DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
philippe



Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 00:39

Bof! Elle vont toute dans des banque arabe pour clause religieuse Tongue
QUESTION:
Les banques musulmanes vont elle accepter le risque, ou bien vont elle contredire le Coran sur le sujet??????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 11:32

Nicolas Sarkozy au Vatican & Roms, retraites,immigration hautement qualifiée etc


Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 12:33


Sarkozy rencontre Benoît XVI au Vatican





http://lci.tf1.fr/monde/institutions/2010-10/sarkozy-rencontre-benoit-xvi-au-vatican-6093580.html
Revenir en haut Aller en bas
lilian_f



Masculin Messages : 372
Inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 12:41

J'espère que notre Pape va rappeler à Mr. Sarkosy que la France est la fille ainée de l'Église et que nous avons comme Saint patron Saint Michel, Sainte Jeanne d'arc et notre mère bien aimé Sainte Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 12:57

Je ne serais pas étonnée que Nicolas Sarkosy ai reçu le chapelet de Marie pour LUI confier l'avenir de la France. Question
Revenir en haut Aller en bas
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 13:28

Rien de tout ça. Le Pape est tout sauf un con; Et il sait qui il a devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 16:00

L’armée peut engager 10.000 soldats sur le sol français en cas de crise majeure (L’Express)
vendredi 8 octobre

En cas de crise majeure, l’armée peut engager 10.000 hommes sur le territoire national, selon une instruction interministérielle rendue publique au moment où sort un livre dont l’auteur assure que "l’Etat prépare la guerre dans les cités françaises".

(...)

A l’appui de ses affirmations, il cite une étude confiée, après les émeutes de 2005, à la société privée Eurocrise par la Délégation aux affaires stratégiques (Das) du ministère de la Défense. Selon lui, cette étude, qui s’appuie sur l’analyse de la crise des banlieues de 2005, souligne que "l’idée du caractère quasi inéluctable d’un engagement des forces terrestres sur le territoire national dans des circonstances exceptionnelles semble gagner du terrain".

(...)

Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 17:40

Citation :
Les femmes sont-elles de plus en plus infidèles ?

Longtemps taboue et réprimée, l'infidélité féminine gagne en visibilité. De plus en plus de femmes s'autorisent des écarts sans pour autant remettre leur couple en question.

L'infidélité source d'inquiétude... quand elle est subie !

Deux hommes mariés sur dix (1) affirment qu'ils ne pourraient résister aux avances d'une célibataire tout droit sortie d'une agence de mannequins. C'est deux fois plus que les femmes mariées puisqu'elles sont 11% à concéder qu'elles ne pourraient résister à la tentation d'un Brad Pitt offert sur un plateau.
Les différences subsistent donc bel et bien entre les hommes et les femmes, dès qu'il s'agit d'infidélité. Mais les mentalités changent progressivement.
Sociologues et psychologues se sont réunis pour définir les nouveaux rapports hommes/femmes. Et l'infidélité fût l'un des points abordés. Les résultats sont surprenants.
En 1970, les femmes considéraient l'infidélité masculine comme un coup de canif acceptable. Aujourd'hui, elles le vivent comme un coup de poignard dans le dos. L'infidélité est devenue pour elles un motif, sinon de rupture, en tout cas d'inquiétude, sida et autres MST obligent.

L'infidélité source de réconfort... quand elle est choisie !

Mais que se passe-t-il quand ce sont elles qui sont infidèles ? Jusqu'à présent, elles s'en allaient : "Les femmes se laissaient trop souvent enfermer dans une logique du tout ou rien, explique Annick Houel, auteur de L'adultère au féminin. Elles se sentaient coupables et obligées de choisir. Or, dans leur intérêt, les femmes apprennent à dédramatiser l'adultère, à l'intégrer dans sa dimension temporaire, à accepter que, dans une relation triangulaire, l'amant ne puisse jouer le rôle du mari".
Et le message passe : selon une étude anglaise (2), les femmes en déplacement professionnel (même exceptionnel), ont deux fois plus de chance que les hommes d'avoir une relation extra-conjugale. Toujours selon la même étude, au cours des dix dernières années, un tiers des hommes et un quart des femmes ont eu au moins une aventure, un écart qui devrait continuer à diminuer : les experts prévoient que d'ici 2010, hommes et femmes seront à égalité en la matière.

Pourquoi cette mutation ?

Parce que les femmes travaillent, voyagent et socialisent de plus en plus avec des hommes inconnus. Surtout, elles s'autorisent l'idée de se faire du bien sans forcément tomber amoureuses, et d'aller voir ailleurs si elles se sentent négligées ou en manque d'affection au sein de leur couple.
Ainsi, si les femmes supportent de moins en moins l'infidélité de leur conjoint, elles l'acceptent de mieux en mieux pour elles-mêmes. Une revanche ? Peut-être...

(1) Selon un sondage Ipsos réalisé en Avril 2001
(2) Selon un sondage One Plus One
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 08 Oct 2010, 17:56



En cas de crise majeure, l’armée peut engager 10.000 hommes en quelques jours sur le territoire national, selon une instruction interministérielle. L’existence de ce texte, daté du 3 mai 2010 est révélée dans le dernier numéro d’Armées d’aujourd’hui, une des publications officielles du ministère de la Défense.
Cette instruction a été rédigée, avec le concours des ministères de l’Intérieur et de la Défense, par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Ce service du premier ministre a confirmé l’existence de ce texte en précisant qu’il était classifié “confidentiel défense”.
Le préfet François Lucas, alors directeur de la protection et de la sécurité de l’Etat au SGDSN, a défini une crise majeure comme “un évènement – pandémie, attaque terroriste, catastrophe, crise d’ordre public – dont la gravité et la portée conduisent les autorités gouvernementales à activer le dispositif interministériel de crise”.
Dans “Opérations banlieues, comment l’État prépare la guerre urbaine dans les cités françaises”, Hacène Belmessous est beaucoup plus direct. L’auteur assure notamment que les opérations de rénovation urbaine visent à faciliter les interventions policières, voire militaires, à venir dans les quartiers difficiles.
Selon lui, le “contrat 10.000 hommes vise un seul territoire qui absorbe l’entière attention de Nicolas Sarkozy depuis les émeutes de l’automne 2005 : les ‘quartiers sensibles’”. Dans ce livre brûlot, l’auteur va jusqu’à dénoncer une “inquiétante dérive vers la préparation d’une guerre totale contre les ‘territoires perdus de la République’”. (…)
Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 09 Oct 2010, 10:05

Citation :
L’armée peut engager 10.000 soldats sur le sol français en cas de crise majeure

En cas de crise majeure, l’armée peut engager 10.000 hommes sur le territoire national, selon une instruction interministérielle rendue publique au moment où sort un livre dont l’auteur assure que "l’Etat prépare la guerre dans les cités françaises".

L’existence de ce texte, daté du 3 mai 2010, et dont l’ouvrage ne fait pas spécifiquement mention, est révélée dans le dernier numéro d’Armées d’aujourd’hui, une des publications officielles du ministère de la Défense.

Cette instruction a été rédigée, avec le concours des ministères de l’Intérieur et de la Défense, par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Ce service du Premier ministre a confirmé à l’AFP l’existence de ce texte en précisant qu’il était classifié "confidentiel défense".

Le SGDSN est notamment chargé de la planification des plans de réponses aux crises : plan Vigipirate et ceux de la famille "Pirate" (Piratair, Pirate-mer, NRBC ...).

En cas de crise, cette instruction, qui découle du Livre blanc (2008) énumérant les priorités stratégiques de la France pour les quinze années à venir, fixe ainsi le "contrat opérationnel 10.000 hommes" que les armées doivent pouvoir déployer en quelques jours.

Interrogé par Armées d’aujourd’hui, le préfet François Lucas, alors directeur de la protection et de la sécurité de l’Etat au SGDSN, a défini une crise majeure comme "un évènement - pandémie, attaque terroriste, catastrophe, crise d’ordre public - dont la gravité et la portée conduisent les autorités gouvernementales à activer le dispositif interministériel de crise".
Les trois armées (terre, air, mer) interviennent déjà lors de catastrophes naturelles (inondations, tempêtes ...) pour épauler les services de secours civils, pour assurer en permanence la "police du ciel", les missions de l’Etat en mer ou renforcer, depuis la fin des années 90, les effectifs de police et de gendarmerie dans le cadre de Vigipirate.

Dans "Opérations banlieues, comment l’Etat prépare la guerre urbaine dans les cités françaises" (éditions La Découverte, jeudi dans les librairies), Hacène Belmessous, présenté comme "journaliste et chercheur indépendant", est beaucoup plus direct. L’auteur assure notamment que les opérations de rénovation urbaine visent à faciliter les interventions policières, voire militaires, à venir dans les quartiers difficiles.

Selon lui, le "contrat 10.000 hommes", dont il dit avoir eu connaissance au mois de juin sans pour autant citer le texte du 3 mai, vise "un seul territoire qui absorbe l’entière attention de Nicolas Sarkozy depuis les émeutes de l’automne 2005 : les ’’quartiers sensibles".
Dans ce livre brûlot, l’auteur va jusqu’à dénoncer une "inquiétante dérive vers la préparation d’une guerre totale contre les ’’territoires perdus de la République".

A l’appui de ses affirmations, il cite une étude confiée, après les émeutes de 2005, à la société privée Eurocrise par la Délégation aux affaires stratégiques (Das) du ministère de la Défense. Selon lui, cette étude, qui s’appuie sur l’analyse de la crise des banlieues de 2005, souligne que "l’idée du caractère quasi inéluctable d’un engagement des forces terrestres sur le territoire national dans des circonstances exceptionnelles semble gagner du terrain".
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 09 Oct 2010, 10:46

Citation :
John Traynor, brancardier de Lourdes

John Traynor, de la Brigade navale d'Angleterre, est blessé à la tête devant Anvers, le 8 octobre 1914. Il ne reprend connaissance à l'hôpital que 5 semaines plus tard, après opération il repart au front. Le 8 mai aux Dardanelles, tranchée de Sedul-Bahr, deux balles lui traversent la poitrine, une troisième atteint gravement le plexus brachial droit. Il subi une première tentative de suture nerveuse à Alexandrie, une deuxième sur le bateau de rapatriement, une troisième, avec le même insuccès, à l'hôpital de Portsmouth. On voudrait amputer ce bras inerte. Il s'y refuse et à bientôt une pension militaire de 100 %.

Le docteur spécialiste Mac Murray fait une quatrième tentative vaine de sutures des nerfs sectionnés en novembre 1916. Les attaques d'épilepsie se multiplient, avec paralysie partielles. Il va d'hôpital en hôpital, toujours vainement soigné. Le docteur Montsarrat le trépane inutilement à Knotty-Ash. Une calotte d'argent protège l'ouverture opératoire, large comme une pièce de deux francs, à travers laquelle on voit les pulsations cérébrales. On lui alloue une pension supplémentaire officielle pour le service nécessaire de son infirmière.

Le pèlerinage de Liverpool le conduit à Lourdes le 22 juillet 1923. Les médecins certifient alors : nombreuses crises d'épilepsie en route, paralysie radiale, médiane et cubitale du bras droit, de l'épaule et de la poitrine, perte de substance du pariétal droit par trépanation, laissant percevoir les pulsations du cerveau, inertie et insensibilité des membres inférieurs, incontinence vésicale et ano-rectale.

Le 25 juillet, à la procession du Saint Sacrement, un bien être singulier envahit cet homme inerte. Un instant après les docteurs constatent sa reviviscence. Le 27, au Bureau des Constatations, les médecins présents donneront attestation signée d'une marche normale, de la liberté du bras droit, avec persistance d'une main légèrement en griffe, signe de la maladie antérieure. L'orifice opératoire s'obture rapidement. L'épilepsie vient de cesser à Jamais.

John Traynor rentre guéri à Liverpool. La plénitude de la guérison est confirmée par enquête médicale à son retour à Lourdes le 7 juillet 1926. Ce géant vigoureux de 1m. 90 charge et décharge sans défaillance ses camions de charbon qu'il conduit tous les jours au port de Liverpool, malgré la loi anglaise qui le lui avait interdit comme grand épileptique. Nous le reverrons chaque année à Lourdes, joyeux et infatigable brancardier des pèlerinages. Il meurt d'une pneumonie en 1943.

Chanoine Joseph Belleney, Le don de Lourdes
(Maria - études sur la Vierge Marie - Tome IV - Beauchesne, Paris, 1956)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 09 Oct 2010, 22:50

Citation :

Lennon aurait eu 70 ans

John Lennon aurait eu 70 ans aujourd'hui. Pour commémorer l'anniversaire de l'ancien Beatle assassiné il y a presque 30 ans, une sculpture baptisée Paix et harmonie a été dévoilée samedi dans le cadre de célébrations mondiales en sa mémoire.

Conforme au pacifisme du musicien, l'oeuvre d'art représente des colombes volant au-dessus d'un globe encerclé de symboles musicaux. La sculpture a été dévoilée en présence de la première épouse de John Lennon, Cynthia, 71 ans, et de leur fils Julian, 47 ans.

«Nous sommes ici pour honorer papa et pour prier pour la paix», a-t-il lancé aux quelques centaines de personnes réunies dans le centre de la ville.

Cynthia Lennon a appelé la foule à ne pas sombrer dans la tristesse. «Je pense que le temps du deuil est terminé. Je pense que le temps est venu de célébrer. Pensez à sa vie, positive et bonne», a-t-elle déclaré, avant qu'une chorale entonne Give Peace a Chance une des chansons légendaires de l'ancien Beatle.

L'inauguration de la sculpture fait partie des nombreux événements entourant les 70 ans qu'aurait eus John Lennon s'il n'avait pas été tué à New York le 8 décembre 1980.

Berceau de la Beatlemania, Liverpool lui offre l'hommage le plus important, avec de multiples événements qui doivent s'étaler jusqu'au 9 décembre, lendemain du 30e anniversaire de son décès.

(TVA Nouvelles d'après Agence France-Presse)

http://lcn.canoe.ca/lcn/artsetspectacles/general/archives/2010/10/20101009-122633.html

Et alors ?

Jean Paul II aurait eu 90 ans le 18 mai dernier. Qui en a parlé ?
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Dim 10 Oct 2010, 15:24

Jean-Paul II n'a pas été assassiné .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Dim 10 Oct 2010, 21:18

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Dim 10 Oct 2010, 22:49

boudo a écrit:
Jean-Paul II n'a pas été assassiné .

Non mais je le place bien avant Lennon dans ma liste des grands du 20e siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 11 Oct 2010, 12:13

La France a 2000 ans d’histoire commune avec l’Eglise, affirme N. Sarkozy
Discours du président français à l’ambassade de France près le Saint-Siège

ROME, Vendredi 8 octobre (ZENIT.org) - Le président français Nicolas Sarkozy, en visite au Saint-Siège ce 8 octobre, a évoqué les 2000 ans d'histoire commune entre la France et l'Eglise.

Dans un discours prononcé au cours du déjeuner qu'il a présidé à la Villa Bonaparte, l'ambassade de France près le Saint-Siège, le président français a aussi évoqué la présence des chrétiens en Terre Sainte comme « cruciale pour l'avenir du christianisme ».

Devant le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, et une trentaine de prélats présents à ce déjeuner, Nicolas Sarkozy a rappelé que la France et le Saint-Siège partageaient « un trésor inestimable de valeurs morales, de culture, de civilisation qui sont inscrites au cœur de son identité ».

Il a notamment évoqué les « causes communes » que servent l'Eglise et la République Française : la justice, l'équilibre, la paix et la fraternité. « Pourquoi ne travailleraient-elles pas ensemble ? », a-t-il ajouté en précisant néanmoins que chacune devait travailler avec les « moyens » qui lui sont propres : « Je crois à la distinction du spirituel et du temporel comme un principe de liberté. Je crois à la laïcité comme un principe de respect », a-t-il affirmé.

L'avenir du christianisme en Terre Sainte

A quelques jours de l'ouverture du Synode pour le Moyen-Orient, le président français a aussi voulu souligner le caractère « crucial » pour « l'avenir du christianisme » et pour la « paix » de « la présence des chrétiens en Terre Sainte ».

« Comment croire au dialogue si les chrétiens d'Orient, qui ont toujours été un pont entre les communautés, ne peuvent plus accomplir cette mission ? », a-t-il affirmé. « Comment ne pas voir que le respect de la diversité est la clé de l'avenir d'un Moyen-Orient où pendant tant de siècles toutes les religions et toutes les cultures ont vécu ensemble ».

Un monde gouverné par la spéculation n'est pas viable

Le président français a enfin estimé que l'Église et la République française pouvaient travailler pour « proposer à l'humanité un sort meilleur que celui qui lui semble promis aujourd'hui par l'accumulation de tant de déséquilibres et d'injustices ».

Evoquant la crise financière de 2008, il a rappelé qu'un « monde uniquement gouverné par la rente, la spéculation, l'appât du gain à court terme et, disons-le, par l'égoïsme et le cynisme, n'est pas viable ».

« Réguler la finance pour éviter que la folie spéculative n'entraîne une fois encore le monde au bord du gouffre, en finir avec les paradis fiscaux, taxer les transactions financières pour avoir les moyens d'arracher les pays les plus pauvres à la misère, c'est un impératif moral ! », a-t-il déclaré.

« Lutter contre l'immigration illégale qui produit tant de détresse et de drames, qui prive les pays les plus pauvres de leurs forces vives, c'est un impératif moral ! », a-t-il ajouté.

Et de citer Péguy : « La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'espérance (...) Cette petite espérance qui n'a l'air de rien du tout ».

« Au milieu des difficultés de toutes sortes, c'est en nous-mêmes d'abord qu'il nous faut faire vivre l'espérance », a-t-il ajouté. « C'est depuis toujours la vocation de la France. C'est depuis toujours la mission de l'Église ».

Marine Soreau

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 12 Oct 2010, 13:01

Google dévoile ses voitures autonomes
Depuis plusieurs mois, les passants californiens pensaient voir circuler de simples Google (Cet article ou cette section doit être recyclé. Sa qualité devrait être largement améliorée en le réorganisant et en le...) Car collectant des images pour Street View. Il s'agissait en fait de voitures pilotées automatiquement par un système mis au point (Graphie) par la firme.

Un ingénieur de la firme de Mountain View, Sebastian Thrun, a annoncé dimanche 10 Octobre sur le blog officiel de la société, qu'elle testait depuis déjà plusieurs mois des voitures autonomes ne nécessitant aucune intervention humaine. Ces véhicules ont déjà parcouru plus de 220 000 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini...). D'après le New-York Times, il s'agirait de 6 Toyota Prius (La Toyota Prius est une automobile à motorisation hybride essence-électricité. Le premier modèle (type NHW10) fut...) et 1 Audi TT (L'Audi TT est un modèle d'automobile produit à Gy?r en Hongrie par la marque allemande Audi.).

Equipées de divers capteurs, caméras, et d'un télémètre laser (L'effet laser est un principe d'amplification cohérente de la lumière par émission stimulée. Laser est l'acronyme...) permettant d'analyser le trafic routier (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.), ces véhicules suivent l'itinéraire saisi dans le GPS. L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble, désigne intuitivement une collection d’objets (que l'on appelle éléments...) des informations récoltées sont transmises aux centres de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose,...) de Google pour être analysées. Avant d'envoyer la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est...) autonome, Google fait tout de même circuler un premier véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre, sur des...) traditionnel afin d'avoir des informations relatives au trafic sur l'ensemble du trajet à parcourir.

Si le système paraît fiable, la présence d'un chauffeur est toutefois nécessaire pour intervenir en cas de problème. Il peut également choisir de désactiver le pilotage automatique. Un journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de...) du New-York Times qui est monté à bord, confirme que le véhicule a correctement parcouru la trajet demandé, tout en respectant la signalisation, les feux rouges, et les limites de vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.). La voiture s'est parfaitement insérée sur une autoroute (Une autoroute est une route réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides (automobiles, motos, poids...) en accélérant au bon moment.

A priori, un seul accident aurait été recensé lors de ces tests: la voiture de Google a été percutée à l'arrière alors qu'elle s'arrêtait à un feu rouge. Ces tests se sont effectués avec l'accord des autorités locales, et avec la participation de plusieurs ingénieurs de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency, soit "agence pour les projets de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de...) avancée de défense").

Ce projet encore au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi,...) expérimental, qui rappelle vaguement un projet européen datant des années 90 (Citymobil), vise à libérer du temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...) aux conducteurs, diminuer les émissions de CO2, mais surtout à contribuer à l'amélioration de la sécurité (rappelons que les accidents automobiles provoquent le décés de plus de 1,2 million de personnes chaque année). Peut-être également l'occasion pour Google de récolter des données sur les déplacements des automobilistes, permettant un nouveau type de publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux...) plus ciblée ? L'annonce officielle est accessible ici (et sa traduction en français ici), et des vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images...) de la voiture à l'oeuvre sont disponibles sur Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services comme le courrier électronique...) ici et ici.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8310

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 15 Oct 2010, 11:20

Chine: réunion à huis clos du PC, montée des appels à une démocratisation


La place Tian'anmen à Pékin, le 2 octobre 2010
© AFP/Archives Str
PEKIN (AFP) - Le plénum du Parti communiste chinois s'est ouvert vendredi à Pékin au moment où montent les appels à une démocratisation en Chine, une semaine après l'annonce de l'attribution du prix Nobel de la paix au dissident emprisonné Liu Xiaobo.

Officiellement, les réformes politiques ne sont pas au programme de cette réunion plénière, qui doit débattre du plan quinquennal 2011-2015. Mais celle-ci pourrait être le théâtre d'intenses batailles politiques desquelles émergera la future équipe dirigeante de la Chine.

Le plénum, qui rassemble environ 300 membres, doit durer jusqu'à lundi, ont annoncé les médias. Traditionnellement, rien ne transparaît avant la fin de ce rendez-vous entouré de secret, qui se déroule dans un grand hôtel du centre de Pékin.

Le 12e plan quinquennal devrait comporter peu de surprises et valider la politique consistant désormais à favoriser la demande intérieure pour limiter la dépendance de la Chine de ses exportations et améliorer la couverture sociale afin d'éviter que ne se creuse encore le fossé entre les riches et les pauvres et de limiter les risques d'instabilité.

Toutefois, selon les experts, les réformes politiques devraient susciter des débats, probablement vifs, alors qu'approche la fin des mandats du président Hu Jintao et du Premier ministre Wen Jiabao, en 2013.


Wen Jiabao et Hu Jintao à Pékin, le 30 septembre 2010
© AFP/Archives Liu Jin
Le chef du gouvernement, généralement perçu comme plus libéral, a créé début octobre la surprise avec des déclarations inédites à la chaîne de télévision américaine CNN, censurées en Chine.

"Je crois que la liberté d'expression est indispensable dans tous les pays", a dit M. Wen. "Nous devrions (...) créer les conditions permettant (au peuple) de critiquer l'action du gouvernement". Enfin, a-t-il admis, les appels pour la "démocratie et la liberté vont devenir irrésistibles".

"Les récentes déclarations de Wen Jiabao représentent l'opinion d'une faction au sein du parti qui espère avancer rapidement (sur le plan des réformes) mais cette faction ne l'emportera pas nécessairement", estime l'analyste politique Willy Lam, de l'Université chinoise de Hong Kong.

Cette semaine, d'anciens hauts responsables du PCC et de médias chinois ont interpellé le gouvernement dans une pétition au style très direct et dénonçant le manque de liberté d'expression.

"Si le parti communiste ne se réforme pas lui-même, s'il ne se transforme pas, il mourra de mort naturelle", estiment les auteurs de la lettre publiée sur l'internet, avant d'être effacée des principaux portails et forums de discussion chinois.

Vendredi, une autre lettre audacieuse réunissant une centaine de signatures appelait les dirigeants à libérer le prix Nobel Liu Xiaobo et tous les autres dissidents et à "mettre en oeuvre une transition sociale pacifique afin de faire de la Chine un pays démocratique, doté d'un Etat de droit digne de ce nom".

Une semaine après l'attribution du Nobel de la paix, Pékin ne décolérait pas.

"L'attitude des Occidentaux quant aux réformes politiques de la Chine témoigne d'un fossé béant entre la façon dont la Chine se développe et la façon dont ils attendent que la Chine se développe", estimait vendredi le journal officiel Global Times. L'éditorial insiste sur les "réformes politiques progressives" en oeuvre en Chine et la "stabilité (que) chérissent les Chinois".

Le plénum représente une nouvelle occasion pour l'actuel vice-président chinois Xi Jinping, probable héritier de Hu Jintao, de se rapprocher du pouvoir suprême en accédant à la vice-présidence de la Commission militaire centrale.

De son côté Li Keqiang, premier vice-Premier ministre, est présenté comme le probable successeur de Wen Jiabao.


http://www.romandie.com/afp/francais/journal/mon/101015084119.yw4ckpiq.asp

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 15 Oct 2010, 14:49

Citation :
Le sida n’est pas une punition de Dieu, explique Mgr Léonard

Un sorte d’écologie de l’amour

ROME, Jeudi 14 octobre 2010 (ZENIT.org) - Le sida n'est pas une punition de Dieu, explique Mgr Léonard, qui fait plutôt observer que « quand on malmène l'amour humain, peut-être finit-il par se venger ». Il évoque les mécanismes de l'écologie.

Un communiqué du diocèse de Malines-Bruxelles fait état de réactions à des propos de l'archevêque dans un livre d'entretiens paru mercredi en néerlandais (« Mgr Léonard - Gesprekken », éditions Lannoo, avec Dominique Minten et Louis Mathoux), en librairie en français depuis 2006 (avec Louis Mathoux), et tient à publier l'intégralité du passage en question.

« Son avis, dit le communiqué, doit être considéré dans le contexte de l'ensemble de la réponse à la question qui est présenté dans le livre de 2006 (...). Mgr Léonard a parlé sur le sida comme une conséquence d'une sexualité libre entre adultes ».

La question de Louis Mathoux est : « Précisément, que pensez-vous du Sida ? Y voyez-vous une ‘punition de Dieu' suite à la libération sexuelle ? »

Pour Mgr André-Joseph Léonard, il ne s'agit « pas du tout » d'une punition : « On a posé à Jean-Paul II un jour cette question-là : « Est-ce que le sida est une punition de Dieu ? » Il a répondu avec beaucoup de sagesse : « Il est très difficile de connaître les intentions de Dieu ». Pour ma part, je ne raisonnerais pas du tout en ces termes. Tout au plus je verrais cette épidémie une sorte de justice immanente, pas du tout une punition, un peu comme, sur le plan écologique, quand on malmène l'environnement, il finit par nous malmener à son tour. Et quand on malmène l'amour humain, peut-être finit-il par se venger, sans qu'il faille y faire intervenir une cause transcendante ».

Il renvoie à l'explication des chercheurs : « Peut-être s'agit-il d'une justice immanente, mais quant aux causes immédiates, ce sont les médecins qui seront aptes à dire où cette maladie est née, comment elle s'est transmise au début, quelles ont été les voies de sa propagation ».

Poursuivant le reapprochement avec les mécanismes de l'écologie, il ajoute: « Si vous souhaitez une considération plus générale, je la verrais plutôt dans l'ordre d'une certaine justice immanente. Malmener la nature physique amène celle-ci à nous malmener, et malmener la nature profonde de l'amour humain finit toujours par engendrer des catastrophes à tous niveaux ».

(Monseigneur Léonard : Entretiens avec Louis Mathoux, p. 243)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 15 Oct 2010, 17:24

Le procès de béatification de Jean-Paul II avance

La reconnaissance du miracle, étape indispensable (sauf en cas de martyre) pour qu'une béatification soit prononcée, a été prononcée par les deux médecins spécialisés chargés par le Vatican d'examiner cette question. Ils sont parvenus à la conclusion que la «guérison inexpliquée» par la science de sœur Marie-Simon-Pierre est bien une «guérison» au sens médical. D'ici Noël, ils vont réunir une «commission médicale» pour officiellement publier cet avis. Il sera examiné début 2011 par une «commission théologique», chargée, elle, de dire si ce «miracle» est dû à l'intervention de Jean-Paul II.

Le tout devant être validé par une «commission de cardinaux» permettant, a priori pour Pâques, la publication d'un «décret de reconnaissance de miracle». Ajouté au «décret sur les vertus héroïques» proclamé par Benoît XVI en décembre 2009, la voie sera alors libre pour la cérémonie de béatification à Rome.

http://lesalonbeige.com/
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 15 Oct 2010, 17:30

Les media belges de ce jour se déchaînent unanimement contre Mgr Léonard , prétendant qu'il a écrit que le sida était une manifestation de la justice immanente de Dieu .
Je n'y crois pas . Je vais acheter son dernier livre ( Mgr Léonard - Gesprekken , Lannoo )
pour vérifier .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 15 Oct 2010, 17:40

boudo a écrit:
Les media belges de ce jour se déchaînent unanimement contre Mgr Léonard , prétendant qu'il a écrit que le sida était une manifestation de la justice immanente de Dieu .
Je n'y crois pas . Je vais acheter son dernier livre ( Mgr Léonard - Gesprekken , Lannoo )
pour vérifier .

D'après l'article posté ci-dessus par En Christ, Mgr Leonard, au contraire, explique que ce n'est pas une punition divine mais une forme de justice immanente.

Mais les médias, célèbres pour leur crétinisme, ont du mal avec les nuances intellectuelles.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 16 Oct 2010, 16:02

Brésil: Dilma Rousseff s'engage à ne pas légaliser l'avortement


Dilma Rousseff, la dauphine du président brésilien Lula et candidate à sa succession (C, T-shirt blanc), le 15 octobre 2010
© AFP Nelson Almeida
BRASILIA (AFP) - Dilma Rousseff, la dauphine du président Lula, s'est engagée vendredi à ne pas légaliser l'avortement, un geste en direction des électeurs chrétiens devenus une des clés du second tour de l'élection présidentielle au Brésil.

"Personnellement, je suis opposée à l'avortement et suis en faveur de maintenir la loi actuelle", écrit la candidate du Parti des Travailleurs (PT - gauche) dans une lettre aux Eglises évangéliques transmise à l'AFP par le comité de campagne de la candidate.

L'interruption de grossesse n'est autorisée par la loi que s'il y a danger pour la vie de la mère ou après un viol.

"Si je suis élue présidente de la République, je ne prendrai pas l'initiative de proposer des changements de la législation sur l'avortement et sur d'autres thèmes concernant la famille", a-t-elle affirmé.

La candidate fait référence à une loi en examen au parlement criminalisant la discrimination contre les homosexuels, un projet auquel s'opposent l'Eglise catholique et les évangélistes.

Elle a précisé qu'elle n'approuverait que "les articles de loi ne violant pas la liberté de croyance, de culte et d'expression", ce qui laissera les Eglises libres de dénoncer par exemple l'union entre homosexuels.

Lors d'une réunion mercredi avec Dilma Rousseff, les leaders évangélistes avaient réclamé un engagement écrit de la candidate.

"Avec ces éclaircissements, j'espère compter sur vous pour arrêter l'odieuse campagne de calomnies dirigées contre moi", a ajouté l'ancienne ministre chef du gouvernement de Luiz Inacio Lula da Silva.

La divulgation sur internet de déclarations dans lesquelles elle se dit en faveur de la légalisation de l'avortement a fait basculer le vote chrétien dans le camp de son rival social-démocrate José Serra.

En contre-point, l'Association brésilienne des homosexuels a déploré vendredi l'utilisation de la religion dans la campagne.

"Au cours des derniers jours, nous avons assisté, perplexes, à l'utilisation de sentiments religieux et de jugements moraux dans la campagne électorale. Il n'est pas acceptable que les préjugés, le machisme et l'homophobie soient utilisés (...) et gagnent un espace privilégié en pleine campagne présidentielle", soulignent les homosexuels dans une lettre adressée aux candidats.

http://www.romandie.com/afp/francais/journal/mon/101015222344.5z4t0dqz.asp

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 18 Oct 2010, 10:40

Citation :
Merkel: "échec" du modèle multiculturel

AFP
16/10/2010 | Mise à jour : 17:51 Réactions (120)
La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé aujourd'hui que le modèle d'une Allemagne multiculturelle, où cohabiteraient harmonieusement diverses cultures, avait "totalement échoué", alors que le débat sur l'intégration s'enflamme en Allemagne. Mais l'immigration de spécialistes dans une Allemagne qui manque de main d'oeuvre qualifiée est nécessaire, a-t-elle plaidé.

Le credo "Multikulti" (multiculturel), selon lequel "Nous vivons maintenant côte à côte et nous nous en réjouissons", a échoué, a-t-elle dit. "Cette approche a échoué, totalement échoué", a martelé la chancelière lors d'une réunion des Jeunesses de son parti conservateur l'Union chrétienne-démocrate (CDU) à Potsdam près de Berlin.

Hier soir, le chef de la branche bavaroise de son parti, Horst Seehofer (CSU), avait déclaré devant le même public: "Nous, en tant qu'Union, nous nous engageons pour la culture de référence allemande et contre le multiculturel. Le Multikulti est mort".

Tout en affirmant que l'Allemagne restait un pays ouvert au monde, Angela Merkel a estimé: "Nous n'avons pas besoin d'une immigration qui pèse sur notre système social". Cependant, le pays ne pourra faire l'économie de spécialistes étrangers même s'il forme des chômeurs allemands, a estimé la chancelière.

Selon le président de la chambre de commerce et d'industrie allemande (DIHK), Hans Heinrich Driftmann, il manque à l'économie allemande environ 400.000 ingénieurs et personnels diplômés. "Cela nous coûte environ 1% de croissance", a-t-il estimé dans le journal Welt am Sonntag à paraître dimanche, en plaidant pour une immigration qualifiée.

Angela Merkel a mis en garde les Unions conservatrices (CDU-CSU) contre le fait de susciter l'idée que "celui qui ne parle pas immédiatement allemand n'est pas le bienvenu".
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 18 Oct 2010, 22:09



Grèce: les restaurateurs ressortent les cendriers pour le droit de fumer
Des propriétaires de restaurants et bars en Grèce sont entrés lundi en dissidence face à l’interdiction de fumer dans les lieux publics décrétée le 1er septembre, lançant une opération baptisée « nous ressortons les cendriers ».



La décision de braver la loi a été prise « à l’unanimité » par les 152 associations réunies dans la Fédération des restaurants et bars, a indiqué sur la radio Flash son dirigeant, Iannis Tsakos.
Il a affirmé que s’ajoutant à la crise, qui a déjà réduit la clientèle d’un tiers selon les professionnels, la loi banissant le tabac « achève le secteur ». « On est devenu fou dans ce pays (…) si le tabac est si nuisible, pourquoi est-il cultivé, exporté et vendu légalement », s’est-il indigné.
Lundi, dans les cafés de la place de Kolonaki, au centre d’Athènes, les cendriers continuaient de trôner sur les tables des terrasses, couvertes et bachées depuis l’arrivée de l’automne, mais restaient absents dans les intérieurs, vides.
« Au départ les autorités avaient dit que l’interdiction s’appliquait aussi aux terrasses fermées, mais vérification faite, ce n’est pas le cas, donc tout se passe bien », explique Babis, un serveur, à l’AFP.
Le ministère de la Santé a exclu de reculer face aux insoumis, mais en pratique, selon la Société de pneumologie grecque, la mise en vigueur de l’interdiction reste relative, faute de suffisamment de contrôles.
« Trois semaines avant les élections locales, c’est évident que les maires ne vont pas envoyer leurs policiers nous embêter », commente un barman pour l’AFP.
Les autorités s’étaient donné un mois pour commencer à sévir contre les contrevenants, avec des amendes allant de 50 à 500 euros pour les fumeurs, et de 500 à 10.000 euros, accompagnées de fermeture en cas de récidive, pour les responsables des locaux.
Deuxième producteur de tabac en Europe, la Grèce avait déjà essayé sans succès en juillet 2009 de bouter le tabac hors des lieux publics. Avec plus de 40% de fumeurs et une consommation moyenne annuelle de 2.954 cigarettes par personne, le pays détient le record européen du tabagisme.
(©AFP / 18 octobre 2010 11h10)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 18 Oct 2010, 23:28

Coup d’accélérateur à la béatification de Jean-Paul II ?

Jean-Paul II pourrait être proclamé bienheureux avant la fin de l’année 2011, indique le président de la République de Pologne reçu par Benoît XVI samedi matin.

Le président polonais a participé ce dimanche matin à la canonisation du nouveau saint polonais Stanislas Kazimierczyk Soltys. A la presse, le président a évoqué un « coup d’accélérateur » à la cause de béatification.

Le pape Benoît XVI a en effet reçu en audience, samedi matin, 16 octobre, le président polonais, M. Bronislas Komorowski, qui a ensuite rencontré le cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, accompagné de Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les Rapports avec les Etats.

Soulignant la cordialité des entretiens, un communiqué du Saint-Siège rappelle une « heureuse coïncidence », celle de l’anniversaire, samedi justement, de l’élection de Jean-Paul II, le 16 octobre 1978.

Ces entretiens ont évoqué « l’importance du dialogue entre l’Eglise et l’Etat, selon les compétences respectives, pour la promotion du bien commun ».

Chaque parti a redit « la volonté mutuelle de continuer à coopérer de façon efficace dans les domaines d’intérêt commun », comme « l’éducation et la promotion des valeurs fondamentales de la société ».

On a en particulier souligné « l’importance de protéger la vie humaine dans toutes ses phases ».

La « situation en Europe » a également été à l’ordre du jour de ces entretiens.

Pour le président polonais qui a ensuite rencontré la presse à Rome, le procès de béatification de Jean-Paul II a subi ces derniers temps une « accélération ».

M. Komorowski a expliqué avoir parlé avec le pape Benoît XVI du procès de béatification de Jean-Paul II.

Faisant allusion à sa participation, dimanche matin, à la messe de béatification du nouveau saint Stanislas Kazimierczyk, il souligne que la béatification de Jean-Paul II est venu naturellement dans la conversation avec le pape.

« Nous avons exprimé l’espérance que le procès de béatification avance et les derniers signaux font comprendre que ce procès a été accéléré », a précisé le président polonais.

En effet, après que la reconnaissance du miracle aura été « débloquée » par la commission médicale, et après le passage du dossier à la commission des théologiens et des cardinaux, le président évoque la possibilité d’une béatification à la fin du printemps ou à l’automne 2011.

Anita S. Bourdin

http://news.catholique.org/laune/32598-coup-d-accelerateur-a-la-beatification-de
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 19 Oct 2010, 11:01

Citation :
Eric Zemmour : "Le débat allemand sur le 'multi-kulti' est aussi le nôtre"

http://www.rtl.fr/actualites/article/eric-zemmour-le-debat-allemand-sur-le-multi-kulti-est-aussi-le-notre-7631169431
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 19 Oct 2010, 11:29





CATHOLIQUE COMME... HOMER SIMPSON

Même s'il pèche par gourmandise et paresse, Homer Simpson n'en n'a pas moins la bénédiction du Saint-Siège.


Le héros du célèbre dessin animé "Les Simpson" et son fils Bart sont catholiques, peut-on lire dans un article du très sérieux quotidien officiel du Vatican, l'Osservatore Romano, qui invite les parents à laisser leurs enfants suivre les aventures des "petits bonshommes jaunes".

"Très peu de gens le savent, et il fait tout pour le cacher. Mais c'est la vérité: Homer J. Simpson est catholique", a assuré le journal dimanche.

L'article cite l'étude qu'un père jésuite a consacré à un épisode de 2005 intitulé "The Father, the Son and the Holy Guest Star" (en VF: "Le Père, le Fils et le Saint d'esprit").

Le prêtre y conclut que "Les Simpson" figurent "parmi les quelques programmes télévisés pour enfants dans lesquels la foi chrétienne, la religion et les questionnements sur Dieu sont des thèmes récurrents".

C'est la deuxième fois que la série américaine, créée en 1989 par Matt Groening, reçoit ainsi la bénédiction du Vatican.

Son producteur exécutif Al Jean s'est néanmoins dit "choqué et stupéfait" par ces louanges, ajoutant que la famille Simpson était une habituée de l'Eglise "Presbyluthérienne" de Springfield.

"Nous avons montré assez clairement qu'Homer n'est pas catholique. Je ne crois vraiment pas qu'il pourrait se priver de manger de la viande le vendredi", a réagi Al Jean.

Jill Serjeant, Jean Décotte pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 19 Oct 2010, 16:21

Partage des richesses, la question taboue

Afin de « défendre le pouvoir d’achat », le gouvernement français envisage une série de mesures – monétisation des congés non pris, travail le dimanche, implantation plus facile des hypermarchés. Une donnée du problème est presque toujours occultée : en vingt ans, la part des salaires dans le produit intérieur brut français a baissé de 9,3 %, ce qui correspond à plus de 100 milliards d’euros en partie transférés vers le capital. Cet élément central du débat en est devenu le point aveugle.
Par François Ruffin

« La part des profits est inhabituellement élevée à présent (et la part des salaires inhabituellement basse). En fait, l’amplitude de cette évolution et l’éventail des pays concernés n’ont pas de précédent dans les quarante-cinq dernières années. » D’où sont tirées ces lignes ? D’un texte de la Confédération générale du travail (CGT) ? Nullement : elles viennent d’un article de la Banque des règlements internationaux (BRI), une institution qui réunit chaque mois, à Bâle (Suisse), les banquiers centraux afin de « coordonner les politiques monétaires » et d’« édicter des règles prudentielles ». Ce n’est pas vraiment un repaire de marxistes ; pourtant, leur exposé sur cette « marge [de profit] d’une importance sans précédent » se poursuit sur vingt-trois pages (1).

Et qui redoute le pire ? « J’ai attendu et j’attends encore quelque normalisation dans le partage du profit et des salaires » car « la part des salaires dans la valeur ajoutée est historiquement basse, à l’inverse d’une productivité qui ne cesse de s’améliorer ». Or « ce découplage entre faibles progressions salariales et profits historiques des entreprises fait craindre (...) une montée du ressentiment, aux Etats-Unis comme ailleurs, contre le capitalisme et le marché ». Là, il s’agit de M. Alan Greenspan, ancien directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui livre ses inquiétudes au Financial Times (2).

Ce constat, chiffré, est unanimement partagé. D’après le Fonds monétaire international (FMI), dans les pays membres du G7, la part des salaires dans le produit intérieur brut (PIB) a baissé de 5,8 % entre 1983 et 2006. D’après la Commission européenne, au sein de l’Europe cette fois, cette part a chuté de 8,6 %. Et, en France, de 9,3 % (3).

Par le gigantisme des sommes en jeu, des dizaines de milliards d’euros, ces 9,3 % devraient s’installer au cœur du débat. Toute la contestation des « nécessaires réformes en cours » (« régimes spéciaux », retraites, sécurité sociale, mais aussi pouvoir d’achat) pourrait s’appuyer sur ce chiffre. Or c’est à l’inverse qu’on assiste : il est comme effacé de la sphère publique, éclipsé dans les médias, à peine mentionné par les responsables politiques. Un point central de l’économie en est devenu le point aveugle.

Qu’on évalue ce transfert de richesses : le PIB de la France s’élève à près de 1 800 milliards d’euros. « Donc il y a en gros 120 à 170 milliards d’euros qui ont ripé du travail vers le capital », calcule Jacky Fayolle, ancien directeur de l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES). Soit, même avec des estimations basses, plus d’une dizaine de fois le déficit de la Sécurité sociale (12 milliards) et une vingtaine de fois celui des retraites (5 milliards). Ces derniers « trous » sont amplement médiatisés, tandis qu’on évoque moins souvent celui, combien plus profond, creusé par les actionnaires dans la poche des salariés... D’après Fayolle, de tels ordres de grandeur « traduisent des déformations structurelles, pas simplement de l’économie mais de la société ». Ces déformations résultent de « tout un ensemble de facteurs : le poids du chômage, les politiques économiques, les changements de la gouvernance des entreprises depuis une vingtaine d’années ».
Des médias entre mutisme et mensonges

C’est au début des années 1980 que le basculement intervient. Deux phénomènes se conjuguent : d’abord, le ralentissement de la croissance, qui passe de 4,8 % en moyenne durant les « trente glorieuses » (1945-1975) à environ 2 %. Ensuite, un bouleversement dans la répartition de cette croissance : « Tout se passe comme si ce changement de rythme avait été mis à profit pour modifier les règles du jeu au détriment des salariés (4) », notent des chercheurs de l’IRES.

D’abord par des « suppressions de postes » : des salaires ne sont plus versés, et leur part dans le PIB se réduit naturellement. Dans le secteur public, dernièrement, mais surtout dans le privé, avec des entreprises (Whirlpool, Michelin, European Aeronautic Defence and Space [EADS], Danone, etc.) qui surfent sur les bénéfices tandis qu’elles « restructurent » vers des « pays à bas coût de main-d’œuvre ». En outre, le chantage au chômage aidant, les salaires réels ont stagné : « Le revenu salarial net n’a pratiquement pas augmenté depuis ces vingt-cinq dernières années », précise le quotidien Les Echos (5). Les approximations optimistes concèdent 16 % d’augmentation seulement entre 1987 et aujourd’hui. C’est aussi en 1987 que naissait le CAC 40, avec un indice 1 000. Il cotait 5 697 points le 11 décembre dernier : + 470 %, donc.

La « flexibilité » aussi a fait plonger les salaires, en les rendant plus irréguliers. Depuis 1980, « la proportion des travailleurs à temps partiel est passée de 6 % à 18 % de l’effectif salarié total, et celle des autres formes d’emploi atypique (intermittence, intérim, etc.) de 17 % à 31 % du salariat (6) ». Devenu jetable, malléable, sur mesure, l’emploi s’est ajusté aux besoins variables des entreprises.

Enfin, on a rogné sur les à-côtés du salariat : il faut désormais cotiser plus et plus longtemps pour des retraites plus faibles, verser la contribution sociale généralisée (CSG) et des franchises médicales pour que les remboursements diminuent toujours, etc. « La masse salariale a deux composantes, nous explique Michel Husson, économiste à l’IRES : le salaire direct et les cotisations. Dans un premier temps, le salaire net a fait baisser la part salariale à un niveau qu’on ne peut plus faire trop descendre. Dans un second temps, la part des cotisations prend le relais. »

Le mutisme qui entoure ce détournement de richesses constitue un exploit permanent. Des heures de radio, des pages dans la presse : les journalistes ont glosé sur les miettes des régimes spéciaux, sur ces « bénéficiaires de lois obsolètes », sur ce « privilège intolérable », sur cette « inégalité inacceptable », sur la « nécessité économique et démographique » de cette « mesure d’équité » (7). Mais ils ont presque toujours oublié de mentionner le combien plus « inégal » partage des ressources nationales. Nos éditorialistes ont aussi omis de pester contre le « privilège intolérable » des actionnaires, ces « bénéficiaires » d’abattements fiscaux, sur la « nécessité économique et démocratique » de taxer leurs revenus financiers...

Mais, dans la foulée du conflit « catégoriel » des cheminots, le débat s’est fait plus « général », portant sur le pouvoir d’achat ! « Une surprenante stagnation », titra Le Monde (8). D’autant plus « surprenante » que ces 9,3 % n’étaient signalés à aucun endroit. Le terrain était ainsi préparé pour un président de la République qui se refusa à « distribuer les cadeaux de Père Noël car les Français savent bien qu’il n’y a pas d’argent dans les caisses. (...) Je n’ai pas le pouvoir d’augmenter les salaires. (...) Pour donner du pouvoir d’achat, il faut réhabiliter le travail (9) ». Et de soigner le mal par le mal : en aggravant la « flexibilité » des salariés : horaires variables et dimanche ouvré...

Le lendemain, tandis que Le Figaro saluait la « fin du carcan des 35 heures », Les Echos félicitaient M. Nicolas Sarkozy : « Il a tracé le programme des réformes pour les prochains mois – assurance-maladie, marché du travail. » Quelques pages plus loin, dans les mêmes éditions, on découvrait un article intitulé « Grande plaisance : la course au luxe ». Celui-ci expliquait que « les millionnaires, toujours plus nombreux, sont lancés dans une course sans fin au plus grand, au plus beau, au plus luxueux yacht... Dans ces châteaux des temps modernes, le robinet à 8 000 euros plaît beaucoup (10) » ! Mais pas le moindre lien entre le pouvoir d’achat en berne à la « une » et cette autre actualité, plus réjouissante. Pourtant, voilà qui aurait pu donner chair aux 9,3 %...

Ce mensonge par omission d’une donnée centrale de l’économie, qui surprendra-t-il ? « La presse quotidienne, résumait déjà Jack London, c’est l’escamotage quotidien » qui « purge » les injustices « par le silence de l’oubli » (11). Mais un autre « silence » assourdit. Quand MM. François Hollande, Bernard Thibault ou Vincent Peillon se sont-ils saisis de cet argument et l’ont-ils opposé à un journaliste ? Peut-être l’ont-ils fait, à l’occasion, dans une parenthèse. Mais, à coup sûr, l’« opposition » n’a guère accordé à ces 9,3 % la place qu’ils méritent. Qu’ils citent ces 100 milliards d’euros (au moins), et le socle d’inégalité, invisible et fragile, sur lequel reposent toutes les « réformes » des deux dernières décennies, pourtant effectuées au nom de la « justice », s’effondre. La rhétorique d’une pseudo-« équité » – car, comme le recommande l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), « il ne faut pas avoir l’air de défendre des intérêts, seulement des idées et des principes (12) » – s’écroule d’un coup. Qu’entendit-on à la place le 29 novembre au matin, dans la « Revue de presse » de France Inter ? « La Croix est allé à la rencontre des politiques et leur demande leurs idées en matière de pouvoir d’achat. Côté socialiste, le député Michel Sapin préconise des allégements de charges pour les entreprises qui auront conclu des négociations salariales. » Du chipotage et de nouvelles aides publiques.

Une semaine plus tôt, sur la même antenne, le député et maire d’Evry Manuel Valls affichait son « courage » : « Il faut travailler sur un allongement progressif de la durée de la cotisation. Ça vaut évidemment pour les régimes spéciaux ; ça vaudra demain pour le régime général. » Désormais, le « courage » consiste, dans ce camp aussi, non plus à soutenir une lutte qui inverserait un rapport de forces, mais à se plier par avance aux exigences du capital et du pouvoir, sans jamais batailler.

Les discours de la dernière élection présidentielle corroborent cette dérive : Mme Ségolène Royal ne signala à aucun moment les 9,3 % et les milliards évaporés – tandis qu’elle dénonça volontiers les « 80 milliards de déficits cumulés » de la Sécurité sociale, l’« endettement public qui est passé de 900 à 1 200 milliards d’euros en moins de cinq ans », le « déséquilibre historique de la balance commerciale, 30 milliards d’euros », etc. Si elle s’engagea à « lutter », ce ne fut pas contre un « adversaire » identifié (« Je ne désignerai aucun ennemi », précisa-t-elle), mais plutôt contre des problèmes sans responsables ni coupables (la « lutte contre toutes les formes d’insécurité », « contre le décrochage scolaire », « contre la vie chère », etc.).

Le « rentier » n’apparut à aucun endroit, la « finance » fut désignée deux fois (en quarante-deux discours), l’« actionnaire » ne surgit qu’à neuf reprises. En somme, presque rien qui aurait réclamé une répartition plus égalitaire des richesses produites. Pourtant, pendant cette campagne, le CAC 40 publia ses « profits records » – plus de 90 milliards d’euros – dont, autre record, 40 milliards avaient été reversés en « dividendes » (mot utilisé une fois par Mme Royal) (13). Mais la candidate socialiste ne se saisit pas de cette aubaine, lui préférant une autre recette, consensuelle : « Nous relancerons la croissance économique parce que nous réconcilierons les intérêts des entreprises et les intérêts des salariés. Voilà la clé du développement économique. »

L’extravagante hypothèse conservatrice se trouvait ainsi confirmée : avec une croissance de 2 %, parfois déguisée en « crise », tout progrès social serait impossible, voire rendrait « inéluctables » des reculs en série. Cependant, cette croissance qualifiée de « molle », aux alentours de 2 %, correspond à la moyenne observée au cours du XXe siècle, hors « trente glorieuses ». Un siècle qui ne se priva ni de progrès technique ou humain, ni de bâtir des protections salariales. Désormais, la justice sociale devrait néanmoins patienter, espérer une improbable – et pas vraiment souhaitable – hypercroissance à 4 %, 5 %, 6 %, voire plus.

Au printemps dernier, en « une » de l’hebdomadaire Challenges et sur toutes les affichettes des bars-tabacs, la candidate socialiste posa sous le titre : « Ségolène Royal face aux patrons : “Faites des profits, augmentez vos revenus !” » Comme s’ils avaient attendu sa souriante permission...
François Ruffin.

Source: http://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/RUFFIN/15507
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mer 20 Oct 2010, 17:14

La Commission européenne a annoncé mardi son intention d’étendre son financement par le biais de nouvelles taxes à l’échelle communautaire.Après avoir imposé le sauvetage des Banksters par les finances publiques des Etats, creusant ainsi encore plus leurs dettes, l’UERSS continue sa mutation en une dictature bureaucratique complètement déshumanisée. Les commissaires politiques siégeant dans leur tour de Babel veulent maintenant taxer directement les peuples européens soumis à leur diktat en créant un paquet de taxes. Officiellement, et comme toujours, les intentions sont « louables ». Il s’agirait cette fois de « ne pas peser sur les finances des Etats et rendre le financement européen plus lisible pour les citoyens ». Toujours ce vernis de bonnes intentions sensé nous faire accepter l’inacceptable.La finalité est de taxer, taxer et encore taxer des peuples déjà asphyxiés par les conséquences des politiques criminelles menées par cette nouvelle UERSS. Destruction des Etats-nations, libéralisation sauvage des services publics, délocalisations, mise en concurrence déloyale des travailleurs… Les ravages des politiques menées contre les avis du peuple n’ont pas fini de cicatriser que déjà une nouvelle volée de coups de trique s’annonce.
L’exécutif communautaire propose par exemple de créer une TVA européenne ou encore d’affecter au budget une partie des recettes d’une taxe énergétique, d’une taxe sur les transactions financières ou les activités financières à ce budget.Une taxe sur les ventes de quota d’émission de gaz à effet de serre et sur le transport aérien ou un impôt sur les sociétés sont également évoqués.De telles taxes, même si elles pourraient permettre de dégager plusieurs dizaines de milliards par an, sont cependant très improbables car les questions fiscales sont décidées à l’unanimité des 27 Etats membres et plusieurs d’entre eux rejettent le principe même d’un prélèvement européen.« A un moment où les dépenses publiques sont examinées à la loupe, nous suggérons des moyens de réaliser un budget communautaire apte à relever les défis qui nous font face, sans nécessairement augmenter les dépenses mais plutôt en se concentrant sur les bonnes priorités, la valeur ajoutée, le résultat et la qualité des dépenses européennes », a expliqué le président de la Commission, José Manuel Barroso.Ce dernier propose également de modifier le système actuel de « perspectives financières pluriannuelles » portant sur sept ans pour créer un cadre budgétaire sur dix ans avec une révision à mi-parcours des objectifs.Nouvel Obs
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mer 20 Oct 2010, 17:15

LONDRES – Les coupes budgétaires décidées par le gouvernement britannique entraîneront la suppression de près d’un demi-million emplois d’ici à 2015 dans le secteur public, a annoncé mercredi au Parlement le ministre des Finances, George Osborne.Le ministre a expliqué que l’Office pour la responsabilité budgétaire, l’organisme officiel chargé de surveiller les comptes publics, avait évalué à 490.000 postes la diminution des effectifs du secteur public qui découlera de la réduction des dépenses publiques, ajoutant qu’il s’agissait de « la meilleure estimation ».M. Osborne a confirmé l’objectif annoncé en juin pour la réduction des dépenses publiques, alors fixé à environ 83 milliards de livres (95 milliards d’euros) d’ici à 2015.Ces coupes budgétaires draconiennes, combinées à 30 milliards de livres de hausses d’impôts, doivent permettre d’éliminer quasi-totalement le déficit public du Royaume-Uni, le ramenant de 10,1% cette année à 1,1% du PIB en 2015.Le ministre a ajouté que la réduction des effectifs de la fonction publique se ferait en majorité via des départs naturels, tout en avertissant que des licenciements seraient « inévitables ».Il a répété que le gouvernement n’avait pas le choix s’il voulait « éviter la faillite » du pays et « l’éloigner du précipice ».« Si nous ne nous occupons pas de ce déficit record, encore davantage d’emplois seront menacés », a-t-il fait valoir devant les parlementaires.En moyenne, les ministères verront leurs moyens baisser de 19% d’ici à 2015. Parmi les plus touchés, le Foreign Office (Affaires étrangères) et la Culture verront leurs budgets baisser de 24%, ceux du Trésor et de l’Environnement seront réduits respectivement de 33% et 29%.La baisse sera sévère également pour les ministères de la Justice et de l’Intérieur, dont les budgets reculeront de 23% chacun, et celui des Transports qui baissera de 21%.Celui de la Défense diminuera de 8%, comme l’avait déjà annoncé mardi le Premier ministre David Cameron.Le gouvernement va également réduire de 18 milliards de livres par an à compter de 2014/2015 les dépenses de « l’Etat providence », et avancer à 2020 le report de 65 à 66 ans de l’âge du départ à la retraite.(©AFP / 20 octobre 2010 15h04)
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 09:15

Algérie: deux ans de prison ferme pour ne pas avoir jeûné pendant le ramadan
Hier, 13h50

Lundi, la cour d'Oum El Bouaghi, au sud-est d'Alger, en Algérie, a condamné un homme de 27 ans à deux ans de prison ferme et à une amende de 100.000 dinars (1.000€), pour « atteinte à un précepte de l'islam ».

Ce jeune homme n'avait pas respecté le jeûne du ramadan.

En août dernier, sur dénonciation, la police de Aïn El Beïda, à 25 km au sud-ouest d'Oum El Bouaghi, avait effectué une descente dans un lieu abandonné, au centre ville, à la recherche d'un groupe de non-jeûneurs, précise le quotidien algérien, El-Watam.

Ce jour-là, les policiers n'avaient pu arrêter que cet homme de 27 ans, les autres ayant réussi à prendre la fuite.

Il avait alors été placé sous mandat de dépôt.

Pour le président de Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH), « ce genre de poursuite n'a aucun fondement juridique ».

Un procès lié, selon lui, lié à un excès de zèle et de religiosité de la part de l'institution judiciaire.

Le président de la LADDH rappelant que la liberté de culte est garantie par la Constitution algérienne.

La LADDH considère ainsi que cette condamnation « est une attente à la liberté de culte ».
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 09:17

SJA a écrit:

La LADDH considère ainsi que cette condamnation « est une attente à la liberté de culte ».

C'est le problème de la religion agissant comme idéologie.
Dans le temps, il y avait le même genre de lois sur le carême.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 09:46

Alors Philippe vous sortez des clous... c'est le fil "no comment"!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 10:00

Citation :
Nazareth et le Sinaï, porteurs d’universalité

Le Sinaï, comme le faisaient déjà remarquer certains auteurs du judaïsme antique, est situé en dehors de la terre promise de Palestine. Bien qu’il ne s’élève pas en Terre sainte, Dieu choisit cette montagne pour offrir à Israël son don le plus grand, qui est la Torah. Pour quelle raison Dieu a-t-il employé une telle stratégie ? Réponse : parce que le Seigneur destinait sa Loi non seulement à Israël, mais aussi à tous les autres peuples, par l’intermédiaire d’Israël.

Nazareth de Galilée est aussi une localité presque en marge de Terre sainte, la Galilée est la terre des étrangers (Is 8,23 dans la Septante et Mt 4,15). Que peut-il en sortir de bon ? Ainsi pense les hommes. Bien différentes, par contre, sont les voies de Dieu. On observe en effet, que dans la géographie des évangiles, la Galilée devient synonyme d’universalité.

Jésus, nouveau Moïse, y prononce son discours inaugural des Béatitudes (Mt 5s), il y opère le premier et prototypes de tous les signes (Jn 2,1-12), après la résurrection il y ordonne aux apôtres de prêcher l'Évangile à toutes les nations. (Mt 28,16-20). Et c’est à Nazareth en Galilée que le Verbe s’est fait chair.
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 10:31

Citation :
La rénovation urbaine n'a pas endigué la pauvreté et le chômage dans les cités
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/la-renovation-urbaine-n-a-pas-endigue-la-pauvrete-et-le-chomage-dans-les-cites-21-10-2010-1118307.php

Ce que révèlent les intifadas à la française
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2010/10/ce-que-revelent-les-intifadas.html
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 10:41

Citation :
Multiculturalisme en Europe, un désastre !
http://www.youtube.com/watch?v=d3ZP8tejNpA&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 22 Oct 2010, 17:45

Citation :
Découverte de la plus vieille galaxie jamais observée, selon une étude
Mercredi 20 octobre, 22h27

Des astronomes européens pensent avoir découvert la plus ancienne galaxie jamais observée dans l'univers, selon une étude publiée mercredi dans l'édition en ligne de la revue "Nature".

Apparaissant sur une image du télescope spatial Hubble sous la forme d'une lueur ténue, cette galaxie aurait 13,1 milliards d'années et serait également la plus lointaine jamais observée. Il y a plus de 13 milliards d'années, l'univers était encore très jeune, avec seulement quelque 600 millions d'années d'existence.

La galaxie est si ancienne qu'il est probable qu'elle n'existe plus dans sa forme initiale et a fusionné avec des voisines plus importantes, souligne Matthew Lehnert, de l'Observatoire de Paris, principal auteur de l'étude.

Il y a 13,1 milliards d'années, l'univers n'avait qu'un vingtième de son âge actuel, note Richard Ellis, de l'Institut de technologie de Californie, qui n'a pas participé à l'étude.

Les astronomes européens ont calculé l'âge de la galaxie après 16 heures d'observations à partir d'un télescope au Chili. La nouvelle galaxie n'a pas reçu de nom à proprement parler, et est seulement identifiée par une série de lettre et de chiffres.

Les astronomes voient la galaxie telle qu'elle était il y a 13,1 milliards d'années, époque où elle était très jeune et n'avait peut-être que 100 millions d'années, précise M. Lehnert. Le carbone ou de métal que l'on observe dans les étoiles plus matures y sont très peu présents, et elle est remplie de jeunes étoiles bleues massives, ajoute-t-il. AP

Sur le Net:

Nature: w ww.nature.com/nature

http://fr.news.yahoo.com/3/20101020/twl-science-galaxie-ancienne-1be00ca.html

"Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l'ouvrage de ses mains." - Psaume 18, 2
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 23 Oct 2010, 18:07

Yvelines : 11 personnes se défenestrent par peur du diable

De source policière, il s'agirait d'une séance de spiritisme qui aurait mal tourné. Samedi matin vers 5 heures, onze personnes, dont un bébé et trois enfants, ont été blessées à des degrés divers en sautant depuis le deuxième étage d'un immeuble situé rue Marcelle-Rivière à La Verrière (Yvelines), une commune de 6 000 habitants).

Le bébé a été hospitalisé à l'hôpital Necker. Plusieurs des victimes défenestrées ont également été hospitalisées.

Les circonstances du drame, très confuses au départ, semblent un peu s'éclaircir, selon les explications du parquet de Versailles.

«Treize personnes se sont trouvées dans un appartement au second étage d'un immeuble quand, vers 3 heures du matin, l'un des occupants a entendu son enfant pleurer», explique Odile Faivre, procureure adjointe au parquet de Versailles.

Un homme pris pour le malin, blessé à l'arme blanche

«L'homme en question d'origine africaine, qui était tout nu, s'est levé dans l'appartement pour nourrir son enfant, tandis que les autres occupants l'ont pris pour le diable», a ajouté la procureure adjointe.

«L'homme en question a été sérieusement blessé à la main d'un coup de couteau avant d'être expulsé de l'appartement», a-t-elle précisé.

Le père de famille qui se trouvait dans le plus simple appareil a tenté d'entrer à nouveau dans l'appartement. «C'est à ce moment précisément que les autres occupants ont pris la fuite en sautant par la fenêtre, ayant une peur panique du diable», a poursuivi Odile Faivre.

Outre celui qui a été confondu avec le diable, âgé de 30 ans, un deuxième homme qui se serait défenestré avec une fillette de deux ans dans les bras a été interpellé par la police.

Selon le parquet de Versailles, parmi les personnes blessées, sept ont été transportées dans le services des urgences de plusieurs hôpitaux de la région. Ils souffrent de multiples traumatismes. Deux enfants ont été transportés à l'hôpital Necker, indique encore le parquet.

L'enquête, qui comporte encore des zones d'ombre, se poursuit pour savoir si les personnes qui se sont défenestrées l'ont fait d'elles-mêmes ou si on les a obligées à le faire, selon Mme Faivre.

Tous les articles de la rubrique Leparisien.fr

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-11-personnes-se-defenestrent-par-peur-du-diable-23-10-2010-1120771.php
Revenir en haut Aller en bas
le plombier



Masculin Messages : 439
Inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Dim 24 Oct 2010, 22:09

Georges Frêche est décédé d'un arrêt cardiaque
Le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon, Georges Frêche (DVG), est décédé dimanche après-midi à l'âge de 72 ans à Montpellier d'un arrêt cardiaque, a annoncé la Région dans un communiqué.

"Le président de la Région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, est décédé ce jour à 18H45 d?un arrêt cardiaque. Dans les prochaines heures, nous vous informerons des modalités d?organisation de ses obsèques ainsi que des souhaits de sa famille", indique l'institution dans un communiqué.
L'ancien premier secrétaire fédéral du parti socialiste de l'Hérault, le sénateur Robert Navarro, avait auparavant confirmé le décès de M. Frêche, à la suite d'une information parue sur le site internet du quotidien Midi Libre.
L'ancien maire de Montpellier avait été réélu en mars à la tête à la tête du conseil régional de Languedoc-Roussillon, après avoir largement dominé le second tour du scrutin des régionales, réunissant 54,19% des suffrages, devant l'UMP (26,43%) et le FN (15,67%).

La campagne avait été marquée notamment par son bras de fer avec le PS, qui l'avait déjà exclu de ses rangs en 2007 pour ses dérapages verbaux et lui avait opposé une liste conduite par Hélène Mandroux, maire de Montpellier.
Né en 1938 dans le Tarn, élu pour la première fois maire de Montpellier en 1977, Georges Frêche avait fait la une de l'actualité récemment en inaugurant en grande pompe cinq statues des "grands hommes", dont celle de Lénine.
ttp://www.midilibre.com/articles/2010/10/24/A-LA-UNE-Georges-Freche-est-decede-1431414.php5
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 25 Oct 2010, 17:33

Citation :
Avortement forcé en Chine

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Xiao Aijing, enceinte de son deuxième enfant, a été embarquée de force de chez elle le 10 octobre dernier par les services gouvernementaux de Planning familial et a été brutalement soumise à un avortement. A huit mois de gestation… Le récit nous vient de son mari, Luo Yanqua. [...] Averti du fait que sa femme avait été emmenée, il s'est précipité chez lui pour essayer de la retrouver. Il finit par trouver l'endroit où elle a été transférée et enfermée par les officiers du Planning. Il tente de s'expliquer : lui, Luo, était de la ville, et n'avait droit qu'à un enfant ; mais elle, Xiao, de la campagne, avait le droit à un deuxième, ils pensaient avoir droit à cette deuxième grossesse… Réponse : la politique de l'enfant unique oblige à avorter l'enfant.

«J'ai protesté. Le bébé avait huit mois. C'est un être vivant. On ne peut pas comme ça se débarrasser d'une vie humaine», raconte Luo. Les autorités devaient lui donner un jour pour proposer une autre solution. Mais comme le lendemain sa femme, internée, ne répondait plus au téléphone, Luo s'est de nouveau précipité à ses côtés.

«Il y avait des tas de gens autour de ma femme. Ils lui maintenaient les mains derrière le dos, la tête contre le mur, et ils lui donnaient des coups de pied dans le ventre. Je ne sais pas s'ils essayaient de provoquer une fausse couche. Mais ses bras, ses jambes, son cou… tout était blessé. J'étais tellement en colère ! J'ai dit : “Nous n'avons même pas pu parler d'une solution. Comment pouvez-vous la frapper ainsi ?”»

Luo est éloigné et à partir de ce moment-là, il n'aura plus de nouvelles de sa femme. Il apprendra un peu plus tard que son enfant a été tué in utero par une injection mortelle, et c'est seulement après cela que Xiao obtient le droit de rappeler son mari. [...]

les statistiques chinoises officielles avouent au moins 35.000 avortements par jour dans le pays, soit un toutes les deux secondes et demi".

http://lesalonbeige.com/

Shocked

Quel régime diabolique ! :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 25 Oct 2010, 17:49

Simon1976 a écrit:


Shocked

Quel régime diabolique ! :evil:



Fumiers de cocos de m.... !!!!!!!!

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 26 Oct 2010, 17:25

Le cardinal Ouellet fait son entrée à la Congrégation pour la doctrine de la foi

Agence QMI

Le cardinal Marc Ouellet, qui vient à peine de quitter Québec pour Rome afin d’occuper les postes de préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pour l’Amérique latine, a été nommé à la Congrégation pour la doctrine de la foi par le pape Benoît XVI. Sa nomination remonte au 16 octobre.

Trois autres haut placés de l’Église ont fait leur entrée à la Congrégation, le même jour, soit Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

La Congrégation pour la doctrine de la foi a comme tâche de promouvoir et de protéger la doctrine et les mœurs conformes à la foi dans tout le monde catholique.

Marc Ouellet est cardinal depuis octobre 2003.

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/international/archives/2010/10/20101025-215938.html

Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 26 Oct 2010, 18:20

" La Croix " de ce mardi 26.10.10 consacre ses trois premières pages aux banlieues .
Un grand titre barre la " une " : " Clichy , cinq ans après , ce qui a changé " .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mer 27 Oct 2010, 18:48

Cinquante missiles nucléaires américains victimes d’une panne informatique!



WASHINGTON – L’armée américaine a perdu le contact samedi dernier pendant 45 minutes avec cinquante missiles nucléaires balistiques intercontinentaux, une des armes les plus puissantes du monde, en raison d’une panne du matériel informatique, a indiqué mercredi un responsable du Pentagone.
La panne a apparemment pour origine une avarie matérielle, a indiqué ce responsable, membre de l’armée de l’Air, sous couvert de l’anonymat.
Concrètement, la communication entre ces armes, stockées sur la base de Francis E. Warren, dans le Wyoming (ouest), et ceux qui les contrôlent a été « interrompue », a-t-on précisé.
« L’incident a duré trois quarts d’heure », a dit le responsable.
« Dès que c’est arrivé, il y a eu un contrôle de sécurité de tous les sites de missiles », effectué par caméras et par des équipes de l’armée, a-t-il ajouté. « L’équipement ne présentait pas de dégât apparent ».
Le président Barack Obama a été informé tôt mardi de l’incident, selon la chaîne CBS News, qui précise, citant une source au sein de l’administration américaine, que la marge de manoeuvre du président concernant l’utilisation des armes nucléaires n’a pas été affectée.
Des enquêteurs ont découvert mardi que des incidents similaires étaient survenus sur d’autres sites il y a plus de dix ans, aussi concentrent-ils leurs efforts sur un problème matériel.
« On dirait que c’est un problème mécanique avec une certaine partie » du dispositif, a indiqué le responsable de l’armée.
La thèse d’un acte hostile semble écartée, a-t-il déclaré. « Nous ne disposons d’aucun élément suggérant qu’un acte malveillant ou délibéré est à l’origine de ce qui s’est passé ».
Les autres missiles présents sur la base n’ont pas été affectées, de même que les 300 missiles se trouvant dans des bases du Montana (nord-ouest) et du Dakota du Nord (nord), a-t-il assuré.
L’Air Force Global Strike Command, une division de commandement de l’armée américaine, contrôle 450 missiles intercontinentaux Minutemen III stockés dans ces différentes bases.
Equipés de têtes nucléaires uniques ou multiples, les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) ont une portée de 5.500 kilomètres. Les scénarios de guerre nucléaire totale donnent à ces armes le premier rôle. Au-delà de ces missiles, l’armée américaine peut envoyer des missiles par avions ou les lancer depuis des sous-marins.
(©AFP / 27 octobre 2010 15h27)
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mer 27 Oct 2010, 22:55

Dans " La Croix " de ce mercredi 27.10.10 , un reportage sur les jeunes diplômés allemands
d'origine turque , qui décident de débuter leur carrière en Turquie et de la poursuivre plus tard en Allemagne ( les " almanci " ) ainsi qu'une interview exclusive de Michel Barnier , qui va présenter à Bruxelles un plan de 50 actions pour relancer la croissance en Europe .
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Jeu 28 Oct 2010, 22:11



MOSCOU (AP) — Des éruptions volcaniques dans la péninsule du Kamtchatka, dans l’extrême-orient russe, ont provoqué d’énormes nuages de cendres qui perturbent le trafic aérien dans la région.
Les éruptions des volcans Chiveloutch et Kloutchevkaïa ont provoqué des nuages de cendres qui perturbent les vols dans la région, selon le département du ministère russe des Situations d’urgences du Kamtchatka. Il précisait jeudi que la visibilité dans la localité d’Oust-Kamtchatsk était réduite à quelques mètres et qu’une épaisse couche de cendres recouvrait le sol. Les 5.000 habitants de la ville ne sont pas en danger mais ont été invités à rester confinés chez eux.
Le vulcanologue Sergueï Senioukov a expliqué sur la chaîne Rossiya 24 que la colonne de cendres atteignait jusqu’à 10km et se déplaçait vers l’est au-dessus de l’océan Pacifique. AP
sb/v0
Vidéo ici: http://itn.co.uk/07f268ee21590506ed873d23fde54a1b.html
Image radar:

Webcam Klyuchevskoy: http://webcams.images.alaska.edu/index.php?volcano=Klyuchevskoy
Webcam chiveluch: http://webcams.images.alaska.edu/index.php?volcano=Shiveluch
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Ven 29 Oct 2010, 17:49

WASHINGTON – Près d’une étoile sur quatre similaire à notre Soleil dans notre galaxie, la Voie lactée, pourrait avoir des planètes de la même taille que la Terre, indiquant que celles-ci devraient être des milliards, certaines potentiellement habitables, selon une étude publiée jeudi.

Il s’agit du recensement planétaire le plus étendu et le plus tangible de ce type jamais effectué, souligne la Nasa, l’agence spatiale américaine, qui a commandé à l’Université de Californie cette recherche publiée par la revue Science datée du 29 octobre.

“Ceci est le fruit statistique d’années de traque de planètes”, observe l’astronome Geoff Marcy de l’Université de Californie à Berkeley, l’un des principaux co-auteurs de cette recherche.

“Les données récoltées nous disent que notre galaxie, qui contient quelque 200 milliards d’étoiles, compte au moins 46 milliards de planètes de la même taille que la Terre, sans compter celles dont l’orbite est plus éloignée de leur astre dans la zone habitable” ni trop chaude, ni trop froide, où l’eau peut exister à l’état liquide, ajoute ce chercheur.

Les astronomes auteurs de ces travaux ont utilisé les deux puissants télescopes optiques et à proche-infrarouge de W.M Keck sur le mont Mauna Kea à Hawaii pendant cinq ans pour scruter 166 étoiles situées dans un rayon de 80 années-lumière de la Terre. Une année-lumière équivaut à 9.460 milliards de km.

Ils ont recherché des planètes de différentes tailles allant de trois à mille fois la masse de la Terre.

Toutes les planètes faisant partie de cette recherche avaient une orbite proche de leur étoile et les résultats de ce recensement montrent davantage de petites planètes que de grandes, ce qui indique que les planètes de petite taille sont les plus fréquentes dans la Voie lactée.

“Nous avons étudié des planètes ayant une grande variété de masse, un peu comme si on répertoriait les rochers, les roches et les cailloux dans un canyon et nous avons trouvé plus de roches que de rochers et davantage de cailloux que de roches”, explique Andrew Howard de l’Université de Californie, le principal auteur de cette recherche.

“Notre technologie basée au sol ne permet pas de voir les grains de sable, à savoir les planètes de taille terrestre mais on peut en estimer le nombre”, poursuit-il.

“De telles planètes dans notre galaxie sont comme des grains de sable éparpillés sur la plage, elles sont partout”, ajoute l’astronome.

Cette recherche fournit aussi d’innombrable indices montrant que les planètes potentiellement habitable pourraient être légion, relèvent les auteurs de l’étude.

De telles planètes orbiteraient leur étoile à une distance où les températures seraient propices à la vie.

Le télescope spatial Kepler de la Nasa, qui scrute des systèmes stellaires similaires au nôtre, cherche des planètes de la taille de la Terre et les astronomes s’attendent à ce qu’il en trouve dans les prochaines années.

Dans le dernier recensement planétaire dévoilé jeudi, environ 6,5% des étoiles scrutées ont des planètes de masse intermédiaire, soit de 10 à 30 fois celle de la Terre, comme Neptune et Uranus.

En outre 11,8% comptent des planètes dites “super-Terre” dont la masse est de seulement trois à dix fois celle de la Terre.

(©AFP / 29 octobre 2010 00h38)
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Sam 30 Oct 2010, 10:38

Un lifting pour le tout jeune le traité de Lisbonne


Malgré les réticences énormes de plusieurs pays à revoir le traité de Lisbonne un an à peine après son entrée en vigueur, les 27 ont convenu vendredi de le retoucher pour créer un mécanisme de stabilité financière. Celui-ci est jugé nécessaire depuis la crise financière souveraine qui a ébranlé la zone euro au printemps dernier.
Herman Van Rompuy et Jose Manuel Barroso. © Reuters


Après avoir sauvé de justesse la Grèce de la faillite avec un prêt de 110 milliards d'euros en mai, les dirigeants de la zone euro ont été contraints d'ouvrir la porte au sauvetage d'autres pays, comme l'Espagne ou le Portugal, eux aussi au centre de la spéculation.

Ils ont donc créé la Facilité européenne de stabilité financière (FESF), un organisme basé à Luxembourg habilité à lever sur les marchés des fonds avec la garantie des Etats. En cas de crise, ces fonds seraient acheminés vers le pays concerné, qui en contrepartie devrait se soumettre à un plan d'austérité drastique.

Le mécanisme n'a finalement pas été utilisé, mais la situation précaire de certains pays, comme l'Irlande, laisse penser qu'il est plus que jamais nécessaire pour dissuader la spéculation. Or, il a été prévu que la FESF s'éteindrait après une durée de trois ans, à la demande expresse de l'Allemagne, peu désireuse de signer un chèque en blanc en faveur de pays regroupés dédaigneusement dans la catégorie du
"Club Med".

Très critiquée pour son manque de solidarité, la chancelière allemande Angela Merkel a désormais accepté de pérenniser le mécanisme, avec quelques modifications, notamment la participation du secteur privé.

Un système permanent de solidarité pourrait donc être gravé dans le marbre du traité. Les 27 ont confié vendredi au président du Conseil, Herman Van Rompuy, le soin d'explorer les pistes.

Une révision du traité pourrait s'avérer explosive, notamment si elle lance un nouveau tour de ratification et de référendums. Beaucoup privilégient dès lors une modification minimale du texte, au travers d'une procédure accélérée. Mais la boîte de Pandore semble déjà ouverte. Le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt, a déjà plaidé pour une révision plus ambitieuse. Il préconise de "s'appuyer sur la décision de changer un des articles du traité pour en modifier quelques autres".

L'Allemagne insiste de son côté pour prévoir une autre procédure, consistant à suspendre le droit de vote de pays dont les politiques budgétaires menacent la zone euro.

Herman Van Rompuy aura la tâche délicate de mener le processus à bon port. Il lui a été demandé de présenter ses conclusions au sommet de décembre, en sorte qu'une modification "puisse être ratifiée au plus tard à la mi-2013".
Le Vif.be, avec Belga
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Lun 01 Nov 2010, 12:18

Prise d'otage dans la cathédrale de Bagdad : de nombreuses victimes
Le bilan provisoire serait de sept morts et d'une vingtaine de blessés

ROME, Dimanche 31 octobre 2010 (ZENIT.org) - La prise d'otage qui a eu lieu ce dimanche dans la cathédrale syro-catholique Sayidat al-Najat (Notre Dame du Perpétuel Secours) de Bagdad s'est conclue par une intervention éclair des forces irakiennes. On déplore cependant plusieurs morts, dont deux prêtres, et plusieurs blessés.

« Dans l'après-midi, quatre hommes armés ont fait irruption dans la cathédrale syro-catholique de Bagdad au moment de la célébration de l'Eucharistie, tuant deux personnes, après avoir fait sauter une voiture à l'entrée de la cathédrale », avait fait savoir Mgr Georges Casmoussa, archevêque syro-catholique de Mossoul, avant la libération des otages, à travers un appel téléphonique à la Communauté de Sant'Egidio.

« Ils ont déclaré appartenir à l'organisation 'Etat islamique de l'Irak' et ont demandé la libération des prisonniers de leur organisation détenus en Irak et en Egypte », avait ajouté l'évêque.

La cathédrale syro-catholique de Bagdad avait déjà été, avec cinq autres lieux de culte chrétiens, la cible d'une attaque qui avait fait une dizaine de morts, le 1er août 2004.

Dans une brève interview au blog « Baghdadhope », Mgr Shlemon Warduni, évêque auxiliaire de Bagdad des Chaldéens a affirmé qu'il s'agissait d'une « catastrophe ». « Nous prions pour que Dieu éclaire les esprits et les coeurs des terroristes qui devraient penser au bien des personnes, de leurs familles et non suivre ces voies qui ne sont pas les voies de Dieu mais celles du démon ».

Le bilan provisoire serait de sept morts et d'une vingtaine de blessés mais certaines sources parlent de dix morts parmi les otages et quatorze entre les terroristes et les forces de l'ordre irakiennes.

Parmi les otages ayant perdu la vie figuraient une fillette ainsi que deux prêtres (selon le service d'information catholique irakien Baghdadhope) : le P. Thair Sad-alla Abd-al et le P. Waseem Sabeeh Al-Kas Butrous,

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mar 02 Nov 2010, 10:31

On déplore 42 morts parmi les otages dont 5 femmes, 7 enfants et 2 prêtres

ROME, Lundi 1er novembre 2010 (ZENIT.org) - Après l'attentat sanglant qui a eu lieu dimanche après-midi dans la cathédrale de Bagdad, le pape Benoît XVI a lancé un appel pressant à la paix au Moyen-Orient, en demandant l'engagement des institutions nationales et internationales, et que « tous unissent leurs forces pour mettre fin à toute violence ! ».

« Face aux épisodes de violence atroce qui continuent de déchirer les populations du Moyen-Orient, je voudrais enfin renouveler de façon pressante mon appel à la paix : celle-ci est un don de Dieu mais aussi le résultat des efforts des hommes de bonne volonté, des institutions nationales et internationales », a affirmé le pape après la prière de l'Angélus, ce lundi 1er novembre.

Benoît XVI a précisé que « le très grave attentat » qui a eu lieu « dans la cathédrale syro-catholique de Bagdad a fait plusieurs dizaines de morts et de blessés, dont deux prêtres et un groupe de fidèles réunis pour la messe dominicale ».

« Je prie pour les victimes de cette violence absurde, d'autant plus féroce qu'elle a frappé des personnes innocentes recueillies dans la maison de Dieu qui est une maison d'amour et de réconciliation », a-t-il ajouté.

« J'exprime par ailleurs ma proximité et mon affection à la communauté chrétienne, frappée une nouvelle fois, et j'encourage tous les pasteurs et les fidèles à être forts et solides dans l'espérance », a poursuivi le pape.

Selon un responsable du ministère de l'Intérieur irakien ayant demandé à conserver l'anonymat, le bilan de l'attentat contre la cathédrale serait de 42 otages tués dont 5 femmes et 7 enfants, 56 blessés dont 10 femmes et 8 enfants, rapporte ce lundi Radio Vatican.

Dans l'assaut, 7 membres des services de sécurités auraient été tués et 15 autres blessés, toujours selon le responsable irakien.

L'attaque a été revendiquée par un groupe de la mouvance d'Al-Qaïda, « l'Etat islamique en Irak ».

Jesús Colina
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Mer 03 Nov 2010, 07:08

La similitude du mode opératoire des colis piégés entre le Yémen et la Grèce; peut-on envisager une connexion de fait entre les mouvances d'extrême gauche et les réseaux islamiques?
Cela c'est déjà vu avec Carlos.
Et que sait-on des tensions internes au Kosovo?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
le plombier



Masculin Messages : 439
Inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)   Dim 07 Nov 2010, 22:03

SociétéL'occitan, une langue qui n’a pas franchi toutes les barrières

David CRESPIN



Le 22 septembre, le parlement régional de Catalogne approuvait une loi officialisant l’usage de l’occitan, parlé dans le Val d’Aran. Vu du côté français, la commune de Villeneuve-lès-Maguelone a été enjointe d’enlever le panneau d’entrée dans l’agglomération,
rédigé en occitan et placé sous le panneau en français.Motif invoqué par les juges : le respect du code de la route. Ubuesque ! Ce qui est évident en Catalogne ne l’est donc pas encore en France. Midi Libre fait le point.

Forte de son autonomie, la Catalogne a accordé le statut de langue officielle à l’occitan, parlé dans le Val d’Aran, une enclave de 7 600 habitants.« C’est historique !, s’enthousiasme Jean-Louis Blenet. C’est de l’ordre du symbole, mais les symboles ça compte », souligne Joan-Pèire Laval de Païs Nostre.

Historique, peut-être aussi, la décision du tribunal administratif de Montpellier, qui a frappé la commune de Villeneuve-lès-Maguelone le mois dernier : le panneau portant le nom “Vilanòva-de- Magalona”, placé sous le panneau en français est déclaré illégal. Le maire, Noël Segura - qui a jusqu’à mi-décembre pour appliquer la décision - a décidé de faire appel et reçu le soutien de nombreuses associations et partis régionaux.

C’est le Mouvement républicain de salut public, dont le président réside sur la commune, qui a enclenché la machine judiciaire. La question qui se pose étant désormais celle de la jurisprudence. Qu’en est-il de toutes les villes qui ont installé des doubles panneaux à leurs entrées et sorties ? Comme Perpignan, pour ne citer qu’un exemple emblématique. Un nouveau combat en vue pour les occitanistes qui ont promis de ne pas en rester là. Pour Jean-Louis Blenet, on tient là la preuve que la France reste « un pays d’interdit » en ce qui concerne les langues régionales. Il souhaite pourtant « une grande politique de l’enseignement ». « La France étouffe les langues régionales (...) mais dès que des propositions sérieuses existent, la demande est au rendez-vous », dit-il.

Aujourd’hui, 2 % des enfants du Languedoc suivent un enseignement de la langue d’Oc en maternelle et primaire, essentiellement au sein des calandretas (3 dans le Gard, 7 dans l’Aude et 11 dans l’Hérault). Il existe également un collège à Grabels.

L’espoir : une loi française sur les langues régionales, promise en 2007 par le candidat Sarkozy. Un premier pas a été franchi en 2008 avec la reconnaissance dans la Constitution de ces langues comme « patrimoine national ». Depuis, le gouvernement reste muet. Un groupe d’études parlementaire s’est constitué, qui réunit des élus de toutes étiquettes. Sa présidente Martine Faure (PS, Gironde) a promis qu’un texte de loi serait présenté « dans les prochains mois ». L’UMP, Marc le Fur (Côtes-d’Armor) a dénoncé « l’inaction » du ministre de la Culture sur le sujet. Unies, les langues régionales affirment qu’elles ne se contenteront pas de se voir opposer une langue de bois.


Philippe MOURET

http://www.midilibre.com/articles/2010/11/07/A-LA-UNE-Une-langue-qui-n-a-pas-franchi-toutes-les-barrieres-1444210.php5
Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet consacré aux dernières nouvelles (Actualité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» dernières nouvelles de SIEVERNICH
» dernières nouvelles de Fukushima
» Syrie : Dernières nouvelles : "Il pleut averse sur les islamistes."
» Le Journal des dernières nouvelles en faveur de la laïcité et de la raison.
» Au sujet de la date de 2034 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: