressés qu'à l'action du gouvernement :

1. Respect de la vie

• Remboursement à 65% de la nouvelle pilule abortive EllaOne, dite du surlendemain ainsi que la pilule abortive dite "de troisième génération".
•Le ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a soutenu publiquement l'avortement comme un bien (une priorité !) et l'installation de salles de shoot.
•Revalorisation du forfait IVG.
•Le projet de loi bioéthique, qui sera présenté bientôt au Parlement, a non seulement l'inconvénient de ne pas revenir sur la recherche embryonnaire, mais il aggrave la situation en matière d'eugénisme (recherche de l'enfant parfait par le DPI, extermination des trisomiques avant la naissance).•signature d'un arrêté concernant le dépistage de la trisomie 21, contraignant les médecins et les sages-femmes à proposer le dépistage à toutes les femmes enceintes
•Roselyne Bachelot a demandé à la direction des hôpitaux de Paris (AP-HP) d'"améliorer l'organisation de ses centres d'orthogénie et garantir l'accessibilité à l'IVG".
•Des négociations sont en cours pour rembourser le patch et l’anneau contraceptifs.
•Militantisme gouvernemental sur la contraception.
•Projets ayant échoué pour le moment : légalisation de l'euthanasie (mais la loi actuelle permet l'euthanasie en arrêtant l'alimentation du malade) alors que Nadine Morano y est favorable, l’expérimentation de la pratique de l’IVG médicamenteuse par les sages-femmes (annulée par le Conseil constitutionnel), échec du projet de loi devant autoriser la délivrance de pilules contraceptives sans ordonnance."
•Aspects positifs : le gouvernement a doublé le budget de recherche sur les cellules souches issues du cordon ombilical, création d'une allocation journalière de 49 euros limitée à trois semaines qui permet à un proche d'accompagner à domicile une personne en fin de vie, possibilité d'inscrire sur les registres d'état civil les enfants nés sans vie.

2. Respect de la famille

• Commençons par souligner l'absence de ministère dédié à la famille, alors qu'elle est le noyau de la société. Aujourd'hui, la famille n'est soutenue (comme la corde soutient le pendu) que par une secrétaire d'Etat.
•Division par trois des allocations familiales en valeur absolue depuis 1950.
•Suppression des majorations CAF à 11 et 16 ans depuis le 1er mai 2008 [perte de 600€ par famille].
•Eco-taxe ou malus écologique pour les familles depuis le 1er janvier 2008 [1.600€ pour un monospace 7 places].
•fin du droit au repos dominical.
•Suppression de l'avantage fiscal pour les nouveaux mariés.
•Fin programmée de la retraite à taux plein à 65 ans pour les femmes ayant élevé trois enfants.
•Simplification de la procédure de divorce, fragilisant encore plus la famille.
•dépsychiatrisation de la transsexualité en 2009.
•Le gouvernement laisse faire la propagande homosexualiste dans les écoles (accréditation de SOS homophobie), voire les encourage.
•Multiplication des campagnes contre l'homophobie.
•Le secrétaire d'Etat à la famille Nadine Morano s'est déclarée favorable à l'adoption par des homosexuels et réclame même un débat sur ce sujet.
•Multiplication des mesures pour que les mères fassent garder leurs enfants et non pour qu'elle puissent les garder elles-mêmes (même le dimanche !).
•Nicoas Sarkozy a estimé que les femmes qui gardent leurs enfants plutôt que de travailler, c'est du gâchis.
•Poursuite de l'alignement du Pacs sur le mariage. Sarkozy a même regretté l'opposition de la droite lors du vote de cette loi.
•Financement du lobby gay (comme Act up) par les ministères.
•La France a reconnu les mariages homosexuels contractés à l'étranger.
•Clause de l'européenne la plus favorisée, alignant le droit français sur le droit des États membres de l'Union européenne les plus progressistes dans chaque domaine du droit de la famille.
•Obligation de mise sur le marché du travail de 67% des femmes (processus de Lisbonne).
•La France, par la voix de Rama Yade, a soutenu à l'ONU en décembre 2008 un projet de déclaration pour demander “la dépénalisation de l'homosexualité dans le monde entier". Projet contesté alors par le Saint-Siège.
•Projets ayant échoué pour le moment : le contrat d'union civile pour les homosexuels, le tiers-parents (pour les mêmes), la légalisation des mères porteuses, la suppression de la carte famille nombreuse.

3. Respect de la liberté d'éducation des parents à l'égard de leurs enfants

• L'enseignement catholique (sous-contrat) est contraint par l'Etat à fermer des classes et ne peut pas répondre aux nombreuses demandes de parents souhaitant inscrire leurs enfants.
•L'école à la maison est toujours dans le viseur de la Milivudes. En 2009, Xavier Darcos a décidé de recenser tous les enfants qui bénéficient d'une instruction à domicile.
•Mise en place de conditions drastiques pour limiter le financement par les municipalités des écoles privées d'autres communes si leurs résidents ont choisi d'y scolariser leurs enfants.
•La carte scolaire n'a pas été abrogée, contrairement aux promesses.
•L'enseignement supérieur privé est contraint de passer des conventions.
•Restriction des programmes (Lettres, Histoire...) sans possibilité de liberté pour les établissements.
•Propagande sur la contraception en classe de 4e.
•Généralisation des distributeurs de préservatifs dans les lycées.
•Aspects positifs : le ministre de l'Education a reconnu la Fondation pour l'école en la reconnaissant d'utilité publique. Un décret du 16 avril 2009 a entériné un accord du 18 décembre 2008 portant sur "la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur" signé entre Paris et le Vatican, reconnaissance de la non-mixité, la réforme des programmes du primaire va dans le bon sens.
Nous nous sommes volontairement limités à ces 3 points, non-négociables. Le respect de la vie est un fondement de la vie en société, quels que soient l'époque, le lieu ou les circonstances. Nous aurions pu établir d'autres bilans, qui ne plaident pas non plus en faveur de Nicolas Sarkozy, comme la cathophobie ambiante (les attaques de membres du gouvernement contre le Pape lors de son voyage en Afrique, l'absence de réaction du gouvernement face aux profanations chrétiennes, etc).

Michel Janva

http://lesalonbeige.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Sarkozy face au Pape : qu'a-t-il fait des points non négociables ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journaliste italien pose une colle à Nicolas Sarkozy
» Claude Allègre : "Je suis partisan de Nicolas Sarkozy [...] C'est lui qui tire Angela Merkel."
» La visite de Nicolas Sarkozy à Bayeux le mardi 8 mai a été annulée
» Nicolas Sarkozy
» Nicolas Sarkozy ou la tentation des conflits religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: