DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 15:16

Admettons quelques instants que la reforme protestante n'ai pas eu lieu,l'occident avec l'Amerique et les pays anglo-saxons en général seraient entièrement catholique n'est-ce pas?

Questions?

-L'église serai devenue une force impressionnante avec toutes ses derives d'orgueil et arrogance comme elle en déjà connu par le passé.

-Sans la reforme l'église catholique aurai telle été capable de renoncer au concept de substitution et accepter le rétablissement d'Israël comme faisant partie du plan de Dieu ?

-Sans la reforme protestante est-ce que Israël aurai été soutenue par cette "Super église" comme c'est le cas aujourd'hui de la part des évangéliques et autres branches du protestantisme?

-Cette "Super Eglise" aurai telle été capable de vivre sa kénose comme nous l'explique si bien Arnaud?

Voici quelques réflexions et questions qui me sont venues hier soir,finalement la reforme même si hérétique d'un point de vue strictement catholique ne fait telle pas partie du plan de Dieu pour "humilier" son église et venir en aide à son ancienne alliance dont les promesses faites "aux père fondateurs" sont irrévocables.




Dernière édition par Alexis232 le Mar 10 Aoû 2010, 22:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 15:27

Alexis232 a écrit:
Admettons quelques instants que la reforme protestante n'ai pas eu lieu,l'occident avec l'Amerique et les pays anglo-saxons en général seraient entièrement catholique n'est-ce pas?

Questions?

-L'église serai devenue une force impressionnante avec toutes ses drives d'orgueil et arrogance comme elle en déjà connu par le passé.

-Sans la reforme l'église catholique aurai telle été capable de renoncer au concept de substitution et accepter le rétablissement d'Israël comme faisant partie du plan de Dieu ?

-Sans la reforme protestante est-ce que Israël aurai été soutenue par cette "Super église" comme c'est le cas aujourd'hui de la part des évangéliques et autres branches du protestantisme?

-Cette "Super Eglise" aurai telle été capable de vivre la kénose comme nous l'explique si bien Arnaud?

Voici des réflexions et questions qui me sont venus hier soir,finalement la reforme même si hérétique d'un point de vue strictement catholique ne fait telle pas partie du plan de Dieu pour "humilier" son église et venir en aide à son ancienne alliance dont les promesses faites "aux père fondateurs" sont irrévocables.



Il paraît en effet judicieux d'analyser l'éclatement de l'Eglise comme puissance comme répétition du mythe de Babel Dieu divise pour empêcher l'orgueil.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:09

Le "vrai" éclatement de l'église, c'est en 1054.
Il y en a eu, d'autres à chaque concile (coptes, autres églises orientales, nestoriens etc.)

Le protestantisme, ce n'est pas l'Église.
Moi aussi, demain, je peux me déclarer "pasteur protestant", créer ma propre église de quartier et animer un cercle biblique. Les protestants créent des églises qui ne sont pas plus légitime que les "églises familiales", c'est-à-dire la famille papa-maman-enfants, cellule de base de toute communauté humaine, en particulier, la communauté humaine par excellente, c'est-à-dire l'Église.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:13

Philippe Fabry a écrit:
Alexis232 a écrit:
Admettons quelques instants que la reforme protestante n'ai pas eu lieu,l'occident avec l'Amerique et les pays anglo-saxons en général seraient entièrement catholique n'est-ce pas?

Questions?

-L'église serai devenue une force impressionnante avec toutes ses drives d'orgueil et arrogance comme elle en déjà connu par le passé.

-Sans la reforme l'église catholique aurai telle été capable de renoncer au concept de substitution et accepter le rétablissement d'Israël comme faisant partie du plan de Dieu ?

-Sans la reforme protestante est-ce que Israël aurai été soutenue par cette "Super église" comme c'est le cas aujourd'hui de la part des évangéliques et autres branches du protestantisme?

-Cette "Super Eglise" aurai telle été capable de vivre la kénose comme nous l'explique si bien Arnaud?

Voici des réflexions et questions qui me sont venus hier soir,finalement la reforme même si hérétique d'un point de vue strictement catholique ne fait telle pas partie du plan de Dieu pour "humilier" son église et venir en aide à son ancienne alliance dont les promesses faites "aux père fondateurs" sont irrévocables.



Il paraît en effet judicieux d'analyser l'éclatement de l'Eglise comme puissance comme répétition du mythe de Babel Dieu divise pour empêcher l'orgueil.


Salut Philippe,

Donc pour aller jusqu'au bout de ce raisonnement et sans faire parler Dieu a sa place on peut considérer la reforme comme une nécessite pour "abaisser" son église et permettre a Israël de jouer son rôle strictement politique et prophétique.

Si on veut vraiment aller jusqu'au bout du bout le protestantisme est une hérésie voulue par Dieu...(par nécessité)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:17

1) Israël n'est pas plus une "création protestante", qu'une création d'Hitler, ou des nationalismes du 19e siècle... C'est apparu dans l'histoire... un concours de circonstances.

2) Les hérésies ne sont jamais voulues par Dieu, mais permises.

3) Le protestantisme n'est pas une hérésie chrétienne, mais de l'hérésie perpétuelle chrétienne selon le cliché Ecclesia semper reformanda
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:21

nilamitp a écrit:
1) Israël n'est plus une "création protestante", qu'une création d'Hitler, ou des nationalismes du 19e siècle. C'est apparu dans l'histoire... un concours de circonstances.

2) Les hérésies ne sont jamais voulues par Dieu, mais permises.



Oui "hérésie permise" est plus adéquate que voulue,je n'ai jamais parlé d'Hitler? La création de l'etat d'israel est à "l'initiative" de puritains anglais bien avant le "plan" de Théodore herzel qui était athée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:25

J'ai parlé d'Hitler, car s'il n'y avait pas eu le 3e reich (imagine français et anglais qui bastonnent l'Allemagne dès les premiers "signes" avant guerre), je ne sais pas s'il y aurait eu Israël de 48/49...


Dernière édition par nilamitp le Mar 10 Aoû 2010, 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:25

Puritains anglais qui ont précède la déclaration de lord Balfour ou la déclaration de "Balfour"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:26

nilamitp a écrit:
J'ai parlé d'Hitler, car s'il n'y avait pas eu le 3e reich (imagine français et anglais qui bastonnent l'Allemagne dès les premiers "signes" avant guerre), je ne sais pas s'il y aurait eu Israël de 48/49...


Oui c'est vrai la shoah fût un "catalyseur" certainement.
Cependant sans le "travail prophétique" des protestants bien en amont de la deuxième guerre je ne suis pas sûre qu'israel aurai vu le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 16:46

Pour ne pas porter à confusion je voudrai juste dire que suivant ce raisonnement la division de l'église fût un mal mais seulement en apparence.
Sans cette division le protestantisme n'aurai pas vu le jour,et sans le protestantisme Israel n'aurai pas vu le jour non plus. (a nouveau)
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 18:41

nilamitp a écrit:
J'ai parlé d'Hitler, car s'il n'y avait pas eu le 3e reich (imagine français et anglais qui bastonnent l'Allemagne dès les premiers "signes" avant guerre)

Il n'est pas de bon ton de le dire, mais nous nous serions probablement retrouvés avec le communisme mondial. On y serait encore.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 19:04

ça par contre, je n'y crois pas trop.
ça se trouve, il y aurait même eu moins de pays de l'est communistes.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 19:13

nilamitp a écrit:
ça par contre, je n'y crois pas trop.
ça se trouve, il y aurait même eu moins de pays de l'est communistes.

La conduite impérialiste de la Russie durant le Pacte Germano-soviétique suffit à cerner l'état d'esprit soviet à l'époque. Quand Hitler a attaqué l'URSS, les communistes avaient environ 15 000 chars, en gros trois fois plus que les Allemands. Ils ne les avaient sans doute pas produit en masse pour faire joli.

Et surtout : si le régime nazi s'était effondré en 1940, qui aurait pris le pouvoir en Allemagne ? Probablement les communistes, qui n'avaient été réduits au silence que par les nazis. La France du Front Populaire, aux cocos internationaliste très puissants, aurait sans doute basculé bien vite. On aurait eu une super coalition coco et l'Italie et l'Espagne, qui avaient aussi leurs tendances, bien qu'écrasées sous la botte des dictatures en place, se seraient effondrés comme des dominos.
Qui serait-il resté en face ? En Europe, qui dirigeait alors le monde, ne serait demeurée que l'Angleterre. Et l'Amérique n'aurait pas eu le temps d'une guerre pour se mettre militairement au niveau de l'URSS. Qu'est-ce qui aurait empêché les communistes de s'emparer du monde entier ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.   Mar 10 Aoû 2010, 19:23

C'est clair... après cette guerre atroce on peut dire que nous avons évite de justesse une hégémonie quasi irréversible du communisme à l'échelle planétaire,on a éradique cette vielle chimère de la pseudo race supérieure,on a vu renaitre Israël,mais une nouvelle idéologie a pris le dessus le mondialisme et sa mystique.
(cette mystique toujours en filigrane derrières ces idéologies totalitaires)
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la reforme,l'orgueil de l'église catholique et la survie d'Israël.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enseignement sur "la Jalousie"
» Réflexions hivernales...
» ORGUEIL
» RÉFLEXIONS
» APPEL A SM INDH ET REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: