DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 11:24

Pour faire suite à mon sujet sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal, j'ouvre ce sujet sur le baptême qui nous fait entrer dans le Jardin d'Eden, rendu présent sur la terre, par et dans l'Eglise catholique.

L'homme, en entrant dans l'Eglise catholique, par le baptême, entre mystiquement dans le Jardin d'Eden où il retrouve le Père, le Fils et le St Esprit, Dieu Trinité, avec la Bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints.

Ce qui symbolise le mieux cette réalité invisible, mystique, ce sont nos églises dans lesquelles nous nous retrouvons pour la célébration de l'Eucharistie dominicale bien sûr, mais aussi pour toutes célébrations des sacrements, à commencer par le sacrement de baptême qui nous fait entrer mystiquement dans le Jardin d'Eden.

Regardez nos églises, du moins celles qui ont conservés les statues des saints. Toutes ces statues ne symbolisent-elle pas tous les saints qui sont au Paradis et qui nous entourent quand nous sommes à l'intérieur de l'Eglise ; l'évêque, le prêtre et le diacre ne symbolisent-il pas le Père, le Fils et le St Esprit qui nous accueillent et les enfants de choeurs, ne symbolisent pas tous les anges qui servent notre Dieu Père, Fils et St Esprit, lorsqu'ils préparent la table où Dieu nous invite pour nous nourrir, et de sa Parole et de son Pain de Vie, donnée dans l'Eucharistie ?

Oui, frères et soeurs, pas besoin d'attendre la mort pour entrer au Paradis, nous pouvons y entrer spirituellement, mystiquement, autant que nous voulons puisque dans chacun de nos villages, nos quartier, le Paradis est là, invisiblement présent, mais bien présent. Ce Paradis dans lequel nous pouvons entrer quand nous voulons, quand la porte reste ouverte bien évidement, pour aller nous confier aux saints où à Jésus présent dans le St Sacrement où à l'Esprit Saint ou le Père présent avec Lui.

C'est donc, à la porte de nos églises, le Jardin d'Eden présent sur la terre, que le Christ vient nous accueillir pour nous faire entrer pour recevoir ses sacrements ; pour nous faire passer le dimanche, un moment avec toute sa famille du Ciel. Le Paradis où nous retrouvons l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, et l'Arbre de la Vie., le Père et le Fils se donnant à nous pour fortifier notre Foi, pour nous purifier et nous sanctifier, refaire nos forces pour la semaine que nous passerons dans le monde où ils nous invitent à retourner pour sanctifier le monde en rendant témoignage, en faisant goûter à tous ceux qui sont dans le monde et qui ne connaissent pas encore Jésus, à la joie et le bonheur dans lequel nous met le pain et le vin nouveau partagés ensemble dans le Paradis, avec tous les saints et les anges.

Nous devrions ressortir de nos rassemblements, ivres de joie et de bonheur pour aller porter cette joie et ce bonheur à nos frères qui vivent dans la tristesse.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1375
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 11:41

C'est très joli ce que vous écrivez là.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 12:22

Pour moi,divorcé,excommunié donc,c'est rapé!

Mais mon Eden renouvelé est l'Esprit-Saint soufflant dans un échange de coeur ou d'esprit avec l'un d'entre vous ou quelque personne que ce soit.
C'est le goût et la valeur de la Parole

Voilà:je fais court!!!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 12:55

Enlui a écrit:
Pour moi,divorcé,excommunié donc,c'est rapé!

Mais mon Eden renouvelé est l'Esprit-Saint soufflant dans un échange de coeur ou d'esprit avec l'un d'entre vous ou quelque personne que ce soit.
C'est le goût et la valeur de la Parole

Voilà:je fais court!!!! sunny

Comment ça Shocked , ce n'est pas parce que vous êtes divorcé que vous êtes excommunié!
De même si vous n'êtes pas remarié vous pouvez même recevoir l'Eucharistie, non?

Voyez avec un prêtre.

De toute façon, l'Église doit ouvrir sa porte même à ceux qui ne peuvent recevoir l'Eucharistie, comme les divorcés remariés par exemple.

Voyez par exemple la spiritualité du publicain qu'Arnaud nous fait découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80259
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 13:15

Cher Petero,
De l'Eden, grâce au Christ, a été rétablie la CHARITE (possibilité d'une relation intime à Dieu).

Mais la paix et la joie (intérieurs et extérieurs) de l'époque ne nous seront pas rendus en ce monde. dieu a laissé la croix en ce monde, pour notre plus grand salut final.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 13:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Petero,
De l'Eden, grâce au Christ, a été rétablie la CHARITE (possibilité d'une relation intime à Dieu).

Mais la paix et la joie (intérieurs et extérieurs) de l'époque ne nous seront pas rendus en ce monde. dieu a laissé la croix en ce monde, pour notre plus grand salut final.

Cher Arnaud,

Mais quel rabat-joie vous faites Mr. Green

Ecoutez ce que dit votre Maître lorsqu'il s'adressa à son Père, dans sa prière sacerdotale :

"Mais maintenant je viens vers toi et je parle ainsi dans le monde, afin qu'ils aient en eux-mêmes ma joie complète. [Jean 17, 13)

Jésus voulait que ses Apôtres reçoivent sa joie complète. Pourquoi devrions-nous attendre le Paradis pour être remplis de cette joie complète ?

Vous me dites que Dieu a laissé la croix en ce monde. Et la résurrection, il ne l'a pas laissé ?

La Croix, effectivement, elle est en ce monde et on la porte chaque jour. La résurrection elle est au Paradis.

Quand on va à l'Eglise, Jésus nous fait entrer dans le Paradis pour que nous célébrions la Résurrection de son Fils, avec tous les saints et les anges.

Pourquoi les églises dans nos pays d'occident se sont vidés et que dans les pays d'Afrique elles sont pleines ?

Parce que dans nos églises, en France, on a oublié la résurrection de Jésus ; on a oublié que Jésus était ressuscité. Chaque dimanche, on invite les fidèles à venir célébrer l'enterrement de leur Seigneur. Mais bon sang, le Seigneur, il est ressuscité.

C'est pas parce que nous on souffre encore sur la terre qu'on doit oublier que notre Seigneur, Lui, il est ressuscité. Cette résurrection devrait faire notre joie, surtout quand chaque dimanche il nous invite à nous souvenir de sa résurrection. C'est le dimanche matin que Jésus est ressuscité. Jésus est mort le vendredi. On a transformé nos dimanches en vendredi saints.

Croyez-vous que les premiers chrétiens étaient triste quand ils ont fait mémoire de la résurrection du Seigneur ?

Les Apôtres, lorsqu'ils annonçaient la résurrection du Seigneur, guérissant les malades, ils semaient la joie : "Après bien de l'agitation et une discussion assez vive engagée avec eux par Paul et Barnabé, il fut décidé que Paul, Barnabé et quelques autres des leurs monteraient à Jérusalem auprès des apôtres et des anciens pour traiter de ce litige. Eux donc, après avoir été escortés par l'Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causaient une grande joie à tous les frères. (Actes 15, 2-3)

"Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région. Mais les Juifs montèrent la tête aux dames de condition qui adoraient Dieu ainsi qu'aux notables de la ville; ils suscitèrent de la sorte une persécution contre Paul et Barnabé et les chassèrent de leur territoire. 13 51 Ceux-ci, secouant contre eux la poussière de leurs pieds, se rendirent à Iconium. 3 52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et de l'Esprit Saint. (Actes 13, 49-52)

Voici les consignes que donnait St Paul :

"Mais, pourvus de dons différents selon la grâce qui nous a été donnée, si c'est le don de prophétie, exerçons-le en proportion de notre foi; si c'est le service, en servant; l'enseignement, en enseignant; l'exhortation, en exhortant. Que celui qui donne le fasse sans calcul; celui qui préside, avec diligence; celui qui exerce la miséricorde, en rayonnant de joie. Que votre charité soit sans feinte, détestant le mal, solidement attachés au bien; que l'amour fraternel vous lie d'affection entre vous, chacun regardant les autres comme plus méritants, d'un zèle sans nonchalance, dans la ferveur de l'esprit, au service du Seigneur, avec la joie de l'espérance, constants dans la tribulation, assidus à la prière, prenant part aux besoins des saints, avides de donner l'hospitalité. (Romains 12, 6-13)

La Charité n'empêche pas la joie, comme l'annonce St Paul.

Petero



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 13:57

Bonjour,

On m'a toujours dis que le Royaume de Dieu commence dès maintenant sur terre de "façon spirituelle" suite à la résurrection et la pentecôte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 14:02

Enlui a écrit:
Pour moi,divorcé,excommunié donc,c'est rapé!

Mais mon Eden renouvelé est l'Esprit-Saint soufflant dans un échange de coeur ou d'esprit avec l'un d'entre vous ou quelque personne que ce soit.
C'est le goût et la valeur de la Parole

Voilà:je fais court!!!! sunny

Cher Enlui,

Pourquoi c'est râpé ? Au contraire ! La Porte de l'Eglise vous est grande ouvert, elle est ouverte à tous les pécheurs qui cherche du réconfort auprès de Notre Seigneur, de sa Bienheure Mère, des saints, des anges et du curé ou des diacres de la paroisse où de tous leurs frères qu'ils retrouvent dans le Paradis.

Elle est ouvert aussi à tous ceux qui veulent plus que du réconfort, qui veulent changer de vie et qui ne s'en sentent pas la force, mais qui compte sur le secours de cette famille précieuse que le Seigneur leur a donné. A ceux qui sont prêt à faire l'effort de renoncer à leurs péchés, mais qui ont besoin d'être soutenus par la grâce. Le Seigneur est là, qui les attends, dans les prêtres pour écouter ce qu'ils ont à lui confier, bien qu'il sait déjà puisqu'il lit dans les coeurs. Mais il attends que le pécheur vienne à lui et lui ouvre son coeur.

Le pécheur qui ne fait que lui parler de ses péchés, ne lui ouvre pas son coeur. On ouvre son coeur à Jésus quand on vient le voir dans le prêtre pour recevoir la grâce de son pardon, la grâce de la réconciliation ; quand par le prêtre, Jésus peut, après nous avoir écouté, nous consolé si besoin est, nous réconforter, nous conseiller. C'est là le travail que Notre Seigneur a confié à ses ministres les prêtres. Le prêtre n'est pas là pour condamner mais pour encourager, pour remettre dans l'espérance, pour nous redonner envie de nous aimer comme Jésus nous aime.

Jésus ne refuse pas de donner son Pain de Vie au pécheur pour refaire ses forces, si celui-ci est allé lui montrer, dans la confession, combien il regrettait ses fautes et surtout combien il comptait sur sa grâce.

L'Eglise c'est le Paradis, et dans l'entrée du Paradis, il y a le purgatoire où tous les pécheurs peuvent venir sur terre, pour trouver le réconfort et la grâce de la Réconciliation qui leur seront nécessaire pour avanver sur le difficile et rude chemin de la sainteté.

Tu n'es donc pas exclu cher Enlui, d'autant plus, comme nous l'a rappelé notre frère Louis74, si vous ne vous êtes par remarié et que vous avez été fidèle à votre épouse qui pour Jésus est encore votre épouse qu'il vous demande d'aimer de tout votre coeur, en offrant toutes les souffrances que vous cause ce divorce, pour réparer son péché.

Jésus aime quand on offre les souffrances que nous causent ceux que nous aimons, pour réparer leurs péchés. C'est le signe que nous les aimons beaucoup, malgré le mal qu'ils nous font. Nous imitons en cela, Jésus qui sur la Croix nous a aimé jusqu'au bout, malgré tout le mal qu'on lui faisait, offrant ses souffrances pour notre salut.

Tu es le bienvenu dans l'Eglise de notre Seigneur, Enlui, tu peux me croire.

Maintenant, si tu es divorcé et n'a pas su rester fidèle à celle que le Seigneur t'a donné comme épouse, tu es le bien venu quand même dans le purgatoire. Mais si toi tu ne fais rien pour réparer cette situation, si tu restes infidèle en continuant à vivre avec une autre femme que ton épouse où si tu te marie civilement avec elle, alors le Seigneur ne pourra malheureusement pas faire grand chose pour toi. Il ne peut pas faire grand chose pour celui qui refuse de se convertir, de tourner le dos à son péché.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 14:04

Oui oui,nous sommes accueillis.

Maintenant pour le sujet de la possibilité de recevoir l'eucharistie,je laisserai un plus compétent que moi pour répondre,mais je crois bien que c'est vrai,
mais cela avait été fait lors de mon témoignage que je pense poignant.....
(j'indique le lien et j'en copie l'ouverture)

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/divorces-remaries-qui-en-parle-t7697.htm?highlight=divorc%e9s

De ce drame qu'est le/la divorcé/e

Interdit du pain et du vin.
Interdit de communion.
____________________

Oh Seigneur!
déjà ma vie s'est écroulée !!!

Je vacille et j'ai besoin de réconfort

Cette union terrestre avec mon conjoint que je voulais mener au ciel
d'un coup est soufflée!

Voici que mon conjoint me demande le divorce !!!!

Viens à moi!
Réponds moi toi le prince des grâces!

Je vais être seul,seul,seul!
Tu comprends cela n'est-ce pas douceur de coeur?

____________________________________________________________

Certainement que toi tu m' entends ,ma veine d'amour, et mon créateur, mais voici:

ton église me refuse la sainte communion!

Mourir,oui mourir!

Oh ! oui plonger dans l'effrayante mer noire, pour atteindre tes bras

Car toi tu as vu le pauvre et tu as connu la morsure mortelle

Car tu sais que tout cela je ne l'ai pas voulu

Suis-je coupable devant l'Eternel si mon conjoint veut se séparer, et que les lois du monde lui en donne l'autorisation!!!,

Une séparation qu'alors l'église reconnait et ipso facto me range dans la catégorie des excommuniés?

Et maintenant que je suis désespéré et pantelant j'aurai besoin d'un appui ,d'une force,c'est donc bien maintenant que j'entends ma propre Mère me dire :désormais tu ne manges plus....!

_______________

Mon paradis sur terre c'est ta réponse préoccupée,Louis,par exemple,ton attention gentille à mon endroit et ma perception de ta qualité (tout bien vient de Dieu....)

Je pense à 2 Cor 1 "12. Ce qui fait notre fierté, c'est ce témoignage de notre conscience que nous nous sommes comportés dans le monde, et plus particulièrement à votre égard, avec la sainteté et la pureté qui viennent de Dieu, non pas avec une sagesse charnelle, mais bien avec la grâce de Dieu."

Bon j'arrête là Very Happy

__

au fait je suis remarié......!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80259
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 15:47

[quote]
petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Petero,
De l'Eden, grâce au Christ, a été rétablie la CHARITE (possibilité d'une relation intime à Dieu).

Mais la paix et la joie (intérieurs et extérieurs) de l'époque ne nous seront pas rendus en ce monde. dieu a laissé la croix en ce monde, pour notre plus grand salut final.

Cher Arnaud,

Mais quel rabat-joie vous faites Mr. Green

Ecoutez ce que dit votre Maître lorsqu'il s'adressa à son Père, dans sa prière sacerdotale :

"Mais maintenant je viens vers toi et je parle ainsi dans le monde, afin qu'ils aient en eux-mêmes ma joie complète. [Jean 17, 13)

Oui oui ! Mais pour le moment avec des persécutions et des caries Mr.Red

Bref, on n'est pas en Eden (sauf par le tréfonds de l'âme).


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 19:35

Enlui a écrit:
De ce drame qu'est le/la divorcé/e

Interdit du pain et du vin.
Interdit de communion.

au fait je suis remarié......!

Alors tu n'es pas honnête en écrivant : "de ce drame qu'est le divorcé ... interdit du pain".

Tu aurais du préciser : "qu'est le divorcé remarié."

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1375
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 20:56

@Petero,
Vous dîtes de très belles choses (les autres intervenants également), vous avez complètement raison de nous rappeler que la Charité n'empêche pas la joie.

Concernant le divorce (je connais rien aux lois de l'Eglise), je parle avec mon bon sens (qui peut être du mauvais sens), je trouve qu'un divorcé ne doit pas être écarté de la communion. Je trouve que c'est trop grave comme forme de punition dans la plupart des cas qui concernent les personnes attirées par l'Eucharistie qui ne peuvent être des crétins hors normes.

Au contraire, un divorcé qui a été plaqué par son épouse, n'y peut rien, il est victime, et dans sa situation, eh bien, il a plus de temps à consacrer......à l'oraison, à la messe, plutôt qu'à une femme. L'écarter de la communion, c'est lui infliger une nouvelle peine, je trouve ça dur.

Bon après le divorcé qui a plaqué sa femme d'une manière moche, en lui bousillant sa vie, pensant qu'à lui, oubliant même ses enfants, ne pensant qu'à son plaisir pour aller avec sa jeune et sexy secrétaire, ça c'est autre chose, mais celui là, ça m'étonnerait qu'il s'inquiète de son âme.

Je veux dire que ça veut pas dire grand chose d'être divorcé, je donne des extrêmes, comme au milieu, parfois une séparation est préférable si les deux sont malheureux. Parfois on s'aperçoit que des séparations sont des échecs, souvent, certes, mais on s'aperçoit aussi que parfois les séparations sont des réussites pour les deux, voir même pour les enfants. Un divorce parfois inévitable, bien géré, peut être une bonne solution pour tous.

Je ne veux pas me faire l'avocat du diable ou du divorcé ! mais il faut dédramatiser cette affaire et bien sur l'éviter si possible, mais nous vivons dans une société ou nous ne contrôlons pas grand chose. Nous ne vivons pas dans la même société que nos parents, et encore moins que les arrières, etc.. etc..

Pour dire enfin, à mon avis, cette affaire doit être jugé par le divorcé lui même dans sa conscience, et son prêtre qui le confesse, c'est à eux deux de voir comment arranger ça, de faire en sorte que tous y trouvent la juste position.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 22:26

petero a écrit:


Nous devrions ressortir de nos rassemblements, ivres de joie et de bonheur pour aller porter cette joie et ce bonheur à nos frères qui vivent dans la tristesse.

Petero

:beret:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 22:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui oui ! Mais pour le moment avec des persécutions et des caries Mr.Red

Bref, on n'est pas en Eden (sauf par le tréfonds de l'âme).


Arnaud,

Vous lisez tranquillement mes messages où vous les survolez !!

Où ais-je dit que la terre était le jardin d'Eden ?

C'est l'Eglise qui rend présent l'Eden. Dans l'Eglise nous devrions trouver l'ambiance qu'il y a au Paradis et dont les premières communautés chrétiennes étaient remplies. Le dimanche, à l'Eglise, on devrait se retrouver dans la joie, l'amour, autour de notre Seigneur, en laissant à la porte du Paradis où nous venons passer 1 heure, tous nos soucis que nous devrions déposer dans une corbeille qui sera présenté en offrande au Seigneur.

C'est cela que je veux dire. L'Eglise devrait être un lieu où l'on ne retrouve pas l'ambiance du monde ; un lieu où l'on retrouve l'ambiance du Paradis, la joie, la fraternité, l'amour, le service, etc ....

Chaque dimanche devrait être un jour de fête et pas un jour de deuil, comme on le voit trop souvent. Mon fils ne pratique plus, car m'a-t-il dit, il a l'impression d'assister à des obsèques ; et il a raison. Nos communautés, le dimanche à la messe, ne sont pas joyeuse de la résurrection de Jésus ; de Jésus qui vient les visiter et des frères et soeurs qu'elle rencontre et avec lesquelle elles devraient passer un bon moment.

Je sais que lorqu'on retourne dans le monde, on retourne en enfer, pour certain, surtout en ce moment. C'est pour éclairer les ténèbres dans lesquelles se trouvent le monde, que nous devrions repartir dans le monde, les yeux plein de lumière du Ciel ; le coeur plein de l'Amour du Ciel ; et nos rires pleins des rires du Ciel. Nous devrions êtres des semeurs de Joie, d'Amour, de Paix, d'espérance et que faisons-nous ? Nous nous lamentons sur nous-même et sur le monde.

Si nos églises se sont vidées, c'est parce qu'on n'y célèbraient plus la résurrection de Jésus autour d'une table de fête avec tous nos frères en compagnie des saints et des anges ; et c'est parce que nous avons remplacé la vaisselle du Ciel, par de la vaisselle ordinaire. Les fidèles n'ont plus l'impression de venir voir Jésus au Ciel quand ils viennent à la messe ; car ce qu'on leur donne à vivre ne sort plus de l'ordinaire.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Sam 28 Aoû 2010, 22:55

Atomic a écrit:
@Petero,
Vous dîtes de très belles choses (les autres intervenants également), vous avez complètement raison de nous rappeler que la Charité n'empêche pas la joie.

Concernant le divorce (je connais rien aux lois de l'Eglise), je parle avec mon bon sens (qui peut être du mauvais sens), je trouve qu'un divorcé ne doit pas être écarté de la communion. Je trouve que c'est trop grave comme forme de punition dans la plupart des cas qui concernent les personnes attirées par l'Eucharistie qui ne peuvent être des crétins hors normes.

Cher Enlui,

Je ne comprends vraiment pas. Dans tout votre message, vous parlez encore "de divorcé", alors que vous nous avez dit que vous étiez "divorcé remarié". Vous ne parlez donc pas pour vous ?

Je le répète, un divorcé non remarié, ne s'est pas excommunié. Il n'est pas écarté de la communion.

Enlui a écrit:
Au contraire, un divorcé qui a été plaqué par son épouse, n'y peut rien, il est victime, et dans sa situation, eh bien, il a plus de temps à consacrer......à l'oraison, à la messe, plutôt qu'à une femme. L'écarter de la communion, c'est lui infliger une nouvelle peine, je trouve ça dur.

Vous avez raison, un divorcé plaqué est victime. Et je vous le répète une nouvelle fois, il n'est pas écarté de la communion. Vous n'avez pas le droit de dire cela, car c'est faux. Un divorcé peut approcher de la communion, surtout quand c'est son époux ou épouse qui l'a plaqué et que c'est très dure à vivre. La communion et la prière lui seront d'un grand secours pour supporter cette épreuve.

Enlui a écrit:
Bon après le divorcé qui a plaqué sa femme d'une manière moche, en lui bousillant sa vie, pensant qu'à lui, oubliant même ses enfants, ne pensant qu'à son plaisir pour aller avec sa jeune et sexy secrétaire, ça c'est autre chose, mais celui là, ça m'étonnerait qu'il s'inquiète de son âme.

C'est à nous de nous en inquiéter pour lui, en priant pour le salut de son âme et pour qu'il revienne surtout vers son épouse.

Enlui a écrit:
Je veux dire que ça veut pas dire grand chose d'être divorcé, je donne des extrêmes, comme au milieu, parfois une séparation est préférable si les deux sont malheureux.

Le problème, c'est que les époux, après s'être marié à l'Eglise, avoir demandé au Seigneur Jésus de les rejoindre dans leur Amour en fortifiant leur Amour dans son Esprit Saint, ils oublient le Seigneur et il vient le voir quand c'est trop tard. Sont-ils venus voir Jésus quand ils ont commencés à avoir des problèmes dans leur couple ? Se sont-il fait aider par un prêtre ? Ont-il reçu régulièrement la communion après s'être marié. Ils n'ont rien fait pour que Jésus fortifie leur amour ; pour que Jésus les aident à se réconcilier, en venant eux-même se réconcilier avec Lui dans le sacrement de réconciliation. Et après ils viennent pleurer à ses pieds.

Jésus ne les rejette pas, il les accueille et va les soutenirs, s'ils restent fidèles à leur compagnon qui les a quitté. Et comme je l'ai dit, ils peuvent offrir comme un bouquet de rose avec des épines, leur souffrance à Jésus pour le salut de l'âme de leur épouse.

Par contre, si vous vous remariez, vous devez savoir que vous serez exclu de la communion et c'est le devoir des curés qui connaissent des divorcés, de leur rappeler cela pour éviter des douleurs supplémentaires. Celui qui sait qu'il sera exclu de la communion s'il se remarie, devra prendre ses responsabilité. S'il sait qu'il ne pourra pas se remarier et choisi de ne pas rester fidèle, il assumera son acte et il ne faudra pas qu'il vienne se plaindre après, ou critiquer l'Eglise qui interdirait aux divorcés remariés de communier.

L'Eglise n'interdit pas, elle prend acte de l'excommunication dans laquelle le divorcé se place consciemment en se remariant. Et pour ne pas qu'il communie en état de péché, puisqu'il décide de commettre ce péché, elle lui demande de ne plus venir communier jusqu'à ce qu'il revoie sa position et se convertisse.

Enlui a écrit:
Parfois on s'aperçoit que des séparations sont des échecs, souvent, certes, mais on s'aperçoit aussi que parfois les séparations sont des réussites pour les deux, voir même pour les enfants. Un divorce parfois inévitable, bien géré, peut être une bonne solution pour tous.

L'Eglise n'est pas contre la séparation et elle encourage dans certaines situations, notamment en cas de violences conjugales. Par contre, s'il n'y a pas de violence, elle demande aux époux de tout tenter, avec l'aide des sacrements, l'aide de notre Seigneur, pour réparer ce qui est cassé dans leur couple.

Enlui a écrit:
Je ne veux pas me faire l'avocat du diable ou du divorcé ! mais il faut dédramatiser cette affaire et bien sur l'éviter si possible, mais nous vivons dans une société ou nous ne contrôlons pas grand chose. Nous ne vivons pas dans la même société que nos parents, et encore moins que les arrières, etc.. etc..

Le disciple du Christ doit faire passer la volonté du Christ, de Dieu, avant sa volonté. Ors la volonté de Dieu, c'est qu'on ne divorce pas, et quand on est divorcé, qu'on ne se remarie pas. Dieu qui n'est certainement pas contre la séparation.

Enlui a écrit:
Pour dire enfin, à mon avis, cette affaire doit être jugé par le divorcé lui même dans sa conscience, et son prêtre qui le confesse, c'est à eux deux de voir comment arranger ça, de faire en sorte que tous y trouvent la juste position.

Le divorcé remarié, puisque c'est ton cas, peut venir à l'Eglise et communier par intention. Il peut confier au Seigneur sa souffrance de ne pas pouvoir communier, en reconnaissant qu'en s'étant remarié, c'est lui qui s'est privé de la communion. Il peut demander pardon à Jésus et lui demander de venir le visiter d'une autre manière que par son pain et il vous exaucera, il vous consolera si vous êtes malheureux. Mais il ne pourra le faire que si vous êtes vrai avec lui et cela il le sait, car il lit dans votre coeur.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 00:08

Je ne pense pas que le paradis sur terre existe.
Nous pouvons parfois, descendre dans le jardin de notre âme, où nous pouvons entendre le pas de notre Dieu, y recevoir une parole, une vision, nous invitant, lorsque nous remontons, à prendre la Croix de notre Seigneur et en vivre.
Cela s'appelle l'oraison.

L'Eglise, est surtout une famille d'où nous recevons "Nourriture" spirituelle, qui permet de vivre en ce monde en nous attachant à la croix de notre Seigneur avec LUI. Cette croix est l'objet de notre bonheur, de notre joie, pas dans ce monde, mais dans l'autre.

On peut considérer que la croix des divorcés, peut s'unir tout autant à la Croix de notre Seigneur. J'ai pu voir chez un couple divorcé et remarié un Amour manifesté et présent de notre Dieu. Leur coeur était converti en l'Amour, de par l'amour que ce couple se manifestait, au-delà des sacrements : par leur vie de prières et d'une rencontre intérieure avec notre Dieu dans l'oraison.

Mon frère Petero, je ne te rejoins pas tout-à-fait, même si cela est très beau , dans ce que tu dis. flower

Enlui, petit sel, :bisou:


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Dim 29 Aoû 2010, 01:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 00:23

Je suis convaincu que le paradis sur terre existe et c'est exactement ce que Petero nous démontre !Quand nous sommes dans une église nous sommes au paradis de façon allégorique mais pas seulement...l'église est le paradis sur terre...peut-être "métaphorique" mais réellement un paradis...de façon intellectuelle tous les "éléments sont la" pour nous en convaicre...il ne reste plus que le coeur à persuader et séduire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 00:33

Alexis232 a écrit:
Je suis convaincu que le paradis sur terre existe et c'est exactement ce que Petero nous démontre !Quand nous sommes dans une église nous sommes au paradis de façon allégorique mais pas seulement...l'église est le paradis sur terre...peut-être "métaphorique" mais réellement un paradis...de façon intellectuelle tous les "éléments sont la" pour nous en convaicre...il ne reste plus que le coeur à persuader et séduire Very Happy

Je vais prendre mon lit de camp, et m'y installer ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 00:38

Arc-en-Ciel a écrit:
Alexis232 a écrit:
Je suis convaincu que le paradis sur terre existe et c'est exactement ce que Petero nous démontre !Quand nous sommes dans une église nous sommes au paradis de façon allégorique mais pas seulement...l'église est le paradis sur terre...peut-être "métaphorique" mais réellement un paradis...de façon intellectuelle tous les "éléments sont la" pour nous en convaicre...il ne reste plus que le coeur à persuader et séduire Very Happy

Je vais prendre mon lit de camp, et m'y installer ;)

lol! une tente et quelques piquets...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3928
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 00:52

Même plus besoin aujourd'hui de piquets pour planter sa tente, une croix suffit Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 01:17

Personnellement " avant" je pensais seulement à ma belle voitures et les filles les plus belles Very Happy Je me suis vite rendu compte que cela ne me satisfaisait pas!
Après ça Dieu m'a donné ce trésor que j'appel la CERTITUDE ou la foi.
Depuis je suis bien plus heureux !
En juin Je suis allé sur Paris pendant dix jours pour des raisons professionnelles...j'ai visité toutes les églises les plus "majestueuses" de Paris et la j'ai compris que Le Paradis sur terre existe!
C'est l'église ! Vraiment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 01:24

petero a écrit:
Atomic a écrit:
@Petero,
Vous dîtes de très belles choses (les autres intervenants également), vous avez complètement raison de nous rappeler que la Charité n'empêche pas la joie.

Concernant le divorce (je connais rien aux lois de l'Eglise), je parle avec mon bon sens (qui peut être du mauvais sens), je trouve qu'un divorcé ne doit pas être écarté de la communion. Je trouve que c'est trop grave comme forme de punition dans la plupart des cas qui concernent les personnes attirées par l'Eucharistie qui ne peuvent être des crétins hors normes.

Cher Enlui,

Je ne comprends vraiment pas. Dans tout votre message, vous parlez encore "de divorcé", alors que vous nous avez dit que vous étiez "divorcé remarié". Vous ne parlez donc pas pour vous ?

Je le répète, un divorcé non remarié, ne s'est pas excommunié. Il n'est pas écarté de la communion.

Enlui a écrit:
Au contraire, un divorcé qui a été plaqué par son épouse, n'y peut rien, il est victime, et dans sa situation, eh bien, il a plus de temps à consacrer......à l'oraison, à la messe, plutôt qu'à une femme. L'écarter de la communion, c'est lui infliger une nouvelle peine, je trouve ça dur.

Vous avez raison, un divorcé plaqué est victime. Et je vous le répète une nouvelle fois, il n'est pas écarté de la communion. Vous n'avez pas le droit de dire cela, car c'est faux. Un divorcé peut approcher de la communion, surtout quand c'est son époux ou épouse qui l'a plaqué et que c'est très dure à vivre. La communion et la prière lui seront d'un grand secours pour supporter cette épreuve.

Enlui a écrit:
Bon après le divorcé qui a plaqué sa femme d'une manière moche, en lui bousillant sa vie, pensant qu'à lui, oubliant même ses enfants, ne pensant qu'à son plaisir pour aller avec sa jeune et sexy secrétaire, ça c'est autre chose, mais celui là, ça m'étonnerait qu'il s'inquiète de son âme.

C'est à nous de nous en inquiéter pour lui, en priant pour le salut de son âme et pour qu'il revienne surtout vers son épouse.

Enlui a écrit:
Je veux dire que ça veut pas dire grand chose d'être divorcé, je donne des extrêmes, comme au milieu, parfois une séparation est préférable si les deux sont malheureux.

Le problème, c'est que les époux, après s'être marié à l'Eglise, avoir demandé au Seigneur Jésus de les rejoindre dans leur Amour en fortifiant leur Amour dans son Esprit Saint, ils oublient le Seigneur et il vient le voir quand c'est trop tard. Sont-ils venus voir Jésus quand ils ont commencés à avoir des problèmes dans leur couple ? Se sont-il fait aider par un prêtre ? Ont-il reçu régulièrement la communion après s'être marié. Ils n'ont rien fait pour que Jésus fortifie leur amour ; pour que Jésus les aident à se réconcilier, en venant eux-même se réconcilier avec Lui dans le sacrement de réconciliation. Et après ils viennent pleurer à ses pieds.

Jésus ne les rejette pas, il les accueille et va les soutenirs, s'ils restent fidèles à leur compagnon qui les a quitté. Et comme je l'ai dit, ils peuvent offrir comme un bouquet de rose avec des épines, leur souffrance à Jésus pour le salut de l'âme de leur épouse.

Par contre, si vous vous remariez, vous devez savoir que vous serez exclu de la communion et c'est le devoir des curés qui connaissent des divorcés, de leur rappeler cela pour éviter des douleurs supplémentaires. Celui qui sait qu'il sera exclu de la communion s'il se remarie, devra prendre ses responsabilité. S'il sait qu'il ne pourra pas se remarier et choisi de ne pas rester fidèle, il assumera son acte et il ne faudra pas qu'il vienne se plaindre après, ou critiquer l'Eglise qui interdirait aux divorcés remariés de communier.

L'Eglise n'interdit pas, elle prend acte de l'excommunication dans laquelle le divorcé se place consciemment en se remariant. Et pour ne pas qu'il communie en état de péché, puisqu'il décide de commettre ce péché, elle lui demande de ne plus venir communier jusqu'à ce qu'il revoie sa position et se convertisse.

Enlui a écrit:
Parfois on s'aperçoit que des séparations sont des échecs, souvent, certes, mais on s'aperçoit aussi que parfois les séparations sont des réussites pour les deux, voir même pour les enfants. Un divorce parfois inévitable, bien géré, peut être une bonne solution pour tous.

L'Eglise n'est pas contre la séparation et elle encourage dans certaines situations, notamment en cas de violences conjugales. Par contre, s'il n'y a pas de violence, elle demande aux époux de tout tenter, avec l'aide des sacrements, l'aide de notre Seigneur, pour réparer ce qui est cassé dans leur couple.

Enlui a écrit:
Je ne veux pas me faire l'avocat du diable ou du divorcé ! mais il faut dédramatiser cette affaire et bien sur l'éviter si possible, mais nous vivons dans une société ou nous ne contrôlons pas grand chose. Nous ne vivons pas dans la même société que nos parents, et encore moins que les arrières, etc.. etc..

Le disciple du Christ doit faire passer la volonté du Christ, de Dieu, avant sa volonté. Ors la volonté de Dieu, c'est qu'on ne divorce pas, et quand on est divorcé, qu'on ne se remarie pas. Dieu qui n'est certainement pas contre la séparation.

Enlui a écrit:
Pour dire enfin, à mon avis, cette affaire doit être jugé par le divorcé lui même dans sa conscience, et son prêtre qui le confesse, c'est à eux deux de voir comment arranger ça, de faire en sorte que tous y trouvent la juste position.

Le divorcé remarié, puisque c'est ton cas, peut venir à l'Eglise et communier par intention. Il peut confier au Seigneur sa souffrance de ne pas pouvoir communier, en reconnaissant qu'en s'étant remarié, c'est lui qui s'est privé de la communion. Il peut demander pardon à Jésus et lui demander de venir le visiter d'une autre manière que par son pain et il vous exaucera, il vous consolera si vous êtes malheureux. Mais il ne pourra le faire que si vous êtes vrai avec lui et cela il le sait, car il lit dans votre coeur.

Petero

A vrai dire je croyais vraiment alors que d'être divorcé suffisait à être exclu de la communion.Je ne savais pas que cela s'appliquait aux remariés.

Incidemment,je souligne que celui qui ne se remarie pas et batifole est admis à la communion:il n'a qu'à aller se confesser....

___________________

Pour toutes les phrases que tu m'attribues dans ton post,tu me diras où et quand je les ai écrites!!!! ....

bon,laisse tomber,je vais passer en revue tout le fil et vérifier moi-même préalablement.

Salut Petero Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 01:35

Bon je suis allé vérifier sur le fil:http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/divorces-remaries-qui-en-parle-t7697.htm?highlight=divorc%E9s

et je n'ai rien dit de tout ça.Avons-nous la berlue ?!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 08:01

Enlui a écrit:

Incidemment,je souligne que celui qui ne se remarie pas et batifole est admis à la communion:il n'a qu'à aller se confesser....

___________________

On peut même aller plus loin, être marié sans être divorcé, batifoler, toujours admis à la communion: on n'a qu'a aller se confesser.

Non, car la confession n'est pas valable dans ce cas car pour que la confession soit valable, il faut une sincère volonté de contrition et une ferme volonté d'éviter de pécher à l'avenir.
Si quelqu'un va se confesser le samedi, reçoit la communion le dimanche, et ensuite sait pertinent qu'il va "batifoler dans les jours( semaines ou mois) suivants, il commet un péché grave, voir mortel, contre le Saint Sacrement.

Le sacrement de réconciliation n'est pas une autorisation à faire ce que l'on veut mais un engagement à vivre selon la volonté de Dieu.

N'oubliez pas que même si vous etes divorcé (loi des hommes), vous etes toujours unie à votre femme par le sacrement du mariage, vous devez lui etre fidèle, ce qui veut dire abstinence sexuelle sinon pas de Communion.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80259
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 08:17

Citation :
Non, car la confession n'est pas valable dans ce cas car pour que la confession soit valable, il faut une sincère volonté de contrition et une ferme volonté d'éviter de pécher à l'avenir.

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 08:17

petero a écrit:
Pour faire suite à mon sujet sur l'arbre de la connaissance du bien et du mal, j'ouvre ce sujet sur le baptême qui nous fait entrer dans le Jardin d'Eden, rendu présent sur la terre, par et dans l'Eglise catholique.

L'homme, en entrant dans l'Eglise catholique, par le baptême, entre mystiquement dans le Jardin d'Eden où il retrouve le Père, le Fils et le St Esprit, Dieu Trinité, avec la Bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints.

Ce qui symbolise le mieux cette réalité invisible, mystique, ce sont nos églises dans lesquelles nous nous retrouvons pour la célébration de l'Eucharistie dominicale bien sûr, mais aussi pour toutes célébrations des sacrements, à commencer par le sacrement de baptême qui nous fait entrer mystiquement dans le Jardin d'Eden.

Regardez nos églises, du moins celles qui ont conservés les statues des saints. Toutes ces statues ne symbolisent-elle pas tous les saints qui sont au Paradis et qui nous entourent quand nous sommes à l'intérieur de l'Eglise ; l'évêque, le prêtre et le diacre ne symbolisent-il pas le Père, le Fils et le St Esprit qui nous accueillent et les enfants de choeurs, ne symbolisent pas tous les anges qui servent notre Dieu Père, Fils et St Esprit, lorsqu'ils préparent la table où Dieu nous invite pour nous nourrir, et de sa Parole et de son Pain de Vie, donnée dans l'Eucharistie ?

Oui, frères et soeurs, pas besoin d'attendre la mort pour entrer au Paradis, nous pouvons y entrer spirituellement, mystiquement, autant que nous voulons puisque dans chacun de nos villages, nos quartier, le Paradis est là, invisiblement présent, mais bien présent. Ce Paradis dans lequel nous pouvons entrer quand nous voulons, quand la porte reste ouverte bien évidement, pour aller nous confier aux saints où à Jésus présent dans le St Sacrement où à l'Esprit Saint ou le Père présent avec Lui.

C'est donc, à la porte de nos églises, le Jardin d'Eden présent sur la terre, que le Christ vient nous accueillir pour nous faire entrer pour recevoir ses sacrements ; pour nous faire passer le dimanche, un moment avec toute sa famille du Ciel. Le Paradis où nous retrouvons l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, et l'Arbre de la Vie., le Père et le Fils se donnant à nous pour fortifier notre Foi, pour nous purifier et nous sanctifier, refaire nos forces pour la semaine que nous passerons dans le monde où ils nous invitent à retourner pour sanctifier le monde en rendant témoignage, en faisant goûter à tous ceux qui sont dans le monde et qui ne connaissent pas encore Jésus, à la joie et le bonheur dans lequel nous met le pain et le vin nouveau partagés ensemble dans le Paradis, avec tous les saints et les anges.

Nous devrions ressortir de nos rassemblements, ivres de joie et de bonheur pour aller porter cette joie et ce bonheur à nos frères qui vivent dans la tristesse.

Petero
Tu as tout à fait raison , j'aime vraiment ce que tu as écrit et c'est vraiment juste. Dans son livre "Jesus de Nazareth" Benoit XVI ecrit dans un chapitre dédié au "le royaume "que le message centrale de l'evangile "c'est que le royaume de Dieu est proche".Il commence par nous expliquer que l'expression royaume de Dieu ou regner apparait 122 fois dans le NT et ensuite il continue en répondant au theologien catholique Alfred Loisy qui a ecrit " Jésus annonçait le royaume, et c'est l'Église qui est venue" .Il montre de façon claire et précis comme lui seul sait le faire qu'il n'y a aucune opposition entre le royaume de Dieu que Jesus annonçait qui en réalité n'est rien d'autre que lui - même et l'Église .Si je devais rectifier quelque chose à ton intuition je dirais seulement que c'est par la foi et uniquement par la foi dans les mystères de l'Église que nous vivons dés sur terre la réalité de l'Eden. Par exemple j'aime penser que lorsque j'adore Jésus eucharistie , je fais même acte que les anges qui adore la Trinité au ciel mais la différence c'est que moi je le fais par la foi contrairement à eux ( sans oublier que le summum de l' adoration divine est d'avoir un coeur pur .)

Et je trouve que tu as encore raison lorsque tu dis :"Ce qui symbolise le mieux cette réalité invisible, mystique, ce sont nos églises dans lesquelles nous nous retrouvons pour la célébration de l'Eucharistie dominicale" car cela me rappelle le témoignage mystique d'une femme bolivienne sur la messe que j'avais eu la chance de lire .Je n'ai pas étudié la véracité de ce témoignage mais ce qui est sûr c'est que son témoignage est tres plausible et qu'il montre justement la réalité mystique de la messe qui en effet d'après ce témoignage ressemble comme deux goute d'eau à ce qu'on peut imagine du paradis .Je t'invite à le lire et tu vera la justesse de ton intuition Cf ici
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 19:16

Tu as raison Louis.
Sache cependant que beaucoup souffrent beaucoup de leurs vices et s'en repentent avec sincérité mais y retombent sans fin (je ne dis pas sans frein)

Je ne voulais pas parler des pernicieux.Mais celui qui batifole peut-être quelqu'un qui en souffre profondement.

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre   Dim 29 Aoû 2010, 21:25

Enlui a écrit:
Incidemment,je souligne que celui qui ne se remarie pas et batifole est admis à la communion:il n'a qu'à aller se confesser....

Enlui,

Le Seigneur lit dans les coeurs. La communion chez quelqu'un qui n'est pas sincère, qui se confesserait uniquement pour recevoir la communion, alors que par derrière il mènerait une vie de péché, elle ne porte aucun fruit. Celui là, disait St Paul, mange sa propre condamnation.

Quand on distribue la communion aux personnes qui viennent à nous en procession, on ne leur demande pas si elles sont en état de communier. C'est à chacun, en conscience devant le Seigneur, d'être vrai ; car on peut tromper le prêtre, on ne trompe pas le Seigneur qui connaît nos vies et nos pensées.

Il existe des divorcés remariés qui vont communier dans des paroisses où ils ne sont pas connus. Là encore, le Seigneur lui, les connaît. Attention, la communion n'est pas un du ; c'est un don pour notre sanctification. Ors notre sanctification, l'Esprit ne peut la réaliser que si de notre côté nous renonçons aux situations qui nous mettent en situation de péché.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Eglise, le Jardin d'Eden, le Paradis sur la terre
» Le mythe du jardin d'Eden
» 6ème - extrait de la genèse évoquant le jardin d'Eden
» Vision béatifique dans le jardin d'Eden
» le jardin d'Eden dans notre culture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: