DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Réflexion sur la matière et la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 01:58

Pour ceux que ça interesse, voici une petite réflexion personnelle sur la matière et la lumière.

Hypothèse à démontrer

L'invisibilité:
- Sans matière, toute lumière est en soi invisible avec nos yeux de chair
- Inversément, la matière sans lumière est invisible et non manifestée

La révélation par la mise en relation matière/lumière:
- Seule la matière révèle la lumière invisible à nos yeux de chair
- et inversément, seule la lumière révèle la matière à nos yeux de chair

Démonstration très résumée par un cas concret généralisable et le plus "parlant" possible

Imaginez une pièce vide, pas d'objet, et faites là transpercer d'un rayon de lumière. Vous allez dire que cette pièce va être illuminée, n'est-ce pas ?

Prenons un cas que nous connaissons bien: une salle de cinéma. Je suis assis dans la salle obscure. il fait noir, Normal, il n'y a pas de lumière. Very Happy

Le film commence. Le projecteur s'allume et transperce la salle de lumière. La salle reste pourtant noire alors qu'elle est inondée de lumière. Exclamation

A l'autre bout de la salle, est opposé à ce faisseau invisible un écran, et bang, non seulement l'écran se manifeste mais également la lumière invisible semble apparaitre sur cette écran.

Sans l'écran de matière, la lumière serait resté invisible et malgré sa présence, elle ne nous aurait pas été révélée et nous serions resté inconscient de sa présence et de son existence. de même que nous serions resté inconscient de l'existence de l'écran. La lumière reste invisible pourtant, car on ne voit totujours pas la lumière. Eh non ! On voit l'écran éclairé par la lumière. On ne voit pas la lumière. L'ecran qui devient visible dans le faisseau lumineux révèle la présence de la lumière toujours invisible autant que la lumière révèle l'écran en le rendant visible.

Objection 1

Oui, mais, je vois le faisseau, rétorque-t-on, surtout près du projecteur.

Réponse:
Non, répond-je. La salle n'est pas vide de matière, par la présence de la lumière qui est invisible, on voit la poussière dans l'air on voit la vitre de la cabine de projection, c'est la poussière et la vitre éclairé par la lumière que l'on voit, pas la lumière. On ne voit pas la lumière, mais l'objet éclairé. C'est pas la même chose. Pareillement pour l'écran, on voit l'objet écran fait de matière, pas la lumière. L'objet révèle la présence de la lumière, qui elle reste invisible. Même la lumière pysique du soleil et de l'ampoule reste invisible, en toute circonstance. il sont fait de matière, donc pareillement à l'écran du fond de la salle.


Objection 2

Oui mais, là, on t'as eu, car on voit la lampe du projecteur dans la cabine. C'est la source, si je me tourne vers elle, t'as tord, car là, je vois là lumière avec mes yeux de chair Tongue

Réponse:
Ben non, c'est encore le même principe. La lumière vient d'une ampoule, qui est faite de matière également. Là, je vais vous demander de faire un incommensurable effort: supprimez l'ampoule matérielle mais conservez la source de lumière. Idea ET là, on est dans le même contexte que la salle vide de matière transpercée de lumière où il fait tout noir. Donc, si vous supprimez la matière de la source, la source d'où jallit la lumière est ... toute noire Exclamation Ce n'est rien d'autre que la logique toute bête du principe évoqué.

Cela est dur à imaginer ou réaliser [tant physiqment] que mentalement, car nous ne sommes jamais dans ce contexte, nous ne l'avons jamais connu et même jamais imaginer. Donc, dire qu'une source pure de lumière est noire et obscur n'est pas imaginable par un être humain. Car en situation de lumière, on est toujours dans le contexte d'une source matérielle, une ampoule, une bougie, un feu, le soleil, tout cela sont des objets de matière, émetteur de lumière, et donc ils apparaissent lumineux et non noir, uniquement parce qu'ils sont matériels.

Le monde occulté de l'Ego

En fait nous vivons dans ce monde là, dans le monde de l'égo et de ses yeux de chair qui reste sans cesse dans l'illusion de "voir" la lumière, et il ne peut réaliser qu'il ne la voit jamais, et que pour l'égo et ses yeux de chair, il faut la matière pour en avoir la révélation de sa présence, non pour voir la lumière (qui est et reste invisible aux yeux de l'égo) mais pour avoir la révélation de sa présence invisible par sa réflectance sur la matière qui devient "visible" par la lumière qui vient frapper l'objet fait de matière, et parce que cette matière devient visible, elle ne manifeste pas la lumière qui elle reste invisible (à nos yeux de chair) mais par contre la matière révèle sa présence (invisible).

Même dans le monde physique, c'est ainsi, et pourtant, personne ne le réalise. Il n'y a pas 2 sortes de lumière, une matérielle et une spirituelle, C'est la même. la lumière dite physique n'est qu'une partie de la lumière totale !!!!

L'Ego a donc besoin de la matière pour avoir la révélation de la présence de la lumière: pareillement, le Christ (la lumière) s'est incarné dans un corps de chair visible à nos yeux de chair.

Question
Vu que Dieu est immatériel, y aurait-il dans l'espace un lieu tout noir (pour nos yeux de chair) qui pourait être une incommensurable source de lumière, mais qu'on ne pourrait voir, vu que cette source serait donc "immatérielle".


Dernière édition par lion-des-bois le Sam 03 Juil 2010, 03:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 03:25

En relation avec l'Evangile, et dont mon exemple/démonstration éclaire:

L'aveugle né. Evangile Selon Saint-Saint, Chapitre 9:
Citation :

39 Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."
40 Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"
41 Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous se seriez point égarés (n'auriez point de péché); mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre égarement (péché) demeure."

Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 10:15

lion-des-bois a écrit:


Question
Vu que Dieu est immatériel, y aurait-il dans l'espace un lieu tout noir (pour nos yeux de chair) qui pourait être une incommensurable source de lumière, mais qu'on ne pourrait voir, vu que cette source serait donc "immatérielle".

Je ne le pense pas. Si je me réfère à ce qu'écrit René Guénon sur le démiruge (que je peux vous communiquer par mail le cas échéant), cette hypothèse n'est pas crédible. Toujours selon Guénon, l'existence de la matière, la manifestation, ne sont qu'une illusion, de même que notre corps physique, qui sont la résultante de la prévarication de l'Homme. S'il y a manifestation, cette dernière suppose implicitement qu'il existe une "non manifestation", qui d'ailleurs domine le manifesté. Tout cela d'un point de vue métaphysique s'entend...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 11:11

[quote="Loup Ecossais"]
lion-des-bois a écrit:


[size=16] Toujours selon Guénon, l'existence de la matière, la manifestation, ne sont qu'une illusion, de même que notre corps physique

Je pense que Guénon avait partiellement raison, mais il lui manquait l'instrument qui, curieusement, nous permet par analogie de comprendre ce que peut être notre monde fondamentalement : l'informatique.

Si vous prenez séparément les lignes de code d'un jeu vidéo, ce n'est que de l'information sans consistance. Mais si vous utilisez le programme entier, vous voyez apparaître un environnement dans lequel vous pourrez évoluer en tant que personnage (avatar). A travers ce personnage, vous constatez que l'environnement créé par les lignes de code a une logique interne, qu'il réagit à lui-même. Il n'est pas une simple illusion : il est une réalité à condition que l'on s'y intègre.

Je pense donc que l'Univers physique est constitué par un ensemble de règles, c'est une sorte de programme rédigé par Dieu, qui est cohérent dans sa logique interne. Dit plus simplement : la matière n'existe que pour la matière, mais toute matière est fondamentalement immatérielle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 11:44

Philippe Fabry a écrit:


Je pense donc que l'Univers physique est constitué par un ensemble de règles, c'est une sorte de programme rédigé par Dieu, qui est cohérent dans sa logique interne. Dit plus simplement : la matière n'existe que pour la matière, mais toute matière est fondamentalement immatérielle.

Pas tout à fait. La matière, ne peut pas être "immatérielle" puisque par définition, elle désigne l'ensemble de l'univers "manifesté" (lumière et ténèbre). Ce qui est immatériel relève d'un autre ordre, à mon sens très difficile à saisir d'un point de vue humain. On peut néanmoins s'en approcher, ce qu'à fait Guénon.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 13:55

Loup Ecossais a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Je pense donc que l'Univers physique est constitué par un ensemble de règles, c'est une sorte de programme rédigé par Dieu, qui est cohérent dans sa logique interne. Dit plus simplement : la matière n'existe que pour la matière, mais toute matière est fondamentalement immatérielle.

Pas tout à fait. La matière, ne peut pas être "immatérielle" puisque par définition, elle désigne l'ensemble de l'univers "manifesté" (lumière et ténèbre). Ce qui est immatériel relève d'un autre ordre, à mon sens très difficile à saisir d'un point de vue humain. On peut néanmoins s'en approcher, ce qu'à fait Guénon.

La matière peut être aussi immatérielle qu'une image de synthèse que vous verrez de vos yeux ne sera fondamentalement qu'une suite de 0 et de 1 en code binaire. Le fait est que pour percevoir la matière en tant que matière, il faut faire partie du monde physique. Pour Lucifer, par exemple, le monde physique est une vue de l'esprit. Ce n'en est pas moins une réalité, mais un pur esprit a le même rapport à la matière qu'un programmateur aux étendues boisées d'une région de World of Warcraft.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Sam 03 Juil 2010, 15:41

Loup Ecossais a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Question
Vu que Dieu est immatériel, y aurait-il dans l'espace un lieu tout noir (pour nos yeux de chair) qui pourait être une incommensurable source de lumière, mais qu'on ne pourrait voir, vu que cette source serait donc "immatérielle".

Je ne le pense pas. Si je me réfère à ce qu'écrit René Guénon sur le démiruge (que je peux vous communiquer par mail le cas échéant), cette hypothèse n'est pas crédible. Toujours selon Guénon, l'existence de la matière, la manifestation, ne sont qu'une illusion, de même que notre corps physique, qui sont la résultante de la prévarication de l'Homme. S'il y a manifestation, cette dernière suppose implicitement qu'il existe une "non manifestation", qui d'ailleurs domine le manifesté. Tout cela d'un point de vue métaphysique s'entend...

Cher Loup,

Ma réflexion était d'un autre ordre. Si, pour de yeux de chair (non les yeux de l'âme !), il faut la matière pour avoir la révélation de la lumière, nos yeux de chair en regardant une source de lumière qui ne serait pas matérielle, selon ce même principe, ne pourrait avec ces même yeux ( de chair), voir la source, elle lui serait occultée, donc, noire. Ce point pour nos yeux de chair n'émettrait donc aucune lumière et on le défendrait mordicus ne réalisant que nos yeux de chair nous trompent ! Car sans la matière de la source, la source de lumière est cachée. C'est bêtement la conséquence logique et toute bête de l'expérience de la salle de cinéma. C'est la même règle et le même principe. l'Ego a du mal à faire l'effort de s'extraire, car il est imbibé dans la matière: sur terre noyé dans une épaisse couche atmosphérique (matérielle) qui révèle la lumière du soleil le jour ! Sans cette matière atmosphérique, le ciel du jour serait tout noir !!!

Dans ce que Guénon et les soufis appelle le monde de l'illusion, la réalité, elle (la source de lumière), est invisible, même la lumière dite matérielle en principe visible par nos yeux de chair, qui ne peuvent alors voir la présence de cette source de la même façon que nos yeux voyent le soleil qui lui est une source de lumière mais est un objet de matière (le soleil avec son hélium etc)

Si je montre le soleil et demande, vient-il de la lumière de là ? On me répond: ben oui, pour qui me prends-tu? je ne suis pas aveugle. Je "vois" bien que la lumière vient du soleil!

Par contre, si à cette même personne, je montre un soleil qui émet de la lumière de la même manière mais que ce soleil est immatérielle, la source de lumière, pourtant toujours bien là, devient également invisible, et je dis à cette personne:"regarde la formidable lumière qui jaillit de là !!!" Cette personne répond:"Pour qui me prends-tu ? IL n'y a rien là. Me prends-tu pour un fou !!!! Je "vois" qu'il n'y a rien là".


L'aveugle né. Evangile Selon Saint-Saint, Chapitre 9:
Citation :

39 Alors Jésus dit: "Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles."
40 Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent: "Sommes-nous, nous aussi des aveugles?"
41 Jésus leur répondit: "Si vous étiez des aveugles, vous se seriez point égarés (n'auriez point de péché); mais maintenant vous dites: Nous voyons; votre égarement (péché) demeure."
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 00:56

lion-des-bois a écrit:
Pour ceux que ça interesse, voici une petite réflexion personnelle sur la matière et la lumière.

Hypothèse à démontrer

L'invisibilité:
- Sans matière, toute lumière est en soi invisible avec nos yeux de chair

Pas très clair votre truc.
Démonstration inverse : Ainsi, si vous parlez là de lumière "physique": en plein jour (lumière physique), si vous allumez un lampe de poche, il se peut que vous ne distinguiez pas la lumière de la torche. Donc malgré la matière présente, la lumière resterait en quelque sorte "invisible à vos yeux de chair"...


- Inversément, la matière sans lumière est invisible et non manifestée

La matière, visible ou non est forcément "manifestée" car sans manifestation il ne peut y avoir de matière.

La révélation par la mise en relation matière/lumière:
- Seule la matière révèle la lumière invisible à nos yeux de chair - Manifestement, la lumière visible ou invisible que vous évoquez dans votre "démonstration" n'est que matière physique (pléonasme volontaire).

- et inversément, seule la lumière révèle la matière à nos yeux de chair Vous faites fi des différents sens : touché, ouïe, odorat ???? - Si "dans le noir, je touche de mes mains un meuble, la "matière" se révèle à moi sans la lumière !!!!

Démonstration très résumée par un cas concret généralisable et le plus "parlant" possible

Imaginez une pièce vide, pas d'objet, et faites là transpercer d'un rayon de lumière. Vous allez dire que cette pièce va être illuminée, n'est-ce pas ?

Prenons un cas que nous connaissons bien: une salle de cinéma. Je suis assis dans la salle obscure. il fait noir, Normal, il n'y a pas de lumière. Very Happy

Le film commence. Le projecteur s'allume et transperce la salle de lumière. La salle reste pourtant noire alors qu'elle est inondée de lumière. Exclamation

A l'autre bout de la salle, est opposé à ce faisseau invisible un écran, et bang, non seulement l'écran se manifeste mais également la lumière invisible semble apparaitre sur cette écran.

Sans l'écran de matière, la lumière serait resté invisible et malgré sa présence, elle ne nous aurait pas été révélée et nous serions resté inconscient de sa présence et de son existence. de même que nous serions resté inconscient de l'existence de l'écran. La lumière reste invisible pourtant, car on ne voit totujours pas la lumière. Eh non ! On voit l'écran éclairé par la lumière. On ne voit pas la lumière. L'ecran qui devient visible dans le faisseau lumineux révèle la présence de la lumière toujours invisible autant que la lumière révèle l'écran en le rendant visible.

Objection 1

Oui, mais, je vois le faisseau, rétorque-t-on, surtout près du projecteur.

Réponse:
Non, répond-je. La salle n'est pas vide de matière, par la présence de la lumière qui est invisible, on voit la poussière dans l'air on voit la vitre de la cabine de projection, c'est la poussière et la vitre éclairé par la lumière que l'on voit, pas la lumière. On ne voit pas la lumière, mais l'objet éclairé. C'est pas la même chose. Pareillement pour l'écran, on voit l'objet écran fait de matière, pas la lumière. L'objet révèle la présence de la lumière, qui elle reste invisible. Même la lumière pysique du soleil et de l'ampoule reste invisible, en toute circonstance. il sont fait de matière, donc pareillement à l'écran du fond de la salle.


Objection 2

Oui mais, là, on t'as eu, car on voit la lampe du projecteur dans la cabine. C'est la source, si je me tourne vers elle, t'as tord, car là, je vois là lumière avec mes yeux de chair Tongue

Réponse:
Ben non, c'est encore le même principe. La lumière vient d'une ampoule, qui est faite de matière également. Là, je vais vous demander de faire un incommensurable effort: supprimez l'ampoule matérielle mais conservez la source de lumière. Idea ET là, on est dans le même contexte que la salle vide de matière transpercée de lumière où il fait tout noir. Donc, si vous supprimez la matière de la source, la source d'où jallit la lumière est ... toute noire Exclamation Ce n'est rien d'autre que la logique toute bête du principe évoqué.

Cela est dur à imaginer ou réaliser [tant physiqment] que mentalement, car nous ne sommes jamais dans ce contexte, nous ne l'avons jamais connu et même jamais imaginer. Donc, dire qu'une source pure de lumière est noire et obscur n'est pas imaginable par un être humain. Car en situation de lumière, on est toujours dans le contexte d'une source matérielle, une ampoule, une bougie, un feu, le soleil, tout cela sont des objets de matière, émetteur de lumière, et donc ils apparaissent lumineux et non noir, uniquement parce qu'ils sont matériels.

Le monde occulté de l'Ego

En fait nous vivons dans ce monde là, dans le monde de l'égo et de ses yeux de chair qui reste sans cesse dans l'illusion de "voir" la lumière, et il ne peut réaliser qu'il ne la voit jamais, et que pour l'égo et ses yeux de chair, il faut la matière pour en avoir la révélation de sa présence, non pour voir la lumière (qui est et reste invisible aux yeux de l'égo) mais pour avoir la révélation de sa présence invisible par sa réflectance sur la matière qui devient "visible" par la lumière qui vient frapper l'objet fait de matière, et parce que cette matière devient visible, elle ne manifeste pas la lumière qui elle reste invisible (à nos yeux de chair) mais par contre la matière révèle sa présence (invisible).

Citation :
Même dans le monde physique, c'est ainsi, et pourtant, personne ne le réalise. Il n'y a pas 2 sortes de lumière, une matérielle et une spirituelle, C'est la même. la lumière dite physique n'est qu'une partie de la lumière totale !!!!

Il y a là une fâcheuse confusion entre "syncrétisme" et "analogie" ou langage symbolique.

L'Ego a donc besoin de la matière pour avoir la révélation de la présence de la lumière: pareillement, le Christ (la lumière) s'est incarné dans un corps de chair visible à nos yeux de chair.

Question
Vu que Dieu est immatériel, - Il y a donc Dieu et la matière ? y aurait-il dans l'espace un lieu tout noir (pour nos yeux de chair) qui pourait être une incommensurable source de lumière, mais qu'on ne pourrait voir, vu que cette source serait donc "immatérielle".

Il est absurde de dire qu'il puisse y avoir dans l'espace un lieu noir ou non, qui soit "immatériel", car, visible ou invisible, tout ce qui fait partie de la manifestation est "matière" dans le sens traditionnel.- D'ailleurs, pour faire votre démonstration, il y eut mieux valu commencer par définir ce qu'est pour vous la lumière - votre démonstration n'en dévoile que sa manifestation la plus grossière - et ce que vous entendez par "matière" qui n'a rien à voir avec la materia prima" des anciens.

Votre méthode de travail est intéressante, dommage qu'il vous manque manifestement la connaissance de quelques principes traditionnels.


Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 13:29

Philippe Fabry a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Je pense donc que l'Univers physique est constitué par un ensemble de règles, c'est une sorte de programme rédigé par Dieu, qui est cohérent dans sa logique interne. Dit plus simplement : la matière n'existe que pour la matière, mais toute matière est fondamentalement immatérielle.

Pas tout à fait. La matière, ne peut pas être "immatérielle" puisque par définition, elle désigne l'ensemble de l'univers "manifesté" (lumière et ténèbre). Ce qui est immatériel relève d'un autre ordre, à mon sens très difficile à saisir d'un point de vue humain. On peut néanmoins s'en approcher, ce qu'à fait Guénon.

La matière peut être aussi immatérielle qu'une image de synthèse que vous verrez de vos yeux ne sera fondamentalement qu'une suite de 0 et de 1 en code binaire. Le fait est que pour percevoir la matière en tant que matière, il faut faire partie du monde physique. Pour Lucifer, par exemple, le monde physique est une vue de l'esprit. Ce n'en est pas moins une réalité, mais un pur esprit a le même rapport à la matière qu'un programmateur aux étendues boisées d'une région de World of Warcraft.

Plus exactement : dans la matière il y a certes un principe immatériel (la forme), mais il y a toujours un principe matériel qui va avec. D'ailleurs un programme ne marche pas sans matériel. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 13:43

J'ai un mystère pour vous!
Pendant mon expérience proche d'une nde, j'ai perdu l'usage des sens mais pas ma conscience: je ne voyais plus... Mais une lumière surnaturelle, que je voyais, les yeux grands ouverts, est descendue vers moi et en moi et m'a prise... Après, quand je me suis mise à revoir le monde comme normalement, j'ai été chez le médecin spécialiste qui a diagnostiqué une cataracte à 50% , 1 myopie et 1 astygmatie... J'avais une vision parfaite avant, j'ai eu une visite médicale juste avant!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 14:06

Chère Petite minuit, Cette "lumière surnaturelle" était en fait un Être.

Mais il avait un "corps" de lumière VISIBLE ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 14:33

Oui un être de lumière, une lumière vivante... qui est tellement surnaturelle, que yeux ouverts ou fermés, on la voit! Elle traverse tout, même le corps et la conscience elle est sans limite, hors dimension! Je sentais ma position: couchée, en lévitation, mais mes sens étaient hors contrôle, anesthésiés...et pourtant je sentais tout ce qui m'entourait et mon intérieur mais comme si tout était moi, je n'avais plus de limites à mon corps, il implosait et explosait partout dans l'espace, mais plus aucun contrôle non plus, quoique je sentais que j'étais libre de refuser et reprendre possession de moi à tout instant, mais perdre cette fusion, je sentais que si je pensais une seule réflexion, une seule pensée, tout s'arrêterait, j'allais perdre cette prise en charge totale nécessitant un abandon total, or c'était si divin cette sensation que je l'aurais voulue éternelle: plus de souffrance, une légèreté surnaturelle et plus de solitude puisqu'il était avec moi dans chacune de mes cellules et même dans ma pensée, mon être le plus intime, partout, et un amour si intense, le bonheur inégalable, surpassant tout, tout, tout!!!!... J'ai pas de mots!
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 22:05

Lephenix a écrit:

Pas très clair votre truc.
Démonstration inverse : Ainsi, si vous parlez là de lumière "physique":

La lumière en soi est-elle physique ? Je parle ici de la lumière visible et manifestable par les yeux de chair dans le monde physique. Sorry, oui, j'ai fait un raccourci de langage

en plein jour (lumière physique), si vous allumez un lampe de poche, il se peut que vous ne distinguiez pas la lumière de la torche. Donc malgré la matière présente, la lumière resterait en quelque sorte "invisible à vos yeux de chair"...


Non. Ouille que c'est dur à faire passer ce qui est simple. Je ne peux réaliser qu'il y a lumière avec mes yeux de chair s'il n'y a pas matière physique dans le faisseau. S'il y a matière physqie dans le faisseau, ne serait-ce de la fumée, ou air poussièreux, la fumée ou la buée/fumée qui est matière physique, révèle la présence de la lumière. On est toujours dans la matière physique (le faisseau lumineux traverse l'air qui est de la matière physique et jamais pur) ce qui fait qu'on voit le faisseau de lumière. Toujours le même principe: la matière physique révèle la présence de la lumière de même que la lumière révèle la présence de la matière physique pour nos yeux de chair (= yeux de matière physique)

Tout est dit. et pourtant vous ricochetez tous sur le sujet, comme sans le voir.


Il est absurde de dire qu'il puisse y avoir dans l'espace un lieu noir ou non, qui soit "immatériel", car, visible ou invisible, tout ce qui fait partie de la manifestation est "matière" dans le sens traditionnel.

Selon votre logique, La logique occulte aussi ce qui est au delà de la raison. Ici, je viens pour essayer de vous extraire de ce monde de raison.


- D'ailleurs, pour faire votre démonstration, il y eut mieux valu commencer par définir ce qu'est pour vous la lumière - votre démonstration n'en dévoile que sa manifestation la plus grossière -

TOut à fait. C'est un point de départ que j'ai choisi pour expliquer en partant d'un cas en principe accessible à tous, à savoirl le cas du spectateur dans une salle de cinéma, expérience grossière comme vous dites, mais qui a l'avantage d'avoir été expérimentée par tous.


et ce que vous entendez par "matière" qui n'a rien à voir avec la materia prima" des anciens.

Ce que j'entends ici est le niveau le pluis grossier de la matière, à savoir la matière physique, celle dont parle la physique dont le but est de la décrire.

Votre méthode de travail est intéressante, dommage qu'il vous manque manifestement la connaissance de quelques principes traditionnels.

Ce n'est pas une méthode de travail mais un tentative de méthode d'explication pour approcher l'imperceptible. Je me base sur le plus grossier pour cela: la matière physique (solide, liquide, gaz) et les yeux de chair bien physiques.

PetiteMinuit a écrit:

J'ai un mystère pour vous!
Pendant mon expérience proche d'une nde, j'ai perdu l'usage des sens mais pas ma conscience: je ne voyais plus... Mais une lumière surnaturelle, que je voyais, les yeux grands ouverts, est descendue vers moi et en moi et m'a prise... Après, quand je me suis mise à revoir le monde comme normalement, j'ai été chez le médecin spécialiste qui a diagnostiqué une cataracte à 50% , 1 myopie et 1 astygmatie... J'avais une vision parfaite avant, j'ai eu une visite médicale juste avant!!!!!!!


PetiteMinuit,

Pendant une telle expérience, vous sortez de votre corps de matière. Votre âme lorssqu'elle est dans votre corps de chair ne peut "voir" la lumière que par ses yeux de chair, elle est dans le contexte du spectateur de la salle de cinéma qui croit voir la lumière (illusion) alors en réalité il ne voit que les objets matériels éclairés par la lumière invisible ( aux yeux de chair), ils croyent voir la lumière mais ne la voyent pas, ils ne voient que les objets (fait de matières physique) éclairés par elle.

Lorsque l'âme sort de son corps, son mode de perception change, elle ne peut plus voir à travers la barrière des yeux des chair, sortant de la barrière de la matière, elle voit la lumière.

Rassurez vous, la lumière vivante que vous avez vue,, et visible, est toujours là. Comme maintenant vous êtes dans votre corps, le rideau de la matière a été replacé sur votre âme car elle est de nouveau encapsulée dans votre corps physique. C'est une fenêtre qui s'est ouverte et qui s'est refermée. Si vous fermez les volets de votre maison, est-ce que l'arbre de votre jardin que vous ne voyez plus a disparu et cessé d'exister pour autant ?







Dernière édition par lion-des-bois le Dim 04 Juil 2010, 22:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 22:16

Chère Petite Minuit,

vous parlez de sommatisation aux yeux. J'ai eu aussi une expérience similaire, avec également sommatisation aux yeux. Une infection dans les yeux par un virus non identifié par les médecins spécialistes, m'a rendu aveugle pendant plus d'une semaine. Il reste des séquelles de cette infection.


Dernière édition par lion-des-bois le Dim 04 Juil 2010, 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Dim 04 Juil 2010, 22:48

Loup Ecossais a écrit:
lion-des-bois a écrit:


Question
Vu que Dieu est immatériel, y aurait-il dans l'espace un lieu tout noir (pour nos yeux de chair) qui pourait être une incommensurable source de lumière, mais qu'on ne pourrait voir, vu que cette source serait donc "immatérielle".

Je ne le pense pas. Si je me réfère à ce qu'écrit René Guénon sur le démiruge (que je peux vous communiquer par mail le cas échéant), cette hypothèse n'est pas crédible. Toujours selon Guénon, l'existence de la matière, la manifestation, ne sont qu'une illusion, de même que notre corps physique, qui sont la résultante de la prévarication de l'Homme. S'il y a manifestation, cette dernière suppose implicitement qu'il existe une "non manifestation", qui d'ailleurs domine le manifesté. Tout cela d'un point de vue métaphysique s'entend...

Cher Loup,

Ce que j'ai mis en gras dans votre texte est bien le sens de mon discours.

_______________________________

Dans l'exemple de la Nde, on "voit" la lumière, car l'âme est hors de la matière.
Dans l'exemple courant, l'âme dans le corps, on croit voir la lumière. Ce qu'à vu PetiteMinuit, dans le monde matériel, devient noir, occulté. Car la source de la lumière n'est pas matérielle. Cette lumière (dont la source est unique, fondement dogmatique), éclaire tout, l'âme autant que la matière. Dans la mtière cette source matérielle devient noire. Le cas du ciména est juste une démarche explicatico-rationnelle pour faire comprendre que :

1 - si la source est immatérielle, elle devient noire, invisible. La raison peut le comprendre par une réflexion sur cette expérience cinématographique.

2 - Tout ceci permet d'apréhender la question du voile, celui de la matière physique en tout cas. Notamment que la matière révèle autant qu'elle occulte la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:20

lion-des-bois: Rassurez vous, la lumière vivante que vous avez vue,, et visible, est toujours là. Comme maintenant vous êtes dans votre corps, le rideau de la matière a été replacé sur votre âme car elle est de nouveau encapsulée dans votre corps physique. C'est une fenêtre qui s'est ouverte et qui s'est refermée. Si vous fermez les volets de votre maison, est-ce que l'arbre de votre jardin que vous ne voyez plus a disparu et cessé d'exister pour autant ?


Je n'avais jamais pensé qu'elle pouvait être toujours là, MERCI, cela me fait un bien fou!
En effet, je l'ai vue descendre et donc je me suis dis qu'elle devait être repartie, sans penser qu'elle n'était pas descendue mais que c'était le fait de sortir du corps qui m'a donné cette impression ...

Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:28

lion-des-bois a écrit:
Chère Petite Minuit,

vous parlez de sommatisation aux yeux. J'ai eu aussi une expérience similaire, avec également sommatisation aux yeux. Une infection dans les yeux par un virus non identifié par les médecins spécialistes, m'a rendu aveugle pendant plus d'une semaine. Il reste des séquelles de cette infection.

C'est embêtant hein? J'ai déjà tout essayé pour voir bien à nouveau sans succès. Même les prières du renouveau charismatique, lol!
Je ne veux pas d'opération du cristallin car il faut le remplacer tous les 10 ans, puisque le corps le rejette car c'est un artificiel!(ce qui pose moins de problème quand on est vieux). Or chaque opération fragilise l'oeil, non merci!
Mais bon, il y a pire dans la vie;;;;; Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:36

C'est ceci que tu veux dire:
"La lumière n'est perçue par un récepteur que si elle va directement dans sa direction. Cela peut paraître évident, mais dans les bandes dessinées, on voit souvent un cône jaune sortir d'une lampe, alors qu'un observateur qui ne se trouve pas directement dans le faisceau ne percevra la lumière que si une partie est redirigée. Pour mettre en évidence un faisceau, il faut qu'il traverse un nuage de fumée ou de poussière (raison pour laquelle les boîtes de nuit combinent les lasers et les fumées)."

???
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:38

Dans le genre il y a aussi ceci:
"Outre la lumière visible, par extension, on appelle parfois « lumière » d'autres ondes électromagnétiques, telles que celles situées dans les domaines infrarouge et ultraviolet."

Les poissons de fonds voient toutes ces gammes de couleurs infrarouges et ultraviolettes, pas nous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:39

Petiteminuit a écrit:
Oui un être de lumière, une lumière vivante... qui est tellement surnaturelle, que yeux ouverts ou fermés, on la voit! Elle traverse tout, même le corps et la conscience elle est sans limite, hors dimension! Je sentais ma position: couchée, en lévitation, mais mes sens étaient hors contrôle, anesthésiés...et pourtant je sentais tout ce qui m'entourait et mon intérieur mais comme si tout était moi, je n'avais plus de limites à mon corps, il implosait et explosait partout dans l'espace, mais plus aucun contrôle non plus, quoique je sentais que j'étais libre de refuser et reprendre possession de moi à tout instant, mais perdre cette fusion, je sentais que si je pensais une seule réflexion, une seule pensée, tout s'arrêterait, j'allais perdre cette prise en charge totale nécessitant un abandon total, or c'était si divin cette sensation que je l'aurais voulue éternelle: plus de souffrance, une légèreté surnaturelle et plus de solitude puisqu'il était avec moi dans chacune de mes cellules et même dans ma pensée, mon être le plus intime, partout, et un amour si intense, le bonheur inégalable, surpassant tout, tout, tout!!!!... J'ai pas de mots!

m'enfin; moi aussi je veux vivre ça
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:49

Mais la lumière reste matérielle: ce sont des photons qui sont aussi des particules ondulantes... Or l'être de lumière je ne sais pas si c'était matériel...
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 10:50

Demande le lui Tobie I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 11:23

Cette rencontre intérieure avec notre Seigneur, la conversion, celle qui retourne tous tes sens comme une "crêpe", n'est-elle pas une perte de nos visions antérieures.?
Tu ne vois plus, tu n'entends plus, tu ne goûtes plus et tu n'aimes plus de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 11:32

Ben au début, juste après, j'étais euphorique, hors de moi, j'aimais tout le monde, il fallait que je profite de mon vivant pour dire à tout le monde à quel point je les aimais... Mais après c'est retombé comme une crêpe,lol! Et heureusement, car ce n'était pas bien non plus, j'étais comme folle, trop de sensiblerie! Puis j'ai déprimé dix ans, plus rien ne m'intéressait dans la vie, je ne supportais plus la solitude, je voulais qu'il revienne me chercher, et il ne l'a pas fait, alors j'ai déprimé...
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 11:38

Arc-en-Ciel a écrit:
Cette rencontre intérieure avec notre Seigneur, la conversion, celle qui retourne tous tes sens comme une "crêpe", n'est-elle pas une perte de nos visions antérieures.?
Tu ne vois plus, tu n'entends plus, tu ne goûtes plus et tu n'aimes plus de la même façon.

Hum, j'ai répondu à côté de ta question!
Ben je ne voyais plus, n'entendais plus, ect... mais c'est parce que je me sentais agoniser et souffrir et partir dans la mort
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 11:39

je perdais mon corps et je souffrais horriblement, insupportablement!
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 11:53

Petiteminuit a écrit:
Ben au début, juste après, j'étais euphorique, hors de moi, j'aimais tout le monde, il fallait que je profite de mon vivant pour dire à tout le monde à quel point je les aimais... Mais après c'est retombé comme une crêpe,lol! Et heureusement, car ce n'était pas bien non plus, j'étais comme folle, trop de sensiblerie! Puis j'ai déprimé dix ans, plus rien ne m'intéressait dans la vie, je ne supportais plus la solitude, je voulais qu'il revienne me chercher, et il ne l'a pas fait, alors j'ai déprimé...
Je trouve que tu as très bien compris, ce que j'ai exprimé, petiteminuit I love you
C'est la nuit des sens.
Le passage "obligé" qui passe par la purification de tous nos sens.
Bienheureuse nuit qui nous unis à la Passion de notre Seigneur même si cela fait mal.
Tu ne peux plus revenir ou rechoisir ta vie d'avant, après cette rencontre de Son Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 12:08

Puis j'ai appris lentement quelque chose: on peut avoir une vie très heureuse et inoffensive grâce à Dieu, il suffit de la lui demander, il peut tout! Absolument TOUT!!!! Avec lui, nous ne sommes plus dans l'humain mais le divin, on imagine pas ce qu'il peut!
Revenir en haut Aller en bas
Petiteminuit



Féminin Messages : 408
Inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Réflexion sur la matière et la lumière   Lun 05 Juil 2010, 12:09

I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur la matière et la lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la matière et la lumière
» Matière à réflexion
» Lumière du monde - le pape, l’Eglise et les signes des temps
» Les hommes jugés par la lumière. Saint Jean, 3, 16-21
» Lumière: confusions à éviter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: