DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La terrible épreuve du flunch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
pieds croûteux



Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 11:48

Citation :
Tu avais la 40 ème de Mozart comme fil d'ariane,vecteur de transportation vers l'"orphelin" refoulé.Mais ton ami qu'a-t-il comme semi de pierres blanches de Petit Poucet ?

des émotions associés à son le corps

il les as lâché comme des pièces d'un puzzle... trouver ces bons moment est délicat, il faut pas souffrir de sa résistance

Il n'a pas assez souffert pour évacuer par les larmes avec une sensation de soulagement qui motive... il va souffrir donc pendant, et moi aussi par empathie...et il y a mes problèmes en résonance avec les miens, ça va pas être du gateau, il faut se mettre bien en accord avant, sinon, ça sera trop gloups et puis fuite de la thérapie.
-----------
la communication s'est coupée dans le sens lui→ moi et il a fuit
----------------


Dernière édition par pieds croûteux le Mer 25 Mai 2011, 09:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 11:53

société schizophrène

avec cette racine là dans un de mes mails envoyée à mon amie ce matin même
Citation :
ça se fait aussi en occident à travers les médias, mais mal... il n'y a pas résolution du coté physique si il y a un manque non résolu, souvent une redirection en perversion (envie d'achat c'est souhaité), depuis 2004 le marketing veille à détourner cette énergie en vouloir acheter en provoquant la frustration de l'enfant intérieur (en n'autorisant que le l'amour et le sexe "adulte" mais non complet dans les archétypes, même "sentimentalement").
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 13:03

Romuald:ce serait avec plaisir.Pense à organiser ton sujet et tache de ne pas te laisser destabilisé par les posts qui ne manqueront pas de suivre de la part des membres du forum.

_______________

Pieds de miel,à part ce temps énorme que tu passes à penser cette situation,as-tu des activités ? Vis-tu autrement que par le biais de la mentalisation ?
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 16:37

-
prions... pour le grand plongeon de "jésus" dans sa piscine d'enfant, si possible sans faire un plat, il y a assez d'eau (des yeux) je pense, pour éviter les maux de tête....



Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 17:04

"prions... pour le grand plongeon de "jésus" dans sa piscine d'enfant".....Dire que j'ai aucun souvenir remontant à plus haut que 5 ans!
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 17:56

---


Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 18:11

Conclusion,ne rien démarrer tant qu'il n'y a pas la durée necessaire et un souhait sans nuage de la part de ton ami.
Réparer,oui,mais pas tenter la traversée du volcan.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 05 Fév 2011, 22:13

--------on s'est quitté ainsi----------


"je crois que je vais bien.... rien de bien neuf"
laissons tomber, c'est trop moche: abandon de la thérapie...




Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 08 Mar 2011, 00:22

---


Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 08 Mar 2011, 00:32

---


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 11 Mar 2011, 09:45

-



Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 19 Mar 2011, 11:49

---



Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 14:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 02 Avr 2011, 10:08

-


Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 08 Avr 2011, 00:57

Après un bilan difficile..
rupture du contact pour quelques mois



Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 13 Avr 2011, 11:50

11 fevrier jusqu'au 8 avril, attente de revoir le "jesus"
pas eu de visite<

-trop de detresse affective rupture---


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 28 Avr 2011, 13:49

17 avril interdiction de contact et de rencontres sauf sous conditions, arret de mails
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 30 Avr 2011, 17:14

29 avril. le psychiatre est la personne la moins hostile à la poursuite de la relation. il a conseillé de conserver un contact.


Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 30 Avr 2011, 21:59

pieds de miel:

Aller vers l'autre sans visée de guérir.
Décrire son piège sans l'ouvrir.

L'aimer dans sa grande misère.

Enlui
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 30 Avr 2011, 22:51

Décrire son piège
Le psychiatre pense que ce comblement est possible même sans l'ami, c'est résiduel... mais c'est pas facile. Il me faut plusieurs jours de préparation, jêuner, adorer, être fasciné, et tomber en régression et recevoir d'un homme par ce que je n'ai pas pu construire ma personalité bébé puisque mon père ne m'a pas touché





Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 01 Mai 2011, 20:51

Non non,le diable ne se situe pas à 3 centimètres sous le nombril, il volette partout et ainsi deux crans au dessus des yeux il trouve lieu où attaquer ou encore plus bas à gauche le coeur.

Pour revenir à la psychanalyse,Lacan fait de la séparation coeur - désir une structure de l'histoire psychique.
________________________

Je te l'ai déjà dit et je le redis:fais gaffe! Tu es en danger.
T'occuper de toi est devenu t'occuper de l'autre.

__________________________

Bravo pour ta constance,mais attention à son opiniatreté.

Enlui


Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 01 Mai 2011, 23:00


Citation :
Je te l'ai déjà dit et je le redis:fais gaffe! Tu es en danger.
T'occuper de toi est devenu t'occuper de l'autre.

oui oui, compris, et j'ai pleuré 130 heures cette erreur!!!

on en reste là
je demande si possible un visu pour "clotûrer" ce travail... en gros "CONSOLES MOI"..

mais il m'avait demandé, sa résistance ne m'avait pas paru un refu puisque c'est systématique dans une psychanalyse et que cela y ressemble...

oui j'ai compris pour l'emplacement du diable... mais à 3cm du nombril il y'a le bien connu "diable dans le ventre"!
c'est drôle que ce soit justement le chacra du sexe (orange) donc la couleur obsédait l'ami en tant que seul souvenir d'avoir vu toute sa vie..

Citation :

Refaire de moi ton ami, ou réengager ta thérapie, ça sera après la coupure qui suivra cette résolution... si tu y trouves un intérêt, décidé par toi...
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 01 Mai 2011, 23:06

Non non,le diable ne se situe pas à 3 centimètres sous le nombril, il volette partout et ainsi deux crans au dessus des yeux
→ raisonnement passionnel

il trouve lieu où attaquer ou encore plus bas à gauche le coeur.
→ désir attachement.


Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 01 Mai 2011, 23:57

au fait t'a fais exprès?!

le chacra vert (coeur besoin d'être aimé) et violet (besoin de comprendre en haut) c'est justement les miens
(et quand il y a des couleurs c'est souvent ces 2 couleurs là...)
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 03 Mai 2011, 01:43

Eh oui....le vert = vie : est vie et amour.

Le violet....la dernière couleur en partant du rouge >orange>jaune>vert>bleu>violet.... et là entrent après dans les ondes ultraviolettes puis les ondes X et enfin les rayons gamma.
Donc pas du tout dans les ondes radios (communications pour les hommes) qui sont du côté rouge > infrarouge.

Et pourtant oui la couleur violine et bleutée est le domaine de la lumière d'en haut telle qu'elle peut se répandre quand elle est manifestation du céleste dans l'intelligence.

Cependant sache qu'une couleur dorée révèlera la douceur d'amour du ciel
et encore qu'une couleur vert fine de bourgeon démontre l'espérance et la vie.

Ceci encore:une lumière douce et de perle reflète la Bonté.

_______________________________________

Nous sommes d'accord,le diable est là et là et encore là....et deux,trois.... etc .....centimètres et tout ceci signifie que nous sommes là et là et encore là et que notre domaine est vaste.

Je vais te dire:ce que l'autre nous oblige est son mal et son diable et cela ne demeure que notre mal,notre douleur.Pas notre diable.
Ce que nous donnons à l'autre avec mal et douleur c'est notre diable.

Enfin et c'est essentiel,que celui de l'autre ,(le diable), ou que ce soit le sien propre,il n'est aucunement le notre cependant.J'espère que tu le sais.

C'est soit notre assentiment qui lui ouvre la porte,soit encore le mal de l'autre.

De ces deux situations...plus dur est de s'en sortir avec la deuxième.Ton ami est donc en place aigüe.
___________________________________
http://www.youtube.com/watch?v=d8BlvidqT60
http://www.youtube.com/watch?v=mChJmHWLpII
eh OUI!!!! Tu devras copier l'adresse....
________________________________________

Tu aimes ? : http://www.youtube.com/watch?v=Z7LwEirNY90

______________________________________

Je veux dire une chose:plus tu désires que ton Ami s'ouvre et plus il trouve la force de se fermer.

Les prémices de ta guérison à l'occasion de sa présence lui fournit avaloir (ca vaut le coup de chercher la signification du mot dans le dictionnaire!!!)

Il t'a vu et su.
C'est à dire que ces prémices et ta quête lui renforcent toutes ses défenses et lui donnent aise.

Plus fort est ton désir de son Oui et plus fort est sa capacité de Non.

Prête attention à ceci:tu remets sans doute à plus tard l’achèvement de ta guérison en espérant la sienne.**
Ce qui signifie que ses atermoiements,ses oppositions auraient grande ressemblance avec une raison que tu trouves a toi-même de tout remettre à plus tard

__________________________

Je suis loin,nous sommes sur internet,et pourtant j'ai un mal pour toi et pour lui.

Pense au diamant qui reflète toutes couleurs......*

Enlui
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 03 Mai 2011, 08:52

c'est tout à fait vrai ceci..
j'étais en train de bien le conscientiser, plus on va loin, plus le mal est grand.

lui a peur-déni un maximum, et moi suis bel et bien désespéré-abandonné..

diable a deux pattes.
peur/désespéré.

il faut au moins lui couper une patte.
moi j'ai "désespéré". le seul moyen est de décider d'abandonner.
c'est un abandon progressif car le lien est profond, dans la logique nous allons nous perdre. de vue.
je devrais même abandonner bientôt les traces sur internet des suites car sinon, le lien reste.

__________

j'ai commencé à conclure cette partie de l'histoire, j'ai laissé des beau texte élagués de plus en plus, je me pose la question de l'utilité de cela et efface ce qui me ferais pas plaisir à voir m'imaginant le partenaire de cette aventure. Un vécu doit être partagé, je ne l'aurais pas fait ça n'aurait pas été guidé.,

Le piège est t'il là trop ouvert ou c'est juste une description? vu de l'extérieur?




Dernière édition par pieds croûteux le Dim 08 Mai 2011, 19:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 03 Mai 2011, 10:07

De l'extérieur c'est une parole dense,concentrée sur quelques objets obsédants et douloureux dans une quête de guérison.Non ce n'est pas une description.

Ni un piege.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 03 Mai 2011, 10:11

Je laisserai un témoignage morcelé en puzzle
tout n'est pas dit... ca reste classique dans les études de psyco sauf le méthode d'acces. ca et pourrait donner des pistes a bien des 2 et des 4
(ce qui reste a conscientiser partant de la est la suite. après. bien après... et justement ce qui n'est pas aborde en psycho mais que le psychiatre a partage a mon étonnement)





Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 26 Mai 2011, 09:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 04 Mai 2011, 01:09

"Plus fort est ton désir de son Oui et plus fort est sa capacité de Non." j'ai écrit cela ,et toi, sur la page du lien que tu indiques ci-dessus tu écris:"elle est bonne celle là... la capacité de NON sans pouvoir dire "NON"

Entends bien ici qu'il ne s'agit pas du "non" qui est dit......mais du "non" qui est fait.

Tu le comprends très bien car tu dis que ton ami s'est fermé à mort,que sa culpabilité le cheville dans la fuite.

Entends bien que tous ses oui sont remises à plus tard du non qui si possible ne doit jamais apparaitre.

__________________
Sa capacité de " Non" ce n'est pas de le DIRE .....C'est le "non" inaudible et tu... ("tu" participe passé de "taire").
Ce non est réitération personnelle de ne pas guérir et n'offre aucun mot alors qu'en surface planent les oui qui amènent chacun au piege.

_________________________

Je ne sais pas si tu as conscience de la thérapie,de l'analyse,de la guérison,transpositionnelle.....dirons-nous transpersonnelle ?

C'est celle qui fait qu'une personne (un médecin) enterré-vivante,c'est à dire vivante mais tuée par son passé,est capable de rester morte (malade,divisée,...)mais vivante parce qu'elle guérit l'autre: dehors...là....."ça"

J'espère que tu comprends bien la dernière phrase....qui implique que ton ami ne doit pas guérir,il en fait l'économie car il symbolisera,simulera sa guérison dehors....en l'autre...en ça.

Vraiment il s'impliquera dans sa vie de pédiatre d'autant plus qu'il agira sur la psychologie d'autrui sans que cela ne lui coûte quelque remise en question que ce soit et qu'il agira la guérison mais DEHORS.

Son "Non" qu'il ne dit pas ,en fait cela tu le sais,tu en souffres.Ne parles-tu pas d'une résistance totale?

Enlui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 05 Mai 2011, 14:11

et sinon le flunch t'y retourne des fois?
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 06 Mai 2011, 19:25

pas eu l'occasion de y aller... Je n'ai pas d'ami actuellement qui ont des raison de y aller, sauf peut être un cycliste avec qui je fais du tandem.
Mais la musique ne poserais plus de problème.

Mais nous avons pour le moment rompu et moi pense aussi m'appuyer si possible sur d'autre contacts pour "caser" cet amour que j'avais accumulé et lié à cet ami, le convertir sur des liens avec plusieurs personnes des deux sexes, et la nature pour continuer.

ça partais à l'envers (réalisation des pensées négatives).
Tout est à refaire... sans mentaliser.
je ne vais plus trop en parler d'ailleurs, ça me replonge dedans.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 06 Mai 2011, 20:54

Citation :
Son "Non" qu'il ne dit pas ,en fait cela tu le sais,tu en souffres.Ne parles-tu pas d'une résistance totale?

c'est à moi d'abandonner... pour ne pas en souffrir...
la résistance serait totale si je ne lâchait pas cette histoire.

c'est le destin, je suis pris dans une compulsion où toutes mes histoires se terminent dans le désespoir et l'abandon... c'est donc comme cela que ça se termine.

je cherche à guérir la racine de ce mal. C'est l'attachement. Avec les traumatismes en moins l'attachement neurologiques aux perceptions n'est plus (les plus gros handicaps), mais il reste encore le manque affectif accumulé.



Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 10:13

pieds croûteux a écrit:
Citation :
Son "Non" qu'il ne dit pas ,en fait cela tu le sais,tu en souffres.Ne parles-tu pas d'une résistance totale?

c'est à moi d'abandonner... pour ne pas en souffrir...
la résistance serait totale si je ne lâchait pas cette histoire.


Je parlais de sa résistance à lui.
Toi,au contraire,du dénotes d'une vraie intention d'aller plus loin dans la guérison et c'est une préservation de toi qui te conduit à envisager de tout rompre...

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 11:14

Coucou petit sel.
:bisou: :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 13:45

Tiens "évantail de fleurs".... bisous à toi!! fleur 6

Je m'etais éloigné du forum pour les mêmes raison que toi;il y a maintenant plus d'un mois.Tu dois te souvenir du jour où tu as dit que tu allais prendre du recul. ...

J'ai recommencé à envoyé quelques messages,mais peu, depuis quelques jours seulement.

Et c'est "pieds de miel" qui m'a amené à mon premier nouveau message dans le forum car je désirais lui répondre quelque chose.Ce qu'il vit est très fort et périlleux.

J'espère que tu vas bien.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 15:14

le 555

le 5 février je tentais avec "jésus" cette pratique:
CYCLE DE L'AMOUR dans le livre "la route du temps"
désir→ souhait →intention → attention →foi → confiance → aspiration

on a prié ensemble très fortement avec une forte émotion, en nous étreignant pour que ça soit plus fort...

le 5 mai, par un curieux hasard, je me trouve à pleurer carrément chez l'auteur de la route du temps... cette aventure...
ça été fort, pas longtemps mais fort.
c'est un homme qui en a écrit long sur l'amour, utilisé dans le choix de vie pour provoquer la réalisation des souhaits, il a acquis des preuves expérimentales du fait que la conscience chargée d'émotion influe le futur (signes dans le présent), il a revu la LOI D'ATTRACTION (présentée telle qu'elle cette dernière est encore une mentalisation qui n'est pas l'essence de l'ÊTRE)
et juste ce même jour il reçoit un livre qui est inspiré de sa propre théorie sur... "JÉSUS".
Ça fait une flopée de 5.

bien sur, ce qui est conseillé est le détachement mais pas l'abandon..

des textes intéressant suivent...

Philippe Guillemant a écrit:

Le « lâcher prise » dont il est question ici est d’ordre « intérieur ». C’est un retrait du mental permettant de favoriser l’action, voire de la purifier. Il ne s’agit en aucun cas d’une attitude d’abandon, de laisser aller ou de démission face à l’action, mais bien au contraire d’un état d’esprit devant favoriser l’action, la rendre plus juste, en la débarrassant d’un mental instable ou trop calculateur.


Citation :

La Théorie de la Double Causalité ne nous dit pas autre chose que : nous ne sommes les véritables créateurs de nos vies que si nous sommes mus par l’amour, l’amour en tant qu’énergie qui anime cette part d’esprit qui en nous-mêmes est réellement dotée de libre arbitre. Car nous ne sommes nous-mêmes, nous ne développons notre esprit que si ce dernier est réellement mû par notre réalité intemporelle, cette lumière intérieure qui s’étend dans les dimensions supplémentaires de l’espace, en un mot : notre âme. Point de salut – de vie aboutie - dans les trois premières dimensions déterministes, là-dessus point de souci pour obtenir l’accord de la science.
Plus concrètement, la TDC nous donne des clés pour « développer » notre âme, et ces clés sont les éléments du cycle de l’Amour conçu comme moteur du libre arbitre : le don de soi d’une part, qui représente un élan pour faire circuler l’amour d’une phase à la suivante (désir -> intention -> attention -> foi –> confiance…), et le détachement d’autre part, qui représente l’accompagnement de cet élan par l’Esprit. Dans chaque élan l’amour subit des transmutations et peut ainsi sembler disparaître, mais c’est aussi parce qu’il faut laisser au temps le soin de faire son oeuvre. Cette apparence de disparition peut incliner le mental à reprendre le dessus (anxiété, peur, soucis, calculs), c’est pourquoi la phase de détachement la plus importante que doit gérer l’Esprit est celle du lâcher prise, ce retrait mental intérieur purifiant et favorisant l’action.
Dans ce livre nous allons donc considérer l’oeuvre de Jésus à la lumière des aspects les plus métaphysiques de la TDC, ceux que nous venons de décrire, et qui ne sont abordés par Philippe Guillemant qu’à la fin de son livre, même s’il nous laisse rapidement en deviner l’essentiel. Un mot tout de même sur l’aspect le plus physique de la TDC : elle explique le mécanisme des coïncidences étranges, et nous verrons que ces dernières ne sont pas rares dans la vie de Jésus.
Pour finir avec ce résumé de la TDC, il me semble incontournable de décrire sa métaphore la plus séduisante, utilisée pour exprimer l’oeuvre du temps, ce temps qu’il nous faut attendre avant qu’une opportunité miraculeuse se présente dans nos vies lorsque nous avons préparé son émergence par l’attitude appropriée (intentions authentiques + amour sous les différents aspects cités) :
L’Amour se concrétise sous la forme de « pluie » sur nos arbres de vies. Non seulement la pluie fait pousser l’arbre, le rend vivant, mais en redescendant le long des branches l’eau de pluie transporte avec elle des « traces du futur » qui viennent nous dire que nous sommes sur la bonne voie… et nous retrouvons là des indicateurs que nous sommes aidés, que l’univers concoure à la réalisation de nos intentions, que Dieu ne nous a donc pas abandonné…


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 26 Mai 2011, 09:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 19:12

Mais es-tu prêt pour le lâcher prise ?

Il serait si bon que tu tisses de nouvelles relations affectives dans ta vie.Te mettre donc sous la pluie bienfaisante....

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 19:51

oui, j'y pense, et surtout que ce soit du réel, et non pas seulement de l'internet... mais c'est pas facile, je tente de trouver des point d'accueils.
cette situation d'isolement peut se résoudre maintenant que j'ai moins de fixations sur les sons et autres obsessions, en ce sens cette guérison me permet de rebouger un peu.

c'est assez facile de me détacher en fait d'un ami... si il n'est pas le seul.

j'ai encore ce besoin de me faire serrer dans les bras pour évacuer, c'est pas facile, ça rend dépendant du bon vouloir de gens assez rares.
lui a été le seul avec qui j'ai eu l'intimité salutaire. (avec les femmes il y a eu une barrière de clichés sexuels d'adulte, pas facile de connecter l'enfance)
avec lui je m'étais autorisé à régresser par une sorte de réflexe de survie, par ce que les effets sur la santé physique arrivaient et que je ne pouvais plus attendre

j'ai donc lâché tout l'amour que je m'était retenu depuis tout enfant

Je lui ai fait confiance.
mais il ne faut pas s'attacher à cette idée d'amitié.. ça serait encore du désir avec de la désillusion...

j'espère en faire un ami tout de même. mais il n'est pas même âge, ni du même monde.
un ami rencontrable une ou deux fois par an?
relire "la route du temps" et les livres qui en sont inspiré aident un peu... surtout après avoir rencontré l'auteur!



Dernière édition par pieds croûteux le Dim 08 Mai 2011, 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 07 Mai 2011, 22:31

Bon je te sens conscient et bien disposé alors que tu sais que tu seras assailli par le sentiment d'abandon.

Pour la route du temps je suis tombé sur:http://www.synchronicites.net/
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 08 Mai 2011, 01:21

pour la messagerie en mp les script pour les boutons ne fonctionnent pas avec fire fox 2.02 et 3.06 (j'ai que le cadre réponse rapide avec pourtant un bouton envoyer!) mais je ne peux pas installer firefox 3.6 sous xandros par ce qu'il faut les librairie 2.8, c'est hasardeux de les changer, tous mes programmes de travail fonctionnent sur les anciennes librairies.

mais mon ordinateur d'écriture ne fait pas tourner son ventilateur car son système est plus léger.
(j'ai 2 eeepc701 dont un acheté une misère pour mettre debian et regarder mes films! débian gère le 24p et toutes les fréquences résolution de moniteur cathodique)

je ne prend donc que rarement l'autre ordinateur sous débian qui est plutôt axé son/vidéo et avec un clavier étranger (ce n'est pas un problème, je branche un vrai clavier sur port usb)
mais pour écrire ça va moins bien, j'ai pas les mêmes outils et le léger bruit du ventilateur m'incommode.


Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 08 Mai 2011, 10:43

Sinon pour écrire sur le forum pas de problèmes j'imagine .
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 08 Mai 2011, 11:02

oui, par ce que le cadre "réponse rapide" est déjà ouvert. (ce qui n'est pas le cas sur le forum d l'agapé)
pour la messagerie il n'y a pas les boutons pour répondre.

j'ai trouvé une boucle sur le chiffre 5
tous les 5 du mois il se passé un truc important.
5 mai J'évacue une grande partie de la charge émotive de cette aventure... en compagnie de l'auteur de "la route du temps"
et là... pour le 5 mai... arrive juste, par hasard..... un livre sur... "jésus" inspiré de "la route du temps. C'est "un signe"
j'ai enfin un soulagement d'une somatisation qui traînait depuis le 8 mars (mal à la langue et palais qui gondole)

je pense ceci


Mystère est de comment faire un lien aussi puissant qui fonctionne sans attachement, car même chez les grands maîtres il y a ce type de lien entre maître et disciple. L'énergie est dans cette attraction justement! peut être que le placer "dans le futur" à volonté pour transposer cette attraction en attraction de destin permet le détachement.
placer dans le futur→ détachement?
Mais faire cela n'est vraiment possible que si il n'y a pas un besoin urgent dans le présent. C'est de cela que j'espère me soigner.
c'est pour cela que les sages résolvent leur frustration d'enfant en premier pour ensuite continuer, c'est dit dans des tas d'ouvrages...

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 09 Mai 2011, 19:52

Or justement,tu étais dans un besoin urgent depuis des mois!!!! Un besoin urgent de rencontres dont tu faisais dépendre ton amélioration ,sans cesse remise à plus tard finalement, car suspendue à celles-ci.

Oui offrir au futur tout l'amas affectif des mois passés de sorte que s'ouvre le présent.

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 19 Mai 2011, 00:22

J'envoie le mail d'adieu à mon "jésus" et aussi la "prière" pour lui
17.05.2011 0629 gmt
à "JÉSUS!"

Frère et ami d'enfance adoré...
à ta liberté
à la confiance de tes amis et de ta copine...
à... ton existence!

le compteur marquait 888

Non?! c'est trop énorme
http://www.ressource.fr/francais/Symbolique.html
C'est le nombre du Sauveur, le Fidèle et Vrai, qui Ap.19,11 est vainqueur de la Bête, de toute souffrance et de toute mort. Le signe de Jésus sauveur, 888.





Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 24 Mai 2011, 23:40

Ton post manque de sensibilité ....après un mail d'adieu !!!

Tu aurais mieux fait de ne ne rien envoyer,de ne plus rien envoyer:ni e-mail d'adieu,ni autre chose et lui laisser toute la place pour son oui ou son non!!!!

Maintenant il peut se camper aux pieds de ta rupture pour y mettre à l'ombre son "non" et pour y mourir son "oui" sous prétexte de respect de ta décision.

Confused


Dernière édition par Enlui le Jeu 26 Mai 2011, 00:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 25 Mai 2011, 02:18

--





Dernière édition par pieds croûteux le Mer 22 Juin 2011, 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 26 Mai 2011, 00:31

Élaguer,tu fais bien.

Tu sais cependant que Google garde tout en mémoire pendant six mois.

________________

"Tout mon entourage disait "il ne veut plus te voir, il veut rompre et n'ose pas te le dire, par gentillesse pour pas te blesser" ....tu as donc dit stop...tu as dit non pour lui!

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 26 Mai 2011, 00:45

tu as dit non pour lui
...
mais ça peut être ajourné... il lui suffit de revenir avec "l'envie"..
c'est NON en tout cas:on est en été, ça n'a pas été fait.. c'est le départ...
il faut de l'énergie pour cela, je ne l'ai plus en ce moment, déjà refaire une "amitié" serait bien.

Je ne sais pas quoi faire avec ces pages, c'est symbolique, j'y ai tourné à l'humour, seuls ceux qui sont prêts de cette expérience le comprenne et ça peut donner des pistes à d'autre...
ceux qui ne sont pas "dedans" n'y voient qu'un pur délire...
j'y vois dans le global plutôt bien que mal... objectivement.
je peux faire un dossier et l'envoyer sur demande..

à voir..
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 26 Mai 2011, 01:18

Un e-mail d'adieu de ta part c'est donc finalement lui donner carte blanche...la possibilité de revenir...C'est bien ce que je ressentais:tu faisais des adieux mais un signe de sa main et tu replonges....Mais c'est compréhensible d'autant plus que tu n'as pas trouvé une autre amitié.

Bien sûr qu'il peut revenir avec une vraie envie,ainsi que tu le désires,mais il le peut aussi pour une raison obscure qui lui fait désirer ta dépendance à lui.

_________

Il y a des possibilités de créer des groupes sur internet où seuls les personnes autorisées peuvent entrer.Il peut tout a fait exister une partie publique où tu choisis tes textes et filtres certains éléments (état civil des personnes dont tu parles,age,métier par exemple...) que tous peuvent lire,et une partie plus fermée.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 15 Juin 2011, 23:56

10 juin 2011

JOYEUX ANNIVERSAIRE...
1 AN après l'épreuve du Flunch... passé le message de l'envoyé des anges avec Jean Marie Pelt..

(recette de la catharsis)
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 27 Oct 2011, 18:45

23 octobre 2011
un an après la première expérience de respiration plus étreinte..
transmission de cette méthode à un groupe pratiquant la sophrologie. sur 12 participant 3 ont été faire la respiration. en particulier une asthmatique myope étouffée par le refus/besoin d'Amour d'une mère trop rigide.. "j'ai embroché ma mère".
un autre participant a.. "j'ai enfoncé ma mère sous la terre".
transmission de la symbolique chrétienne sublimation de la névrose hystérique.

je suis passé au stade de la transmission de l'enseignement de l'expérience.

Le jésus cloué des chrétiens manquait de consistance pour moi...
alors bien que ça ne soit pas très catholique, j'ai préféré un jésus humain, mais il était maudit et de la chasse au diable est ressorti le décryptage de la névrose hystérique.

"Sincèrement, je le sens pas. Ne me demande pas pourquoi, j'en sais rien (ou je veux pas le savoir), mais crois moi je suis désolé."

"Ce qu'on ne veut pas savoir de soi même finit par arriver de l'extérieur sous forme de destin"
C-G- Jung....

C'est le destin..

advienne que pourra... Dieu lui même s'en chargera.

ça m'a fait souffrir mais bien soigné..

pause dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 28 Oct 2011, 02:18

Ah! "pieds fleuris" content de te lire....
Je pense régulièrement à toi.

Ainsi sous les couches de l'oignon se trouvait un germe....

Jésus a pour nom Germe...


Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 25 Fév 2012, 22:37

je me suis rendu compte... que mon ami, et moi même avions exprimé quelque que chose qui n'est même pas humain...

j'ai décidé de le dénoncer... pour l'extérioriser de moi, soulager mon mental de son poids..
cela doit être su...
tous ces écrits servirons de piste... peut être.

C'EST BIEN LE DIABLE...

faite passer au monde...

http://pourlaterre.free.fr/decouvert-les-humains.html

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 25 Avr 2012, 11:24

Rupture officielle avec l'ami qui m'avait permis cette transformation (exigée par un médecin): nous devons perdre la possibilité de nous contacter même indirectement à travers des traces laissées sur le web.
Je me retire aussi du web pour toute discussion se référant à cette histoire, à cette occasion.
j'ai effacé mes sites.
Revenir en haut Aller en bas
 
La terrible épreuve du flunch.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Du méthane dans l'atmosphère marsienne. Preuve d'une vie biologique ?
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu
» Enterrement des morts: preuve de l'esprit chez l'homme?
» Que savez-vous de l'épreuve de français 2011?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: