DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Bible et l'invention de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mandonnaud



Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: La Bible et l'invention de l'histoire   Sam 17 Juil 2010, 03:05

Le livre que je vous présente va beaucoup bouleverser nos mentalités et connaissances sur ce qui a été réellement vécu dans l'Ancien Testament, car ce livre s'appuie sur les connaissances actuelles sur les pays de la Bible, grâce aux découvertes archéologiques et historiques de toutes les civilisations présentes autour de la Palestines du 15ème au 3ème siècle avant Jésus-Christ. Il nous décrit la Palestine réelle, du 13ème siècle, au niveau politique, social, culturel et même religieux, jusqu'au 4ème siècle où ont été écrits les textes de base.
Il va nous décrire comment a été écrite la Bible et ce qui s'est vécu réellement.

Ce livre a pour titre "La Bible et l'invention de l'histoire", de Mario Livernani, aux éditions Bayard.
Il met de l'ordre dans les événements décrits dans les divers livres de la Bible, en les situant et en les recadrant avec tout le connu des peuples autour : Égyptiens, Syriens, Assyriens, puis Babyloniens, avec plein de détails sur les lieux de fouilles, objets et textes découverts, ceci en des chapitres pour chaque grande période de l'histoire qu'il nomme : "Une histoire normale".

1/ La Palestine au Bronze récent, 14ème et 13ème siècles. Ce sont de petits villages sous domination égyptienne, avec l'arrivée de nomades.

2/ La Transition, 12ème siècle. Écroulement des cités, climat pertubé, montée des tribus.

3/ La nouvelle société, de 1150 à 1050. Innombrables villages sur les hauteurs de Palestine très cultivées, installation israélienne du début.

4/ Le processus de formation, de 1050 à 930. La réalité de Saül, David et Jérusalem, Salomon.

5/ Le royaume d'Israël, de 930 à 740. La suite des rois avec les conflits entre la religion de Baal et le yahwisme.

6/ Le royaume de Juda, de 930 à 720. La maison de David et le prophétisme.

7/ Le choc de l'empire assyrien, de 740 à 640. Première déportation et règne d'Ézéchias.

8/ Une pause entre deux empires, de 640 à 610. Projet de Josias après effondrement de l'Assyrie, la redécouverte de la loi.

9/ Le choc de l'empire babylonien, environ de 610 à 585. Nabuchodonosor et la déportation.

Puis dans cette partie un sous-titre "Intermezzo":
10/ L'époque axiale qui décrit le passage d'une ère de conscience collective tribale à une conscience individuelle monothéiste à responsabilité individuelle découverte.

11/ La diaspora, avec la rencontre d'autres peuples et la concience d'un peuple devenu des émigrés, puis les transformations théologiques et sociales du retour, surtout des élites.

12/ Un paysage désolé, or au retour la terre est vide, avec l'introduction de mythes : déluge, Babel, jardin d'Éden...

La deuxième partie, " Une histoire inventée", amène bien des remises en question de nos vues habituelles sur l'histoire sainte comme on nous l'a racontée. S'appuyant sur sa recherche des sources historiques décrites ci-dessus, sur le fait que vers 450 tous les peuples se mettent à écrire leur histoire sainte pour justifier leur pouvoir ou leur religion comme la meilleure et la plus antique (en rassemblant des souces orales et en enjolivant pour mieux se défendre ou justifier le vécu actuel, ils écrivent l'histoire qui sera la Bible), l'auteur lance par chapitre les raisons de ce qu'il appelle des inventions en 6 chapitres et un épilogue.

13/ Ceux qui reviennent d'exil et ceux qui sont restés sur terre. L'invention des Patriarches.

14/ Rapatriés et étrangers. L'invention de la Conquête

15/ Un État sans roi. L'invention des juges.

16/ L'option monarchique. L'invention du royaume uni.

17/ L'option sacerdotale. L'invention du Temple de Salomon.

18/ L'auto-identification. L'invention de la Loi.

Épilogue

19/ Histoire locale et valeurs universelles.

En conclusion on peut dire que ce livre a l'avantage de faire le tri et la clarté sur l'histoire réelle de la Bible et du peuple de Dieu. Cela nous permet d'aller à l'essentiel de la révélation du Dieu de la Bible, le seul vrai Dieu, car en lisant les livres de la Bible on voit bien en plus des redites, des contradictions et des gonflements des récits. Avec ce livre on voit mieux la vie du peuple de Dieu, ses problèmes, conflits et réalités des guerres ou accords; et aussi le vrai déroulement de l'histoire sainte sans enjolivement. Cela est intéressant et sain. Il est dur à suivre au début (très historique et précis dans ses descriptions et sources), mais plus on avance et plus il est intéressant et clair et apporte beaucoup. On voit comment des tribus, comme celle d'Abraham, se sont implantées en Palestine et nous laissent un message universel alors que ce fut toujours un tout petit peuple. Comme quoi, quand Dieu veut se révéler il prend les petits pour se manifester, et les moyens pauvres.

"La bible et l'invention de l'histoire", de Mario Livernani, éditions Bayard, 619 pages, 28 euros
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
 
La Bible et l'invention de l'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La bible et l'invention de l'histoire"
» La Bible et l'invention de l'histoire
» La Bible et l'invention de l'histoire
» La Bible et l'invention de l'histoire
» "La bible et l'invention de l'histoire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: