DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Abraham et le sacrifice de son fils...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Abraham et le sacrifice de son fils...   Jeu 16 Mar 2006, 14:25

Je sais que ca peu paraitre con mais est ce qu'il y'aurait un petit rapport entre que Abraham accepte de tuer son fils a travers dieu, et que dieu le père a accepter que Jesus soit sacrifier a travers l'homme.

Je trouve que ces 2 passages ont une sorte de lien.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Jeu 16 Mar 2006, 22:32

Voyons les choses autrement... Selon ce que nous savons de Dieu, tel qu'il nous fut révélé par le Christ, est-il concevable que Dieu demande à un père de tuer son fils pour lui plaire ?

Le vrai sens de ce passage, en quelques mots, c'est qu'Abraham s'imagine que Dieu lui demande de sacrifier son fils (on ne peut pas lui en vouloir, c'était plutôt courant à cette époque de sacrifier des êtres humains). Dieu s'interpose pour éviter cela et refile à la place un bouc.

L'Ancien Testament est un sorte de "combat" entre deux "conceptions" de Dieu. D'un côté, le Dieu violent qui exige des sacrifices (et c'est à raison que les Pères ont écrit que ce Dieu (ces dieux) était Satan) et le Dieu qui, au contraire, est Amour et en train de se révéler.

Et ce combat, c'est dans le Nouveau Testament que l'on en voit l'issue, avec le triomphe de la Croix.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 00:07

Rolling Eyes

Code:
Le vrai sens de ce passage, en quelques mots, c'est qu'Abraham s'imagine que Dieu lui demande de sacrifier son fils (on ne peut pas lui en vouloir, c'était plutôt courant à cette époque de sacrifier des êtres humains). Dieu s'interpose pour éviter cela et refile à la place un bouc.

Et c'était déjà un grand pas dans l'évolution spirituelle du peuple d'Israël.

Un nouveau grand pas a été fait par la prédication des prophètes remettant en cause les sacrifices d'animaux eux-mêmes :

Code:
Psaumes 51:16  (51-18) Si tu eusses voulu des sacrifices, je t’en aurais offert; Mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.
Esaïe 1:11  Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l’Eternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.
Jérémie 6:20  Qu’ai-je besoin de l’encens qui vient de Séba, Du roseau aromatique d’un pays lointain? Vos holocaustes ne me plaisent point, Et vos sacrifices ne me sont point agréables.
Osée 6:6  Car j’aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.
Amos 5:22  Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n’y prends aucun plaisir; Et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas.
Michée 6:6  Avec quoi me présenterai-je devant l’Eternel, Pour m’humilier devant le Dieu Très-Haut? Me présenterai-je avec des holocaustes, Avec des veaux d’un an?

Et le « Nouveau Testament » ne fait que reprendre et parfaire cette évolution spirituelle engagée par le peuple d’Israël.

Code:
Marc 12:33  et que l’aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 16:33

Pour ma part, je ne trouve pas du tout contradictoire que, s'adaptant aux moeurs de l'âge du bronze, Dieu ait demandé à Abraham le sacrifice de son fils pour mieux l'arrêter...

En effet, Dieu n'avait pas encore révélé son amour. Mais la foi et l'obéissance disposaient les hommes à la révélation du salut, plus tard...

Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 16:47

Je crois aussi pour ma part, que ce que Dieu voulait savoir par cette demande c'est si Abraham était capable de lui donner ce qu'il tenait le plus au monde...s'il était capable d'aller jusque là.

Ça me fait penser à la question de Jésus à Pierre: "m'aimes-tu plus que ceux-ci?" et bien sûr à ce verset du cantique d'Osé:
"C'est l'amour que je veux, non le sacrifice"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 17:40

Clotilde a écrit:
Je crois aussi pour ma part, que ce que Dieu voulait savoir par cette demande c'est si Abraham était capable de lui donner ce qu'il tenait le plus au monde...s'il était capable d'aller jusque là.

Ça me fait penser à la question de Jésus à Pierre: "m'aimes-tu plus que ceux-ci?" et bien sûr à ce verset du cantique d'Osé:
"C'est l'amour que je veux, non le sacrifice"

C'est vrai.

Dieu éprouve aussi l'obéissance. Voici un texte curieux qui le prouve:

Citation :
1 Rois 13, 7 Le roi dit à l'homme de Dieu: "Viens avec moi à la maison pour te réconforter, et je te ferai un cadeau."
1 Rois 13, 8 Mais l'homme de Dieu dit au roi: "Quand tu me donnerais la moitié de ta maison, je n'irais pas avec toi. Je ne mangerai ni ne boirai rien en ce lieu,
1 Rois 13, 9 car j'ai reçu ce commandement de Yahvé: Tu ne mangeras ni ne boiras rien et tu ne reviendras pas par le même chemin."
1 Rois 13, 10 Et il s'en alla par un autre chemin, sans reprendre le chemin par où il était venu à Béthel.
1 Rois 13, 11 Or habitait à Béthel un vieux prophète, et ses fils vinrent lui raconter tout ce qu'avait fait, ce jour-là, l'homme de Dieu à Béthel; les paroles qu'il avait dites au roi, ils les racontèrent aussi à leur père.
1 Rois 13, 12 Celui-ci leur demanda: "Quel chemin a-t-il pris?" Et ses fils lui montrèrent le chemin qu'avait pris l'homme de Dieu qui était venu de Juda.
1 Rois 13, 13 Il dit à ses fils: "Sellez-moi l'âne"; ils lui sellèrent l'âne et il l'enfourcha.
1 Rois 13, 14 Il poursuivit l'homme de Dieu et le trouva assis sous le térébinthe; il lui dit: "Viens avec moi à la maison pour manger quelque chose."
1 Rois 13, 16 Mais il répondit: "Je ne dois pas revenir avec toi, ni rien manger ou rien boire ici,
1 Rois 13, 17 car j'ai reçu cet ordre de Yahvé: Tu ne mangeras ni ne boiras rien là-bas, et tu ne retourneras pas par le chemin où tu seras allé."
1 Rois 13, 18 Alors l'autre lui dit: "Moi aussi je suis un prophète comme toi, et un ange m'a dit ceci, par ordre de Yahvé: Ramène-le avec toi à la maison pour qu'il mange et qu'il boive"; il lui mentait.
1 Rois 13, 19 L'homme de Dieu revint donc avec lui, il mangea dans sa maison et il but.
1 Rois 13, 20 Or, comme ils étaient assis à table, une parole de Yahvé arriva au prophète qui l'avait ramené
1 Rois 13, 21 et celui-ci interpella l'homme de Dieu venu de Juda: "Ainsi parle Yahvé. Parce que tu as été rebelle à l'ordre de Yahvé et n'as pas observé le commandement que t'avait fait Yahvé ton Dieu,
1 Rois 13, 22 que tu es revenu, que tu as mangé et bu au lieu où il t'avait dit de ne pas manger ni boire, ton cadavre n'entrera pas dans le sépulcre de tes pères."
1 Rois 13, 23 Après qu'il eut mangé et bu, le prophète lui sella l'âne, il s'en retourna et partit.
1 Rois 13, 24 Un lion le trouva sur le chemin et le tua; son cadavre resta étendu sur le chemin, l'âne se tenait près de lui, le lion aussi se tenait près du cadavre.

Cette obéissance absolue et infantillisante ne serait pas acceptée à notre époque. Mais, à l'âge du bronze, dans des mentalités primitives, Dieu s'adaptait à la conscience des gens. Cette obéissance ne sauvait pas mais, en faisant des hommes des serviteurs, elle les préparait par étape à la future Révélation de la gloire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Franck P14



Messages : 24
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 17:50

C'est un point de vue, cher Arnaud, qui apporte un éclairage nouveau à mon questionnement sur ce sujet. Je me suis en effet souvent demandé quel dessein avait amené Dieu à se montrer sous un jour si différent à travers Son Fils. Différent aux yeux d'une partie de son peuple qui, par son histoire, ne pouvait s'attendre qu'à l'arrivée d'un guerrier venu pour les libérer et non les sermonner.
Ce qui m'a amené à me demander ce qu'il en sera de moi, chrétien ? Serai-je prêt à Le reconnaître et L'accueillir lorsqu'Il reviendra pour juger les vivants et les morts ?
Qui nous dit d'ailleurs que notre Eglise, sans doute de façon différente, ne comptera pas parmi ses membres des pharisiens ou des marchands du Temple ?...

Un petit coup de spot là-dessus serait le bien venu
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.denis.neuf.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 18:00

Cher Frank,
C'est vrai...
Il est plus que probable que Dieu prépare pour chacun de nous une forme surprenante de sa venue de telle manière que ce qui est orgueilleux en nous se "plante".

Il aime abaisser l'orgueil pour que chacun de nous soit sauver.

Et on s'amuse à l'avance de certaines de ses méthodes. Je pense en particulier à tous ces savants athée qui ont mis la puissance de leur intelligence à prouver que l'univers est apparu tout seul par hasard.

Ca va être un super écroulement de l'autorité scientifique.

Mais nous ne crânerons pas: ca va être pareil pour chacun de nous à son niveau... :DD

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Ven 17 Mar 2006, 22:25

La force de la foi, chez Abraham, est admirable ; on ne l'appelle pas le "Père des croyants" pour rien! Il aime Dieu plus que les siens, et que ce fils unique donné par Yahvé, dans sa vieillesse, et promesse d'une grande postérité... Le Christ, plus tard, demandera à ce qu'on L'aime plus que son père ou sa mère, ou ses enfants.

La foi est libre, elle surpasse l'obéissance qui sous-entend un aveuglement, ou une méconnaissance du but à atteindre ; est-ce la différence entre avant le Christ, et après Lui?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Sam 18 Mar 2006, 06:58

Citation :
La foi est libre, elle surpasse l'obéissance qui sous-entend un aveuglement, ou une méconnaissance du but à atteindre ; est-ce la différence entre avant le Christ, et après Lui?

Le Christ a expliqué, me semble-t-il le BUT de tout cela.

En donnant l'explication de la foi et de l'obéissance qu'elle présuppose, il lui a donné sens.

Abraham attendait une descendance charnelle. Le Christ explique que notre descendance sera une communauté éternelle de frères.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Abraham et le sacrifice de son fils...   Sam 18 Mar 2006, 15:28

Donc, grâce au Christ, l'homme des derniers temps fait un choix plus libre de se tourner vers Dieu ou non durant sa vie, et a fortiori au moment de sa mort... Merci, Arnaud!
Revenir en haut Aller en bas
 
Abraham et le sacrifice de son fils...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abraham et le sacrifice de son fils...
» Remercions Jéhovah pour le sacrifice de son Fils
» Le Dieu et le sacrifice d'Abraham
» Pourquoi Dieu a-t-il demandé à Abraham de sacrifier son fils ?
» Qui voulait Abraham sacrifier???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: