DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'origine du mal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Ven 23 Juil 2010, 20:55

spirit a écrit:


Jacques Attali? Shocked Merci Philippe, c'est trop d'honneur... quand j'aurai réalisé la moitié de ce qu'il a fait, je pourrai m'estimer content...

Tu sais à quoi on reconnaît un mec qui sait de quoi il parle d'un cuistre ? Il suffit en général de lui demander ce qu'il pense d'Attali.

Mon pauvre petit, tu ne comprends vraiment rien à rien. Tendre vers Jésus c'est la première phase pour quitter ces lieux (l'attraction de la terre), ensuite, tendre vers Dieu est encore beaucoup plus vaste et plus grandiose... Il ne s'agit certainement pas de devenir des clones de Jésus, comme le préconise Pétéro, il s'agit d'avoir l'esprit saint de Jésus au coeur de notre propre âme purifiée le plus possible des influences de la matière.

Et de nouveau : mumbo jumbo...
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Ven 23 Juil 2010, 21:19

spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Jacques Attali? Shocked Merci Philippe, c'est trop d'honneur... quand j'aurai réalisé la moitié de ce qu'il a fait, je pourrai m'estimer content...

Tu sais à quoi on reconnaît un mec qui sait de quoi il parle d'un cuistre ? Il suffit en général de lui demander ce qu'il pense d'Attali.

Mon pauvre petit, tu ne comprends vraiment rien à rien. Tendre vers Jésus c'est la première phase pour quitter ces lieux (l'attraction de la terre), ensuite, tendre vers Dieu est encore beaucoup plus vaste et plus grandiose... Il ne s'agit certainement pas de devenir des clones de Jésus, comme le préconise Pétéro, il s'agit d'avoir l'esprit saint de Jésus au coeur de notre propre âme purifiée le plus possible des influences de la matière.

Et de nouveau : mumbo jumbo...

Tes croyances on s'en fout


En fait ici on est sur un forum catholique, donc la bonne formulation serait "les croyances de spirit, on s'en fout".

Je suis désolé, mais dès lors que tes interventions ont pour seul but le prosélytisme de ta soupe, tu n'as droit à aucune d'espèce de considération dans une discussion de théologie catholique.
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Ven 23 Juil 2010, 21:31

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Ven 23 Juil 2010, 21:34

Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
spirit a écrit:


Jacques Attali? Shocked Merci Philippe, c'est trop d'honneur... quand j'aurai réalisé la moitié de ce qu'il a fait, je pourrai m'estimer content...

Tu sais à quoi on reconnaît un mec qui sait de quoi il parle d'un cuistre ? Il suffit en général de lui demander ce qu'il pense d'Attali.

Mon pauvre petit, tu ne comprends vraiment rien à rien. Tendre vers Jésus c'est la première phase pour quitter ces lieux (l'attraction de la terre), ensuite, tendre vers Dieu est encore beaucoup plus vaste et plus grandiose... Il ne s'agit certainement pas de devenir des clones de Jésus, comme le préconise Pétéro, il s'agit d'avoir l'esprit saint de Jésus au coeur de notre propre âme purifiée le plus possible des influences de la matière.

Et de nouveau : mumbo jumbo...

Tes croyances on s'en fout


En fait ici on est sur un forum catholique, donc la bonne formulation serait "les croyances de spirit, on s'en fout".

Je suis désolé, mais dès lors que tes interventions ont pour seul but le prosélytisme de ta soupe, tu n'as droit à aucune d'espèce de considération dans une discussion de théologie catholique.
thumleft Thumright


Dernière édition par Arc-en-Ciel le Ven 23 Juil 2010, 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Ven 23 Juil 2010, 22:09

spirit a écrit:

Prosélytisme? Sur une forum de discussion? Discuter, échanger et exposer des idées c'est une discussion

Précisément, j'ai démontré qu'il y avait des verrous qui interdisaient toute discussion, que le débat était stérile dès lors que ces verrous avaient été mis en évidence.

Et pourtant, tu t'acharnes à venir dire, quand on présente un avis catholique sur une question posée "non, ce n'est pas ça" et tu présentes ta croyance. C'est donc du prosélytisme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 01:01

"Notre croyance incohérente" geek comment doit-on interpréter ce genre de jugement?
Tu peux rengainer ta clé et ton trousseau qui n'a rien de catholique, religion catholique à laquelle tu ne piges rien et que tu te permet de juger.
Sujets maintes fois débattus que tu ne veux pas entendre, pour faire mieux passer ta spiritualité soufreuse, dont moi, je n'en ai rien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 07:00

spirit a écrit:
Quand je dis "non ce n'est pas ça" je ne présente pas ma croyance, mais des arguments. Si vous n'avez plus d'arguments pour défendre une croyance incohérente comme le mélange du charnel (la psychologie) et du spirituel (le divin), ce n'est pas à moi qu'il faut vous en prendre.

Cher Spirit,

Que penseriez vous d'une personne qui rentrerait chez vous parce que votre porte était grande ouverte pour signaler qu'elle était accueillie en ami, si cette personne une fois entré chez vous passait son temps à vous dénigrer, à casser votre foi, votre amour pour votre mère, voulant imposer sa propre vison.

C'est ce que vous faites sur ce forum depuis que vous êtes arrivés ; ce forum qui est ouvert à tous ceux qui désirent y entrer pour je l'espère, se lier d'amitié avec ses occupants et échanger avec eux. Moi j'ai comme l'impression que vous êtes entré dans ce forum catholique, cette maison catholique, comme robot cop, avec une armure et un tas de munition (que vous appelez arguments), dans le seul but de détruire la foi des propriétaire pour faire valoir votre foi. Et vous appelez cela "un échange" ?

Quand on ne vous écoute pas, qu'on ne vous dit pas, "c'est vrai tu as parfaitement raison" qu'est-ce que vous faites ? Vous nous mettez des baffes sarcastiques ; où vous nous envoyez des pics sur notre famille, sur notre père le pape. Vous n'êtes pas venu pour sympathiser avec nous, mais pour nous convertir à votre religion. Vous n'êtes pas un témoin de Jéhovah mais presque, en vous faisant témoin de ces entités qui vous ont envoyées. J'ai comme l'impression que notre amour pour Dieu, notre foi, vous vous en moquez car c'est pas votre priorité ; votre priorité c'est de réussir à nous convaincre que vos entités possèdent la vérité sur le Dieu auquel nous croyons si mal selon la vision que vous ont transmises vos entités.

Citation :
Je répète que ma croyance concernant les origines du mal je ne l'ai pas exposée.

Pas sur ce fil en particulier, mais sur le forum, depuis que vous le fréquentez, êtes-vous certain de ne l'avoir jamais exposée. Avec tous ce que vous avez exposé pour essayer de nous convaincre de la véracité de vos croyances, on pourrait certainement écrire un livre. Vous voudriez étouffer la foi catholique ou chrétienne de tous ceux qui viennent sur ce forum, vous ne vous y prendriez pas autrement. Moi j'ai comme l'impression que vous êtes venu sur ce forum pour tuer dans l'âme de vos frères catholique, la foi catholique pour y installer la foi spiritualiste. C'est votre insistance qui me fait penser cela. Vous revenez sans cesse attaquer la foi catholique dès qu'elle est exposée dans ce forum pour essayer de faire une place à votre foi spiritualiste. Vous ne semblez pas être entré en ami, mais en ennemi. J'espère que je me trompe Laughing

Citation :
Je me suis contenté de dire qu'il existait une clé spiritualiste. Un peu de bonne foi ne te ferait pas de mal non plus!

Je suppose que cette "bonne foi", c'est la foi spiritualiste, la foi de Spirit Very Happy

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 10:49

spirit a écrit:

Quand je dis "non ce n'est pas ça" je ne présente pas ma croyance, mais des arguments.

Des arguments qui s'appuient sur une base inadmissible pour nous comme je l'ai déjà dit : la négation du rôle déterminant de la volonté. Je te l'ai déjà dit dix fois, mais tu persistes à ne pas tenir compte de ça, et tu continue indéfiniment à nous sortir les mêmes arguments reposant sur les mêmes bases. A partir du moment où nous rejetons les bases, c'est stérile. Alors arrête. Je te l'ai dit plein de fois gentiment, maintenant ça va bien.

Si vous n'avez plus d'arguments pour défendre une croyance incohérente comme le mélange du charnel (la psychologie) et du spirituel (le divin), ce n'est pas à moi qu'il faut vous en prendre.

Il n'y a rien d'incohérent. Ca ne l'est qu'avec tes axiomes à toi comme "volonté pas déterminante", mais ces axiomes ne sont pas les nôtres.

Et si tu veux donner ta clé spiritualiste, balance-la, et arrête avec tes effets de manche.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 11:36

spirit a écrit:


C'est vraiment dommage, vous m'incitez à réagir et à combattre le sectarisme.



Le sectarisme ? Tu n'as pas honte de venir dire une chose pareille ? Cela fait des années qu'on te laisse t'exprimer sur ce forum, que l'on a pris le temps de discuter avec toi, de répondre à tes objections. On a pris le temps qu'il fallait pour trouver le point verrou qui interdit tout rapprochement de ta doctrine avec la doctrine catholique, moment à partir duquel le débat devient inutile.
Tu continues à venir expliquer que blablabla..., on te dit que ça suffit, tu t'acharnes. Et quand on commence à en avoir marre de te lire, tu nous traites de sectaires.
Si tu hébergeais un type chez toi pendant deux ans, et que tu finissais par lui dire qu'il serait temps qu'il aille squatter ailleurs, et qu'il te traitait alors d'égoïste pas accueillant, tu lui dirais quoi ?

Allez va, barre-toi. On en a marre aussi de tes raisonnements. Sauf que nous, on les a pas demandés en venant chez toi te dire quoi penser.


Le but est de rassembler ou, plus exactement, d'inclure (faute de pouvoir rassembler), toutes les grandes religions dans une seule doctrine universelle qui les représente toutes et qui les respecte toutes.

Je ne suis même pas sûr que tu saches comment cela s'appelle, ce genre d'initiative.

Il sera bien sûr centré sur le spiritualisme et les nouvelles religiosités. Une réponse claire à toute l'analyse du Vatican (souvent erronée sur plusieurs points importants) sur ces religiosités sera donnée.
Pas d'inquiétude

Oh, nous on ne s'inquiète pas. Cela fait deux mille ans que des gens tiennent ton discours, on est toujours là, bon pied, bon oeil.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 11:53

Spirit,

La théologie catholique est née du fait de personnes comme vous qui ne respectez pas l'héritage de la foi chrétienne dans son ensemble et donc le dialogue permanent entre foi et raison. Fides quaerens intellectum.
Toutes les grandes Sagesses ont toujours mises leurs espérances à l'épreuve de la raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 24 Juil 2010, 14:34

spirit a écrit:
tout ce que je recherche c'est tolérance, compréhension et ouverture et je trouve malheureusement l'inverse.

Spirit,

Vous faites preuve malheureusement et vous me décevez, d'une grande malhonnêté Crying or Very sad Cela fait des années que les modérateurs et la majorité des forumeurs catholiques vous supportent et supportent que vous exposiez, au milieu de la théologie catholique, sur un site de théologie catholique, votre théologie spiritualiste. Et vous osez dire que vous n'avez trouvez qu'intolérance ?

Il y a longtemps que nous avons compris ce que vous vouliez nous partager, vu le nombre de message que vous avez posté où vous nous expliquez vos croyances et la doctrine spiritualiste. C'est plus que de la compréhension que vous attentiez et c'est ce qui vous déçois. Vous auriez aimé que nous accordions du crédit à ces croyances ; que nous reconnaissions une certain valeur ou vérité à ces croyances que vous aimeriez tellement "universalisez".

Citation :
Je réponds avec des arguments et on m'agresse avec des insultes (toujours le même: Philippe). Ensuite vous vous plaignez de l'escalade...

Désolé, mais vos arguments sont très souvent accompagné de baffes sarcastiques. Ne vous plaignez pas si à force de donner ces baffes sarcastiques vous en prenez quelques une en retour. La patience a des limites et si certains manque de patience avec vous, c'est peut-être que vous avez franchi vous-même des limites dans le sarcasme. Reconnaissez que vous aimez bien piquer avec vos sarcasme ; vous aimez bien vous moquer de vos interlocuteurs.

Citation :
C'est vraiment dommage, vous m'incitez à réagir et à combattre le sectarisme. Aussi je vais le combattre encore plus farouchement.

Pour vous, sont sectaires, tous ceux qui ne partagent pas vos croyances et qui vous le disent haut et fort. Dans la mesure où l'on ne veut suivre que la religion catholique, vous nous taxez de sectaire. Vous n'arrivez pas a accepter qu'on n'accepte pas de vous suivre dans votre religion. Vous avez un tel désir de rassembler tous les croyants au sein d'une religion universelle, autour d'une doctrine centrée sur les spiritualisme et les nouvelles religiosités, que tous ceux qui résistent à votre invitation vous iritent.

Citation :
Le rapprochement. Il est évident que du rapprochement vous en avez rien à faire. Tout ce que vous intéresse ce ne sont pas les autres mais votre vérité et votre univers.

Parce que "le rapprochement" vous en avez à faire quelque chose ? Oui, en l'orientant vers vous. Ce que vous avez envie, c'est que nous nous rapprochions de vous et de votre doctrine spiritualiste et rien d'autre. Vous rapprocher de nous, vous aussi, vous rapprochez de la doctrine catholique, vous n'en avez rien à faire. Votre arpprochement, il est dirigé.

Citation :
Aussi, je vous l'annonce, je suis en train de préparer un ouvrage avec l'aide d'un écrivain dont le devoir sera de faire reculer le plus rapidement et le plus efficacement possible toute forme de sectarisme.

Ce que vous appelez "sectarisme" des catholiques, c'est ce que nous appelons "de la fidélité". Jésus a ouvert un chemin il y a 2000 ans, sur lequel se sont engagés ses Apôtres et nombre de disciples depuis et sur lequel nous sommes engagés en communion avec le Pape. Ce chemin il nous convient Spirit et le nouveau chemin que vous nous proposez de prendre, il ne nous intéresse pas. Nous voulons rester fidèle à ceux que le Christ nous a donné comme pasteurs et plus particulièrement fidèle au successeur de Pierre. C'est si difficile à comprendre ?

Continuez sur votre chemin et écrivez tous les livres que vous voulez si cela vous chante.

Citation :
Le but est de rassembler ou, plus exactement, d'inclure (faute de pouvoir rassembler), toutes les grandes religions dans une seule doctrine universelle qui les représente toutes et qui les respecte toutes.

Le Christ a donné à son Eglise pour qu'elle l'enseigne, une doctrine qui est déjà universelle ; une doctrine à laquelle peuvent adhérer sans difficultés tous les hommes et toutes les femmes de toutes les nations et de toutes les cultures. Nous n'avons pas besoin de votre religion universelle reposant sur un dénominateur commun à toutes les religions. Notre religion elle nous a été donnée par le Christ ; elle n'est pas venue de l'homme ; elle est descendu du ciel et elle ne tolère aucune compromission.

Je vous souhaite bonne chance pour votre livre et votre doctrine universelle, car vous allez en avoir besoin.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 25 Juil 2010, 09:03

Citation :
Hum... cher tous, je suis franchement désolé de cette tournure des évènements, tout ce que je recherche c'est tolérance, compréhension et ouverture et je trouve malheureusement l'inverse. Je réponds avec des arguments et on m'agresse avec des insultes (toujours le même: Philippe). Ensuite vous vous plaignez de l'escalade...

Laughing

Franchement spirit, cesse ta manipulation (culpabilisation)... Tu es loin d'être un ange... :greenange:

Ton intention de vouloir concilier spiritisme et catholicisme, n'est finalement que de la manipulation d'idées... Et toutes ces discussions ne te sert qu'à cela (étant donnée que tu n'as pas une bonne connaissance du catholicisme)...

Tu peut bien en faire un livre si tu le veux... Mais se ne sera que cela: manipulation d'idées à la spirit.

Salut bien, mon coeur.

salut

Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 20:05

Vincent01 a écrit:
Bonjour à tous il arrive que je me pose certaine question et aujourd'hui j'avais envie de partager ce sujet avec vous, après quelque recherches aussi et donc l'origine du mal, ce que j'ai véritablement des difficultés à comprendre sont d'ou vient le mal.

Dieu n'a pas créer le mal, alors comment pu t-il dès les commencements avoir les ténèbres ? Au final les tènèbres sont le vide sans Dieu donc pas du tout créer car néant à la base ?

Je voulais vous faire partager ceci que j'ai pu lire grâce à AnneT sur un forum Chrétien. Merci beaucoup d'ailleurs.

Citation :
Le mal existe-t-il ?


Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question. Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ? Un étudiant a bravement répondu, oui, Il l'a fait ! le professeur a dit, Dieu a tout créé ? Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant. Le professeur a répondu, « si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais.» L'étudiant était silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit, « Puis-je vous poser une question, professeur ? » Bien sûr, a répondu le professeur. L'étudiant a répliqué: « Professeur, le froid existe-t-il ? » « Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? » a répliqué le professeur. Le jeune homme a répondu: « En fait monsieur, le froid n'existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons le froid, est en réalité l'absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie. Le zéro Absolu (-460°F) est l'absence totale de chaleur; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le Froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur. L'étudiant a continué.

« Professeur, l'obscurité existe-t-elle ? » Le professeur a répondu: «Bien sûr qu'elle existe ! » L'étudiant a répondu: « Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l'obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer. Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N'est-ce pas vrai ? L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière. »

Finalement, le jeune homme a demandé au professeur, « Monsieur, le mal existe-t-il ? » Maintenant incertain, le professeur a répondu: « Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme. C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal ! »

L'étudiant a répondu, « le Mal n'existe pas Monsieur, ou au moins il n'existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l'absence de Dieu. Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu. Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière. »

Le professeur s'est assis. Le nom du jeune homme ?

Albert Einstein.

dieu a crée le bien et le mal se qui est important c'est que bien ou mal se sont deux mot que a l'origine on connait pas mais juste une interprétation d'un ressenti émotionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 20:53

Le mal, c'est ce qui est imparfait et Dieu est parfait, donc il ne peut avoir créé le mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 20:58

Simon1976 a écrit:
Le mal, c'est ce qui est imparfait et Dieu est parfait, donc il ne peut avoir créé le mal.
Simon il est possible que je sois à côté de la plaque , selon moi Dieu n'a pas créé le mal mais il a permit à Satan de tenté Eve , qui a succombé à la tentation et ensuite Adam .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 21:16

Laisser faire ou bien permettre si vous préférez est créer. Wink

Le bien et le mal est nécessaire. Il faut une bipolarité car sinon le libre arbitre ne peut exister.
Si il y avait que le bien dans le plan initial de la création, nous serions que des programmés
d'avance donc sans libre arbitre.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 21:31

ysov a écrit:
Laisser faire ou bien permettre si vous préférez est créer. Wink

Le bien et le mal est nécessaire. Il faut une bipolarité car sinon le libre arbitre ne peut exister.
Si il y avait que le bien dans le plan initial de la création, nous serions que des programmés
d'avance donc sans libre arbitre.

c'est vrai Ysov Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 21:50

ysov a écrit:
Laisser faire ou bien permettre si vous préférez est créer. Wink

Le bien et le mal est nécessaire. Il faut une bipolarité car sinon le libre arbitre ne peut exister.
Si il y avait que le bien dans le plan initial de la création, nous serions que des programmés
d'avance donc sans libre arbitre.

Mais au début, Dieu vit tout ce qu'il avait fait: c'était très bien (Genèse 1, 31).

Y a-t-il quelque chose de mal que Dieu aurait créé ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 21:52

il faut pas sous estimer se qui est écrit simon c'est plus complexe qu'on le croit
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 21:57

Simon1976 a écrit:
ysov a écrit:
Laisser faire ou bien permettre si vous préférez est créer. Wink

Le bien et le mal est nécessaire. Il faut une bipolarité car sinon le libre arbitre ne peut exister.
Si il y avait que le bien dans le plan initial de la création, nous serions que des programmés
d'avance donc sans libre arbitre.

Mais au début, Dieu vit tout ce qu'il avait fait: c'était très bien (Genèse 1, 31).

Y a-t-il quelque chose de mal que Dieu aurait créé ? What the fuck ?!?

D'après toi Simon? A moins que Dieu se serait fait gouré, ne pensant pas que sa création se détournerait?

Il l'a prévu, donc cela fit parti du plan de la création et c'est ''bien'' ainsi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 22:00

Simon1976 a écrit:

Mais au début, Dieu vit tout ce qu'il avait fait: c'était très bien (Genèse 1, 31).

Y a-t-il quelque chose de mal que Dieu aurait créé ? What the fuck ?!?

Voici ce qu'a écrit à ce sujet le Père Jean-Paul Sagadou, assomptionniste :

La Bible s’ouvre sur un chant de jubilation, un hymne à la création qui naît des doigts de Dieu et de sa Parole : "Et Dieu vit que cela était bon…." : Cette affirmation étonnante et lumineuse ponctue les sept jours primordiaux du récit de la Genèse et nous interroge en même temps : si c’est ainsi, pourquoi alors le mal dans notre humanité ? Pourquoi Dieu permet-il la souffrance, la maladie, la mort des innocents comme les enfants ? Dans la Bible, le prophète Isaïe pressent l’épreuve du mal : "Il regardera vers la terre et voici : angoisse, obscurité, nuit de détresse, ténèbres dissolvantes" (Is 8, 22-23). Au cœur de cette épreuve du mal surgit la question : "Où est-il ton Dieu ?" (Psaume 42,4).

Le mal profondément destructeur

Le mal fait mal à notre intelligence qui essaie de comprendre : nous ne comprenons pas. Le mal fait mal à notre foi : nous en arrivons parfois à douter de Dieu. Les scientifiques, en se fondant sur la théorie de l’évolutionnisme, essaient de dire que la nature s’organise progressivement et que s’il y a tant de mal, c’est parce que le monde n’est pas encore achevé. Pour eux le monde est imparfait et la nature ressemble un peu à un bricoleur qui, par essai et erreur, réalise petit à petit un chef-d’œuvre.

Les théologiens chrétiens quant à eux essaient de penser la question du mal en rapport avec la liberté donnée à l’homme. Ainsi, disent-ils, si Dieu est amour, cela implique forcément qu’il nous laisse libre. L’amour sans la liberté, c’est du viol. Ils disent encore que Dieu est le premier à souffrir du mal et que si nous qui sommes tellement centrés sur nous-mêmes nous pouvons nous attrister de la souffrance que subit un autre, quelle n’est pas la douleur du cœur tout aimant du Père ! Ils disent enfin qu’il est absolument faux d’imaginer Dieu en spectateur indifférent, voir même cruel, de tout le mal commis sur terre.

Dans l’histoire de la philosophie et de la théologie, on trouve encore bien d’autres explications face auxquelles on est toujours ramené au même constat : la présence du mal dans le monde est un mystère que nous ne comprenons pas pleinement et auquel aucune religion n’apporte une réponse pleinement satisfaisante. Cela dit, le chrétien ne vit pas de résignation et de désespoir, mais de combat et d’espérance. Si le chrétien souffre de ne pas tout comprendre de l’existence du mal dans la création, il ne cesse pas pour autant de travailler à combattre le mal, car finalement, le plus important n’est pas d’expliquer le mal, mais de s’en libérer.

L'espérance plus forte que le mal

La foi apporte au chrétien une espérance qui vient se loger au cœur du combat qu’il mène contre le mal et la souffrance. L’histoire de Job dans la Bible est peut-être connue : incité par ses amis à maudire Dieu, Job résiste et s’étonne de la grandeur de Dieu dans une création qui le dépasse. Un jour, les disciples interrogent Jésus devant un aveugle-né : "Qui donc à péché, lui ou ses parents ?" Ni lui, ni eux, répond Jésus, mais c’est "afin que soient manifestées en lui les œuvres de Dieu" (Jn 9, 1-3). Ces paroles nous dépassent, mais elles dissocient le mal de l’idée d’un châtiment, en désignant aussi en Jésus le lieu de la réponse de Dieu. Jésus en effet affrontera l’obscurité totale sur une croix, manifestant ainsi la présence de Dieu auprès de toute personne et de tout peuple affrontés au non-sens de l’histoire et au mal radical, absurde.

Dans la victoire de Jésus sur la mort, le chrétien entrevoit que quelque chose d’autre a commencé et quand le chrétien, dans son combat contre la mal, est tenté de laisser tomber les bras, il se souvient qu’au matin de Pâques une tombe a été trouvée vide. Quoiqu’il faille dire de l’origine et de la nature du mal, si sérieuse que soit la signification qu’il revêt pour nous, une chose est certaine : Dieu a brisé le mal et son empire en Jésus-Christ. Aux chrétiens donc de continuer le combat de l’Evangile à la suite de Jésus qui guérissait les malades et pardonnait les péchés. La vie de Jésus engage le chrétien, nourrit son espérance et donne sens à sa vie, une vie toujours menacée par l’absurdité du mal.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:20

Mais il faut garder espoir car le mal n'aura jamais le dernier mot ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:24

Le mal aura le dernier mot pour ses escalves! nuance.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:32

Oui, pour ceux qui l'auront choisi. spiderman
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:37

Comme Adolf, Hermann, Heinrich, Benito, Pol pot, Augusto, Josef, Mahomet, etc...


Dernière édition par ysov le Dim 02 Juin 2013, 02:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:39

Eux, ils ont choisi le mal durant leur vie mais à l'heure de la mort, ils se sont peut-être convertis.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Sam 01 Juin 2013, 23:40

Dans ce cas, la confession donne rien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 03:09

Simon1976 a écrit:
Eux, ils ont choisi le mal durant leur vie mais à l'heure de la mort, ils se sont peut-être convertis.
Simon , il fut un temps où je me disait ceci celui-là n'est pas convertit !!! Et bien maintenant avec le recul du temps , je ne le dirai plus car Dieu connaît ses enfants et ses voies sont impénétrables .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 03:13

salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 03:14

ysov a écrit:
Dans ce cas, la confession donne rien.
La confession si elle est vrai et profonde , produit du fruit de la repentance peut-être pas immédiatement sa oui , mais à la longue oui si le repentant marche dans les voies du Seigneur sa grâce l'accompagne .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 04:28

Oui je comprend ce que vous voulez expliquer. Mais dans la tradition catholique, il faut se confesser régulièrement afin d'éviter la damnation si le moindrement un péché mortel y était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 04:31

ysov a écrit:
Oui je comprend ce que vous voulez expliquer. Mais dans la tradition catholique, il faut se confesser régulièrement afin d'éviter la damnation si le moindrement un péché mortel y était.
Bonjour ysov , mais quel est la différence chez les catholiques avec un péché véniel ou mortel ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 04:42

Si un meurt avec un péché mortel, c'est chez Balzébuth que le trépassé aboutit. S'il meurt avec seulement des péchés véniels, c'est un séjour au purgatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 09:26

ysov a écrit:
Si un meurt avec un péché mortel, c'est chez Balzébuth que le trépassé aboutit. S'il meurt avec seulement des péchés véniels, c'est un séjour au purgatoire.
ysov , péché mortel je comprends parfaitement donne-moi un exemple de péché véniel ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 10:40

ysov a écrit:
Si un meurt avec un péché mortel, c'est chez Balzébuth que le trépassé aboutit. S'il meurt avec seulement des péchés véniels, c'est un séjour au purgatoire.

péché mortel ou véniel... A l'heure de notre mort, nous pouvons regretter sincèrement et être pardonnés. Regardez le bon larron ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 11:20

Occitane a écrit:
ysov , péché mortel je comprends parfaitement donne-moi un exemple de péché véniel ?

Voici ce qu'en dit le Père Jean-Paul Sagadou, assomptionniste :

On pourrait dire du péché que c’est une offense à Dieu, par une pensée, une parole, un acte ou une omission. Ce sont les croyants qui parlent de péché là où, au niveau purement humain, il est question de mal ou de faute. Le mal est ce qui détruit et la faute est ma part de responsabilité dans le mal. En employant le mot péché, le croyant reconnaît que, lorsqu’il fait librement le mal, il fait souffrir Dieu. L’alliance avec lui est abîmée.

Le Catéchisme de l’Eglise catholique définit le péché comme "un manquement à l’amour véritable, envers Dieu et envers le prochain". Sera donc péché grave ce qui compromet sérieusement l’alliance entre Dieu et le croyant. Pour évaluer la gravité d’un péché, il y a trois éléments dont il faut prendre en compte : le premier, c’est que le fait soit en lui-même grave objectivement. Par exemple, le fait de tuer ou de renier sa foi. Mais, précise le Catéchisme de l’Eglise Catholique, un meurtre est encore plus grave qu’un vol. En fait, et c’est le deuxième élément, la gravité du péché sera aussi liée au fait qu’il ait été commis librement et sans circonstances atténuantes. Par exemple, la légitime défense consiste à tuer quelqu’un, mais c’est pour se défendre. Un accident de la route ne relève pas nécessairement de ma responsabilité. Enfin, troisième élément, il y a gravité si le péché est commis en toute connaissance de cause. Le seul problème, c’est que notre ignorance peut être aussi pécheresse, s’il se trouve que nous ne faisons rien pour former notre conscience.

Péché véniel

Le péché véniel quant à lui est considéré comme le péché qui ne rompt pas l’alliance avec Dieu. Il blesse la charité, mais il ne la supprime pas. Le péché véniel ne détruit pas la grâce sanctifiante. Il ne la démunie pas, seulement il atténue le rayonnement de la grâce. On peut considérer que l’accumulation des péchés véniels peut conduire à la rupture avec Dieu. Citons quelques exemples de péchés véniels : avoir une vaine estime de soi-même ou une vaine satisfaction dans ce qui nous concerne ; recevoir la sainte communion de manière insouciante, avec des distractions; admettre en son cœur tout soupçon non fondé, tout jugement injuste contre le prochain, etc.….

On le perçoit aisément, c’est la conscience qui en dernier ressort détermine la gravité du péché. En morale chrétienne, le dernier mot est à la conscience et non à la loi même si je ne dois pas ignorer celle-ci. Pécher gravement, c’est poser volontairement un acte important que je sais être mauvais et qui me coupera des autres et de Dieu. La conscience, où retentit la voix de Dieu, est le lieu de décision de mes actes. C’est là qu’il faut regarder pour voir s’il y a eu vraiment rupture grave de l’alliance entre Dieu et nous. Bien sûr, la conscience peut se tromper, et justement, être humain exige la recherche du bien moral, et donc pour cela, de former notre conscience. Une chose est claire : Dieu ne juge pas par rapport à un règlement. Il voit le cœur.


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 12:07

Espérance , tout ce qui a de bon en moi bénit le Seigneur pour sa grande miséricorde , tu as parfaitement raison de dire : " Dieu ne juge pas par rapport à un règlement . Il voit le cœur " .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 12:46

On peut dire que le péché véniel est un péché de faiblesse lié à la chair alors que le péché mortel est souvent lié à l'orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 12:49

Simon1976 a écrit:
On peut dire que le péché véniel est un péché de faiblesse lié à la chair alors que le péché mortel est souvent lié à l'orgueil.
Simon , mais l'orgueil n'est-il pas à la base de tous les péchés ? Péché véniel c'est alors péché involontairement ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 12:53

L'orgueil est à l'origine des péchés de lucidité.

Si un homme marié fait de beaux yeux à une autre femme que la sienne, c'est davantage un péché de faiblesse, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Dim 02 Juin 2013, 15:20

Espérance a écrit:
ysov a écrit:
Si un meurt avec un péché mortel, c'est chez Balzébuth que le trépassé aboutit. S'il meurt avec seulement des péchés véniels, c'est un séjour au purgatoire.

péché mortel ou véniel... A l'heure de notre mort, nous pouvons regretter sincèrement et être pardonnés. Regardez le bon larron ?

Le bon larron a bénéficié de l'absolution du prêtre des prêtres! Autrement, c'est une pensée luthérienne, d'où mon ironie comme quoi que dans cette
optique, la confession n'est pas obligatoire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 10:59


On ne parle pas d'obligation dans la Bible, on parle d'abaissement, de repentir, du fait que l'homme ce rend compte de son état de pécheur qui à la fois l'aveugle et le rend esclave de ses passions et de la non possibilités de vivre en Dieu. (Demeurez dans son Amour)

C'est ce que raconte l'ancien testament, ou Dieu enseigne tout au long des générations, sans ce lassé l'état dans lequel l'humanité est plongé, le péché et le fait que nous avons besoin d'être sauvé.

C'est aussi ce que dit Saint Jean le Baptiste quand il dit :
Citation :
(Luc 3:7-9)

Comme il voyait beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens venir à son baptême,il leur dit: ''Engeance de vipères,qui vous a montré le moyen d'échapper à la colère qui vient? Produisez donc du fruit qui témoigne de votre conversion;et ne vous avisez pas de dire en vous-mêmes: ''Nous avons pour père Abraham.'' Car je vous le dis,des pierres que voici,Dieu peut susciter des enfants à Abraham.Déjà la hache est prête a attaquer la racine des arbres;tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu.

Baptême d'eau et baptême de feu

Ou encore le Christ nous avertit à plusieurs reprises sur le fait de notre état de pécheur et sur le fait d'accorder miséricorde à notre prochain :

Citation :
Matthieu : Matt. 9 - 9 à 13

"Comme il s’en allait, Jésus vit, en passant, assis au bureau des taxes, un homme qui s’appelait Matthieu. Il lui dit : suis-mois. Il se leva et le suivit. Or, comme il était à table dans sa maison, il arriva que beaucoup de collecteurs d’impôts et de pécheurs étaient venus pendre place avec Jésus et ses disciples. voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : Pourquoi votre maître mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs ? Mais jésus qui avait entendu déclara : Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin de médecin mais les malades. allez donc apprendre ce que signifie : C’est la miséricorde que je veux et non le sacrifice; Car je suis venu appeler, non pas les justes, mais les pécheurs".

Le fruit du repentir, c'est peut être simplement la confession en Dieu, la reconnaissance de ces péchés, reconnaître son "état" et la facilité pour moi même le premier de faire le mal alors que j'ai été créée pour le Bien.

Aujourd'hui et dans notre époque post moderne la différence entre bien et mal semble de plus en plus méconnue.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 12:05

Vincent01 a écrit:
Aujourd'hui et dans notre époque post moderne la différence entre bien et mal semble de plus en plus méconnue.

C'est surtout une impression. Le mal autrefois existait tout autant, mais la seule différence cependant de taille, est que sur une multitude d'aspect,
bien des choses étaient cachées, Pédophilie, inceste, viol, homosexualité, zoophilie, maltraitance des enfants, protitution, alcoolisme, drogues, etc...
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 12:14

ysov a écrit:
Vincent01 a écrit:
Aujourd'hui et dans notre époque post moderne la différence entre bien et mal semble de plus en plus méconnue.

C'est surtout une impression. Le mal autrefois existait tout autant, mais la seule différence cependant de taille, est que sur une multitude d'aspect,
bien des choses étaient cachées, Pédophilie, inceste, viol, homosexualité, zoophilie, maltraitance des enfants, protitution, alcoolisme, drogues, etc...


Pédophilie, inceste, viol, homosexualité, zoophilie, maltraitance des enfants, prostitution, alcoolisme, drogues,

se sont des effet secondaire du "mal" et pour éradiquer le mal il faut lui couper la tète et non pas la Queue le ma se situe dans le cœur d'un être humain pas dans la drogue qu'il consomme
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 12:17

Mais oui évidemment. Ce qui revient au même, comme quoi le mal a toujours existé et les quelques exemples des conséquences énumérées ont toujours existé également, mais plus caché et plus aisément dissimulable, car les médias ça existait pas, à part des écrits.
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 12:29

ysov a écrit:
Mais oui évidemment. Ce qui revient au même, comme quoi le mal a toujours existé et les quelques exemples des conséquences énumérées ont toujours existé également, mais plus caché et plus aisément dissimulable, car les médias ça existait pas, à part des écrits.

ses dernière 20 ans le "mal" a repris un certain contrôle parce qu'il s'est qu'il va bientot perdre alors il essaye le tout pour le tout
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 17:48

Le mal parait impossible à comprendre, car comme dit plus haut, si la création est parfaite comme Dieu la créée, le mal est absurde.

Cette absurdité elle est montré dans l'Apocalypse de Saint Jean avec le chiffre 666, qui représente la "non finalité", le refus de Dieu.

Dans mon sujet j'avais demandé l'origine du mal et je pense que la réponse est dans la Bible.

La liberté donné par Dieu à ces créatures de le servir ou de ne pas le servir.

On voit directement l'impact de la liberté sur la création , puisque il eu un combat entre les anges, certains décidèrent de ne pas servir Dieu, et d'autres anges servirent Dieu.

Ce qui entame une lutte dans la création, voulue directement par les anges déchus en désaccord avec le projet divin.

:sage: On pourrait dire le mal ce représente à la place de Dieu, du Vrai Dieu, il prend une apparence dès le jardin d'Eden avec nos premiers parents gentils, mais rusé (le serpent) et ensuite (je parle du diable la) nous fait tombé dans sa révolte avec le péché originel.

Le mal ce n'est pas le démon, disons qu'il a été le premier à dire non, mais on ne peut pas dire que le mal est une entité à proprement parlé, car le mal c'est juste un autre chemin qui résulte d'une non finalité, et donc d'un "malheur" pour la ou les créatures.

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 17:51

Je crois que pour tout le monde, le mal reste un grand mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'origine du mal ?   Mer 05 Juin 2013, 17:54

Je ne pense pas que le mal moral, soit absurde. Il consiste juste à faire une finalité de sa vie quelque chose qui devrait être un moyen.

Ex : l'argent est utile mais n'est pas le but de la vie. Le mal en fait un but.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
L'origine du mal ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'origine de la mer...
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Révélation sur l'origine des Bretons???
» Quelle est l’origine de l’Eglise Catholique ?
» qui connait l origine de la peur de vomir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: