DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La pudeur dans l’habillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 10:08

Je n'ai personnellement rien vu (???) dans ce qu'avait écrit Julia, même autre part, un excès de pudibonderie. Et si dans cette affaire relatée par le Figaro, la prévenue était en jupe plissée, c'était bien sûr pour tenter de faire bonne impression sur les jurés.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 11:07

Petit messager a écrit:
Je n'ai personnellement rien vu (???) dans ce qu'avait écrit Julia, même autre part, un excès de pudibonderie. Et si dans cette affaire relatée par le Figaro, la prévenue était en jupe plissée, c'était bien sûr pour tenter de faire bonne impression sur les jurés.

Cela démontre, en tous cas, qu'on ne peut pas juger des gens sur leur tenue vestimentaire.

Quant à "l'abbé" qui a refusé d'écouter cette enseignante, qu'en penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 11:22

Cécile a écrit:


Quant à "l'abbé" qui a refusé d'écouter cette enseignante, qu'en penser ?

Dans les milieux intégristes, on vit de la recherche d'une vertu parfaite. On ne peut même pas entendre parler des notions de "faiblesse, de fragilité, de progrès".

On est dans le culte de la vérité morale, que le comportement ne peut qu'atteindre et posséder. Celui qui descend vers la misère humaine a l'impression de trahir.

Dans les milieux progressiste, c'est l'inverse ! on méprise la Magistère qui rappelle le but moral à atteindre.

Jésus, lui, uni vérité et miséricorde :
Citation :


Jean 8, 10 Alors, se redressant, Jésus lui dit : "Femme, où sont-ils? Personne ne t'a condamnée?"
Jean 8, 11 Elle dit : "Personne, Seigneur." Alors Jésus dit : "Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus."
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 11:54

Je pense que c'est parce que "la morale chrétienne" était, et est encore chez certains, prédominante par rapport au message évangélique, que quelques'uns s'en sont affranchi. C'est toujours le rapport de forces entre "être bon" et être bien" qui amène à négliger l'un en faveur de l'autre... Alors que ce devrait être un tout !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 12:02

Cécile a écrit:
Petit messager a écrit:
Je n'ai personnellement rien vu (???) dans ce qu'avait écrit Julia, même autre part, un excès de pudibonderie. Et si dans cette affaire relatée par le Figaro, la prévenue était en jupe plissée, c'était bien sûr pour tenter de faire bonne impression sur les jurés.

Cela démontre, en tous cas, qu'on ne peut pas juger des gens sur leur tenue vestimentaire.

Quant à "l'abbé" qui a refusé d'écouter cette enseignante, qu'en penser ?

Cécile, qui nous dit que l'abbé a refusé d'écouter ?

Citation : "[...] L'avocat de la victime a estimé que l'enseignante, qui a affirmé s'être confiée sans succès à un abbé au début de la liaison, avait été la proie d'une "passion déraisonnée".

Elle s'est donc confiée, mais la "passion déraisonnée" n'a pu être surmontée. On ne peut rien en dire de plus je crois.

Revenir en haut Aller en bas
Rose



Féminin Messages : 683
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 12:05

Citation :
Dans les milieux intégristes, on vit de la recherche d'une vertu parfaite. On ne peut même pas entendre parler des notions de "faiblesse, de fragilité, de progrès".

On est dans le culte de la vérité morale, que le comportement ne peut qu'atteindre et posséder. Celui qui descend vers la misère humaine a l'impression de trahir.

Dans les milieux progressiste, c'est l'inverse ! on méprise la Magistère qui rappelle le but moral à atteindre.

thumleft
Deux excès, l'un dans la Vertu, l'autre dans le relativisme qui sont aussi la traduction de tempéraments humains parfois difficiles à apaiser.
Soit trop, soit pas assez....

Citation :
Je pense que c'est parce que "la morale chrétienne" était, et est encore chez certains, prédominante par rapport au message évangélique, que quelques'uns s'en sont affranchi
.

La morale Chrétienne est par essence le fruit du message Evangélique et donc de l'enseignement du Christ à ses disciples.
Si elle prédomine chez certains c'est par un excès de zèle qui comme le dit si bien Arnaud peut être nuisible. Et inversement, ceux qui se sont "affranchis" ou dans un langage chrétien nous dirions plutôt se sont aliénés en refusant l'enseignement moral du Seigneur et de son Eglise se sont par là même détachés du message Evangélique, ou l'on appauvrit, dénaturé, simplifié....

Les uns à vouloir trop aimer, les autres à vouloir moins se compromettre.
Trouver un juste équilibre est délicat. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16666
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 12:14

Petit messager a écrit:
Cécile a écrit:
Petit messager a écrit:
Je n'ai personnellement rien vu (???) dans ce qu'avait écrit Julia, même autre part, un excès de pudibonderie. Et si dans cette affaire relatée par le Figaro, la prévenue était en jupe plissée, c'était bien sûr pour tenter de faire bonne impression sur les jurés.

Cela démontre, en tous cas, qu'on ne peut pas juger des gens sur leur tenue vestimentaire.

Quant à "l'abbé" qui a refusé d'écouter cette enseignante, qu'en penser ?

Cécile, qui nous dit que l'abbé a refusé d'écouter ?

Citation : "[...] L'avocat de la victime a estimé que l'enseignante, qui a affirmé s'être confiée sans succès à un abbé au début de la liaison, avait été la proie d'une "passion déraisonnée".

Elle s'est donc confiée, mais la "passion déraisonnée" n'a pu être surmontée. On ne peut rien en dire de plus je crois.


Citation : "[...] s'être confiée sans succès à un abbé au début de la liaison

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 12:27

Si cet "abbé" avait eu 2 sous de bon sens, il ne s'agit même pas de discernement, il aurait dû intervenir pour protéger l'enfant, et l'enseignante par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 12:42

Cécile a écrit:
Si cet "abbé" avait eu 2 sous de bon sens, il ne s'agit même pas de discernement, il aurait dû intervenir pour protéger l'enfant, et l'enseignante par la même occasion.

Là effectivement c'est un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 13:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Julia, vous vous rappelez, j'avais fait un lien entre l'excès dans le domaine des exigences de pudeur et les craquements sexuels intérieurs. J'avais fait cette remarque à Abenader et vous m'aviez reprise.

Je trouve ce matin cet article du figaro qui ne fait que me confirmer comment Aristote a raison : "La vertu est dans le juste milieu" et que l'excès de pudibonderie comme l'excès d'exibitionisme sont souvent liés à des ruptures intérieures :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/04/97001-20120904FILWWW00262-liaison-avec-un-eleve-elle-est-condamnee.php?m_i=9u_9zopzXgIyM2Y0DPuYsFr1ajl1cXfgwowvmStyqQKCcKb9L

Citation :

Liaison avec un élève:elle est condamnée

AFP Mis à jour le 04/09/2012 à 07:04 | publié le 04/09/2012 à 06:57 Réactions (7)

Une enseignante d'un établissement catholique traditionaliste de Vendée a été condamnée hier par le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon à six mois de prison ferme pour avoir eu des relations sexuelles avec un élève de 12 ans. Cette mère de famille de cinq enfants aujourd'hui âgée de 39 ans, qui comparaissait pour "atteinte sexuelle sur mineur", a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la jeune victime durant trois ans, entre 2007 et 2010.

Accompagnée à l'audience de son mari, la prévenue en jupe plissée a évoqué un "péché mortel" tout en assurant avoir vécu une "histoire d'amour" avec l'enfant. La victime, d'origine anglaise, était scolarisée en CM2 à l'école privée Nazareth de Chavagnes-en-Paillers (Vendée), quand la liaison a commencé.

Il faudra trois ans avant que l'adolescent, aujourd'hui âgé de 17 ans, ne se confie au directeur de son établissement et que sa mère ne dépose finalement plainte, en avril 2011. L'avocat de la victime a estimé que l'enseignante, qui a affirmé s'être confiée sans succès à un abbé au début de la liaison, avait été la proie d'une "passion déraisonnée".

Condamnée à une peine de six mois de prison ferme, la prévenue est également frappée d'une interdiction d'exercer une activité en contact avec des mineurs. Le parquet avait requis 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Une histoire semblable (mais pas dans une école catholique) est arrivée ici:

http://tvanouvelles.ca/lcn/judiciaire/archives/2012/05/20120507-125402.html
Revenir en haut Aller en bas
jan van ruusbroec



Masculin Messages : 314
Inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 14:32

En faisant des recherches sur cette école, j'ai remarqué que c'était une école catholique sous contrat avec l'état.
Mais par contre, ce ne serait pas une école catholique traditionnaliste. Ce qui n'enlève rien à cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 15:18

C'est vrai que cette histoire est énorme, tellement que j'ai du mal à y croire, mais enfin, tout existe, c'est vrai.

De là à faire de ce cas vraiment insolite (et tragique ! on pense au mari etaux gosses ..), une règle (les cathos tradis sont des pervers et toc !), il y a un abysse...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 15:23

julia a écrit:
C'est vrai que cette histoire est énorme, tellement que j'ai du mal à y croire, mais enfin, tout existe, c'est vrai.

De là à faire de ce cas vraiment insolite (et tragique ! on pense au mari etaux gosses ..), une règle (les cathos tradis sont des pervers et toc !), il y a un abysse...

Ce cas n'est qu'un cas individuel. Mais je voulais illustrer le secret des âmes : Ceux qui corsètent leur âme excessivement, voient déborder de tous les côtés, dans leur intériorité (le secret de leur coeur et de leur Internet !!), une sexualité de moins en moins contrôlable. C'est un phénomène partout constaté.

Conclusion : la vertu de chasteté n'est pas la pudibonderie tatillonne ni l’exhibitionnisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Feld



Masculin Messages : 85
Inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mar 04 Sep 2012, 23:34

Arnaud Dumouch a écrit:
julia a écrit:
C'est vrai que cette histoire est énorme, tellement que j'ai du mal à y croire, mais enfin, tout existe, c'est vrai.

De là à faire de ce cas vraiment insolite (et tragique ! on pense au mari etaux gosses ..), une règle (les cathos tradis sont des pervers et toc !), il y a un abysse...

Ce cas n'est qu'un cas individuel. Mais je voulais illustrer le secret des âmes : Ceux qui corsètent leur âme excessivement, voient déborder de tous les côtés, dans leur intériorité (le secret de leur coeur et de leur Internet !!), une sexualité de moins en moins contrôlable. C'est un phénomène partout constaté.

Conclusion : la vertu de chasteté n'est pas la pudibonderie tatillonne ni l’exhibitionnisme.

La meilleure définition de la chasteté que j'aie entendue (d'un père dominicain) : l'art d'entretenir un juste rapport aux êtres et aux choses.

On est loin du "corsetage de l'âme", qui ne peut avoir que des effets dévastateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mer 05 Sep 2012, 07:49

La meilleure définition de la chasteté que j'aie entendue (d'un père dominicain) : l'art d'entretenir un juste rapport aux êtres et aux choses.

Effectivement, c'est la véritable définition de la chasteté.
Il est tout à fait possible d'être "continent" sans être chaste, comme d'avoir des rapports sexuels avec chasteté.
Revenir en haut Aller en bas
Feld



Masculin Messages : 85
Inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Mer 05 Sep 2012, 23:33

Arnaud Dumouch a écrit:


En Arabie Saoudite, les hommes sont excités sexuellement par la vue d'une mèche de cheveux des femmes.

Surtout chez les wahabites durs (désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher Tongue Tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Jeu 06 Sep 2012, 06:45

Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La pudeur dans l’habillement   Jeu 06 Sep 2012, 08:22

Feld a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


En Arabie Saoudite, les hommes sont excités sexuellement par la vue d'une mèche de cheveux des femmes.

Surtout chez les wahabites durs (désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher Tongue Tongue )

Rooooooooooooh ! :vexe: clown
Revenir en haut Aller en bas
 
La pudeur dans l’habillement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» La religion chrétienne est la vraie religion; elle est sainte et parfaite
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Fourmillements et faiblesses dans les mollets
» Dispositif à action direct dans le logement
» Corps subtils dans l'Hindouisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: