DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Une vie de dévouement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Une vie de dévouement   Mer 22 Sep - 15:14

Une vie de dévouement

Marie-Josée Nantel

Le Soleil


(Québec) À une époque où tout fonctionne à vitesse grand V, qui serait prêt à consacrer sept ans de sa vie à un projet sachant qu'année après année, il risque d'être annulé? Qui, d'autant plus, aurait la vocation de devenir prêtre et s'expatrierait à des milliers de kilomètres afin d'apprendre à célébrer la messe en latin?
Originaire de Notre-Dame-des-Bois, le séminariste Jacques Breton a fait ce choix dans le plus grand dévouement qui soit il y a deux ans. Cet aspirant prêtre est parti à Wigratzbad, dans le sud de l'Allemagne, pour y apprendre le rite tridentin auprès de l'ultraconservatrice Fraternité sacerdotale Saint-Pierre.

Lors d'une entrevue peu avant son départ en 2008, Le Soleil le décrivait comme gêné, contrit. L'aspirant prêtre parlait la tête baissée et d'une voix minuscule. Aujourd'hui âgé de 24 ans, le séminariste semble transformé. Bien que toujours réservé, il s'exprime avec assurance et garde la tête haute, tournée vers Dieu. Il est maintenant vêtu d'une soutane, que la Fraternité octroie lors de la deuxième année en signe de confirmation.

«La première année est une année de discernement. Un certain nombre de prêtes partent après, car ils ne sont pas faits pour ça. Ce serait plus difficile de quitter pour eux s'ils avaient porté la soutane», confie M. Breton, fier d'avoir franchi cette première étape.


Néanmoins, il remet son sort dans les mains de Dieu, mais aussi de son alma mater. Chaque année, il doit se soumettre à la volonté de la Fraternité de renouveler ou non son adhésion.

«La prêtrise est un appel de Dieu qui est parfois difficile à discerner», explique M. Breton avec abnégation. «J'ai de plus en plus de certitudes, mais la plus grande certitude est l'appel de la Fraternité. Ils sont capables de voir si ça me rend heureux», souligne-t-il avec le sourire.

Ainsi séminariste depuis deux ans, M. Breton se lève aux aurores pour prier. Il passe ensuite ses journées non seulement à apprendre le latin et les liturgies, mais aussi à approfondir ses connaissances de la Bible et à étudier les philosophes modernes et de l'Antiquité. Le temps venu, il pourra argumenter avec les fidèles qui remettent en question les fondements de la religion catholique.

À la recherche d'un enseignement rigoureusement orthodoxe lors de son entrée au séminaire, M. Breton semble avoir trouvé ce qu'il cherchait. «La raison est aussi très présente pour expliquer l'existence de Dieu. En Allemagne, on m'a enseigné nos positions. On m'aide à être plus convaincu», mentionne-t-il.

Auparavant plus tolérant envers certains rites, M. Breton a durci certaines de ses positions. «Notre succès, comme celui de l'islam, vient du fait qu'on n'a pas peur de dire la vérité», souligne-t-il.

Selon lui, les prêtres de l'Église catholique ont contribué à la désertion des fidèles. «Les prêtres ont commencé à avoir peur de s'exprimer. Ils ont arrêté de parler contre l'avortement et l'homosexualité, par exemple. L'Église a oublié sa tradition, alors que c'est ce qui faisait sa force. [Elle] s'est contredite en changeant ses positions. Les gens ont commencé à se demander si elle était vraiment convaincue et elle a paru s'éteindre», affirme-t-il avec fermeté.

Même en Allemagne, le séminariste continue de s'intéresser à la scène religieuse québécoise. En mai, lorsque le cardinal Marc Ouellet a condamné publiquement l'avortement, M. Breton n'attendait que ça.

«Nous étions vraiment contents. C'est rare qu'un cardinal s'affirme autant», lance-t-il avec une joie contenue.

Dans une société aussi laïque que le Québec, il ne craint pas que le conservatisme de sa fraternité fasse fuir les fidèles, surtout les jeunes. «À Ottawa, les trois quarts des fidèles sur 400 ont moins de 30 ans», a-t-il observé lors de son dernier passage. «Ils nous posent des questions», pointe M. Breton, qui ajoute que certains enseignements comme le sermon sont dits en français.

La relève de Québec?

Si M. Breton termine son séminaire comme prévu en 2015, il ne sera pas nécessairement envoyé à Québec pour assurer la relève des prêtres qui célèbrent la messe tridentine. La Fraternité sacerdotale Saint-Pierre n'exis-te que depuis 1988 et ne compte que 360 membres, dont 70 aspirants comme M. Breton, répartis dans 28 pays. En constante progression, la Fraternité envoie ses prêtres là où les besoins sont le plus criants. C'est par exemple à Québec qu'a été envoyé l'abbé français Guillaume Loddé pour célébrer la messe tridentine lors de sa réintroduction au Québec en 2007, maintenant célébrée à l'église Saint-Zéphirin-de-Stadacona.

«Mais on parle d'envoyer un autre prêtre pour l'aider», précise-t-il, en espérant tout de même un jour revenir à sa terre natale, comme Ulysse, après un long voyage.

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/societe/201009/21/01-4317822-une-vie-de-devouement.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B20__4867_section_POS1
Revenir en haut Aller en bas
lilian_f



Masculin Messages : 372
Inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Une vie de dévouement   Mer 22 Sep - 16:29

Simon1976 a écrit:
...Auparavant plus tolérant envers certains rites, M. Breton a durci certaines de ses positions. «Notre succès, comme celui de l'islam, vient du fait qu'on n'a pas peur de dire la vérité», souligne-t-il...

Quand on est sur de soit, les gens suivent, c'est évident, Et c'était bien là la force de Jésus, il savait avec certitude ce qu'il disait et que ce qu'il disait est vrai.

Merci pour ce message.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie de dévouement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sauvetage d'un chien dévouement des associations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: