DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 09:28

Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:

Il me semble que l'hystérie égalitariste ne sévit pas -ou pas au même degré- chez nos voisins. Ou alors c'est que nous sommes encore plus dégé.nérés

La faute n'en est pas à l'héritage révolutionnaire mais au compromis marxiste de De Gaulle dont nous n'avons pas fini de payer les intérêts.

Si un gouvernement militaire américain avait remplacé De Gaulle et nous avait débarrassé au sortir de la guerre du boulet des cocos, on n'en serait pas là.

La France paie les ambitions de De Gaulle et sa vision passéiste du monde.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Atomic



Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 09:34

De nouvelles grèves annoncées, entres autres dans les écoles, c'est bien pour les gosses en début d'année scolaire, ça les démarre bien, merci professeurs.

Les gars de chez total conscients de leur force de frappe rebrandissent une deuxième fois l'arme fatale, plutôt l'arme de la pénurie d'essence, et pourtant eux, ne sont pas les plus à plaindre, les bas salaires, ils ne connaissent pas, par contre les avantages...

Les cheminots, en ont toujours marre de respirer les poussières de charbon, que c'est dur, eux aussi, annoncent une énième grève,

la SNCF, une autre honte, alors que le trafic ferroviaire devrait représenter l'essentiel du transport des personnes et des marchandises pour raisons économiques, écologiques, etc.. la SNCF pour causes de grèves chroniques ne transportent plus de marchandises, tout se fait par la route, avec les conséquences désastreuses en matière écologique, reste avec la RATP le transport de personnes.


Les cheminots vivent sur leurs privilèges et ne font pas leur boulot, c'est une honte.


Il me semble que certains ici ont parfaitement bien analysés les raisons de ce chaos chronique de la France.

En attendant, nous vivons dans un pays qui n'accepte pas les réformes et qui s'enfoncent de jour en jour dans la crise.

Le chaos final n'est pas pour dans pas longtemps, un gestionnaire de fonds privés prévoit une crise à la Grecque en France mais en pire, car intervenant d'ici quelques 4 ou 5 ans, mais à la différence des grecs, il y aura personne pour nous prêter de l'argent même à des taux usuriers. Ce gestionnaire expliquait qu'il n'était plus preneur de dettes souveraines européennes.

Autrement dit, la réforme, les grèves, tout cela n'a plus guère d'importance. Il aurait fallu des réformes beaucoup plus sévères (que celles d'aujourd'hui) de vrais réformes structurelles, mais il y a quinze ans... réforme Juppé était un bon début.

les systèmes sociaux Français sont appelés à disparaître à brève échéance avec des conséquences terrifiantes pour les français dans leur niveau de vie, et là, les grèves n'y pourront rien.

Il y a tel agacement de voir ces crétins qui brandissent les bannières dans les manifs, les mots d'ordre de grève, etc... etc.. que pour ma part, je souhaite de tout mon coeur voir cette France d'assistanat crever.

cela n'aura pas que des inconvénients, ça pourra peut être améliorer les mentalités, recréer les solidarités dans les familles, les quartiers, éliminer l'émigration qui vient vivre de nos systèmes sociaux.

Il faut que la France d'aujourd'hui décède,

In fine, vive les grèves,

allez y, grève générale illimitée, je suis preneur ! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 09:56

Atomic a écrit:
De nouvelles grèves annoncées, entres autres dans les écoles, c'est bien pour les gosses en début d'année scolaire, ça les démarre bien, merci professeurs.

S'ils ne faisaient que des grèves !

Ce matin en accompagnant ma femme au travail, nous avons été retardés par une horde de petits connards qui, devant leur lycée (et sans doute encouragés par leurs "enseignants") avaient tendu une sorte de banderole en cellophane en travers de la rue, derrière laquelle ils s'étaient tous rangés pour bloquer le passage.
Quand je dis "retardés", c'est parce que je me suis tapé un détour de 20 minutes pour déposer ma moitié, bien sûr. Les gamins, eux, bloquaient toujours la rue quand je suis repassé à proximité une heure plus tard.

Ce comportement, qui n'est rien de moins qu'une agression pure, simple et gratuite envers d'honnêtes gens qui se rendent à leur travail, est favorisé en France par le culte de la rue et des voies de fait comme moyen légitime d'action politique.
C'est la même atmosphère générale qui fait que les piquets de grève ne sont jamais poursuivis, les mineurs d'usines à la bouteille de gaz et les séquestreurs de patrons jamais vraiment inquiétés.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 10:49

Philippe Fabry a écrit:
Atomic a écrit:
De nouvelles grèves annoncées, entres autres dans les écoles, c'est bien pour les gosses en début d'année scolaire, ça les démarre bien, merci professeurs.

S'ils ne faisaient que des grèves !

Ce matin en accompagnant ma femme au travail, nous avons été retardés par une horde de petits connards qui, devant leur lycée (et sans doute encouragés par leurs "enseignants") avaient tendu une sorte de banderole en cellophane en travers de la rue, derrière laquelle ils s'étaient tous rangés pour bloquer le passage.
Quand je dis "retardés", c'est parce que je me suis tapé un détour de 20 minutes pour déposer ma moitié, bien sûr. Les gamins, eux, bloquaient toujours la rue quand je suis repassé à proximité une heure plus tard.

Ce comportement, qui n'est rien de moins qu'une agression pure, simple et gratuite envers d'honnêtes gens qui se rendent à leur travail, est favorisé en France par le culte de la rue et des voies de fait comme moyen légitime d'action politique.
C'est la même atmosphère générale qui fait que les piquets de grève ne sont jamais poursuivis, les mineurs d'usines à la bouteille de gaz et les séquestreurs de patrons jamais vraiment inquiétés.

En effet, me concernant, ma plus petite est scolarisée dans le privé, mon aîné avait été scolarisé dans le public, c'est incroyable de voir comme ses professeurs lui avaient lavé le cerveau, ils en avaient un parfait petit gauchiste, un vrai bip,

j'ai mis plusieurs années pour le rattraper et maintenant qu'il aborde la vraie vie, et qu'il est confronté à ses propres problèmes qui ne sont pas simples, car il n'est ni enseignant, ni cheminot, ni employé total ou autre niche de privilégiés, il se rend compte par lui même du vice des gens qui l'avaient déformé, il s'aperçoit de la manipulation mentale dont il a été vicitme.

Il ne faut pas avoir peur de le dire, l'enseignement public en France est sous la coupe de gauchistes.

Ma fille est dans le privé, je ne dis pas que tous les enseignements ne soient pas plus polluées, mais globalement, c'est une autre planète, c'est sérieux, et je vois que les dirigeants du collège privé sont motivés, ils sont sur le gril, je veux dire que les établissement privés ne survivent que si ils obtiennent des résultats, ce ne sont pas les rentiers gauchos du public.

Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 13:53


Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 15:00

Atomic a écrit:
Citation :
Les cheminots vivent sur leurs privilèges et ne font pas leur boulot, c'est une honte.

Alors la je suis sidéré, je vous croyais plus intelligent. Vous insultez pleins de personnes. Encore une preuve que vous vous contentez de regarder le JT de 20h comme un vulgaire les légumes et osez critiquez des personnes dont vous connaissez rien de leur quotidien.

Vous croyez que le réseau de chemin de fer français, c'est le petit circuit de train que vous avez eu à Noël dans votre enfance.
Vous ne savez pas ce que c'est que de travaillez sous toutes les conditions météo pour changer les rails (qui pèsent leur poids), et souvent de nuit.
Changer un fils d'alimentation électrique qui a lâcher ce n'est pas changer une ampoule chez vous. Des procédures de sécurité doivent être mis en œuvre pour éviter tout incident, et quand les mecs travaillent en haut de leur echelle avec des trains qui passent à fond à coté...
Peut être que lorsque vous voyez attendre sur le bord des voies, c'est tout simplement qu'ils doivent laisser passer le train ( une distance de sécurité est prescrite) pour éviter encore un accident.
Dans les ateliers de réparation des trains, croyez bien qu'a la fin de votre journée vous n'êtes pas prêt de prendre le départ d'un marathon.
Quand un train est en panne, vous avez des procédures strictes à respecter qui peuvent parfois prendre du temps mais nécessaire notamment lors des problèmes de freins. Rappelez vous l'accident de la gare de Lyon en 1988: tournez un mauvais robinet et vous voila sans frein...

Quand on ne connait pas , on se tait!!!!

Parlons des privilèges, le train gratuit. Ouais c'est bien mais les billets d'avion gratuits pour les compagnies aériennes aussi, les remise pour les ouvriers de l'automobile, la voiture de fonction de certains aussi. J'ai une copine qui travaille en agence de voyage et qui "teste" les hôtels gratis, c'est pas mal non plus.

La retraite à 55 ans ( du moins pour le moment), OK mais avec une cotisation plus forte (ce qui est logique) et une pension équivalent à 60% du salaire.
Les autres privilèges??? Dites moi!!!

Bon vous aurez deviner ou je bosse maintenant, et je ne vous permets pas de dire que je ne fait pas mon travail surtout que vous n'avez pas la moindre petite idée de mon quotidien.

Encore une petite précision, n'allez pas croire que les cheminots se mettent en grève comme un seul homme. Tous ne sont pas forcement d'accord. Et même certains pour la retraite, cela les arrangerait de pouvoir partir plus tard car le crédit logement ne serait pas encore payé ou des enfants qui seront certainement encore étudiant. Le taux de gréviste va même en diminuant, et la politique des syndicats est parfois bien obscur, surtout qu'ils se tirent dans les pattes quand ils échouent et que c'est ecoeurant pour beaucoup.


Dernière édition par louis74 le Jeu 07 Oct 2010, 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 15:12

Atomic a encore dit:
Citation :
la SNCF, une autre honte, alors que le trafic ferroviaire devrait représenter l'essentiel du transport des personnes et des marchandises pour raisons économiques, écologiques, etc.. la SNCF pour causes de grèves chroniques ne transportent plus de marchandises,

Si le transport de marchandises ne décolent pas ou plutôt s'ecroulent. C'est surtout à cause des infrastructures mal adapté par rapport à la route, le système est beaucoup trop compliqué. Il faut emmener votre marchandise sur un wagon dans un centre de tri ou il sera en attente d'autre wagon. He oui un train avec 3 wagons c'est beaucoup moins rentable qu'un autre avec 20. Idem quand vous le recuperez à sa destination. Moyenne de 30 KM/h pour une marchandise qui voyage par fret.
De plus les grèves dans les dépôts de marchandises sont très rares de nos jours.

Je ne vois pas non plus le transport fluvial décoller, peut être est ce parce qu'il font grève aussi.
D'ailleurs le transport fret est ouvert à la concurrence depuis 3 ans et pourtant bien que les employés concurrents à la SNCF n'ont pas les mêmes conditions, ça ne casse pas la baraque en volume transporté.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 15:39

louis74 a écrit:

Encore une petite précision, n'allez pas croire que les cheminots se mettent en grève comme un seul homme. Tous ne sont pas forcement d'accord. Et même certains pour la retraite, cela les arrangerait de pouvoir partir plus tard car le crédit logement ne serait pas encore payé ou des enfants qui seront certainement encore étudiant.

D'où les problèmes divers que sont les piquets de grève (mon beau-père, chauffeur de bus retraité, les a maintes fois vu insulter les petits jeunes qui disaient qu'ils ne pouvaient pas faire grève parce qu'ils avaient un crédit à payer) ou l'âge de départ imposé.
Deux types d'entraves à la liberté, venant des deux extrémités du problème : l'Etat et les syndicats, qui sont aujourd'hui le marteau et l'enclume du français honnête et travailleur.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 16:07

Vous avez raison, Philippe ceux qui ne font pas grève sont parfois mis au pilori même longtemps après la grève. Mais les temps changent on voit de moins en moins de gréviste sauf dans les régions plus dur comme Toulouse ou Marseille. L'age de départ imposé n'est plus de mise depuis 2 ans, du moins a la SNCF.

Pour cette grève, je la vois mal duré, beaucoup ne la feront pas ou pas longtemps même ceux qui sont contre la réforme. Les cheminots travaillant au guichet, généralement ne font jamais grève.

La dernière grosse grève en 2007, s'était essoufflé et on a vu le syndicat SUD insulter de traite la CGT. Et c'est la même chose en ce moment.

Ne parlons même pas des grèves de 24h, dont beaucoup trouvent cela débile.

Quand à moi perso, je me range derrière M Chérèque ( qui par le passé s'est montré raisonnable et prenant en compte les salariés sans pour autant négliger les impératifs du pays et de l'économie), mais je respecte l'avis de ceux qui pense que la réforme proposé actuellement est bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 16:59

@louis74,


un salarié privé du transport routier coûte 0,38 % d'un salarié sncf !

c'est à dire que le coût réel tenant compte de tout, c'est à dire salaire vie active + retraite,

un salarié du transport privé "vaut" trois fois moins cher,

le plus scandaleux dans cette histoire, c'est que la caisse d'assurance vieillesse du privé abonde la retraite du sncf public,

un non dit scandaleux, une injustice, que seule la presse économique, en l'occurrence, "les échos" font état.

Une des raisons de cet écart exorbitant est qu'un retraité du transport routier, autrement nos chers routiers qui sont sympas, il le faut bien pour faire leur job, vivent bien moins longtemps en retraite.


deux poids, deux mesures, c'est comme ça.



Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 17:17

louis74 a écrit:
Quand à moi perso, je me range derrière M Chérèque ( qui par le passé s'est montré raisonnable et prenant en compte les salariés ...

S'il s'interresait réellement au sort des salariés il trouverait scandaleux que plus de la moitié de leur salaire soit racketté pour se retrouver dans les poches de non salariés.


Une personne qui travaille en France se voit privé, avant de percevoir quoi que ce soit, de la moitié de ce qui devrait lui revenir:

Coût pour l'employeur - Urssaf - Assedic - retraite = 50 % du coût pour l'entreprise.

Celà veut dire qu'une personne qui percoit 1500 € par mois pourrait en recevoir 3000 €.


Sur ce qui reste, la personne paye "au mieux" de l'impot sur le revenu et de toute façon de la TVA, de la Taxe d'habitation, des PV, ...

Au final la salarié qui pourrait percevoir 3000 € n'en perçoit réellement que 300 ou 400.


Si Môssieur Chérèche défendait vraiment les salariés, il demanderait que les salariés touchent l'intégralité de leur salaire.

S'il ne le fait pas, c'est qu'il ne défend par les salariés mais la mafia syndicaliste.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 17:31

Citation :
Les lycéens se mobilisent sur les retraites, en attendant le 12

PARIS (Reuters) - Une quarantaine de lycées se sont mobilisés jeudi en France contre la réforme des retraites, en attendant la journée d'action du 12 octobre, a-t-on appris auprès des organisations lycéennes.

Les villes de Paris, Toulouse, Cherbourg, Besançon, Alès, Caen, Niort, ou encore Limoges étaient concernées.

"A la mi-journée, on était à une quarantaine de lycées touchés ou bloqués, avec des manifestations", a dit à Reuters Quentin Delorme, secrétaire national de l'Union nationale lycéenne (UNL).

Le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a dénombré quant à lui 15.000 jeunes mobilisés dans toute la France avec de fortes disparités régionales.

A Paris, le collectif "Les retraites, une affaire de jeunes", a déployé une grande banderole sur la façade du centre Georges Pompidou.

Le président de l'UNL, Victor Colombani, voit dans ces actions "une preuve supplémentaire de notre refus du projet de réforme des retraites et marque un nouveau tournant dans la mobilisation des jeunes et notamment des lycéens".

"Si Nicolas Sarkozy et son gouvernement ne reviennent pas sur sa réforme, les lycéens seront toujours plus présents dans la rue et devant les lycées le 12 octobre", écrit-il dans un communiqué.

La FIDL, autre syndicat lycéen, invite les jeunes à se mobiliser mardi "pour montrer leur détermination à ne pas être la génération sacrifiée de l'actuelle réforme des retraites".

Elle appelle sur son site internet à "des assemblés générales lycéennes afin de discuter entre lycéens de cette reforme injuste et imposée".

Pour Quentin Delorme, les lycéens seront "aux côtés des salariés" mardi et ils prendront des décisions lors d'assemblées générales. "Ça fait plus d'un mois que des jeunes sont mobilisés, le mouvement prend de l'ampleur, il n'y a pas de raison que ça s'essouffle", a-t-il estimé.

Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser



Le temps ne fait rien à l'affaire,

Quand on est con, on est con.

Qu'on ait vingt, qu'on soit grand-père,

Quand on est con, on est con...


Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 18:05

SJA a écrit:
louis74 a écrit:
Quand à moi perso, je me range derrière M Chérèque ( qui par le passé s'est montré raisonnable et prenant en compte les salariés ...

S'il s'interresait réellement au sort des salariés il trouverait scandaleux que plus de la moitié de leur salaire soit racketté pour se retrouver dans les poches de non salariés.


Une personne qui travaille en France se voit privé, avant de percevoir quoi que ce soit, de la moitié de ce qui devrait lui revenir:

Coût pour l'employeur - Urssaf - Assedic - retraite = 50 % du coût pour l'entreprise.

Celà veut dire qu'une personne qui percoit 1500 € par mois pourrait en recevoir 3000 €.

Si l'on percevait le tout, il faudrait de toute manière dépenser une partie en assurance chômage, épargne retraite ... auprès d'organismes privés (comme aux USA).

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir un calcul pour savoir si l'on y gagnerait (mis à part la liberté de choisir sa formule) et combien.

Ce qui est sûr, c'est que l'on paierait moins pour les autres.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 19:18

Atomic a écrit:
@louis74,


un salarié privé du transport routier coûte 0,38 % d'un salarié sncf !

c'est à dire que le coût réel tenant compte de tout, c'est à dire salaire vie active + retraite,

un salarié du transport privé "vaut" trois fois moins cher,

le plus scandaleux dans cette histoire, c'est que la caisse d'assurance vieillesse du privé abonde la retraite du sncf public,

un non dit scandaleux, une injustice, que seule la presse économique, en l'occurrence, "les échos" font état.

Une des raisons de cet écart exorbitant est qu'un retraité du transport routier, autrement nos chers routiers qui sont sympas, il le faut bien pour faire leur job, vivent bien moins longtemps en retraite.

deux poids, deux mesures, c'est comme ça.


je serais bien content que les routiers part en retraite tôt. Mon frère est routier et il n'a jamais montrer sa rancœur envers les cheminots, et vu son caractère il l'aurait!

Je rappelle aussi que la caisse de la SNCF a par le passé alimenté la caisse générale, certes le passé c'est le passé...

Je n'ai pas les chiffres de la caisse qui abonde celle du privé, mais on nous retire bien des trucs sur notre fiche de paie dont nous ne serons jamais bénéficiaire, non plus. Et nous avons un prélèvement pour la retraite qui est plus fort que les autres ( ce qui est normal).

Sinon N'oubliez pas que le transport ferroviaire est beaucoup plus complexe que le routier. Les entreprise routier n'ont pas en charge directement l'entretien des routes ou des stations services.

Mais 0,38% c'est trop enorme , mais il est vrai que le journal Les Echos est serieux.
Mais comparez une entreprise comme la SNCF avec ses différents emplois notamment beaucoup de cadre ( trop! dirons certains), avec des entreprises routières qui ont peu d'ingénieur et beaucoup moins de directeur.

De toute façon ne vous en faites pas la caisse des cheminots disparaitra dans une dizaine d'année, quand le nombre d'employés descendra sous un certain seuil( inscrit dans une loi). Les autres seront ils plus riche pour autant?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 19:23

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
louis74 a écrit:
Quand à moi perso, je me range derrière M Chérèque ( qui par le passé s'est montré raisonnable et prenant en compte les salariés ...

S'il s'interresait réellement au sort des salariés il trouverait scandaleux que plus de la moitié de leur salaire soit racketté pour se retrouver dans les poches de non salariés.


Une personne qui travaille en France se voit privé, avant de percevoir quoi que ce soit, de la moitié de ce qui devrait lui revenir:

Coût pour l'employeur - Urssaf - Assedic - retraite = 50 % du coût pour l'entreprise.

Celà veut dire qu'une personne qui percoit 1500 € par mois pourrait en recevoir 3000 €.

Si l'on percevait le tout, il faudrait de toute manière dépenser une partie en assurance chômage, épargne retraite ... auprès d'organismes privés (comme aux USA).

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir un calcul pour savoir si l'on y gagnerait (mis à part la liberté de choisir sa formule) et combien.

Ce qui est sûr, c'est que l'on paierait moins pour les autres.

On paierait quand même pour que les sociétés d'assurance fasse leur beurre.
Et faudrait que les gens soit raisonnable et ne dépensent pas tout. Et les employeurs donneraient 'ils vraiment la totalité? (1800 au lieu de 3000)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 19:38

louis74 a écrit:

On paierait quand même pour que les sociétés d'assurance fasse leur beurre.
Et faudrait que les gens soit raisonnable et ne dépensent pas tout. Et les employeurs donneraient 'ils vraiment la totalité? (1800 au lieu de 3000)

Les employeurs le dépense déjà. Ils préfèreraient tous que cela aille dans la poche de ceux qui se lèvent le matin.

Je me demande comment les gens font pour ne pas s'apercevoir qu'ils sont volés...
... Et de tous les côtés pour ceux qui travaillent dans des entreprises côté en bourse. Dans ce cas, en plus, les salaires sont comprimés pour libérer des dividendes. Et pour qui ? Pour le Capital. Et qui détient le capital ? A votre avis ? Les retraités (encore eux) par le biais des fonds de pensions et des assurances vie.

Notez, et c'est amusant, que les actifs qui souscrivent une assurance vie pèsent sur les salaires avant même d'être à la retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC   Jeu 07 Oct 2010, 20:43

SJA a écrit:
louis74 a écrit:

On paierait quand même pour que les sociétés d'assurance fasse leur beurre.
Et faudrait que les gens soit raisonnable et ne dépensent pas tout. Et les employeurs donneraient 'ils vraiment la totalité? (1800 au lieu de 3000)

Les employeurs le dépense déjà. Ils préfèreraient tous que cela aille dans la poche de ceux qui se lèvent le matin.

Je me demande comment les gens font pour ne pas s'apercevoir qu'ils sont volés...
... Et de tous les côtés pour ceux qui travaillent dans des entreprises côté en bourse. Dans ce cas, en plus, les salaires sont comprimés pour libérer des dividendes. Et pour qui ? Pour le Capital. Et qui détient le capital ? A votre avis ? Les retraités (encore eux) par le biais des fonds de pensions et des assurances vie.

Notez, et c'est amusant, que les actifs qui souscrivent une assurance vie pèsent sur les salaires avant même d'être à la retraite.

C'est vrai que tout cela me semble extrêmement complexe, et ce dont je suis sûr, tout ça ne sera pas résolu par les grèves manipulés par les mafias de syndicats qui valent rien et ne disent rien de sérieux, et par une gauche pourrie qui ne cherche pas non plus à traiter les dossiers sérieusement, la France est prise en otage par les démagos de tous bords.
Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC
» Réforme des Retraites : un pays paralysé ?
» L'objectif de la réforme des retraites
» Qui n'a pas voulu soutenir la grève contre la réforme des retraites et pourquoi ?
» THEME 1 - RETRAITE du 11/10 au 17/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: