DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La terrible épreuve du flunch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 07 Nov 2010, 19:14

pieds croûteux a écrit:
...

bon conseil... puis je vais moins écrire...

Pourquoi moins écrire ? L'écriture laisse le lecteur libre . Il décroche quand il ne peut plus supporter .
Par contre , les transferts d'émotions lient le thérapeute , qu'il soit professionnel ou amateur
ou les deux ( étudiant ) .
Feu mon frère a également perdu un jumeau ( à l'âge de 5 ans ) . Il ne s'en est vraiment jamais totalement remis , je crois .
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 07 Nov 2010, 20:22

Pourquoi moins écrire ?
ça me fatigue nerveusement... et il faudrait, comme le dit "jésus" que je prenne du recul... j'en sens le besoin...

mais le cerveau symblique ne fait que ça d'orienter une vie sur des "symboles" anodins (un chiffre, des dates, un scénario récurent...


je suis un 4.5, et c'est "mon" problème (et autiste asperger en plus)
http://www.enneagramme.com/Theorie/9_centre.htm
jésus et un 2 alpha à l'extrême...

nous sommes... nos contraires...
voilà. un peu de repos avec la hâte de connaître cet ami...

symboliquement, qui a recconu sa faiblesse et ses besoins, et "écrit" un conseil marque un tournant...
après tout ce qui est arrivé... c'est ÉNORME...


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 07 Nov 2010, 21:14

pieds croûteux a écrit:
...
après tout ce qui est arrivé... c'est ÉNORME...

Merci , Seigneur . Loué soit Jésus-Christ !
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 08 Nov 2010, 09:31

je valide ma guérison, j'ai un total changement psycho corporel au visionage des films car cette fois, pas de "manque" lié à l'envie de partager.
j'ai regardé hier soir AVATAR et... pour la première fois, je n'ai plus ces sensations liées à la musique qui sont sur les cotés du corps et qui me font MANQUER de la présence physique d'un ami pour partager... ça a marché. je vais profondément changer maintenant... je découvre...
Bon... ça va , je me sens "seul" mais moins "hanté", avec une seule conscience moins tiraillé ça me change.

après la nuit...
"jésus"..

pour te tenir au courant...
Ça va. évidemment je me sens vidé et en dépression, mais cette fois.. pas de "trucs" qui reviennent... et, c'est ça la bonne nouvelle... je suis vidé mais guéri... RIEN À SIGNALER. dormi encore peu, mais RAS...

Depuis le 25 juin tu t'es forcé, obligé de me secourir, depuis le 21 septembre tu étais "sur les rotules" mais OBLIGÉ de me secourir... la nuit du 9-10 octobre a été un énorme sacrifice pour toi, moi OBLIGÉ de guérir... je t'ai forcé à tenir la cadence EN TE POURSUIVANT... jusqu'à qu'on arrive malgré tout à la ligne d'arrivée...

et juste là... au bout. Enfin t'avoue: essoufflé, juste à la LIGNE D'ARRIVÉE..

C'était ma meilleure course...




On a gagné!

Tu auras ta médaille, je ne sais pas à quoi elle ressemblera... mais tu l'auras.

Salut mon ami... RÉCUPÈRES BIEN ...
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 08 Nov 2010, 09:59

boudo le 6 septembre a écrit:
Merci de votre présence , cher pieds croûteux . Je suppose que vous savez qu'ici , on ne croit pas aux vies antérieures .

Avez-vous essayé la musique de Mozart comme thérapie à votre allergie aux sons ?

Quelle est votre appréciation finale sur la respiration holotropique à la Stanislaw Grof ?


oui: mozart... ce fut FORT
la 38eim le 12 septembre et la 40eim le 19 septembbre j'ai revécu des sensations prénatales.
j'ai aussi évacué 12 ans de violences à l'école.
Mozart a ensuite perdu ce pouvoir, ça est devenu... de la musique (lors de la catharsis, c'était un flux d'émotions pyscho-corporelle!)
respiration holotropique à la Stanislaw Grof le livre vient d'arriver chez moi... ça confirme...il a rassuré ma mère déjà.. une fois que j'ai "tout inventé" sauvagement..
j'ai eu cette idée d'hyperventiler en urgence le 24 octobre 2010 pour "m'endormir" dans les bras de "jésus" (je devais passer une nuit mais il m'avait ABANDONNÉ à ma détresse de remonté de trauma (par ce qu'il se préservait bien sur), ce fut pour l'anniversaire de la déclaration "je ne t'abandonnerais pas" de l'ami "envoyé des anges"... du coup, je guérit du traumatisme d'abandon d'entrée à la vie en y entrant... avec "mon jumeau". après une expérience mystique de fusion totale dans "l'affection" (ça fait pompeux de dire Amour, mais c'est TOTAL) (pour finir la guérison il a fallut bien sur deuiller ce jumeau. ce fut très dur... le séparer de l'étudiant en psycho...

d'une façon générale c'est les émotions chargés d'enjeu et amplifiées par des symboles qui se résolvent ainsi les traumatismes.

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 08 Nov 2010, 10:08

pieds croûteux le 8 septembre a écrit:
....Psaume 139:13. C'est toi qui m'as formé les reins, qui m'as tissé au ventre de ma mère.......

tiens c'est drôle...
quand j'avais réveillé le schizo envoyé des anges... j'ai pris mal au rein.
puis un médium vu un peu plus tard a dit spontanément... "c'est drôle... sa mère le tient par les reins." ce qui laisse penser qu'on se faisait une bataille d'ange sur les reins..

remontant mes souvenirs aux premiers contact avec cet "envoyé des anges", il fut fait par... les reins, c'est toujours là qu'il avait mal...
La pratique de guérison à distance conseillée alors était de laver en immagination les reins de la mère d'envoyé des anges pour qu'elle relâche un peu son emprise...
mon mal de rein résistait à l'osthéopathe... il dura du 14 mai au 9 août, quand même...

enfin, récémment, pour commencer une régression, c'est en appuyant sur le rein (par l'avant) que ça m'a fait remonter dans les émotions de l'enfance... ça sert à se connecter à la famille et aux ancêtres, et alors j'ai ressenti, très fort, la présence de mon père... qui remplaçait celle de l'ami schizo sur lequel j'avais fait un transfert....

c'était énorme. en massant l'envoyé des anges aux reins il tombé "amoureux de moi" par ce que je remplacais sa mère (par le contact via les reins), mais ce con là... pour moi il remplacait mon père. Lui c'est facile il lâche son ami et se remet avec sa mère... mais moi... mon père il est mort. chialé 40 jours... le con! (en fait il a réveillé le deuil de mon père et d'autres trucs encore, qui n'avait pas été fait)


Cette sensation aux reins... tracées par les souvenirs... était du AU JUMEAU PERDU à presque 3 mois de grossesse...
c'est par LÀ que cet "envoyé des anges" m'a séduit... et si ça se trouve LUI AUSSI chercjhait son jumeau perdu.
la présence de mon père cachait celle du jumeau perdu après l'écoute des musiques de la date de sa mort (compris pourquoi crainte de la musique)... il resta "le jumeau".

Les effets de "dédoublements" de conscience ont disparus après la conscientisation et les deuil (ça fait pleurer beaucoup) du jumeau perdu, et du grand père... ont disparu aussi cette sensation physique sur les cotés de corps... les sensations à la musique et aux films est franchement différente. je me demande si les "schizo" n'ont pas souvent, en plus d'un contexte le favorisant, un jumeau perdu avec de la culpabilité, et puis un transfert de l'envie de rester avec un jumeau, sur la mère, avec culpabilité encore... au moment de grandir et ne plus trop être câlins (séparation pyscho-corporele vers 8-10 ans)

ENVOYÉ DES ANGES guérira t'il... si les antidépresseurs n'empêchent pas la conscientisation... mais il se passera surement bien des choses d'ici qu'il ait mon âge... 10 ans. dans 10 ans, si il y arrive il sera "dans les temps"...
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 09 Nov 2010, 22:03

A la suite de toutes tes épreuves , tu es devenu une vraie mine d'or , cher " pieds croûteux " ! Job sera bientôt dépassé , si tu continues .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 10 Nov 2010, 16:24

TOBIE a écrit:
romuald1972 a écrit:
en tout cas moi je suis d'accord avec toi que la musique des années 80 c'est en quelque sorte l'apogée du style de jean-sébastien bach
oui et des groupes comme supertramp sont en filiation directe avec l'héritage de beethoven
ça vous en bouche un coin!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 10 Nov 2010, 17:05

romuald1972 a écrit:
en tout cas moi je suis d'accord avec toi que la musique des années 80 c'est en quelque sorte l'apogée du style de jean-sébastien bach
tiens, balance quelques références : musique années 80 / JS Bach

car j'ai pas encore fait la connection
les concertos brandebourgeois --- t'as le look coco
La Passion selon saint Matthieu --- Jeanne Mas

mais ça va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 10 Nov 2010, 17:09

nilamitp a écrit:
romuald1972 a écrit:
en tout cas moi je suis d'accord avec toi que la musique des années 80 c'est en quelque sorte l'apogée du style de jean-sébastien bach
tiens, balance quelques références : musique années 80 / JS Bach

car j'ai pas encore fait la connection
les concertos brandebourgeois --- t'as le look coco
La Passion selon saint Matthieu --- Jeanne Mas

mais ça va venir.

Peut-être que, étant jeune, Jeanne Mas a fait une fugue...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 10 Nov 2010, 21:05

pieds croûteux a écrit:
... je me demande si les "schizo" n'ont pas souvent, en plus d'un contexte le favorisant, un jumeau perdu avec de la culpabilité, et puis un transfert de l'envie de rester avec un jumeau, sur la mère, avec culpabilité encore... au moment de grandir et ne plus trop être câlins (séparation pyscho-corporele vers 8-10 ans)

...

Ne généralisons pas , cher " pieds croûteux " . Il y a autant de types de " schizophrénies " que de " schizophrènes " ( je pense d'ailleurs que nous le sommes tous plus ou moins ) .

Il faudra suivre Céline Dion , qui , paraît-il , porte des jumeaux accompagnés d'un cadavre .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 11 Nov 2010, 10:48

nilamitp a écrit:
romuald1972 a écrit:
en tout cas moi je suis d'accord avec toi que la musique des années 80 c'est en quelque sorte l'apogée du style de jean-sébastien bach
tiens, balance quelques références : musique années 80 / JS Bach
car j'ai pas encore fait la connection
les concertos brandebourgeois --- t'as le look coco
La Passion selon saint Matthieu --- Jeanne Mas
mais ça va venir.
y'a qu'à demander
regardez falco der komissar ou fake another brick par exemple
scotch take me up aha the sun always shines on tv
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Jeu 11 Nov 2010, 16:43

j'ai trouvé des réponses incroyables dans L'Ennéagramme





http://envoyedesanges.free.fr/enneagrammes.html

par exemple, envoyé des anges serait un 2 alpha avec une très forte blessure d'Humiliation...
ça correspond, je le reconnais...
Mon jésus aussi, est un 2 alpha, et du coup, je retrouve que les périodes quand "je le sentais pas bien"... de QUOI je le faisais souffrir sans qu'il le montre ni le dise (d'ailleurs la voilà sa récompense: guérir cela!)
et moi suis un 5-4 (asperger c'est entre les deux et ni mu-ni-alpha) et effectivement, j'ai le rejet et l'abandon dominant... dont j'ai déchargé les traumatismes...
C'est un autre asperger qui souffrait d'isolement qui a passé 3 ans à assimiler ceci qui m'a refilé ce tuyaux... j'aurais su ça plutôt, "jésus" n'aurait pas souffert... remarque notre souffrance (moi l'abandon, et lui l'humiliation) nous a peut être forcé une guérison plus douloureuse mais plus rapide et... un peu tôt pour le dire mais un CADEAU pour "jésus". On a gloupssé là dessus..
Pour lui, la conscientisation devrait pas tarder (il est en état de "gloupsse" actuellement je pense que ça va venir)

je vais me rendre malade, et je ne sais même pas pourquoi je pense ca.
Je SAIS! t'auras aussi ta médaille du coup... va la chercher... elle est sur le podium...

quant à envoyé des anges... patience... peut être n'est t'il pas schizo, mais simplement un 2 alpha très "malade"... (quoicque quand même, la dissociation affective... et le délire...)
c'est surprenant ces profils... j'imagine après avoir travaillé 3 ans dessus ce qu'on en tire, en y mariant avec les 5 profils d'énergies bouddhistes, il y a de quoi bien se guérir avec cela...
enfin...
il existe des thérapies de l'étreinte, trouvé ceci!
http://www.micheldivine.com/pb/wp_769aa138.html?0.5

très proche de ce que j'ai fait!!!





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 13 Nov 2010, 16:40

Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
romuald1972 a écrit:
en tout cas moi je suis d'accord avec toi que la musique des années 80 c'est en quelque sorte l'apogée du style de jean-sébastien bach
tiens, balance quelques références : musique années 80 / JS Bach
car j'ai pas encore fait la connection
les concertos brandebourgeois --- t'as le look coco
La Passion selon saint Matthieu --- Jeanne Mas
mais ça va venir.
Peut-être que, étant jeune, Jeanne Mas a fait une fugue...
c'est pas toujours évident de se mettre à un nouveau type de connaissance
je ne vous en veux pas mais bon faites un petit effort d'ouverture d'esprit
ça ne vous fera pas de mal.. sunny
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 13 Nov 2010, 21:16

Un asperger du TARN m'a refilé ce tuyau...
http://envoyedesanges.free.fr/enneagrammes.html

il était temps, j'étais en train de détruire "mon jésus"... celui qui m'a permi de laver mes traumatismes à grandes eaux (avec l'eau de yeux, mais asperger ça ne suffit pas, pour une thérapie holotropique... inventée sur le champs)...

J'ÉTAIS EN TRAIN DE LE PERDRE lui aussi... selon cette logique qu'on déduit facilement de L'Ennéagramme



Je constate que je m'accroche aux 2 alpha jusqu'à qu'ils me rejettent. Comment un asperger type 5 avec du 4, logique du 5 mais particulièrement insensible au messages non verbaux... interagi avec un 2,

Il souffre de rejet et d'abandon, est plus ou moins en manque affectif, et fait donc pitié au 2 qui l'aime et l'aide.
Il devient dépendant du 2 qui se fait honneur a être aimé mais qui du coup perd un peu de sa liberté.
Le 2 réprime ses propres besoins et ne sais pas exprimer ce dont il a envie, il prend des risques pour sa santé pour aider et aimer selon les besoins du 5.
Le 5 peut aussi, surtout si il est asperger, humilier le deux en l'analysant selon la logique,
le 5 en se sert d'un raisonnement analytique et logique pour obtenir ce que le 2 ne donne pas alors qu'il ne nie pas de pouvoir le donner, il oblige le 2 à franchir la limite de l'impossible et à transcender son égo (recconaître ses propres besoin et dire NON! ce qui l'humilie À SES PROPRES YEUX ), et ainsi il met le 2 en échec de respecter sa bonne image de lui.
Le 5 a besoin de segmenter et de planifier les activités alors que le 2 est très flou part rapport au futur. Cela mets le 5 en insécurité et gêne le 2 dans sa recherche de liberté.
Le 2 s'en protège en se confiant encore moins alors que le 5 échange sur le mode de la confidence et cela augmente le sentiment de REJET chez le 5 qui, pour le conjurer demande encore plus au 2.
Pour sa survie, le 2 doit finalement rejeter le 5, et du coup souffre l'humiliation par rapport à lui même: il a échoué dans sa mission d'aider et d'aimer son 5.


Il y a aussi d'autre trucs à éviter de faire avec un 2. Il faut éviter de le "grandir" et de lui attribuer des pouvoirs, de trop lui demander car cela lui donne un rôle qui pourrait ne pas assumer et il souffrirait l'humiliation...

"JÉSUS" (son surnom!) avais pris un tel pouvoir (représentait mon père, mon frère jumeau, et le "jésus chrétien" à la fois...) que j'en défaillais à sa vue, me mystifiais dans ses bras (pratiques de régression holotropique), et je lui disais "au secours...viens...cette nuit!" (pour assister mes remontés de traumatismes) avant de lui reprocher de m'avoir abandonné, rejetté, et qu'en plus il pue le DÉO.,

....gulps?!
j'ai compris... j'ai compris.

Le traumatisme du rejet (associé au 5) commançait à "remonter"...
Citation :
J'ai vu aussi à ton... odeur... que tu t'étais coupé de mes valeurs, façon de me rejeter...
quelle HUMILIATION... lui qui s'est CRUCIFIÉ pour moi...
IL A RÉSISTÉ... ouf...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 15 Nov 2010, 11:23

marrant ces diagrammes
j'ai étudié la médecine chinoise parceque je voyais bien que la médecine occidentale s'était perdue!!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 16 Nov 2010, 02:02

salut pieds crouteux,

un jour il faut cesser de penser et simplement regarder jésus et se laisser regarder ne rien penser , si tu sais que tu viens de le vivre , alors le passé sera fini tu sera nouveau .
il ne faut pas s'entêter a rechercher son passer sinon on fait comme la femme de Lot qui se retourne et deviens une statue de sel.
le passé il faut le lâcher et marcher au présent de Dieu avec nous ( c'est aussi le Nom du Christ " Dieu avec nous") !

on ne guérit pas en faisant de la psycho,ça aide , mais se qui guérit l'Homme c'est Celui qui Est La Nature de l'Homme= Jésus !

pose tout une bonne fois pour toute au pieds de la Croix laisse là ton fardeau et ne viens jamais le reprendre !
" Jésus nus a dit" si Le Fils vous rend libre alors vous serez vraiment Libéré !"
" venez a Moi vous tous qui ployez sous le poids du fardeau et MOI Je vous donnerez le repos,
car Je Suis doux et humble de Cœur et mon fardeau et doux et léger a porter !" pose ton fardeau laisse toi Aimer et porte le Fardeau de La Joie de Dieu de l'Amour du père pour toi et tous !

si tu aime trop ta peine passée elle est une chaine en or, mais une chaine tout de même !
jésus nous renouvelle en Esprit , nous ne perdons pas ce qui a de la valeur Eternel, mais nous nous séparons de nous pour nous trouver aimé en Dieu et Aimer Dieu !
le reste n'a servit que pour arriver là au pieds et au Cœur du Christ , ensuite ce produit ce qui est écrit " Je Cré un monde nouveau, une cité de Joie et de louange un Peuple d'Allégresse !"


nous somme désormais Éternellement en Sa Présence , Qu'elle Paix qu'Elle Joie !
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 19 Nov 2010, 08:25

voici ici regroupé mes recherches sur le bouddhisme... la liste des états mentaux...
ce sont en quelques sortes les états mentaux à travailler pour corriger son mental...
il peut y avoir des préférences marquées selon le type d'Égo que on a , avec les Eannégagrammes.
En quelque sorte, le diagnostic et la boussole pour les catharsis (pratique des régression)... Le travail sur les afflictions mentales le médicament d'entretien.
je trouve la boussole EANNEAGRAMME qui donne une direction plus efficace que la boussole bouddhiste qui est plutôt comme une palette graphique.
mais on peut associer les deux, je commence à y regarder.
En passant je vous pose la question, les chrétiens ont t'il mis en places des pratiques différentes, spécialisés selon les profils psycho,

par exemple le KARMA travaille la vigilance du choix du moment et sa perception des lois de cause à effets par des actes d'aide physique aux autres, Le vajra pratique la méditation du calme mental, et la catharis à qui mieux mieux et fait de la recherche...
Le ratna accumule du savoir et le transmet aux autres et le padma fait des offrandes, aide et soutient les autres, sur le plan affectif.

Mon "jésus" a "une certaine peur" , après que j'ai pleuré ma vie, vécu des trucs d'avant la naissance, fait une expérience mystique...
le "gloupsse" est venu après. On verra si il a peur de mettre a nu son égo, car il se trouve que nous sommes deux êtres totalement contraire.
Lui est un catalyseur émotionnel pour moi, ce qui m'a permis d'annuler les effets d'un mécanisme de défense dit ISOLATION qui est de perdre le contact avec ses émotions, puis rompre les associations d'idées y menant. Seulement ces traumatismes isolés génèrent une émotion de fond qui colore tout le ressentit d'une vie.
J'ai fait le chemin inverse en faisant des associations symbolique similaires: exemple l'abandon exprimé dans un mail, dans une histoire récente, un chiffre qui se répète, chargées d'une émotion ressentie dans le présent alors amplifié.
mais en me mettant dans les bras de "jésus" l'isolation étant levé, le traumatisme correspond à l'association est lié au présent et revécu dans le présent (c'est pas pareil que de s'en rappeler, c'est en revivre les émotions) et le contact se fait avec l'antidote, le fait de se sentir aimé et dans ses bras et il est possible donc d'annuler la charge émotionnelle.
C'est son fluide d'amour très fort amplifié par un transfert de tout ceux que j'aurais voulu aimer JÉSUS y compris et être aimé d'eux qui permet cela. Mais aussi sa structure mentale. Il est tout emphatie et dans les émotions.

En revanche lui qui est tout empathie et émotions ressent dans le présent, et se donne une image mentale de lui qui est d'aimer et aider les autres en pratiquant la répression de lui même. Il perd carrément conscience d'une partie de la réalité dans le temps présent pour être mon Jésus du coup il a admirablement fait son rôle comme un possédé, mais rien compris sur le coup, conscience coupé... et il a réalisé, après coup...

gloupsse.

il est dit que je peux lui fournir la compréhension de ses émotions par l'analyse
je lui donnerais l'analyse pour qu'il comprenne ses émotions.
le problème étant de... communiquer, avant qu'on vive loin...

Pour ce qui est de la liste bouddhiste j'ai mis là (plus pratique avec les liens)
http://envoyedesanges.free.fr/bouddhisme.html

et la liste que je commente ici des 5 profils, qu'on peut combiner plus ou moins comme on combine des couleurs primaires.

par exemple je suis surtout VAJRA+ et RATNA+ -type 5
"jésus" (mon catalyseur émotionnel) est PADMA+ et KARMA- type 2 (trop dans le temps présent en dehors des liens de cause à effet, il a du mal à faire l'action juste au bon moment)

la personne KARMA qui bouge, comme le vent, et est dans le présent comme le vent.
la personne karma, doit être efficace, pragmatique, rapide et fonctionnel. Elle se maintient constamment en mouvement. Elle n'a pas peur de l'échec et sait attendre avec sang-froid le bon moment pour agir. Le contact se fait d'une façon directe voire intime. Sous son aspect névrosé, lié au monde des dieux-jaloux, lorsque l'énergie tend à se figer, le karma névrosé a besoin d'action. Il est énergique à l'excès, agité et nerveux. Tout doit être efficace, pur et parfaitement propre.
L'agitation soulage son anxiété car l'activité lui sert de calmant. La nervosité fait que le karma névrosé ne prend pas le temps de réfléchir et perd de vue le contexte de son action ainsi que le résultat final. Comment devenir inefficace en essayant toujours plus fort.

VAJRA eau, l'eau épouse tout reflète tout, comme la connaissance,
La personne vajra est passionnée de savoir, de comprendre, d'apprendre, de rechercher la connaissance panoramique et détaillée des choses,
Chez le vajra névrosé, le « je sais » devient un « j'ai raison » autoritaire, opiniâtre, dogmatique, idéologue, rigide.
Le système de croyance se rigidifie en se resserrant, on monte des murs-frontières pour maintenir sa propre vision du monde. Voulant un monde clair et ordonné, il redoute les tendances émotionnellement passionnées car elles sont perçues comme imprévisibles et génératrices de confusion. En se rigidifiant, la qualité de clarté et de précision se transforme en critique, dureté et irritabilité. L'eau claire devient trouble et assombrie par une attitude défensive et agressive. La Sagesse semblable au miroir devient un trou noir d'agression sans issue.

activité principale la purification : apaisement des perturbations internes, des souffrances, des maladies et des frustrations.

Vajra rameur+ qui garde reste impertubable en toute situation comme si l'eau était lisse comme un miroir. d'ailleurs laisse l'eau semblable à un miroir... très maniaque sur les réglages et étudie tout dans le moindre détail.
Vajra rameur- en colère contre les éléments, qui se bat, et éclabousse et qui dit "bip" à ceux qui gêne
l'affectation par l'eau et l'agressivité caractérise les rameurs vajra

RATNA
associé à la terre, au cumul,
la personne ratna s'offre au monde au niveau émotif, psychologique et spirituel. Sa fierté est pleine de dignité et de confiance en soi. Même au milieu du désert elle pourrait se débrouiller pour être « riche » et à l'aise.
Sous son aspect névrosé lié au monde des fantômes, quand l'énergie tend à se figer, le ratna névrosé vire à l'orgueil, à l'arrogance, à la suffisance, imbu de soi-même « je suis important, plein de ressources et j'ai ce qu'il faut ». Cela pompe tellement d'espace que les autres se sentent étouffés et oppressés. Il parle fort et sans cesse pour occuper la place « je suis le nombril du monde ». En perdant le sens de plénitude et richesse, le padma névrosé sombre dans la mentalité de pauvreté avec un sentiment de manque perpétuel. Il se sent petit et faible dans un monde immensément vaste. Pour combler ce vide il vire à l'avidité, la radinerie et la paranoïa de peur d'être volé et pompe l'énergie de ceux qui l'entourent à la recherche de réconfort et d'affection. Trop fier pour céder il devient rancunier.
activité principale l'enrichissement, le développement, la prolifération d'idées positives (écrire, communiquer son savoir)

ratna rameur- qui est exité d'avoir une médaille ou qui sinon se dit avoir le potentiel, qui une fois s'être assis sur la victoire ne risque plus à s'assoir sur un bateau aligné pour un nouveau départ.
ratna rameur+ qui n'est pas perturbé par l'enjeu d'une course et reste humble.
le ratna exibe son orgeuil une fois sur son élément, la terre, ou du moins sur ce qui s'y rattache (le ponton d'honneur)


PADMA
associé au feu, à l'amour..

La personne padma veut avoir un contact étroit et intime avec ce qui l'attire, ne faire qu'un avec le monde. Capable de grande compassion, d'empathie, de chaleur et d'amour, elle vit « grand ouvert » au risque de se briser le c?ur. Du fait de la qualité discriminante, le padma est sélectif dans ses choix et cultive des goûts raffinés et la beauté. C'est la séduction dans toute sa splendeur à tous les niveaux (flirt, en société?). Sous son aspect névrosé, lié au monde humain, lorsque l'énergie tend à se figer, c'est la désolation, le désappointement, la comparaison obsessionnelle.
Les désirs passionnés se transforment en attachements obsessionnels, le padma névrosé cherche désespérément le niveau de proximité confortable. Il agrippe les choses à en devenir claustrophobe puis les rejette. Tendance à l'attirance-répulsion, la passion-agression, l'harmonie-haine, bref c'est l'indécision et l'instabilité, les émotions sont à fleur de peau. Cette sensation d'être incomplet, à jamais séparé de « l'âme- s?ur » et du monde, ce sentiment de carence pousse à tout consommer et consumer. L'air écervelé et superficiel, le padma névrosé arrange plutôt ses cheveux que le désordre dans sa tête.
padma rameur+ qui devient entraîneur compétant, aide tout le monde.
padma rameur- rameur qui entraîne les filles à un autre sport.
la chaleur caractérise les rameurs padma. Un rameur padma adore soigner l'hypothermie des filles qui viennent de tomber à l'eau en les chauffant contre eux, dans un sac de couchage.
BOUDDHA

associé à l'espace, à la conscience, au vide.
La personne bouddha est contemplative et méditative. Elle a une personnalité posée, sans aspérités et vit dans un monde où il ne se passe pas grand-chose : le génie de vivre avec simplicité et humilité ou, au contraire, avec une apparence quelconque et ordinaire.
Pas très expressif ni très communicatif, il est plutôt passif et réceptif avec une qualité spacieuse et accueillante. Etre stable et ne pas réagir à l'excitation, solide et ouvert en même temps. Le meilleur chemin est celui qui offre la moindre résistance. Persévérant, il a de la suite dans les idées.
La névrose s'exprime soit dans le monde animal soit dans le monde des dieux :

dans le monde animal : insensible, buté, paresseux, indolent, peu de sens de l'humour, préoccupé, ennuyeux, rigide.
dans le monde des dieux : énergie spacieuse à l'excès, absorption dans la béatitude auto satisfaisante,
on regarde ce qui se passe sans s'impliquer.


La névrose bouddha renforce la névrose des autres types d'énergie quand elle s'y mélange.


activité: enseignements

rameur boudha - rame comme un boeuf, c'est une bête d'ailleurs... notez qu'il peut aussi ramer... comme un dieu.
rameur boudha+ rameur qui constate que là n'est peut être pas le but ultime de l'existence: rame comme un être humain qui désire ni être une bête, ni devenir un dieu déchu plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 19 Nov 2010, 08:30

les rameurs...
(on ne peut pas éditer les message, il manque les fonctions)

Ce n'est pas de l'humour seulement... j'ai traduit en "rameur" l'état d'esprit...

EAU
Vajra rameur+ qui garde reste impertubable en toute situation comme si l'eau était lisse comme un miroir. d'ailleurs laisse l'eau semblable à un miroir... très maniaque sur les réglages et étudie tout dans le moindre détail.
Vajra rameur- en colère contre les éléments, qui se bat, et éclabousse et qui dit "bip" à ceux qui gêne
l'affectation par l'eau et l'agressivité caractérise les rameurs vajra

VENT
karma rameur- jaloux de ceux qui sont plus fort qu'eux, et qui si ils gagnent doutent d'eux mêmes, il dit "bip" à ceux qui gagne seulement, en colère par rapport à ce qui le fait perdre.
karma rameur+ qui rame à 40 de cadence à exactement 250m avant l'arrivée.
le vent de la vitesse et l'action juste quand il faut caractérise les rameurs karma*

FEU
padma rameur+ qui devient entraîneur compétant, aide tout le monde.
padma rameur- rameur qui entraîne les filles à un autre sport.
la chaleur caractérise les rameurs padma. Un rameur padma adore soigner l'hypothermie des filles qui viennent de tomber à l'eau en les chauffant contre eux, dans un sac de couchage.

TERRE
ratna rameur- qui est exité d'avoir une médaille ou qui sinon se dit avoir le potentiel, qui une fois s'être assis sur la victoire ne risque plus à s'assoir sur un bateau aligné pour un nouveau départ.
ratna rameur+ qui n'est pas perturbé par l'enjeu d'une course et reste humble.
le ratna exibe son orgeuil une fois sur son élément, la terre, ou du moins sur ce qui s'y rattache (le ponton d'honneur)

CONSCIENCE
rameur boudha - rame comme un boeuf, c'est une bête d'ailleurs... notez qu'il peut aussi ramer... comme un dieu.
rameur boudha+ rameur qui constate que là n'est peut être pas le but ultime de l'existence: rame comme un être humain qui désire ni être une bête, ni devenir un dieu déchu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 20 Nov 2010, 19:42

Soigner "le jésus"...
enfin l'humain qui a joué ce rôle...
je m'aperçois qu'il ne fonctionne pas comme moi...
il se coupe de ses émotions dans le temps présent pour devenir un jésus, mais son "porteur" éprove les émotions réprimés, qui ne sortent que une fois qu'il est loin.
ça fait donc... loin de moi, un "jésus qui flippe"... et à coté de moi "JÉSUS" qui soigne bien.

la traumatisme racine est l'humiliation. son expression induite est "une certaine "peur"" dans les situation où il doit se dévoiler non-déguisé jésus ou que faire le jésus devient difficile...

Que je chiale 40 ans de vie, revive ma naissance ou me mystifie dans ses bras, ça passe...
du moins, il doit y avoir un "gloupsse" quand même...

ce qui lui fait peur c'est peut être de devenir de ne pas être motivé pour tenir un pareil rôle.. ou... que je "le sonde" (ce qui est fait!)

j'ai idée, comme c'est un 2 (padma pur) qu'il ne se soigne pas comme moi qui est un 5et4 (ratna+vajra)

pour moi la catharsis à super bien fonctionné, car d'une part je m'analysais à l'aide d'un centre mental tourné vers l'extérieur qui analysait d'un point de vue détaché ce que mon émotionnel tourné vers l'intérieur avait éprouvé...

mais pour "jésus", c'est un centre émotionnel tourné vers l'extérieur et il ressent D'ABORD les émotions des autres avant de ressentir les siennes.
pour tourner ce centre vers l'intérieur, il faut qu'il aille bien et qu'il contemple quelque chose, mais justement si il stresse, il se coupe de cet intérieur...

Pour le profil des gens de la dévotion (c'est le type "2") qui tend à paraitre aimer et aider d'abord par estime de sa propre personne..

quelle pratique de catharsis faire?


Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 20 Nov 2010, 20:19

Merci pour ton époustouflante érudition religieuse humaine , cher pieds croûteux .
Ce qui distingue le chrétien des autres " spirituels " , c'est qu'il n'a rien à exiger ou à accomplir . Il doit seulement demander la médiation de son Seigneur Jésus-Christ et scruter les événements pour voir Sa réponse .
D'après un théologien , gérant du présent forum , si cette médiation n'a pas lieu du vivant
du fidèle , elle se présente à sa mort .
Je te devine trop impatient pour attendre ce moment-là . Aussi te conseillerais-je la lecture des ouvrages de ce théologien . Pour répondre à ta frustration devant la fermeture de " jésus" , il y a peut-être un truc : que tu lui conseilles toi aussi ces ouvrages après les avoir lus .
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 20 Nov 2010, 22:21

Comme lecture intéressante j'ai
"le 3eim JÉSUS" De Deepak Chopra et
Arnaud Desjardins "en relisant les évangiles"

"le 3eim JÉSUS" est pas mal, il montre le message spirituel...
je vais les mettre en livre de chevet.

quand au "jésus" étudiant en psycho, il a eu pas mal de message dans notre aventure, je vais lui suggérer de simplement méditer... il devrait avoir un tilt après... si il demande de l'aide pour que je lui donne des indices on verra.
il va être séparé et éloigné de moi 2 mois environ, ça pourrait l'aider a avoir du recul.
c'est vrai que je suis impatient qu'il le fasse, il ne vit dans dans la même échelle de temps (un rapport de 7 à peu près)

si cette médiation n'a pas lieu du vivant du fidèle , elle se présente à sa mort... mais j'espère qui sera plus rapide!!!



Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 22 Nov 2010, 10:25

Et moi devrait arriver à ressentir jésus tout seul, en visualisation... dans les rêves... sans passer par un "avatar"...


je sais je sais...

ça marche mal les forus (il n'y a plus tous les boutons)
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 22 Nov 2010, 10:26

il n'y a pas "citer" "éditer" "nouveau message"... etc, sur tous les forumactif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 22 Nov 2010, 11:39

personne ne sais quoi faire à votre place
étant donné que chaque personne est unique
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 22 Nov 2010, 19:17

mais on peut donner des indication pour qu'il trouve plus vite.
par exemple des sentiments refoulés ou des conflits sont révélés par des textes... (un mot qui me met à apparaître ou à disparaître)...
des tas d'indices que l'on peut proposer à "tester"..
si il y a ressentit émotif au test, il y a un truc et un traumatisme caché derrière peut sortir..

mais l'essentiel est le choix de le faire... je ne peux donc lui donner que des indices qui l'invite à conscientiser... (par exemple des conflits inexpliqués entre nous sont des véritables clefs pour nous deux... des mois après et ça va être un petit détail de rien du tout genre mots répété dans un mail qui va révéler ce qu'il y avait dessous... ça en est exitant... )
mais bon, il faut attendre... j'ai pas mal de travail de deuil à faire, c'est dur... comprendre aide à passer certaines émotions.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 28 Nov 2010, 01:00

voilà ce qui est conseillé pour un 2 ("jésus")...
actuellement il semble avoir un peu peur de travailler sur son orgueil...


- Comment expliquer qu'un 2 éprouve le besoin d'être aimé, qu'il fait tout pour que l'autre l'aime, mais qu'une fois que l'autre lui montre des sentiments et un amour inconditionnel, il puisse reculer et faire marche arrière?

- par... orgueil... INTERDICTION DE de s'attacher affectivement, recevoir de l'amour, des cadeaux ou de l'aide....
Il refuse en effet de recconaître ses propres besoins mais aussi certains sentiments car il sélectionne ceux qui peuvent lui valoir une approbration aux dépends des autres... cela peut même provoquer une colère de frustration qui pourtant risque elle même d'être réprimé.. (l'enneagramme dans la pratique souffie par philippe de Vos)


Personalités 2
Madonna, Elvis Presley, Elisabeth Taylor, Marie Madelaine, Céline Dion, Muriel Robin, Mère Térésa.

Aspect libéré, ou comment la maladie devient le remède.
Quand il prend conscience de sa compulsion, il apprend à dire non! Il devient capable de distinguer entre l'image qu'il peut donner dans le regard des autres et sa propre identité.
Il comprend que l'on ne peut aimer véritablement son prochain que si l'on s'aime aussi soi-même. Il se revêt de la vertur d'humilité, il chemine vers son idéal qui est la liberté de l'autre dans son indépendance (il peut m'aimer même en ne dépendant plus de moi); cette compréhension de l'autre dans sa particularité, conduit à réaliser la haute valeur de la liberté grâce àa la prise de conscience qui m'ont étouffé dans un processus d'éducation interne à ma propre sagesse pour que je puisse m'en libérer.
L'amour que cherche le type deux dans le regard des autres peut se réaliser avec un chemin comme celui de mère Térésa, en animant son prochain comme soi même.
La multiplicité des petits moi lorsqu'elle devient consciente peut être changée en la réalisation de l'unicité de l'essence dans la multiplicité de l'existence.
Tu es différent de moi et je t'aime aussi dans cette différence particulière comme j'aime aussi en moi cette unicité.
Je comprend et j'expérimente alors que tout ce qui arrive dans l'univers est volonté de dieu.

Et pour le 5 (moi je suis 4 et 5)

Personnalités 5
J.P Getty, Kafta, Descarte, Freud, Bobby Fisher, Stanley Kubrick, Bouddha... non?! carrément.

Aspect libéré, ou comment la maladie devient le remède.
Lorsque que le 5, se sentant isolé, coupé des sentiments, enfermé dans le contrôle, prend conscience de cela, il devient capable de transmettre sa propre curiosité, sa soif de comprendre aux autres, il sait mesurer quelle partie du savoir doit être utilisée à l'instant donné, et il apprend à partager.
Quand le 5 comprend que sa maladie est précisément de remède, il comprend en quoi sa prédisposition fondamentale qui auparavant était comprise comme un besoin d'isolement devient en fait un appel à se configurer en vue de la recherche d'une connaissance.
Il devient des lors capable de recevoir le silence et la solitude non pas comme les expressions d'une fuite et d'une peur mais comme les supports d'une réalisation spirituelle qu'il pourra enseigner (passage du 5 en 8 selon la flèche de l'ennéagramme)

Envoyé des anges était lui... un 5 exprimant le négatif du 7 à l'extrême.
il s'était interdit de ressentir quand il était dans sa compulsion et du coup rationnait les occasions de ressentir les émotions selon la règle: émotions = souffrance... pour le reste, tout colle.

par contre quand il était non disscocié il acceptait les émotions et l'émotionnel vidait le trop plein et il était plus riche qu'un 7 non malade.


Dernière édition par pieds croûteux le Sam 07 Mai 2011, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 28 Nov 2010, 01:03

http://envoyedesanges.free.fr/bouddhisme.html#Lorgueil_interdit_de

il ny'a toujours pas les boutons "nouveau message" "citer" "éditer"...
incompatible avec fire fox 2.02 et 3.06 mais ici sous débian avec firefox 3.6 ça marche


Dernière édition par pieds croûteux le Sam 07 Mai 2011, 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 06 Déc 2010, 19:30

il ny'a toujours pas les boutons "nouveau message" "citer" "éditer"...
(je ne peux pas écrire dans le forum de l'agapé..

Vu le "jésus"... il était perturbé, en fuite, avec une certaine "peur" irraisonné... maintenant humain et en plein questionnement sur lui...je l'ai vu réfléchir. C'est émouvant. les réponses qu'il cherchait en faisant des étude en psycho, bien sur ça ne venait pas... il les aura eu d'une bien curieuse source...
Aussi curieux que pour mes "soins" que j'avais demandé au lama...

décidé à travailler dessus donc, ça va pas être facile mais c'est une grosse avancée qu'il a eu de découvrir qu'il une compulsion, celle de l'ennéatype 2.

il aura vu aussi 20 ans de sa vie en 20s... conscience unitaire je ne sais pas, mais perte de conscience du temps et aussi conscience holotropique.
ce que je ne savais pas, c'est que chez quelqu'un qui n'a pas fait de catharsis et de méditation... l'effet que ça fait... tous les machins qui sont dans le subconscient jusqu'au moindre détail sortis d'un coup...

reboot du cerveau...

Donc c'a y'est, il va cheminer vers la prise de conscience... et commencer ça à 20 ans c'est merveilleux.
C'est un 2, il va falloir qu'il se mette en 4 (tourner son centre émotionnel vers l'intérieur comme pour l'enneatype 4)

celui qui ne bouge pas, c'est "l'envoyé des anges" qui avait tout déclenché... (lui est un 7, moi 5-4)

Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 06 Déc 2010, 21:10

pieds croûteux a écrit:
il ny'a toujours pas les boutons "nouveau message" "citer" "éditer"...
(je ne peux pas écrire dans le forum de l'agapé..




houlaaaaa .. je vais voir cela de plus près!... revenez vite voir si c'est possible, après avoir lu mon post là.


Merci de votre inscription sur AGAPE sunny
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Lun 06 Déc 2010, 21:33

sur celui à je n'ai pas "nouveau", "éditer", citer... tout ça mais juste le petit cadre de réponse rapide.
ce cadre n'y est pas sur le forum de l'agapé, et je n'ai pas "répondre"..

c'est le cas pour la plupart des forumactif sauf ceux qui ont des thèmes personalisés. même des forums que j'ai créé moi.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 11 Déc 2010, 20:57

Citation :
marrant ces diagrammes
j'ai étudié la médecine chinoise parceque je voyais bien que la médecine occidentale s'était perdue!!

ça va aider à guérir le "jésus"...
il est en effet victime de la compulsion de l'ennéatype 2...
c'est ça qui l'a hypnotisé, mais alors vraiment... il s'est transformé temporairement en jésus. du coup il m'a soigné comme un shaman.
mais il y avait le problème qu'il rendait service sans retour, qu'il avait une certaine "peur" et qu'à la fin c'était un peu à marche forcé...

du coup, ça sera une guérison mutuelle... déjà bien avancé, car il a conscientisé cette compulsion, il n'avait pas de pistes, il était en fac de psycho et les réponses ne venaient pas... il souffrait d'un truc qui cloche...


medecine chinoise... ça correspond. jésus a un déséquilibre de l'élément terre...
d'après la médecine chinoise en expiation... un déséquilibre de l'élément terre: la pensée est liée à la terre par le rate/pancréas.. En voulant rendre service sans retour il s'agit en fait de créer une situation de dépendance. En réalité derrière cela il y a d'une part une crainte d'être rejeté et d'en devenir malheureux et triste, et d'autre part un fond de peur refoulée (page 117 Daniel Laurent Morgane Laurent L'énergie vitale des 5 éléments éditeur Guy trédaniel)

d'après les ennéagrammes c'est...

un 2
http://envoyedesanges.free.fr/type2.html

Citation :
Type 2 : L’INDISPENSABLE

Avant tout, le 2 fuit en permanence ses propres besoins et vit pour satisfaire les besoins des autres....
Le 2 a peur de....comme de toute relation intime prolongée, de toute amitié sincère car elles exigent de lui qu’il exprime son moi réel. Or il l’ignore tant il confond ses multiples moi de surface et son essence profonde. Il a besoin de n’offrir qu’une partie de lui....



d'après les allergies (à la poussière) il a peur de révéler son "moi" (craint dont l'intimité prolongé)..
il se cache sous une apparence de ... "jésus" (ça m'allait très bien)

Citation :

Jacques Martel Le grand dictionnaire des malaises et des maladies...

PEAU ECZÉMA (page 446)

Je n'ai pas appris à m'aimer, et comme je crains d'être blessé je vis beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de moi, j'ai peur d'être abandonné,
L'excéma me montre aussi une ambivalence face au toucher, j'en ai besoin mais il me fait peur aussi...
alors même que je cherche je cherche à plaire à tout le monde , j'omets de prendre en considération mes propres besoin, tout cela afin de me faire aimer des autres, je suis donc séparé d'une partie de moi. J'agis en fonction des attentes des autres au lieu de faire ce qui me plaît. Je rejette qui je suis...

Page 406
ODEUR CORPORELLE ET TRANSPIRATION

Citation :

je suis sur la défensive car j'ai peur qu'on me blesse ou qu'on me piège si j'exprime mes émotions,

soigner le "jésus" maintenant... je vais pouoir lui rendre...

toujours pas réglé le problèmes des boutons..
http://forum.forumactif.com/probleme-divers-f75/probleme-d-affichage-t292144.htm#2571774

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 11 Déc 2010, 21:55

Aïe , Aïe , Aïe , cher pieds croûteux , tu nous reviens en mode " surdoué " !
Je préfère quand tu passes en mode " sous-doué " . Mais je t'aime bien dans les deux modes , rassures-toi .
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 11 Déc 2010, 22:11

" surdoué ", soudoué...
comment ça...

je ne suis plus schizoïde en plus...

autrement, d'après les test psychologiques
je suis resté autiste pareil
beaucoup plus amical (anormalement même), plus emphatique, et moins obsessionnel...
(donc socialement mieux)
mais la thérapie n'est pas encore fini complètement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 15 Déc 2010, 11:01

vos analyses sont parfois un peu confuses mais néanmoins fort intéressantes
vous êtes juste un peu trop perspicace pour votre environnement
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 15 Déc 2010, 12:10

perspicace pour votre environnement?
je ne comprend pas... l'environnement social? Internet c'est justement fait pour ne pas niveller par le bas (on trouve ce qui est perspicace par recherche de mots clefs)

Je suis sur la piste de l'eczema...
j'ai mis en ligne ce qui peut entrer dans le cadre... des généralités... en pillant ça est là des information disparates qui mises ensemble deviennent cohérentes..
et en fouillant dans ma mémoire, j'ai rencontré finalement pas mal de "2"... ils somatisent à fond..


asthmatique, avec de l'excéma, ou des maladies des muscles et des os... (excès d'ossification)

les 5 comme moi ne somatisent pas tellement (juste un peu d'eczema de séparation à la cheville).. ils mentalisent et se grillent la cervelle...
la partit '4" que j'ai acquise est bien traumatique (un coma à l'hopital, abandonné pour le réveil)... j'en suis bien soulagé... (abandon)

ça colle...

http://envoyedesanges.free.fr/recherche_excema.html

je pense que cela donnera des pistes pour beaucoup de gens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 15 Déc 2010, 16:44

oui vous êtes une peu comme un surdoué
vous cherchez un type de langage pour transcrire le foisonnement d'idées et de raisonnements qu'il y a en vous
mais en restant en marge car pas facile à comprendre par rapport à l'environnement
c'est à dire par rapport aux autres à la société
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 18 Déc 2010, 11:16


à une amie qui "piétine" sur sa psychanalyse...

Citation :
oui, essaie de faire le pardon...
il restera peut être encore la dette... mais ça fera moins mal et vivre le passé en régression et faire enfin la catharsis... et tu auras guéri ce truc là...

voilà, je crois que c'est ça le chemin à suivre...

je crois que t'es une "5" subissant LE REJET ... Travailles le pardon de ceux qui t'on rejeté en te disant qu'il est possible que c'est toi même qui a rejeté et ce que tu pense venir des autres n'est que le reflet de toi même (souvent, ce que l'on vit, c'est ce que l'on provoque).. c'est vraiment le travail sur toi à faire que de comprendre cela, j'ai idée que cela étant trop dur, tu le fera, surtout que je te l'ai dit en plus, mais en isolant les émotions (tu le comprendra mais ne le vivra pas)... Tu va donc faire le concept mental de ce pardon, tout en gardant encore les émotions de coté, au fond... Mais tu pourra faire le pardon émotionnel plus tard et le guider du fait que tu le sais... avec le souvenir de tes parents vécu en régression... en chialant dans des bras avec le don d'affection qui réparera la dette ça réparera le traumatisme, je pense que tu peux faire l'un après l'autre...
j'ai idée... que ta psychanalyste attende ton pardon pour accepter de te prendre dans ses bras pour finir... peut être ça doit se faire dans ses cas là... mais pas sur... Là je pense que t'étais pas prête, encore buttée à dire "c'est de leur faute, c'est de sa faute"... et là, même si elle était prête à offrir ses bras pour te faire guérir ça ne serait pas le moment... si tu pardonne pas, le don d'affection ne va pas guérir le traumatisme, il soulage juste en surface dans le présent et ça ne résout rien... ... elle attend que tu préconscientise...

j'espère t'avoir aidé sans perturber le processus de guérison... il est dit qu'il faut trouver soi même, mais là c'était bloqué de bloqué..

ça serait bien de débloquer avant que ça soit trop cher... tu pourrais te payer des tas de billets de trains si tu arrêtes avec la psychanalyse classique... mais ça serait con de planter la fin d'une étape importante qui a l'air proche..., passer au pardon...

bon courage. je pense à toi... on est peut être assez lié pour que ça marche. (il suffit que on soit destiné à se rencontrer dans le futur pour que déjà, dans le présent nous ayons un lien télépathique puisque cela passe hors du temps, d'après les dernières découvertes scientifiques)
si jamais ça peut servir...

et avec les réseau de relations que j'ai fais, il y a des liens... le quebécquois, "jésus", et d'autres correspondant lointains que je n'ai même pas rencontré physiquement mais qui ont changé leur destin...
ils sont avec nous, pensent à nous...certains prient, même... ils ont bien changé de vie aussi. Même toi tu est liée à eux puisque ce que tu vis raisonnent avec ce qu'il vivent à travers moi.

croit y, ça aidera...
ça se passe dans le cerveau droit...

bon... bisous... courage...
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 18 Déc 2010, 11:35

Citation :

vous... pas facile à comprendre par rapport à l'environnement
c'est à dire par rapport aux autres à la société

c'est de "l'autisme"... syndrome d'asperger... j'essaie de bien traduire sans trop niveler par "le bas"... le syndrome d'asperger est un peu une incapacité de niveler justement... lors de conversation parlée c'est d'autant plus dur qu'avec une voie relativement monocorde et peu d'expression faciale il manque un canal de communication...

Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 18 Déc 2010, 15:55

-----


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 24 Déc 2010, 17:56


"respires 20 coups"...
"viens dans mes bras"...

rebooté le jésus... il vu la vie entière en 20 secondes...
ça le fais bien dans un contexte d'angoisse, de détresse et de surprise...

Ça va, je suis plus posé, moins prise de tete.
J'espère que ca durera !

quelques jours après

Je réfléchis petit à petit, je me sens vraiment plus posé, je suis moins "prise de tête"
Je pars moins au quart de tour, j'accepte mieux les critiques. Pour le moment. J'espère que ca va durer !


il y a une boucle... posé, moins prise de tete. J'espère que ca va durer !

il va mieux... non?!

Pour le déo, moi je veux bien, je la connais mon odeur, elle ne me dérange pas, ma copine et les gens que je cotoie par contre, si. Je n'ai pas une hygiène alimentaire des plus saines, du coup je dégage une forte odeur.


si tu t'aimes toi elle s'améliorera
même si tu manges pareil, tu digérera mieux, assimilera mieux, puera moins et te sentira accepté avec TON odeur (qui sera mieux que celle de la pétrochimie).



Soigné le jésus! je chiale pour lui... SES émotions..

quelques jours après.

Moi ca va. Je crois. J'ai passé ma journée à réviser..

Tu me demandais pour la peau sèche, je ne vois pour l'instant aucun changement. Mais pour les odeurs de transpiration, c'est flagrant ! Quasiment plus aucune. Dingue..


Fini... le DÉO..... il y eu miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 25 Déc 2010, 01:44

Cher Pieds croûteux respire le seul Dieu fait chair, Jésus le Christ qui te donne naissance et vie pour son royaume qui ne finit pas.
Joyeux Noël!
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 25 Déc 2010, 11:02

Merci! Joyeux noêl à vous aussi. et à tous.

Pour l'histoire de l'odeur de l'ami, nous avons compris des trucs... il avait vu la couleur dominante de son chakra problématique, son souci du moment correspondait bien, un accord d'acceptation s'est faite, une connexion entre son moi véritable et sa conscience s'est faite mais à un niveau profond, et du coup, il s'est avoué à lui même et il transpire moins.

ça lui a fait drôle...

Revenir en haut Aller en bas
cruchoix



Messages : 863
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 25 Déc 2010, 11:40

http://www.youtube.com/watch?v=0UIOG2yIMTo&translated=1
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Dim 26 Déc 2010, 21:18

j'ai eu le DVD de "jésus" pour noël de Agape France...
c'est pas mal, les textes.
Bon vous connaissez...

il y avait une question posé ici quelques pages en arrière "qu'est ce qu'il sue"? (la peur)
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 18 Jan 2011, 21:52

thérapie par MAIL,

je voudrais contacter l'ami qui était "sous" le jésus (il est tellement gentil par compulsion qu'il ne peut pas dire NON, par gentillesse, et qu'il est coupé de lui même, pour ne pas voir ses besoins (et autres choses plus profondes)...



Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 18 Jan 2011, 21:58

-----------


Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Ven 21 Jan 2011, 12:42

14.01.2011 17:27
Je commence aussi à mieux percevoir quand je suis un 2 et quand je ne le suis pas. Donc oui, il m'arrive encore d'être un 2. Et cela arrive quand je me force à faire quelque chose, principalement. Je fais mon bon prince, mon "bon". Mais j'y travaille, même si ça ne se voit parfois pas. Et que je vais avoir du mal, car j'ai tjs cette sensation forte de blesser si je dis non.


20.01.2011 10:21
C'est horrible comme je n'arrive pas à me décider pour ce week end. Ca me stresse au plus haut point. Et c'est un problème général en plus, ces non prises de décisions. Je laisse toujours les autres choisir pour moi, pour éviter de faire le "mauvais choix", celui qui blesserait mon interlocuteur.
C'est chiant mais chiant !


PRATIQUE DONNÉE

J'ai une idée de pratique pour toi...

T'inventer des rituels à respecter...
Te fixer des petits rendez vous avec... toi même.

Pour apprendre à gérer les conséquences d'un OUI dans le futur par ce que "j'ai décidé"...
Pour te faire des petits OUI à toi, toi d'abords, les autres après car alors tu pourras aussi..

"aides toi le ciel t'aidera" (il paraît, phrase connue)

Cela implique aussi de dire des petits NON à ce qui, dans le futur empêche de réussir de rendez vous, peu contraignants mais qui doivent être respectés, mais en y mettant un grand enjeu... et il est grand cet enjeu! c'est rendre possible d'aller à ta guérison!
Et là tu te dis: par ce que j'ai décidé, et j'en ai besoin... (et tu en as grand besoin, pour conquérir ta liberté et te connaître TOI!)
Même si ça paraît con... j'ai grand besoin Envie de guérir.. d'être dans ma piôle, ou dans cette salle, ou dans ces chiottes de 21h à 21h10 par exemple...


Simplement tu te choisis certains jours (ça devrais être même quotidien) d'être disponible pour toi même à l'avance, et ce à un certain lieu... et tu décides de t'y rendre et de faire une courte pratique de méditation à te retrouver avec toi même... c'est le moins contraignant possible mais tu devrais veiller à t'y tenir c'est là l'essentiel de la pratique... s'y tenir... par exemple OUI, je me consacre 10 minutes ce soir entre 21 et 21h30 à être "là" pour y penser



Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mar 25 Jan 2011, 14:09

avec tous les médicaments que j'ai pris je sais pas comment je tiens encore debout
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Mer 26 Jan 2011, 21:10

Maintenant... prier.
l'ami a les clefs de sa guérison.. il suffit qu'il ait l'envie...
ils oscille entre refus et acceptation, mais dans l'acceptation manque encore l'énergie de la demande, et il se perds dans le temps présent et laisse le planning se bloquer pour une pratique. Hors, cette demande est l'énergie même du lien de transfert.

J'attend qu'il demande, ce qui est difficile car nous sommes en guérison mutuelle et ils nous reste peu de temps, 5 mois avant de ne plus pouvoir nous rencontrer si possible 50 heures pour faire... ce qui demande normalement 1000 heures de psychanalyse.. et il a une très mauvaise perception du temps (sa compulsion fait que les autres décident tout pour lui car il s'ignore lui même et a du mal a dire non ou oui...). nos pratiques sont devenu du "chamanisme" vite fait d'où je sort à pleurer 7 heures d'affilé à me tordre de douleur et lui repart avec la peur au ventre et des maux de tête, par ce que le processus n'est pas fini (il faut au moins 3h). interdire ces rencontres trop courtes plutôt que se faire du mal? j'y pense.

* informatique*
comme il manque des boutons je ne peux pas poster sur le site de l'agapé, ni éditer, modifier des messages, et si je peux poster ici c'est par ce qu'il y a un cadre de réponse rapide... le bug ne semble pas réglé pour les vieux systèmes (fire fox 2), il est généralisé à tous les forumactif)

à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
pieds croûteux



Masculin Messages : 203
Inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 29 Jan 2011, 11:07

une tentative de pratique lors d'une rencontre... trop courte (1h10) qui a été partiellement réussi... puis qui a abouti à une résistance encore plus grande... j'ai été malade.
pourtant "tout se passe bien" en surface... mis à part un très faible débit du retour par mail (la correspondance d'une semaine ne tient pas un demi écran alors que c'était un moment important)

je laisse cet appel...

Citation :

j'ai pu reparler... depuis ma crise je ne parlais pas,

Actuellement je te pousse au chantage affectif et au chantage à la victoire... ça n'est pas bon... motif pour arrêter.........

début de psychose due a de l'affection associée a un manque de confiance






Dernière édition par pieds croûteux le Jeu 28 Avr 2011, 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 29 Jan 2011, 19:06

La guérison mutuelle est une pente risquée.
Il y a peu tu te disais guéri.
(Je comprends bien que c'était dire que le plus gros était derrière toi.)
Les suites de la guérison, ne vont-ils pas maintenant dépendre de la guérison de ton, ami ?

Bien sûr si ça marche c'est merveilleux mais j'ai bien peur que cette pensée soit une sorte de transfert,une résurgence maladive par une excroissance inter-relationnelle.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La terrible épreuve du flunch.   Sam 29 Jan 2011, 19:09

Romuald,veux-tu parler des médicaments ingurgités dans ta vie ou bien de médicaments pris mardi 25 janvier ?
Revenir en haut Aller en bas
 
La terrible épreuve du flunch.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Du méthane dans l'atmosphère marsienne. Preuve d'une vie biologique ?
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu
» Enterrement des morts: preuve de l'esprit chez l'homme?
» Que savez-vous de l'épreuve de français 2011?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: