DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Ven 10 Sep 2010, 18:56

Bonjour,
quelques auteurs chrétiens ont soutenu l'idée de l'Apocatastase - restauration de toutes choses et, en somme, salvation universelle.
Il me semble que cette doctrine est relativement bien acceptée par les Orthodoxes, mais condamnée par l'Eglise catholique. Du point de vue des Ecritures, quels sont les éléments qui permettraient d'imaginer une telle hypothèse ? Notamment dans les Evangiles, il est souvent question de l'enfer éternel, le feu qui ne s'éteint pas, etc.
Sur quelles bases alors aller contre les Ecritures pour supposer une fin à l'enfer ?

Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6121
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Sam 11 Sep 2010, 21:34

Je ne crois pas que les orthodoxes d'aujourd'hui acceptent l'apocatastase. Il faudrait leur demander.

Un bon livre avec les références et les arguments pour et contre :
Apocatastase - Irons-nous tous au Paradis?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Mar 14 Sep 2010, 20:26

Cher Pierre, l'apocatastase venait d'une erreur sur la compréhension de l'enfer. On vroyait jasdis que Dieu mettait lui-même en enfer de pauvres païens, des enfants morts sans baptême etc.

Or on a compris aujourd'hui que l'enfer éternel est réservé à des gens qui commettent un blasphème contre l'Esprit à savoir un péché qu'ils revendiquent obstinément et éternellement, en refusant tout repentir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Mar 14 Sep 2010, 20:34

Cher Arnaud,
Cette vision de l'enfer venait-elle d'Origène?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Mar 14 Sep 2010, 20:55

Oui ! Absolument. Il a d'ailleurs été condamné au plan théologique pour cette thèse. En effet, l'Ecriture est nette et parle explicitement d'un enfer éternel (qu'il ne faut pas confondre avec les "enfers provisoires" que sont les purgatoires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6480
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Mer 15 Sep 2010, 02:36

bonjour,

je me demande souvent si ce que nous percevons comme damnation Eternelle n'est pas en gros que notre capacité a ne pas comprendre et surtout Vivre le Cœur Divin LUi n'Est qu'Amour et Vérité !
donc Il ne nous perd pas vu qu'Il nous Aime d'Eternité !


ce qui condamne c'est de rester fermé a l'Amour que l'on connait , mais l'Amour Lui ne nous condamne pas , a quoi servirait-il au Père de nous perdre a jamais ? ce serait contraire a l'Amour Divin et l'Espérance issue de LUI ;

donc la perte d'Unité Est de notre coté exclusivement et non pas un rejet un ras le bol venant du Divin il faudrait lasser l'Amour Divin le décourager ce qui est impossible IL EST de toute Eternité l'Origine et l'Amour !

donc je crois que quand Jésus dit que ceux qui pêchent contre l'Esprit c'est irrémissible , cela veut dire comme c'est actuel et que tu le veut maintenant hé bien maintenant tu es en rupture avec le Divin tu le côtoie mais ne le pénètre pas tu t'es donc rejeté un point c'est tout.
Le Seigneur n'a pas besoin d'en rajouter plus tu es déjà enfermé en toi-même dans ta mort en désunion de ton destin et Réalité Spirituel en rupture avec le Verbe !

a ce moment là on comprend que ce n'est pas Dieu qui te condamne mais ton attitude c'est là que tu es irrémissible vu que tu le veut et que tu es ce que tu veux, mais ce n'est pas un refus définitif de Dieu de te pardonner et de t'Aimer qui est là, il faudrait que Le Père viole t'as liberté pour t'empêcher de faire se choix , donc IL ne le fera pas IL t'Aime dés lors c'est irrémissible Dieu ne violera jamais la liberté spirituelle, seulement l'Amour qu'Il Est te deviens (une condamnation) vu que tu t'en sert comme d'une faiblesse de Dieu pour te fermer a la Vie !

l'enfer ce n'est pas Dieu qui le fait c'est ceux qui choisissent d'y vivre ils veulent être NON alors c'est irrémissible ils se perdent Dieu tend la Main eux ne la voie m^me plus !
tout acte d'Amour venant de Dieu sera perçu comme une agression une tentative de les priver de liberté le temps qu'ils voudront vivre ainsi ils seront irrémissible a eux même !
je crois de moins en moins que Jésus a prononcé une condamnation irrémissible, mais a défini la ligne de liberté entre Vie et Mort , ce que l'on nome Jugement on l'entend comme condamnation, alors qu'il faudrait plus certainement l'entendre comme Discernement afin de délimité la limite du Oui e du Non !

Dieu Est Vérité donc Il nous Éclaire pour se laisser Saisir par la Lumière de la Vérité si tu t'en écarte l'Esprit te fait comprendre que déja ce n'est plus un vrai OUI mais un engagement dans une démarche de mort (ce que Eve a fait en prêtant une oreille attentive a la proposition du serpent (l'écoute intérieur) , comme ci accepter un doute sur l'Amour Divin pouvait être un acte neutre et pas déjà un oui au rejet, déjà une démarche de séparation intérieure d'avec Le Verbe) .

donc le péché irrémissible c'est le temps que tu aimera le mal et la mort comme étant vie tu restera esclave de du mal et de la mort, Dieu sera pour toi perçu comme une condamnation non comme L'Amour indéfectible qu'IL EST , tu vivras dans l'ignorance de La Lumière de l'Esprit Saint puisque tu préfères tes ténèbres, MOI (Dieu) Je ne te condamne pas mais tu prononce ta condamnation toi même ; il n'y A que MOI QUI SUIS ET FASSE ETRE , si tu prétend pouvoir Être dans la division alors tu te fais irrémissible en toi-même car MOI JE SUIS UN !

ce que Jésus Est Verbe Unique de Dieu de part Le Père Divin IL nous l'a manifesté , IL ne Lui est pas besoin d'accuser , l'Amour Justifie , et ceux qui refuse demeure dans la nuit de la mort , Dieu n'a pas besoin d'accuser IL offre La Vie SA VIE voila le Jugement ensuite nous restons dans l'enfer (division) de nous même !

combien de fois ne voyons nous pas autour de nous des gens en enfer et prisonnier de la mort, combien de fois ne vivent ils pas comme des irrémissible puisqu'ils n'aime pas la Grâce !!

pour quitter l'enfer il suffit de marcher sur L'unique Chemin du Christ !

pour qu'une condamnation soit définitive il faudrait que l'Amour passe donc c'est impossible, par contre il y a a un moment séparation , ce que Jésus laisse entendre dans la parabole du Grand Roi qui remet sa dette énorme a un homme qui le supplie , puis cet homme une fois dehors refuse de remettre une dette bien plus petite a un qui le supplie, et Le Seigneur dit de lui "mettez le en prison, et tu ne sortira pas d'ici jusqu'à ce que tu ai payé jusqu'au dernier centime "

nos cœurs sont lent a remettre toutes dettes et les énormes dettes ; du coup nous percevons longtemps le jugement comme une condamnation et non simplement comme un sortir du mal !
Comme Le Père avec le Fils prodigue, Le Père ne se souci pas du péché IL voit juste le Bonheur de Son Fils Revenu a La Vie !

sommes nous capable de Vivre La grâce et le Jugement avec un tel pardon un tel oublis du mal , le fils lui veut un jugement une sanction et Le Père LUI ne Veut que Son Enfant dans Ses Bras que l'Amour !!
nous passons vite du Fils prodigue a l'attitude du grand frère et ce jugement nous le tournons spontanément sur nous même et sur le autres, notre bouche dit l'écriture mais notre coeur se comporte en jugeur et non avec Le Bonheur du père Partagé ce qui serait la VRAIE attitude d'Union au père et de La Famille qui se réjouit d'un Seul Ceour ,

PUISQUE LE PÈRE DANSE DE JOIE POURQUOI NE DANSONS NOUS PAS DE SA JOIE !?





Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Ven 17 Sep 2010, 13:24

Bonjour Arnaud,
pour ma part je n'accède à l'Ecriture qu'en français ; or bien sûr les Evangiles utilisent des termes grecs... Je me demande si la notion de "peines éternelles" est traduite par des mots grecs qui ne laissent pas planer d'ambiguïté sur l'éternité des peines ?
J'ai entendu parler de la notion d'Aion qui signifie de très longues périodes, sans recouvrer le concept "d'éternité". De plus il est question dans les Evangiles mêmes de "seconde mort" ; cela n'irait-il pas dans le sens d'une annihilation des damnés plutôt que d'une éternité de souffrances?
(PS. A une époque où l'on s'indigne, à juste titre, pour la lapidation - qui représente une mort atroce -, il me semble encore plus insupportable d'accepter l'idée de souffrances ETERNELLES, même du "libre choix" des damnés... Cela voudrait dire que dieu laisse des êtres ETERNELLEMENT LAPIDES, alors que notre simple justice humaine considère une lapidation comme déjà un crime inhumain... Dieu serait-il pire que les pires lapidateurs terrestres??).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Ven 17 Sep 2010, 13:35

Cher Pierre, le problème est que Jésus emploie d'autres expression comme :

Le feu qui ne s'éteint pas.
Le ver rongeur qui ne meurt pas.
Citation :


(PS. A une époque où l'on s'indigne, à juste titre, pour la lapidation - qui représente une mort atroce -, il me semble encore plus insupportable d'accepter l'idée de souffrances ETERNELLES, même du "libre choix" des damnés... Cela voudrait dire que dieu laisse des êtres ETERNELLEMENT LAPIDES, alors que notre simple justice humaine considère une lapidation comme déjà un crime inhumain... Dieu serait-il pire que les pires lapidateurs terrestres??).

D'où limportance de comprendre que la cause de cette perpétuité de l'enfer est le pécheur lui-même.

En effet, il PEUT changer mais il ne VEUT pas. Et l proclame même hautement qu'il ne souffre pas, qu'il est libre, lui au moins !

C'est le blasphème contre l'Esprit Saint, c'est-à-dire un péché si métalliquement lucide et maîtrisé que rien ne vient faire changer la personne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre75



Messages : 937
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Ven 17 Sep 2010, 17:04

Rebonjour Arnaud,
il me semble que le pardon n'est pas offert en permanence aux damnés - une fois qu'ils sont en enfer -, sinon cela aurait été spécifié... Donc le damné même si il voulait changer, ne le pourrait plus, une fois passé le "sas" de l'enfer. D'où l'idée d'une forme de "limitation" à l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Ven 17 Sep 2010, 17:13

Cher Pierre, il est inutile de leur proposer le pardon en permanence ou même de prier pour eux puisqu'il est clair qu'ils ne changeront jamais. Alors les gens du Ciel les respectent et se réjouissent finalement de leur liberté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6480
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures    Sam 18 Sep 2010, 16:26

Pierre75 a écrit:
Rebonjour Arnaud,
il me semble que le pardon n'est pas offert en permanence aux damnés - une fois qu'ils sont en enfer -, sinon cela aurait été spécifié... Donc le damné même si il voulait changer, ne le pourrait plus, une fois passé le "sas" de l'enfer. D'où l'idée d'une forme de "limitation" à l'Amour.

Bonjour Pierre75,

je crois que le Pardon est offert Eternellement sinon il faudrait qu'il y est des variations au Coeur de Dieu !

seulement quand tu es dans le péché du est dans la division et cette division engendre l'oublie !
chez les Juifs l'oublie est la définition du péché on lis l'écriture il est écrit " garde toi d'oublier Le Seigneur , garde toi d'oublier l'enseignement Salutaire que Je te donne !"

quand tu es tombé spirituellement , tu entre dans l'oublie parce que tu ne vis plus dans la Présence plus dans le UN Divin ! (l'Unité Spirituelle a Dieu)

quelle solution alors ?

hé bien Le seul qui Soit le Témoin Eternel c'est Le Verbe Divin 'venu a nous =Jésus de Nazareth)
Lui ne varie pas donc Il Est Le seul a pouvoir nous Dire et redire La Vérité que l'on a Oublié , "Ton Père Éternel Est Amour et Pardon JE te Pardonne"
Dieu ne pardonne pas par instant puis ensuite ne pardonne plus, IL EST ETERNEL et sans Variations !
Donc Le seul qui puisse venir nous redire La Vérité quand on l'a perdu c'est LUI !
si demain on tue l'Eglise plus un homme ne se souviendra du pardon de Dieu parce que être pécheur c'est oublier cette vie de Charité qui pourtant ne passera Jamais !


les morts spirituels ne savent pas la Vie il faut que ce soit La Vie Eternel qui Vienne se redire a eux ! sinon personne ne sait plus marcher sur le chemin d'Éternité !

alors aux yeux des hommes on a l'impression que le pardon dure un moment , c'est juste nos fluctuations spirituelles qui donne cette impression ,
MAIS LUI IL ne Varie pas , La Croix nous Montre nous Livre a quel points Son Amour Est ABSOLUE :sts:
Revenir en haut Aller en bas
 
Apocatastase, fin de l'enfer et Ecritures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NDE négative: ils ont vu l'enfer...
» Faut il avoir peur de l'enfer ?
» Le problème de l'enfer éternel
» Le "Festival de l'enfer" à Clisson
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: