DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Jeu 22 Juil 2010, 04:27

Bonsoir,
je me demande si on peut dire, en toute rigueur, que Dieu a conscience de chacun de nous, qu'Il nous voit et nous considère en quelque sorte individuellement... Quand on y pense, cela est loin d'être clair, la grandeur et la majesté divine créant un éloignement qui semble difficile à "franchir".
Ainsi, je bipçois assez bien le Dieu du Védanta, qui est un état de plénitude (on peut expérimenter quelque chose de cela lors d'émotions musicales élevées, ou de contemplation...). Je le rapproche du Dieu des mystiques, celui d'un Amour total, qui envahit l'être et rayonne. Mais ce Dieu est impersonnel, je ne l'imagine pas regarder chaque créature...
J'imagine aussi ce que peut être le Dieu royal, qui édicte des lois et observe si nous obéissons ; il récompense et sanctionne. Il regarde peut-être chaque créature, mais avec sévérité et justice.
Je comprends le Dieu-intelligence pure, qui crée l'univers, suscite et soutient des lois, déploie des galaxies, a une vision globale du Tout et de son infinité... Ce Dieu-là ne voit pas chaque individu mais plutôt les mondes et les immensités...
Dans toutes ces images de Dieu, y a-t-il une place pour d'autres images de Dieu, confirmées par l'Ecriture et/ou par les mystiques? Un Dieu qui aurait conscience de chacun de nous comme un Père, peut-être? Mais cette dernière conception bute sur le problème du Mal (un Père humain ne laisserait pas ses enfants se crever les yeux, or Dieu laisse le Mal se développer sur terre, donc l'image du Dieu-Père est difficile à comprendre).
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 24 Juil 2010, 05:50

Pierre75 a écrit:
Bonsoir,
je me demande si on peut dire, en toute rigueur, que Dieu a conscience de chacun de nous, qu'Il nous voit et nous considère en quelque sorte individuellement... Quand on y pense, cela est loin d'être clair, la grandeur et la majesté divine créant un éloignement qui semble difficile à "franchir".
Ainsi, je bipçois assez bien le Dieu du Védanta, qui est un état de plénitude (on peut expérimenter quelque chose de cela lors d'émotions musicales élevées, ou de contemplation...). Je le rapproche du Dieu des mystiques, celui d'un Amour total, qui envahit l'être et rayonne. Mais ce Dieu est impersonnel, je ne l'imagine pas regarder chaque créature...
J'imagine aussi ce que peut être le Dieu royal, qui édicte des lois et observe si nous obéissons ; il récompense et sanctionne. Il regarde peut-être chaque créature, mais avec sévérité et justice.
Je comprends le Dieu-intelligence pure, qui crée l'univers, suscite et soutient des lois, déploie des galaxies, a une vision globale du Tout et de son infinité... Ce Dieu-là ne voit pas chaque individu mais plutôt les mondes et les immensités...
Dans toutes ces images de Dieu, y a-t-il une place pour d'autres images de Dieu, confirmées par l'Ecriture et/ou par les mystiques? Un Dieu qui aurait conscience de chacun de nous comme un Père, peut-être? Mais cette dernière conception bute sur le problème du Mal (un Père humain ne laisserait pas ses enfants se crever les yeux, or Dieu laisse le Mal se développer sur terre, donc l'image du Dieu-Père est difficile à comprendre).

Voici peut-être quelques paroles inspirantes.

Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu (Ps 105, 3).

Et moi je vous dis: Demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit; qui cherche trouve, et l'on ouvrira à qui frappe. Y a-t-il parmi vous un père qui, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre? Ou, (s'il demande) un poisson, lui donnera-t-il, au lieu de poisson, un serpent? Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion? Si donc vous, tout méchants que vous êtes, vous savez donner à vos enfants de bonnes choses, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l'Esprit-Saint à ceux qui lui demandent. " (Lc 11: 9-13)

Tu es grand, Seigneur, et louable hautement : grand est ton pouvoir et ta sagesse n’a point de mesure. Et l’homme, petite partie de ta création, prétend Te louer, précisément l’homme qui, revêtu de sa condition mortelle, porte en lui le témoignage de son péché et le témoignage que Tu résistes aux superbes. Malgré tout, l’homme, petite partie de ta création, veut Te louer. Toi-même Tu l’y incites, en faisant qu’il trouve ses délices dans ta louange, parce que Tu nous a fait pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose en Toi (S. Augustin, conf. 1, 1, 1).

Finalement, du Catéchisme de l'Église Catholique, l'extrait suivant donne de bonnes pistes de réflexions:

239. En désignant Dieu du nom de " Père ", le langage de la foi indique principalement deux aspects : que Dieu est origine première de tout et autorité transcendante et qu’il est en même temps bonté et sollicitude aimante pour tous ses enfants. Cette tendresse parentale de Dieu peut aussi être exprimée par l’image de la maternité (cf. Is 66, 13 ; Ps 131, 2) qui indique davantage l’immanence de Dieu, l’intimité entre Dieu et Sa créature. Le langage de la foi puise ainsi dans l’expérience humaine des parents qui sont d’une certaine façon les premiers représentants de Dieu pour l’homme. Mais cette expérience dit aussi que les parents humains sont faillibles et qu’ils peuvent défigurer le visage de la paternité et de la maternité. Il convient alors de rappeler que Dieu transcende la distinction humaine des sexes. Il n’est ni homme, ni femme, il est Dieu. Il transcende aussi la paternité et la maternité humaines (cf. Ps 27, 10), tout en en étant l’origine et la mesure (cf. Ep 3, 14 ; Is 49, 15) : Personne n’est père comme l’est Dieu.



Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 24 Juil 2010, 07:35

Pierre75 a écrit:
Quand on y pense, cela est loin d'être clair, la grandeur et la majesté divine créant un éloignement qui semble difficile à "franchir".

Cher Pierre75,

Ce qui fait la grandeur et la majesté de Dieu, c'est son Être, c'est l'Amour qu'Il est par nature. Depuis quand l'Amour créée une éloignement difficile à franchir ? L'homme par nature et encore plus par son péché est loin de Dieu ; un fossée qu'il ne peut, lui, comme homme, franchir, existe effectivement ; mais il est un fossé que ce Dieu tout Amour a franchi en devenant homme au milieu des hommes, en se faisant tout proche de l'homme.

Pierre75 a écrit:
Mais ce Dieu est impersonnel, je ne l'imagine pas regarder chaque créature... J'imagine aussi ce que peut être le Dieu royal, qui édicte des lois et observe si nous obéissons ; il récompense et sanctionne. Il regarde peut-être chaque créature, mais avec sévérité et justice .... Dans toutes ces images de Dieu, y a-t-il une place pour d'autres images de Dieu, confirmées par l'Ecriture et/ou par les mystiques? Un Dieu qui aurait conscience de chacun de nous comme un Père, peut-être ?

Le Dieu des chrétiens n'est pas sorti de l'imagination des hommes, il s'est révélé Lui-même par les prophètes, puis en dernier ressort par un homme qui s'est présenté comme sortant de Dieu, descendant du Ciel en donnant des signes de son originalité. C'est cet homme, Jésus-Christ, mort et ressucité, remonté au Ciel qui nous a révélé que le Créateur de l'Univers, notre créateur, celui qui nous donne l'existence et l'être, était une Dieu personnel, et qui plus est un Dieu communion de personne, un Dieu trois personnes en un seul Dieu. Cet homme s'est présenté comme étant "la parfaite image" de Dieu : "qui me voit voit le Père".

Ce Dieu qui nous fait être, qui nous donne l'existence, l'air que nous respirons, comment pourrait-il n'avoir pas conscience de notre existence ?

"Du maître de chant. De David. Psaume. Yahvé, tu me sondes et me connais; que je me lève ou m'assoie, tu le sais, tu perces de loin mes pensées; que je marche ou me couche, tu le sens, mes chemins te sont tous familiers. La parole n'est pas encore sur ma langue, et voici, Yahvé, tu la sais tout entière; derrière et devant tu m'enserres, tu as mis sur moi ta main." (Psaume 139, 2-4)

Citation :
Mais cette dernière conception bute sur le problème du Mal (un Père humain ne laisserait pas ses enfants se crever les yeux, or Dieu laisse le Mal se développer sur terre, donc l'image du Dieu-Père est difficile à comprendre).

Parce que les pères humains, d'après vous, arrivent à empêcher le suicide de leur enfant ; arrivent à les empêcher de se droguer ; de s'alcooliser ; de violer, de tuer, etc ....

Dieu par les commandements qu'il nous a donné, a fait comme tout bon père de famille sur la terre ; il nous éduque à l'Amour et plus encore puisque son Fils est venu nous faire don de son Amour. Que croyez-vous que Dieu a fait quand il a fait pleuvoir le déluge sur la terre au temps de Noé ? Même si ce n'est pas prouvé que cet évènement a existé et que ce n'est qu'une parabole, cette parabole nous enseigne que le mal, à chaque fois que Dieu a essayé de l'érradiquer, en détruisant ceux qui était à son origine, ne gardant que les bons, il a ressurgit ; il a découvert que les hommes qu'il voulait aider à lutter contre ce mal en faisant alliance avec eux, finissaient pas être infidèles à cette alliance, faisant alliance avec le mal.

Dieu a fini par envoyer son Fils qui a pris sur Lui tous nos péchés, qui s'est livré aux forces du mal pour les vaincres de l'intérieure ; venant jusqu'à habiter nos âmes pour mener le combat avec nous. Regardez ce qui se passe sur terre aujourd'hui et ce que les hommes avec lequel il a passé une nouvelle alliance, ont fait de cette alliance. Regardez tous ces hommes et ces femmes qui oublient cette alliance ; qui le renie en reniant leur baptême ; qui se passent de lui pour vivre, n'écoutant plus ses conseils ? Ce sont ces mêmes humains qui ont rejeté l'alliance, qui se révolte contre Dieu aujourd'hui parce que le monde va vraiment mal.

petero
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 24 Juil 2010, 11:58

Bonjour et merci pour ces réponses, surtout le très beau Psaume de David.
Puisqu'on débat beaucoup sur l'Islam sur le Forum, il serait intéressant de demander à nos amis Musulmans de quelle façon ils bipçoivent que Dieu a conscience de chaque être humain... J'ai l'impression que des conceptions qui insisteront surtout sur la Majesté divine, verront Dieu comme éloigné de l'être humain (ou alors ils mettront en avant une forme d'union mystique - cf. soufis, Védantins -, mais non pas une "relation" directe entre la créature et le Créateur).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 24 Juil 2010, 23:49

Pierre75 a écrit:
Bonjour Psychoactif,
j'ai posé une question à propos du problème du mal dans l'islam - problème qui semble beaucoup moins débattu que chez les chrétiens. Pourriez-vous m'éclairer à ce sujet?

Si Dieu a permis l'existence du Mal, c'est évidemment dans un certain but. Dieu ne fait rien au hasard!

I- Le développement spirituel de l'homme, c'est un combat continuel contre soi-même ; une lutte incessante entre le Bien et le Mal dans le cœur de l'homme.
II- Le Bien est inséparable du Mal. « Le Mal, par contraste avec la manifestation du Bien, aide l'homme à mieux discerner le bien. »
III - Le mal est une étape préalable et nécessaire vers le Bien.

____________________________

I- Le développement spirituel de l'homme, c'est un combat continuel contre soi-même ; une lutte incessante entre le Bien et le Mal dans le cœur de l'homme.

Cette citation de Rûmi explique beaucoup de chose : « L'ange est sauvé par le savoir et la bête par l'ignorance ; A mi chemin et se débattant entre les deux se trouve l'homme! » (Rûmi 1961, pp. 89-90).

« Iblis (Satan) est donc, comme le dit le Coran, l'ennemi déclaré de l'homme dont il doit être méfiant. Iblis devient le symbole des qualités détestables d'arrogance, de fierté, d'envie, de désobéissance et d'aveuglement spirituel qui sont la source du Mal.

Si l'on considère Iblis comme l'ennemi de l'homme et le symbole du Mal du point de vue extérieur, alors du point de vue intérieur c'est sa sensualité ou égo (nafs) qui est son ennemi. C'est au travers de son nafs ou égo sensuel que Iblis trouve le moyen d'éloigner l'homme du chemin de Dieu et le pousser à commettre des actes mauvais. Rûmi considère que le Nafs et Iblis ne font qu'un en substance et font partie du domaine de l'enfer. »

II- Le Bien est inséparable du Mal. « Le Mal, par contraste avec la manifestation du Bien, aide l'homme à mieux discerner le bien. »

— « Tu ne connais pas le mal avant de connaître le bien : ce n'est que par un contraire qu'il est possible de discerner son contraire, ô jeune homme. »

— « Ainsi donc, le Mal par contraste avec la manifestation du Bien, aide l'homme à mieux discerner le bien, et par conséquent à en comprendre la nature. Le Mal permet donc en quelque sorte de mieux réaliser le Bien. »

— « Ainsi, l'homme raisonnable n'est pas celui qui sait distinguer le Bien du Mal, mais c'est l'homme, qui de deux choses bonnes sait reconnaître la meilleure, et est capable de discerner le pire d'entre deux maux. » (citation de l'imam Jafar Sadiq).

— « Étant donné que chaque chose a son opposé ou contraire afin d'être révélé, l'opposé de l'égo sensuel (nafs) est l'intelligence. L'intelligence est la part angélique de l'homme associée à la lumière (nur) et au domaine du Paradis, et qui se développe par des actes de piété et d'adoration de Dieu, et par l'accomplissement et la réalisation de bonnes actions. »

(— « Étant donné que l'Ange est de même origine que l'Intelligence, et qu'ils ne sont devenus deux formes différentes qu'en vertu de la Sagesse divine, l'Ange acquit des ailes et se mit à voler comme un oiseau tandis que cette Intelligence renonça aux ailes et se revêtit de splendeur (immatérielle) » III 3192-94)

III - Le mal est une étape préalable et nécessaire vers le Bien.

— « Le mal fonctionne dans la création en tant que manifestation contrasté du bien. Sans le mal, le bien ne pourrait être identifié. Tout la souffrance et la douleur dont l'homme fait l'expérience et qui est le fruit du mal, n'est que la préparation pour atteindre et expérimenter le bonheur qui réside dans le bien. Le mal n'a pas été créé pour lui-même, mais plutôt pour la manifestation, la réalisation et l'accomplissement du bien. Ainsi donc, sur le plan cosmique, le mal dans son aspect limité et relatif contribue à la réalisation du bien. »

— « Seul un cœur qui a éliminé tout vices et bassesses issues de la domination du nafs (ego) et qui s'est orné de vertus et d'attributs divins (fada 'il) est parfait et peut prétendre avoir atteint la limite extrême du potentiel humain. Pour devenir témoin de l'Unité Divine, l'homme doit donc 'mourir à lui-même'. »

— « Le mal est issue chez l'homme de son nafs (ou égo). L'égo humain peut-être combattu et finalement annihilé à travers une alchimie spirituelle de transformation, ou purification de l'âme (tazhiyat al-nafs). Le processus d'alchimie spirituelle comprends la transformation du nafs à travers de nombreuses étapes, depuis l'état le plus bas du al-nafs al-ammarah(l'âme instigatrice au mal) jusqu'à l'état le plus élevé de l'extinction en Dieu (fana' fi Allah). »

« Que signifie acquérir la connaissance de l'Unité divine ? Se consumer en présence de l'Unique. »

— « L'homme est pris "entre deux doigts du Miséricordieux". Il est un mélange rare d'ange, d'animal, d'intellect ('aql) et de sensualité (nafs), d'esprit (ruh) et de matière (jism). »

Conclusion :

« Le mal n'existe pas dans le Dieu Absolue et Parfait. Néanmoins, le mal existe dans la création. La création (ou manifestation), qui implique la séparation de Dieu, est basé selon le principe fondamental de contraste et d'opposition. Le mal est issu de la séparation de Dieu. Si l'on symbolise Dieu par la lumière, alors le mal peut être symbolisé par l'obscurité. L'obscurité n'est pas une réalité comme la lumière, mais est crée par l'absence de lumière. La présence de l'obscurité est dépendante de l'existence de la lumière. Contrairement a la lumière, l'obscurité n'a pas de réalité indépendante. Le mal n'existe que dans le domaine de la manifestation ou relativité; il n'existe pas en tant que Réalité absolue et indépendante, qui serait en opposition avec Dieu. Alors que le mal est de nature limité et relatif, l'Être Divin est absolue et infini.

Bien que l'homme ne puisse pas éradiquer la mal de la planète, il est néanmoins capable de se débarrasser de la source du mal qui est en lui et qui le sépare de Dieu. Par conséquent il ne doit ni désespérer de l'existence du mal dans ce monde, ni perdre de vue la possibilité bien réelle de se débarrasser du mal qui est en lui afin de lui permettre de retourner a Dieu et d'être réunis avec Lui. »


>> Source <<
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 25 Juil 2010, 08:31

Psychoactif a écrit:
Bien que l'homme ne puisse pas éradiquer la mal de la planète, il est néanmoins capable de se débarrasser de la source du mal qui est en lui et qui le sépare de Dieu.

Je crois que celui qui a écrit ceci et que vous nous rapportez, fait une erreure. L'homme est incapable de se débarasser de la source du mal qui est en lui, l'esprit du mal qui a pu pénétrer dans l'âme d'Adam et Eve et qui depuis pénètre dans les nôtres. C'est la raison pour laquelle le Verbe de Dieu s'est incarné ; pour que l'âme de l'homme reçoive celui qui a le pouvoir d'expulser ce mal hors de nous, son Esprit Saint.

Non seulement, l'Esprit Saint faire reculer en nous l'esprit du mal jusqu'à l'expulser, mais il nous remet dans la communion avec Dieu par toutes les oeuvres de l'Amour qu'il nous fait faire, les oeuvres du bien. L'Esprit Saint est celui qui nous réunit à Dieu à l'instar de l'esprit du mal qui nous sépare de Dieu.

Là où Dieu se rend présent, il n'y a pas de place pour l'esprit du mal. C'est l'Esprit Saint Lui-même, l'Esprit de Dieu qui vient établir sa demeure en notre âme, par la Charité, pour lutter contre cet esprit du mal qui nous pourrie la vie, qui nous maintient dans l'esclavage du péché et du mal. Il lutte contre cet esprit malin et tous les démons qui l'accompagnent, avec notre collaboration ; car sans Lui nous sommes bien incapable de lutter contre un tel esprit malin.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 25 Juil 2010, 18:12

Petero a écrit:
Là où Dieu se rend présent, il n'y a pas de place pour l'esprit du mal. C'est l'Esprit Saint Lui-même, l'Esprit de Dieu qui vient établir sa demeure en notre âme, par la Charité, pour lutter contre cet esprit du mal qui nous pourrie la vie,

Je pense que la différence entre le "musulman soufi" et le chrétien est que le deuxième est plutôt passif devant Dieu, tandis que le premier reste actif :

1° Le chrétien parle en effet de recevoir la lumière de l'Esprit-Saint ; il est donc passif. Il ne fait aucun effort par lui-même ; il ne fait aucun travail sur lui même. Il se laisse guider par l'Esprit. Son devoir consiste en la charité. Mais il ne fait pas de travail sur lui-même. Il est plutôt passif face à Dieu. Il se contente de prier et il espère que tout ira bien ; Il ne fait pas le moindre effort pour la transformation de son âme.

2° Le "musulman soufi" au contraire, lutte de toutes ses forces contre ses démons intérieurs :

- Dhikr (souvenir, mention) : en ayant Dieu sans cesse présent à l'esprit et au cœur.

- Wara' (abstention) : de toute occupation inutile et peu convenable.

- Ma'rifa (gnose) : qui marque le passage définitif de la « Station à l'État », cette sorte de connaissance étant infusée par Dieu dans le mystique une fois que celui-ci a apaisé tous les mouvements de son cœur.

- Zuhd (renoncement) : même aux plaisirs licites.

- Khawf (crainte) : le tremblement à la pensée des conséquences possibles et fâcheuses d'une mauvaise conduite.

- Huzn (regret) : des fautes passées.

- Ju', tark al shahwa (faim, relus de manger) : inspiré par le texte coranique: "En vérité Nous vous éprouverons par la frayeur et la faim... Mais donne de bonnes nouvelles aux patients" (C.2/150).

- Futuwa (esprit chevaleresque) : appliquant la Tradition: "Dieu ne manquera pas de subvenir au besoin de son serviteur aussi longtemps que son serviteur subviendra aux besoins de frère musulman" avec un entier désintéressement.

- Mukhalafat al nafs wa-dhikr 'uyubiha (résistance à l'âme charnelle, en se ressouvenant de ses vices) : deux vices sont nommés: l'envie (hasad ) et la calomnie (ghiba).

- Sabr (patience, force d'âme).

- Muraqaba (pensée constante de Dieu) suivant le Hadith: "La justice consiste à adorer Dieu comme si tu le voyais; car si tu ne le vois pas, Lui te voit"..

- 'Ubudiya (servage) : soumission entière au Seigneur (Rabb) Dieu.

- Irada (désir) : n'avoir d'autre désir que de chercher ce que Dieu désire.

- Istiqama (rectitude) : L'état dans lequel la grâce de Dieu devient perpétuelle, parce qu'il implique l'accomplissement parfait du service de Dieu

- Ikhlas (sincérité) : en ne cherchant que Dieu dans tout acte d'obéissance à Lui.

- Sidq (Véracité) : en pensée comme en acte.

- Huriya (magnanimité) : la qualité de hurr, d'homme libre, qui met l'intérêt des autres avant le sien ou qui n'est pas l'esclave des choses matérielles.

- Ghayra (jalousie) : au sens de zèle du service de Dieu sans admettre d'autre pensée dans son esprit; c'est un attribut de Dieu lui-même, qui surveille jalousement la conduite de son serviteur.

- Faqr (pauvreté) car le Prophète a dit: "Le pauvre entre dans le Paradis cinq cents ans avant le riche".

- Shawq (désir ardent) d'être sans cesse avec Dieu.

http://www.archipress.org/batin/maqamat.htm

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 25 Juil 2010, 21:20

Psychoactif a écrit:
Je pense que la différence entre le "musulman soufi" et le chrétien est que le deuxième est plutôt passif devant Dieu, tandis que le premier reste actif :

1° Le chrétien parle en effet de recevoir la lumière de l'Esprit-Saint ; il est donc passif. Il ne fait aucun effort par lui-même ; il ne fait aucun travail sur lui même. Il se laisse guider par l'Esprit. Son devoir consiste en la charité. Mais il ne fait pas de travail sur lui-même. Il est plutôt passif face à Dieu. Il se contente de prier et il espère que tout ira bien ; Il ne fait pas le moindre effort pour la transformation de son âme.

Eh bien, une fois de plus vous pensez mal cher Psychoactif car vous ne connaissez rien au christianisme comme moi je ne connais rien au soufisme que je découvre grâce à vous.

Le chrétien qui cherche l'union à Dieu sait qu'il n'est pas le réalisateur de cette union et il sait qu'il n'arrivera pas par lui-même à purifier suffisamment son âme pour la préparer à l'union ; comme il n'arrivera pas par lui-même à se sanctifier. Le chrétien qui cherchent l'union a Dieu sait que c'est l'Esprit Saint qui se chargera de cette mission ; que c'est l'Esprit Saint qui va purifier son âme, la sanctifier ; que c'est l'Esprit Saint qui va l'unir à Dieu.

Ce qu'il sait aussi, c'est que l'Esprit Saint, pour réaliser cette mission, a besoin, dans les commencements, de sa collaboration. Il sait, parce que Jésus l'a prévenu, que pour parvenir au sommet de l'union transformante, au somme de la montagne de l'Amour, il faut prendre sa croix.

Celui qui se contente de prier, il s'assoie au pied de la montagne. Il ne gravit pas la montagne, il ne fait aucun effort, il ne montre pas à Dieu combien il désire le rejoindre au sommet de la montagne. Celui-là ne risque pas d'atteindre le sommet de la perfection qui permettra l'union avec Dieu.

Celui qui désire cette union sait qu'il se doit d'aller, accompagné par l'Esprit Saint, au devant de cette union ; qu'il lui faut commencer à gravir la montagne, même si son espérance est que Dieu, par Jésus qui est descendu du Ciel, viendra à sa rencontre pour abréger son ascension et l'élever plus vite vers l'union. Ce chrétien, il doit montrer à Dieu sa bonne volonté en faisant tout ce que Jésus lui a demandé de faire.

Dans cette ascension, Jésus est notre berger ; ors notre berger avant son ascension il a du prendre le chemin du calvaire, passer sur la croix et descendre au tombeau. Si nous le suivons pour obtenir cette grâce ineffable d'union à Dieu, il nous faudra suivre le même chemin ; il nous faudra aller jusqu'au bout de nos forces jusqu'à ce que Jésus Lui-même, à l'image de Siméon se charge de notre croix.

Le chrétien sait qu'il ne pourra pas voir Dieu sans mourir à lui-même ; sans faire le sacrifice de sa Vie à la suite de Jésus. Lui seul pourra faire ce sacrifice ; l'Esprit Saint ne le fera pas à sa place et c'est cette oblation qui sera pour lui une véritable ascèse.

Au début de son ascension, dans les premieres dizaines de kilomètres, le chrétien qui tend vers l'union à Dieu vivra de véritable mortification qu'on peut comparer au matériel dont se charge l'alpiniste pour gravir la montagne. Petit à petit, étant trop lourd, trop chargé d'habitudes, de mauvaises habitudes, il lui faudra se décharger de toutes ces habitudes sur lesquelles ils s'appuyaient. Il devra petit à petit, s'appuyer un peu plus sur l'Esprit Saint, sur la Charité dont il se nourrira en cours de route ; Charité avec laquelle l'Esprit Saint le fortifiera et spirituellement et moralement.

Au début, on a tendance à beaucoup compter sur nous-mêmes, parce que notre foi n'est pas encore assurée ; elle a besoin de grandir et pour grandir elle sera mise à l'épreuve. Petit à petit, le chrétien s'appuiera sur la Foi théologale, cette vertu que l'Esprit Saint Lui aura donné, avec l'espérance, pour cheminer.

Vous semblez, cher psychoactif, être seul sur ce chemin de purification que vous gravissez en vue de l'union à Dieu ; vous semblez ne compter que sur vous-mêmes pour cette transformation de l'âme. C'est normal, puisque pour vous, l'Esprit Saint c'était Mohamed qui a quitté cette terre. Vous ne vous appuyez pas sur l'Esprit Saint dans votre ascèse, alors que le chrétien qui cherche l'union à Dieu, il fait des effort, il fait tout ce qu'il peut pour gravir la montagne et en même temps il compte sur l'Esprit Saint pour le soutenir ; jusqu'à ce qu'à bout de force, l'Esprit Saint prenne le relais.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 26 Juil 2010, 00:03

Petero a écrit:
Le chrétien qui cherche l'union à Dieu sait qu'il n'est pas le réalisateur de cette union et il sait qu'il n'arrivera pas par lui-même à purifier suffisamment son âme pour la préparer à l'union

Je n'aime pas trop les longs discours. Aussi, j'aimerais que vous répondiez très précisément (sans discours superflus) à deux petites questions toutes simples :

1° Que fait le chrétien pour se rapprocher de Dieu? Votre post n'y répond que de façon très floue ("il faut prendre sa croix" ; "se décharger de toutes ces mauvaises habitudes"....)

2° Y a t-il des exercices spirituels chrétiens? Quels sont les exercices spirituels du chrétien dans son itinéraire vers Dieu? Pouvez-vous me les décrire?

Vous avez un style littéraire très fleuri, très agréable, mais j'ai plus l'impression de lire un roman enjolivé de la vie religieuse du chrétien, qu'une véritable description de la vie du chrétien profondément pieux.


Petero a écrit:
vous semblez ne compter que sur vous-mêmes pour cette transformation de l'âme. C'est normal, puisque pour vous, l'Esprit Saint c'était Mohamed qui a quitté cette terre

"vous semblez ne compter que sur vous-mêmes pour cette transformation de l'âme. "

Les termes que j'ai cités plus haut (Zuhd ,Khawf, Huzn....) sont ce qu'on appelle les Maqam (= "station") qui représentent, je cite : « un degré de perfection spirituelle obtenu par l'effort personnel du mystique, alors que le Hal (= "État") consiste en une disposition ne dépendant que de Dieu: Les États, disait Al Qushairi, sont des dons, les stations sont des mérites. »
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 26 Juil 2010, 02:11

Bonjour Psychoactif,
l'homme n'est-il pas qu'un voile? A-t-il seulement une existence véritable, pour le soufi? Quel mérites une apparence peut-elle bien s'amasser, puisque seul Lui est?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 26 Juil 2010, 13:28

Psychoactif a écrit:
Petero a écrit:
Le chrétien qui cherche l'union à Dieu sait qu'il n'est pas le réalisateur de cette union et il sait qu'il n'arrivera pas par lui-même à purifier suffisamment son âme pour la préparer à l'union

Je n'aime pas trop les longs discours. Aussi, j'aimerais que vous répondiez très précisément (sans discours superflus) à deux petites questions toutes simples :

1° Que fait le chrétien pour se rapprocher de Dieu? Votre post n'y répond que de façon très floue ("il faut prendre sa croix" ; "se décharger de toutes ces mauvaises habitudes"....)

Pour se rapprocher de Dieu, le Chrétien doit d'abord commencer par se rapprocher du Christ et de l'Esprit Saint, parce que c'est par le Christ et l'Esprit Saint que Dieu est venu jusqu'à Lui et continu à venir et c'est avec le Christ et l'Esprit Saint qu'il pourra rencontrer Dieu et s'unir à Lui. "Nul ne va vers le Père, sans passer par moi" ou "sans moi vous ne pouvez rien faire".

Pour se rapprocher du Christ et de l'Esprit Saint, il empreintera le chemin dans lequel il se sentira le plus à l'aise, ce chemin ouvert par d'autres avant lui et qu'on appelle : "les différentes spiritualités, comme : la spiritualité dominicaine, ignacienne, cistercienne ou encore du Carmel.

Certaine spiritualité recommanderont de commencer par lutter contre ses défauts, par des exercices spirituels, comme la spiritualité ignacienne. D'autres comme la spiritualité carmélitaine, recommanderont de commencer par rencontrer, dans l'intimité, Jésus et de se livrer à Lui pour s'unir à Lui et lutter plus efficacement contre ses défaults. C'est la spiritualité que j'ai choisie de suivre. Quand il aura trouvé Dieu et aura découvert que Dieu apporte son aide à celui qui se livre entièrement à Lui, il mettra tous ses soins à faire ce don complet de lui-même et à pratiquer cette ascèse de l'absolu qui doit le purifier et attirer le don parfait de Dieu. Ce n'est qu'après s'être livré qu'il qu'il engagera le combat contre ses défaults, soutenu par Dieu Lui-même auquel il se sera donné.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 01:26

Vous croyez en Dieu ? Mais vous êtes vous posé la question à savoir si Dieu croit en vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 17:02

Mieux que cela "assez de haine",nous avons par exemple:Jean 16: 26 En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous; 27 car le Père lui-même vous aime
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 21:31

Petero a dit: "jusqu'à ce qu'à bout de force, l'Esprit Saint prenne le relais."
Pardonne-moi de m'immiscer Petero, une bête question, tu parles de la providence divine? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 22:23

Autre question... Quel est le plus grand plaisir du Diable ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 22:37

Diviser les hommes entre eux et d'avec Dieu,faire échouer le plan de Dieu.
Qu'on l'adore

Il dit à Jésus:"Matthieu 4:9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores.

Et se faire passer pour ce qu'il n'est plus:un ange plein de science de Dieu et de lumière,voit toutes les références bibliques qu'il utilise perfidement pour tenter de faire trébucher Jésus très éprouvé par 40 jours dans le désert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 22:53

AC2N a écrit:
Autre question... Quel est le plus grand plaisir du Diable ?


Faire feu de tout bois pour que l'homme chute et se détourne de Dieu car l'homme est sa gloire (à Dieu bien sûr).

Parfois aussi amener des gens sur un forum catholique et insulter le Pape.Mais vraiment ça c'est très rare car c'est son arme ultime,c'est quand il est a cours de munitions.

(A prendre au deuxieme degrés bien sûr ) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 22:57

Alexis232 a écrit:
AC2N a écrit:
Autre question... Quel est le plus grand plaisir du Diable ?


Faire feu de tout bois pour que l'homme chute et se détourne de Dieu car l'homme est sa gloire (à Dieu bien sûr).

Parfois aussi amener des gens sur un forum catholique et insulter le Pape.Mais vraiment ça c'est très rare car c'est son arme ultime,c'est quand il est a cours de munitions.

(A prendre au deuxieme degrés bien sûr ) Very Happy
lol! C'est rare en effet, car, trop grossier, on "le" reconnaitrait très vite.
Je pense qu'il est plus malin que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 23:10

Exactement,Alexis et Archet aux sept couleurs,si quelqu'un vient ici fustiger catholiques ou pape,c'est en fait une âme indigente qui requiert notre mansuétude et notre attention. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 23:38

Enlui a écrit:
Exactement,Alexis et Archet aux sept couleurs,si quelqu'un vient ici fustiger catholiques ou pape,c'est en fait une âme indigente qui requiert notre mansuétude et notre attention. bounce
C'est très vrai, petit sel, mansuétude et attention, mais qui doit être dit et exprimé avec les 7 couleurs. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Sam 07 Aoû 2010, 23:43

Et la palette est celle du coeur,le pinceau celui de l'esprit!

Enfin....tenter d'y parvenir malgré tous les points sur lesquels ne pas céder.
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 00:00

Enlui a écrit:
Et la palette est celle du coeur,le pinceau celui de l'esprit!

Enfin....tenter d'y parvenir malgré tous les points sur lesquels ne pas céder.
Je n'ai pas ta sagesse, petit sel.
J'ai un coeur qui aime mais bien maladroitement.
Et sur certains points je ne peux céder à ce qui porte atteinte à la foi de notre Mère l'Eglise.
L'exprimer avec charité, c'est la seule prière que je demande à l'Esprit-Saint, et qu'IL compose avec mon humanité, c'est tout ce que je lui ai à offrir. Pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 00:11

Enlui a écrit:
Exactement,Alexis et Archet aux sept couleurs,si quelqu'un vient ici fustiger catholiques ou pape,c'est en fait une âme indigente qui requiert notre mansuétude et notre attention. bounce


A vrai dire j'ai hésite avant de lui faire cette remarque légèrement sarcastique ... j'espère ne pas l'avoir blessé.
ASSEZ 2 ZEN excuse moi si tu me lis, sincèrement.
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 00:28

Alexis232 a écrit:
Enlui a écrit:
Exactement,Alexis et Archet aux sept couleurs,si quelqu'un vient ici fustiger catholiques ou pape,c'est en fait une âme indigente qui requiert notre mansuétude et notre attention. bounce


A vrai dire j'ai hésite avant de lui faire cette remarque légèrement sarcastique ... j'espère ne pas l'avoir blessé.
ASSEZ 2 ZEN excuse moi si tu me lis, sincèrement.
Embarassed
Heuh!!!! s'est-il excusé?
N'étant pas encore assurément assez convertie, je n'irais pas à demander pardon pour quelqu'un qui insulte ma mère l'Eglise et nos pasteurs. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 00:45

Il est vrai que je ne voulais pas passer sous silence cette phrase:

Citation:
Si Jesus était là aujourd'hui, crois moi Alexis, il cracherait sur le Pape

Cependant vue qu'il "ne sait pas ce qu'il dit" il est en partie innocent.

Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 00:58

Alexis232 a écrit:
Il est vrai que je ne voulais pas passer sous silence cette phrase:

Citation:
Si Jesus était là aujourd'hui, crois moi Alexis, il cracherait sur le Pape

Cependant vue qu'il "ne sait pas ce qu'il dit" il est en partie innocent.

Ce n'est pas ce qu'il dit ou fait, qu'il en est innocent.
C'est qu'il n'a pas conscience du mal qu'il dit ou fait, c'est du moins ce que j'espère.
Ce n'est pas innocent de sa part, mais sûrement une révolte, une blessure.
Bonne nuit Alexis, fais de doux rêves I don't want that :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 04:25

Je dirais qu'il s'agit probablement d'un troll... Mais on verra la suite...

Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 17:58

AC2N a écrit:
Autre question... Quel est le plus grand plaisir du Diable ?

Réponse : C'est de se faire passé pour Dieu.


Le Pape... un homme comme les autres... qui parle au nom de Dieu, Qui pardonne au nom de Dieu... Qui dicte des lois toujours au nom de Dieu... Et tout ça avec autour de lui des richesse incalculable... Quelle honte !

Jesus voulait que son église soit pauvre...

Je le répete... Jésus sera un Lion quand il reviendra, car rien n'aura changé à son retour. Et le premier à qui il s'en prendra sera ce soit disant homme de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 18:39

AC2N a écrit:
AC2N a écrit:
Autre question... Quel est le plus grand plaisir du Diable ?

Réponse : C'est de se faire passé pour Dieu.


Le Pape... un homme comme les autres... qui parle au nom de Dieu, Qui pardonne au nom de Dieu... Qui dicte des lois toujours au nom de Dieu... Et tout ça avec autour de lui des richesse incalculable... Quelle honte !

Jesus voulait que son église soit pauvre...

Je le répete... Jésus sera un Lion quand il reviendra, car rien n'aura changé à son retour. Et le premier à qui il s'en prendra sera ce soit disant homme de Dieu.


Voilà... à ne pas avoir écoute les vidéos d'Arnaud...
L'église va vivre une profonde Kénose qui a déjà commencé.
Quand Jésus reviendra l'église catholique sera toute petite et humble.
Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 19:21

Ok Alexis... si tu le dis... mais je crois qu'elle devrait se bouger un peu... Car comme dit dans la bible... "Tenez vous pret car vous ne savez pas quand reviendra le maitre..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Dim 08 Aoû 2010, 23:24

[quote="AC2N"]
AC2N a écrit:


Jesus voulait que son église soit pauvre...

Je le répète... Jésus sera un Lion quand il reviendra, car rien n'aura changé à son retour. Et le premier à qui il s'en prendra sera ce soit disant homme de Dieu.

J'en doute!!!!!
Penses-tu qu'il ne toucha ni Hérode ni Pilate ? Tiens!Pourquoi?

Si tu ranges,j'imagine, le pape à leur niveau .... ce sera pareil

Penses-tu qu'il ne vint que: pour les pécheurs, les pauvres, et les malades etc...

Ne dira-t-il pas "AC2N" ?



Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 09 Aoû 2010, 18:03

Enlui,

Jesus avait dit qu'il était venu en agneau pour racheter nos fautes... et que losqu'il reviendra, si les hommes n'ont pas changé leurs comportements (se qui est loin d'être le cas) il sera alors comme un Lion.

Donc, s'il arrivait demain, je pense que Jesus serait alors méconnaissable...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 09 Aoû 2010, 18:39

Citation :
Bonsoir,
je me demande si on peut dire, en toute rigueur, que Dieu a conscience de chacun de nous, qu'Il nous voit et nous considère en quelque sorte individuellement...
Ben, il faut poser cette question aux hindouistes.

Moi, je vais me contenter de plagier Jésus : pas un seul de tes cheveux ne peut frémir dans le vent sans qu'Il ne le sache...
Revenir en haut Aller en bas
AC2N



Masculin Messages : 41
Inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 09 Aoû 2010, 20:01

Est-ce que Dieu est vivant comme nous l'entendons ? De nombreuses tribus commes les indiens adorraient les antités comme le vent, les arbres, etc.

En physique, le Temps est considéré aujourd'hui comme une matière. Si le Temps est bien une matière... on peut en déduire que le Passé, le Présent et le Future ne font qu'un et que nous en faisons partie.

Dans la bible il est écrit : Je suis l'alfa et l'oméga, le début et la fin (cela pourrait ressembler au bloc espace-temps)

Jésus a dit : Je suis en Dieu et Dieu est en moi (Cela aussi peut être concidéré comme une définition du bloc espace-temps)

L'homme est constitué de matière et d'énergie, tout comme l'est le bloc espace-temps, et la matière le composant et en tout point comparable à se que le soleil est composé.

Il faut préciser que la première civilisation monothéiste était les égyptiens sous le reigne d'akhenaton qui mit en place sa nouvelle religion ou on ne devait adorrer qu'un seul Dieu... Ra (le soleil) il écrivit d'ailleurs la plupart de la genese et ce bien avant les Juifs. En faites, les trois grandes religion monothéiste d'aujourd'hui sont les descendants direct de la religion d'akhenaton.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.triad-chess.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 09 Aoû 2010, 21:47

AC2N a écrit:
Est-ce que Dieu est vivant comme nous l'entendons ? De nombreuses tribus commes les indiens adorraient les antités comme le vent, les arbres, etc.



Il faut préciser que la première civilisation monothéiste était les égyptiens sous le reigne d'akhenaton qui mit en place sa nouvelle religion ou on ne devait adorrer qu'un seul Dieu... Ra (le soleil) il écrivit d'ailleurs la plupart de la genese et ce bien avant les Juifs. En faites, les trois grandes religion monothéiste d'aujourd'hui sont les descendants direct de la religion d'akhenaton.


Akhenaton est aussi un des premiers homme sur terre a s'être pris pour Dieu en personne,il fut considère comme un hérétique et toutes ses réalisation on été effacées par ses successeurs.
Fort intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Lun 09 Aoû 2010, 21:53

Voici son côté hérétique qui m'avait intéressé:

Il est le fils de la reine Tiyi et du roi Amenhotep III. Figure controversée, considéré parfois comme l’un des plus grands mystiques de l’Histoire, il bouleverse, pour le temps d'un règne, l’histoire de l’Égypte en accélérant l'évolution théologique commencée par son prédécesseur et en voulant imposer le culte exclusif de Rê-Horakhty « qui est dans Aton »[2], dont il est à la fois le prophète et l’incarnation.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Akh%C3%A9naton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Mar 10 Aoû 2010, 10:16

AC2N a écrit:
En physique, le Temps est considéré aujourd'hui comme une matière. Si le Temps est bien une matière... on peut en déduire que le Passé, le Présent et le Future ne font qu'un et que nous en faisons partie.
N'importe quoi.

Citation :
Dans la bible il est écrit : Je suis l'alfa et l'oméga, le début et la fin (cela pourrait ressembler au bloc espace-temps)
Non, c'est le Tout, espace-temps compris.
Si tu avais dit matière-espace-temps ou matière-énergie/espace-temps, ça aurait été plus logique avec ce que tu disais plus haut.

Citation :
Jésus a dit : Je suis en Dieu et Dieu est en moi (Cela aussi peut être concidéré comme une définition du bloc espace-temps)
Il a dit : "Le Père".
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?    Mar 10 Aoû 2010, 11:30

petero a écrit:
Psychoactif a écrit:
Petero a écrit:
Le chrétien qui cherche l'union à Dieu sait qu'il n'est pas le réalisateur de cette union et il sait qu'il n'arrivera pas par lui-même à purifier suffisamment son âme pour la préparer à l'union

Je n'aime pas trop les longs discours. Aussi, j'aimerais que vous répondiez très précisément (sans discours superflus) à deux petites questions toutes simples :

1° Que fait le chrétien pour se rapprocher de Dieu? Votre post n'y répond que de façon très floue ("il faut prendre sa croix" ; "se décharger de toutes ces mauvaises habitudes"....)

Pour se rapprocher de Dieu, le Chrétien doit d'abord commencer par se rapprocher du Christ et de l'Esprit Saint, parce que c'est par le Christ et l'Esprit Saint que Dieu est venu jusqu'à Lui et continu à venir et c'est avec le Christ et l'Esprit Saint qu'il pourra rencontrer Dieu et s'unir à Lui. "Nul ne va vers le Père, sans passer par moi" ou "sans moi vous ne pouvez rien faire".

Pour se rapprocher du Christ et de l'Esprit Saint, il empreintera le chemin dans lequel il se sentira le plus à l'aise, ce chemin ouvert par d'autres avant lui et qu'on appelle : "les différentes spiritualités, comme : la spiritualité dominicaine, ignacienne, cistercienne ou encore du Carmel.

Certaine spiritualité recommanderont de commencer par lutter contre ses défauts, par des exercices spirituels, comme la spiritualité ignacienne. D'autres comme la spiritualité carmélitaine, recommanderont de commencer par rencontrer, dans l'intimité, Jésus et de se livrer à Lui pour s'unir à Lui et lutter plus efficacement contre ses défaults. C'est la spiritualité que j'ai choisie de suivre. Quand il aura trouvé Dieu et aura découvert que Dieu apporte son aide à celui qui se livre entièrement à Lui, il mettra tous ses soins à faire ce don complet de lui-même et à pratiquer cette ascèse de l'absolu qui doit le purifier et attirer le don parfait de Dieu. Ce n'est qu'après s'être livré qu'il qu'il engagera le combat contre ses défaults, soutenu par Dieu Lui-même auquel il se sera donné.

Petero

On peut aussi se rapprocher de Dieu par la théologie.

J'ai lu que l'héritage de Saint Thomas d'Aquin était d'avoir montré que Dieu et les hommes "communient par la raison.

Il me semble que la rencontre mystique peut être atteinte par mille et un chemin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu a-t-Il conscience de nous? Sous quelle modalité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sous quelle forme donnez-vous vos leçons de grammaire ?
» Gloire à Dieu,paix sur la terre(nous Te louons)
» Dieu et les anges peuvent aparaitre sous forme humaine
» Dieu se sert de nos épreuves pour nous rapprocher de lui
» Dieu Eternel, aie pitié de nous (Jeunesse en Mission)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: