DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Syndicats : la bataille des chiffres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 09:34

Je me permets de rappeler les chiffres :

Première journée d'action contre la réforme :
1 120 000 manifestants d'après la police
2 700 000 d'après les syndicats

Deuxième journée (hier) :
980 000 selon la police
3 000 000 d'après les syndicats.

A Albi, la police a demandé à un huissier de compter de son côté.
Résultat :
4200 manifestants selon la police
4380 selon l'huissier
20 000 selon les syndicats.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 09:53

Ils veulent gonfler les chiffres afin que l'opinion est l'impression qu'ils représentent une majorité.
C'est étonnant alors qu'hier un sondage disait que 73% des français étaient favorables à la réforme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 12:42

Tout d'abord ce ne sont pas les chiffres des syndicats mais de la CGT.
On fera toujours ce que l'on veut aux chiffres.
Les sondages aussi sont très contradictoires.

Le meilleur sondage/comptage est le référendum d'initiative populaire.

Mais son décret d'application n'a jamais vu le jour.
Ca ne sera pas pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 14:24

Premièrement, je fais entièrement confiance à l'huissier d'Albi. Il faudrait tout de même savoir quelle méthode il a utilisé.

Deuxièmement, il existe des appareils informatiques avec logiciel qui permet de compter les manifestants.

Ces logiciels sont utilisé à l'étranger.

Paradoxalement, personne n'en veux, ni l'Etat, ni les syndicats qui auraient les moyens de se le procurer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 15:33

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Tout d'abord ce ne sont pas les chiffres des syndicats mais de la CGT.
On fera toujours ce que l'on veut aux chiffres.
Les sondages aussi sont très contradictoires.

Le meilleur sondage/comptage est le référendum d'initiative populaire.

Mais son décret d'application n'a jamais vu le jour.
Ca ne sera pas pour demain.

Jean-Yves ! Very Happy I love you I love you I love you I love you I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 15:55

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Tout d'abord ce ne sont pas les chiffres des syndicats mais de la CGT.

Ils étaient défendus ce matin à la radio par Mailly, de FO.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 16:09

Philippe Fabry a écrit:
A Albi, la police a demandé à un huissier de compter de son côté.
Résultat :
4200 manifestants selon la police
4380 selon l'huissier
20 000 selon les syndicats.
C'est parce que dans les foyers syndicalistes, toute la famille est solidaire. Alors pour chaque gréviste, on compte aussi les enfants, le chat et le chien.

Le compte est bon.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 16:10

nilamitp a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
A Albi, la police a demandé à un huissier de compter de son côté.
Résultat :
4200 manifestants selon la police
4380 selon l'huissier
20 000 selon les syndicats.
C'est parce que dans les foyers syndicalistes, toute la famille est solidaire. Alors pour chaque gréviste, on compte aussi les enfants, le chat et le chien.

Le compte est bon.

Laughing


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 17:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Jean-Yves ! Very Happy I love you I love you I love you I love you I love you

Dis donc toi !

Depuis que je suis en retraite de ce forum je n'ai pas touché un centime !
C'est une honte !
Tous dans la rue !

Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet Boulet


6 boulets selon la police
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 18:33

Mais tu as été élu à la CFTC Bravo !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 18:41

Pourquoi cette bataille des chiffres?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Ven 24 Sep 2010, 19:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais tu as été élu à la CFTC Bravo !

C'était Facile, Très Cher !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Dim 26 Sep 2010, 15:46

Paco a écrit:
Pourquoi cette bataille des chiffres?
Pourquoi cette question ?

Qu'est-ce que vous ne saisissez pas ?
- les enjeux derrière les chiffres
- ou l'enthousiasme, virant souvent en mauvaise foi comme tactique de discussion ?
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Dim 26 Sep 2010, 16:52

nilamitp a écrit:
Paco a écrit:
Pourquoi cette bataille des chiffres?
Pourquoi cette question ?

Qu'est-ce que vous ne saisissez pas ?
- les enjeux derrière les chiffres
- ou l'enthousiasme, virant souvent en mauvaise foi comme tactique de discussion ?

Afin de savoir quelle est la part de vérité que l'on donne aux sondages. Est ce qu'ils servent ou desservent la vérité recherchée?
Désolé de poser des questions naïves. Mais la présence des sondages dans tous les domaines me fait poser cette question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Lun 27 Sep 2010, 15:05

Philippe Fabry a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais tu as été élu à la CFTC Bravo !

C'était Facile, Très Cher !

Pas vraiment avec la nouvelle loi sur la représentativité.
Plus de CFTC représentative à la SNCF.
Moi dans la santé, ça va encore.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Lun 27 Sep 2010, 15:09

Paco a écrit:
nilamitp a écrit:
Paco a écrit:
Pourquoi cette bataille des chiffres?
Pourquoi cette question ?

Qu'est-ce que vous ne saisissez pas ?
- les enjeux derrière les chiffres
- ou l'enthousiasme, virant souvent en mauvaise foi comme tactique de discussion ?

Afin de savoir quelle est la part de vérité que l'on donne aux sondages. Est ce qu'ils servent ou desservent la vérité recherchée?
Désolé de poser des questions naïves. Mais la présence des sondages dans tous les domaines me fait poser cette question.

C'est sûr que le recours abusif au sondages fini par faire perdre toute lisibilité.
Mais le plus grave c'est que la politique est aujourd'hui faite à partir des sondages.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Lun 27 Sep 2010, 16:19

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Paco a écrit:
nilamitp a écrit:
Paco a écrit:
Pourquoi cette bataille des chiffres?
Pourquoi cette question ?

Qu'est-ce que vous ne saisissez pas ?
- les enjeux derrière les chiffres
- ou l'enthousiasme, virant souvent en mauvaise foi comme tactique de discussion ?

Afin de savoir quelle est la part de vérité que l'on donne aux sondages. Est ce qu'ils servent ou desservent la vérité recherchée?
Désolé de poser des questions naïves. Mais la présence des sondages dans tous les domaines me fait poser cette question.

C'est sûr que le recours abusif au sondages fini par faire perdre toute lisibilité.
Mais le plus grave c'est que la politique est aujourd'hui faite à partir des sondages.

Les sondages servent donc essentiellement à définir ce qui est vrai ou faux. Ce qui permet par la suite aux pouvoirs politiques de légitimer une action.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Lun 27 Sep 2010, 23:28

Non pas ce qui est vrai ou faux mais ce qui plait ou déplaît.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mar 05 Oct 2010, 22:44

Citation :
Le secrétaire général du syndicat Unité police SGP-FO, Nicolas Comte, qui défilait samedi à Paris contre le projet de réforme des retraites, a expliqué que lors des manifestations, «le nombre compté sur le terrain par les policiers n’est pas toujours celui communiqué» ensuite.

«Il y a souvent des modes de calcul assez similaires entre les syndicats et la police, mais la police compte environ un ou un et demi manifestant au mètre carré et les organisateurs deux manifestants», a dit à l’AFP ce responsable du premier syndicat des gardiens de la paix.

En outre, selon lui, derrière les chiffres, il y a «un enjeu politique». «Le chiffre qui est compté sur le terrain par les policiers n’est pas toujours celui communiqué» par la préfecture ou le ministère de l’Intérieur.

A titre d’exemple, Nicolas Comte a cité une manifestation de policiers à l’automne 2009. «Nos collègues avaient compté 5.000 manifestants (…). Pour finir, la préfecture a donné moins d’un millier de manifestants», a-t-il raconté.

La dernière journée de mobilisation, le 23 septembre, avait donné lieu à une polémique syndicats-gouvernement sur le chiffrage des manifestants.

http://www.liberation.fr/economie/01012293890-manifs-un-policier-s-etonne-des-differences-de-chiffres
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Jeu 07 Oct 2010, 21:45

Citation :
Ce n'est pas un scoop, plutôt une confidence, une histoire que Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, nous a raconté lors du petit déjeuner qui a suivi son interview, ce matin, sur RTL, et que je reproduis ici après lui avoir indiqué mon souhait de le faire.

Après d'autres choses, nous en étions parvenus à la différence de comptage des manifestants entre la préfecture de police et les organisations syndicales. Pour mémoire, lors des précédents épisodes, la police comptait 1 million de personnes dans les rues quand les organisateurs en dénombraient 3. Risible et ridicule. Comment y mettre un terme?

Quelqu'un autour de la table, où se trouvait notamment Laurent Bazin, Elisabeth Martichoux, Christian Menanteau, Alain Duhamel et moi, évoque la proposition faite par Brice Hortefeux voilà quelques jours: que des huissiers s'interposent, comptent et disent. Haussement de sourcils de Bernard Thibault, genre des huissiers et puis quoi encore, et après quelques échanges et quelques rires, il se lance.

Samedi dernier, nous a-t-il dit, à 10 heures du matin, soit environ quatre heures avant le début de la manifestation parisienne, un fonctionnaire syndiqué travaillant dans un service du ministère de l'Intérieur l'appelle. Bernard Thibault a indiqué le service des renseignements généraux, appellation historiquement datée puisque les fameux RG ont été fondu en 2008 dans un service unique avec la vieille DST (Direction de la surveillance du territoire) pour former la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). Donc, le coup de fil provient, selon le patron de la CGT, d'un fonctionnaire travaillant à la DCRI.


Ce correspondant lui annonce à 10 heures du matin le chiffre de manifestants que la préfecture de police annoncera dans l'après-midi. Autrement dit, le chiffre des autorités ne correspond pas à un constat mais découle d'une décision politique. En d'autre termes, selon le récit de Bernard Thibault, le chiffre est faux. Et effectivement assure-t-il, à 16 heures, le nombre de manifestants annoncés par les autorités était le même que le chiffre qui lui avait été communiqué dès 10 heures.

Pour information, ce samedi 2 octobre, les syndicats ont annoncé 310.000 personnes dans le cortège parisien là où la préfecture de police de Paris n'en a vu que 65.000.

Le sens de l'anecdote est clair: le pouvoir, selon Bernard Thibault, truque les chiffres. On ne s'en étonnera pas pas plus que cela, et chacun pourra dire qu'il le savait déjà. Cependant, l'histoire même de ce trucage demeure inconnue. Et puisque le mensonge, s'il existe, n'indigne personne, il serait au moins pédagogique et citoyen que nous en connaissions le processus de fabrication.

http://blog.rtl.fr/aphatie/20101007/comment-selon-bernard-thibault-la-police-truque-les-chiffres-des-manifestants-07-10.html
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Jeu 07 Oct 2010, 22:35

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Citation :
Ce n'est pas un scoop, plutôt une confidence, une histoire que Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, nous a raconté lors du petit déjeuner qui a suivi son interview, ce matin, sur RTL, et que je reproduis ici après lui avoir indiqué mon souhait de le faire.

Après d'autres choses, nous en étions parvenus à la différence de comptage des manifestants entre la préfecture de police et les organisations syndicales. Pour mémoire, lors des précédents épisodes, la police comptait 1 million de personnes dans les rues quand les organisateurs en dénombraient 3. Risible et ridicule. Comment y mettre un terme?

Quelqu'un autour de la table, où se trouvait notamment Laurent Bazin, Elisabeth Martichoux, Christian Menanteau, Alain Duhamel et moi, évoque la proposition faite par Brice Hortefeux voilà quelques jours: que des huissiers s'interposent, comptent et disent. Haussement de sourcils de Bernard Thibault, genre des huissiers et puis quoi encore, et après quelques échanges et quelques rires, il se lance.

Samedi dernier, nous a-t-il dit, à 10 heures du matin, soit environ quatre heures avant le début de la manifestation parisienne, un fonctionnaire syndiqué travaillant dans un service du ministère de l'Intérieur l'appelle. Bernard Thibault a indiqué le service des renseignements généraux, appellation historiquement datée puisque les fameux RG ont été fondu en 2008 dans un service unique avec la vieille DST (Direction de la surveillance du territoire) pour former la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). Donc, le coup de fil provient, selon le patron de la CGT, d'un fonctionnaire travaillant à la DCRI.


Ce correspondant lui annonce à 10 heures du matin le chiffre de manifestants que la préfecture de police annoncera dans l'après-midi. Autrement dit, le chiffre des autorités ne correspond pas à un constat mais découle d'une décision politique. En d'autre termes, selon le récit de Bernard Thibault, le chiffre est faux. Et effectivement assure-t-il, à 16 heures, le nombre de manifestants annoncés par les autorités était le même que le chiffre qui lui avait été communiqué dès 10 heures.

Pour information, ce samedi 2 octobre, les syndicats ont annoncé 310.000 personnes dans le cortège parisien là où la préfecture de police de Paris n'en a vu que 65.000.

Le sens de l'anecdote est clair: le pouvoir, selon Bernard Thibault, truque les chiffres. On ne s'en étonnera pas pas plus que cela, et chacun pourra dire qu'il le savait déjà. Cependant, l'histoire même de ce trucage demeure inconnue. Et puisque le mensonge, s'il existe, n'indigne personne, il serait au moins pédagogique et citoyen que nous en connaissions le processus de fabrication.

http://blog.rtl.fr/aphatie/20101007/comment-selon-bernard-thibault-la-police-truque-les-chiffres-des-manifestants-07-10.html

Et vous ne vous dites pas que c'est plus probablement Thibaut qui ment ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Jeu 07 Oct 2010, 23:06

Les syndicats français sont pourris, instruments des partis de gauche, ils se moquent de leurs bases, ils sont un mal terrible pour la société française,

je croirai un jour aux syndicats français le jour ou ils ne feront pas défiler les gosses dans les rues embrigadés avec leurs relais dans l'éducation nationale, et le jour ou ils s'inquiéteront du sort des employés du btp et des routes, des ouvriers maçons, etc, enfin de ceux qui travaillent vraiment et pas des kons qui ne pensent qu'à défendre leurs privilèges.



Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 13 Oct 2010, 20:38

Mediapart compte moins de manifestants que la police!

Mais qu'est-ce qui arrive à Mediapart dont les «méthodes fascistes» avait été dénoncées en choeur par le gouvernement au faîte de l'affaire Woerth-Bettencourt? Le site a voulu sortir de la guerre des chiffres entre police et syndicats et compter lui-même le nombre de manifestants dans les rues de Paris le 12 octobre. Et surprise, Mediapart dénombre 76.000 manifestants, soit 13.000 de moins que la police. Les syndicats en avaient compté 330.000.«Notre estimation nous a nous-mêmes surpris», écrit Mediapart, qui pensait sans doute arriver à un chiffre médian entre celui donné par la police et celui des syndicats. La méthodologie du site est «artisanale»:
«Sur le cortège, nous avons repéré deux postes d'observation. Lepremier, à environ 2 kilomètres de Montparnasse, à peu près au milieudu tracé rouge [le site fournit une carte]: le premier étage d'un café près du RER Cluny, au n°92du boulevard Saint-Germain. Le second: un appartement vide au premierétage, boulevard du Montparnasse, près du métro Vavin. Le premier s'estrévélé idéal. Le second moins, car trop près du départ: trop souvent,nous avons dû compter des cortèges très serrés. A Mediapart,huit membres de l'équipe se sont portés volontaires pourcet exercice. Nous avons formé deux équipes de quatre. La méthode? A l'aide de compteursà main, ces “clics-clics” utilisés par exemple dans les avions pourcompter les passagers (on en trouve facilement sur internet au prix de11 euros, nous en avons acheté six), nous avons compté lesmanifestants quasiment un par un. Plus exactement, par grappes de cinq.»
Mediapart en tire la conclusion que la méthode de comptage des syndicats surestime mécaniquement le nombre de manifestants:
«Les compteurs considèrenten général que les rangs de manifestants comprennent entre 15 et 20personnes. Ils extrapolent le chiffre total à partir du nombre de rangscomptabilisés en une demi-heure ou une heure, multipliés par le tempsde trajet... Écueil principal: le temps des cortèges disciplinésest terminé. Les rangs sont donc loin d'être homogènes. Ils peuventdonc compter 15 manifestants... ou seulement deux!»
http://www.slate.fr/lien/28579/mediapart-compte-moins-de-manifestants-que-la-police

D'après ce que j'ai entendu, France-soir aurait fait le même constat.

Donc pour avoir une idée réelle du nombre de manifestants, il ne faut pas se fier à l'un des deux chiffres selon sa sensibilité, ni faire une moyenne, mais prendre celui de la police et considérer qu'il fixe un maximum ! Laughing

PS : En tout cas une chose est confirmée : le mensonge est largement du côté des syndicats.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Jeu 14 Oct 2010, 09:49

Pour se rendre compte de l'ampleur du mouvement à Paris, il suffit de voir si le métro marche bien.
A part quelques minutes de plus entre les rames çà fonctionne normalement, rien à voir avec les grèves précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 09:10

Midi Libre a compté les manifestants dans plusieurs manifestations.

Surprise : ils trouvent systématiquement autant ou moins que la police.

Exemple : à Carcassonne, 4200 pour la police, 3800 pour ML, 7500 pour les syndicats.

Les syndicats mentent éhontément. Faites passer le message, faites passer les chiffres. Les gens doivent savoir.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 09:11

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Citation :
Ce n'est pas un scoop, plutôt une confidence, une histoire que Bernard Thibault, le secrétaire général de la CGT, nous a raconté lors du petit déjeuner qui a suivi son interview, ce matin, sur RTL, et que je reproduis ici après lui avoir indiqué mon souhait de le faire.

Après d'autres choses, nous en étions parvenus à la différence de comptage des manifestants entre la préfecture de police et les organisations syndicales. Pour mémoire, lors des précédents épisodes, la police comptait 1 million de personnes dans les rues quand les organisateurs en dénombraient 3. Risible et ridicule. Comment y mettre un terme?

Quelqu'un autour de la table, où se trouvait notamment Laurent Bazin, Elisabeth Martichoux, Christian Menanteau, Alain Duhamel et moi, évoque la proposition faite par Brice Hortefeux voilà quelques jours: que des huissiers s'interposent, comptent et disent. Haussement de sourcils de Bernard Thibault, genre des huissiers et puis quoi encore, et après quelques échanges et quelques rires, il se lance.

Samedi dernier, nous a-t-il dit, à 10 heures du matin, soit environ quatre heures avant le début de la manifestation parisienne, un fonctionnaire syndiqué travaillant dans un service du ministère de l'Intérieur l'appelle. Bernard Thibault a indiqué le service des renseignements généraux, appellation historiquement datée puisque les fameux RG ont été fondu en 2008 dans un service unique avec la vieille DST (Direction de la surveillance du territoire) pour former la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur). Donc, le coup de fil provient, selon le patron de la CGT, d'un fonctionnaire travaillant à la DCRI.


Ce correspondant lui annonce à 10 heures du matin le chiffre de manifestants que la préfecture de police annoncera dans l'après-midi. Autrement dit, le chiffre des autorités ne correspond pas à un constat mais découle d'une décision politique. En d'autre termes, selon le récit de Bernard Thibault, le chiffre est faux. Et effectivement assure-t-il, à 16 heures, le nombre de manifestants annoncés par les autorités était le même que le chiffre qui lui avait été communiqué dès 10 heures.

Pour information, ce samedi 2 octobre, les syndicats ont annoncé 310.000 personnes dans le cortège parisien là où la préfecture de police de Paris n'en a vu que 65.000.

Le sens de l'anecdote est clair: le pouvoir, selon Bernard Thibault, truque les chiffres. On ne s'en étonnera pas pas plus que cela, et chacun pourra dire qu'il le savait déjà. Cependant, l'histoire même de ce trucage demeure inconnue. Et puisque le mensonge, s'il existe, n'indigne personne, il serait au moins pédagogique et citoyen que nous en connaissions le processus de fabrication.

http://blog.rtl.fr/aphatie/20101007/comment-selon-bernard-thibault-la-police-truque-les-chiffres-des-manifestants-07-10.html

Je recite ce message pour noter que Bernard Thibault est UNE GROSSE MENTEUSE !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 09:58

Les gauchistes gagnent la bataille, la bataille des chiffres, la bataille tout simplement.
avant les grèves, 73% des français étaient pour la réforme.

Aujourd'hui, dans ce marasme, c'est 76% des français qui sont contre Sarkozy, le désapprouvent et ne comprennent pas qu'il refuse de ........ discuter sa réforme.

Comme quoi, l'agitation dans la rue, la pénurie des carburants, etc... c'est super efficace.

On voit au travers de ça, la fragilité et la précarité de l'opinion de chacun, un rien fait changer d'avis.

Je crois que c'est comme ça pour tout, nos opinions sont toutes instables, sur le fil du rasoir.

Peu de gens ont des convictions solides.

Je l'ai dit aussi pour les Catholiques, quand je vois des cheminots qui se revendiquent Cathos qui se liguent avec la bande à Besancenot pour défendre leurs privilèges...... et leur prime au charbon... Je me dis que leur Foi relève plutôt d'une sorte de sensiblerie spirituelle avec une pratique superstitieuse comme une assurance complémentaire... Et que ça ne va plus loin que leur petit confort, leur petite sécurité et surtout leurs petits intérêts.

M'enfin, c'est la vie.

Cela dit, avant 5 ans, la France sera dans une situation pire que celles des grecs, des irlandais,

Si la réforme passe pas entièrement, notre cotation va baisser automatiquement, le coût du crédit pour notre pays va être plus élevé, l'endettement va s'accélérer pour conséquence de nouvelles dégradations des organismes financiers...

etc...

Facile à comprendre, soit la France se réforme, soit elle crève.

Les syndicats n'en seront pas a leur premier forfait, combien d'entreprises sont mortes à cause d'eux ?


là, ils s'attaquent à la France, et ils en auront sa peau !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 13:41

Nîmes, entre 7000 et 35 000 manifestants

Entre 7000 et 10 000 manifestants pour Midi Libre et 35 000 selon les syndicats, ont manifesté cet après-midi dans les rues de Nîmes pour s'opposer à la réforme des retraites. Selon la police, les manifestants étaient au nombre de 10 000. Des chiffres en légère baisse par rapport à la mobilisation du mardi 12 décembre. Pour la troisième fois, les lycéens ont rejoint le défilé, en chantant et sans incident. Pour les syndicats, le mouvement d'opposition au gouvernement ne faiblit pas et la mobilisation va perdurer.

http://www.midilibre.com/articles/2010/10/19/NIMES-Nimes-entre-7000-et-35-000-manifestants-1425341.php5

Franchement ?

Non mais : franchement ?

Et les gens écoutent les syndicats quand ils parlent ? Alors que leur mythomanie est avérée ?

Et pas un seul commentaire journalistique disant, même poliment : "il semble que les syndicats se foutent de la gueule du monde".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 13:48

Philippe Fabry a écrit:
Nîmes, entre 7000 et 35 000 manifestants

Entre 7000 et 10 000 manifestants pour Midi Libre et 35 000 selon les syndicats, ont manifesté cet après-midi dans les rues de Nîmes pour s'opposer à la réforme des retraites. Selon la police, les manifestants étaient au nombre de 10 000. Des chiffres en légère baisse par rapport à la mobilisation du mardi 12 décembre. Pour la troisième fois, les lycéens ont rejoint le défilé, en chantant et sans incident. Pour les syndicats, le mouvement d'opposition au gouvernement ne faiblit pas et la mobilisation va perdurer.

http://www.midilibre.com/articles/2010/10/19/NIMES-Nimes-entre-7000-et-35-000-manifestants-1425341.php5

Franchement ?

Non mais : franchement ?

Et les gens écoutent les syndicats quand ils parlent ? Alors que leur mythomanie est avérée ?

Et pas un seul commentaire journalistique disant, même poliment : "il semble que les syndicats se foutent de la gueule du monde".

Il y a quelque chose qui m'est paru évident pendant mon déjeuner, si les français n'étaient pas autant atteints par l'idéologie qui les domine cela fait longtemps qu'ils auraient refuser cette prise de pouvoir par les syndicats et hauts fonctionnaires. Cette flegme des français est le signe, pour moi, de la réussite malheureuse du laïcisme et du positivisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 13:56

[quote]
Atomic a écrit:
Les gauchistes gagnent la bataille, la bataille des chiffres, la bataille tout simplement.
avant les grèves, 73% des français étaient pour la réforme.

Aujourd'hui, dans ce marasme, c'est 76% des français qui sont contre Sarkozy, le désapprouvent et ne comprennent pas qu'il refuse de ........ discuter sa réforme.

Faites un sondage : Voilez vous travailler plus longtemps ?

La réponse sera de 76% contre.

Voilà tout ce que dit votre sondage ! Mr.Red

"Voulez vous être laids et malheureux ?

98% répondront qu'ils sont contre ! clown Pourtant, avec l'âge, on devient souvent laid et malheureux, surtout quand arrive l'âge des couches-culottes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 13:58

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Atomic a écrit:
Les gauchistes gagnent la bataille, la bataille des chiffres, la bataille tout simplement.
avant les grèves, 73% des français étaient pour la réforme.

Aujourd'hui, dans ce marasme, c'est 76% des français qui sont contre Sarkozy, le désapprouvent et ne comprennent pas qu'il refuse de ........ discuter sa réforme.

Faites un sondage : Voilez vous travailler plus longtemps ?

La réponse sera de 76% contre.

Voilà tout ce que dit votre sondage ! Mr.Red

"Voulez vous être laids et malheureux ?

98% répondront qu'ils sont contre ! clown Pourtant, avec l'âge, on devient souvent laid et malheureux, surtout quand arrive l'âge des couches-culottes.

Et du dentier... Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 16:47

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Atomic a écrit:
Les gauchistes gagnent la bataille, la bataille des chiffres, la bataille tout simplement.
avant les grèves, 73% des français étaient pour la réforme.

Aujourd'hui, dans ce marasme, c'est 76% des français qui sont contre Sarkozy, le désapprouvent et ne comprennent pas qu'il refuse de ........ discuter sa réforme.

Faites un sondage : Voilez vous travailler plus longtemps ?

La réponse sera de 76% contre.

Voilà tout ce que dit votre sondage ! Mr.Red

"Voulez vous être laids et malheureux ?

98% répondront qu'ils sont contre ! clown Pourtant, avec l'âge, on devient souvent laid et malheureux, surtout quand arrive l'âge des couches-culottes.

C'est surtout que la question est mal posée.

Il faudrait demander : "Etes vous prêts à percevoir un salaire inférieur pour financer la retraite des autres ?"

Et là le nombre de oui diminurait à mesure qu'on s'éloignerait des 60 ans.

Ce matin, un journaliste anglais, parlant des lycéens français, les comparait à des dindes qui manifesteraient pour avancer la date de noël. Mr.Red

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Syndicats : la bataille des chiffres.   Mer 20 Oct 2010, 17:11

http://www.dailymotion.com/video/xfa5q0_francais-vos-deputes-vous-escroquen_news
Revenir en haut Aller en bas
 
Syndicats : la bataille des chiffres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille de Berlin.
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Bataille de la NIVELLE (Pyrénées-Atlantiques), 10 novembre..
» Historique de la bataille de Ligny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: