DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on être libéral (au sens philosophique) et catholique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Peut-on être libéral (au sens philosophique) et catholique ?    Mer 14 Juil 2010, 10:50

Bonjour,
sur un autre fil Julieng a posté différents textes du Magistère qui condamnent Luther et la liberté "effrénée". En gros, à lire ces textes, le "Penser par soi-même" des Lumières serait condamnable par l'Eglise, qui appuierait l'idéal d'un dogmatisme sans faille.
Outre qu'il me semble que la tradition catholique médievale était au débat plutôt libre (cf. les Disputatios), une autre question me trouble : lorsqu'il est écrit que "Dieu fit l'homme à sa ressemblance", cette ressemblance ne me semble pas physique ni corporelle, mais concerne la volonté libre (le libre-arbitre).
En ce sens, l'homme est libre, libre de penser et de se tromper.
La liberté est donc une bénédiction, et l'obéissance - si elle est nécessaire - est toujours libre.
L'Eglise serait donc en adéquation avec la liberté et non avec la soumission...
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3919
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Peut-on être libéral (au sens philosophique) et catholique ?    Jeu 15 Juil 2010, 00:29

[quote="Pierre75"]
Citation :
lorsqu'il est écrit que "Dieu fit l'homme à sa ressemblance", cette ressemblance ne me semble pas physique ni corporelle, mais concerne la volonté libre (le libre-arbitre).
En ce sens, l'homme est libre, libre de penser et de se tromper.
La liberté ne nous a pas été donné pour qu'on péche ou qu'on ne pécher pas mais pour aimer plus Lorsqu'on se trompe c'est une mauvaise exercice de la liberté.Et ce qui nous rend image de Dieu c'est la liberté d'aimer ou d'aimer plus et non la liberté en soi .Si c'etait le cas alors on devrait dire que les animaux sont aussi l'image de Dieu puisqu'ils sont aussi libre.
Citation :
La liberté est donc une bénédiction, et l'obéissance - si elle est nécessaire - est toujours libre.
Une obéissance qui n'est pas libre est tyrannie et esclavage.Et si L'amour ne précède pas l'obéissance , il y a des risques que l'obéissance devient lourde.Ainsi je peux dire que j'obéis au pape et à l'Église et non parce qu'il est pape mais parce que j'aime l'Église et si j'aime l'Église c'est parce qu'elle est du Christ .
Ceci dit Personne ne peut contraindre la conscience de quiconque. « La charité passe toujours par le respect du prochain et de sa conscience : « En parlant contre les frères et en blessant leur conscience…, c’est contre le Christ que vous péchez »» (art. 1782). Mais personne ne peut se substituer non plus à la conscience de quiconque, pas même un homme d’Eglise (un vicaire du Christ). En effet le catéchisme l’affirme : « La conscience est le premier de tous les vicaires du Christ » (art. 1778 cf. Newman).Et en choisissant d'obéir l'Eglise , le christ nous promet de ne pas nous tromper
Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on être libéral (au sens philosophique) et catholique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se fier à nos sens pour cerner quelqu'un?
» Qui peut m'aider à mieux comprendre le sens d'une phrase de La Bruyère? (portrait de Philémon)
» L'habit religieux
» Texte méditatif sur le sens de la vie.
» Vietnam : libération d'Antoine, jeune militant catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: