DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Nigel Farage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Nigel Farage   Mer 11 Aoû 2010, 00:42

Nigel Farage est un des fondateurs de l’UKIP United Kingdom Indepedence Party mais aussi un eurodéputé sceptique.



Comme tous les résidents de la perfide Albion me direz-vous !

Trêve de plaisanterie, en fait, il a de solides arguments qu’il expose brillamment lors des sessions parlementaires.
Cela lui a valu d’être réprimandé mais cela ne l’empêche pas de continuer à défendre ses convictions avec forces.

Nous avons voulu en savoir plus et lui avons posé quelques questions :



Pouvez vous vous présentez et nous parler de votre parcours politique et pourquoi vous en êtes arrivé à un engagement aussi fort (voir les vidéos) au niveau du parlement?
Je travaillais comme négociant en produits de base (lait, métaux…) lorsque j’ai remarqué « le marché commun » – appelé à l’époque projet Européen – car il dévoyait le commerce.
Après des examens approfondis, je me suis aperçu qu’il détruisait la démocratie – en attaquant les souverainetés nationales, base des démocraties – pareillement.
En 1993, après la défaite, par des ignobles procédés, de l’opposition au traité de Maastricht, j’ai pris part à la réunion fondatrice du UK Independence Party (UKIP) et à partir de ce moment j’ai travaillé pour la Cause de la libération du Royaume-Uni de l’Europe, dont 10 ans en tant que député élu de l’UKIP au pseudo-parlement Européen.
L’hypocrisie nuisible et mégalomaniaque de l’Europe est ahurissante. Une fois perçue, elle doit être combattue.



1/ Y-a-t-il une perte de démocratie en Europe?
Très certainement ! Comme je le disais, la démocratie nationale est la seule espèce de démocratie connue. Elle ne peut pas être transférée à un niveau supranational. Plus l’Europe grandit et étend ses pouvoir, plus la démocratie disparait.



2/ Que faut-il faire selon vous pour pouvoir retrouver cette démocratie ?
Il faut se débarrasser de l’Europe bien évidement. Elle ne peut pas être réformée. Elle a été conçue spécifiquement pour la tâche qu’elle est en train d’accomplir ; et elle doit être stoppée.



3/ Comment les citoyens européens peuvent aider en ce sens ?
Former des partis anti-européen, faire campagne pour eux et les élire aux gouvernements d’où ils pourront révoquer les traités européens et retourner les pleins pouvoirs aux législatures nationales et par la-même à leur électorat.

4/ Pouvez vous nous expliquer ce qu’il se passe en backoffice du parlement?
Maquignonnage, intimidations et corruption ! Comment croyez-vous que sur douze milles propositions législatives de la commission européenne, seules trois ont été refusées ?



5/ Quelles sont pour vous les problématiques cachés et qui ne sont pas débattues publiquement ?
Le pire dans tout ça est l’étreinte qu’exerce l’Europe sur les médias – étatiques et commerciaux – avec l’argent des contribuables, pour qu’aucune voix dissidente ne puisse atteindre l’électorat et qu’aucun des partis anti-européen ne puisse avoir un accès au débat publique.
L’Europe utilise les même moyens pour s’assurer que les associations, les œuvres caritatives, les fédérations commerciales, syndicats, institutions académiques et organisations religieuses soient dirigés par des pro-européens, même si leurs membres ne le sont pas.
Ceci constitue une décapitation de la démocratie dans les derniers bastions de celle-ci.



6/ Le mot de la fin
Après avoir destitués les électorats de leurs droits, l’Europe se charge de diluer les populations, qui pourraient encore faire vivre les démocraties, en les mêlant à des contingents étrangers. Ce faisant les électorats ne seront plus cohérents – il en résultera une masse de factions aveugles qui ne seront pas capables d’exercer le pouvoir au niveau national, ce qui résultera d’un état européen non démocratique. Si nous devons arrêter ce processus avant qu’il ne soit irréversible, le Peuple doit prendre des mesures maintenant.


Dernière édition par joker911 le Sam 02 Juil 2011, 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 19:30

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 19:53

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 20:59

Tiens donc, un britannique qui torpille l'Union Européenne, cette puissance du continent... Comme c'est surprenant.

Et le plus amusant, c'est que ce sont sans doute nos anti-américains qui se réjouissent de ses propos, alors que rien n'arrange tant les USA que le flou européen, qui leur assure le leadership incontesté en Occident.

Tous nos peuples anti-américains ne veulent pas de cette défense européenne, sans savoir que ceux qui en veulent encore moins qu'eux, ce sont les américains.

Il y avait il y a plus de 2000 ans une Ligue regroupant les anciennes cités grecques, et qui tentait de résister à l'influence grandissante de Rome. Les peuples des cités grecques étaient à la fois largement anti-romains et opposés à ce machin qui lésait leurs souverainetés de cités. Des cités ont quitté la Ligue, et un concours de circonstances a fini par entraîner une invasion romaine et la destruction d'une des plus grandes cités, Corinthe.

Alors je serais vous, je ne me réjouirais pas trop des tirades de Nigel Farage.

PS : Le plus triste, c'est qu'elles sont largement justifiées. Nous sommes entre le marteau et l'enclume.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 21:40

L'Europe puissance n'existe pas...c'est un leurre cher Philippe.
François Asselinau parmi tant d'autres le démontrent parfaitement.
L'Europe fédérale ou confédérale "au moindre mal" est une supercherie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 21:46

Il suffit simplement de regarder la croissance Européenne en queue de peloton à l’échelon mondial sans parler de sa soumission à l'Otan.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 22:00

Alexis232 a écrit:
Il suffit simplement de regarder la croissance Européenne en queue de peloton à l’échelon mondial sans parler de sa soumission à l'Otan.

Moi je veux bien, mais ce sont les mêmes qui gueulent contre la soumission à l'OTAN et qui s'opposent à la défense européenne à cause de la souveraineté nationale.

Quand on est aussi contradictoire, faut pas se plaindre d'être à la traîne.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 22:02

Alexis232 a écrit:
L'Europe puissance n'existe pas...c'est un leurre cher Philippe.
François Asselinau parmi tant d'autres le démontrent parfaitement.
L'Europe fédérale ou confédérale "au moindre mal" est une supercherie...

Si on voulait l'Europe puissance, il ne fallait pas accepter l'Angleterre dans l'Europe. C'était tellement évident ! L'Angleterre, depuis mille ans, a toujours tout fait pour empêcher l'apparition d'une grande puissance sur le continent !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 10 Sep 2010, 23:35

Oui donc ne fustigez pas De Gaulle(post Soral),un grand visionnaire sur la plupart des points cruciaux:

Angleterre VS Europe

On pourrait en effet s'étonner de l'intransigeance gaullienne vis-à-vis du Royaume-Uni, tout particulièrement. Pour de Gaulle, comme pour Churchill d'ailleurs, le Royaume-Uni n'avait fait que son devoir en 1940, et il n'existait pas de « dette » française envers Londres liée à la Seconde Guerre mondiale. De Gaulle désapprouvait les relations privilégiées rapprochant le Royaume-Uni des États-Unis depuis la guerre, ainsi que la préférence économique impériale qui jouait entre celle-ci et les États du Commonwealth, rendant ainsi difficile son admission au sein de l'Europe. Aussi l'entrée d'un tel « cheval de Troie américain » au sein de l'Europe lui paraissait-elle non souhaitable. Les Britanniques attendront donc 1973 avant de rejoindre l'Union européenne.


Pétrodollars

Sur la recommandation de l'économiste Jacques Rueff qui voyait la conquête de l'espace et le conflit vietnamien déséquilibrer la balance des paiements des États-Unis, de Gaulle réclama à ces derniers la contrepartie en or d'une forte proportion des dollars détenus par la France. L'opération était légale, car le dollar était défini officiellement comme correspondant à 1/35 d'once d'or. Règlements internationaux obligent, les États-Unis durent obtempérer et l'or fut transféré en France. En 1971, les États-Unis mettront fin à la parité pour faire « flotter » le dollar. À la suite des chocs pétroliers de 1973 et de 1979, les cours de l'or s’envoleront : le conseil de Jacques Rueff était judicieux à long terme.

Force de frappe:

Convaincu de l'importance stratégique de l'arme nucléaire, de Gaulle poursuit le développement de celle-ci, sous la protestation de l'opposition qui n'y voyait qu'une « bombinette ». La réponse de De Gaulle sera : « Dans dix ans, nous aurons de quoi tuer 80 millions de Russes. Eh bien je crois qu'on n'attaque pas volontiers des gens qui ont de quoi tuer 80 millions de Russes, même si on a soi-même de quoi tuer 800 millions de Français, à supposer qu'il y eût 800 millions de Français »[réf. nécessaire].

Le rôle des États-Unis dans cette affaire paraît étrange. Kennedy proposa à de Gaulle de lui donner des missiles Polaris, comme il l'avait fait avec le Royaume-Uni (accords de Nassau). Mais de Gaulle refusa, déclarant qu'il voulait que la France se bâtisse elle-même une armée. La question nucléaire empoisonna les relations franco-américaines durant toutes les années 1960. Il fallut attendre Richard Nixon pour trouver un premier président américain clairement « gaullien ». Nixon contourna d'abord les contraignantes législations américaines dans les domaines nucléaires avant d'ouvrir officiellement la voie de la collaboration nucléaire franco-américaine. Le gros du travail était déjà fait et les « bombinettes » françaises déjà fort efficaces.


Exemplaire en terme de démocratie (référendum dont devrait s'inspirer votre démocratie libérale)

Dans un référendum portant sur le transfert de certains pouvoirs aux régions et la fusion du Sénat avec le Conseil économique et social[57], de Gaulle proposait d'introduire des représentants des organisations professionnelles et syndicales au sein des conseils régionaux. Mettant tout son poids dans le référendum, il annonça à l'avance son intention de démissionner en cas de victoire du « non ». Celui-ci, auquel s'était rallié Valéry Giscard d'Estaing, l'emporta par 52,41 % le 27 avril 1969. Quelques minutes après minuit, le 28 avril 1969, un communiqué laconique tombe de Colombey : « Je cesse d'exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd'hui à midi »[58].



Source wiki pour la neutralité d'analyse


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Sam 11 Sep 2010, 09:37

De Gaulle n'était pas un visionnaire, mais un passéiste. Un passéiste doué, avec un vrai sens politique, et qui savait arriver à ses fins.

Mais il n'a pas vu l'impossibilité de concilier maintien de la souveraineté nationale et création d'un bloc européen pour peser dans les affaires mondiales, alors que les grandes puissances faisaient un bon d'échelle.

Il a joué avec les communistes et leur a offert l'éducation nationale pour avoir leur soutien, résultat on se trouve avec une forteresse socialo-communiste en plein milieu du pays, qui n'obéit pas à la volonté du peuple mais prétend la dicter.

Il avait sans doute le respect de la démocratie, mais il n'a pas réalisé que ceux qui hériteraient de sa Constitution y trouveraient les moyens de la mépriser.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Sam 11 Sep 2010, 10:34

1 Coritien 4,5 Ainsi ne jugez rien avant le temps,jusqu'à ce que vienne le Seigneur qui mettra en lumiere les secret des tenebre et manifestera les desseins des coeurs.Et alors chacun recevra de Dieu son eloge
I love you
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Ven 26 Nov 2010, 14:35


ca date de hier ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Sam 27 Nov 2010, 19:35


voila le parlement europeen d'aujourdhui...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Jeu 16 Déc 2010, 06:50

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Jeu 16 Déc 2010, 09:06

De toute façon, je suis pessimiste pour la durée de l'Europe politique pour une raison simple : les excès de la génération qui s'est emparée de l'Europe après mai 68. Tout cela trébuchera sur l'immigration de cultures qui ne s'intègrent pas. La peur des peuples qui se sentent envahis monte partout.
Dès qu'un Parti porteur de ces valeurs identitaire sera élu, il fera sécession de l'espace Schengen. Il dénoncera les traités et, par la même occasion, entraînant avec eux le sens du Nationalisme, il sortira peut-être même du libre échange.

A chaque élection ces Partis montent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Jeu 16 Déc 2010, 09:10

Arnaud Dumouch a écrit:
De toute façon, je suis pessimiste pour la durée de l'Europe politique pour une raison simple : les excès de la génération qui s'est emparée de l'Europe après mai 68. Tout cela trébuchera sur l'immigration de cultures qui ne s'intègrent pas. La peur des peuples qui se sentent envahis monte partout.
Dès qu'un Parti porteur de ces valeurs identitaire sera élu, il fera sécession de l'espace Schengen. Il dénoncera les traités et, par la même occasion, entraînant avec eux le sens du Nationalisme, il sortira peut-être même du libre échange.

A chaque élection ces Partis montent.

Pour les décennies à venir, je vois deux solutions :
- soit bon an mal an la situation s'apaise et l'ordre se stabilise en Europe parce qu'on n'atteint pas une masse critique de mécontentement
- soit on atteint la masse critique de mécontentement, des partis anti-mondialistes et anti-américains (genre qui rêvent d'un "Chavez français" ) arrivent au pouvoir dans plusieurs pays et on finit envahis par l'US army.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Jeu 16 Déc 2010, 17:26

Arnaud Dumouch (Jeu 16 Déc 2010 - 9:06) a écrit:
De toute façon, je suis pessimiste pour la durée de l'Europe politique pour une raison simple : les excès de la génération qui s'est emparée de l'Europe après mai 68. Tout cela trébuchera sur l'immigration de cultures qui ne s'intègrent pas. La peur des peuples qui se sentent envahis monte partout.
Dès qu'un Parti porteur de ces valeurs identitaire sera élu, il fera sécession de l'espace Schengen. Il dénoncera les traités et, par la même occasion, entraînant avec eux le sens du Nationalisme, il sortira peut-être même du libre échange.

A chaque élection ces Partis montent.

Pour l'adaptation a la culture tout a fait d'accord ..
Je suis en stage dans un hopital et tout les 5 patients on tombe sur un qui ne parle pas la langue ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Sam 02 Juil 2011, 10:53

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Jeu 17 Nov 2011, 11:54

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2677
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Nigel Farage   Lun 21 Nov 2011, 19:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Nigel Farage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Boris Johnson, Nigel Farage démissionne de son parti et abandonne l'UK après le Brexit
» Runes et magie (Nigel Pennick)
» Les auteurs de magie runique
» Pour les tumeurs ou métastases au foie, il y a une nouvelle méthode...
» Trucs et astuces pour la PMA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: