DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'héritage de la Réforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28513
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: L'héritage de la Réforme   Mar 06 Juil 2010, 17:38

Première d'une série de vidéos de l'abbé Pagès. Toujours excellent ! Thumright

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 00:33

Simon1976 a écrit:
Première d'une série de vidéos de l'abbé Pagès. Toujours excellent ! Thumright


Que voulez-vous, ce débile ne peut comprendre l'adage: Sola scriptura non est nuda sed juxta scriptura. Car, il est obnubilé pas l'autorité totalitaire de l'idole de Rome, qui, sur son trépied ( ex cathedra), rend des oracles infaillibles... :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 00:34

Simon1976 a écrit:
Première d'une série de vidéos de l'abbé Pagès. Toujours excellent ! Thumright


:nawak:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28513
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 17:21

saint Zibou a écrit:
Simon1976 a écrit:
Première d'une série de vidéos de l'abbé Pagès. Toujours excellent ! Thumright


Que voulez-vous, ce débile ne peut comprendre l'adage: Sola scriptura non est nuda sed juxta scriptura. Car, il est obnubilé pas l'autorité totalitaire de l'idole de Rome, qui, sur son trépied ( ex cathedra), rend des oracles infaillibles... :mdr:

Et les protestants oublient que l'autorité totalitaire de l'idole de Rome vient du Christ :mdr:

"Prenant la parole, Simon-Pierre répondit: " Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. " Reprenant alors la parole, Jésus lui déclara: " Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la Puissance de la mort n'aura pas de force contre elle. Je te donnerai les clés du Royaume des cieux; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux. " - Matthieu 16, 16-19
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 21:02

Simon1976 a écrit:


Et les protestants oublient que l'autorité totalitaire de l'idole de Rome vient du Christ :mdr:


Et les papistes oublient que le pouvoir de l'idole du vatican s'arrête ici:

Citation :
Gal.1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!
1.9
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!
study
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 21:15

saint Zibou a écrit:
Et les papistes oublient que le pouvoir de l'idole du vatican s'arrête ici:

Citation :
Gal.1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!
1.9
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!
study

Encore faudrait-il que celui que Jésus a choisit comme "roc", "pierre" de stabilité pour son Eglise, enseigna une autre Bonne Nouvelle que celle que le Maître annonça et que ses Apôtres transmirent !!

Petero



Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 21:29

petero a écrit:


Encore faudrait-il que celui que Jésus a choisit comme "roc", "pierre" de stabilité pour son Eglise, enseigna une autre Bonne Nouvelle que celle que le Maître annonça et que ses Apôtres transmirent !!

Petero




Le rejet de la justification par la Foi seule, corollaire de l'article baptismal du Credo, corroborée par deux épîtres entières: Romains et Galates, vous convainc suffisamment d'hérésie!
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 22:14

saint Zibou a écrit:
Le rejet de la justification par la Foi seule, corollaire de l'article baptismal du Credo, corroborée par deux épîtres entières: Romains et Galates, vous convainc suffisamment d'hérésie!

Encore faut-il que Jésus eut enseigné que la Foi seule justifie Laughing

Ors voici ce que Jésus enseigne : "A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour." (Luc 7, 47)

Jésus dit-il : "ses nombreux péchés lui sont remis parce qu'il a montré beaucoup de foi" ? NON. "Parce qu'elle a montré beaucoup d'amour". Ce que confirmera St Paul en enseignant que sans l'amour, notre foi est comme une symballe retentissante ; notre foi est creuse, elle est remplie de vide. Ce qui rend notre foi "vrai", "consistante", c'est la charité, c'est tout cet amour que la femme pécheresse déverse sur les pieds de Jésus avec ses larmes et ce parfum de grand prix.

L'Eglise catholique et les papes n'ont jamais rejeté "la justification par la Foi seule", car ni Jésus, ni aucun Apôtres, ni même Paul n'a enseigné que cela.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 22:27

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Le rejet de la justification par la Foi seule, corollaire de l'article baptismal du Credo, corroborée par deux épîtres entières: Romains et Galates, vous convainc suffisamment d'hérésie!

Encore faut-il que Jésus eut enseigné que la Foi seule justifie Laughing

Ors voici ce que Jésus enseigne : "A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour." (Luc 7, 47)

Jésus dit-il : "ses nombreux péchés lui sont remis parce qu'il a montré beaucoup de foi" ? NON. "Parce qu'elle a montré beaucoup d'amour". Ce que confirmera St Paul en enseignant que sans l'amour, notre foi est comme une symballe retentissante ; notre foi est creuse, elle est remplie de vide. Ce qui rend notre foi "vrai", "consistante", c'est la charité, c'est tout cet amour que la femme pécheresse déverse sur les pieds de Jésus avec ses larmes et ce parfum de grand prix.

L'Eglise catholique et les papes n'ont jamais rejeté "la justification par la Foi seule", car ni Jésus, ni aucun Apôtres, ni même Paul n'a enseigné que cela.

Petero

Le témoignage de deux épîtres entières ne peut être renversé, par quelques lambeaux de textes controuvés! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 22:56

saint Zibou a écrit:
Le témoignage de deux épîtres entières ne peut être renversé, par quelques lambeaux de textes controuvés! :mdr:

Première, ce ne sont pas les épitres qui sont renversés, mais l'interprétation que vous en faites. Laughing

Ce qui régènère profondément le pécheur, le transforme intérieurement, le justifie, l'unie à Dieu, ce n'est pas la Foi seule, c'est la Foi et l'Amour, la confiance et l'amour comme chantait Thérèse de l'Enfant Jésus. La Foi sans la ne transforme pas le coeur de l'homme ; la Foi ne sanctifie pas. Seul la Charité qui est une participation de l'Amour qu'est l'Esprit Saint, sanctifie et donc uni intimement à Dieu.

Maintenant, traité ne serait-ce qu'une parole rapportée par l'Evangile de Luc, la parole de Jésus, de Dieu, de "lambeau de texte controuvé", de morceaux de texte inventé de toute pièce, c'est assez étonnant pour un protestant qui se dit si attaché à cette Parole !!!

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Marc.



Masculin Messages : 2924
Inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Sam 17 Juil 2010, 23:40

Bonsoir tout le monde et bonsoir St Zibou,

Je crois que les protestants n'ont pas vraiment bien saisi la pensé de Paul concernant la justification. Car par exemple si Paul écrit ceci Ro 3, 28 Nous estimons en effet que l’homme est justifié par la foi, indépendamment des oeuvres de la loi. Il écrit également quelques versets avant : Ro 2, 13 Ce ne sont pas en effet ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu ; ceux-là seront justifiés qui la mettent en pratique.

Il faut donc creuser là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Dim 18 Juil 2010, 09:08

saint Zibou a écrit:




Le rejet de la justification par la Foi seule, corollaire de l'article baptismal du Credo, corroborée par deux épîtres entières: Romains et Galates, vous convainc suffisamment d'hérésie![/quote]


1 Corinthiens 13, 2 Quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien.


Jacques 2, 17 Ainsi en est-il de la foi : si elle n'a pas les oeuvres, elle est tout à fait morte.
Jacques 2, 18 Au contraire, on dira : "Toi, tu as la foi, et moi, j'ai les oeuvres? Montre-moi ta foi sans les oeuvres ; moi, c'est par les oeuvres que je te montrerai ma foi.
Jacques 2, 19 Toi, tu crois qu'il y a un seul Dieu? Tu fais bien. Les démons le croient aussi, et ils tremblent.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Dim 18 Juil 2010, 09:14

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Le témoignage de deux épîtres entières ne peut être renversé, par quelques lambeaux de textes controuvés! :mdr:

Première, ce ne sont pas les épitres qui sont renversés, mais l'interprétation que vous en faites. Laughing

Ce qui régènère profondément le pécheur, le transforme intérieurement, le justifie, l'unie à Dieu, ce n'est pas la Foi seule, c'est la Foi et l'Amour,

Petero

salut thumleft

La Réforme de Luther est une vraie hérésie sur le point suivant : elle ne croit pas dans le coeur de ce que Jésus révèle au plan pratique : la charité.

Elle exalte une chose bonne, réelle, mais dispositive à la charité : la foi.

Les Protestants répondent : "Mais non ! nous croyons à la charité ! Nous croyons juste que la foi suffit pour être justifié".


Je réponds que s'ils croyaient en la possibilité de la charité, cet amour d'amitié réciproque entre Dieu et l'âme, les Luthériens sauraient que prier les saints du Ciel qui ont reçu tout pouvoir sur le coeur de Dieu leur amour, ce n'est pas en faire des Dieu (idolatrie) mais comprendre qu'ils ont reçu de Dieu des droits entier et pléniers sur ses trésors :

Citation :
Jean 14, 13 Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Jean 14, 14 Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Dim 18 Juil 2010, 21:37

Voilà un petit truc pour se souvernir du sens du mot: exégèse: hégémonie est de la même racine grecque(Hègéomai/conduire, guider). Aussi, de même qe l'hégémonie conduit les autres, de même l'ex-égèse est une lecture conduite, à partir d'autre chose(ex, ek) qu'elle: la règle de la foi(Herméneutique: règle d'interprétation): le Canon (325-681) et le Credo(364-692) , témoignage immacerscible du Saint-Esprit, à travers l'accord unanime du sacerdoce universel des baptisés, depuis 2000 ans(Ac.5/33-42, Héb.13/8-9).

De sorte que, si l'exégèse est une lecture du texte sacré à partir de la règle de la Foi, l'eiségèse, elle est une lecture dans le texte, à partir du texte sacré. Or, comme un texte est langage, ou bien on le prend du côté du contenu, alors on sombre dans le fondamentalisme, ou bien on l'aborde du côté raisonnement, et l'on s'égare dans le rationalisme ou le libéralisme... Autrement dit, l'eiségèse est une théologie sans le Saint-Esprit!

Voilà un petit exemple: Luther a très bien compris le Sola Fide, la justification par la foi seule, par une lecture du texte sacré, reposant sur le témoignage de deux épîtres entières, Romains et Galates, corroborée par l'article baptismal du Credo(Confiteorimus unum baptisma in remissionem peccatorum). De plus, le commentaire paulinien de Lefèvre d'Étaples, publié en 1512, lui apportait la caution du sacerdoce universel, sans parler des liturgies eucharistiques byzantines, chaldéennes et gallicanes ni du témoignage des ss. Augustin, Ambroise, Cyrille, Chrysostome et Bernard, qui le conduisit à publier ses écrits théologiques, à ce sujet, publiés en 1521...

Sinon, Luther serait demeuré prisonnier de la notion synergiste de Rome, la seule qui peut faire concorder, selon son eiségèse: Rom3/28 et Jc.2/24... En effet, selon Rome la Foi reçoit la charité, proprement le salut, salut qui est augmenté, ou perdu, par les oeuvres, tandis que le texte biblique, selon l'exégèse, montre bien que la foi incorpore à J-C et reçoit ses bienfaits(ICor.1/30, Gal.2/16-21): le pardon, en quoi consiste proprement le salut, et la vie nouvelle du coeur, la charité, qui, progessivement, s'intalle dans la vie du pénitent. De sorte que l'assurance du salut, chez les confessants, repose sur J-C seul , tandis que chez les papistes, il n'y a aucune assurance, puisque c'est l'état de la conscience, qui détermine le salut, d'où: scrupules ou cynisme...


Dernière édition par saint Zibou le Lun 19 Juil 2010, 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Dim 18 Juil 2010, 22:01

Personnellement je suis catholique convaincu et pourtant je viens de faire un don sur topchretien.com car ils ont un beau projet pour répandre l'évangile sur le net,60 millions de visiteurs et 2 millions de convertis au christianisme grâce a leur évangélisation.
Ce sont des évangélistes/pentecôtistes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Dim 18 Juil 2010, 22:10

saint Zibou a écrit:


Sinon, Luther serait demeuré prisonnier de la notion synergiste de Rome, la seule qui peut faire concorder, selon son eiségèse: Rom3/28 et Jc.2/24... En effet, selon Rome la Foi reçoit la charité, proprement le salut, salut qui est augmenté, ou perdu, par les oeuvres,

Ceci n'est pas la foi catholique mais la caricature que s'en fit Luther à l'école de théologiens de son époque.

La théologie catholique dit que le salut est une relation réciproque d'amour d'amitié (= charité) et que cet amour d'amitié fondé sur la grâce fonctionne de façon tout à fait analogue à l'amour d'amitié humain le plus profond :

Il se fonde sur une confiance en l'autre (= la foi), mais cette confiance ne fait que d'y disposer.

Il se nourrit d'acte concrets d'amour mais ces actes ne sont que le fruit et la nourriture de cet amour, un peu comme, dans le mariage, ce sont des actes concrets vers l'autre qui prouvent l'amour.


Luther refusait cette possibilité d'un amour d'amitié réciproque de ce genre avec Dieu. Pour lui, le péché originel rendait impossible toute réponse de l'homme à l'amour prévenant de Dieu. Du coup, désespéré, il finit par se rassurer en disant que la confiance humble et passive suffisait pour être sauver (= la foi).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 19 Juil 2010, 22:42

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:


Sinon, Luther serait demeuré prisonnier de la notion synergiste de Rome, la seule qui peut faire concorder, selon son eiségèse: Rom3/28 et Jc.2/24... En effet, selon Rome la Foi reçoit la charité, proprement le salut, salut qui est augmenté, ou perdu, par les oeuvres,

Luther refusait cette possibilité d'un amour d'amitié réciproque de ce genre avec Dieu. Pour lui, le péché originel rendait impossible toute réponse de l'homme à l'amour prévenant de Dieu. Du coup, désespéré, il finit par se rassurer en disant que la confiance humble et passive suffisait pour être sauver (= la foi).

Votre théologie omet toujours le Christ, l'Homme-Dieu. Car, c'est cet homme qui a accompli l'amour réciproque entre Dieu et les hommes, dont nous sommes les bénéficiaires, par la Foi seule. Sinon, l'Incarnation serait superfétatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 19 Juil 2010, 22:50

Que la foi soit nécessaire est évident.

Comme toujours, dans les hérésies chrétiennes, ce n'est pas ce que vous avez qui pose problème. C'est ce qui vous manque !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 19 Juil 2010, 23:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Que la foi soit nécessaire est évident.

Comme toujours, dans les hérésies chrétiennes, ce n'est pas ce que vous avez qui pose problème. C'est ce qui vous manque !

Avec Jésus-Christ, peut-il nous manquer quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 19 Juil 2010, 23:51

saint Zibou a écrit:
Votre théologie omet toujours le Christ, l'Homme-Dieu. Car, c'est cet homme qui a accompli l'amour réciproque entre Dieu et les hommes, dont nous sommes les bénéficiaires, par la Foi seule. Sinon, l'Incarnation serait superfétatoire...

Personne n'a dit qu'il n'était pas nécessaire d'avoir la Foi pour recevoir l'amour jaillissant du coeur transpercé de Jésus. C'est par la Foi que Jésus habite en nos coeurs, nous faisant don de son Esprit Saint pour qu'il y répande la Charité qui est une participation créée à l'Amour qui unie le Père et le Fils dans la Trinité : "que le Christ habite en vos coeurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l'amour. Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu." (Ephésiens 3, 17-19)

Cet amour dont nous sommes bénéficiaires, nous sommes appelés à le faire fructifier et les fruits qu'il doit produire en nous c'est : la compassion, la bienveillance, l'humilité, la douceur, la patience, etc.

Cet amour, c'est la sève que l'Esprit Saint répand dans le coeur de l'Eglise jusqu'en chacun de ses membres, en chacun de nos coeurs, pour que nous oeuvrions avec lui, pour que nous accomplissions ses oeuvres, les oeuvres de l'Amour, de l'Esprit Saint, de l'Esprit de Jésus, de l'Esprit de Dieu. Les grains de raisin qui murîssent sur chaque branche, nous-même, ce sont tous ces dons qui raviront le coeur de nos frères et soeurs à qui nous les donneront à manger.

Cet amour, c'est aussi le talent que Jésus nous confie et que nous devons faire travailler. Comment faire travailler l'amour sans faire des oeuvres d'amour ? Expliquez-moi cela cher ami Saint Zibou ?

C'est par la Foi que nous sommes appelés à rester unis à Jésus, dans cet amour qu'il répand en nos coeurs pour que nous le répandions sur la terre, par nos oeuvres. C'est en oeuvrant avec cet amour qu'on fait grandir cet amour et dans notre coeur et sur la terre. Nous serons jugés sur l'amour et pas sur notre Foi, car seul l'Amour peut produire l'amour, les fruits de l'amour. On ne peut recevoir le don de l'Esprit Saint et la Charité qu'il reçoit sans la Foi, mais ce n'est pas la Foi et seulement la Foi qui nous justifie, qui nous unit à Dieu, c'est la Charité à l'oeuvre en notre coeur.

Ce n'est pas la Foi qui rend juste, qui nous rend saint, c'est la Charité par le moyen de la Foi. Sans la Foi on ne peut recevoir la Charité, mais sans la Charité oeuvrant par nous, avec nous et en nous, la Foi ne peut nous justifier, nous rendre saint et immaculé. Dommage que vous soyez butés à ce point. Vous vous accrochez à la Foi comme si elle était "la perle rare" que Jésus nous demandait de cherchez par dessus tout. La perle que l'on doit chercher, c'est la Charité. La Foi c'est le moyen que l'on va utiliser pour trouver la Charité. Une fois qu'on a trouvé la Charité et que la Charité nous possède autant que nous la possèdons, comme ce sera le cas au ciel, on n'aura plus besoin de la Foi qui nous aura servi à trouver la Charité.

Mais que faites-vous donc de cette Charité dont vous êtes bénéficiaire grâce à la Foi ? Est-ce que vous la faites fructifier, comme nous y invite Jésus ?

Petero

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 20 Juil 2010, 00:00

saint Zibou a écrit:
Avec Jésus-Christ, peut-il nous manquer quelque chose?

Oui, la Charité, car il existe de nombreux chrétiens qui ont une foi à transporter les montagnes, qui pour Jésus sont prêt à tout et qui n'ont pas en eux une once de Charité et le meilleurs des exemples c'est celui des pharisiens. Ils croyaient en Dieu, ils l'aimaient plus que tout sans avoir aucun amour pour leur frères pécheurs, pour leurs frères handicapés, malades, etc ....

Pour vous, on reçoit automatiquement la Charité quand on a la Foi, ors la Charité on ne la reçoit que lorsqu'on la donne, lorsqu'on la fait fructifier, car la Charité elle est comme la manne, elle disparaît si on ne la fait pas travailler, si on la garde pour soi, si on l'enfoui comme le serviteur qui avait enfoui son talent. Nombreux sont les chrétiens qui aiment Dieu et Jésus pour eux-même, pour leur salut personnel et que le salut des autres indifère. Ils aiment uniquement pour eux-même et pas pour Dieu et leur prochain. On peut avoir la Foi sans l'amour qui jaillit du coeur du christ.

Petero


Dernière édition par petero le Mar 20 Juil 2010, 08:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 20 Juil 2010, 08:07

saint Zibou a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Que la foi soit nécessaire est évident.

Comme toujours, dans les hérésies chrétiennes, ce n'est pas ce que vous avez qui pose problème. C'est ce qui vous manque !

Avec Jésus-Christ, peut-il nous manquer quelque chose?

Exalter Jésus Christ CONTRE SON MESSAGE QUI parle d'une ALLIANCE de charité réciproque ENTRE Dieu et l'âme, c'est perdre en route une partie du message de Jésus Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 20 Juil 2010, 08:41

Arnaud Dumouch a écrit:
La théologie catholique dit que le salut est une relation réciproque d'amour d'amitié (= charité) et que cet amour d'amitié fondé sur la grâce fonctionne de façon tout à fait analogue à l'amour d'amitié humain le plus profond

Arnaud,

Attention, le salut c'est plus qu'une relation réciproque d'amitié. Ne passe-t-on pas du statut de serviteur, à celui d'ami, pour atteindre celui d'époux par le mariage spirituel. Je crois que la Charité est répandue en nos coeur pour nous établir dans un amour plus grand qu'une amour d'amitié, même s'il faut d'abord passer par l'amour d'amitié. Lorsque Jésus dit à ses Apôtres, je ne vous appelle plus serviteur, mais "amis", c'est parce qu'ils n'ont pas encore atteint le sommet de l'union dans la Charité avec le Chrit.

L'amitié ne réponds pas à toutes les exigences du coeur humain. Je crois que notre coeur est fait pour vivre avec Dieu, un amour plus grand que l'amour d'amitié. On peut aimer d'un amour d'amitié quelqu'un sans se livrer totalement à Lui. Dans l'amour d'amitié, l'abandon n'a pas été vécu à l'extrème.

L'amour d'amitié c'est être élevé jusqu'au coeur du Chrit. Pour que s'achève l'union avec Dieu, il faut s'élever plus haut, jusqu'à son visage et sa bouche. Le coeur à coeur, dans l'amour d'amitié n'est pas encore vécu dans le face à face intime. Dans l'amour d'amitié, la Charité n'a pas atteint sa perfection, même si elle a atteint un degré très haut dans la perfection.

La Charité est par excellence, l'Epouse du Christ, l'Epouse de l'Esprit Saint. La Charité nous unie totalement à Dieu, comme l'amour de l'épouse et de l'époux les unie, sauf que dans l'union à Dieu, c'est l'Amour jaillissant du coeur de Dieu que nous redonnions à Dieu pour qu'il nous unisse à Lui. C'est la Charité qui nous rend participant de l'Esprit Saint qui unit le Père et le Fils dans un même et unique Amour.

Cette Charité, nous la recevons comme une semence qu'il va nous falloir entretenir, faire fructifier pour qu'elle grandisse et nous unisse toujours plus parfaitement à Dieu, jusqu'à l'union parfaite. C'est le grain de sénevé qui s'élève jusqu'au Ciel, nous élevant avec Lui. C'est le règne de Dieu, de son Amour en notre coeur, le Royaume de Dieu dont parle Jésus. Ce que visiblement notre ami Saint Zibou ne semble pas encore avoir compris.

La Foi seul ne peut faire grandir cette semence, ce règne de l'Amour de Dieu en notre coeur. Ce sont toutes les oeuvres accomplies avec cette amour qui font qu'elle grandit. Ce sont les oeuvres de la Charité, de l'Esprit Saint, accomplies par nous, avec nous et en nous qui nous élèves sur le chemin de la sainteté, de la Charité parfaite, de l'union parfaite dans l'Amour avec Dieu.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 20 Juil 2010, 09:16

Zibou a écrit:
Votre théologie omet toujours le Christ, l'Homme-Dieu. Car, c'est cet homme qui a accompli l'amour réciproque entre Dieu et les hommes, dont nous sommes les bénéficiaires, par la Foi seule. Sinon, l'Incarnation serait superfétatoire...
Non, car sans Incarnation, pas de Rédemption réelle et concrète, et celle-ci resterait (à notre grande dam) symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 20 Juil 2010, 11:16

[quote]
petero a écrit:

Arnaud,

Attention, le salut c'est plus qu'une relation réciproque d'amitié. Ne passe-t-on pas du statut de serviteur, à celui d'ami, pour atteindre celui d'époux par le mariage spirituel.

Oui, plus on utilise des analogies les plus fortes indiquant la puissance de cet amour, mieux c'est. La Bible va encore plus loin : "Il ne feront plus qu'une seule chair".

L'essentiel est, en théologie, que c'est un amour de type "amitié" impliquant

1° une égalité de droit.
2° Une vie commune avec une communication (prière sur terre, vision béatifique au Ciel).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 20:39

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Votre théologie omet toujours le Christ, l'Homme-Dieu. Car, c'est cet homme qui a accompli l'amour réciproque entre Dieu et les hommes, dont nous sommes les bénéficiaires, par la Foi seule. Sinon, l'Incarnation serait superfétatoire...



Ce n'est pas la Foi qui rend juste, qui nous rend saint, c'est la Charité par le moyen de la Foi. Sans la Foi on ne peut recevoir la Charité, mais sans la Charité oeuvrant par nous, avec nous et en nous, la Foi ne peut nous justifier, nous rendre saint et immaculé.

Petero


Ce n'est ni la Foi ni la charité qui confère le pardon et la sainteté, c'est J-C, en qui nous sommes incorporés, par la Foi seule: ICor.1/30, 6/11, Tite.2/14, IJn.1/9, Gal.2/15-21, Rom.3/28 etc...

Ensuite, nous oeuvrons par l'amour reçu, conséquence, et aucunement cause, du salut: Jc.2/14-28, Gal.5/6 etc...!
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 20:49

La relation réciproque d'amour, c'est entre Dieu et l'Homme-Dieu qu'elle passe. Sinon, l'Incarnation serait inutile: autant en rester à l'Ancien Testament. Ceci dit, c'est par la Foi seule que nous sommes mariés à J-C, ce qui est proprement le salut, et que nous participons à cet amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 20:56

saint Zibou a écrit:
petero a écrit:


Encore faudrait-il que celui que Jésus a choisit comme "roc", "pierre" de stabilité pour son Eglise, enseigna une autre Bonne Nouvelle que celle que le Maître annonça et que ses Apôtres transmirent !!

Petero




Le rejet de la justification par la Foi seule, corollaire de l'article baptismal du Credo, corroborée par deux épîtres entières: Romains et Galates, vous convainc suffisamment d'hérésie!


Ah ! ça c'est génial ! Les mêmes écritures pour nous dire mutuellement hérétiques.... J'adoooooooooooooorrrrrrrrrrrrrrre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 21:18

saint Zibou a écrit:
La relation réciproque d'amour, c'est entre Dieu et l'Homme-Dieu qu'elle passe. Sinon, l'Incarnation serait inutile: autant en rester à l'Ancien Testament. Ceci dit, c'est par la Foi seule que nous sommes mariés à J-C, ce qui est proprement le salut, et que nous participons à cet amour.

Cher Zibou,

toute la grâce vient de Jésus. qui est Dieu. vous ne faites pas avancer le schmilblick en disant cette évidence.

Par contre, le fait d'avoir la foi ne lui suffit pas pour que soit accomplit la nouvelle naissance. Ses ambitions pour nous vont plus loin : c'est une alliance d'amour réciproque qu'il veut. Deux être s'unissent et entraident comme dans un mariage. C'est cela, la nouvelle Alliance que Luther a déclaré impossible à cause du péché.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 21:53

saint Zibou a écrit:
Ce n'est ni la Foi ni la charité qui confère le pardon et la sainteté, c'est J-C, en qui nous sommes incorporés, par la Foi seule: ICor.1/30, 6/11, Tite.2/14, IJn.1/9, Gal.2/15-21, Rom.3/28 etc...

Cher Saint Zibou,

Vous faites erreure, la Foi seule n'incorpore pas Christ ; ne fait pas de nous un membre de son Corps, un membre de l'Eglise. Pour être incorporé au Christ, à sa Vie, à la Vie Nouvelle de son Corps Nouveau, à la Vie de son Eglise, il faut recevoir "le sacrement de baptême". C'est le baptême qui nous "plonge" dans la Vie du Christ ressuscité faisant communier à cette Vie, les membres de son Corps.

Il ne suffit pas non plus d'être incorporé pour être sauvé, pour recevoir le salut apporté par Jésus et la preuve c'est Jésus Lui-même qui nous la donne lorsqu'il nous donne la Parabole de la Vigne et des sarments. Un sarment ne produit pas du fruit quand il est incorporé. Il produit du fruit quand il accueille en lui la sève qui monte du cep et laisse cette sève travailler en lui.

L'Amour, au jour de notre baptême, il est semé sous forme de semence, la semence de Vie de Jésus. Jésus nous enfante à l'Amour, à la Vie de l'Esprit Saint, à la Vie de Dieu, à sa Vie divine quand il dépose en notre âme sa graine, comme l'époux dépose sa graine dans le vagin de son épouse pour qu'elle enfante. Cette semence de Vie divine, la Vie de la grâce, la Vie de l'Amour répandu en nos coeurs par le Saint Esprit, il lui faudra grandir, se développer pour qu'elle puisse épouser notre âme et nous transformer, afin de nous faire produire les fruits de l'Amour, de la Charité, les fruits de l'Esprit d'Amour.

Ce don de la semence d'Amour est une conséquence non pas du salut, mais de l'oblation de Jésus sur la Croix. Jésus est mort sur la croix en victiement d'holocauste pour que de son Coeur transpercé jaillisse l'Esprit Saint portant en lui-même la graine de la Charité qui sera répandu en chacune des âmes des baptisés. Le salut obtenu par Jésus, il est apporté par cette graine de Charité. Notre salut, c'est cette semence qui en est porteur. Nous recevons le salut sous forme de semence. Notre salut, c'est la Charité qui doucement va prendre possession de nous, nous transformant totalement jusqu'à nous épouser, faire de nous des saints.

Citation :
Ensuite, nous oeuvrons par l'amour reçu, conséquence, et aucunement cause, du salut: Jc.2/14-28, Gal.5/6 etc...!

Encore faut-il que cet Amour, cette Charité, la Grâce puisse s'enraciner en notre coeur et nous transformer et nous faire produire ses fruits ce qui ne se fait pas automatiquement, et la preuve nous dit Jésus, c'est qu'il peut y avoir des baptisés, des membres de son Corps de sa Vigne, des sarments, qui ne produisent pas de fruit et qui seront retranchés à cause de cela.

La Foi comme le baptême ne donnent pas le salut, ils conduisent au salut. C'est par la Foi et le baptême que nous sommes rendus participant de la Vie du Christ qui nous sauve ; c'est par la Foi que nous sommes plongés dans l'histoire du salut prolongée dans la Vie de l'Eglise. On est sauvé quand l'Esprit Saint, par la Charité réussi à nous unir totalement au Christ ; quand le Christ, par la Charité vie en nous et que nous produisons les fruits de l'Esprit, de la Charité.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 22:07

saint Zibou a écrit:
La relation réciproque d'amour, c'est entre Dieu et l'Homme-Dieu qu'elle passe. Sinon, l'Incarnation serait inutile:
Si "pas Incarnation" Alors "pas Rédemption"
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 21 Juil 2010, 22:08

saint Zibou a écrit:
La relation réciproque d'amour, c'est entre Dieu et l'Homme-Dieu qu'elle passe. Sinon, l'Incarnation serait inutile: autant en rester à l'Ancien Testament. Ceci dit, c'est par la Foi seule que nous sommes mariés à J-C, ce qui est proprement le salut, et que nous participons à cet amour.

Cette relation réciproque d'amour, cher saint Zibou, Jésus a voulu qu'elle passe aussi entre Dieu et les membres de son Corps. Jésus s'est incarné aussi pour cela, pour faire entrer dans cette relation privilégié dont il est bénéficiaire comme Fils unique de Dieu, tous les hommes.

Ce n'est pas par la Foi que nous sommes mariés à Jésus-Christ. Réfléchissez un peu. Comment la Foi pourrait-elle nous marier à Jésus-Christ quand on sait que la Foi disparaîtra. Cela voudrait dire que notre mariage serait dissous au jour de notre mort ?

Depuis quand la confiance que l'on met dans la personne que l'on épouse, nous marie à elle ? La confiance nous conduit au mariage, permet le mariage, mais sans l'amour peut-il y avoir vraiment mariage ? La confiance va-t-elle unir les époux plus que l'amour. C'est la confiance et l'amour qui unie les époux et surtout l'amour.

Si je dis à mon épouse, je te fais confiance, j'ai foi en toi que va-t-elle me répondre ? Aime moi surtout, car que ferais-je de ta confiance si tu ne me donnes pas ton amour ? J'ai besoin de ta confiance et de ton amour, mais surtout de ton amour. Il est d'ailleurs plus facile d'avoir foi, confiance en quelqu'un quand on se sait aimé de Lui. Comment s'engager avec quelqu'un dans le mariage, et donc lui faire confiance jusqu'à lui faire don de notre vie, si cette personne ne nous aime pas suffisamment pour se donner elle-même ?

Petero

Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Ven 23 Juil 2010, 17:18

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
La relation réciproque d'amour, c'est entre Dieu et l'Homme-Dieu qu'elle passe. Sinon, l'Incarnation serait inutile: autant en rester à l'Ancien Testament. Ceci dit, c'est par la Foi seule que nous sommes mariés à J-C, ce qui est proprement le salut, et que nous participons à cet amour.

Cher Zibou,

toute la grâce vient de Jésus. qui est Dieu. vous ne faites pas avancer le schmilblick en disant cette évidence.

Par contre, le fait d'avoir la foi ne lui suffit pas pour que soit accomplit la nouvelle naissance.
Code:
Que faites vous de: Gal.2/20?
"J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi."



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Ven 23 Juil 2010, 17:36

J'aime bien ce passage du CEC, §1993:

Citation :
La justification établit la collaboration entre la grâce de Dieu et la liberté de l’homme. Elle s’exprime du côté de l’homme dans l’assentiment de la foi à la Parole de Dieu qui l’invite à la conversion, et dans la coopération de la charité à l’impulsion de l’Esprit Saint qui le prévient et le garde:

Quand Dieu touche le cœur de l’homme par l’illumination de l’Esprit Saint, l’homme n’est pas sans rien faire en recevant cette inspiration, qu’il peut d’ailleurs rejeter ; et cependant il ne peut pas non plus, sans la grâce de Dieu, se porter par sa volonté libre vers la justice devant Lui (Cc. Trente : DS 1525).
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Ven 23 Juil 2010, 20:59

saint Zibou a écrit:
Code:
Que faites vous de: Gal.2/20?
"J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi."



Et vous, que faites vous de 1 Corinthiens 8, 1 / 13, 2 / 13, 13 / 16, 13-14

"Pour ce qui est des viandes immolées aux idoles, nous avons tous la science, c'est entendu. Mais la science enfle; c'est la charité qui édifie."

"quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien."

"Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d'entre elles, c'est la charité."

"Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, soyez forts. Que tout se passe chez vous dans la charité."


Et de 2 Corinthiens 8, 7-8 / 8, 24 /

"Mais, de même que vous excellez en tout, foi, parole, science, empressement de toute nature, charité que nous vous avons communiquée, il vous faut aussi exceller en cette libéralité. Ce n'est pas un ordre que je donne; je veux seulement, par l'empressement des autres, éprouver la sincérité de votre charité."

"Donnez-leur donc, à la face des Eglises, la preuve de votre charité et du bien-fondé de notre fierté à votre égard."


Et de Galates 5, 6

"En effet, dans le Christ Jésus ni circoncision ni incirconcision ne comptent, mais seulement la foi opérant par la charité."

Et Ephésiens 4, 15-16 / 6, 23

"Mais, vivant selon la vérité et dans la charité, nous grandirons de toutes manières vers Celui qui est la Tête, le Christ, dont le Corps tout entier reçoit concorde et cohésion par toutes sortes de jointures qui le nourrissent et l'actionnent selon le rôle de chaque partie, opérant ainsi sa croissance et se construisant lui-même, dans la charité."

"Que Dieu le Père et le Seigneur Jésus Christ accordent paix aux frères, ainsi que charité et foi."


Et Philippiens 1, 9-11 /

"Et voici ma prière : que votre charité croissant toujours de plus en plus s'épanche en cette vraie science et ce tact affiné qui vous donneront de discerner le meilleur et de vous rendre purs et sans reproche pour le Jour du Christ, dans la pleine maturité de ce fruit de justice que nous portons par Jésus Christ, pour la gloire et louange de Dieu."

Et Colossiens 3, 13-14 /

"supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous mutuellement, si l'un a contre l'autre quelque sujet de plainte; le Seigneur vous a pardonné, faites de même à votre tour. Et puis, par-dessus tout, la charité, en laquelle se noue la perfection."

Et 1er Thessaloniciens 1, 3 / 3, 6 /

"Nous nous rappelons en présence de notre Dieu et Père l'activité de votre foi, le labeur de votre charité, la constance de votre espérance, qui sont dus à notre Seigneur Jésus Christ."

"Maintenant Timothée vient de nous revenir de chez vous et il nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre charité"


Et 1ère Timothée 1, 14 / 2, 15 / 4, 14 / 6, 11 /

"et la grâce de notre Seigneur a surabondé avec la foi et la charité qui est dans le Christ Jésus."

"Néanmoins elle sera sauvée en devenant mère, à condition de persévérer avec modestie dans la foi, la charité et la sainteté."

"Que personne ne méprise ton jeune âge. Au contraire, montre-toi un modèle pour les croyants, par la parole, la conduite, la charité, la foi, la pureté."

"Pour toi, homme de Dieu, fuis tout cela. Poursuis la justice, la piété, la foi, la charité, la constance, la douceur."


Et Tite 2, 2

"Que les vieillards soient sobres, dignes, pondérés, robustes dans la foi, la charité, la constance."
Et Philémon 1, 5 / 1, 7

"car j'entends louer ta charité et la foi qui t'anime, tant à l'égard du Seigneur Jésus qu'au bénéfice de tous les saints."

"De fait, j'ai eu grande joie et consolation en apprenant ta charité : on me dit, frère, que tu as soulagé le coeur des saints!"

Et Hébreux 10, 23-24

Gardons indéfectible la confession de l'espérance, car celui qui a promis est fidèle, et faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les oeuvres bonnes.

Et 1ère Pierre 4, 8

"Avant tout, conservez entre vous une grande charité, car la charité couvre une multitude de péchés."

Et 3 Jean 1, 5-6

"Très cher, tu agis fidèlement en te dépensant pour les frères, bien que ce soient des étrangers. Ils ont rendu témoignage à ta charité, devant l'Eglise."

Et Jude 1, 20-21

"Mais vous, très chers, vous édifiant sur votre foi très sainte, priant dans l'Esprit Saint, gardez-vous dans la charité de Dieu"

Regardez donc bien tous ces passages des Ecritures que vous omettez pour vous focaliser uniquement sur Galate 2, 20. La Foi va de paire avec la Charité ; la Charité qui fait croître le Corps du Christ (et pas la Foi) (Ephésiens 4, 16) Charité qui nous rendra pur et sans reproche pour le jour du Christ (et pas la Foi) (Philippiens 1, 9) la Charité en laquelle se noue la perfection (Colossiens 3, 15) La Charité qui nous justifie puisqu'elle couvre une multitude de péchés (pas la Foi) [1ère pierre 4, 8]

Petero







Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 26 Juil 2010, 22:59

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
Code:
Que faites vous de: Gal.2/20?
"J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi."



Et vous, que faites vous de 1 Corinthiens 8, 1 / 13, 2 / 13, 13 / 16, 13-14

"Pour ce qui est des viandes immolées aux idoles, nous avons tous la science, c'est entendu. Mais la science enfle; c'est la charité qui édifie."

"quand j'aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien."

"Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d'entre elles, c'est la charité."

"Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, soyez forts. Que tout se passe chez vous dans la charité."


Et de 2 Corinthiens 8, 7-8 / 8, 24 /

"Mais, de même que vous excellez en tout, foi, parole, science, empressement de toute nature, charité que nous vous avons communiquée, il vous faut aussi exceller en cette libéralité. Ce n'est pas un ordre que je donne; je veux seulement, par l'empressement des autres, éprouver la sincérité de votre charité."

"Donnez-leur donc, à la face des Eglises, la preuve de votre charité et du bien-fondé de notre fierté à votre égard."


Et de Galates 5, 6

"En effet, dans le Christ Jésus ni circoncision ni incirconcision ne comptent, mais seulement la foi opérant par la charité."

Et Ephésiens 4, 15-16 / 6, 23

"Mais, vivant selon la vérité et dans la charité, nous grandirons de toutes manières vers Celui qui est la Tête, le Christ, dont le Corps tout entier reçoit concorde et cohésion par toutes sortes de jointures qui le nourrissent et l'actionnent selon le rôle de chaque partie, opérant ainsi sa croissance et se construisant lui-même, dans la charité."

"Que Dieu le Père et le Seigneur Jésus Christ accordent paix aux frères, ainsi que charité et foi."


Et Philippiens 1, 9-11 /

"Et voici ma prière : que votre charité croissant toujours de plus en plus s'épanche en cette vraie science et ce tact affiné qui vous donneront de discerner le meilleur et de vous rendre purs et sans reproche pour le Jour du Christ, dans la pleine maturité de ce fruit de justice que nous portons par Jésus Christ, pour la gloire et louange de Dieu."

Et Colossiens 3, 13-14 /

"supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous mutuellement, si l'un a contre l'autre quelque sujet de plainte; le Seigneur vous a pardonné, faites de même à votre tour. Et puis, par-dessus tout, la charité, en laquelle se noue la perfection."

Et 1er Thessaloniciens 1, 3 / 3, 6 /

"Nous nous rappelons en présence de notre Dieu et Père l'activité de votre foi, le labeur de votre charité, la constance de votre espérance, qui sont dus à notre Seigneur Jésus Christ."

"Maintenant Timothée vient de nous revenir de chez vous et il nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre charité"


Et 1ère Timothée 1, 14 / 2, 15 / 4, 14 / 6, 11 /

"et la grâce de notre Seigneur a surabondé avec la foi et la charité qui est dans le Christ Jésus."

"Néanmoins elle sera sauvée en devenant mère, à condition de persévérer avec modestie dans la foi, la charité et la sainteté."

"Que personne ne méprise ton jeune âge. Au contraire, montre-toi un modèle pour les croyants, par la parole, la conduite, la charité, la foi, la pureté."

"Pour toi, homme de Dieu, fuis tout cela. Poursuis la justice, la piété, la foi, la charité, la constance, la douceur."


Et Tite 2, 2

"Que les vieillards soient sobres, dignes, pondérés, robustes dans la foi, la charité, la constance."
Et Philémon 1, 5 / 1, 7

"car j'entends louer ta charité et la foi qui t'anime, tant à l'égard du Seigneur Jésus qu'au bénéfice de tous les saints."

"De fait, j'ai eu grande joie et consolation en apprenant ta charité : on me dit, frère, que tu as soulagé le coeur des saints!"

Et Hébreux 10, 23-24

Gardons indéfectible la confession de l'espérance, car celui qui a promis est fidèle, et faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les oeuvres bonnes.

Et 1ère Pierre 4, 8

"Avant tout, conservez entre vous une grande charité, car la charité couvre une multitude de péchés."

Et 3 Jean 1, 5-6

"Très cher, tu agis fidèlement en te dépensant pour les frères, bien que ce soient des étrangers. Ils ont rendu témoignage à ta charité, devant l'Eglise."

Et Jude 1, 20-21

"Mais vous, très chers, vous édifiant sur votre foi très sainte, priant dans l'Esprit Saint, gardez-vous dans la charité de Dieu"

Regardez donc bien tous ces passages des Ecritures que vous omettez pour vous focaliser uniquement sur Galate 2, 20. La Foi va de paire avec la Charité ; la Charité qui fait croître le Corps du Christ (et pas la Foi) (Ephésiens 4, 16) Charité qui nous rendra pur et sans reproche pour le jour du Christ (et pas la Foi) (Philippiens 1, 9) la Charité en laquelle se noue la perfection (Colossiens 3, 15) La Charité qui nous justifie puisqu'elle couvre une multitude de péchés (pas la Foi) [1ère pierre 4, 8]

Petero








La question de la justification par la foi seule repose, d'abord, sur deux épîtres entières: Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9). Donc, ce n'est pas par des lambeaux de textes impertinents :mdr: , qu'on décidera de cette doctrine!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 26 Juil 2010, 23:13

saint Zibou a écrit:
sur deux épîtres entières: Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9). Donc, ce n'est pas par des lambeaux de textes impertinents :mdr: , qu'on décidera de cette doctrine!

Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9), ca fait deux épîtres entières coupées d'une trentaine de chapitres ! Mr.Red


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 26 Juil 2010, 23:20

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
sur deux épîtres entières: Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9). Donc, ce n'est pas par des lambeaux de textes impertinents :mdr: , qu'on décidera de cette doctrine!

Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9), ca fait deux épîtres entières coupées d'une trentaine de chapitres ! Mr.Red


Les versets, en question, sont la clef de compréhension de chacune des deux épîtres. Consultez, à ce titre, la Bible de Jérusalem...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Lun 26 Juil 2010, 23:21

saint Zibou a écrit:
La question de la justification par la foi seule repose, d'abord, sur deux épîtres entières: Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9).

NON, elle ne repose pas sur tout l'épitre aux Romains et tout l'épitre aux Galates. Elle repose sur l'interprétation que vous faites de ces épitres à partir de quelques lambeaux tirés de ces épitres. Quand on prends les épitres dans leur ensemble, votre doctrine de la justification par la Foi seul ne tient plus. Et cela se vérifie dans les autres épitres de St Paul et le reste des Evangiles.

Dans sa 1ère lettre aux Corinthiens, St Paul dit : "Celui qui s'unit au Seigneur, au contraire, n'est avec lui qu'un seul esprit." (6, 17)

Est-ce que c'est la Foi qui fait de nous un seul esprit avec le Christ. La Foi nous unit-elle à l'Esprit du Christ ? Est-ce la Foi qui nous incorpore à la Vie de l'Esprit, pour que nous ne fassions plus qu'un seul esprit avec le Christ ?

NON, la Foi rend possible cette entrée dans la Vie de l'Esprit, mais elle ne la réalise pas, car si elle l'a réalisait, si elle nous unissait intimement au Christ, nous rendait participant de sa Vie, de la Vie de l'Esprit, de la Vie de Dieu, elle ne disparaîtrait pas.

Expliquez-moi comment, St Zibou, comme votre union au Christ peut-elle durer après votre mort, si la Foi qui vous unie au Christ, qui vous ajuste à Dieu disparaît ?

Petero



Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 00:43

Sans vouloir entrer dans la polémique, je dis simplement, que ce que nous vivons actuellement avec la montée de l'islamisme, est l'un des nombreux désastres causé par la réforme.
Lorsqu'un pays a une identité religieuse, il ne doit pas laisser s'installer une autre religion. ainsi, l'obéissance a été remplacée par la dispute...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28513
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 01:51

Loup Ecossais a écrit:
Sans vouloir entrer dans la polémique, je dis simplement, que ce que nous vivons actuellement avec la montée de l'islamisme, est l'un des nombreux désastres causé par la réforme.
Lorsqu'un pays a une identité religieuse, il ne doit pas laisser s'installer une autre religion. ainsi, l'obéissance a été remplacée par la dispute...

Quand il y avait la monarchie, il y avait aussi, il me semble, la règle voulant que le peuple prenne la religion du roi.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 07:34

Simon1976 a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Sans vouloir entrer dans la polémique, je dis simplement, que ce que nous vivons actuellement avec la montée de l'islamisme, est l'un des nombreux désastres causé par la réforme.
Lorsqu'un pays a une identité religieuse, il ne doit pas laisser s'installer une autre religion. ainsi, l'obéissance a été remplacée par la dispute...

Quand il y avait la monarchie, il y avait aussi, il me semble, la règle voulant que le peuple prenne la religion du roi.

C'était en effet la règle et la logique, puisque le roi était sacré par l'Église. Et contrairement, à tout ce qui a été véhiculé jusqu'à nos jours, le roi avait une très haute opinion de sa responsabilité et de sa tâche. Ceci étant, les petites magouilles politiques existaient aussi. Aujourd'hui c'est pire. Les petites sont devenues des grandes...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 17:23

Voici ce que l'on peut entendre dans la bouche d'un protestant (relevé sur un site) :

"Réalisez que vous êtes pécheur. Mais ne restez pas sous la loi du péché et de la mort, regardez le Christ, acceptez ce qu’Il a fait pour vous, par la foi. Désormais, vous n’êtes plus pécheur mais juste, pur et saint, parce que Christ a tout porté. Et même si vous péchez encore, ne vous condamnez pas, mais revenez à la Croix, et soyez purifié par votre foi : tous les péchés ont déjà été portés, les anciens, les présents, et même ceux que vous n’avez pas encore commis. Comment cela devient-il réalité ? Par la foi !
"


Ce qui veut dire que lorsqu'on se tourne vers le Christ avec foi, qu'on croit qu'il a payé pour tous nos péchés, on ne doit surtout pas s'inquiéter si on commet d'autres péchés ; comme on ne doit pas se faire du souci pour notre sanctification. Jésus a tout réparé et nous a sanctifié. Par la rédemption, Jésus a tout accompli. Bien que nous continuions à pécher, nous ne sommes plus pécheurs, nous sommes, grâce à Jésus, saint et immaculés.

Il suffit donc, quand on n'est pas pur, de se tourner avec foi vers Jésus, et par notre foi, nous redevenons pur.

En fin de compte, la Foi est la baguette magique donnée par Jésus, pour rendre notre coeur pûr quand nous avons péchés ; pour nous rendre saint à nouveau quand nous ne le sommes plus.

C'est vraiment original comme théologie Very Happy

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28513
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 17:54

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mar 27 Juil 2010, 21:26

saint Zibou a écrit:
Et les papistes oublient que le pouvoir de l'idole du vatican s'arrête ici:

Citation :
Gal.1.8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème!
1.9
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!
study

Cher saint zibou,

L'Evangile, c'est la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus. Jésus, dans son évangile, confie à Pierre la mission d'affermir ses frères. Affermir c'est "consolider", rendre "solide" comme le Roc qu'Il est devenu de par la volonté de Dieu, "la pierre" sur laquelle Jésus va bâtir son Eglise ; la pierre sur laquelle toute l'Eglise devra rester fixer pour rester dans la Vérité et l'Unités ; pour ne pas être dispersée, divisée par le diviseur.

Comment pouvait-il en être autrement ? Comment imaginer que Jésus qui souhaitait que sa Bonne nouvelle soient annoncée jusqu'à la fin du monde, confie une telle mission à Pierre ; lui demande d'être "un Roc" pour l'Eglise, sans l'assister, sans assister ses successeurs dans cette charge ? Vous oubliez que c'est Jésus Lui-même qui a voulur que Pierre soit ce "Roc" pour son Eglise en sachant bien que Pierre étaient dans l'incapacité, vu sa faiblesse, d'être ce Roc. Il était donc tout à fait logique, cela coule de source que c'était à Jésus Lui-même qu'il appartenait de rendre la foi sur laquelle il devait veiller, solide comme un Roc ; que c'était à Jésus Lui-même qu'il appartenait de fortifier Pierre et ses successeurs jusqu'à la fin du monde, de les rendre infaillible dans l'annonce de la Foi.

La réforme a donné naissance à une multitudes d'églises qui s'appuient chacune sur leur propre interprétation de la Parole de Dieu ; chaque protestant étant infaillible dans son interprétation de la Bible. Cette infaillibilité qu'il refuse au pape, il l'a donne à la Bible qui est sujette à interprétation ; qui peut être interprétée de multiple manière selon l'esprit qui éclaire cette interprétation.

La preuve que l'esprit qui éclaire les protestants n'est pas l'Esprit Saint c'est le nombre d'interprétation qui sont issues des églises de la réforme et qui ont données naissances à autant de sectes où petites églises.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 28 Juil 2010, 15:17

petero a écrit:
saint Zibou a écrit:
La question de la justification par la foi seule repose, d'abord, sur deux épîtres entières: Romains(Rom.1/16-17) et Galates(Gal.1/8-9).

NON, elle ne repose pas sur tout l'épitre aux Romains et tout l'épitre aux Galates. Elle repose sur l'interprétation que vous faites de ces épitres à partir de quelques lambeaux tirés de ces épitres. Quand on prends les épitres dans leur ensemble, votre doctrine de la justification par la Foi seul ne tient plus. Et cela se vérifie dans les autres épitres de St Paul et le reste des Evangiles.

Dans sa 1ère lettre aux Corinthiens, St Paul dit : "Celui qui s'unit au Seigneur, au contraire, n'est avec lui qu'un seul esprit." (6, 17)

Est-ce que c'est la Foi qui fait de nous un seul esprit avec le Christ. La Foi nous unit-elle à l'Esprit du Christ ? Est-ce la Foi qui nous incorpore à la Vie de l'Esprit, pour que nous ne fassions plus qu'un seul esprit avec le Christ ?
Code:
Evidemment, la Foi est matière quant au Christ, qui est sa forme. Ainsi informée, la foi incorpore en J-C et reçoit de lui, la reconnaissance formelle, de la part de Dieu, de justice(pardon des péchés), qui lui permit d'être ressuscité, et la vie nouvelle(charité), qui le ressuscita. Autrement dit, l'Incorporation en J-C, par la foi seule, nous fait partager tout ce qu'Il possède. L'erreur de l'Aquinate fut de substituer au Christ, son effet: la charité. De sorte que, seule notre perspective permet d'affirmer que nous sommes un seul esprit avec J-C, tandis que vous êtes isolés de Lui, dans votre soi-disant charité...

NON, la Foi rend possible cette entrée dans la Vie de l'Esprit, mais elle ne la réalise pas, car si elle l'a réalisait, si elle nous unissait intimement au Christ, nous rendait participant de sa Vie, de la Vie de l'Esprit, de la Vie de Dieu, elle ne disparaîtrait pas.
Code:
Ce n'est pas la foi, c'est le Christ, reçu dans la foi, qui réalise la vie dans l'Esprit.

Expliquez-moi comment, St Zibou, comme votre union au Christ peut-elle durer après votre mort, si la Foi qui vous unie au Christ, qui vous ajuste à Dieu disparaît ?
Code:
La Foi ne disparaîtra pas, elle sera accomplie, dans la vision béatifique.

Petero



Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 28 Juil 2010, 15:27

petero a écrit:


La preuve que l'esprit qui éclaire les protestants n'est pas l'Esprit Saint c'est le nombre d'interprétation qui sont issues des églises de la réforme et qui ont données naissances à autant de sectes où petites églises.

Petero

Bien au contraire, les divisions qui désolent l'Église, et me désolent, depuis le schisme romain de 1054, n'a pas empêché la Prière Sacerdotale d'être réalisée. Car, malgré toutes nos querelles, la Foi Chrétienne demeure intacte, MALGRÉ NOUS. A preuve, le même Credo(325-681) et le même Canon(364-692) sont reconnus par tous(romains, byzantins et confessants), depuis 2000 ans, et encore de nos jours. N'est-ce pas, là, la meilleure preuve de l'assistance miraculeuse de l'Esprit Saint, à son Eglise?

Qu'est-ce que l'Église, si ce n'est la réunion autour du Saint Nom de J-C, de la Foi chrétienne(Mt.18/20)? Ne le sommes-nous donc pas, déjà, en regard de cette Foi commune?
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 28 Juil 2010, 15:31

Loup Ecossais a écrit:
Sans vouloir entrer dans la polémique, je dis simplement, que ce que nous vivons actuellement avec la montée de l'islamisme, est l'un des nombreux désastres causé par la réforme.
Lorsqu'un pays a une identité religieuse, il ne doit pas laisser s'installer une autre religion. ainsi, l'obéissance a été remplacée par la dispute...

En effet, si Rome ne s'était séparée de Byzance, en 1054, nous n'en serions pas là!...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 28 Juil 2010, 19:27

saint Zibou a écrit:
notre perspective permet d'affirmer que nous sommes un seul esprit avec J-C, tandis que vous êtes isolés de Lui, dans votre soi-disant charité...[/code]

Tout dépend de ce que vous entendez par "un seul esprit avec Jésus-Christ". J'ai bien l'impression que le problème est que nous ne parlons pas de "la même union dans l'esprit". J'ai l'impression que pour vous, il s'agit d'une union morale et pas d'une union ontologique, une union dans l'être. Pour vous, ne faire qu'un esprit avec le Christ, c'est penser à Lui, être uni par la volonté avec Lui, par l'intention ; ce n'est pas faire un seul Être avec Lui par son Esprit.

Pour parler de cette union dans l'Esprit, Saint Paul, très expressément, met en contraste, cette union spirituelle du Chrétien avec le Christ, avec l'union physique des corps qui, selon le mot de la Genèse à propos de l'union conjugale, les fait "une seule chair". Bien mieux, veut-il dire, bien plus étroite est l'union avec le Seigneur, puisqu'au lieu de réalier une seule chair, elle réalise "un seul esprit".

Pour Saint Paul, le Christ vit dans les chrétiens comme la tête transmet aux membres l'influx vital (Ephésiens 4, 15-16 ; Colossien 2, 19) ; tout comme la vigne fait couler dans les sarments la sève qui produira le fruit (Jean 15, 4), ainsi le Christ est pour les siens, source de vie, vie tout simplement (Jean 14, 6); il leur donne sa chair à manger comme une nourriture véritable, et alors ils vivent par Lui et pour Lui, comme Lui-même vivait par son Père et pour son Père. (Jean 6, 55-57)

Faire un seul esprit avec le Christ c'est être en coalescense avec Lui. Le Christ Jésus comme Tête de son Corps, et les membres de ce Corps (les sarments), forment ensemble un seul être ; comme le Christ Lui-même unissait sans les confondre, dans un même être, en sa personne, sa nature divine et sa nature humaine.

Dans le Corps du Christ, l'Eglise, Jésus comme tête et nous commes membres, sommes unis sans nous confondre, dans un même Être, le Christ Total, la Vigne, en la personne de l'Esprit Saint qui répand en nous l'influx vital qu'est la Charité (la sève), qui donne Vie éternelle à tout l'Être. C'est donc beaucoup plus qu'une union morale ou juridique ou spirituelle ; c'est une union dans l'Esprit du Christ.

Vous n'êtes peut être, par la Foi (la confiance que vous mettez en Lui) un seul esprit avec le Christ ; mais vous n'êtes pas, par la Charité, un seul Esprit avec Lui, une seule Vie. Par le Foi, vous formez un seul corps comme par exemple des militaires forment ensemble un même corps d'armée ; où comme les fonctionnaires forment un même corps d'Etat. Par la Charité, principe vital transmis par l'Esprit au Corps du Christ, l'Eglise, nous formons une seule corps avec Jésus, comme la Tête et les membres d'une personne, ne sont qu'un seul être.

Par la foi, c'est évident, vous êtes proches de Jésus, vous n'êtes pas isolé. Ayant la Vie de Jésus en nous, comme les membres ont en eux une même vie ; comme la Vigne a en elle une même sève vitale, nous ne pouvons certainement pas dire que nous sommes isolés du Christ, puisque nous sommes ses membres vivants de sa Vie, vivant de son Esprit ; le Christ est notre Vie.

La foi nous incorpore au Christ, elle ne nous fait pas vivre du Christ. Seul la Charité répandu par l'Esprit Saint, devenu notre propre Esprit, l'Esprit du Corps dont nous sommes membres, l'Esprit de l'Être dont nous sommes membres, nous fait vivre du Christ, dans le Christ.

Petero



Dernière édition par petero le Mer 28 Juil 2010, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9464
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: L'héritage de la Réforme   Mer 28 Juil 2010, 19:40

[quote="petero"]
saint Zibou a écrit:
notre perspective permet d'affirmer que nous sommes un seul esprit avec J-C, tandis que vous êtes isolés de Lui, dans votre soi-disant charité...[/code]

Tout dépend de ce que vous entendez par "un seul esprit avec Jésus-Christ". J'ai bien l'impression que le problème est que nous ne parlons pas de "la même union dans l'esprit". J'ai l'impression que pour vous, il s'agit d'une union morale et pas d'une union ontologique, une union dans l'être. Pour vous, ne faire qu'un esprit avec le Christ, c'est penser à Lui, être uni par la volonté avec Lui, par l'intention ; ce n'est pas faire un seul Être avec Lui par son Esprit.
Code:
Si J-C est la forme de notre Foi, Il constitue un seul objet,vivant, avec et en nous, par le Saint-Esprit, pas seulement une réalité morale, transitoire... Lisez-vous mes messages?

Pour parler de cette union dans l'Esprit, Saint Paul, très expressément, met en contraste, cette union spirituelle du Chrétien avec le Christ, avec l'union physique des corps qui, selon le mot de la Genèse à propos de l'union conjugale, les fait "une seule chair". Bien mieux, veut-il dire, bien plus étroite est l'union avec le Seigneur, puisqu'au lieu de réalier une seule chair, elle réalise "un seul esprit".

Pour Saint Paul, le Christ vit dans les chrétiens comme la tête transmet aux membres l'influx vital (Ephésiens 4, 15-16 ; Colossien 2, 19) ; tout comme la vigne fait couler dans les sarments la sève qui produira le fruit (Jean 15, 4), ainsi le Christ est pour les siens, source de vie, vie tout simplement (Jean 14, 6); il leur donne sa chair à manger comme une nourriture véritable, et alors ils vivent par Lui et pour Lui, comme Lui-même vivait par son Père et pour son Père. (Jean 6, 55-57)

Faire un seul esprit avec le Christ c'est être en coalescense avec Lui. Le Christ Jésus comme Tête de son Corps, et les membres de ce Corps (les sarments), forment ensemble un seul être ; comme le Christ Lui-même unissait sans les confondre, dans un même être, en sa personne, sa nature divine et sa nature humaine.

Dans le Corps du Christ, l'Eglise, Jésus comme tête et nous commes membres, sommes unis sans nous confondre, dans un même Être, le Christ Total, la Vigne, en la personne de l'Esprit Saint qui répand en nous l'influx vital qu'est la Charité (la sève), qui donne Vie éternelle à tout l'Être. C'est donc beaucoup plus qu'une union morale ou juridique ou spirituelle ; c'est une union dans l'Esprit du Christ.

Vous n'êtes peut être, par la Foi (la confiance que vous mettez en Lui) un seul esprit avec le Christ ; mais vous n'êtes pas, par la Charité, un seul Esprit avec Lui, une seule Vie. Par le Foi, vous formez un seul corps comme par exemple des militaires forment ensemble un même corps d'armée ; où comme les fonctionnaires forment un même corps d'Etat. Par la Charité, principe vital transmis par l'Esprit au Corps du Christ, l'Eglise, nous formons une seule corps avec Jésus, comme la Tête et les membres d'une personne, ne sont qu'un seul être.

Par la foi, c'est évident, vous êtes proches de Jésus, vous n'êtes pas isolé. Ayant la Vie de Jésus en nous, comme les membres ont en eux une même vie ; comme la Vigne a en elle une même sève vitale, nous ne pouvons certainement pas dire que nous sommes isolés du Christ, puisque nous sommes ses membres vivants de sa Vie, vivant de son Esprit ; le Christ est notre Vie.

La foi nous incorpore au Christ, elle ne nous fait pas vivre du Christ. Seul la Charité répandu par l'Esprit Saint, devenu notre propre Esprit, l'Esprit du Corps dont nous sommes membres, l'Esprit de l'Être dont nous sommes membres, nous fait vivre du Christ, dans le Christ.

Petero

Revenir en haut Aller en bas
 
L'héritage de la Réforme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» programme de remise en forme & entraînement
» Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC
» Aide technique sur la mise en forme de vos posts
» Etude des observations d'ovnis en forme de triangle
» UN IMMENSE CRATERE S'EST FORME EN ALLEMAGNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: