DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Transsexualité et religion : un lien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agaera



Messages : 4
Inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 4:52

Bonjour,

Dans l'optique d'une étude personnelle sur la transsexualité, j'aimerais recueillir différents avis, différents points de vue sur la manière de percevoir la transsexualité. Je suppose que les croyances d'une personne influencent ses attitudes vis a vis d'un tel sujet. Je précise avant de continuer, que je suis moi même non-croyante.

Je vais tout d'abord me présenter. Je m'appelle Andréa, et je suis une jeune transsexuelle de 19 ans en études de psychologie.


Avant d'écrire ce message, j'ai un peu parcourue votre forum, et le mot "transsexualité" y revient quelques fois, cependant je m'aperçoit que peu de gens savent ce qu'est ce syndrome. Je vous le présenterais donc brièvement.

Lorsque je dis que je suis une transsexuelle, cela signifie que je suis une MtF, Male to Female. Le cas inverse existe bien évidemment, FtM. Vous devinerez donc qu'Andréa n'est pas le nom qui m'a été donné a ma naissance.
Alors la Transsidentité, qu'est-ce que c'est (J'emploie le terme de Transsidentité, synonyme, mais que je trouve plus approprié, et moins lourd de stéréotypes) ?
Ce que je peux vous dire, et je suis certaine de parler au nom de toute la communauté transsexuelle, c'est qu'aucun de nous n'a fait ce choix, le choix de changer de sexe. C'est quelque chose qui est en nous, une identité profonde ; si vous n'avez pas besoin de vous poser la question "Qui suis-je ? Une fille ou un garçon ?", il en est de même pour nous. La différence réside dans le fait que nous ne ressemblons pas a ce que nous sommes, nous ne sommes pas perçus comme il devrait être. Si l'habit ne fait pas le moine, le corps ne fait pas la personne.

Après ces brèves informations, que je compléterais par la suite si vous le souhaitez, j'en viens a ma question.
Comment percevez vous la transidentité, qu'en pensez-vous ?
Tout point de vue est le bienvenu, argumenté ou non.

Bises, Aga.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 10:04

Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.

Mais je CROIS (contrairement à ceux qui CROIENT le contraire) que la "transquelquechose" n'existe pas, c'est tout simplement une invention humaine. -point final-
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 12:03

nilamitp a écrit:
Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.


Pour ce que j'en sais, l'hermaphrodisme est un problème physiologique : l'individu naît avec les caractéristiques des deux sexes et c'est aux parents de choisir quel sera celui de leur enfant.

Je n'irais pas jusqu'à dire que le transsexualisme est une "invention" humaine, ce qui a tendance à le réduire à un caprice. Si l'on peut se plonger dans l'homosexualité par vice, sans que ce soit vraiment une inclination fondamentale, je ne crois pas que l'on puisse changer de sexe par pur vice, c'est trop important.

A mon sens, le transsexualisme est un réel dérèglement psychologique. Ceci dis sans intention d'offense, mais je crois qu'on ne peut pas dire autrement : c'est nécessairement un désordre de la nature que d'être persuadé d'être une femme quand on a manifestement un corps d'homme.

Pour ce qui est du point de vue de la religion, il est toujours pour la préservation de l'ordre naturel et n'aime pas les dérèglements en eux-mêmes. Toutefois, l'enseignement de l'Eglise accueille toujours avec compassion et douceur les victimes de tels désordres.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 16:18

Bienvenue, Andréa!

Personnellement, je ne connais pas trop le sujet, mais en réfléchissant un peu, une question me vient :

La transsexualité est-elle perçue comme un handicap ?

Pour ma part, je préfère ce terme à celui de transsidentité, parce que l'identité sexuelle ne fait pas TOUT l'être humain. Est-ce que choisir ce terme [transsidentité] —alors que c'est partiellement l'identité qui entre en jeu— ne devrait pas soulever quelques questions à l'étudiante en psychologique que vous êtes ?

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 17:12

Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.


Pour ce que j'en sais, l'hermaphrodisme est un problème physiologique : l'individu naît avec les caractéristiques des deux sexes et c'est aux parents de choisir quel sera celui de leur enfant.

Je n'irais pas jusqu'à dire que le transsexualisme est une "invention" humaine, ce qui a tendance à le réduire à un caprice. Si l'on peut se plonger dans l'homosexualité par vice, sans que ce soit vraiment une inclination fondamentale, je ne crois pas que l'on puisse changer de sexe par pur vice, c'est trop important.

A mon sens, le transsexualisme est un réel dérèglement psychologique. Ceci dis sans intention d'offense, mais je crois qu'on ne peut pas dire autrement : c'est nécessairement un désordre de la nature que d'être persuadé d'être une femme quand on a manifestement un corps d'homme.

Pour ce qui est du point de vue de la religion, il est toujours pour la préservation de l'ordre naturel et n'aime pas les dérèglements en eux-mêmes. Toutefois, l'enseignement de l'Eglise accueille toujours avec compassion et douceur les victimes de tels désordres.

Malheureusement, ce n'est pas toujours compris ainsi; combien de fois accuse-t-on l'Église d'homophobie alors qu'il n'en est rien ? Peut-être s'exprime-t-elle mal sur ces questions... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 13 Aoû 2010 - 17:20

Simon1976 a écrit:

Malheureusement, ce n'est pas toujours compris ainsi; combien de fois accuse-t-on l'Église d'homophobie alors qu'il n'en est rien ? Peut-être s'exprime-t-elle mal sur ces questions... Confused

C'est une question d'Histoire : comme les homosexuels furent longtemps persécutés, on s'imagine que c'est parce que c'est là l'enseignement de l'Eglise.

On attribue à la foi chrétienne tant de crimes qui ne relèvent pas d'elle mais d'un modèle de société auquel elle n'était qu'épiphénoménale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Agaera



Messages : 4
Inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 14 Aoû 2010 - 18:24

Bonjour,


nilamitp a écrit:
Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.

Mais je CROIS (contrairement à ceux qui CROIENT le contraire) que la "transquelquechose" n'existe pas, c'est tout simplement une invention humaine. -point final-

Du peu que je connaisse du sujet, l'hermaphrodisme est une anomalie de type sexuelle dans laquelle une personne née avec les deux sexes, comme Philippe Frabry l'expliquait.
Mais en effet, la transidentité n'est pas une maladie.
Lorsque vous parlez d'une invention humaine, vous omettez sans doutes, bien que ce soit dans un tout autre but, les cas présents chez les insectes ; a la mort de la reine, une "asexuée" peut la remplacer si celle-ci ingère des hormones femelle (je ne m'aventurerais pas plus loin avec les insectes, je ne suis pas très a l'aise avec l'entomologie).


Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.


Pour ce que j'en sais, l'hermaphrodisme est un problème physiologique : l'individu naît avec les caractéristiques des deux sexes et c'est aux parents de choisir quel sera celui de leur enfant.

Je n'irais pas jusqu'à dire que le transsexualisme est une "invention" humaine, ce qui a tendance à le réduire à un caprice. Si l'on peut se plonger dans l'homosexualité par vice, sans que ce soit vraiment une inclination fondamentale, je ne crois pas que l'on puisse changer de sexe par pur vice, c'est trop important.

A mon sens, le transsexualisme est un réel dérèglement psychologique. Ceci dis sans intention d'offense, mais je crois qu'on ne peut pas dire autrement : c'est nécessairement un désordre de la nature que d'être persuadé d'être une femme quand on a manifestement un corps d'homme.

Pour ce qui est du point de vue de la religion, il est toujours pour la préservation de l'ordre naturel et n'aime pas les dérèglements en eux-mêmes. Toutefois, l'enseignement de l'Eglise accueille toujours avec compassion et douceur les victimes de tels désordres.

On ne peut effectivement pas changer de sexe physiologique par vice. Si dans votre âme et conscience, vous êtes un homme, vous ne pouvez pas vous dire "A partir de demain, je suis une femme", et le devenir réellement, psychologiquement parlant, c'est en effet trop important. Important aussi, l'impact, le nombre d'amis, de parents s'éloignant progressivement, voir brutalement (j'ai moi même perdu tout contact avec ma mère depuis la "révélation"). Le coût a payer est beaucoup trop lourd pour un caprice ou une simple envie ; c'est plus un besoin, vital.

Vous parlez de dérèglement psychologique, nous parlons plutôt -- et nous nous sommes battus longtemps afin que ce soit enfin reconnu par la médecine -- d'un dérèglement physiologique. Ce n'est pas parce que vous vous habillez en gendarme que ça en fera un de vous, l'habit ne fait pas le moine (j'aime décidément beaucoup ce proverbe), mais si le moine change d'habit, il n'en sera pas moins la même personne.



cébé a écrit:
Bienvenue, Andréa!

Personnellement, je ne connais pas trop le sujet, mais en réfléchissant un peu, une question me vient :

La transsexualité est-elle perçue comme un handicap ?

Pour ma part, je préfère ce terme à celui de transsidentité, parce que l'identité sexuelle ne fait pas TOUT l'être humain. Est-ce que choisir ce terme [transsidentité] —alors que c'est partiellement l'identité qui entre en jeu— ne devrait pas soulever quelques questions à l'étudiante en psychologique que vous êtes ?


Merci Smile

Non, ce n'est pas un handicap a proprement parler, mais psychologiquement c'est très difficile a vivre -- ou survivre -- et de ce point de vue là, on peut parler de handicap. De même, les discriminations sont plutôt fortes (sites internet transsexuels inaccessibles dans les mac do, discrimination a l'embauche : imaginez vous postuler pour un poste alors que vous avez l'apparence de Céline , quand il est écrit sur votre carte d'identité que vous êtes Sébastien , vous comprendrez mieux ce que je veux dire), les agressions fréquentes (en France en tout cas).
Le handicap vient donc surtout de la manière dont est perçu ce phénomène (je ne suis pas une adepte de Sartre, mais dans ce cas on peut presque dire que "L'enfer c'est les autres").

Pour ce qui est du terme "Transidentité", je le préfère pour plusieurs raisons ; la première étant que le mot transsexuelle est très stéréotypé (les reportages que l'on pouvait voir a la télévision pendant les années 1990, où les trans' sont présentées comme des prostituées -- il y en a bien sûr, mais c'est une minorité dont on fait un tout -- certains reportages actuels montrent ces transsexuelles très péjorativement). La seconde raison est au niveau du sens, vous avez raison, l'identité sexuelle ne fait pas toute la personne, mais nous avons, avant le traitement hormonal, deux identités : celle que le monde voit, et celles que seuls les proches connaissent, celle qui nous défini vraiment, qui n'est pas visible dans notre apparence.
Mais chacun ses goûts, qui serais-je pour imposer ma vision des choses ? Smile



Ce que j'ai oubliée de préciser dans mon premier message, c'est qu'il y avait une différence entre l'identité sexuelle, et l'orientation sexuelle. Je parle de cela parce que je vois le mot "homosexualité", et si vous trouvez des femmes MtF hétérosexuelles (donc aimant les hommes), vous en trouverez des homosexuelles ; il en va de même pour les FtM.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 14 Aoû 2010 - 20:11

Après recherche, selon la loi française :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. »




Il semble que la transsidentité entre dans ce cadre du handicap, puisque pour vivre ou simplement survivre comme vous le dite très bien, Andréa, avec un peu de bien-être, il faut traverser des obstacles difficiles.


Poussant plus loin la réflexion : Lorsqu'une personne nait avec un pied-bot ou un bec de lièvre, la médecine chirurgicale répare le handicap, de même pour un aveugle ou un sourd, un homme à qui un bras est arraché ou le visage totalement défiguré. Et si dans plusieurs années la médecine sait réparer une trisomie, tout le monde applaudira. De même, la science pourrait trouver des solutions contre les infirmités moteur-cérébrales, etc, sans que cela choque ... Permettre à ces personnes, sourdes, muettes, aveugles, tétraplégiques, trisomiques ou autre, de vivre avec un meilleur bien-être est naturellement admis et plébiscité ...

Dans votre interpellation, vous mettez en titre Transsexualité et religion : un lien ? et je pense que vous voulez savoir ce qu'il en est sur la plan de la religion.
Ici, nous pouvons parler en Chrétiens Catholiques ...

Je veux être terre à terre et faire preuve de bon sens : si l'Eglise ( ici Eglise Romaine, Chrétienne, Catholique) accepte les "réparations", y compris lorsqu'il s'agit de réparations esthétiques (visage transplanté, par exemple) , elle ne peut qu'être logique avec elle-même et accepter que l'Homme soumette la nature — en accord avec ce que dit la Genèse — en réparant ce qui peut être réparé.

Dire à Andréa "Dieu t'a fait Robert, reste Robert! " reviendrait à dire à un trisomique de renoncer à ce qui lui ferait perdre son brin de chromosome en trop, si la science le lui permettait ...


Une "réparation" ne résoud malheureusement pas tout dans tous les cas où c'est possible! Devenir femme par opération chirurgicale laissera —peut-être— des traces physiques et psychologiques —peut-être— difficilement surmontables, faisant quitter un handicap pour un autre, qui sait .....

.... Je pense que l'Eglise veut rendre l'Homme conscient que le Monde est passager ( Vanité des vanités,tout est vanité disait l'Ecclésiaste) et se tient prête à accompagner toute personne en souffrance — handicap ou non, visible ou non, réparé ou non — qui en a besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Agaera



Messages : 4
Inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Lun 16 Aoû 2010 - 17:06

Effectivement, vu comme ça, on peut apparenter a un handicap.

En fait, cette étude personnelle, que je poursuivrais peut-être plus tard, dans un thèse par exemple (mais nous n'en sommes pas là), a pour but de savoir si la religion des gens avaient un rapport avec ce qu'ils pensent a propos du transsexualisme ; mais l'avis de l'église est intéressant lui aussi : je ne doute pas de la foi, mais le point de vue de l'église et celui de ses adhérents n'est pas obligatoirement le même (sinon, on ne parlerait pas de religion mais de secte, a mon humble avis). Et plus, de trouver ce qui a créé ces discriminations et stigmates actuels, les croyances influençant beaucoup les attitudes et comportements.

Alors me dire "Dieu t'a fait Robert, reste Robert" constituerait déjà une erreur en plus d'une offense (on apprends a passer outre avec le temps), la phrase exacte serait plutôt : "Dieu t'a fait Andréa dans le corps de Robert, reste ainsi", mais un problème de cohérence se poserait.
Votre réflexion est très juste, si nous avions la possibilité de soigner un aveugle de sa malformation innée qui l'empêche de voir, tout le monde trouverait ça très bien, et personne ne contesterait en disant que si Dieu a voulut qu'il soit aveugle, il n'a pas a voir, donc a être soigné.

Mais pardonnez-moi d'être pointilleuse sur les mots : "Devenir femme par opération chirurgicale". L'opération chirurgicale se nomme "Opération de ré-assignation sexuelle", parce qu'elle n'a pas pour but de faire "devenir femme", mais de "rendre a une personne le sexe qu'elle aurait du avoir" (cela se passe d'ailleurs a la façon de Lavoisier : Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme). Nous n'avons pas a devenir femme, nous le sommes déjà, nous voulons paraitre, devenir nous même...
Et peut-être s'agit-il de quitter un handicap pour un autre, mais le second peut difficilement être pire que le premier (quoi-que l'on peut faire confiance a notre société pour ça). Si je devais prendre une image du mal être que nous cherchons a quitter, je dirais que c'est comme courir et s'écraser, a répétition, contre la vitre du 47ème étage d'un immeuble : après quelques temps, la fenêtre se brise et la chute entraine la mort (et personnellement, j'aime le grand air, j'ai fait enlever les fenêtres).


J'en profite pour ajouter une petite information sur le sujet :
Une transsexuelle est une femme vivant dans un corps d'homme.
Un transsexuel est un homme vivant dans un corps de femme.
Une fois la transformation physique effectuée (les hormones se prennent a vie, mais les effets sont visibles rapidement), la transsexuelle est une femme, le transsexuel un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Lun 16 Aoû 2010 - 22:48

Devenir Transexuelle est plus un besoin de devenir femme pour des raisons psychologiques ou pour des raisons d'attirance envers les hommes?les deux sont peut-être liés...
Revenir en haut Aller en bas
Agaera



Messages : 4
Inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Mer 18 Aoû 2010 - 4:34

Bonjour Alexis232,

Comme je le disais, je suis très pointilleuse sur les mots employés : on ne devient pas transsexuel(le), on nait ainsi, certains individus se découvrent très tôt (vers 3 ans, par exemple), d'autres bien plus tardivement. Mais le mal être a toujours été présent chez ces personnes qui le découvre tardivement, pour les témoignages que j'ai pu lire et entendre en tout cas.

Sinon, pour vous répondre, il n'y a pas de lien avec l'attirance sexuelle : il y a des trans' gays, des lesbiennes comme des hétérosexuel(le)s ; l'identité sexuelle et l'identité de genre se démarquent.
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 8:46

" C'est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : " Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ". " La Bible le dit. Un point c'est tout ",

" Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J'apprends beaucoup à l'écoute de votre programme et j'essaie d'en faire profiter tout le monde. Mais j'aurais besoin de conseils quant à d'autres lois bibliques.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu'ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m'éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse pour servir à l'autel ?

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à maudire et à sacrer. Est-il nécessaire d'aller jusqu'au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, verset 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d'une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14

vous savez de quoi soufre les personnes trans-identitaires de l'ignorance,bêtise ,et méchanceté, de la part de individus, qui on plus de foi a leurs idoles que a l’être humain
et en conséquence a Dieu puisque il crée tout l’être humain a son image
alors repentez vous de vous jugements car vous en serez juger non pas par moi mais par lui même
et vous aussi comme moi votre chaire pourrira et deviendras poussière car vous n'en valez pas plus que moi ou les homosexuels ou les personnes trans identitaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 9:31

...Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?............

Euh...........................Attends le 1er avril 2013, c'est le poisson d'avril, et comme blague ça va faire un tabac................... Mr. Green Sinon, consultes un avocat pour savoir si l'autre Loi, celle en vigueur en 2012 sera la même en 2013, qui doit interdire !
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 11:01

doris60 a écrit:
...Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqué dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?............

Euh...........................Attends le 1er avril 2013, c'est le poisson d'avril, et comme blague ça va faire un tabac................... Mr. Green Sinon, consultes un avocat pour savoir si l'autre Loi, celle en vigueur en 2012 sera la même en 2013, qui doit interdire !
ah la bible et les lois de dieux vous en faite quoi jocolor
et oui heureusement que beaucoup de choses sont interdites de nous jours n'est pas ??
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 15:25

J'ai ma petite idée de la transsexualité

Dans le monde sans Dieu, notre égo est tourné vers nous mène. Satan, c'est le " non-esprit " ou l'on fait ce qu'on veut, qu'on pense bien et qui dans le fond, est toujours mal.

C'est pour moi une perversion de sa propre féminité, un retournement du désir a l'intérieur de sois, comme si un démon vous possédais, c'est a dire l'égo libre de Dieu et donc la liberté de nos propres fantasmes sans contraintes.

Donc selon ma définition, c'est une réel possession démoniaque, qui n'a rien d'une séance de cinéma, les démons sont nous même. La ou on ne laisse pas le Christ oeuvré.

Bien sur, c'est un cas de transsexualité. Il y a bien d'autres raisons, ne serait-ce que les chromosomes ou un homme ne se sent pas dans sa peau. Mais depuis que j'ai la Foi, je ne crois plus vraiment en l'hypothèse de ce genre d'accident malencontreux du a la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28499
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 15:34

Philippe Fabry a écrit:
nilamitp a écrit:
Je connais une maladie : l'hermaphrodisme.


Pour ce que j'en sais, l'hermaphrodisme est un problème physiologique : l'individu naît avec les caractéristiques des deux sexes et c'est aux parents de choisir quel sera celui de leur enfant.

Je n'irais pas jusqu'à dire que le transsexualisme est une "invention" humaine, ce qui a tendance à le réduire à un caprice. Si l'on peut se plonger dans l'homosexualité par vice, sans que ce soit vraiment une inclination fondamentale, je ne crois pas que l'on puisse changer de sexe par pur vice, c'est trop important.

A mon sens, le transsexualisme est un réel dérèglement psychologique. Ceci dis sans intention d'offense, mais je crois qu'on ne peut pas dire autrement : c'est nécessairement un désordre de la nature que d'être persuadé d'être une femme quand on a manifestement un corps d'homme.

Pour ce qui est du point de vue de la religion, il est toujours pour la préservation de l'ordre naturel et n'aime pas les dérèglements en eux-mêmes. Toutefois, l'enseignement de l'Eglise accueille toujours avec compassion et douceur les victimes de tels désordres.

C'est bien dit comme ça. salut
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 15:51

Citation :
J'ai ma petite idée de la transsexualité
Dans le monde sans Dieu, notre égo est tourné vers nous mène. Satan, c'est le " non-esprit " ou l'on fait ce qu'on veut, qu'on pense bien et qui dans le fond, est toujours mal.

et oui mais se qui rends encore plus malheureux c'est de savoir que l'ego ne existe pas surtout aux yeux de Dieux
Citation :
J'ai ma petite idée de la transsexualité
C'est pour moi une perversion de sa propre féminité, un retournement du désir a l'intérieur de sois, comme si un démon vous possédait, c'est a dire l'égo libre de Dieu et donc la liberté de nos propres fantasmes sans contraintes.

permetez moi de vous dire que c'est très pervers vous petites idée de voir le demon partout
mais je suis d’accord quand vous parlez de la liberté de vous propres fantasmes en tirant de tels conclusions de sujets que vous semblez ignorer complétement
la identité n'est pas un désir de perversion fantasmagoriques
les personnes trans identitaires ne son pas des hommes qui devienne des femmes ou vice versa
se sont des hommes et des femmes a qui on as attribuer un genre par raport aux sexe
ors vous et moi le savons très biens que homme et femme ne sont pas que des sexes
on se construit en tant que hommes et femmes et non pas que pour le sexe car c'est là biens la perverssion de identifier les gens par leurs sexes
remarquer les juifs autre fois on les atribuer des etoiles jeunes pour les identifiés
croyez vous que si dieux se adresse a quel conque il se adresseras que par son sexe ou il le définiras par son sexe pour lui apporter sa parole ??
il y as autant de individus sur terre que des genres différents et c'est cette différence qui fait de chaque être humain ne sont pas des clones mais des êtres uniques et égales aux yeux de Dieux
transsexuel est une étiquète apporter par le corps médical pour définir un parcours médical
ses personnes une fois terminer leurs parcours se rencontre dans tout les catégories de la société en tant que homme et femmes reconnues comme vous et moi
ça peut être votre boulangère- boulanger,medecin-avocat .........tc.aux états unis il y as même aux sein du gouvernement et des églises
donc oui c'est très biens votre foi en dieux
mais ne vous permettez pas de mépriser vous semblables en les stigmatisant avec des clichés toute faits et sorties de votre tete
sans avoir un minimum de connaissance car si non vous pourriez me faire croire que c'est vous qui êtes habiter par que le mal que vous prodiguer a la longueur des postes et de se forum
dieux aie pitié de votre âme comme celles des personnes trans identitaires


Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 15:57

Citation :
Pour ce que j'en sais, l'hermaphrodisme est un problème physiologique : l'individu naît avec les caractéristiques des deux sexes et c'est aux parents de choisir quel sera celui de leur enfant

Citation :
C'est bien dit comme ça

c'est a cause de se genre de raisonnement que des personnes intersexuels ou hermaphrodites se font mutiler a vie parce que leurs parents et les avec la complisité des medecins on pris des décisions pour eux et surtout se que il falait pas
je vous invite donc a sortir de vous sentiers battus et tendre votre oreille pour écouter les témoignages très poignants de ses braves gens mutilés a cause de théorise obsolètes et plus que rétrogrades comme sexe: a genre
car homme et femme se là veut plus que des vagins et penis
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 18:03

Heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 18:35

David a écrit:
Heureusement !


cette a dire? Rolling Eyes
se là vous rendrais heureux de être mutilée ?
ou c'est parce que c'est sur les autres ??
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 20:36

Je reprenais votre dernière phrase. " Il n'y a pas que les vagins et les pénis "
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80840
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 20:38

Agaera a écrit:
Bonjour,

Dans l'optique d'une étude personnelle sur la transsexualité, j'aimerais recueillir différents avis, différents points de vue sur la manière de percevoir la transsexualité. Je suppose que les croyances d'une personne influencent ses attitudes vis a vis d'un tel sujet. Je précise avant de continuer, que je suis moi même non-croyante.

Je vais tout d'abord me présenter. Je m'appelle Andréa, et je suis une jeune transsexuelle de 19 ans en études de psychologie.

Bises, Aga.

Chère Andréa, il est clair que le souhai de tous les amis de Dieu, dans toutes les religions, soit qu'une personne aime son corps et le sexe qu'elle a reçu à sa conception.

Un décalage psychologique avec sa nature sexuée profonde sera considéré comme un échec de l'éducation dans la petite enfance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 23:07

[code]Un décalage psychologique avec sa nature sexuée profonde sera considéré comme un échec de l'éducation dans la petite enfance. [quote]
d'ou vous tenez se genre de certitudes ??
comment oser vous culpabiliser et juger les parents de ses personnes ?
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 23:12

David a écrit:
Je reprenais votre dernière phrase. " Il n'y a pas que les vagins et les pénis "
c'est toute a fait ça sexe n'est pas égale a genre même se celui en fait partie mais nous ne sommes pas des pervers pour nous construire que a partir de un sexe
si on se définissez par les sexes on serais des vagins ou des pénis se qui est très reducteur autant pour les femmes comme pour les hommes

Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Ven 16 Nov 2012 - 23:37

paquerete a écrit:
Citation :
J'ai ma petite idée de la transsexualité
Dans le monde sans Dieu, notre égo est tourné vers nous mène. Satan, c'est le " non-esprit " ou l'on fait ce qu'on veut, qu'on pense bien et qui dans le fond, est toujours mal.

et oui mais se qui rends encore plus malheureux c'est de savoir que l'ego ne existe pas surtout aux yeux de Dieux
Citation :
J'ai ma petite idée de la transsexualité
C'est pour moi une perversion de sa propre féminité, un retournement du désir a l'intérieur de sois, comme si un démon vous possédait, c'est a dire l'égo libre de Dieu et donc la liberté de nos propres fantasmes sans contraintes.

permetez moi de vous dire que c'est très pervers vous petites idée de voir le demon partout
mais je suis d’accord quand vous parlez de la liberté de vous propres fantasmes en tirant de tels conclusions de sujets que vous semblez ignorer complétement
la identité n'est pas un désir de perversion fantasmagoriques
les personnes trans identitaires ne son pas des hommes qui devienne des femmes ou vice versa
se sont des hommes et des femmes a qui on as attribuer un genre par raport aux sexe
ors vous et moi le savons très biens que homme et femme ne sont pas que des sexes
on se construit en tant que hommes et femmes et non pas que pour le sexe car c'est là biens la perverssion de identifier les gens par leurs sexes
remarquer les juifs autre fois on les atribuer des etoiles jeunes pour les identifiés
croyez vous que si dieux se adresse a quel conque il se adresseras que par son sexe ou il le définiras par son sexe pour lui apporter sa parole ??
il y as autant de individus sur terre que des genres différents et c'est cette différence qui fait de chaque être humain ne sont pas des clones mais des êtres uniques et égales aux yeux de Dieux
transsexuel est une étiquète apporter par le corps médical pour définir un parcours médical
ses personnes une fois terminer leurs parcours se rencontre dans tout les catégories de la société en tant que homme et femmes reconnues comme vous et moi
ça peut être votre boulangère- boulanger,medecin-avocat .........tc.aux états unis il y as même aux sein du gouvernement et des églises
donc oui c'est très biens votre foi en dieux
mais ne vous permettez pas de mépriser vous semblables en les stigmatisant avec des clichés toute faits et sorties de votre tete
sans avoir un minimum de connaissance car si non vous pourriez me faire croire que c'est vous qui êtes habiter par que le mal que vous prodiguer a la longueur des postes et de se forum
dieux aie pitié de votre âme comme celles des personnes trans identitaires



Il y a méprise ma chère. Les défenseurs des minorités prennent vite a coeur et je comprend. Je n'ai pas de mépris sur ces gens. Quand bien même, j'ai été dévoré par cela qui me menait a un jour me transformer !
Le Christ m'a sauvé

Et si je parle du démon très souvent, c'est qu'il est une réalité. Et il est profondément dans notre âme, nous devons nous en affranchir, devenir un jour des Saints.

Le démon ce n'est pas l'exorciste, qui s'arrête au cinéma. ( un vrai exorcisme se fait dans une discrétion complète et ce n'est pas de la magie noire, mais un vrai travail de "psychologie" spirituelle

Je ne crois pas au diable cornu, mais a l'existence de sa nature mauvaise en nous, la ou Dieu n'est pas.

Concernant les transsexuels, j'ai essayé de nuancer en parlant que c'était UNE explication parmi d'autre.

Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 0:07

Citation :
Il y a méprise ma chère. Les défenseurs des minorités prennent vite a coeur et je comprend.

pas plus de mépris que le votre et de se que j'ai cité de vous écrits

Citation :
Les défenseurs des minorités prennent vite a coeur et je comprend
n’était pas jesus lui même défenseur des opprimés et de toutes ses minorités opprimés par les biens pensants qui se croyez avoir la science infuse
Citation :
Quand bien même, j'ai été dévoré par cela qui me menait a un jour me transformer !

merci de vous confier ,mais je suis désoler pour vous les personnes trans identitaires ne se transforme pas ne se travestis pas mais se mette en conformité avec sois même
c'est un long parcours qui commence par voir un psy
que se lui si ne donne sont feux vert une fois constater que il ne se agis pas de travestissement ,perversion,ou encore une quelconque maladie mental
malgré que ses personnes sois toujours inscrites aux cim et dsm non plus comme troubles mental mais biens dysphorie de genre
beaucoup on fait des déviances , comme se marier et essayer de etre a leurs tour des parents , de jouer un Rolle, en faite comme si la vie était une comédie
mais plus tard ne supportant plus se jeux de Rolle se sont en fin délivrer de leurs propre mensonge, envers eux et les autres, en se donnant les moyens de être libres de être eux mêmes, comme vous et moi et tant de autres hommes et femmes
se là les psys les nomme transsexualisme secondaires
pour celles a qui les corps médicale nomme de transsexualisme primaire
se sont ceux qui sont rester déterminées et on affronter les obstacles sans y faire de déviation a leurs conviction profonde , de ne pas appartenir au genre imposer par leurs sexe de naissance
aucune de ses personnes na pas était abandonner de Dieux ils et elles le porte autant dans leurs cœur que vous
mais par des hommes et des femmes a qui leurs manque beaucoup de se que la bonne parole y prêche
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 2:08

Je n'ai pas lu tout le fil, je reviens juste d'un bannissement...
C'est un très intéressant sujet.
Je crois que la transsexualité ne relève pas de la psychologie mais de la spiritualité, d'où l'impuissance d'une société matérialiste à donner une autre réponse que chirurgicale.

Il me semble que la transsexualité exprime la chosification grandissante du corps dans notre société et notre identification à notre corps.
Il y aurait comme une volonté de rédemption du corps humain par le transsexuel.
En changeant d'identité sexuelle le transsexuel tenterait d'entrer en relation avec lui-même en passant d'une identité sexuelle à une autre.

C'est une illusion de croire que le temporel peut résoudre le problème de l'identité en permettant d'être successivement ceci puis le contraire.
En effet, dans des identités successives ou accumulatives il me manque toujours l'autre. Changer de sexe c'est comme partir à l'autre bout du monde en croyant qu'on va se trouver. Or, à l'autre bout du monde comme ici je ne suis rien et c'est cela que je dois assumer car uniquement l'autre est. L'autre bout du monde m'étourdit un moment mais pas plus.

Etre à la fois homme et femme n'est pas non plus la solution car toutes les identités que je pourrai accumuler ne feront qu'augmenter le sentiment d'être vide. Lorsque le fond du désespoir est atteint, j'accepte de n'être rien, c'est à dire que j'accepte la mort, et ainsi je reçois l'être. Ayant tout perdu je trouve tout. La vie se renverse alors complètement. Au lieu de chercher à m'approprier l'être en étant quelque chose et un maximum de choses, je cherche au contraire à n'être rien, pure transparence à l'être qui me remplit parce que je ne suis rien. Ainsi la mort n'est plus à craindre parce qu'elle sera le sommet de ma vacuité donc de l'être, et la vie devient une montée joyeuse vers l'être au cours de l'abandon de moi-même où je découvre l'être éternel.

N'étant plus identifié à rien, pas même à mon corps, je suis le corps de l'autre.
Mon identité sexuelle ne peut donc plus être un problème puisque mon corps n'est pas plus mon corps que le corps de l'autre d'un autre sexe.


Dernière édition par Renaud le Sam 17 Nov 2012 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 5:14

paquerete a écrit:
Citation :
Il y a méprise ma chère. Les défenseurs des minorités prennent vite a coeur et je comprend.

pas plus de mépris que le votre et de se que j'ai cité de vous écrits

Citation :
Les défenseurs des minorités prennent vite a coeur et je comprend
n’était pas jesus lui même défenseur des opprimés et de toutes ses minorités opprimés par les biens pensants qui se croyez avoir la science infuse
Citation :
Quand bien même, j'ai été dévoré par cela qui me menait a un jour me transformer !

merci de vous confier ,mais je suis désoler pour vous les personnes trans identitaires ne se transforme pas ne se travestis pas mais se mette en conformité avec sois même
c'est un long parcours qui commence par voir un psy
que se lui si ne donne sont feux vert une fois constater que il ne se agis pas de travestissement ,perversion,ou encore une quelconque maladie mental
malgré que ses personnes sois toujours inscrites aux cim et dsm non plus comme troubles mental mais biens dysphorie de genre
beaucoup on fait des déviances , comme se marier et essayer de etre a leurs tour des parents , de jouer un Rolle, en faite comme si la vie était une comédie
mais plus tard ne supportant plus se jeux de Rolle se sont en fin délivrer de leurs propre mensonge, envers eux et les autres, en se donnant les moyens de être libres de être eux mêmes, comme vous et moi et tant de autres hommes et femmes
se là les psys les nomme transsexualisme secondaires
pour celles a qui les corps médicale nomme de transsexualisme primaire
se sont ceux qui sont rester déterminées et on affronter les obstacles sans y faire de déviation a leurs conviction profonde , de ne pas appartenir au genre imposer par leurs sexe de naissance
aucune de ses personnes na pas était abandonner de Dieux ils et elles le porte autant dans leurs cœur que vous
mais par des hommes et des femmes a qui leurs manque beaucoup de se que la bonne parole y prêche

Je ne vais pas contre votre intense argumentation. Mais si nous voyons plus simplement, au delà des psys et des considérations sociales, cela reste un enfer à vivre et ne peut se vivre de façon épanouie. C'est une épreuve douloureuse. Je ne suis pas habilité a décortiquer cela, reste a savoir quelle est la réelle volonté de la personne souffrante derrière cela. Qui peut le dire vraiment ?

Ps: quand est-ce qu'on va comprendre que je n'ai rien de méprisant... Je me justifie pourtant, a croire que les gens ne lisent que ce qu'ils veulent bien lire.

Dire que le démon est absent de ces troubles est dangereux, c'est mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
paquerete



Féminin Messages : 43
Inscription : 16/11/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 12:07


se ne sont que vous certitudes votre vérité qui ne compte que pour vous
quant aux personnes trans identitaires elles ne ressente pas se que vous supposer être une vérité pour elles
la plupart sont très épanouies ont même des vies de famille son comme vous moi comme votre boulanger votre boulangère .......tc
certaines et certains vous les croisée dans la rue vous ne vous en apercevrais même pas
et comme je l'aie dit le problème de ses personnes c'est la trans phobie de la part de ignorants plain de bêtise et méchanceté
vous avez ici des témoignages tout comme ailleurs mais vous préférez les juger et rester sur vous certitudes sur des choses que vous ne ressentez pas
prêter l'oreille écouter ses personnes ça dois être trop difficile pour vous
posez vous plutôt la question du pourquoi vous 'ete pas vous trans identitaire
la définition que vous vous donner de vous même en tant que homme ou femme
et areter de stigmatiser et traiter des sujets que vous ne connaissez pas
ou que vous faite des suppositions que par vous propres fantasmes
quant a moi je vous dit bye bye on apprends riens avec vous deux jours passer ici ma donner l'impression de etre dans un lieux ou les gens on plus de problèmes psychiatriques que ceux qui sont jugés par vous
allez bonne route a tous et toutes Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 12:11

Au revoir Paquerette !
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 17:46

Juger Juger Juger... Si le Christ me voyait comme me voit les gens, il ne m'aimerai pas beaucoup.

Dans ma vie, on me dit que je suis le dernier des juges. Sur internet, je suis le premier ( apparement )

Alors qui a raison, réel ou virtuel ?

La poutre dans l'oeil. Le juge c'est vous Pâquerette. Les gens mettent trop leurs personnalité en avant dans leurs convictions. Je me suis pris une dégelée de la part du Seigneur, désormais je cesse de me prendre pour ce que je ne suis pas, je ne peux pas juger !

La forme de mes propos n'est pas assez édulcoré, j'en suis navré mais ça ne changera pas. J'ai donné mon âme au Christ, mais pas aux hommes et leurs humeurs.

Lui seul pourra me juger de juge, lui seul.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 17:51

Cécile a écrit:
Au revoir Paquerette !

Visiblement Paquerette ne sait pas lire. ( en cas de grande ignorance, veuillez noter que je met dans la mesure dans mes propos, VISIBLEMENT exclu la notion de jugement, mais les esprits excités ne voient pas cela. Trop a vouloir défendre corps et âme leur cause.

On ne court jamais pour le plaisir, mais pour échapper a son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Transsexualité et religion : un lien ?   Sam 17 Nov 2012 - 21:25

La fusée Jean Luc est sur la rampe de lancement !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Transsexualité et religion : un lien ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lien émission Denise Bombardier -Religion
» Nazisme et religion
» Les témoins de Raël, cette religion dégénérée
» Sémite, Hébreu, Israélite, Juif, Sioniste, Israélien...
» Criminalité et religion : quel est le lien? Un bon point pour les musulmans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: