DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Théologie de la Création

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 00:41

Je reprend ce morceau d'une réponse de Mathieu sur un autre fil :

Citation :
Je répète à nouveau le mot de Teilhard : « Ce qui donne, à beaucoup l'impression que, dans cet Univers à structure évolutive, le Dieu chrétien s'efface, c'est qu'ils n'ont pas suffisamment renouvelé en eux-mêmes la notion de création. Ils en sont toujours à rêver, pour les épiphanies divines, je ne sais quelles intrusions localisées et tangibles, semblables à celles qui accompagnent le jeu des causes matérielles et secondes ».
Et si Dieu, tout simplement, agit sans perturber le système des causes secondes, sans déchirer l’espace et le temps ? C’est d’ailleurs logique : qu’est-ce qui empêche l’action divine d’être immanente à l’univers qu’il a créé ?

Cette idée d'une action divine immanente me semble très intéressante pour replacer le mystère de la Création dans une perspective trinitaire et, partant, dynamique.
Dieu agit par sa Parole, par son Verbe. Le premier récit de la Création montre ce lien avec le Verbe, et saint Jean, dans son Prologue, dit en substance la même chose lorsqu'il affirme que tout a été fait par le Verbe.

On aurait donc un schéma suivant : le Père engendre le Verbe, qui va être le logos de la Création. La boucle est bouclée lorsque l'Esprit Saint donne à l'être humain de répondre, au nom de toute la Création qu'il récapitule, au don qu'est la Création.
Le Christ apparaît donc comme l'alpha (origine) qui s'accomplit dans l'histoire jusqu'à l'omega (fin). Accomplissement qui est l'oeuvre de l'Esprit Saint, cet Esprit Saint qui est comme l'eau faisant germer la graine et croître la plante. Il est le "moteur" qui fait tourner la Création, il est le mouvemente et la vie. Il est le "dessein intelligent" qui gouverne l'évolution, évolution qui n'est autre chose que la croissance de la graine qu'est le Verbe, le logos. L'histoire de la Création, l'évolution, c'est un peu comme un arbre qui grandit pour rejoindre le ciel. L'Esprit fait grandir le monde jusqu'à l'être humain, et à partir de l'être humain, ramène tout en Dieu.

Si l'être humain "bloque" le retour de l'Esprit, s'il brise la dynamique, s'il n'achève pas la Création, cela donne le monde dans lequel nous vivons : un monde qui n'est pas achevé, qui n'est pas accompli.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 00:47

Démonstration magistrale de théologie mon cher Olivier. Rien à ajouter. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 00:56

Citation :
Si l'être humain "bloque" le retour de l'Esprit, s'il brise la dynamique, s'il n'achève pas la Création, cela donne le monde dans lequel nous vivons : un monde qui n'est pas achevé, qui n'est pas accompli.

Qu'en pensez-vous ?

Que seule la disparition de l'Humanité permettra d'achever cet enfantement en gestation :|

Comme cette disparition, vu la folie de l'Homme, ne peut venir que de sa propre autodestruction, et que les Ecritures nous disent que seul un petit reste de l'Eglise sera présent lors du retour du Christ, cela pourrait suggérer que l'Eglise, à ce moment-là, seront les rares survivants encore debout...

C'est du moins ainsi que je l'interprète...

T'es encore plus rassurant que sur l'autre fil :DD
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 11:52

A votre avis, est-il possible de faire un lien entre l'ADN et le logos divin ? Si le logos est, selon les Grecs, la "structure" du monde, alors dans quelle mesure peut-on poser l'équivalence entre Verbe et ADN ??

D'autre part, l'on sait la structure hélicoïdale de l'ADN. On peut représenter cela comme deux cordes entrelacées, ou encore comme deux serpents entrelacés. Serait-il envisageable de voir là une piste pour comprendre l'universalité du symbole du "serpent" au sein de l'humanité ? Qu'est-ce que cela pourrait nous apprendre, notamment, dans l'interprétation du récit yavhiste de la Création ? Quant au serpent, quant au fruit défendu, quant à l'arbre de vie, quant à son barrage ?
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 12:06

Cher Olivier,



Je vous proposerai la phénoménologie de la vie de Michel Henry qui développe bien le concept d'immanence et particulièrement dans C'est Moi la vérité une philosophie du christianisme.


L'immanence est un concept clé de la philosophie henryenne, en cela qu'il en fait un mode de manifestation et de révélation fondamentale avant même celle du monde, manifestation dont l'essence est la vie et sa révélation purement affective.


Il reprend l'évangile de Jean selon lequel Le Christ serait le Logos de Vie et en quoi le Logos johannique est différent de celui qui commande la pensée grec.


Je vous renvoie à deux liens

l'un sur son premier livre important (un exposé synthétique) http://www.michelhenry.com/lessencedela.htm


L'autre sur un livre suivant celui que je vous ai indiqué, Incarnation une philosoophie de la chair http://www.thomas-d-aquin.com/Pages/Articles/MichelHenry.htm



Cordialement,


Manuel
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 13:13

Si vous avez du temps, lisez Le serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir de Jeremy Narby aux éditions Georg (ISBN 2-8257-0495-4).

Hallucinant...

Pour résumer d'un mot, l'auteur établit des correspondances troublantes (voire probantes) entre le chamanisme et la biologie moléculaire.
Les chaman expliquent toujours aux anthropologues que leurs connaissances quant aux vertus médicinales des plantes leur sont apprises par les plantes elles-mêmes après absorption d'un hallucinogène. Ces "esprits" des plantes qui leur "parlent", ils les représentant sous la forme d'un serpent ou de deux serpents entrelacés, petit ou long, baignant dans l'eau, ou encore un escalier, une échelle. Ces deux images sont celles employées pour métaphoriser l'ADN.

Ces caractéristiques se retrouvent par ailleurs dans de nombreuses mythologies. Le serpent se retrouve partout et sous toutes les latitudes comme symbolisation de la nature, du principe vital.

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 14:16

Citation :
D'autre part, l'on sait la structure hélicoïdale de l'ADN. On peut représenter cela comme deux cordes entrelacées, ou encore comme deux serpents entrelacés. Serait-il envisageable de voir là une piste pour comprendre l'universalité du symbole du "serpent" au sein de l'humanité ? Qu'est-ce que cela pourrait nous apprendre, notamment, dans l'interprétation du récit yavhiste de la Création ? Quant au serpent, quant au fruit défendu, quant à l'arbre de vie, quant à son barrage ?

J'avais émis l'hypothèse (il y a quelques mois) que les fameux gardiens du chemin de l'Arbre de Vie seraient des gènes...

Or on a mis en évidence l'existence d'un gène responsable du vieillissement des cellules (le gène P14, si ma mémoire est bonne).
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 14:25

Olivier JC a écrit:
Si vous avez du temps, lisez Le serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir de Jeremy Narby aux éditions Georg (ISBN 2-8257-0495-4).

Hallucinant...

Pour résumer d'un mot, l'auteur établit des correspondances troublantes (voire probantes) entre le chamanisme et la biologie moléculaire.
Les chaman expliquent toujours aux anthropologues que leurs connaissances quant aux vertus médicinales des plantes leur sont apprises par les plantes elles-mêmes après absorption d'un hallucinogène. Ces "esprits" des plantes qui leur "parlent", ils les représentant sous la forme d'un serpent ou de deux serpents entrelacés, petit ou long, baignant dans l'eau, ou encore un escalier, une échelle. Ces deux images sont celles employées pour métaphoriser l'ADN.

Ces caractéristiques se retrouvent par ailleurs dans de nombreuses mythologies. Le serpent se retrouve partout et sous toutes les latitudes comme symbolisation de la nature, du principe vital.

Shocked

Cher Olvier, ce que vous venez d'évoquer est rigoureusement vrai. Je n'ai pas lu ce livre, mais j'en ai lu d'autres qui traitent le sujet. Une plante est un "être" vivant, bien que l'organisation de sa structure moléculaire soit très primitive, en comparaison d'un papillon par exemple, mais rigoureusement identique sur le plan atomique, comme le minéral et l'animal. Les plantes peuvent également avoir de la fièvre, auquel cas, elles transpirent. C'est scientifiquement démontré.

Quant au serpent, Il est dans beaucoup de cultures orientales, voire toutes, symbole de vie, et par déclinaison l'organe phallique. La vie est issue de l'eau de notre planète qui en est la matrice. Dans d'autres ethnies, on peut voir un serpent qui se mord la queue, formant ainsi un cercle. Autre symbole très fort pour signifier le recommencement et fermer la boucle comme vous le précisez. Tout l'univers fonctionne de cette façon. Un cycle en engendre un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 14:32

Laurent a écrit:
Citation :
Or on a mis en évidence l'existence d'un gène responsable du vieillissement des cellules (le gène P14, si ma mémoire est bonne).

A l'armée, ceux qui avaient le gène "P4" étaient réformés. Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 14:42

Citation :
A l'armée, ceux qui avaient le gène "P4" étaient réformés.

Pareil chez nous ;)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 14:54

Laurent a écrit:
Citation :
A l'armée, ceux qui avaient le gène "P4" étaient réformés.

Pareil chez nous ;)

Ben mon cher ami, on est pas aidé avec tout ça. C'est qu'en cas de mobilisation, va pas rester grand monde. Remarque, il y aura sans doute des dérogations pour les biffins.
Mais il en restera combien pour faire des commandos? Mes instructeurs me foutaient des coups de rangers dans les reins quand je faisait des pompes. On est mal barré Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 15:12

Ca c'est vrai.

Vu la jeunesse molle, formatée et décérébrée qu'on a, ca pousse pas vraiment à l'optimisme :|

Suffit de voir les manifs actuelles pour s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 16:52

Cher Olivier,


Citation :
Les chaman expliquent toujours aux anthropologues que leurs connaissances quant aux vertus médicinales des plantes leur sont apprises par les plantes elles-mêmes après absorption d'un hallucinogène. Ces "esprits" des plantes qui leur "parlent", ils les représentant sous la forme d'un serpent ou de deux serpents entrelacés, petit ou long, baignant dans l'eau, ou encore un escalier, une échelle. Ces deux images sont celles employées pour métaphoriser l'ADN.

Ces caractéristiques se retrouvent par ailleurs dans de nombreuses mythologies. Le serpent se retrouve partout et sous toutes les latitudes comme symbolisation de la nature, du principe vital.


Déjà lorsqu'une personne prend des hallucinogènes, il faudrait prendre des pincettes et ne pas tout mélanger entre témoignage et expertise scientifique.


Certains symboles (et sans usages d'hallucinogènes) sont universels. Cela l'anthropologie et l'ethnologie l'a bien montré. De même que la psychologie des profondeurs (Cf Jung) a bien pointé du doigt les archétypes universels (ou symboles) qui ferait le lit de notre inconscient collectif.

Alors que nous représentions aujourd'hui l'ADN sous cette forme c'est tout simplement que nous ne faisons que puiser dans nos ressources symboliques et culturelles pour une représentation tri-dimensionnelle. En bi-dimensionnelle cela pourrait être différent ou dans une autre culture par exemple...


Bref l'un a forcément historiquement et culturellement influencé l'autre dans notre représentation comme ce qu'on appelle "principe vital" etc...

Un regard rétrospectif devrait bien en tenir compte et non pas mélanger tout et attribuer un savoir moderne et contemporain (discursif et scientifique comme on l'entend de nos jours) à une autre mentalité et une autre façon d'appréhender le monde.

Ceci dit l'intuition peut tout de même exister. Michel Serres l'a largement démontré (cf l'exemple de Lucrèce et la thermodynamique).



Cordialement,


Manuel
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Jeu 23 Mar 2006, 18:44

Forcément, résumé comme cela, ça peut paraître louche. Aussi avais-je cité les références de l'ouvrage.

C'est une tentative pour essayer de comprendre comment les chamans peuvent aussi bien connaître les propriétés des plantes en prenant au sérieux, autant que faire se peut, ce qu'ils en disent, à savoir qu'ils l'apprennent dans ces hallucinations.
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 13:56

Il y a un entretien avec Jeremy Narby qui est consultable ici http://www.archipress.org/narby/serpent.htm
La position de Narby est très contestée, et je ne connais pas d'autre anthropologue qui l'ait.
C'est un fait que dans un état de conscience altéré, on voit entre autres des serpents et autres reptiles. C'est classique sous peyolt pour les chamanes, et c'est arrivé à des copains après avoir testé des champignons hollandais, et à une copine sous acide. Par contre se sont bien des animaux, et pas en doubles hélices, sauf pour les peuples qui ont l'habitudes de voir des serpents se reproduire. POur ma part je pense qu'il s'agit soit d'une réminiscence d'une partie de notre cortex animal. (Qui expliquerait aussi la vision dans toutes les traditions chamaniques homme-animaux : homme loup, homme ours et homme oiseau). Soit que dans le monde intermédiaire (celui des Djins, des revenants ou plutôt "pas-partis"), on ait une vision du corps psychique des autres êtres, et que l'on y croise des esprits plus ou moins dangereux qui prennent ces formes.

Je trouve que le lien que fait Jeremy Narby entre ces visions et l'ADN est vraiment tiré par les cheveux.
Par contre c'est intéressant de chercher le lien entre le corps psychique, ou astral, et le corps physique. Et probablement ce lien est fort avec l'ADN, car au commencement de la vie, à la première cellule, la principale complexité est portée par l'ADN. Mais je ne suis pas certain qu'il y a ait un lien avec le fonctionnement du cerveau.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 14:22

Une réminiscence issue du cortex animal n'explique pas le savoir que les chamanes affirment retirer de leurs expériences. Ne s'explique pas non plus la raison pour laquelle le serpent suscite cet intérêt dans quasiment toutes les cultures humaines, jusqu'à lui rendre un culte et le regarder comme symbole de la nature (l'hypothèse d'une "peur" primitive imprimée dans le cerveau est sans fondement, d'autant plus que les serpents retenant l'intérêt humain ne sont pas toujours dangereux, témoin l'anaconda que l'on retrouve fréquemment).

Quant à l'hypothèse des djinns, elle est dans ce cas aussi tirée par les cheveux que celle de l'ADN, voire plus encore. Et la bienveillance de ces "esprits" s'expliquerait difficilement, sauf à surpeupler le "monde spirituel" sans aucun fondement.

L'hypothèse de Narby implique certainement beaucoup de choses, mais qui ne sont pas en soi ineptes. Un écosystème est un ensemble complexe de communications interspécifiques et intraspécifiques, par le biais de nombreuses modalités (son, vision, odeur, mouvement, variations de l'air, ultra-sons et autres). Un moyen de communication général à toutes les espèces vivantes n'a donc rien d'inepte, d'autant plus qu'il y a un point commun entre toutes ces espèces, et non des moindres : l'ADN, dont on sait qu'il n'est rien d'autre qu'un langage fondamental d'où procèdent tous les langages spécifiques.
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 14:37

Olivier JC a écrit:
Quant à l'hypothèse des djinns, elle est dans ce cas aussi tirée par les cheveux que celle de l'ADN, voire plus encore.

Pourtant l'hypothèse de l'ADN est émise par une personne. Alors que l'hypothèse d'une monde des esprits est partagé par tous les chamanes et toutes les cultures explorant ce domaine. C'est pourquoi je lui accorde plus de crédit.

D'autant que notre foi aussi parle d'un "monde invisible".

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 14:41

Olivier JC a écrit:
Une réminiscence issue du cortex animal n'explique pas le savoir que les chamanes affirment retirer de leurs expériences.

Que ce soit une représentation de l'ADN répond encore moins à cette objection : c'est comme si, sous acide, vous lisiez le code binaires de windows et que vous en déduisiez le contenu du dernier mail arrivé dans l'ordinateur. L'ADN est un code. Pourquoi et comment prendrait il une grosse voix quand on prend des substances ?

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 15:01

Quand vous écoutez la radio, ce n'est pas elle qui parle pour vous raconter sa vie... Un type parle dans sa langue, le micro change cela en impulsions électriques, l'émetteur en ondes radios, votre récepteur les reçoit et les change en impulsions électriques qui vont faire vibrer les haut parleurs, restituant des sons qui vont aller à votre oreille et je reste dehors.


L'article proposé ne fait qu'effleurer le sujet. Lisez d'abord le livre entier et vous verrez que son interprétation est peut-être fausse (en tout cas lacunaire), mais qu'elle semble tenir la route.

Parce que les chamans parlent d'esprits, certes, mais ce sont les esprits des animaux, les esprits des plantes. Pour eux, il y a la matière, et puis il y a un esprit. Plus ou moins aristotélicien, en fait... Et ils communiquent avec ces esprits. Narby émet l'hypothèse que le vecteur de cette communication est biologique, sans se prononcer sur la question de ces "esprits".
Et au fond, ce n'est pas forcément idiot de croire que les animaux et les plantes ont un esprit, un être ou peu importe le nom. D'ailleurs, si ils "vont au paradis" comme le suggèrent les franciscains et ici-même Arnaud, il leur fait forcément une dimension spirituelle. Qu'à partir de celle-ci ils puissent communiquer leur savoir, pourquoi pas ? Les animaux, les plantes ont une capacité de connaître leur environnement et de réagir en conséquence, en montrant tous les signes (même chez un organisme unicellulaire) d'un comportement intelligent... Il sont un langage qui leur st propre pour communiquer. Et si l'ADN, commun à toutes les espèces vivantes, était une sorte de "traducteur" universel ?

Allez savoir...
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 15:58

Olivier JC a écrit:

Et au fond, ce n'est pas forcément idiot de croire que les animaux et les plantes ont un esprit, un être ou peu importe le nom.
Sur ce point là on est d'accord. C'est d'ailleurs ce que je défendais.

Olivier JC a écrit:
Et si l'ADN, commun à toutes les espèces vivantes, était une sorte de "traducteur" universel ?
Sur celui ci moins, car je me vois pas l'intérêt de passer un objet matériel pour que des niveaux immatériels ("esprit" de l'homme et de l'animal) communiquent.

Que l'ADN serve à la programmation de la matière par l'esprit, cela me semble plus plausible.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 20:53

Citation :
A votre avis, est-il possible de faire un lien entre l'ADN et le logos divin ? Si le logos est, selon les Grecs, la "structure" du monde, alors dans quelle mesure peut-on poser l'équivalence entre Verbe et ADN ??

Cher Olivier,

Il y a bien sûr un lien puisque toute sagesse créée vient, comme Cause première, de la Sagesse incréée.

Mais tel que cette théologie est présentée, il y a identification panthéiste (du moins je le ressens comme cela) entre la Cause Transcendante et spirituelle (Dieu) et l'effet créé.

C'est comme si on identifiait l'oeuvre à l'artiste, la personne de Michelange par exemple à sa Pieta.

Or, dans la première Tradition chrétienne, celle de Denis l'Aréopagite par exemple, il y a certes une l'échelle céleste qui aboutit à la vie biologique, puis à l'atome, mais elle est autre chose que le seul ADN.

Pour lui, l'échelle de Jacob a son sommet au Ciel (Dieu) et sa base dans la terre( la matière).

Et ses dégrés sont composés ainsi:

Chérubim
Séraphim
Trône
Puissance
Domination
Vertus
Pricipautés
Archanges
Anges

hommes
animaux supérieurs (ayant une estimative)
Animaux inférieurs
Plantes
matière


Il adhère tout-à-fait à l'existence d'esprits des plantes et de la nature (voir animisme). Mais il ne dit pas que c'est l'ordre immanent et aveugle de la vie biologique mais l'ordre intelligent des Vertus angéliques (qu'on pourrait remplacer aisément par les Djinns, juste au dessus de l'homme.

Pour lui, Dieu délègue le pouvoir à tel point à ses créatures, selon la possibilité de chacunes, qu'il ne fait que trois choses:
- Créer la matière
- Créer les esprit
- Révéler son projet lié à la grâce.

L'ADN (pour lui la vie biologique) n'est que l'un des "vestiges" les plus bas de ce Logos divin, sa réalisation dans la matière

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 20:56

Citation :
qu'on pourrait remplacer aisément par les Djinns, juste au dessus de l'homme.

Décidément t'y tiens à tes satanés djinns Shocked

Tu sais d'où ils viennent, au moins ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 21:06

Oui, de l'animisme Arabes pré-islamique... Ce sont les esprits de la nature des celtes.

Et ils reviennent dans toutes les civilations du paléolithique...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Théologie de la Création   Ven 24 Mar 2006, 21:13

Citation :
Jinn
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Djinn)
Aller à : navigation, Rechercher
Un jinn - parfois orthographié djinn est une créature de la mythologie sémitique. Ils sont en général invisibles et peuvent prendre différentes formes. Il y a de bons et de mauvais jinns.

[modifier]
Chez les anciens Arabes
Pour les anciens Arabes, les jinns représentent une autre race habitant la terre, ce sont des sortes d'esprits qui habitent les endroits déserts, les points d'eau et les forêts. Pour se manifester, ils prennent diverses formes, dont celles de l'homme ou des animaux, couramment des serpents. Le mot jinn ou 'ifrit (pluriel : 'afarit) désigne d'ailleurs à la fois ces esprits ainsi que certaines variétés de serpents. Les anciens arabes les discernaient des humains quand ils en prenaient la forme, par leurs noms, paroles ou comportements, qui demeuraient étranges. Certains de ces esprits étaient, selon les légendes pré-islamiques, les muses des poètes : ce sont les hawajis (singulier : hajis). Comme les hommes, ils sont organisés en royaumes, états, tribus, peuples, ils ont des religions (dont celles de l'homme) et des lois.

[modifier]
En Islam
En Islam, les jinns sont des créatures dotées comme l'homme du libre arbitre et de pouvoirs surnaturels, ils ont été créés à partir d'un feu subtil (comme l'être humain l'a été à partir d'argile), ils sont appelés à croire et subiront le jugement dernier.

Les appellations des mauvais jinns sont:

les 'Afarits (de 'Ifrit)
les Maridins (de Marid)
Les démons (Shayatin) sont de mauvais djinns.

Citation :
DJINN
L'Islam admet l'existence des djinns, esprits invisibles, qui, comme les hommes, ont été créés pour adorer Dieu : " Je n'ai créé les Djinns et les .hommes que pour qu'ils m'adorent " (S. LI, 56). Ils ont été créés " de feu clair" : " Quant aux Djinns, nous les avons créés, auparavant, du feu de la fournaise ardente " (S. XV, 27). " Il crée les Djinns d'un feu pur " (S. LV, 15). Ils ont des yeux, des oreilles et un coeur ; il est écrit à propos de ceux d'entre eux qui sont maléfiques : " Ils ont des coeurs avec lesquels ils ne comprennent rien ; ils ont des yeux avec lesquels ils ne voient pas, ils ont des oreilles avec lesquelles ils n'entendent pas ", étant réfractaires à la Parole divine comme les infidèles. Il existe des djinns mâles et des djinns femelles qui procréent par conséquent : " Là, ils rencontreront celles dont les regards sont chastes et que ni homme ni djinn n'a jamais touchées avant eux " (S. LV, 56).

Il y a de bons et de mauvais djinns. Au même titre que les hommes, ils périront tous et seront ressuscités, ensuite rassemblés au Jour du Jugement dernier. Quant à l'armée d'Iblîs, elle sera précipitée dans le Feu : " O assemblées des djinns et des hommes ! Des prophètes choisis parmi vous ne sont-ils pas venus à vous, en vous exposant mes Signes, en vous avertissant de la Rencontre de votre Jour que voici ? " (S. Vl, 130). "Je remplirai certainement la Géhenne de Djinns et d'hommes réunis " (S. Xl, 119)

D'autres djinns sont au contraire soumis à Dieu. Il y a parmi eux des prédicateurs. Ils iront au paradis comme ceux qui écoutèrent la récitation du Coran faite par le Prophète à son retour de Ta'ïf où il alla prêcher vainement la bonne parole aux habitants de cette oasis et demander par la même occasion leur aide : " Lorsque nous avons amené devant toi une troupe de Djinns pour qu'ils écoutent le Coran et qu'ils furent présentés, ils dirent : "Écoutez en silence !" et, quand ce fut terminé, ils retournèrent en avertisseurs auprès de leur peuple " (S. XLVI, 29).

Les djinns ont en effet leur propre communauté. Ils peuplent les lieux où il y a de l'eau, des endroits inhabités, des maisons en ruines et tout autre endroit désert. La croyance populaire leur attribue une corporalité ; ils peuvent se présenter sous forme d'animaux ou d'êtres humains.

Des djinns exercent sournoisement leur rôle néfaste auprès des hommes comme ils l'avaient exercé également auprès des prophètes. Ils forgeaient des mensonges qu'ils susurraient aux envoyés de Dieu en les enveloppant d'un joli langage : " Nous avons suscité, à chaque prophète, un ennemi : des hommes démoniaques et des Djinns qui se suggèrent les uns aux autres le clinquant des paroles trompeuses " (S. VI, 112).

Les païens adoraient les djinns et les associaient à Dieu leur Créateur. Ils voyaient en eux des fils ou des filles du Seigneur : "Ils ont attribué à Dieu les Djinns comme associés, mais c'est lui qui a créé les Djinns. Ils ont imaginé, dans leur ignorance, que Dieu a des fils et des filles. Gloire à lui ! Il est très élevé au-dessus de ce qu'ils imaginent" (S. VI, 100).

Selon leur croyance, Satan était le frère de Dieu et les anges des enfants nés de démons femelles unies au Seigneur : "Ils établissent une parenté entre lui et les Djinns, mais les Djinns savent qu'ils seront réprouvés " (S. XXXVII, 158).

Les rationalistes musulmans nient l'existence réelle des djinns. Les Mu'tazilites et à leur suite le philosophe et médecin Ibn Sinâ, l'historien et sociologue Ibn Khaldoun, entre autres, y voyaient plutôt des allégories. D'aucuns considèrent que les djinns sont une allusion à l'existence des microbes. De telles idées ne sont pas partagées par la majorité de l'opinion musulmane laquelle pour se soustraire aux influences maléfiques de ces démons, préconise de chercher refuge auprès de Dieu en récitant les deux courtes sourates suivantes : " Dis : Je cherche la protection du Seigneur de l'aube contre le mal qu'il a créé ; contre le mal de l'obscurité lorsqu'elle s'étend ; contre le mal de celles qui soufflent sur les noeuds ; contre le mal de l'envieux, lorsqu'il porte envie " (S. CXIII). " Dis : Je cherche la protection du Seigneur des hommes, Roi des hommes, Dieu des hommes, contre le mal du tentateur qui se dérobe furtivement ; contre celui qui souffle le mal dans le coeur des hommes, qu'il soit au nombre des djinns ou des hommes ", (S. CXIV).

La croyance aux djinns n'est pas l'apanage de l'Islam. Les peuples anciens, perses, babyloniens, etc. croyaient à ces puissances naturelles. Le christianisme et le judaïsme n'ignorent pas ces phénomènes et beaucoup de leurs adeptes ne manquent pas de conjurer le mauvais sort par des incantations et la confection de talismans.

Les Zoraïstes disaient que les démons avaient été créés par celui qui, d'après eux, personnifiait le mal, à savoir Ahriman. La religion chinoise admet que le monde est habité par des bons et des mauvais esprits. Les Hindous croient aux puissances mystérieuses détenues à la fois par des dieux et des démons.

La croyance aux djinns et les superstitions qui s'y rattachent se vérifient de nos jours dans les milieux intellectuellement avancés. Les esprits cultivés n'ont fait que donner aux djinns d'autres appellations telles que génie ou esprit invisible. "La seule différence, dit Cheikh Hamza Boubekeur, entre la croyance ancienne et la croyance moderne aux démons à travers les civilisations, c'est qu'elle est devenue plus discrète, plus libre, plus aimable, plus individuelle, alors que naguère elle était au centre de la vie religieuse des communautés religieuses. "

(Dictionnaire élémentaire de l'Islam par Tahar Gaïd)
Revenir en haut Aller en bas
 
Théologie de la Création
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théologie de la Création
» Création d'un service archéologique Reims Métropole..
» LA THÉOLOGIE DE L'ABBÉ FRÉDÉRIC MARLIÈRE
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"
» Le salut par la charité (Théologie catholique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: