DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hommes et femmes dans le Nouveau Testament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28033
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Hommes et femmes dans le Nouveau Testament   Mer 25 Aoû 2010, 17:21

Hommes et femmes dans le Nouveau Testament

LUCETTA SCARAFFIA

Le 24 août 2010 - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Si des femmes chercheuses ont été les premières à considérer avec attention le rôle des femmes dans les textes sacrés du christianisme, aujourd'hui ce domaine d'étude - et cela est heureux - est devenue lui aussi l'objet de l'intérêt des chercheurs masculins, avec des résultats parfois surprenants. Un exemple heureux de cette nouvelle réalité positive est un petit livre du théologien et bibliste Damiano Marzotto (Pietro e Maddalena. Il vangelo corre a due voci, Milan, Ancora, 2010), consacré à la collaboration entre hommes et femmes dans le Nouveau Testament. L'ouvrage contient trois essais: sur le célibat de Jésus et la virginité de sa mère, sur le rôle de Marie et des autres femmes que Jésus rencontre dans les évangiles et, pour finir, sur les figures féminines présentes dans les Actes des apôtres, analysées avec une grande finesse et originalité.

L'auteur est en effet bien conscient de l'originalité et de l'importance du rôle féminin de coopération au processus d'évangélisation, et il en souligne la place centrale dans divers épisodes, en particulier dans le mystère de la mort et de la résurrection du Christ. En effet, la poursuite de la mission salvifique des apôtres et le rapport non interrompu avec le maître au cours du drame de la crucifixion et de la sépulture n'ont été possibles que grâce à la présence permanente des femmes à ses côtés, "car les femmes ont eu la force et le courage de suivre Jésus jusqu'à la mort sur la croix, en ne se détachant pas de Lui même après sa sépulture". Même si c'est aux apôtres qu'est confiée la mission d'évangéliser le monde, ils ont donc besoin de la fidélité des femmes qui traverse la nuit pour ne pas se perdre.

Dans les textes canoniques, les figures féminines sont déterminantes pour les quatre évangélistes, précisément parce que "la fécondité du Christ ne se réalise pas sans l'association étroite de certaines femmes au ministère de la rédemption, de la régénération de l'humanité". En conséquence, le célibat de Jésus n'est pas vu comme une renonciation, mais comme la proposition d'une forme plus profonde de relation avec les femmes, qui en valorise la différence. Si personne ne doute du rôle fondamental de la mère, Marie, qui, avec sa requête à Cana, provoque le premier rassemblement des croyants autour du Christ, tout aussi important a été celui de la Samaritaine "en faisant approcher du Sauveur du monde les prémisses de la moisson eschatologique, ses concitoyens qui ont cru en lui à travers sa parole"; et celle-ci "d'autre part, a anticipé ce mouvement de foi, en allant la première puiser à la source, qui jaillit pour la vie éternelle".

Deux autres femmes, Marthe et Marie, ont la tâche d'accélérer l'accomplissement des événements du salut, et celles-ci aussi précèdent dans la foi les habitants de Béthanie, car elles se mettent les premières en chemin vers Jésus, le reconnaissant. Il y a donc un rôle "de provocation et en même temps d'anticipation de la part de la femme" qui révèle "une participation originale" entre Jésus et les figures féminines des évangiles, indiquant ainsi la possibilité d'une relation significative entre un homme et une femme au-delà de la relation sponsale.

La lecture proposée des figures féminines dans les Actes des apôtres est particulièrement innovatrice, le chercheur identifiant chez les femmes qui offrent la possibilité de se restaurer et l'accueil aux principaux acteurs du livre de Luc tout juste sortis de prison - tout d'abord à Pierre, puis ensuite à Paul - un modèle d'accueil, et en même temps une impulsion au nouveau départ pour la mission. La présence des femmes semble donc favoriser "l'ouverture universaliste" dont elles semblent être capables de saisir à l'avance la réalisation, et leur fonction d'accueil et d'hospitalité offre les conditions idéales pour la réalisation de la grâce, comme le démontrent de nombreuses conversions.

Si une chercheuse attentive comme Marinella Perroni a jugé moins significatives les figures féminines présentes dans les Actes des apôtres, le bibliste en révèle en revanche l'importance et la richesse symbolique, offrant donc une nouvelle contribution importante au débat sur le rôle des femmes dans la vie de l'Eglise. Ensuite, il n'est pas sans signification que Mgr Marzotto Caotorta, actuel sous-secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, ait saisi ces aspects. En effet, à la différence de la théologienne italienne, qui s'intéresse surtout à retrouver des rôles ministériels précis dans les figures féminines présentes dans le Nouveau Testament, le chercheur s'est démontré plus libre dans sa recherche. Cela confirme le fait que ce n'est pas toujours le point de vue d'une personne du même sexe qui est la garantie d'une compréhension plus profonde.

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=2408102_scaraffia
Revenir en haut Aller en bas
 
Hommes et femmes dans le Nouveau Testament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommes et femmes dans le Nouveau Testament
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?
» Jésus dans le nouveau testament
» Parole sur l'Esprit Saint dans le Nouveau Testament
» Le Sabbat dans le Nouveau Testament (S. Bacchiocchi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: