DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:24

Citation :
Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe

Interrogé par le quotidien espagnol ABC, le philosophe français Bernard-Henri Lévy a affirmé que « la voix du Pape était extrêmement importante. Nous sommes très injustes avec ce Pape. Je ne suis pas catholique, mais je crois qu’il y a des préjugés. Par dessus tout un anticatholicisme primaire qui prend des proportions énormes en Europe. En France, on parle beaucoup des violations des cimetières juifs et musulmans, mais personne ne sait que les tombes des catholiques sont aussi profanées habituellement. Il existe une sorte d’anticléricalisme en France qui n’est pas sain dans l’absolu. Nous avons le droit de critiquer les religions, mais la religion la plus attaqué aujourd’hui c’est la religion catholique. (...) Beaucoup plus que l’islam. Sur le terrain intellectuel on prend la défense des musulmans. Les catholiques, beaucoup moins ».

Dans une tribune publiée simultanément le 21 janvier dans l'Osservatore Romano et le Point, Bernard-Henri Lévy s'était insurgé contre la « désinformation » qui entoure Benoît XVI, et demandé que l'on « arrête avec la mauvaise foi » en ce qui concerne le rapport du Pape au peuple juif. « Il faudrait quand même que l'on arrête avec la mauvaise foi, les partis pris et, pour tout dire, la désinformation dès qu'il est question de Benoît XVI » écrivait le philosophe français.

Une fois n'est pas coutume, un seul mot : BRAVO !

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=568044

Very Happy Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:27

J'espère que Julieng va lire ça.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:41

Cet anticatholicisme peut se révélé au final bénfique dans notre monde d'invertion des valeurs.

Le Cathlocisme, c'est la contre-culture. Very Happy

Maintenant, être catholique c'est être "underground".
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:49

SJA a écrit:


Maintenant, être catholique c'est être "underground".

Ah bon?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:54

Paco a écrit:
Ah bon?

Et ouais. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:56

Alain Finkielkraut.

Un “pape pensant” a été élu dans le monde du relativisme universel bien-pensant, que Finkielkraut dénonce comme un “nihilisme de l’indistinction”, et ce pape lui porte une contradiction salutaire à tous les points de vue. Même pour les non-croyants.

Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 17:56

Cher Sja

Cela m'interesse, pouvez-vous préciser please?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 18:14

Paco a écrit:
Cher Sja

Cela m'interesse, pouvez-vous préciser please?

Ben les catholiques sont aussi bien adaptés au monde actuel que ne l'était les Punks des années 70 à l'angleterre d'alors.

Comme le dit Alain Finkielkraut, le monde actuel est celui du relativisme universel bien-pensant.

Les catholiques sont des extraterrestres dans ce monde.

Les catholiques manient des concepts, adoptes des points de vue dont ils sont les seuls à saisir la pertinance et le bien fondé. Comme les millieux undergrounds musicaux sont les seuls à comprendre pourquoi la musique qu'ils apprécient est bonne.

Lorsque le nihilisme est le norme, les adorateurs de l'être sont la contre culture.


Attention, quand je dis les catholique sont underground, j'adopte les scémas de pensée mondains.

Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 18:17

De ce point de vue je comprends.
Donc cela vaut aussi pour les juifs, musulmans, boudhistes, toutes personnes impliquées dans une religion officielle?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Jeu 30 Sep 2010, 18:21

C'est un retour à l’église primitive,underground sous les catacombes,le mot est très bien adapté ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 01:13

salam

Si je déplore le manque de religiosité des occidentaux (la faute à qui ?) et m'étonne MOI AUSSI que l'on ne parle jamais du viol des cimetières chrétiens (à mon avis plus l'œuvre des satanistes que des racistes et c'est pour ça que la société s'en contrefout) ces deux hurluberlus font ce qu'ils ont toujours su faire avec un brio de magicien : après avoir fait sans cesse la promotion du relativisme le plus absolu les voila qu'ils paniquent... le golem se retourne contre le maître...

Le finkelkraut est le roi des tartufes : on le voit régulièrement piquer sa crise de nerfs sans jamais regarder en face, clownesque quand il déplore la dégradation de l'école qui ne forme plus de citoyens, ce bon vieux soixante-huitard sur le retour.

Il faut l'avoir vu le bernard henri botul s'écrier devant un zemmour scotché (parce que lui au moins n'a jamais joué la girouette, ça fait 10 ans qu'il dit la même chose) "qu'un peu de judaisme ferait du bien à la société française".

Bientôt, à ce rythme, Cohn Bendit virera fasciste et d'ailleurs son tournant libéral n'augure rien de bon...

Qu'une "conscience"(c'est un bien grand mot mais bon bref...) musulmane s'éveille et vient à marcher sur leurs plates bandes, qu'une autre forme de communautarisme apparaisse et concurrence peu à peu le leur, les voilà qu'ils en appellent à l'église maintenant.

C'est tellement hypocrite et cousu de fil blanc que je m'étonne que vous applaudissiez à bâton rompus, naïfs que vous êtes. Demain ils enverront vos enfants se battre pour Israël et vous irez la fleur au fusil.

salam


Dernière édition par gunlock le Ven 01 Oct 2010, 01:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 01:14

salam

Alexis232 a écrit:
C'est un retour à l’église primitive,underground sous les catacombes,le mot est très bien adapté ! Very Happy

en fait c'est une mode quoi...


salam
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 01:18

gunlock a écrit:
salam

Si je déplore le manque de religiosité des occidentaux (la faute à qui ?) et m'étonne MOI AUSSI que l'on ne parle jamais du viol des cimetières chrétiens (à mon avis plus l'œuvre des satanistes que des racistes et c'est pour ça que la société s'en contrefout) ces deux hurluberlus font ce qu'ils ont toujours su faire avec un brio de magicien : après avoir fait sans cesse la promotion du relativisme le plus absolu les voila qu'ils paniquent... le golem se retourne contre le maître...

Le finkelkraut est le roi des tartufes : on le voit régulièrement piquer sa crise de nerfs sans jamais regarder en face, clownesque quand il déplore la dégradation de l'école qui ne forme plus de citoyens, ce bon vieux soixante-huitard sur le retour.

Il faut l'avoir vu le bernard henri botul s'écrier devant un zemmour scotché (parce que lui au moins n'a jamais joué la girouette, ça fait 10 ans qu'il dit la même chose) "qu'un peu de judaisme ferait du bien à la société française".

Bientôt, à ce rythme, Cohn Bendit virera fasciste et d'ailleurs son tournant libéral n'augure rien de bon...

Qu'une "conscience"(c'est un bien grand mot mais bon bref...) musulmane s'éveille et vient à marcher sur leurs plates bandes, qu'une autre forme de communautarisme apparaisse et concurrence peu à peu le leur, les voilà qu'ils en appellent à l'église maintenant.

C'est tellement hypocrite et cousu de fil blanc que je m'étonne que vous applaudissiez à bâton rompus, naïfs que vous êtes. Demain ils enverront vos enfants se battre pour Israël et vous irez la fleur au fusil.

salam

En tout cas, il dit des choses qu'il est difficile de contester: les attaques répétées contre le pape, les profanations de cimetières catholiques rarement ou jamais dénoncées, la cathophobie et l'anticléricalisme omniprésents. Il faudrait qu'il y en ait d'autres qui les dénoncent.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 08:59

gunlock a écrit:
salam


Qu'une "conscience"(c'est un bien grand mot mais bon bref...) musulmane s'éveille et vient à marcher sur leurs plates bandes, qu'une autre forme de communautarisme apparaisse et concurrence peu à peu le leur, les voilà qu'ils en appellent à l'église maintenant.

C'est tellement hypocrite et cousu de fil blanc que je m'étonne que vous applaudissiez à bâton rompus, naïfs que vous êtes.

salam

Hola


C'est pas faux.


Hasta luego
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 10:40

En tous cas, pour ce qui est du "catholicisme underground": je suis d'accord car lorsque je suis revenu à l'Eglise en 2002, c'est exactement l'impression que j'ai eue; et depuis, toute la vie de l'Eglise, en dépit de ses efforts méritoires pour rester visible, confirme cette impression; les processions se cantonnent autour de la Basilique et non plus dans les rues du quartier comme voici 50 ans... On assiste à rien moins qu'à un repli de l'Eglise et des communautés chrétiennes sur elles-mêmes, quoique on veuille et dise, et tout y contribue.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 11:50

Citation :
J'espère que Julieng va lire ça.


j'espère que vous allez lire cela:

Bernard Henri Lévy, où les raisons de se défier de ses faux amis



Certains, dans les rangs catholiques, se sont laissés éblouir par les propos récents de Bernard Henri Botul. Drapé dans les atours du preux chevalier blanc qu’il affectionne tant, BHL a en effet dénoncé dans une interview « l’anticatholicisme primaire » en vogue dans les médias, en rappelant quelques vérités objectives, notamment que la religion catholique est de loin celle qui est la plus attaquée. Si l’on peut se féliciter qu’un haut dignitaire du monde médiatique fasse de temps à autre une concession à la vérité, il faut cependant ne pas trop rapidement céder à l’enthousiasme. Surtout lorsque le « soutien » vient d’un « intellectuel » qui est certainement, parmi tous ceux qui ont pignon sur rue, celui qui a le plus fait pour justifier moralement les opérations criminelles les plus sanglantes de ces 30 dernières années.
Je n’insisterai pas sur le fonds de commerce « philosophique » de BHL dont Cornelius Castoriadis et Vidal-Naquet ( entre autres) ont parfaitement dénoncé l’imposture(1).

la suite ici: www.wmaker.net/eschaton

les sujets évoqués:

- les escroqueries du philosophe engagé
- les mondialistes importent le conflit de civilisation
- la grande manipulation anti-catholique de BHL
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 12:15

Oui... Comme je l'ai lu ds "Valeurs actuelles", les socialos et les bien-pensants découvrent subitement que le pape n'est pas tjrs un fasciste arriéré depuis sa prise de position modérée au sujet des renvois des roms...
J'ignore si c'est le même phénomène qui nous vaut la dénonciation assez surprenante de l'anticatholicisme primaire par BHL...

Reste qu'une parole de vérité est tjrs bienvenue, même ds la bouche d'un faux-penseur.
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 12:39

salam

Karl a écrit:
Oui... Comme je l'ai lu ds "Valeurs actuelles", les socialos et les bien-pensants découvrent subitement que le pape n'est pas tjrs un fasciste arriéré depuis sa prise de position modérée au sujet des renvois des roms...
J'ignore si c'est le même phénomène qui nous vaut la dénonciation assez surprenante de l'anticatholicisme primaire par BHL...

Reste qu'une parole de vérité est tjrs bienvenue, même ds la bouche d'un faux-penseur.

Alors làa je suis soufflé !

Je vous croyais naifs et finalement je me suis trompé.

J'avais remarqué cette espèce de volte face des gauchistes de tout poil et la encore leur rouerie et leur hypocrisie m'avait sauté aux yeux et je m'étonne que certains d'entre vous ai vu le manège. Je ne parle même pas de la belle bande de fossoyeurs de la France qui travaillent méthodiquement à la détruire depuis 50ans, les Bernard Henri Botul, les Glucksman et finkelkraut (tous deux caractérisés par leur propension à éviter le regard de leurs contradicteurs tant ils savent que tout se voit dans l'oeil).

L'église parle des roms et voila cette belle bande de destructeurs de la France lui trouver soudain une bien hypocrite utilité.

Hier quand elle condamnait l'homosexualité ou l'avortement elle etait vouée aux gémonies, traités de fanatique, d'integriste, priée de retourner dans ses églises et de gentiment FERMER SA GUEULE. Toute la bande de macaques citée plus haut n'etait pas la dernière à faire partie de la meute. Je ne parle même pas des "cathos integristes" qui s'enchainaient dans les avortoirs, traités carrement de commandos terroristes !

L'eglise a juste le droit de caresser tout le monde dans le sens du poil.

salam
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 12:56

julieng a écrit:

Certains, dans les rangs catholiques, se sont laissés éblouir par les propos récents de Bernard Henri Botul. Drapé dans les atours du preux chevalier blanc qu’il affectionne tant, BHL a en effet dénoncé dans une interview « l’anticatholicisme primaire » en vogue dans les médias, en rappelant quelques vérités objectives, notamment que la religion catholique est de loin celle qui est la plus attaquée. Si l’on peut se féliciter qu’un haut dignitaire du monde médiatique fasse de temps à autre une concession à la vérité, il faut cependant ne pas trop rapidement céder à l’enthousiasme.

Je ne vois pas où nous cédons à l'enthousiasme. On est contents, sans trop se faire d'illusion, de cet éclair de vérité.

Il ne faut pas non plus tomber dans le procès d'intention. Je ne suis pas un fan du personnage BHL, loin de là, mais c'est un excès que de le suspecter de duplicité quand il dit quelque chose qui me convient.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 13:09

Philippe Fabry a écrit:
Je ne vois pas où nous cédons à l'enthousiasme. On est contents, sans trop se faire d'illusion, de cet éclair de vérité.

Il ne faut pas non plus tomber dans le procès d'intention. Je ne suis pas un fan du personnage BHL, loin de là, mais c'est un excès que de le suspecter de duplicité quand il dit quelque chose qui me convient.
Effectivement.

BHL a ses idées, il est parfois peu un peu pénible, mais ce n'est pas un mauvais bougre et il ne fait pas dans l'hypocrisie.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 13:10

Jean dit à Jésus : « Maître, nous avons vu un homme qui chassait les esprits mauvais en usant de ton nom, et nous avons voulu l'en empêcher, parce qu'il n'appartient pas à notre groupe. » 39 Mais Jésus répondit : « Ne l'en empêchez pas, car personne ne peut accomplir un miracle en mon nom et tout de suite après dire du mal de moi. 40 Car celui qui n'est pas contre nous est pour nous. 41 Et celui qui vous donnera à boire un verre d'eau parce que vous appartenez au Christ, je vous le déclare, c'est la vérité : il recevra sa récompense. »

N'empêchons pas BHL de défendre le catholicisme et le pape...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 13:38

il ne défend rien il instrumentalise.

la grande manipulation anti-catholique de BHL

Pour se convaincre que tout chez BHL transpire la duplicité et la manipulation dans le but de permettre le triomphe des thématiques dont il est le promoteur, analysons le précédent article. où il avait déjà pris la défense(en apparence) du Pape et de l’Eglise catholique.
Après avoir combattu les trucages et clichés dont Benoît XVI est sans cesse affublé dans les médias : « pape allemand », le « post-nazi », BHL glisse alors son gros mensonge, son propre gros trucage : « De Benoît XVI reprenant, mot pour mot, les termes de la prière de Jean-Paul II, il y a dix ans, au Mur des lamentations, de Benoît XVI demandant donc « pardon » au peuple juif pogromisé par la fureur d’un antisémitisme longtemps d’essence catholique et formulant les choses, je le répète, en lisant le propre texte de Jean-Paul II, il faut arrêter de répéter, comme des ânes, qu’il est en-retrait-sur-son-prédécesseur. »

Lorsqu’à la fin du XXe siècle, l’Eglise fut pressée demander pardon pour la Shoah, lorsque tous les médias l’assiégèrent pour lui faire avouer sa part de responsabilité dans cette tragédie, Jean Paul II a convoqué un symposium pour se prononcer sur la question. Les conclusions du symposium ( rendues publiques en mars 1998) furent très précises : il reconnut que les chrétiens ont par le passé eu une attitude de discrimination envers les juifs, mais relève que les premières persécutions vinrent dès l’Antiquité du peuple juif ; il établit que l’Eglise ne cessa de s’opposer à ces attitudes, que l’antisémitisme hitlérien est d’origine étrangère au christianisme et qu’il a été condamné spontanément par l’Eglise d’Allemagne avant de l’être par Pie XI et Pie XII. Bref l’Eglise refuse toute filiation entre l’antisémitisme et l’antijudaïsme. Les résultats du symposium furent tellement à l’opposé des impératifs de la pensée dominante que nombre de journalistes, parmi lesquels le faussaire Tincq(4), prétendirent tout simplement que l’Eglise avait reconnu sa responsabilité dans la Shoah. Par la suite, la déclaration de repentance de Jean Paul II ne fit elle-même aucune allusion à un antisémitisme d’essence catholique, ne mettant en cause que le comportement de certains catholiques. Voici le texte de Jean Paul II « Dieu de nos pères, tu as choisi Abraham et sa descendance pour que ton Nom soit apporté aux peuples: nous sommes profondément attristés par le comportement de ceux qui, au cours de l'histoire, les ont fait souffrir, eux qui sont tes fils, et, en te demandant pardon, nous voulons nous engager à vivre une fraternité authentique avec le peuple de l'Alliance »(12 mars 2000). Or c’est cette même prière que Jean Paul II fera devant le mur des lamentations le 26 mars 2000 et que reprendra Benoît XVI dans son discours à la synagogue du 17 janvier 2010. C’est ce texte auquel se réfère BHL et dans lequel il voit la reconnaissance d’un antisémitisme d’essence catholique. Michel De Jaeghere dans son maître-livre sur la question de la repentance commente ainsi les paroles de Jean Paul II: il s’agit d’une « transcription a minima du document romain de 1998, où ne figurent ni mention de la Shoah, ni aveu d’une quelconque responsabilité de l’enseignement et de la doctrine catholique dans l’antijudaïsme, mais la seule mention du fait que « nombre de chrétiens » ont pu, par le passé, commettre des péchés à l’égard des juifs »( La repentance, histoire d’une manipulation). Rien qui ne permette donc d’imputer à Benoît XVI et à son prédécesseur la reconnaissance d’un antisémitisme d’essence catholique. Les médias se sont acharnés en vain à obtenir cet aveu. L’antisémitisme d’essence catholique n’existe que dans la tête des BHL, Tincq et consorts, puisqu’au cours de l’histoire ce n’est pas moins de 291 bulles, décrets ou édits pontificaux qui condamnèrent l’antisémitisme au cours de l’histoire.

les buts de la maneouvre

On voit donc mieux en quoi consiste la manœuvre de BHL : corrompre l’enseignement de l’Eglise tout en flattant les catholiques. Ce n’est pas une main qu’il tend aux catholiques, mais un piège : obtenir d’eux l’entérinement de sa vision d’un catholicisme anciennement antisémite et récemment converti au combat contre l’antisémitisme. C’est à sa conception d’un catholicisme enfin parvenu à maturité, notamment sous l’influence du grand frère juif, qu’il veut nous faire adhérer. Il table sur le désarroi des catholiques, victimes de diffamations constantes, et tout heureux de se précipiter dans les bras du premier défenseur médiatique venu. Tout en se faisant passer pour le défenseur des catholiques, BHL ne fait donc que perpétuer l’ancienne stratégie de culpabilisation du catholicisme. Nous touchons ici à la quintessence de la perversité intellectuelle. BHL capitalise en somme sur la mauvaise conscience des catholiques savamment entretenue par les médias. Tout est mensonge dans le montage de BHL et n’a qu’une seule finalité : circonvenir les catholiques pour les aligner sur les impératifs du choc des civilisations et du mondialisme. Cela passe nécessairement par la déformation de la doctrine catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 14:10

Est-il coutumier du fait ? Travaille-t-il à dorer un blason qu'il n'a pas ? ... Il porte un patronyme juif -Lévy -, parle-t-il de ce qu'il connaît ? ( je connais à peine ce monsieur de nom .... et encore, je l'écorche passablement)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 14:31

julieng a écrit:
il ne défend rien il instrumentalise.

la grande manipulation anti-catholique de BHL


C'est précisément à votre article, que j'ai lu, que je répondais.

La seule chose que l'on peut lui reprocher, c'est d'avoir interprété des textes de l'Eglise dans un sens qui lui convenait, d'avoir pris des vessies pour des lanternes.
Mais si l'on devait accuser de duplicité tous ceux qui voient les choses à travers leurs lunettes, il n'y aurait pas beaucoup d'honnêtes hommes.

Et quand au dernier paragraphe, qui dessine carrément un vaste complot pour gagner les catholiques au mondialisme, ça relève encore une fois de vos névroses obsessionnelles.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 14:34

gunlock a écrit:
salam

Alexis232 a écrit:
C'est un retour à l’église primitive,underground sous les catacombes,le mot est très bien adapté ! Very Happy

en fait c'est une mode quoi...


salam


Ce n'est pas une mode,c'est un retour petit à petit à l'église primitive par la force des choses,je m'en passerai bien mais c'est comme ça.

Eglise primitive dans le sens ou les catholiques seront de plus en plus minoritaires et marginalisés,c'est donc tout sauf une mode.

Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 15:20

Citation :
la grande manipulation anti-catholique de BHL


Je ne sais s'il y a manipulation; je n'ai aucune tendresse pour BHL, mais je tablerais plutôt sur une sincérité mal informée, et qui pratique un amalgame ancien: ce qui est dit et fait par les catholiques=dit et fait par l'Eglise et son pape...
Quand St Louis, parait-il, conviait (plus ou moins de force) des juifs à des lectures des évangiles en espérant les convertir, ce n'était bien sûr pas l'Eglise qui agissait ainsi, mais vu par un juif et depuis notre époque, est-ce si différent que l'initiative vienne d'un roi très-chrétien, réputé lietenant de Dieu sur terre?
Vu avec cette approximation non-illégitime, l'antisémitisme dans l'Europe chrétienne ne pouvait pas être autrement que "d'essence catholique"... Puisque venant de catholiques, souvent au nom de leur foi sinon de l'Eglise elle-même...
Certes, l'expression "d'essence catholique", est malheureuse, si elle n'est pas pernicieuse...
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:16

Citation :
La seule chose que l'on peut lui reprocher, c'est d'avoir interprété des textes de l'Eglise dans un sens qui lui convenait, d'avoir pris des vessies pour des lanternes.
Mais si l'on devait accuser de duplicité tous ceux qui voient les choses à travers leurs lunettes, il n'y aurait pas beaucoup d'honnêtes hommes.

Et quand au dernier paragraphe, qui dessine carrément un vaste complot pour gagner les catholiques au mondialisme, ça relève encore une fois de vos névroses obsessionnelles.

Ajoutons qu’il a été en première ligne pour défendre le violeur de gamine Roman Polanski par solidarité ethnique ( Alain Finkielkraut,Claude Sarraute, Pierre Bénichou,Julien Dray,Bernard Kouchener,Nicolas Sarkozy,Gérard Miller, et tant d'autres)? On peut voir son nom http://www.bernard-henri-levy.com/si-vous-souhaitez-signer-la-petition-pour-roman-polanski-2418.html , qu’il a initié le mouvement d' "opinion" en faveur de la criminelle et adultère iranienne Sakineh, condamnée à mort par la justice iranienne, en se taisant sur la condamnation à mort de la débile légère Térésa Lewis aux USA, condamnée pourtant pour des raisons semblables http://www.lepoint.fr/monde/peine-de-mort-une-femme-deficiente-intellectuelle-va-etre-executee-en-virginie-23-09-2010-1240126_24.php
BHL est de toutes les manipulations, un comploteur de première, un intriguant qui cherche à réduire au silence ses adversaires par tous les moyens d’intimidation judiciaire et médiatique. Tout cela prouve qu'il n'a que faire de la justice, et ne défend le Saint Père que pour des raisons stratégiques : s'attirer la sympathie des quelques catholiques qui existent encore dans ce Monde, sur lui ainsi que sur la cause qu'il défend par dessus tout : Israël.

Je suis peut-être dans la névrose obsessionnelle, mais cela vaut mieux que d’être embourbé dans les mécanismes du déni qui mène à la psychose, Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:20

salam

Alexis232 a écrit:
gunlock a écrit:
salam

Alexis232 a écrit:
C'est un retour à l’église primitive,underground sous les catacombes,le mot est très bien adapté ! Very Happy

en fait c'est une mode quoi...


salam


Ce n'est pas une mode,c'est un retour petit à petit à l'église primitive par la force des choses,je m'en passerai bien mais c'est comme ça.

Eglise primitive dans le sens ou les catholiques seront de plus en plus minoritaires et marginalisés,c'est donc tout sauf une mode.

Salut.

Même si mon commentaire était un peu ironique je vous rejoins totalement.

Les musulmans, mes corréligionnaires donc, qui passent leur temps à croire et faire croire que l"islam dominera le monde" se gourent totalement.


Le monde islamique se sécularise tous les jours sous les coups de boutoir de l'occident et vous m'amusez à voir dans les gesticulations d'une minorité les agissements de la majorité.

Même dans les hadiths, notamment de la fin du monde, la perte des religions, leur desaffcetion et tous les corrolaires y sont parfiatement décris.

Ainsi "la terre deviendra l'enfer dex croyants", ou "le monde est né dans la jahiliya (barbarie) et retournera à la jahiliya"

La religion sera donc très peu suivie.

salam


Dernière édition par gunlock le Ven 01 Oct 2010, 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gunlock



Messages : 228
Inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:26

salam

Karl a écrit:
Citation :
la grande manipulation anti-catholique de BHL


Je ne sais s'il y a manipulation; je n'ai aucune tendresse pour BHL, mais je tablerais plutôt sur une sincérité mal informée, et qui pratique un amalgame ancien: ce qui est dit et fait par les catholiques=dit et fait par l'Eglise et son pape...
Quand St Louis, parait-il, conviait (plus ou moins de force) des juifs à des lectures des évangiles en espérant les convertir, ce n'était bien sûr pas l'Eglise qui agissait ainsi, mais vu par un juif et depuis notre époque, est-ce si différent que l'initiative vienne d'un roi très-chrétien, réputé lietenant de Dieu sur terre?
Vu avec cette approximation non-illégitime, l'antisémitisme dans l'Europe chrétienne ne pouvait pas être autrement que "d'essence catholique"... Puisque venant de catholiques, souvent au nom de leur foi sinon de l'Eglise elle-même...
Certes, l'expression "d'essence catholique", est malheureuse, si elle n'est pas pernicieuse...

Je pense karl que Bernard Henry Botul est peut être naîf (d'où le surnom que je lui accole) mais il est surtout bien trop intelligent pour tomber dans ce travers ridicule.

C'est un manipulateur, point final de chez point final Que ce soit pour la Bosnie (ou un général très connu l'avait humilié sur un plateau), pour l'Afghanistan (il a fait croire à tout le monde que c'était quasiment un intime de Massoud), pour le Pakistan (ou il aurait des relais la bas) ou l'Algérie (son histoire pathétique qui consiste à dire qu'il a sauté de nuit par dessus le mur de l'ambassade de France à Alger, pour pouvoir enfin parler au peuple sans la surveillance de gardes chiourmes de la drs, dst locale) ce type n'a cessé de mentir toute sa vie.

C'est un manipulateur, un menteur professionnel.

salam
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:26

julieng a écrit:

Ajoutons qu’il a été en première ligne pour défendre le violeur de gamine Roman Polanski par solidarité ethnique ( Alain Finkielkraut,Claude Sarraute, Pierre Bénichou,Julien Dray,Bernard Kouchener,Nicolas Sarkozy,Gérard Miller, et tant d'autres)? On peut voir son nom http://www.bernard-henri-levy.com/si-vous-souhaitez-signer-la-petition-pour-roman-polanski-2418.html , qu’il a initié le mouvement d' "opinion" en faveur de la criminelle et adultère iranienne Sakineh, condamnée à mort par la justice iranienne, en se taisant sur la condamnation à mort de la débile légère Térésa Lewis aux USA, condamnée pourtant pour des raisons semblables http://www.lepoint.fr/monde/peine-de-mort-une-femme-deficiente-intellectuelle-va-etre-executee-en-virginie-23-09-2010-1240126_24.php
BHL est de toutes les manipulations, un comploteur de première, un intriguant qui cherche à réduire au silence ses adversaires par tous les moyens d’intimidation judiciaire et médiatique. Tout cela prouve qu'il n'a que faire de la justice, et ne défend le Saint Père que pour des raisons stratégiques : s'attirer la sympathie des quelques catholiques qui existent encore dans ce Monde, sur lui ainsi que sur la cause qu'il défend par dessus tout : Israël.

Parce que vous ne subordonnez pas tout à une cause, vous ? (vous allez me répondre : "oui, mais moi je sers la vérité", je vous dirai "BHL le croit aussi" vous me direz : "vous êtes un relativiste" je vous dirai : "je suis un individu qui a raisonnablement constaté que tout homme qui défend une cause la croit juste, qu'un homme qui se trompe n'est pas criminel". Là vous me répondrez sans doute encore un truc désagréable qui me découragera de vous répondre).


Je suis peut-être dans la névrose obsessionnelle, mais cela vaut mieux que d’être embourbé dans les mécanismes du déni qui mène à la psychose, Philippe.

Ce n'est pas du déni que de refuser de faire des procès d'intention. BHL est un homme qui dit beaucoup de biperies, mais au milieu il y a des choses intelligentes qui lui échappent. Statistiquement, c'est normal. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:38

gunlock a écrit:
salam

Alexis232 a écrit:
gunlock a écrit:
salam

Alexis232 a écrit:
C'est un retour à l’église primitive,underground sous les catacombes,le mot est très bien adapté ! Very Happy

en fait c'est une mode quoi...


salam


Ce n'est pas une mode,c'est un retour petit à petit à l'église primitive par la force des choses,je m'en passerai bien mais c'est comme ça.

Eglise primitive dans le sens ou les catholiques seront de plus en plus minoritaires et marginalisés,c'est donc tout sauf une mode.

Salut.

Même si mon commentaire était un peu ironique je vous rejoins totalement.

Les musulmans, mes corréligionnaires donc, qui passent leur temps à croire et faire croire que l"islam dominera le monde" se gourent totalement.


Le monde islamique se sécularise tous les jours sous les coups de boutoir de l'occident et vous m'amusez à voir dans les gesticulations d'une minorité les agissements de la majorité.

Même dans les hadiths, notamment de la fin du monde, la perte des religions, leur desaffcetion et tous les corrolaires y sont parfiatement décris.

Ainsi "la terre deviendra l'enfer dex croyants", ou "le monde est né dans la jahiliya (barbarie) et retournera à la jahiliya"

La religion sera donc très peu suivie.

salam

Oui en effet vos propos correspondent exactement à ce que nous enseigne Arnaud sur l'Islam et les autres religions en général. (à la fin des temps)
Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:52

BHL a beaucoup de casseroles ,c'est un personnage plutôt perfide cependant sa prise de position "passagère" et calculée est une bonne chose pour nous même si nous ne sommes pas dupes de ses manoeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 16:58

A voir le mal partout on fini par voir mal.
Tout le monde ici analyse l'intervention avec prudence et discernement. Pas de procès d'intention pour ma part.
BHL nous informe d'un fait sur Benoit XVI, que celui-ci dit des choses importantes. On le savait merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 21:59

Alexis232 a écrit:
BHL a beaucoup de casseroles ,c'est un personnage plutôt perfide cependant sa prise de position "passagère" et calculée est une bonne chose pour nous même si nous ne sommes pas dupes de ses manoeuvres.

Je ne vois pas ce qui vous donne le droit de dire que c'est calculé.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 22:53

Citation :

Je ne vois pas ce qui vous donne le droit de dire que c'est calculé.


tout est bel et bien calculé chez ce sinistre personnage, cela tombe sous le sens dès qu'on se donne la peine d'étudier un peu sa pensée et son parcours. mais naturellement pour qui refuse l'enseignement de l'Eglise au sujet de la subversion de la chrétienté et pour qui détourne le regard dès que l'histoire officielle est mise en cause, présenter en pleine lumière la vérité sur les procédés de BHL relève de la névrose obsessionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Ven 01 Oct 2010, 23:25

La réaction de BHL quand il a été entarté ( " Viens ici que je te casse la gueule " ) indique bien un projet et une détermination . Il n'a pas été désemparé . Il a été mis à nu .

Ceci dit , pourquoi refuser son aide quand il veut bien la donner ? Le christianisme des premiers siècles de l'empire romain a vécu des alliances temporaires ( récupération de Cicéron , alliance avec le stoïcisme , bienveillance mesurée vis-à-vis des religions à mystères , etc ... ) .

Il faut savoir s'allier et se désallier en temps opportun . Cet art n'est pas facile , j'en conviens .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 00:05

boudo a écrit:
La réaction de BHL quand il a été entarté ( " Viens ici que je te casse la gueule " ) indique bien un projet et une détermination . Il n'a pas été désemparé . Il a été mis à nu .

Avoir une réaction violente envers quelqu'un qui vous écrase une tarte à la crème sur la figure gratuitement est assez naturel. C'est un acte d'agression.

Que BHL ait voulu casser la gueule de son entarteur n'a rien de révélateur.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 00:08

julieng a écrit:
Citation :

Je ne vois pas ce qui vous donne le droit de dire que c'est calculé.


tout est bel et bien calculé chez ce sinistre personnage, cela tombe sous le sens dès qu'on se donne la peine d'étudier un peu sa pensée et son parcours. mais naturellement pour qui refuse l'enseignement de l'Eglise au sujet de la subversion de la chrétienté et pour qui détourne le regard dès que l'histoire officielle est mise en cause, présenter en pleine lumière la vérité sur les procédés de BHL relève de la névrose obsessionnelle.

Vous êtes vraiment binaire, mon pauvre julieng. Pour vous, il y a les gens bien et les méchants. Les méchants ont toujours tort, même quand ils disent quelque chose de vrai. Et les ennemis des méchants méritent d'être défendu à peu près jusque dans leurs pires crimes.

Quand je vous dis que vous êtes resté profondément marxiste. En vous convertissant, vous avez changé la forme, pas le fond.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 07:37

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 07:50

Citation :
Pour vous, il y a les gens bien et les méchants.

vous généralisez cher Philippe...BHL ne fait pas partie du commun des gens tout de même. vous et Arnaud, par exemple, je ne vous classe pas parmi les "méchants" ( le cas d'Arnaud est cependant plus lourd, son montage reposant sur un faux : l'argument de la solennité) , même si vous ne suivez pas l'enseignement de l'Eglise sur la subversion de la chrétienté et que vous détournez le regard sur un grand nombre de faits qui invalident l'histoire officielle, ce qui favorise la montée en puissance du mondialisme...vous le faites par idéologie, votre libéralisme opérant un tri sélectif parmi les faits qui n'entrent pas dans son cadre.

BHL est lui un des idéologues de premier rang du mondialisme en France qui agit souvent en faussaire. il sait parfaitement tout ce qu'il fait, tout entre dans une stratégie, et quand il dit des choses vraies cela entre inévitablement dans une stratégie pour circonvenir les lecteurs ou les auditeurs, les amener ailleurs que là où ils iraient naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 07:56

... Au commencement fut le complot ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 08:02

...vous précipitez un peu les choses Arnaud...il ne commença que juste après le "non serviam"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 11:14

julieng a écrit:
Citation :
Pour vous, il y a les gens bien et les méchants.

vous généralisez cher Philippe...BHL ne fait pas partie du commun des gens tout de même. vous et Arnaud, par exemple, je ne vous classe pas parmi les "méchants" ( le cas d'Arnaud est cependant plus lourd, son montage reposant sur un faux : l'argument de la solennité) ,

Bien sûr, Arnaud et moi faisons partie de la race massive des ignares qu'il faut sauver d'eux-mêmes, parce qu'ils ne savent pas tout ce que vous savez.
Heureusement que vous êtes là.

même si vous ne suivez pas l'enseignement de l'Eglise sur la subversion de la chrétienté

VOTRE interprétation de cet enseignement.

et que vous détournez le regard sur un grand nombre de faits qui invalident l'histoire officielle,

Je ne connais pas d'histoire officielle. Je ne connais que l'Histoire, connaissance fluctuante qui s'élabore, se précise et se renverse au gré des travaux présentant divers points de vue.
En revanche vous, vous avez une histoire officielle, avec un certain nombre de dogmes : rôle bien déterminé de la Franc-maçonnerie, culpabilités précises, etc...


ce qui favorise la montée en puissance du mondialisme...

Ce qui favorise la montée en puissance du mondialisme, c'est la mondialisation. Le fait précède la théorie.


vous le faites par idéologie, votre libéralisme opérant un tri sélectif parmi les faits qui n'entrent pas dans son cadre.

Moi, un idéologue. Laughing
Si c'était le cas, je ne serais pas passé du légitimisme partisan du trône et de l'autel à la reconnaissance des mérites du pluralisme dans une société ouverte.

Les idéologues, ce sont les gens comme vous, qui ne changent jamais d'avis.

BHL est lui un des idéologues de premier rang du mondialisme en France qui agit souvent en faussaire. il sait parfaitement tout ce qu'il fait, tout entre dans une stratégie, et quand il dit des choses vraies cela entre inévitablement dans une stratégie pour circonvenir les lecteurs ou les auditeurs, les amener ailleurs que là où ils iraient naturellement.

Wahou ! Vous sondez les reins et les coeurs ?! C'est un don extraordinaire de pouvoir dire précisément ce que pensent les gens en écoutant seulement ce qu'ils disent, d'être capable d'écarter d'une simple intuition l'erreur sincère, la simple défaillance humaine.
Personnellement j'ai une vision gaussienne des intellectuels : cela va du grand esprit qui se trompe sept fois par jour (comme le juste pèche) à l'errant patenté qui dit régulièrement des choses intelligentes.
Au milieu, la foule de ceux qui se trompent autant qu'ils ont raison.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 13:18

Citation :
Bien sûr, Arnaud et moi faisons partie de la race massive des ignares qu'il faut sauver d'eux-mêmes, parce qu'ils ne savent pas tout ce que vous savez.
Heureusement que vous êtes là.

merci. en effet, vous avez tout à apprendre, commencez par abandonnez vos œillères.

Citation :
VOTRE interprétation de cet enseignement.
[quote]


voyez, commencez par vous instruire avant de jouer à l'herméneute

"Or voici que cet antique ennemi, « homicide dès le principe »(Jn 8,44) s’est dressé avec véhémence, déguisé en ange de lumière »( 2Co 11,14) ayant pour escorte la horde des esprits pervers, c’est en tout sens qu’il parcourt la terre, et partout s’y insère : en vue d’y faire abolir le nom de Dieu et de son Christ, en vue de dérober, de faire périr et de perdre dans la damnation sans fin, les âmes que devait couronner la gloire éternelle. Le dragon maléfique transfuse, dans les hommes mentalement dépravés et corrompus par le cœur, un flot d’abjection : le virus de sa malice, l’esprit de mensonge, d’impiété et de blasphème, le souffle mortel du vice, de la luxure et de l’iniquité universalisée. L’Eglise, épouse de l’agneau immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé."exorcisme que Léon XIII publia suite à une vision en 1884 après avoir célébré la messe.

« depuis longtemps déjà les calvinistes avaient commencé à conjurer en France la ruine de la religion catholique. mais, pour y parvenir, il fallait préparer les esprits à abreuver les peuples de ces principes impies que les novateurs n’ont ensuite cessé de répandre dans des livres qui ne respiraient que perfidie et sédition, c’est dans cette vue qu’ils se liguèrent avec des philosophes dévoyés. L’assemblée générale du clergé de France de 1745 avait découvert et dénoncé les abominables complots de tous ces artisans d’impiété. Et Nous-même, dès le commencement de Notre Pontificat, prévoyant les exécrables manœuvres d’un parti si perfide, Nous annonçâmes les péril imminent qui menaçait l’Europe, dans Notre lettre encyclique, adressée à tous les évêques de l’Eglise catholique, auxquels Nous parlions en ces termes : « arrachez le mal du milieu de vous, c'est-à-dire éloigner de la vue de vos troupeaux, avec une grade force et une continuelle vigilance, tous ces livres empestés » si l’on eût écouté Nos représentations et Nos avis, Nous n’aurions pas à gémir maintenant des progèrs de cette vaste conspiration tramée contre les rois et contre les empires » (Pie VI, pape de 1775 à 1799, allocution au consistoire en juin 1793)

les papes désignaient bien des hommes pervers comme étant à la manœuvre dans des sectes, des partis, ils parlent d'une catégorie très précise de pécheurs.


Citation :
Moi, un idéologue. Laughing
Si c'était le cas, je ne serais pas passé du légitimisme partisan du trône et de l'autel à la reconnaissance des mérites du pluralisme dans une société ouverte.
Les idéologues, ce sont les gens comme vous, qui ne changent jamais d'avis.

vous n'êtes pas idéologue parce que vous l'êtes devenu en sommes?


quant à moi je viens des rangs de l'apostasie cher Philippe...j'ai fait le chemin inverse du vôtre, déconstruisant toutes les erreurs de la modernité quand vous tentez de les articuler au christianisme.


Citation :
Le fait précède la théorie.

le mondialisme n'a rien à voir avec la mondialisation. le mondialisme est une théorie de l'unification du monde en dehors du Christ et de la loi naturelle, la mondialisation n'est qu'un perfectionnement technique. pour qu'elle aboutisse à l'uniformisation culturelle, la mondialisation doit être conduite par une idéologie. ne pas le saisir c'est ne rien comprendre à la nature humaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 15:23

[quote="julieng"]
Citation :
VOTRE interprétation de cet enseignement.
Citation :



voyez, commencez par vous instruire avant de jouer à l'herméneute

"Or voici que cet antique ennemi, « homicide dès le principe »(Jn 8,44) s’est dressé avec véhémence, déguisé en ange de lumière »( 2Co 11,14) ayant pour escorte la horde des esprits pervers, c’est en tout sens qu’il parcourt la terre, et partout s’y insère : en vue d’y faire abolir le nom de Dieu et de son Christ, en vue de dérober, de faire périr et de perdre dans la damnation sans fin, les âmes que devait couronner la gloire éternelle. Le dragon maléfique transfuse, dans les hommes mentalement dépravés et corrompus par le cœur, un flot d’abjection : le virus de sa malice, l’esprit de mensonge, d’impiété et de blasphème, le souffle mortel du vice, de la luxure et de l’iniquité universalisée. L’Eglise, épouse de l’agneau immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé."exorcisme que Léon XIII publia suite à une vision en 1884 après avoir célébré la messe.

« depuis longtemps déjà les calvinistes avaient commencé à conjurer en France la ruine de la religion catholique. mais, pour y parvenir, il fallait préparer les esprits à abreuver les peuples de ces principes impies que les novateurs n’ont ensuite cessé de répandre dans des livres qui ne respiraient que perfidie et sédition, c’est dans cette vue qu’ils se liguèrent avec des philosophes dévoyés. L’assemblée générale du clergé de France de 1745 avait découvert et dénoncé les abominables complots de tous ces artisans d’impiété. Et Nous-même, dès le commencement de Notre Pontificat, prévoyant les exécrables manœuvres d’un parti si perfide, Nous annonçâmes les péril imminent qui menaçait l’Europe, dans Notre lettre encyclique, adressée à tous les évêques de l’Eglise catholique, auxquels Nous parlions en ces termes : « arrachez le mal du milieu de vous, c'est-à-dire éloigner de la vue de vos troupeaux, avec une grade force et une continuelle vigilance, tous ces livres empestés » si l’on eût écouté Nos représentations et Nos avis, Nous n’aurions pas à gémir maintenant des progèrs de cette vaste conspiration tramée contre les rois et contre les empires » (Pie VI, pape de 1775 à 1799, allocution au consistoire en juin 1793)

les papes désignaient bien des hommes pervers comme étant à la manœuvre dans des sectes, des partis, ils parlent d'une catégorie très précise de pécheurs.

Sauf que la mise à l'écart du religieux est une évolution socio-politique nécessaire et concomittante au développement de l'Etat et de l'ouverture au monde de la cité. Cela n'enlève rien à la responsabilité des individus, ni à leurs manoeuvres, qui font partie de l'équation, mais cela met aussi au jour le fait que toutes les recommandations papales, toute la lutte de l'Eglise pour aller contre le mouvement était perdue d'avance.
De même que, quand le temps de la foi reviendra, toutes les luttes contre ce mouvement seront inutiles.


Citation :
Moi, un idéologue. Laughing
Si c'était le cas, je ne serais pas passé du légitimisme partisan du trône et de l'autel à la reconnaissance des mérites du pluralisme dans une société ouverte.
Les idéologues, ce sont les gens comme vous, qui ne changent jamais d'avis.

vous n'êtes pas idéologue parce que vous l'êtes devenu en sommes?

Je ne suis pas un idéologue.
Un idéologue plaide pour un système. Moi je ne plaide pour rien, je fais des constats, je relève des tendances, j'essaie de voir ce qu'elles ont de bon et de mauvais, d'établir un tableau nuancé. C'est à travers cette recherche que je suis amené à changer de point de vue.


quant à moi je viens des rangs de l'apostasie cher Philippe...j'ai fait le chemin inverse du vôtre, déconstruisant toutes les erreurs de la modernité quand vous tentez de les articuler au christianisme.

Sauf que vous n'êtes pas une sorte de libéral qui s'est converti au catholicisme, vous venez du marxisme.
Moi j'ai changé de paradigme : je suis passé d'un holisme quasi-maurrassien à la reconnaissance des mérites du pluralisme et de la défense de l'individu fasse à la masse.
Vous, vous êtes passé d'un holisme marxiste à un holisme catholique. Vous avez donc changé les accidents, pas la substance.


Citation :
Le fait précède la théorie.

le mondialisme n'a rien à voir avec la mondialisation. le mondialisme est une théorie de l'unification du monde en dehors du Christ et de la loi naturelle, la mondialisation n'est qu'un perfectionnement technique. pour qu'elle aboutisse à l'uniformisation culturelle, la mondialisation doit être conduite par une idéologie. ne pas le saisir c'est ne rien comprendre à la nature humaine.

Le mondialisme est au contraire une conséquence de la mondialisation. C'est la doctrine qui défend l'idée, pour des problèmes devenus mondiaux, d'un gouvernement mondial. Après, il doit y avoir autant de tendances que de mondialistes, absolument rien ne permet d'affirmer une haine généralisée des mondialistes contre la foi catholique.
D'ailleurs, relisez les posts sédévacantistes sur ce forum : ils sont persuadés que le Pape est un mondialiste.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Sam 02 Oct 2010, 21:56

Ce matin sur France Culture dans l'émission de Fienkenkraut, j'ai découvert Pierre Manent.

Je conseille à tout le monde de l'écouter.

Le lien : http://www.franceculture.com/emission-repliques-le-regard-politique-de-pierre-manent-2010-10-02.html

Il est l'auteur de "Les métamorphoses de la cité : essai sur la dynamique de l'Occident ".

Peut être que philippe l'a déjà lu ?

Ci dessous, sa pensée trés résumée:



Citation :


Propos recuellis par Elisabeth Levy et publiés par Le Point.

Le Point : Pour vous, l'observation du réel est un moyen d'accéder à la vérité. Entendez-vous rompre avec ” l'intellectuel à la française “, qui, dans la foulée de Marx, souhaitait changer le monde plutôt que l'interpréter ?

Pierre Manent : Chacun son métier ou sa vocation. Connaître est un désir naturel des hommes et ce désir, je l'éprouve avec une intensité particulière concernant les choses humaines. Si cette connaissance se traduit par une transformation positive du monde, tant mieux. Mais l'action et la réflexion sont deux choses différentes. Le personnage de l'intellectuel à la française résulte précisément d'une confusion entre les deux. Il se justifie de ne pas agir parce qu'il fait semblant de penser et se justifie de mal penser parce qu'il fait semblant d'agir. Je souhaite non seulement que chacun retrouve son métier, mais aussi que l'effort pour comprendre les choses humaines suscite le même respect que la recherche scientifique. Or, si je devais définir la situation présente de l'esprit, comme disait Valéry, je dirais que jamais la production n'a été aussi abondante mais qu'en même temps nous n'avons jamais eu aussi peu de foi dans notre capacité à comprendre. L'esprit n'a plus confiance en lui-même.

N'est-ce pas plutôt le désir de comprendre, la ” libido sciendi “, pour reprendre l'expression de Marcel Gauchet, qui a disparu ?

Le désir n'a pas disparu, je l'observe chez nombre de mes étudiants, mais il manque de soutien dans l'atmosphère collective et demande aujourd'hui plus d'héroïsme qu'hier. La recherche est organisée de façon à donner l'avantage à celui qui va vite et joue le jeu. Pour autant, il ne s'agit pas de tomber dans le désespoir. Tant qu'il y a de l'homme, toutes les possibilités, y compris les plus hautes, sont là. La société est toujours pleine de défauts, de faiblesses : ne nous déchargeons pas sur elle de notre responsabilité.

On apprend dans le passionnant livre d'entretiens que vous publiez avec Bénédicte Delorme-Montini que vous avez eu la chance d'avoir eu des parents communistes, puis que vous avez rencontré le christianisme. Avant d'être chercheur, vous avez passionnément aimé la politique et la religion.

L'ordre politique et l'ordre religieux sont des domaines d'expérience et, quand on y pénètre, on éprouve un élargissement de l'être qui expose à des dangers proportionnels, d'où la nécessité de l'éducation. Mais la passion est indispensable à la connaissance, et notamment à l'ouverture à la chose politique.

De ce point de vue, les Français sont-ils, comme on le dit souvent, un peuple politique ?

Ils l'ont longtemps été. Aujourd'hui, le pays de la passion politique, c'est l'Amérique, alors que la France, comme l'Europe, est envahie par la passivité. En même temps que ses passions, elle a perdu ses ambitions, que celles-ci fussent nationales ou sociales. Le gaullisme est passé et l'anticapitalisme actuel ne propose pas une société à venir, mais la conservation des acquis de l'Etat-providence. Autrement dit, il n'existe plus la moindre perspective d'action collective.


C'est précisément cette capacité d'agir collectivement, de se donner une tâche à accomplir, qui, selon vous, définit ou définissait l'Occident.

Il existe à ce sujet plusieurs théories qui mettent l'accent sur la science ou le capitalisme ou la religion. Mon hypothèse est que l'invention propre de l'Occident, c'est le politique, c'est-à-dire la recherche de ce qui est commun pour parvenir à l'action humaine par excellence : se gouverner soi-même. Dans cette perspective, ce que nous appelons ” modernité ” ne constitue pas une scission radicale qui ferait de nous des êtres totalement différents de nos ancêtres. Evitons le double écueil du progressisme béat et du catastrophisme sans issue : nous ne sommes ni le nouvel homme ni le dernier homme.

Autrement dit, nous ne sommes pas tant des inventeurs que des continuateurs d'un cycle entamé avec l'invention de la cité grecque. Comment cela commence-t-il ?

Ce changement de l'orientation temporelle est très mystérieux. L'ordre traditionnel est un ordre des pères : la règle est déjà là quand vous naissez. Que les hommes décident de la fabriquer ensemble constitue une révolution spirituelle. La vie bascule vers l'action et l'action bascule vers l'avenir. Que faire ensemble ? Quelle est la société juste ? Ces questions suffisent à définir l'Occident et ne vont cesser de l'animer.

Chaussons, comme vous le proposez, des bottes de vingt siècles. Entre la cité grecque et l'Etat-nation contemporain, il y a l'Empire puis l'Eglise - ce que vous appelez la ” nation confessionnelle “.

Le commun est toujours produit dans la division : division entre les cités à l'extérieur et, à l'intérieur, division entre le grand nombre et le petit nombre, entre les riches et les pauvres. Le déploiement d'énergie prodigieux mis en oeuvre par la cité grecque pour résoudre ces conflits a fini par la brûler. L'histoire ultérieure de l'Occident est un effort pour retrouver cette énergie civique. A la différence de la cité, l'empire est le rassemblement le plus vaste possible de terres et de populations. Mais, contrairement à l'Empire d'Orient, qui est indifférent à la ressemblance humaine, l'Empire d'Occident, celui d'Alexandre puis Rome, présuppose et prolonge la cité grecque car il repose sur la même idée philosophique, celle de la communauté humaine la plus universelle et la plus accomplie. Mais il doit accepter une telle diversité qu'il ne peut plus se gouverner lui-même. Cette communauté universelle que l'empire fait miroiter sans pouvoir l'accomplir, l'Eglise va ensuite la proposer, certes dans l'autre monde, mais dans un monde qu'elle parvient à rendre plausible.

Comment tout cela aboutit-il à l'Etat-nation et à la démocratie dans sa forme actuelle ?

Pendant de très nombreux siècles, trois possibilités concurrentes de cadre de la vie collective sont donc offertes à l'homme occidental, qui se trouve confronté à un chaos de parole qui occasionne des conflits de loyauté. D'où l'effort des Européens pour définir un cadre compris de tous qui leur permette de se gouverner dans ce monde et de faire leur salut dans l'autre. Ce double effort trouve son issue dans la formation de la nation confessionnelle. Les nations se choisissent en choisissant une version du christianisme qu'elles imposent à leur souverain. Bien avant l'âge démocratique, l'Angleterre impose le protestantisme à ses rois catholiques et la France impose le catholicisme à son roi protestant. C'est seulement après cette période que l'Etat pacificateur devient visible et impérieux. L'Etat-nation européen naît de la rencontre entre la nation confessionnelle et cet Etat souverain.

L'Europe serait-elle aujourd'hui en train de renoncer à sa création pour embrasser la ” religion du semblable ” ?

L'idée qu'il existe une espèce humaine - les hommes de 1789 parlent au nom de l'Humanité - est ancienne. Mais, jusqu'à maintenant, on pensait que cette humanité s'instituait dans des communautés politiques nécessairement particulières. Nous croyons désormais que l'humanité se suffit à elle-même. Dans cette perspective, notre tâche, qui est de reconnaître l'humanité de tout homme, est purement morale. Nous oublions la nécessité de la médiation politique. Or nous vivons dans un monde où des ensembles humains se conçoivent, eux, comme très spécifiques, par la civilisation pour les Chinois, par la religion pour les musulmans.

Seriez-vous partisan du ” choc des civilisations ” ?

La différence ne suppose pas nécessairement l'affrontement. Il s'agit d'aboutir au partage le plus raisonnable possible des ressources, de l'espace, des responsabilités et du prestige. On ne saurait donc annoncer ni la guerre des civilisations ni un ordre multipolaire heureux de sa diversité. Mais faire comme si tous les ensembles humains étaient semblables serait le comble de l'irresponsabilité. Ce qui est sûr, c'est que, après des siècles durant lesquels l'ordre du monde a reposé sur la supériorité écrasante de l'Occident, ces grands ensembles découvrent leur force et des ambitions nouvelles. Or l'Europe, sidérée par l'idée d'humanité qu'elle a inventée, ne se pose plus la question de ce qui lui est commun.

Elle serait donc en train de sortir de l'Histoire qu'elle a écrite ?

En tout cas, elle ne cherche plus à créer la meilleure association possible mais à se fondre dans l'humanité, comme si elle voulait être le vide parfait dans lequel tout être humain pourra être reçu tel quel. Ce qui revient à accepter de n'être rien pour que l'autre soit tout, à changer pour que l'autre n'ait pas à changer. C'est à l'Europe, colonisatrice et décolonisatrice, qu'on doit l'existence d'un monde commun. Si elle demeure incapable de se définir comme entreprise significative, il y aura un obscurcissement du monde. Nous ne pourrons pas éternellement sauter comme des cabris en répétant : ” L'homme ! L'homme ! L'homme ! “.

” Le regard politique. Entretiens avec Bénédicte Delorme-Montini ” (Flammarion, 270 p., 18 E). ” Les métamorphoses de la cité. Essai sur la dynamique de l'Occident ” (Flammarion, 420 p., 23 E).


PS: Pierre Manent s'est converti au Catholicisme.
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Dim 03 Oct 2010, 09:04

Merci pour ce lien cher SJA. dans la cité de Dieu Manent développe que l’origine de l’homme moderne est à trouver dans le conflit de la nature et de la grâce, du temporel et du spirituel, dans les prétentions de supériorité absolue de l’Église.

Cette lutte de la grâce et de la nature usant leurs forces l’une contre l’autre aurait provoqué la naissance d’un troisième terme ni naturel ni surnaturel : l’homme moderne. Il présente parfaitement tous les traits( travers) de l'homme moderne: égotisme, volontarisme, refus de tout ordre métaphysique. Il montre comment tout l'édifice de la chrétienté commence à se lézarder dès le XIVe, destruction qui aboutira à l’homme moderne. Mais il a tendance à rendre l'Eglise et l'idée surnaturelle responsable de cet effondrement. Il ne saisit pas que l'origine doctrinal de cet effondrement est à chercher, comme l'a rappelé BXVI dans son discours de Ratisbonne, chez certains théologiens, d’orthodoxie douteuse, qui se défient de la nature et de la philosophie, et prônent un recours toujours plus exclusif à la Révélation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Dim 03 Oct 2010, 09:06

commentaire laissé sur mon blog par un lecteur au sujet de mon article sur BHL. Je me rallie totalement à cette analyse, particulièrement dans sa conclusion:

Cher Julien,

Vous êtes toujours très bon.

Nos amis juifs sentent la menace d'écroulement du système et les risques de
conflits où ils seraient des boucs émissaires faciles. C'est ainsi que
j'analyse les gesticulations actuelles. BHL est trop riche et sent l'isolement
des hyper privilégiés dans un monde en perdition. Il y a une angoisse dans le
propos et une part de sincérité dans la défense du catholicisme qu'ils
savent un rempart à l'antisémitisme qui pourrait exploser effectivement si le
système de prédations bancaires venait à s'effondrer brutalement, les
amalgames réducteurs sont faciles. Et il a raison, même s'il tente
désespérément de garder sur nous une emprise par culpabilisation et
domination. C'est ainsi, ils ont besoin d'une catholicité qui les protège de
leurs contradictions.

Nous répondrons par l'amour. Notre pensée est universelle pas vindicative.
Nous attendons leur conversion, vieille affaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Dim 03 Oct 2010, 09:58

Citation :

La Dame et le Dragon

12 Ensuite parut un grand météore : une Dame enveloppée dans le soleil, la lune sous les pieds, la tête couronnée de douze étoiles. (2) Elle était enceinte et criait dans les douleurs et le travail de l'enfantement. (3) Puis un second météore : un grand dragon roux, à sept têtes et dix cornes, et sur les sept têtes, sept diadèmes. (4) Il balayait de la queue le tiers des étoiles, et les précipita sur terre. Ce dragon se posta devant la Dame prête à enfanter, pour dévorer son enfant dès qu'elle l'aurait mis au monde. (5) Or elle enfanta un fils, un mâle, Celui qui doit mener à la baguette de fer toutes les nations païennes. Mais son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône. (6) La Dame alors fuit au désert, où elle a sa retraite ménagée par Dieu, pour y être nourrie douze cent soixante jours.
(7) Il y avait eu guerre dans le ciel : Michel et ses anges avaient eu à batailler avec le Dragon ; le Dragon et ses anges avaient engagé le combat, (8) mais sans avoir le dessus ; il n'y eut plus place pour eux dans le ciel. (9) Ainsi fut culbuté le grand Dragon, le Serpent primitif, appelé Diable et Satan, le séducteur du monde entier : il fut précipité sur terre, et ses anges avec lui.
(10) J'entendis alors une forte voix céleste dire : "Maintenant sont arrivés le salut, la puissance et la royauté de notre Dieu, ainsi que l'autorité de son Christ, puisqu'on a jeté bas l'accusateur, qui accusait jour et nuit nos frères devant notre Dieu. (11) Mais ils l'ont vaincu en vertu du sang de l'Agneau et de leur éloquent témoignage : ils ont méprisés la vie jusqu'à accepter la mort.
(12) Partant, réjouissez-vous, cieux et vous qui en habitez les tentes ; mais gare à la terre et à la mer, parce que le Diable est descendu parmi vous, agité d'une terrible rage, sachant bien que le temps lui est étroitement compté.
(13) Quand il se vit jeté sur terre, le Dragon se mit à la poursuite de la Dame qui avait enfanté le Mâle. (14) Mais elle reçut les deux ailes du grand aigle pour voler au désert, jusqu'à la retraite ou elle est nourrie un temps, deux temps et un demi-temps, hors de la portée de la tête du Serpent.
(15) Le Serpent alors de cracher contre la Dame un torrent d'eau pour la noyer. (16) Mais la terre secourut la Dame en ouvrant la bouche pour absorber le torrent vomi par le Dragon. (17) Celui-ci alors, de fureur, s'en alla faire la guerre au reste de sa descendance, les observateurs des ordres de Dieu et les dépositaires du témoignage de Jésus.
(18) Il s'établit enfin sur la plage.

Arnaud ce texte de l'Apocalypse de Saint Jean, me fait penser à la naissance de Jésus Christ, quand au début il semble que le texte parle de la Sainte Vierge Marie. Par contre est ce que ce texte évoque aussi de l'apostasie ?
Citation :
l balayait de la queue le tiers des étoiles, et les précipita sur terre. Ce dragon se posta devant la Dame prête à enfanter, pour dévorer son enfant dès qu'elle l'aurait mis au monde. (5) Or elle enfanta un fils, un mâle, Celui qui doit mener à la baguette de fer toutes les nations païennes. Mais son enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son trône. (6) La Dame alors fuit au désert, où elle a sa retraite ménagée par Dieu, pour y être nourrie douze cent soixante jours.


Arnaud l'antéchrist ne pourra rentré dans le monde qu'a partir du moment ou il y aura une apostasie total non ? Un peu de lumière svp. En attendant je vais relire la bible. :bougie: :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe   Dim 03 Oct 2010, 12:50

julieng a écrit:
commentaire laissé sur mon blog par un lecteur au sujet de mon article sur BHL. Je me rallie totalement à cette analyse

Cher Julien,

Vous êtes toujours très bon.

Tu m'étonnes. Laughing

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Bernard-Henri Lévy dénonce l'anticatholicisme primaire en Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Où l'on retrouve Bernard Henri-Lévy
» La soeur du philosophe Bernard-Henri Lévy se convertie au catholicisme
» Bernard Henri levy défend Benoît VXI et Pie XII
» BERNARD HENRY LEVY
» La chaîne publique cède aux caricatures et tombe dans un anticatholicisme primaire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: