DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 17:41

lion-des-bois a écrit:


Et puis y a des rigolos, ca passe le temps dans ce purgatoire infernal Very Happy

Un monde où plaisir et souffrance se succèdent, ce n'est pas un purgatoire? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 17:42

Psychoactif a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Et puis y a des rigolos, ca passe le temps dans ce purgatoire infernal Very Happy

Un monde où plaisir et souffrance se succèdent, ce n'est pas un purgatoire? scratch


Débranche.
Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 17:47

Atomic a écrit:
Psychoactif a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Et puis y a des rigolos, ca passe le temps dans ce purgatoire infernal Very Happy

Un monde où plaisir et souffrance se succèdent, ce n'est pas un purgatoire? scratch


Débranche.
Basketball

Le purgatoire, par définition, est un "lieu" de souffrance, un lieu où l'âme expie ses fautes. S'il y a plaisir, ce n'est donc pas un "purgatoire". confused
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 18:22

Plaisir, mais faible et peu durable.

C'est Arnaud qui raconte que la terre est un purgatoire.

L'enfer c'est souffrance 100%. Le purgatoire, c'est un mélange de joie et de souffrance, et un procesus d'épuration et d'évolution vers le haut.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 18:53

Tout ça me paraît bien compliqué,

"Dieu est simple, moins compliqué que l'homme" Timothy Radcliffe

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 20:33

[quote="lion-des-bois"]
Adamev a écrit:

Pour le reste je suis comme tout un chacun... un ignorant (et donc un imbécile).

Citation :
Voilà, restons en là. Moi aussi je suis un ignorant et un imbécile. Sachant cela, je ne me permets pas de traiter la planète d'une bande d'imbéciles.


Moi non plus. Sauf les papes , leurs épiscopes et autres paposcopolâtres qui parlent de la maçonnerie sans savoir. Petit rappel d'un de nos détracteurs : "Pour le profane le maçon sera tjrs un mystère impénétrable sauf à ce qu'il devienne maçon lui-même". Quant aux élucubrations de renégats nous nous asseyons dessus. Nous préfèrons les voir ailleurs là où on fait confiance à des gens qui brûlent aujourd'hui ce qu'ils ont adoré hier. Girouettes... comme dit la chanson.

Citation :
Mais je sais 2 ou 3 petites choses, qui ont pu m'être révélées. Eh oui, que voulez-vous, j'ai eu 2 ou 3 petites illuminations, bien contre mon gré, ce qui a l'air de vous déplaire et vous déranger. Pas grand chose face à la lumière totale, mais assez pour savoir que vous faite fausse route. Notez je me base sur ces révélations - incommunicables (snif) - et non sur les propos de l'Eglise. Ni non plus sur du livresque comme vous. Je m'inspire juste de L'Eglise et du dogme pour les paufiner, ces révélations, que je garde profond dans mon coeur, et que j'épure, afin de rejeter ce qui pourrait être d'origine démoniaque, car par mes révélations, que j'ai reçues en dehors de l'Eglise, ou de tout groupuscules ou sectes, je constate que le message de l'Eglise est vrai par l'harmonisation entre son message et mes petites humbles illuminations.

Tant mieux pour vous. Je n'ai pas eu cette chance. Alors je marche... et j'espère "en confiance et sérénité".

Citation :
Allez, c'est l"heure du gateau et du café. Je ne rate jamais ce péché mignon. Bonne fin d'après midi et bonne soirée Very Happy

Nous savons tous que le péché n'est pas dans le fruit mais dans le plaisir qu'on y prend.
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 23:04

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI


DÉCLARATION SUR L’INCOMPATIBILITÉ ENTRE L’APPARTENANCE À L’ÉGLISE ET LA FRANC-MAÇONNERIE


On a demandé si le jugement de l’Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n’en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

Cette Congrégation est en mesure de répondre qu’une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d’autres associations également passées sous silence parce qu’elles sont inclues dans des catégories plus larges.

Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l’épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l’audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le 26 novembre 1983.


Joseph, card. RATZINGER
Préfet

+ Fr. Jérôme Hamer, O.P.
Secrétaire


Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Jeu 15 Juil 2010, 23:12

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI


DÉCLARATION SUR L’INCOMPATIBILITÉ ENTRE L’APPARTENANCE À L’ÉGLISE ET LA FRANC-MAÇONNERIE


On a demandé si le jugement de l’Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n’en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

Cette Congrégation est en mesure de répondre qu’une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d’autres associations également passées sous silence parce qu’elles sont inclues dans des catégories plus larges.

Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l’épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l’audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le 26 novembre 1983.


Joseph, card. RATZINGER
Préfet

+ Fr. Jérôme Hamer, O.P.
Secrétaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:12

Rex Tremendae a écrit:

Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.




Citation :
Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.


Tres interessant merci scratch

donc on ne peut etre maçon et catholique scratch

j'ai bon drunken
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:14

Un nouveau radoteur!!! Pour info ce poulet papalesque a déjà été publié au moins 20 fois sur le site. Z'avez autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:19

adamev a écrit:
Un nouveau radoteur!!! Pour info ce poulet papalesque a déjà été publié au moins 20 fois sur le site. Z'avez autre chose?


Embarassed je ne savais pas

mais c'est quand même intéressant Idea
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:23

Douce France, cher Pays de mon enfance ...

(Charles Trenet)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:26

lion-des-bois a écrit:
Douce France, cher Pays de mon enfance ...

(Charles Trenet)

salut lionceau :hello:
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:49

adamev a écrit:
Moi non plus. Sauf les papes , leurs épiscopes et autres paposcopolâtres qui parlent de la maçonnerie sans savoir. Petit rappel d'un de nos détracteurs : "Pour le profane le maçon sera tjrs un mystère impénétrable sauf à ce qu'il devienne maçon lui-même".
Il n'est pas nécessaire à un médecin de contracter une maladie pour la soigner.C'est même un avantage que ça soient des évêques qui ne connaissent pas au bout des doigts la franc-maçonnerie qui donnent leur avis car cela leur permet d'avoir un recul nécessaire .Quant à savoir s'ils sont habilité à donner leur avis il me semble qu'il suffit de lire l'evangile pour y trouver une réponse .
Le corps de l'Eglise est gouverné en ce monde par une autorité déléguée, visible, humaine, hiérarchique, dont le pouvoir découle des apôtres, non de la base, c'est-à-dire des fidèles, et encore moins du pouvoir terrestre ou d'une « autodésignation » spontanée. Ce pouvoir, il le tient du Christ, qui a dit à ses apôtres: « Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis... » (Jn 15, 16; cf. 6, 70; 15, 19.) Dans tout l'Evangile transparaît cette intention du Seigneur de donner une organisation à ses fidèles par l'action, c'est-à-dire le ministère de certains disciples choisis et investis d'un mandat spécial, à qui sont conférés des prérogatives et des devoirs particuliers, des pouvoirs spéciaux délégués de par Dieu et une mission spécifique d'instruire, de sanctifier et de gouverner le Peuple de Dieu. Vous vous rappelez probablement de certains, expressions caractéristiques de l'Evangile qui nous donnent l'assurance que le Christ a voulu donner des structures précises pour assurer la consistance et l'efficacité de son Corps mystique qui est l'Eglise. Nous en citerons quelques-unes, à titre d'exemple: « Qui vous écoute (les apôtres) m'écoute (le Christ) et qui vous rejette me rejette; mais qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé (Dieu, notre Père qui est aux cieux). » (Lc 10, 16.) Ou encore: « En vérité, je vous le déclare: tout ce que vous lierez sur la terre sera lié au ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié au ciel. » (Mt 18, 18; et 16, 19; et rappelons-nous le célèbre pouvoir des clés donné à saint Pierre.) Jésus ressuscité prend congé de ses disciples sur ces paroles solennelles: « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc de toutes les nations faites des disciples. » (Mt 28, 18-19.)
Il est clair, très clair, que tout de suite après la Pentecôte les apôtres sont revêtus d'autorité, non seulement pour l'exercice de la fonction prophétique et charismatique, mais aussi de la sévère fonction pédagogique qui consiste à réprimander et punir. Qui ne se rappelle le terrible épisode d'Ananie et de Saphire (Ac 5, 1 et s.)? Combien il serait intéressant d'étudier chez saint Paul la conscience qu'il a de son pouvoir de gouvernement, soit dans un sens affectueux et positif, en manifestant un incomparable don de soi (cf. 2 Co 12, 15; Ac 20; 20, 24, 35; Ga 4, 19, etc.); soit dans un sens normatif (cf. Ga 1, 8; 1 Co 16, 22); soit dans un sens punitif (1 Co 4, 21; 5, 3 et s.). Ainsi dénigrer comme vous le faites l'autorité des évêques sous prétextes qu'ils refusent d'accepter la maçonnerie c'est refuser par la même action la volonté du Christ et de l'Esprit saint
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 00:58

Je suis d'accord avec Adamev, sur une chose, la mauvaise image que donne Julieng sur notre Mère l'Eglise.
Ce topic ouvert par Julieng, en est une triste preuve.
Il s'est enfermé dans une page d'histoire de l'Eglise qui n'est pas celle d'aujourd'hui.
Komplot des juifs sionistes, komplot des FM, etc.....
J'ai l'impression de voir un vieux film.
P.S: je ne suis pas pour la franc-maçonnerie, qui dénigre Pierre, mais notre Mère l'Eglise, en Christ, voit la bonne volonté de chaque homme, là où il est. AUJOURD'HUI.
Par charité envers Julieng. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 01:03

adamev a écrit:
Un nouveau radoteur!!! Pour info ce poulet papalesque a déjà été publié au moins 20 fois sur le site. Z'avez autre chose?
Citation :
...Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.
Je vous rappelle juste ces passages du Christ et de saint Paul et à vous de comprendre :
1) "Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. "

2)"En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes."

3)« Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. » (1 Co 11, 27).

4)« Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s’il ne discerne le Corps. » (1 Co 11, 28-29)
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 01:22

Arc-en-Ciel a écrit:
komplot des FM, etc.....J'ai l'impression de voir un vieux film.
Détrompez vous ,le Film n'a rien de vieux au contraire la FM mène et mènera toujours (du moins aussi longtemps qu'elle existera) une guerre contre l'Église et inconsciemment (j'espère ) contre toute la chrétienté .Pour la simple raison qu'elle se croit plus intelligente ,plus humaine que l'Église.Qu'est qu'un maçon qui a fait ses grandes études peut apprendre d' une petite paysanne bergère comme Bernadette soubirous ou d'une jeune femme malade cloitré dans son lit comme Marthe robin .Et pourtant cette dernière a prophétisé de haut de son lit de malade que la maçonnerie est l'une des erreurs que l'Église devra combattre dans les derniers jours .Ce n'est pas pour rien que le vénérable pape Jean Paul II a déclaré comme péché mortel le fait d'appartenir à la maçonnerie et ce n'est pas si vieux que ça .
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 01:43

TOBIE a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Douce France, cher Pays de mon enfance ...

(Charles Trenet)

salut lionceau :hello:

:hello: Coucou Tobie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 01:56

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 13:54

fredsinam a écrit:
Il n'est pas nécessaire à un médecin de contracter une maladie pour la soigner.

Non mais au moins il l'a étudiée de près et s'y est confronté physiquement au cours de ses séjours hospitaliers.

C'est même un avantage que ça soient des évêques qui ne connaissent pas au bout des doigts la franc-maçonnerie qui donnent leur avis car cela leur permet d'avoir un recul nécessaire.

Ce que vous appelez ici recul nécessaire n'est que la démonstration d'une ignorance supine. C.à.d de celui qui abusant de sa position d'autorité porte un jugement sur ce qu'il ne connaît pas. C'est l'antithèse d'un minimum scientifique. Pour anecdote : Il se trouve qu'étant vénérable d'une loge j'ai eu à rencontrer pour des raisons culturelles mon évêque qui venait d'arriver dans le disocèse. Il connaissait mon appartenance par qq bonnes âmes qui s'étaient chargées de le renseigner. Nous avons eu sur le sujet un échange de plus de trois heures au cours duquel j'ai rencontré un homme curieux et étonné de ce que je lui disais (il a pu juger de visu un peu plus tard). "Dans le fond, me dit-il en conclusion, vous offrez à vos membres un espace de réflexion que nous n'avons plus. P.e avons nous un peu vite jeté le bébé avec l'eau du bain.". Comprenne qui voudra (ou pourra).

Quant à savoir s'ils sont habilité à donner leur avis il me semble qu'il suffit de lire l'evangile pour y trouver une réponse..../....

Oui! "Tu ne jugeras pas pour ne pas être jugé. Tu ne feras pas de faux témoignage. Tu ne mentiras pas............."

Ainsi dénigrer comme vous le faites l'autorité des évêques sous prétextes qu'ils refusent d'accepter la maçonnerie c'est refuser par la même action la volonté du Christ et de l'Esprit saint

Non seulement ceux qui perpétuent l'imposture, le mensonge, l'ignorance, le fanatisme.... qui donc s'opposent à la volonté du Christ et à celle de l'Esprit Saint. Seulement ceux qui fabriquent des Julieng et autres fana (fadas) de la royauté sociale, qui prétendent imposer à tous leur vérité... Ceux qui publient de rey-onnants monceaux d'idioties anti-maçonnique et/ou qui ruent comme ânes dans les brincards. J'ai au contraire beaucoup de respect pour les clercs de tous niveaux (mais je n'ai pas le privilège de fréquenter personnellement un pape) qui tout en étant clairs sur leurs positions s'abstiennent de sortir de leur rôle de pasteurs pour endosser celui de faux témoins.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 14:08

fredsinam a écrit:
adamev a écrit:
Un nouveau radoteur!!! Pour info ce poulet papalesque a déjà été publié au moins 20 fois sur le site. Z'avez autre chose?
Citation :
...Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.
Je vous rappelle juste ces passages du Christ et de saint Paul et à vous de comprendre :
1) "Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. "

2)"En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes."

3)« Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. » (1 Co 11, 27).

4)« Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s’il ne discerne le Corps. » (1 Co 11, 28-29)

Comme vous avez déjà exclus les divorcés, les homosexuels, les mères avorteuses (mais pas les violeurs), les pédophiles (du moins ceux qui n'ont pas été protégés), les criminels de guerre (du moins ceux qui n'ont pas bénéficié des couvents...) ... Je vous propose donc d'exclure de plus : ceux qui tout en aimant fidèlement leur conjoint font l'amour avec préservatif sans tenir compte des cycles naturel, ceux qui ont une maîtresse (ou un amant), ceux qui mangent de la viande le vendredi, ceux qui vont à la messe le dimanche mais font valser les étiquettes de leur magasin parce qu'il y a des touristes, les patrons qui payent leurs employés avec des cacahuètes, qui les exposent par négligence aux risques, qui polluent, ceux qui font des profits illégaux.....

Bref y a déjà plus grand monde... Le Vatican n'étant déjà plus qu'un timbre poste italien à quand la cabine téléphonique????

A se demander si vous êtes encore en capacité de réfléchir par vous-même ou si, répètant sans cesse les mêmes textes, vous ne vous êtes pas mué en papegay?

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 14:24

Arc-en-Ciel a écrit:
Je suis d'accord avec Adamev, sur une chose, la mauvaise image que donne Julieng sur notre Mère l'Eglise.
Ce topic ouvert par Julieng, en est une triste preuve.
Il s'est enfermé dans une page d'histoire de l'Eglise qui n'est pas celle d'aujourd'hui.
Komplot des juifs sionistes, komplot des FM, etc.....
J'ai l'impression de voir un vieux film.
P.S: je ne suis pas pour la franc-maçonnerie, qui dénigre Pierre, mais notre Mère l'Eglise, en Christ, voit la bonne volonté de chaque homme, là où il est. AUJOURD'HUI.
Par charité envers Julieng. Very Happy

Détrompez-vous en effet... c'est tjrs le même mauvais film c'est tjrs la même église qui de manière soft véhicule tjrs le racisme anti tout ce qui n'est pas sa pensée unique, qui juge de tout et de tous sans accepter d'être elle-même jugée (pensez donc l'inspiration divine...). C'est tjrs la même compromission avec les pouvoirs même les plus extrêmes (voir en Amérique latine ces cardinaux complices, voir acteurs, des gouvernement fasciste)s, les puissances d'argent...). C'est tjrs la même papauté cultivant le "culte de la personnalité"....

C'est contre cette perversion du message du Christ que s'élèvent un grand nombre de maçons.

Mais c'est aussi des millions de clercs, de fidèles laïc attentifs aux autres, au service de tous et parfois condamnés, mis à l'écart, abandonnés par "l'autorité" en raison même de leur engagement (voir l'Abbé Pierre, soeur Emmanuelle, l'êvéque Roméro... les prêtres ouvriers....).

C'est auprès d'eux que vous trouverez un grand nombre de maçons engagés eux aussi.

Et pour ma modeste part vous ne m'avez jamais lu attaquant la foi, ou la beauté du message christique et chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 17:57

La franc maçonnerie est la partie ésotérique du christianisme comme la kabbale est la partie ésotérique du judaïsme et le soufisme de l'islam.
Pourquoi vouloir diviser et diaboliser cette dimensions de la religion, ésotérique/exotérique????
Un peu comme les gnostiques qui opposent matière et esprit...
Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 19:18

Alexis232 a écrit:
La franc maçonnerie est la partie ésotérique du christianisme comme la kabbale est la partie ésotérique du judaïsme et le soufisme de l'islam.
Pourquoi vouloir diviser et diaboliser cette dimensions de la religion, ésotérique/exotérique????
Un peu comme les gnostiques qui opposent matière et esprit...
Alex.

Dommage que les frangins du Grand Orient de France ne te lisent pas, ils loupent une occasion de se marrer.

Sérieusement, tu es vraiment à côté de la plaque,

Si tu gobes que la Franc Maçonnerie est l'ésotérisme du Christianisme autant gober que les crapauds tètent les vaches.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 20:18

Sur le principe et la théorie, sur base d'une faible lecture de la littérature maçonne et la description du rite écossais, j'aurais envie de dire oui, la maçonnerie se devrait d'être ça. Mais dans les faits, concrètement, apparament, elle n'est absolument pas cela.

L'Eglise, malgré le Credo, qui dit que Jésus est mort, descendu aux enfers, et réscussité, escamote que trop le "est descendu aux enfers", ne gardant plus que "est mort et réssuscité"

Selon ce que j'ai compris et déduit de mes lectures, je me suis dit que la maçonnerie s'est créee pour combler ce besoin, d'un processus en 3 étapes (mort, descente aux enfers, résurrection).

LA partie "descente aux enfers", est la partie la plus cachée, la plus ésotérique, la plus dans les ténèbres, mais nécessaire pour faire surgir la lumière, comme dans une salle de cinéma occultée.

Le problème selon moi, est que la maçonnerie a centralisé trop sur cette étape, et l'Eglise sur les 2 autres, occultant la partie centrale du rite chrétien. Un mur s'est créé dans le processus, le rendant impossible, le fermant. La problématique des murs et de leur bien-fondé néccessaire est encore un autre sujet, mais qui explique le fond de cette scission, que l'on retrouve partout, pas seulement entre Maçonnerie et Eglise du reste, cette scission étant au coeur de l'homme même.

Or le processus, ouvert par le Christ, à la demande du Père (mort, descente aux enfers, resurrection), est UN composé de 3 étapes indissociables, comme la trinité est Une et Trois.

La grosse erreur de la maçonnerie, a été aussi de croire que par des rites, un homme pouvait initialiser un tel processus, or c'est faux et archi faux, seule la trinité - kénosée - , aidée des anges, initialise le processus, guide et relève vers la lumière. Là est le péché contre l'Esprit-Saint, d'hommes qui s'auto-octroient le pouvoir qui est celui de l'Esprit-Saint seul.

La grosse erreur de L'Eglise a été de croire que en s'occultant de ce qui fait peur (la descente aux enfers), on avait droit au salut. Or le chemin est ternaire, comme dit clairement dans le Credo.


Dernière édition par lion-des-bois le Ven 16 Juil 2010, 23:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 20:39

lion-des-bois a écrit:
Sur le principe et la théorie, sur base d'une faible lecture de la littérature maçonne et la description du rite écossais, j'aurais envie de dire oui, la maçonnerie se devrait d'être ça. Mais dans les faits, concrètement, apparament, elle n'est absolument pas cela.

L'Eglise, malgré le Credo, qui dit que Jésus est mort, descendu aux enfers, et réscussité, escamote que trop le "est descendu aux enfers."

Selon ce que j'ai compris et déduit de mes lectures, je me suis dit que la maçonnerie s'est créee pour combler ce besoin, d'un processus en 3 étapes (mort, descente aux enfers, résurrection).

LA partie "descente aux enfers", est la partie la plus cachée, la plus ésotérique, la plus dans less ténèbres.

Le problème selon moi, est que la maçonnerie a centralisé trop sur cette étape, et l'Eglise sur les 2 autres, occultant la partie centrale du rite chrétien.

Or le processus, ouvert par le Christ, à la demande du Père (mort, descente aux enfers, resurrection), est UN, comme la trinité est Une et Trois.

La grosse erreur de la maçonnerie, a été aussi de croire que par des rites, un homme pouvait initialiser un tel processus, or c'est faux et archi faux, seule la trinité, aidée des anges, initialise le processus, guide et relève vers la lumière. Là est le péché contre l'Esprit-Saint, d'hommes qui s'auto-octroient le pourvoir qui est celui de l'Esprit-Saint.


Le Rite Ecossais Rectifié est bien considéré comme quelque chose qui pourrait être de l'ésotérisme Chrétien, rameau Maçonnique créé par Willermoz sous les auspices du Traité de la Réintégration de Martinez de Pasqually et du Martinisme de Louis Claude de Saint Martin, ce dernier inspiré à la fois par son Maître Martiniez et par Jacob Boehme. En fait, le RER est d'essence templière, avec de graves dérives, gnostique. Déjà ici qu'on se prend la tête avec la Sainte Trinité, et si on parlait de la quatriple puissance divine ?

Si on juge l'arbre à ses fruits, eh bien, ce n'est pas gagné, l'esprit du Rite pas respecté et que dire du Martinisme ou l'on dénombre à peine 3000 martinistes en France qui ne cessent de se quereller et sont divisés en presque autant de chapelles.

De toutes façons le Rite Ecossais Rectifié est un Rite minoritaire, à peine 10% de FM français pratiquent ce rite,

loin derrière le Rite Français et surtout le Rite Ecossais Ancien Accepté, York, Emulation, Memphis Misraïm, Standard d'Ecosse, Rite Opératif de Salomon, Rite de la Stricte Observance Templière,



Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 21:04

Bonjour Atomic,

J'ai ajouté un dernier paragraphe entretemps à la fin de mon post précédent, concernant l'erreur de l'Eglise. Plus 2 ou 3 petits ajouts dans le texte.

Atomic a écrit:


Déjà ici qu'on se prend la tête avec la Sainte Trinité, et si on parlait de la quatriple puissance divine ?

L'Eglise s'est arrêtée au Trois. Même si le 4 est dans l'Evangile aussi.

Si on juge l'arbre à ses fruits, eh bien, ce n'est pas gagné, l'esprit du Rite pas respecté et que dire du Martinisme ou l'on dénombre à peine 3000 martinistes en France qui ne cessent de se quereller et sont divisés en presque autant de chapelles.

C'est cela qui me fait fuire la maçonnerie. IL y a que des guerres entre maçons. Un initié par l'Esprit-Saint, ne se chamaille plus, c'est évident. Il apporte du positif, pas de chamaillerie et moquerie. D'où vient cette esprit de chamaillerie est encore tout un sujet, lié aux barrières de protection intérieures et qui montre clairement que les barrières ne sont pass tombées en internes, dans la psychologie profonde du maçon, la pratique du rite va le fermer psychologiquement, et qu'il n'est donc non pas "initié" comme cela plaiit à son égo de se l'entendre flatter. Ce sont les systèmes de défences psychologiques intérieures des ténèbres face à la lumière, des ténèbres qui ont horreur de la lumière, un système de blocage intérieur, où il ne reste plus que l'ego coupé de la lumière, et qui donc ne peut que se croire supérieur. Car de façon évidente, lorsqu'on reçoit la lumière qui elle est infiniment supérieure à la plus grande des âmes, cette plus grande des âmes s'y réalisera si petite dans tant de lumière.


Ce qui est loin d'être le cas des plus gradés des maçons. ils ont donc tout faux, et de leur dire, cela les blesse, et si ça les blesse, c'est forcément qu'ils ont un gros égo occultant l'arrivée de la lumière dans l'âme. Plus ils grognent, et donc plus ils démontrent que j'ai raison. J'essaie de ne pas rire autant que je peux de leur ridicule Very Happy


De toutes façons le Rite Ecossais Rectifié est un Rite minoritaire, à peine 10% de FM français pratiquent ce rite,

loin derrière le Rite Français et surtout le Rite Ecossais Ancien Accepté, York, Emulation, Memphis Misraïm, Standard d'Ecosse, Rite Opératif de Salomon, Rite de la Stricte Observance Templière,




Dernière édition par lion-des-bois le Sam 17 Juil 2010, 00:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 21:28

Tout le monde a cette barrière de protection entre lumière et ténèbre. Athées, maçons, chrétiens. moî-même, ma grand-mère, la voisine, les chefs d'entreprises, les conjoints, ...

De la position de cette barrière dépend l'accès à la lumière, et donc à l'Amour.

Le but du processus ternaire que le Christ a ouvert, est de progressivement briser cette barrière

Mais voilà, le processus est ternaire: Mort, descente aux enfers, réssurrection. Tout va ensemble dans une seule unité, à l'image de la trinité elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Ven 16 Juil 2010, 23:51

Atomic a écrit:


loin derrière le Rite Français et surtout le Rite Ecossais Ancien Accepté, York, Emulation, Memphis Misraïm, Standard d'Ecosse, Rite Opératif de Salomon, Rite de la Stricte Observance Templière,




Bon,c'est quoi au juste vos rites machin chose,vous pourriez peut etre nous affranchir
ça fait mal(moi j'aime pas avoir mal) :beret:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 00:05

Atomic a écrit:

De toutes façons le Rite Ecossais Rectifié est un Rite minoritaire, à peine 10% de FM français pratiquent ce rite,


Il y a même une maçonnerie qui rejette le grand architecte. Là, c'est pour moi un pas en plus vers le bas. Ces loges se réduisent à des clubs de philosophie. Les discussions et décisions politiques se font même en loge entre politiciens. C'est interdit en maçonnerie, là n'est pas le problème. Le problème est que cela se fait.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 01:44

Ne comptez pas sur moi pour vous expliquer les différents rites. D'abord parce que je ne les connais pas tous ensuite parce qu'il y a "plusieurs demeures dans la maison du père" (comme dans le christianisme d'ailleurs et qui se chamaillent toutes) et qu'il ne m'appartient pas d'en distrivuer les clés.

L'essentiel est que chacun se sente bien là où il est et vive pleinement l'expérience intérieure qu'est l'expérience maçonnique dont une clé est en effet le troisième grade qui ne s'apparente en rien à une passion, à une mort réelle, à une descente aux enfers et à une ressurection. Bien que les mots soient pauvres pour en expliquer le sens disons qu'il s'agit plutôt de quitter le vieil homme pour se tourner vers l'homme en tant que ce qu'il doit (devrait) devenir (rien à voir avec la production d'un homme nouveau).

Pour ce qui est des guerres entre maçons... Vous connaissez l'histoire de la paille et de la poûtre? Qu'il y ait des dissentions c'est regrettable pour un Ordre qui prétend à la fraternité universelle. C'est aussi très humain. Mais soyez sûrs qu'entre les frères de base il existe un accord "spirituel" beaucoup plus profond que ce vous croyez.

Ainsi j'ai avec Loup Ecossais de nombreuses divergences (qui n'en n'a pas avec son meilleur ami?)... Il n'en demeure pas moins vrai qu'il est et reste mon frère ici, dans la rue et en loge. Il ne me démentiras pas si je dis qu'il pense de même.

Non personne en maçonnerie ne rejette la référence au Grand architecte et même pas le GO puisque vous y faites allusion. Les loges et les frères de cette obédience sont libres, selon leur orientation, d'y faire référence ou non.

Non encore les discussions religieuses ou politiques ne sont pas interdites en loge. ce qui est interdit c'est d'adopter par vote des motions politiques ou religieuses susceptibles de contraindre les opinions des frères.

Et c'est l'ES qui inspire les prêtres pédophiles ou prévaricateurs, ceux qui les ont couverts, ceux qui décident qu'ordonner une femme est plus grave que de violer un enfant.... Ceux qui excommunient à tour de bras, qui se chamaillent sur des points de doctrine comme l'ordination des femmes, des hommes mariés... qui considèrent que le siège de Pierre est vide depuis PXII..................................????

Un minimum d'objectivité quand on juge les hommes et les institution ne peut nuire.

Et non en effet la maçonnerie n'est pas l'ésotérisme du Christianisme qui a le sien propre.... si Jésus à parlé en "paraboles" n'est pas du hasard.

Quand au gonflement de l'égo... y en a qui n'ont pas peur ici de voir le leur éclater. :mdr: Boulet

Sur ce je vous souhaite bon sommeil... du juste???



Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 05:20

adamev a écrit:


L'essentiel est que chacun se sente bien là où il est et vive pleinement l'expérience intérieure qu'est l'expérience maçonnique dont une clé est en effet le troisième grade qui ne s'apparente en rien à une passion, à une mort réelle, à une descente aux enfers et à une ressurection. Bien que les mots soient pauvres pour en expliquer le sens disons qu'il s'agit plutôt de quitter le vieil homme pour se tourner vers l'homme en tant que ce qu'il doit (devrait) devenir (rien à voir avec la production d'un homme nouveau).

Prions pour qu'il en soit réellement ainsi, car cela est une très lourde tâche. Mais là, cher Adamev, nous sommes en plein dans le domaine du Christianisme, car c'est le Christ qui a ouvert le chemin [à tous] pour cette renaissance par un rite de passage, que je rappelle, initié par l'Esprit-Saint seul. Il se produit par la vie elle-même, maçon ou pas.

IL y a des rites maçonniques où il est demandé d'être chrétien. L'athée ne peut y être admis, comme la stricte observance templière, non reconnue, encore une fois

Le RER, comme l'a dit Atomic, est bien d'essence chrétienne.

LA toute première initiation d'introduction, qui consiste à bander les yeux, descendre dans une pièce en sous sol qui représente la mort, et donc la descente aux enfers, puis la remontée de l'escalier pour entrer dans la pièce où les maçons l'interrogent, et ensuite le bandeau lui est retiré, marquant l'entrée dans la lumière, est bien un rituel à l'imitation du parcours du Christ et de ce que la vie nous appelle à revivre, par l'effet de la trinité kénosée. IL y est demandé aussi de prêter serment sur l'Evangile de Jean. S'il n'y a pas du Chrétien là dedans !!!


Pour ce qui est des guerres entre maçons... Vous connaissez l'histoire de la paille et de la poûtre? Que oui Very Happy Qu'il y ait des dissentions c'est regrettable pour un Ordre qui prétend à la fraternité universelle. C'est aussi très humain. Mais soyez sûrs qu'entre les frères de base il existe un accord "spirituel" beaucoup plus profond que ce vous croyez.

L'homme est corrompu. Partout où se trouve l'homme, la corruption est là aussi, comme notre ombre qui nous suis partout. Dans la matière, qui dit lumière, dit indécolable ombre

Ainsi j'ai avec Loup Ecossais de nombreuses divergences (qui n'en n'a pas avec son meilleur ami?)... Il n'en demeure pas moins vrai qu'il est et reste mon frère ici, dans la rue et en loge. Il ne me démentiras pas si je dis qu'il pense de même.

Pourtant, vous vous bataillez comme un tigre en cage. En cage, cela signifie "non libre". Voilà d'où viennent mes doutes sur l'efficacité des rites maçoniques, sensés libérer. C'est la libération à coup de machette, sur autrui. Critiquer les autres, ce qui n'amène que la chamaille et le retour de flamme mérité. Est-ce vraiment si élevé que cela pour un initié ? La paille et la poutre, on est en plein dedans.

Non personne en maçonnerie ne rejette la référence au Grand architecte et même pas le GO puisque vous y faites allusion. Les loges et les frères de cette obédience sont libres, selon leur orientation, d'y faire référence ou non.

Il y a des obédiences non reconnues par le GO qui rejettent le grand architecte, qui se disent maçonnes. Encore des gueguerres internes. On y papote philo de planche en planche et fait ripailles et bombance jusqu'aux petites heures du matin. Un bon club de rencontre pour se faire des potes. En plus c'est mixte, et qui sait, pour les célibataires, ...

Non encore les discussions religieuses ou politiques ne sont pas interdites en loge. ce qui est interdit c'est d'adopter par vote des motions politiques ou religieuses susceptibles de contraindre les opinions des frères.

J'ai entendu pourtant, que les résponsables politiques maçons ne peuvent se réunir en loge pour y prendre les décisions politiques pour gérer l'Etat.



Et non en effet la maçonnerie n'est pas l'ésotérisme du Christianisme qui a le sien propre.... si Jésus à parlé en "paraboles" n'est pas du hasard.

Quid du rituel du bandeau sur les yeux, de la cave, ...

Quand au gonflement de l'égo... y en a qui n'ont pas peur ici de voir le leur éclater. :mdr: Boulet

Sur ce je vous souhaite bon sommeil... du juste???

Je veille jusqu'à l'aurore, cher Adamev, dans la descente de la nuit, et la remontée vers l'aurore Very Happy
Je pense à vous qui êtes dans votre petit lit douillet


Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 05:43

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI


DÉCLARATION SUR L’INCOMPATIBILITÉ ENTRE L’APPARTENANCE À L’ÉGLISE ET LA FRANC-MAÇONNERIE


On a demandé si le jugement de l’Eglise sur les associations maçonniques était changé, étant donné que dans le nouveau Code de droit canonique il n’en est pas fait mention expresse, comme dans le Code antérieur.

Cette Congrégation est en mesure de répondre qu’une telle circonstance est due au critère adopté dans la rédaction, qui a été suivi aussi pour d’autres associations également passées sous silence parce qu’elles sont inclues dans des catégories plus larges.

Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion.

Les autorités ecclésiastiques locales n’ont pas compétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été affirmé ci dessus, dans la ligne de la déclaration de cette Congrégation du 17 février 1981 (cf. AAS 73, 1981, p. 240-241: DC 1981, n° 1805, p. 349. Voir aussi la déclaration de l’épiscopat allemand du 12 mai 1980, DC 1981, n° 1807, p. 444-448).

Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dans l’audience accordée au cardinal préfet soussigné, a approuvé cette déclaration, qui avait été délibérée en réunion ordinaire de la Congrégation, et en a ordonné la publication.

A Rome, au siège de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le 26 novembre 1983.


Joseph, card. RATZINGER
Préfet

+ Fr. Jérôme Hamer, O.P.
Secrétaire
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 05:53

Pour en finir avec la FM.


Constitution Ecclesiam a Jesu Christo, 13 septembre 1821, Pie VII

"Personne n'ignore quel nombre prodigieux d'hommes coupables se sont ligués dans ces temps si difficiles contre le Seigneur et contre le Christ, et ont mis tout en œuvre pour tromper les fidèles par les subtilités d'une fausse et vaine philosophie, et pour les arracher du sein de l'Église, dans la folle espérance de ruiner et de renverser cette même Église. Pour atteindre plus facilement ce but, la plupart d'entre eux ont formé des sociétés occultes, des sectes clandestines, se flattant par ce moyen d'en associer plus librement un plus grand nombre à leurs complots et à leurs desseins pervers.

Il y a longtemps que le Saint-Siège, ayant découvert ces sectes, s'éleva contre elles avec force et courage et mit au grand jour les ténébreux desseins qu'elles formaient contre la religion et contre la société civile. […]

Dans le nombre il faut indiquer ici une société nouvellement formée, qui s'est propagée au loin dans toute l'Italie et dans d'autres contrées, et qui, bien que divisée en plusieurs branches et portant différents noms, suivant les circonstances, est cependant réellement une, tant par la communauté d'opinions et de vues que par sa constitution. Elle est le plus souvent désignée sous le nom de Carbonari… […]

… Tout prouve que les Carbonari ont principalement pour but de propager l'indifférence en matière de religion, le plus dangereux de tous les systèmes ; de donner à chacun la liberté absolue de se faire une religion suivant ses penchants et ses idées ; de profaner et de souiller la Passion du Sauveur par quelques-unes de leurs coupables cérémonies ; de mépriser les sacrements de l'Église (auxquels ils paraissent par un horrible sacrilège en substituer quelques-uns inventés par eux), et même les mystères de la religion catholique ; enfin, de renverser ce Siège Apostolique contre lequel, animés d'une haine toute particulière à cause de la primauté de cette Chaire (S. Aug. Epist. 43), ils trament les complots les plus noirs et les plus détestables. […]

… Nous pensons que, dans une cause si grave, il Nous est impossible de Nous abstenir de réprimer les efforts sacrilèges de cette société. Nous sommes aussi frappé de l'exemple de Nos prédécesseurs, d'heureuse mémoire, Clément XII et Benoît XIV, dont l'un, par sa constitution In eminenti du 28 avril 1738, et l'autre, par sa constitution Providas du 18 mai 1751, condamnèrent et prohibèrent la société De' Liberi Muratori ou des Francs-Maçons, ou bien les sociétés désignées par d'autres noms, suivant la différence des langues et des pays, sociétés qui ont peut-être été l'origine de celle des Carbonari ou qui certainement lui ont servi de modèle ; et quoique Nous ayons déjà expressément prohibé cette société par deux édits sortis de Notre Secrétairerie d'État, Nous pensons, à l'exemple de Nos prédécesseurs, que des peines sévères doivent être solennellement décrétées contre la société, surtout puisque les Carbonari prétendent qu'ils ne peuvent être compris dans les deux constitutions de Clément XII et de Benoît XIV, ni être soumis aux peines qui y sont portées.

En conséquence, après avoir entendu une congrégation choisie parmi Nos Vénérables Frères les Cardinaux, et sur l'avis de cette congrégation, ainsi que de Notre propre mouvement, et d'après une connaissance certaine des choses et une mûre délibération, et par la plénitude du pouvoir apostolique, Nous arrêtons et décrétons que la susdite société des Carbonari, ou de quelque autre nom qu'elle soit appelée, doit être condamnée et prohibée, ainsi que ses réunions, affiliations et conventicules, et Nous la condamnons et prohibons par Notre présente constitution, qui doit toujours rester en vigueur."


Dernière édition par Rex Tremendae le Sam 17 Juil 2010, 05:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 05:56

Vehementer Nos, 11 février 1906, Pie X

"Vous savez le but que se sont assigné les sectes impies qui courbent vos têtes sous leur joug, car elles l'ont elles-mêmes proclamé avec une cynique audace : "Décatholiciser la France".

Elles veulent arracher de vos cœurs, jusqu'à la dernière racine, la foi qui a comblé vos pères de gloire, la foi qui a rendu votre patrie prospère et grande parmi les nations, la foi qui vous soutient dans l'épreuve qui maintient la tranquillité et la paix à votre foyer et qui vous ouvre la voie vers l'éternelle félicité.

C'est de toute votre âme, vous le sentez bien, qu'il vous faut défendre cette foi ; mais ne vous y méprenez pas, travail et efforts seraient inutiles si vous tentiez de repousser les assauts qu'on vous livrera sans être fortement unis. Abdiquez donc tous les germes de désunion s'il en existait parmi vous et faites le nécessaire pour que, dans la pensée comme dans l'action, votre union soit aussi ferme qu'elle doit l'être parmi des hommes qui combattent pour la même cause, surtout quand cette cause est de celles au triomphe de qui chacun doit volontiers sacrifier quelque chose de ses propres opinions.

Si vous voulez dans la limite de vos forces, et comme c'est votre devoir impérieux, sauver la religion de vos ancêtres des dangers qu'elle court, il est de toute nécessité que vous déployiez dans une large mesure vaillance et générosité. Cette générosité vous l'aurez, nous en sommes sûr et, en vous montrant ainsi charitables vis-à-vis de ses ministres, vous inclinerez Dieu à se montrer de plus en plus charitable vis-à-vis de vous. Quant à la défense de la religion, si vous voulez l'entreprendre d'une manière digne d'elle, la poursuivre sans écart et avec efficacité, deux choses importent avant tout : vous devez d'abord vous modeler si fidèlement sur les préceptes de la loi chrétienne que vos actes et votre vie tout entière honorent la foi dont vous faites profession ; vous devez ensuite demeurer très étroitement unis avec ceux à qui il appartient en propre de veiller ici-bas sur la religion, avec vos prêtres, avec vos évêques et surtout avec ce siège apostolique, qui est le pivot de la foi catholique et de tout ce qu'on peut faire en son nom. Ainsi armés pour la lutte, marchez sans crainte à la défense de l'Eglise, mais ayez bien soin que votre confiance se fonde tout entière sur le Dieu dont vous soutiendrez la cause et, pour qu'il vous secoure, implorez-le sans vous lasser."

Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 06:26

Commentaire de 1985 dans l’Osservatore Romano

Les Documents - Dossier Eglise et Franc-Maçonnerie


Le 26 novembre 1983, la Congrégation pour la Doctrine de la foi publiait une déclaration sur les associations maçonniques. Un peu plus d’un an après sa publication, il peut être utile d’éclaircir brièvement la signification de ce document.

Depuis que l’Église a commencé à se prononcer à l’égard de la franc-maçonnerie, son jugement négatif s’est inspiré de multiples raisons, pratiques et doctrinales. Elle a jugé que la franc-maçonnerie était non seulement responsable d’exercer une activité subversive à son égard mais, depuis les premiers documents pontificaux en la matière et en particulier dans l’encyclique Humanum genus de Léon XIII (20 avril 1884), le magistère de l’Église a dénoncé dans la franc-maçonnerie des idées philosophiques et des conceptions morales opposées à la doctrine catholique. Pour Léon XIII, elles se ramenaient essentiellement à un naturalisme rationaliste, inspirateur de ses plans et de ses activités contre l’Église.

Dans sa lettre au peuple italien Custodi (8 décembre 1892), il écrivait : « Rappelons-nous que le christianisme et la franc-maçonnerie sont essentiellement inconciliables, de sorte que s’inscrire à l’une signifie se séparer de l’autre. » On ne pouvait cependant négliger de prendre en considération les positions de la franc-maçonnerie, du point de vue doctrinal, quand, dans les années 1970-1980, la S. Congrégation était en correspondance avec quelques Conférences épiscopales particulièrement intéressées par ce problème, en raison du dialogue que des personnalités catholiques avaient entrepris avec des représentants de quelques loges qui se déclaraient non hostiles et même favorables à l’Église.

Désormais, une étude très approfondie a conduit la S. Congrégation pour la Doctrine de la foi (SCDF) à confirmer sa conviction de l’incompatibilité fondamentale entre les principes de la franc-maçonnerie et ceux de la foi chrétienne. Faisant donc abstraction de la considération de l’attitude pratique des diverses loges, de leur hostilité ou non à l’égard de l’Église, la SCDF, par sa déclaration du 26 novembre 1983, a voulu se placer au niveau le plus profond et par ailleurs essentiel du problème : c’est-à-dire sur le plan de l’incompatibilité des principes, ce qui veut dire sur le plan de la foi et de ses exigences morales. De ce point de vue doctrinal, en continuité du reste avec la position traditionnelle de l’Église, comme en témoignent les documents de Léon XIII cités ci-dessus, il découle de nécessaires conséquences pratiques qui sont valables pour tous les fidèles qui seraient éventuellement inscrits à la franc-maçonnerie.

Cependant, à propos de l’affirmation de l’incompatibilité des principes, on objecte maintenant ici ou là que la franc-maçonnerie retiendrait comme essentiel le fait, précisément, de n’imposer aucun « principe », dans le sens d’une position philosophique ou religieuse qui lierait tous ses adhérents, mais viserait plutôt à rassembler, au-delà des frontières des diverses religions et visions du monde, des hommes de bonne volonté, sur la base de valeurs humanistes compréhensibles et acceptables par tous. La franc-maçonnerie constituerait un élément de cohésion pour tous ceux qui croient en l’Architecte de l’univers et qui se sentent engagés à l’égard de ces orientations morales fondamentales qui sont définies, par exemple, dans le Décalogue ; elle n’éloignerait personne de sa religion mais constituerait au contraire une incitation à y adhérer davantage.

On ne peut discuter ici les multiples problèmes historiques et philosophiques qui se cachent sous de telles affirmations. Que l’Église catholique, elle aussi, pousse dans le sens d’une collaboration de tous les hommes de bonne volonté, il n’est pas nécessaire, certainement, de le souligner après le Concile Vatican II. Le fait d’adhérer à la franc-maçonnerie va toutefois et sans aucun doute au-delà de cette légitime collaboration et a une signification bien plus considérable et déterminante.

Avant tout, il faut rappeler que la communauté des « maçons libres » et ses obligations morales se présentent comme un système progressif de symboles qui engage profondément. La discipline rigoureuse de l’arcane qui y domine renforce encore le poids de l’interaction des signes et des idées. Par-dessus tout, le climat de secret comporte pour les inscrits le risque de devenir des instruments de stratégies qu’ils ignorent. Même si l’on affirme que le relativisme n’est pas pris comme un dogme, on propose cependant en fait une conception symbolique relativiste ; aussi le caractère relativisant d’une telle communauté morale et rituelle, loin de pouvoir être éliminé, se révèle au contraire déterminant. Dans un tel contexte, les diverses communautés religieuses auxquelles appartiennent les membres des loges ne peuvent être considérées que comme de simples institutionnalisations d’une vérité plus large et insaisissable. La valeur de cette institutionnalisation apparaît donc inévitablement relative par rapport à cette vérité plus large qui, par contre, se manifeste plutôt dans la communauté de la bonne volonté, c’est-à-dire dans la fraternité maçonnique. Pour un chrétien catholique, toutefois, il n’est pas possible de vivre sa relation avec Dieu selon une double modalité, c’est-à-dire en la scindant en une forme humanitaire supraconfessionnelle et une forme intérieure chrétienne. Il ne peut entretenir deux sortes de relations avec Dieu, ni exprimer son rapport au Créateur à travers des formes symboliques de deux sortes.

Cela serait quelque chose de tout à fait différent de cette collaboration, qui pour lui est évidente, avec tous ceux qui sont engagés dans l’accomplissement du bien, même si c’est à partir de principes différents. Par ailleurs, un chrétien catholique ne peut pas, en même temps, participer à la pleine communion de la fraternité chrétienne et, d’autre part, regarder son frère chrétien, à partir de la perspective maçonnique, comme un « profane ». Même dans le cas où, comme on l’a dit, il n’y aurait pas d’obligation explicite de professer le relativisme comme doctrine, la force relativisante d’une telle fraternité, par sa logique intrinsèque même, a toutefois en elle-même la capacité de transformer la structure de l’acte de foi de manière si radicale qu’elle ne peut être acceptée par un chrétien « qui se soucie de sa foi » (Léon XIII).

Ce bouleversement dans la structure fondamentale de l’acte de foi s’accomplit de plus, le plus souvent, doucement et sans être perçu : la ferme adhésion à la vérité de Dieu révélée dans l’Église devient une simple appartenance à une institution considérée comme une forme particulière d’expression, à côté d’autres formes d’expression, plus ou moins également possibles et valables par ailleurs, de l’orientation de l’homme vers ce qui est éternel. La tentation d’aller dans cette direction est d’autant plus forte qu’elle correspond pleinement à certaines convictions qui prévalent dans la mentalité contemporaine.

L’opinion que la vérité ne peut être connue est une caractéristique typique de notre époque et, en même temps, un élément essentiel de la crise générale qui l’affecte.

En considérant précisément tous ces éléments, la déclaration de la S. Congrégation, affirme que l’inscription aux associations maçonniques « demeure interdite par l’Église » et que les fidèles qui s’y inscrivent « sont en état de péché grave et ne peuvent pas accéder à la sainte communion ». Par cette dernière expression, la S. Congrégation indique aux fidèles qu’une telle inscription constitue objectivement un péché grave et, en précisant que ceux qui adhèrent à une association maçonnique ne peuvent pas accéder à la sainte communion, elle veut éclairer la conscience des fidèles sur une conséquence grave qu’ils doivent tirer de leur adhésion à une loge maçonnique. La S. Congrégation déclare enfin qu’il « n’appartient pas aux autorités ecclésiastiques locales de se prononcer sur la nature des associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation à ce qui a été établi ci-dessus ». À ce propos, le texte se réfère aussi à la déclaration du 17 février 1981, qui réservait déjà au Siège apostolique tout jugement sur la nature de ces associations qui aurait impliqué des dérogations à la loi canonique alors en vigueur (canon 2335). De la même manière, le nouveau document publié par la SCDF, en novembre 1983, exprime des intentions identiques de réserve en ce qui concerne des jugements qui seraient divergents de celui formulé quant à l’incompatibilité des principes de la franc-maçonnerie avec la foi catholique, quant à la gravité de l’acte de s’inscrire à une loge et la conséquence qui en découle pour l’accès à la sainte communion. Cette disposition indique que, malgré la diversité qui peut subsister entre obédiences maçonniques, en particulier quant à leur attitude déclarée à l’égard de l’Église, le Siège apostolique trouve chez elles des principes communs qui demandent une même évaluation de la part de toutes les autorités ecclésiastiques.

En faisant cette déclaration, la SCDF n’a pas voulu méconnaître les efforts accomplis par ceux qui, avec l’autorisation requise de la part de ce dicastère, ont cherché à établir un dialogue avec des représentants de la franc-maçonnerie. Mais, du moment qu’existait la possibilité que se diffuse chez les fidèles l’opinion erronée que désormais l’adhésion à une loge maçonnique était permise, elle a pensé qu’il était de son devoir de leur faire connaître la pensée authentique de l’Église à ce propos et de les mettre en garde à l’égard d’une appartenance incompatible avec la foi catholique.

Seul Jésus Christ est, de fait, le Maître de la Vérité, et c’est en lui seul que les chrétiens peuvent trouver la lumière et la force pour vivre selon le dessein de Dieu, en travaillant au vrai bien de leurs frères.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 11:50



Dans Morals And Dogma, Albert Pike déclare que la franc-maçonnerie est un produit de la kabbale[1].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kabbale



Albert Pike a exercé pendant plusieurs décennies une influence considérable sur la franc-maçonnerie nord-américaine en tant que Grand Commandeur du Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté.

Son principal ouvrage ésotérique et initiatique est Morales et dogme[1], publié en 1871, qui a pour but d'expliquer le symbolisme des 32 premiers degrés du Rite écossais ancien et accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 12:45

Allons, mes frères, dépassionnons le débat. Je connais adamev, pour l'avoir rencontré (trois fois, un signe?). Il n'est pas aussi méchant que vous le décrivez. Certes, il a quelques difficultés avec l'église, à qui il botte volontiers le train, mais pas au point de vouloir trucider tous les clercs anti-maçonniques.
Mon BAF adamev a sa vision des choses, son "point de vue", respectable au demeurant, même si je suis rarement d'accord avec lui. Cependant, je confirme ce qu'il dit au sujet de la fraternité. Quelles que soient nos divergences, voire nos oppositions et, nous nous opposons souvent, il n'en demeure pas moins que nous sommes "Frères", pour les siècles des siècles. N'en déplaise à nos détracteurs.
Nous avons été "reçus", ni nus, ni vêtus. Les initiés, à tout le moins ceux, qui on compris ce que recouvre ladite initiation, savent de quoi il s'agit...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 14:45


A Rex Tremendae (en bon français roi tremblottant faites quand même gaffe à vos chaussures) : De vos citations mon cher tout ceci serait sérieux si ce n'était que "pissette" et autres pituitaires énurésiques.

Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?

Au fait il vous arrive de penser tout seul ou il faut vous la tenir en permanence (la pensée... honni soit qui mal pense)?



Dernière édition par adamev le Sam 17 Juil 2010, 15:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 15:13

A Lion-des-Bois

Vous faites allusion à une étape importante de la démarche maçonnique. Cependant ne dites pas à un maçon sérieux que c'est à l'image de Passion-Ressurection du Christ... il vous planterait là immédiatement pour aller rigoler dans les toilettes... (refé à un de vos posts).

Par contre je me tue à expliquer que la maçonnerie dans son ensemble est d'origine chrétienne... je suis heureux de voir que vous avancez dans ce sens.

Il y a cela deux causes : l'époque de son apparition dans une europe fortement divisée entre sectes chrétiennes (romaines et protestantes) par des hommes tous issus des écoles chrétiennes et las de ces divisions.

Quant aux références corporatives et templières elles sont du pipeau historiquement démontré. Même si la "voie symbolique" de la maçonnerie moderne emprunte beaucoup aux anciennes corporations et au Temple.

Pour info c'est l'ombre qui révèle la lumière pas l'inverse. Se rappeler que la science des perspectives est une mise en lumière du tracé des ombres.

Avec Loup nous ne nous "bataillons" pas nous nous "rectifions" quand nécessaire. Celà s'appelle "correction fraternelle".

L'initiation qui conduit à la tolérance n'est pas l'acception passive de tout. En d'autres termes la maison est tolérante ce n'est pas pour autant le b.ordel.

Ceux qui rejettent le GADL'U font ce qu'ils veulent sauf de la maçonnerie. Et le GO n'est qu'une partie de la maçonnerie. D'ailleurs minotitaire au plan européen.

Pour ma part il ne me déplait pas que des maçons, d'obédiences maçonniques et politiques différentes, puissent se réunir pour trouver, dans l'intérêt de la cité, les compromis nécessaires.

Quid du rituel du bandeau...??? Vous avez les dents nécessaires mais pas encore l'estomac capable d'avaler de la nourriture solide. Alors contentez-vous du lait.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 15:20

Alexis232 a écrit:


Dans Morals And Dogma, Albert Pike déclare que la franc-maçonnerie est un produit de la kabbale[1].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kabbale



Albert Pike a exercé pendant plusieurs décennies une influence considérable sur la franc-maçonnerie nord-américaine en tant que Grand Commandeur du Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté.

Son principal ouvrage ésotérique et initiatique est Morales et dogme[1], publié en 1871, qui a pour but d'expliquer le symbolisme des 32 premiers degrés du Rite écossais ancien et accepté.

Attention à Pike. S'il fut un grand maçon il fut aussi un frère dévoyé dans la folie palladienne et autres blablakisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 15:38

adamev a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Adamev a écrit:

Eh oui mon ami par le développement de l'Eglise dont je parle qu'on dit Christianisme (dont le catholiscisme n'est qu'un avatar). Et pour mémoire... pas de Judas... pas de Christ.... Donc Judas = Initiateur. Pensez-y

Non, Adamev, Juda n'est pas initiateur. Si vous aviez reçu comme vous le prétendez une quelconque initiation, vous le sauriez. L'initiateur, c'est l'Esprit-Saint-du Père, qui a utilisé Judas comme bras physique sur terre pour accomplir son oeuvre. Le Christ le savait, c'est pour cela qu'il a laissé faire Judas pour mener le Christ à la mort et aux enfers, et ressusciter ensuite.

Aucun homme, ne serait-ce Judas, ou un "pseudo initié" ne peut initier la mort et descente aux enfers en vue de réssurrection et retour vers la lumière. C'est un leurre le plus abominable. C'est même un péché contre l'Esprit-saint que de vouloir s'adonner à de telles pratiques (en tant qu'initiateur le péché est encore plus grand qu'en tant qu'initié), qui se paient très cher, sur le plan de l'âme. Si vous saviez ce que je sais, vous seriez mortifié, mais vos yeux sont aveugles et aveuglés par l'ego.

Excusez moi, je sais que vous délirez, mais je sais aussi que je ne peux rien faire, vous êtes "pris".

Ce n'est encore qu'un aspect dans votre discours. Tout est discordant, bouffé par votre prétention et votre égo.

L'Esprit-Saint vous laisse là, je dois malheureusement vous laisser là aussi. Car qui suis-je, face à l'Esprit-Saint ?

Je vois que vous ne comprenez pas grand chose à ce que vous dites avoir compris.

D'abord je vous mets au défi de trouver une phrase de moi où je me déclarerais "inspiré". Ce qui n'est pas le cas des papes qui affirment avoir reçu... Comme on dit chez moi "y a que les beugnés qui peuvent croire ça".

Reprenons. Vous confondez l'initiation (mise en route, chemin...) qui est le propre de la maçonnerie et la Révélation par inspiration divine qui est celui du mysticisme. Aucun maçon sérieux ne dira jamais "qu'il sait" ou qu'il a reçu une révélation... Ce qui n'est pas le cas de vos pseudos "initiés" type Angélina... qui conversent directement avec Jésus.

Si Judas ne dénonce pas Jésus alors il n'y a pas mise en route de celui-ci vers la Passion, la Croix, la mort, les enfers et la résurection. En un mot il n'y a pas de Christ et donc pas de christianisme. C'est en ce sens que Judas est un initiateur car c'est lui qui permet la révélation christique. C'est donc lui que vous devriez encenser et non Pierre qui n'est qu'un suiveur. Je sais c'est choquant. Quand à sa pendaison... elle a aussi, par la séparation qu'opère la corde de la tête et du corps, un sens symbolique qui semble vous échapper.

"Si vous saviez ce que je sais". Mais quelle abominable prétention... avec ce que vous savez p.e un livre. Avec ce que vous ignorez toutes les bibliothèques du monde et bien plus encore.

Quant à l'initiation maçonnique si elle propose bien une réflexion sur "le mourir" elle n'a aucune prétention ni salvifique ni eschatologique.

Vous avez raison de vous poser la question de savoir qui vous êtes devant l'Esprit Saint... C'est le début de la Sagesse (relire le discours de la Sagesse à Job le récriminateur).





Juda est initiateur comme le serpent en éden.

Les dérives lucifériennes et bien réelles de certaines branches maçonniques sont le fruit de ce raisonnement:



Lucifer a bien fait de tenter Adam et Eve car sans ça..... etc etc


Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 16:13

adamev a écrit:

A Rex Tremendae

Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?



Voici la réponse à votre question:

Mathieu 13:24-30

Il en va du Royaume des cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu; par-dessus, il a semé de l'ivraie en plein milieu du blé, et il s'en est allé.

Quand l'herbe eut poussé et produit l'épi, alors apparut aussi l'ivraie. Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire: "Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie"?

Il leur dit: "C'est un ennemi qui a fait cela". Les serviteurs lui disent : "Alors, veux-tu que nous allions la ramasser"? "Non, dit-il, de peur qu'en ramassant l'ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle. Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs: Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier"».

Les disciples ne comprenaient pas et dirent à Jésus : explique-nous la parabole de l’ivraie. Il leur répondit : Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme; le champ, c'est le monde; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume: l'ivraie, ce sont les sujets du Malin; l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.

De même que l'on ramasse l'ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde: le Fils de l'homme enverra ses anges; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l'iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise de feu; là seront les pleurs et les grincements de dents.

Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles»!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 19:53

Loup Ecossais a écrit:
Allons, mes frères, dépassionnons le débat. Je connais adamev, pour l'avoir rencontré (trois fois, un signe?). Il n'est pas aussi méchant que vous le décrivez. Certes, il a quelques difficultés avec l'église, à qui il botte volontiers le train, mais pas au point de vouloir trucider tous les clercs anti-maçonniques.
Mon BAF adamev a sa vision des choses, son "point de vue", respectable au demeurant, même si je suis rarement d'accord avec lui. Cependant, je confirme ce qu'il dit au sujet de la fraternité. Quelles que soient nos divergences, voire nos oppositions et, nous nous opposons souvent, il n'en demeure pas moins que nous sommes "Frères", pour les siècles des siècles. N'en déplaise à nos détracteurs.
Nous avons été "reçus", ni nus, ni vêtus. Les initiés, à tout le moins ceux, qui on compris ce que recouvre ladite initiation, savent de quoi il s'agit...

Bonjour Loup,

Ce brave Adamev est plus un bulldog, il aboit, mais mord pas, pas vraiment dangereux Very Happy

loup a écrit:

Certes, il a quelques difficultés avec l'église,

C'est même assez rigolo Very Happy

Notre Adamev est comme un tigre enragé enfermé dans un cage. La cage, c'est les démons qui le titillent et qui l'enferment. Il est en rage, enragé. Forcément. Il ne peut comprendre que avec une véritable initiation (initiée par l'esprit-SAint), il pourrait sortir de cet enfer et trouver la paix, qui ouvre à la vraie fraternité. Tout vient de lui en fait. Pourtant, dans son illusion et emprisonnement, enfermé dans l'ego que la lumière n'a de toute évidence pas perçé , il croit que cela vient des autres, il attaque les démons dehors alros qu'il regarde du mauvais côté car les démons sont en lui Very Happy

De façon générale, j'éprouve respect et compassion, mais pour notre brave Adamev, si sûr dans la prison de son égo, c'est le rire amusé qui remplace la compassion. IL cherche à m'atteindre, et il ne peut, se battaillant à coup d'escrime et d'escarmouchette, assuré qu'il est supérieur. IL ne peut m'atteindre, Comment un homme pourrait-il transpercer l'âme d'un coup de fleuret ? Seul l'Esprit-saint le peut. Donc, ça m'amuse ce Peter Pan des paquerettes qui se bat contre des moulins à vent. Bataille bien inutile et illusoire donc, car il se bat dans la mauvaise direction, à savoir vers l'extérieur plutôt que vers l'intérieur. Ses coups d'escamouchette, c'est en fait le fruit du refus du véritable combat.

Oui, Cher Loup, Adamev est un gentil roudoudou, j'en suis assuré, mais plus un amuseur de foire.

Sans être maçon, Admev est aussi mon frère. La fraternité dépasse les bornes de tout groupuscule humain. L'amitié au sein d'un groupe restreint et limité, les maçons l'appellent "fraternité universelle" et où l'on ne s'empèche pas de traiter d'imbéciles les autres en dehors du groupe limité. Bon, je m'empècherais de sourire aussi.

Heureusement, il y a maçon et maçon, Tous ne sont pas comme Adamev, avec la prétention de tout savoir de manière arrêtée. LEs bons maçons, qu iont réussi à s'élever par cette voie sont si rares Sad

Bon, c'est l'heure de mon petit lait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 21:35

adamev a écrit:
Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?

Ce n'est pas parce que Dieu permet que d'autre forme de foi en Lui existent et soient respectables, que cela fait des vérités enseignées par ceux qui se réclament de ces formes de foi, la Vérité Révélée. La Vérité Révélée elle est annoncée par le Christ et par celui qui a reçu mission d'être "roc", "pierre" sur laquelle cette Vérité Révélée, transmise et annoncée, reposerait pour ne pas éclater, pour rester pûre, afin que tout homme jusqu'à son retour puisse recevoir cette Vérité.

Personne n'est obligé de croire en la Vérité annoncée par l'Eglise Catholique en communion avec ce "Roc", que l'Esprit Saint met lui-même en communion avec le Christ en qui le Père a mis toute sa Vérité.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:16

Alexis232 a écrit:
Juda est initiateur comme le serpent en éden.Les dérives lucifériennes et bien réelles de certaines branches maçonniques sont le fruit de ce raisonnement: Lucifer a bien fait de tenter Adam et Eve car sans ça..... etc etc

Absolument!!! Sauf que c'est tout ce que vous voulez sauf de la maçonnerie.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:21

petero a écrit:
adamev a écrit:
Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?

Ce n'est pas parce que Dieu permet que d'autre forme de foi en Lui existent et soient respectables, que cela fait des vérités enseignées par ceux qui se réclament de ces formes de foi, la Vérité Révélée. La Vérité Révélée elle est annoncée par le Christ et par celui qui a reçu mission d'être "roc", "pierre" sur laquelle cette Vérité Révélée, transmise et annoncée, reposerait pour ne pas éclater, pour rester pûre, afin que tout homme jusqu'à son retour puisse recevoir cette Vérité.

Personne n'est obligé de croire en la Vérité annoncée par l'Eglise Catholique en communion avec ce "Roc", que l'Esprit Saint met lui-même en communion avec le Christ en qui le Père a mis toute sa Vérité.Petero

Et revoilà Petero et sa manie de tjrs tirer la couverture dans le même sens.
Si Dieu est bien la Personne pensante et agissante que je crois qu'Il Est alors il a de la Liberté une conception moins restrictive que la vôtre.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:47

Rex Tremendae a écrit:
adamev a écrit:

A Rex Tremendae

Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?



Voici la réponse à votre question:

Mathieu 13:24-30

Il en va du Royaume des cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ. Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu; par-dessus, il a semé de l'ivraie en plein milieu du blé, et il s'en est allé.

Quand l'herbe eut poussé et produit l'épi, alors apparut aussi l'ivraie. Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire: "Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie"?

Il leur dit: "C'est un ennemi qui a fait cela".

Ca prouve seulement que votre Jésus est un piètre jardinier. C'est de plus un mauvais gestionnaire car il aurait dû savoir que l'ivraie est selon sa variété un excellent fourrage pour le bétail et peut servir à confectionner une boisson, certes un peu enivrante, mais rafraichissante.
Le vrai Jésus devait naturellement savoir qu'il n'est nul besoin d'un ennemi pour voir l'ivraie au milieu du blé même le mieux sélectionné (ou alors il faut faire une chasse impitoyable à tous les oiseaux... ce dont ne s'est nullement privée votre église avec ses en-mitré en forme de gueule ouverte). Et il n'aurait certainement pas recommandé de la brûler (l'ivraie, pas l'en-mitré). De la séparer et de la conditionner pour un bon usage certainement.

Car le Pasteur connaît ce qui est bon pour le troupeau et ses serviteurs.

Et le Père sait que là où est le troupeau là est la nourriture. C'est pour ça que les nourritures ne sont pas les mêmes sous toutes les latitudes... et que par extension les manifestations de la foi sont aussi diverses que les nourritures. C'est ce qui nous permet aujourd'hui d'apprécier la bonne cuisine partout dans le monde sans pour autant renoncer à la cuisine maternelle.
C'est aussi ce qui explique que l'église romaine et ses affidés n'ont ni le monopole du coeur, ni celui de la sagesse. Ni d'ailleurs celui du bon sens dont on sait que c'est la chose la moins bien partageé du monde.
Comprenne qui voudras
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:51

Petite histoire qui me fait encore rire,

Quelques mois après l'initiation d'un frangin, je le rencontre dans la rue et on cause deux secondes, et je lui demande " et alors ! comment ça se passe en Maçonnerie ?"

et tout surpris, il me répond "tu te trompes, je ne suis pas dans la Maçonnerie, mais dans le tourisme"

ben oui, il était (il est toujours) dans une agence de voyages.

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:54

adamev a écrit:
petero a écrit:
adamev a écrit:
Faudra un jour nous expliquer pourquoi Dieu, dont se réclame si fort votre église et ses (é)mules en prétendant en connaître la Vérité a voulu qu'à travers le monde existe aussi d'autres formes de foi aussi respectables?

Ce n'est pas parce que Dieu permet que d'autre forme de foi en Lui existent et soient respectables, que cela fait des vérités enseignées par ceux qui se réclament de ces formes de foi, la Vérité Révélée. La Vérité Révélée elle est annoncée par le Christ et par celui qui a reçu mission d'être "roc", "pierre" sur laquelle cette Vérité Révélée, transmise et annoncée, reposerait pour ne pas éclater, pour rester pûre, afin que tout homme jusqu'à son retour puisse recevoir cette Vérité.

Personne n'est obligé de croire en la Vérité annoncée par l'Eglise Catholique en communion avec ce "Roc", que l'Esprit Saint met lui-même en communion avec le Christ en qui le Père a mis toute sa Vérité.Petero

Et revoilà Petero et sa manie de tjrs tirer la couverture dans le même sens.
Si Dieu est bien la Personne pensante et agissante que je crois qu'Il Est alors il a de la Liberté une conception moins restrictive que la vôtre.

Bonjour Petero,

Plaisir de te revoir Very Happy

En fait, avant de revenir vers le christianisme, j'ai lu un moment sur la franc-maçonnerie, cherchant la correspondance sur terre de ce que j'avais véçu. Et dans l'histoire de la pierre taillée des maçons je retrouvais en moi ce que tu dis du roc. Chacun de nous sommes une pierre, comme une petite cathédrale, et toutes ces pierre construisent ensemble "la" cathédrale de la fraternité. Par la suite, j'ai découvert que cet vérité était chrétienne. Adamev a l'air de dire que cela n'est pas maçon. Serait-ce maçon, Adamev ? Car si le principe de la pierre taillée est maçonne, alors ce principe est chrétien aussi. C'est le principe de la fraternité manifestée sur terre. Cette vérité de la pierre taillée, est une vérité, qui apparait, une fois l'âme et égo épuré, dans le processus en question (mort, enfers, réssurrection), initié par l'Esprit-saint, et dont témoignent, avec d'autres mots, des docteurs comme Saint-Jean de la Croix, Thérèse d'Avila. En fait, tout le monde parle de la même chose, et pourtant, tout le monde se bagarrent Very Happy

Nous sommes donc tous frères. Idea
Mais des frères bagarreurs, qui ont encore besoin de se construire à coup de batailles dans la salle d'armes à cause de nos regards obtus et obscurcis. Pour chasser les démons ? Mais lesquels ? Ceux des autres ou les nôtres ? Ou un peu des 2 ?

Alors qu'il y a une autre voie que la bataillerie ridicule. L'ego la cache Sad


Dernière édition par lion-des-bois le Sam 17 Juil 2010, 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 22:58

A lion-des-bois

Depuis les procès inquisitoriaux et staliniens nous connaissons tous cette pratique de ceux qui, à bout d'arguments, utilisent la dérision, l'abaissement de l'autre, la psycho de bazard...

On appelle ça "arguments du pauvre d'esprit". Ne pas confondre avec "pauvre en esprit" qui est d'une toute autre nature à laquelle votre intiation par le Saint Esprit ne semble pas vous avoir donné accès.

Raillez donc si ça vous chante vous n'éraillerez pas ma carosserie et vos "pissetteries" sont sans effet sur moi.

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 23:04

OUi coincez vous bien dans votre égo. Vous avez démontré que vous savez le faire. Ce qui coupe tout dialogue constructif, tant avec moi que avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie   Sam 17 Juil 2010, 23:32

adamev a écrit:
Ca prouve seulement que votre Jésus est un piètre jardinier. C'est de plus un mauvais gestionnaire car il aurait dû savoir que l'ivraie est selon sa variété un excellent fourrage pour le bétail et peut servir à confectionner une boisson, certes un peu enivrante, mais rafraichissante. Le vrai Jésus devait naturellement savoir qu'il n'est nul besoin d'un ennemi pour voir l'ivraie au milieu du blé même le mieux sélectionné (ou alors il faut faire une chasse impitoyable à tous les oiseaux... ce dont ne s'est nullement privée votre église avec ses en-mitré en forme de gueule ouverte). Et il n'aurait certainement pas recommandé de la brûler (l'ivraie, pas l'en-mitré). De la séparer et de la conditionner pour un bon usage certainement.

Et vous, vous nous prouvez que vous êtes un piètre exégète Very Happy

Ce que Jésus, par cette Parabole veut nous dire, c'est qu'au coeur du monde, jusqu'à son retour, ses sujets et ceux de son ennemi le diable, croitront ensembles et qu'au jour de la moisson, les sujets du diable s'en iront dans l'étange de Feu préparé pour le diable et ses anges. Jésus rendra au diable ce qui appartient au diable. Tous les sujets du diable, ses disciples, seront, le moment venu, rendus au diable. S'il ne faut pas les arracher (les tuer), c'est parce que Jésus espère bien les sauver ces mauvais sujets. Jusqu'à la moisson, ils pourront se convertir.

Citation :
Car le Pasteur connaît ce qui est bon pour le troupeau et ses serviteurs.

Et ce qui est bon pour son troupeau, son peuple, c'est le Pain de Vie descendu du ciel ; ce pain qu'on ne trouve pas sous toutes les latitudes, car il ne pousse qu'au ciel. Ce pain qui est maintenant, grâce aux disciples de Jésus, distribué sous toutes les latitudes. Les manifestations de la foi sont aussi diverses que les nourritures, certes, mais la Foi reçue de Jésus via ses disciples, elle est "unique", ne vous en déplaise ; tout comme le Pain de Vie.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Adamev : Considération sur la Franc-Maçonnerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour l'opération de maman
» DE LA CONSIDÉRATION. (PAR SAINT BERNARD)
» Considération sur la psychologie et la sociologie.
» Bébé éprouvette
» recherche moteur gaz pour cogénération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: