DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Dim 29 Aoû 2010, 22:11

Bonjour à tous,

Il m'est arrivé un drôle de truc tout à l'heure dans le train, j'avoue que ca me pose pas mal de questions sur la faiblesse de ma foi, et ca pose le débat suivant : "Suivre Jésus dans notre société, est-ce vraiment -concretement- possible?"

J'étais donc dans la train, tranquile, quand vient s'assoir à côté de moi un type, que j'avais déjà rencontré par hasard une fois sur cette ligne il y a 3-4 mois (il m'avait abordé et nous avions discuté sur le trajet, notamenet je me souviens de l'affaire Polanski)
Donc je recroise ce même type, nous nous saluons et commencons à discuter, il me pose des questions sur mes études, j'apprends que, Africain, il finit de passer un doctorat en maths en France dans le but de retourner travailler au CNRS de son pays.
Mais au bout de qques minutes, il commence à me confier que le partenariat du CROUS avec son pays a des problèmes et qu'il ne recevra sa bourse que d'ici 5 semaines, donc qu'il doit appeler sa famille en Afrique pour demander de l'argent, mais que pour ce faire il a besoin d'argent et de passer ses appels téléphoniques je sais plus ou dans Paris.. Bref il me demande de l'argent!! Il m'assure qu'il me rembourse dès qu'il peut, que en me demandant cela, il se mets dans une situation d'abaissement et que ca le met mal à l'aise etc.

Moi de mon côté, je lui explique que malheuresement il est quand même un inconnu pour moi bref je refuse.
Il m'explique que c'est vraiment un truc d'Occidental de vouloir à tout prix être sûr d'avoir des garanties de remboursement, ou de ne pas aider spontanément un frère dans le besoin. Il me raconte l'histoire de son frère à qui un Blanc perdu en Afrique lui avit demandé de l'aide et l'avait aidé gratuitement sans le connaître... Je lui repète que je comprends mais que je suis désolé je ne peu pas l'aider.

Il me répète (toujours très calement) qu'il est vraiment dans le besoin en ce moment et qu'il me rembourse dès qu'il peut. Mais moi je refuse encore, car c'est un inconnu!
Nous nous serrons la main, il me dit qu'il ne m'en veut pas, qu'il est désolé de m'avoir "agressé", qu'il s'est mis dans une situation d'abaissement et qu'il se sent géné.

bounce

J'avoue que là après ce refus, toutes mes valeurs de chrétien aqcuises depuis tout toujours, par ma famille, par l'évangile, par ma reflexion, par ce que j'ai pu apprendre humainement lors de mon voyage au Mali par exemple, tout ca s'est d'un seul coup remis en question.

Mon prochain, en face de moi, était dans le besoin et je ne l'ai pas aidé alors qu'il me le demandait.

Car enfin, bien sûr je n'était pas sûr qu'il n'était pas en train de m'arnaquer, mais je le sentais sincère, et puis quand bien même il m'aurait raconté des salades pour avoir mon argent, il était quand même dans le besoin et je ne l'ai pas aidé.

Pourquoi? Parce que je ne lui faisait pas à 100% confiance, parce qu'on est dans une société ou notre rapport à l'argent est biaisé, ou chacun vit de son côté et ou on n'accepte pas l'étranger, et ou la méfiance règne et prime!!

Si je recroisait, je refuserai encore je pense! Après tout il reste un étranger pour moi,pourquoi croirais-je ce qu'il dit.
Je suis persuadé que c'est la société qui nous formate comme ca.
Pourtant, c'est bien CONTRAIRE au message de Jésus.

Alors bref, moi qui croyait qu'aimer son prochain c'était facile, (après tout je l'aime d'une certaine manière ce type), eh bien je me demande si c'est encore possible dans notre époque, dans notre culture occidentale (bien pourrie de ce côté là), d'aimer et d'aider gratuitement son prochain.

Question
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Dim 29 Aoû 2010, 22:34

N'avez-vous pas pensé à la prière pour trouver la bonne décision sans regret , cher Petrum ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Dim 29 Aoû 2010, 22:36

Salut !

Ça dépend aussi de combien d'argent il ta demandé.
Autrement c'est vrai que c'est délicat comme situation...on a souvent peur de se faire embobiner par des histoires bidons...je pense que si ce genre de rencontre nous arrivait plus rarement ,on n'hésiterai pas à donner Very Happy

Perso il m'arrive de donner à quelqu'un de malhonnête et parfois de ne rien donner à qui est vraiment sincère car sur le moment tu peux pas savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Dim 29 Aoû 2010, 22:51

Il m'est arrivé de recevoir des messages d'Africains me demandant de les aider dans des histoires d'argent et je les ai refusés. Dans ton cas, c'était peut-être un arnaqueur qui voulait attirer une proie dans ses griffes. Le démon sait que nous sommes pour l'entraide et la charité et il en profite. Certains se font prendre au piège mais tous ceux qui sollicitent de l'aide ne sont pas tous mal intentionnés, heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Dim 29 Aoû 2010, 23:10

Il me demandait de l'ordre de 50 Euros, de quoi téléphoner en Afrique (ca coute très cher d'autant qu'il y a de l'attente) et de se payer qques jours de resto U.
C'est une somme que j'ai sur mon compte.

Oui ca peut être un charlatan, c'est pour ca que je n'ai pas donné. Même si je le sentais vraiment sincère.

C'est la peur de se faire arnaquer qui a pris le dessus sur l'altruisme et la raison.

Cher Boudo, la prière oui.. mais en 10 minutes dans un train? Et je n'aurai pas eu la réponse par magie, et sans le regretter.
Je suis allé à la messe après, et l'évangile m'a bcp touché (inviter les pauvres à la table, qui s'abaisse sera élevé..) et j'ai prié pour lui. Si je n'ai pas trouvé de réponse à ma question, ca m'a remotiver pour comprendre ce qu'était réellement la foi, car la foi doit se vivre concrétement, même si ca m'a l'air impossible dans la societé actuelle.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 15:18

Il y a suffisamment de personnes en difficultés dans ton quartier,à aider,pour éviter d'en faire trop avec un inconnu.
Une carte telephonique à 7 euros 50 (megacall Asie) permet de téléphoner environ 6 heures en Asie.
Alors cela devrait permettre plus d'heures encore pour l'Afrique!!!!


La phrase "Il m'explique que c'est vraiment un truc d'Occidental de vouloir à tout prix être sûr d'avoir des garanties de remboursement, ou de ne pas aider spontanément un frère dans le besoin." m'interpelle,car, en fait, il sait bien que beaucoup d'occidentaux sont crédules et par pitié ou charité cèdent aux demandes de ceux qui se présentent en difficultés.Il le sait en fait et le pratique,mais en cas de refus il envoie une pique.

La suite "Il me raconte l'histoire de son frère à qui un Blanc perdu en Afrique lui avait demandé de l'aide et l'avait aidé gratuitement sans le connaître" me semble être un peaufinage de la tentative d'amadouer ton coeur pour le faire succomber coût que coûte.

______________

Petrum,ne te tourmente pas

L'argent de son billet il aurait pu l'épargner,comme je le fis étant étudiant aux ressources très maigres,en faisant du stop,par exemple.

J'ai longtemps mangé des pâtes pour chien,bien moins chères,et une salade avec un demi-oeuf chacun,je l'appelais une salade "riche",je regardais à un centimes près et allais dans des supermarché différents à vélo,pour épargner quelques centimes pour certains produits.
Ma table était une porte du studio d'HLM, posée sur des parpaing, et mes étagères des barils vides de poudre à laver....

J'allais au restau-U de la fac en entrant par la sortie et demandait à chacun l'autorisation de prélever sur leur plateau ce qu'ils avaient dédaigné de manger.quand j'avais usé mes vêtements achetés d'occasion il eut été honteux que de prétendre les céder aux pauvres,tellement ils étaient devenus minables sinon troués.....Etc....inutile d'en dire plus n'est-ce pas ?

Tu aides ceux que tu choisis.Maintenant ceci,je l'accorde, n'est pas être capable de vendre tout,le donner aux pauvres et suivre Jésus et aller par les routes évangéliser:là je suis d'accord.

La différence se trouve là.

Paix à toi












Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 15:39

Vous êtes vraiment des nullards, ce baratin de rue est archi-connu,
je le connais au moins sous quatre ou cinq thèmes différents,
franchement on dirait que vous êtes tous restés cloîtrés,
dans un quartier de bourgeois toute votre vie.

La prochaine fois, demandes-lui de te raconter son sujet de thèse de math,
si c'est cohérent et que tu n'y comprends rien,
prête lui le double de ce qu'il t'a demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 15:43

nilamitp a écrit:
Vous êtes vraiment des nullards, ce baratin de rue est archi-connu,
je le connais au moins sous quatre ou cinq thèmes différents,
franchement on dirait que vous êtes tous restés cloîtrés,
dans un quartier de bourgeois toute votre vie.

La prochaine fois, demandes-lui de te raconter son sujet de thèse de math,
si c'est cohérent et que tu n'y comprends rien,
prête lui le double de ce qu'il t'a demandé.

Bah oui... 50 euros pour téléphoner... y connais pas skype ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 15:47

Philippe Fabry a écrit:
Bah oui... 50 euros pour téléphoner... y connais pas skype ?
c'est pas toujours forcément possible, il y a les cartes à 7,5€ et 15€.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 16:16

C'est clair, c'est du baratin Rolling Eyes
Cela m'est arrivé, je n'ai rien donné et n'ai eu aucun scrupule ou regret.
Je préfère donner à un clochard, qui lui ne fait aucun baratin.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 19:01

Nilamipt,Philippe,Arc doré:c'est clair!

"La prochaine fois, demandes-lui de te raconter son sujet de thèse de math"....super!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 19:50

Petrum a écrit:
Bonjour à tous,

Il m'est arrivé un drôle de truc tout à l'heure dans le train, j'avoue que ca me pose pas mal de questions sur la faiblesse de ma foi, et ca pose le débat suivant : "Suivre Jésus dans notre société, est-ce vraiment -concretement- possible?"

J'étais donc dans la train, tranquile, quand vient s'assoir à côté de moi un type, que j'avais déjà rencontré par hasard une fois sur cette ligne il y a 3-4 mois (il m'avait abordé et nous avions discuté sur le trajet, notamenet je me souviens de l'affaire Polanski)
Donc je recroise ce même type, nous nous saluons et commencons à discuter, il me pose des questions sur mes études, j'apprends que, Africain, il finit de passer un doctorat en maths en France dans le but de retourner travailler au CNRS de son pays.
Mais au bout de qques minutes, il commence à me confier que le partenariat du CROUS avec son pays a des problèmes et qu'il ne recevra sa bourse que d'ici 5 semaines, donc qu'il doit appeler sa famille en Afrique pour demander de l'argent, mais que pour ce faire il a besoin d'argent et de passer ses appels téléphoniques je sais plus ou dans Paris.. Bref il me demande de l'argent!! Il m'assure qu'il me rembourse dès qu'il peut, que en me demandant cela, il se mets dans une situation d'abaissement et que ca le met mal à l'aise etc.

Moi de mon côté, je lui explique que malheuresement il est quand même un inconnu pour moi bref je refuse.
Il m'explique que c'est vraiment un truc d'Occidental de vouloir à tout prix être sûr d'avoir des garanties de remboursement, ou de ne pas aider spontanément un frère dans le besoin. Il me raconte l'histoire de son frère à qui un Blanc perdu en Afrique lui avit demandé de l'aide et l'avait aidé gratuitement sans le connaître... Je lui repète que je comprends mais que je suis désolé je ne peu pas l'aider.

Il me répète (toujours très calement) qu'il est vraiment dans le besoin en ce moment et qu'il me rembourse dès qu'il peut. Mais moi je refuse encore, car c'est un inconnu!
Nous nous serrons la main, il me dit qu'il ne m'en veut pas, qu'il est désolé de m'avoir "agressé", qu'il s'est mis dans une situation d'abaissement et qu'il se sent géné.

bounce

J'avoue que là après ce refus, toutes mes valeurs de chrétien aqcuises depuis tout toujours, par ma famille, par l'évangile, par ma reflexion, par ce que j'ai pu apprendre humainement lors de mon voyage au Mali par exemple, tout ca s'est d'un seul coup remis en question.

Mon prochain, en face de moi, était dans le besoin et je ne l'ai pas aidé alors qu'il me le demandait.

Car enfin, bien sûr je n'était pas sûr qu'il n'était pas en train de m'arnaquer, mais je le sentais sincère, et puis quand bien même il m'aurait raconté des salades pour avoir mon argent, il était quand même dans le besoin et je ne l'ai pas aidé.

Pourquoi? Parce que je ne lui faisait pas à 100% confiance, parce qu'on est dans une société ou notre rapport à l'argent est biaisé, ou chacun vit de son côté et ou on n'accepte pas l'étranger, et ou la méfiance règne et prime!!

Si je recroisait, je refuserai encore je pense! Après tout il reste un étranger pour moi,pourquoi croirais-je ce qu'il dit.
Je suis persuadé que c'est la société qui nous formate comme ca.
Pourtant, c'est bien CONTRAIRE au message de Jésus.

Alors bref, moi qui croyait qu'aimer son prochain c'était facile, (après tout je l'aime d'une certaine manière ce type), eh bien je me demande si c'est encore possible dans notre époque, dans notre culture occidentale (bien pourrie de ce côté là), d'aimer et d'aider gratuitement son prochain.

Question

Cher Petrum, Je trouve pour ma part que vous avez eu ici la bonne réaction et je vous explique pourquoi : il ne s'agissait pas ici d'un cas de danger de mort (faim, absence de toit, froid etc.). Si cela avait été le cas, vous auriez du, en conscience, lui offrir à manger.


Du coup, ce jeune (qui a des papiers puisqu'il est étudiant) qui prenait le train et avait de l'argent pour le payer avait les moyens de trouver un truc pour gagner de l'argent : travail saisonnier par exemple dans la restauration ou dans l'agriculture où, l'été, on cherche de la main d'oeuvre étudiante.

Il vous a torturé dans votre conscience morale et il avait 80% de chance de vous faire céder.

Mais vous avez su résister à l'argument que, confusément, votre intelligence vous dictait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 20:05

Arnaud Dumouch a écrit:


Cher Petrum, Je trouve pour ma part que vous avez eu ici la bonne réaction et je vous explique pourquoi : il ne s'agissait pas ici d'un cas de danger de mort (faim, absence de toit, froid etc.). Si cela avait été le cas, vous auriez du, en conscience, lui offrir à manger.


Du coup, ce jeune (qui a des papiers puisqu'il est étudiant) qui prenait le train et avait de l'argent pour le payer avait les moyens de trouver un truc pour gagner de l'argent : travail saisonnier par exemple dans la restauration ou dans l'agriculture où, l'été, on cherche de la main d'oeuvre étudiante.

Il vous a torturé dans votre conscience morale et il avait 80% de chance de vous faire céder.

Mais vous avez su résister à l'argument que, confusément, votre intelligence vous dictait.
thumleft
"Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. ... "
Matthieu 25:4

Je rajouterais que cet homme est en plus un menteur car il n'existe pas une culture au monde où on ne donne pas de garanti de remboursement pour la simple raison que le coeur de l'homme est partout le même çàd voleur et menteur même dans des culture où on fait du tronc on donne quand même des garanti de remboursement .Il faudrait par contre que tu remercie ton ange gardien de t'avoir arracher dans les mains d'un escort .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 20:09

C'est bon le gars est coupable,aucune présomption d'innocence.Rien condamné un escroc scratch
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 20:32

Alexis232 a écrit:
C'est bon le gars est coupable,aucune présomption d'innocence.Rien condamné un escroc scratch

Il n'y a pas de certitude de sa culpabilité. Il n'y a pas de certitude de son innocence. Ce jeune n'était pas en danger. Il y a certitude qu'il n'était pas en danger de mort.

Petrum est étudiant comme lui. 50 Euros sont une grosse somme pour un étudiant./

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 20:44

N'empêche, c'est un baratin qui marche très bien en Afrique.

Il y a là bas tout un tas de gens qui vivent avec de l'argent envoyé par leur famille travaillant en Europe, et qui exercent d'énormes pressions en jouant sur le caractère sacré des liens familiaux (comprendre : liens tribaux).

Ca explique aussi la corruption endémique dans ces pays.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 20:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Alexis232 a écrit:
C'est bon le gars est coupable,aucune présomption d'innocence.Rien condamné un escroc scratch

Il n'y a pas de certitude de sa culpabilité. Il n'y a pas de certitude de son innocence. Ce jeune n'était pas en danger. Il y a certitude qu'il n'était pas en danger de mort.

Petrum est étudiant comme lui. 50 Euros sont une grosse somme pour un étudiant./


Je pense aussi qu'il a eu raison,je disais juste que peut-être on se trompe en étant sûre à 100% que c'était du baratin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 21:03

Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 21:07

Je sais bien que dans 99% des cas c'est un charlatan, je ne suis pas dupe hein.

Donc oui c'est problable que ce type ait essayé de m'arnaquer.

Cependant, ce qui m'a poussé à le croire, c'est que je l'avais déjà croisé qques mois auparavant, on avait parlé de l'affaire Polanski, et il ne m'avait pas demandé d'argent.
De plus je l'ai trouvé, hier aussi d'ailleurs, très fin dans ces analyses, et faisant preuve d'une grande sagesse, donc quand il me dit qu'il fait un doctorat je le crois.

Donc voilà c'est pas si évident, le truc c'est que ca reste un inconnu.

Regardez : je vous raconte cette histoire, vous répondez en masse, et à raison sans doute : "c'est un charlatan". Mais l'auriez-vous aidé quand bien même il s'agissait d'un mec honnête et que vous étiez sûr à 100%?

C'est comme dans la parabole du type qui gît au bord de la route et que personne ne vient secourir, par méfiance! Effectivement, rien ne leur dit que ce type n'est pas impur! Pourtant il est en train de mourir et Jésus nous dit de l'aider gratuitement.

Evidemment mon type du train crevait pas de faim ^^ Certes.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Lun 30 Aoû 2010, 23:04

Petrum.

Arnaud a bien raison, il faut distinguer. Cependant qu'une personne semble dans une gêne de la part d'un inconnu, incite à la prudence, cela tous les gens ici seront d'accord.

Il m'est arrivé un cas similaire, dans le métro il y a quelques années quand je possédais pas de voiture. Suite à trois rencontres dans ce métro, il m'a demandé de l'aider
afin de pouvoir manger, se déplacer, car semble-t-il son compte bancaire fut vidé par un fraudeur qui aurait cloné sa carte débit. Le montant suggéré pour l'aider fut de 60
dollars, environs 75 euros. Je lui ai demandé de me donner ses coordonnées afin que je puisse lui téléphoner, je lui ai demandé de me montrer ses cartes d'identité afin
que je prenne note de son numéro social, enfin toutes infos susceptibles de me garantir et du même coup vérifier son attitude. La moindre résistance de sa part, fit en
sorte que j'ai refusé, car s'il avait été vraiment dans la dèche, il aurait démontré son honnêteté en collaborant pleinement, ce qui ne fut pas le cas.

S'il a rétorqué que votre attitude prudente est occidentale, déjà il y a anguille sous roche. La logique est qu'une personne sincère affirmant qu'il rembourserait rubis sur
l'ongle cette dette envers vous, aurait aucune hésitation à vous fournir satisfaction, car toutes personnes non attardées mentalement savent bien que des escrocs il en pleut.
Donc il se serait même fendu en deux afin de vous rassurer en vous fournissant toutes preuves susceptibles de vous rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 08:17

ysov a écrit:

S'il a rétorqué que votre attitude prudente est occidentale,

La technique marche : jouer sur la mauvaise conscience (médiatique et sociologique) occidentale d'anciens colonisateurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 08:44

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:

S'il a rétorqué que votre attitude prudente est occidentale,

La technique marche : jouer sur la mauvaise conscience (médiatique et sociologique) occidentale d'anciens colonisateurs.

En règle générale, les gens qui réclament en étant agressifs peuvent aller se faire foutre.

Si ça ne les nourrit pas, ça leur apprend l'humilité.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 10:41

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:

S'il a rétorqué que votre attitude prudente est occidentale,

La technique marche : jouer sur la mauvaise conscience (médiatique et sociologique) occidentale d'anciens colonisateurs.

En fin de compte,si nous ne pourrons jamais savoir si cet homme rencontré par Petrum vivait de débrouille,nul ici ne l'a prononcé coupable et digne d'un quelconque châtiment

Mais ce qui est sûr c'est que Petrum se sent coupable....

___________________

Oui Petrum j'ai personnellement donné et donné,prêté et encore prêté:quasiment jamais rien ne me revint!
Aussi ai-je toujours eu cette attitude intérieure:ce que tu prêtes considères-le comme donné....de sorte de n'en jamais vouloir à l'emprunteur et de ne pas nourrir du ressentiment malsain.


Dernière édition par Enlui le Mar 31 Aoû 2010, 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 13:27

Citation :
Akissi Konan
Résidence Akwaba
route de Gb Bassam,
Abidjan , Cote d'ivoire
E-mail,akissikonan011@hotmail.com

A Votre Attention,
Je sait que vous serait surpris de mon message mais permettez moi de me présenter.

Je suis Akissi Konan ,j'ai 21 ans, fille de Mr et Mme Konan.
Mon père était un homme d'affaire mais conseiller spécial à la présidence de la république, Il a été assassiné par les rebelles dans l'attaque du 10 Septembre 2005 à Biankouman dans le région ouest du pays et depuis je vis seul à Abidjan dans le cadre de mes études ou je suis régulièrement inscrite.

Tout dernièrement, j'ai découvert des documents dans les affaires de mon père inscrivant un compte bloque de 7.500.000¤ Euros auprès d'une banque de la place .Après consultation avec les documents auprès de l'établissement nommé, le dépôt de cette somme m'a été confirme par la banque ainsi que la possibilité de virement de cette somme si je le voulait.

Je demande votre aide pour transférer cette somme sur votre compte au pays pour son investissement dans un milieu rentable et surtout que je vienne continuer mes études car la situation ici ne s'ameliore pas et me sécurité reste incertaine depuis que les gens ont découvert mon identité.

Je suis disposé à vous offrir 20% de toute la somme pour compenser vos actions et mise de temps aux services de cette transaction pour moi.
Je veux avant tout vous dire que ce n'est pas une obligation pour vous de répondre favorablement à ma demande car nous ne nous connaissons pas mais c'est le bon DIEU qui a fait notre rencontre.

J'ai foi que cette transaction serait conclue dans le temps le plus court possible si vous signifiez vite l'intérêt de m'aider.

Vous pouvez me signifier votre aide en me répondant sur mon émail
Je vous remercie d'avance pour votre aide et DIEU vous remerciera aussi.

Mlle konan
Mr. Green Mr. Green Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 15:21

J'ai déjà reçu cela....je jette tout de suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mar 31 Aoû 2010, 17:17

J'ai déjà failli succomber à ce genre de message mais je fais comme Enlui. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mer 01 Sep 2010, 02:15

Petrum a écrit:
Je sais bien que dans 99% des cas c'est un charlatan, je ne suis pas dupe hein.

Donc oui c'est problable que ce type ait essayé de m'arnaquer.

Cependant, ce qui m'a poussé à le croire, c'est que je l'avais déjà croisé qques mois auparavant, on avait parlé de l'affaire Polanski, et il ne m'avait pas demandé d'argent.
De plus je l'ai trouvé, hier aussi d'ailleurs, très fin dans ces analyses, et faisant preuve d'une grande sagesse, donc quand il me dit qu'il fait un doctorat je le crois.

Donc voilà c'est pas si évident, le truc c'est que ca reste un inconnu.

Regardez : je vous raconte cette histoire, vous répondez en masse, et à raison sans doute : "c'est un charlatan". Mais l'auriez-vous aidé quand bien même il s'agissait d'un mec honnête et que vous étiez sûr à 100%?

C'est comme dans la parabole du type qui gît au bord de la route et que personne ne vient secourir, par méfiance! Effectivement, rien ne leur dit que ce type n'est pas impur! Pourtant il est en train de mourir et Jésus nous dit de l'aider gratuitement.

Evidemment mon type du train crevait pas de faim ^^ Certes.


bonsoir Petrum

personnellement si j'ai de l'argent j'en donne a qui me demande ; je me dis toujours chaque fois que tu as besoin tu demande au Christ qui ne te refuse rien , même pas sa Vie pour ennemis que tu Lui fut !

donc quand quelqu'un me demande même si il a une sale tête et que je vois qu'a 99% il y a des chances que ce soit un rigolo je lui donne , car combien de fois ne suis je pas un clown et malgrés tout Dieu Est Bon pour moi !!

je ne fais pas aux autres ce que je ne voudrais que l'on me fasse , et autant que je peux je discute avec cet em,erdeur de cher frère mal honnête !
suis je donc un type si bien que je peux me permettre de juger le cœur de mon frère ?
ma connaissance ma foi (ma psychologie) ne servirait donc qu' accuse rcelui qui vient et m'emme,de avec ses histoires !?
si le résultat de ma foi et de la charité c'est cela , Jésus va devoir remonter sur la Croix rien que pour moi !

autant que je peux je donne ou 50% de ce que l'on me demande , ainsi je laisse pas la personne dans le dénuement et je ne l'encourage pas trop en lui laissant croire que y a qu'a être bon en baratin pour s'en sortir, car s'ils en sont là c'est certainement pas par goût et idéale de passer pour des rapaces !
si je ne peux lire la misère intérieure dans leurs cœurs tout cela parce que leurs comportements n'est pas droit et qu'il me dérange , je suis pas prés de suivre Jésus !

plus ça va plus je me dis " si jésus te faisait de même tu deviendrais quoi ? "

il est facile de se détourner au nom de nos vertus morales , mais pourquoi ne rien donner ?
je donne une somme si il est dans le besoin réel ça l'aide pour un repas ou le strict nécessaire !

quand je donne je donne toujours au Nom du Christ , je ne le dis pas a la personne (ou rarement) mais en moi je sais que je donne au Christ ou que je rend aux pauvres (pauvreté intérieur comprise) ce que j'ai reçu de Jésus depuis toujours !

qui donne aux pauvres prête a Dieu !

j'ai la chance d'être infirme et donc quand je donne a une personne , même si elle triche je la regarde dans les yeux avec l'Amour du Christ elle sait bien que je sais et ça les aide bien ; parce que là elles ne trichent plus en eux même ; au moins pour un instant !!

nous aussi on va de conversion en conversion !

si je donne c'est par amour , si je ne donne pas c'est aussi par Amour !

si ne pas donner te fait perdre la paix, mieux vaut être pauvre avec la Paix que riche avec la guerre !
la veuve qui met dans le tronc du temple quelques piécettes fait la Joie du Christ , sommes nous si miséreux que nous ne puissions pas donner rien qu'n peu en toute gratuité sans rien en penser !!

personnellement je vois que Dieu me bénit chaque jour de 1000000 manières et en toute gratuité , c'est l'exemple a suivre !!

le Bonheur tiens a peu de chose ; le donner ainsi Jéus peut le Renouveler Éternellement ! :jesus:



Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2556
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret   Mer 01 Sep 2010, 20:33

Bon Petrum

tu as senti que ce type avait besoin réellement d'argent MAIS qu'en même temps il te mentait sur le montant ou la nature de sa dépense et ça t'a bloqué , je te comprend.

Il y avait une chose positive pour toi , c'était qu'on te demandait une aide qui pouvait être réelle et une chose négative c'est qu'on te prenait pour un idiot dans flair .
du coup , c'est l'atteinte à ton image qui t'a bloqué et qui je crois nous bloquerait tous un peu à beaucoup je crois . Embarassed

on est dans une société d'image et on aime pas être pris pour un C ...

Pour te racheter je te signale un site très chouette de Microcrédit où tu peux prêter au monde entier , avec 100 % de certitude de remboursement , et où tu aides vraiment les gens qui te le demandent en tout anonymat .
C'est l'inverse de ton problème : aucun gain d'image , tu es seul à savoir que tu as prété ,mais tu as 100% de certitude que tu as vraiment aidé des gens honnêtes .
chouette , non ? : www. kiva .org ;)
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la société entre en confilt avec nos valeurs : cas concret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Info] Entrer en contact avec son entité intérieure. (Par méditation.)
» relation entre deux variables
» conseils dans le dialogue entre epoux
» consultation privée / publique avec dr keller
» Être juste.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: